Wiki Parodies et Fanfictions
Advertisement

Salut ! C'est Doudou20160 et ceci est ma première fanfiction. J'espère quelle vous plaira et que vous serez compréhensifs car c'est ma première. C'est Isis et Sokeefeforevers qui m'ont donné envie d'écrire cette histoire car j'ai adoré leurs fanfictions. S.V.P, ne modifiez pas ma page sauf pour corriger une faute d'orthographe. 🥰


Lisez aussi ma nouvelle fanfiction : L'amour est plus fort que les différences ! | Wiki Parodies et Fanfictions | Fandom

Couverture de VR pour Doudou.png


Chapitre 1 : Un gage, une révélation.

Sophie se trouvait dans sa chambre, en train de projeter des souvenirs sur son journal mémoriel. Elle avait du mal à se concentrer, elle pensait au beau visage d'un jeune homme, celui qu'elle aimait, celui dont elle avait besoin. Soudain, on toqua à la porte.

TOC TOC TOC

"Salut Foster ! Ca va ?" demanda Keefe

"Salut Keefe ! Tu fais quoi ici ?"

En voyant le jeune homme, son cœur fit un bond. Elle repensa à ce moment, dans l'escalier, ou elle s'était rendue compte qu'elle l'aimait.

"Je.... J'ai perdu un pari avec Ro et donc...." commença t-il en se tortillant les mains.

Sophie commença à s'inquiéter. Elle s'arracha un cil. Keefe s'avança d'un pas et Sophie se leva.

"Et donc......"

C'est le moment !!!!

"Je....."

"Tu ?"

"........."

"Keefe ! Qu'est ce que tu as à me dire !" s'impatienta la jeune téléphate.

"Je..... Je..... Je t'......"

"Tu ?" souffla Sophie, qui se demandait si elle ne devait pas lui avouer son secret.

Soudain, Keefe, la prenant de cours, se lança :

Le journal mémoriel

"Je suis amoureux de toi !"





Voilà le premier chapitre de ma fanfiction. Je publierais le deuxième aussi vite que possible. Mettez dans les commentaires si vous aimez ! Bonne soirée !

Chapitre 2 : Un baiser qui provoqua beaucoup.

"Je suis amoureux de toi depuis le premier jour ! Tu es si belle ! Si gentille ! Tu es celle dont je rêve jour et nuit."

"Heu... Je... Heu..." dit Sophie, prise de cours.

"Je comprends si tes sentiments ne sont pas réciproques ! J'imagine que tu aimes toujours Fitz ! Mais je tenais à te le dire Sophie. Même si ça voudrais dire que nous ne sommes plus amis."

"Ho Keefe ! Mais je t'aime moi aussi ! Je t'aime depuis longtemps déjà !"

Keefe s'approcha doucement de Sophie et l'embrassa ! Ils s'embrassèrent longuement, quand soudain, la porte s'ouvrit à la volée, laissant place à une Edaline très heureuse, à un Grady bouche bée et à un Fitz blessé et furieux. L'hypnotiseur se tourna vers sa pupille et lui lança :

"Que quoi ? Que se passe t-il ici ? Que fais ce garçon dans ta chambre fillette ?"

Mais Sophie, elle, n'avait d'yeux que pour Fitz. Elle craignait sa réaction !

"Je crois qu'on devrait les laisser s'expliquer tous les trois..." dit Edaline en attrapant Grady par le bras et l’entraînant hors de la chambre.

"Que fais tu ici Fitz ?" le questionna Keefe, toute rougeur sur ses joues disparues.

Fitz s'emporta :

"Je pourrais te poser la même question ! Tu étais en train d'embrasser Sophie !"

Puis il laissa échapper quelques jurons.

"Qu'est ce que c'est sensé te faire ? Ce n'ai plus ta copine puisque tu as rompu avec elle !"

"Vous étiez devant la porte depuis combien de temps ?" demanda Sophie tout doucement en prenant la main de Keefe.

Celui-ci la serra très fort, mais, voyant le regard noir que Sophie jeta à leurs mains entrelacées, il essaya de se dégager. La jolie installatrice retint sa main, ce qui accentua la fureur de Fitz.

"Sophie, pour répondre à ta question, j'ai tout entendu ! Tu m'as vite remplacé !"

"Ce n'ai pas ce que tu crois..."

Fitz se mit à hurler :

La dispute

"Ah oui ? Et c'est quoi alors !?!?"

"Je t'interdis de crier sur Sophie !! Tu lui as fais assez de mal comme ça !" dit Keefe en s'énervant à son tour.

"C'est bon Keefe, laisse je m'en occupe..." répondit Sophie avec tendresse

Soudain, elle durcit sa voix, des braises dans le regard.

"Quant à toi, Fitz, ce que je fais de ma vie ne te regarde pas ! Le fait qu'on ai rompu et tous les événements d'après m'ont fait prendre conscience que j'aime Keefe?"

"Mais... Tu m'avais dit..."

"C'était pour ne pas te blesser. Tu m'as fait trop de mal."

"Mais..."

"il n'y a pas de mais !"

"C'est logique que je sois en colère ! Tu es celle que j'aime le plus au monde ! Je t'aime !"

"Tu as, depuis longtemps, perdu le droit de me dire ça.''

"Mais..."

"Je crois que tu n'as pas bien compris ce qu'elle vient de te dire." s'interposa Keefe.

''Je suis vraiment désolée Fitz. Maintenant pars s'il te plait..." s'interposa Sophie.

Ils se font un câlin ! Trop mignon !

Fitz sortit de la chambre et Keefe pris Sophie dans ses bras :

"Et si on allait aux Rives du Réconfort ? Comme ça, je montre à Ro que j'ai réussi à te l'avouer !"

"Allons-y ! Je laisse juste un mot pour mes parents."


Salut,

Partis au domicile de Keefe,

Je reviens vite,

Sophie 😻


Elle pris sa main et ils sautèrent à la lueur du pendentif de Keefe.

Nous sommes maintenant aux Rives du Réconfort.

"Salut Lord Grassecoiffe ! Salut la Blondinette ! Comment ça va ?" demanda Ro.

"Très bien ! Grâce à toi !'' répondit Sophie.

Keefe embrassa la jeune fille et dit :

"Merci Ro ! Merci beaucoup !''

"Bon et bien, je crois que je vais vous laissez !"

Keefe et Sophie s'installèrent sur la balancelle et se blottirent l'un contre l'autre pour observer le coucher du soleil. Sophie versa quelques larmes et l'empathe lui demanda si tout allait bien :

"Je suis auprès du garçon que j'aime, je me sens bien, je n'ai plus peur.

Et ils s'embrassèrent.


Salut, j'espère que ce nouveau chapitre vous plaira. Je ne sais pas si je pourrais en mettre un autre dans le weekend car je ne serai pas chez moi. Bonne soirée !

Chapitre 3 : Apparenté Retrouvé.

Vu que je risque de ne pas mettre de chapitre dans le weekend, j'ai décider d'en mettre 2 ce soir. Bonne lecture !

La télépathe se réveilla en sursaut. Elle s'était endormie, blottie dans les bras du beau jeune homme aux cheveux blonds ébouriffés, bercée par le mouvement de la balancelle, les murmures apaisant et les mains caressant ses cheveux. Elle se rendormait quand, soudain, elle comprit ce qui l'avait réveillée ! Des appels télépathiques !

Les discutions par télépathies seront représentées par ce symbole : {}

{SOPHIE ! S'IL TE PLAIT ! RÉPONDS MOI ! JE SUIS DÉSOLÉ !}

La jeune fille fut tentée de laisser le télépathe en plan mais sa gentillesse pris le dessus (comme d'habitude !!)

{Fitz ! As-tu au moins une idée de l'heure qu'il est ?}

{Oui ! Il est 4 heure du matin. Pourquoi ?}

{Tu m'as réveillée !!}

{Désolé, mais ça fait 8 heures que j'essaye de te joindre.}

{Ah.... Je dormais déjà.....}

{Où es-tu allée pour dormir aussi bien ? Sous le panacier ?}

{Heu....}

Elle se tut, et son silence en dit long sur l'endroit où elle se trouvait. Un ange passa. Son ex décida de changer de sujet.

{Ecoute Sophie... Par rapport à tout à l'heure, je suis vraiment désolé ! Je me suis emporté alors que je ne veux que ton bonheur. Je te demande pardon.}

{Ne t'inquiète pas ! Je te pardonne !}

Seul dans sa chambre, elle était persuadée que le jeune homme souriait.

{Ce serait génial si on pouvait redevenir apparentés...}

{Rien ne me ferait plus plaisir !}

Elle pensait que le jeune homme avait rompu la connexion mais elle entendu à nouveau le voix dans sa tête :

{Mais... Il y a une condition : je ne veux aucun détail sur Keefe et toi ! }

La jeune télépathe transmit un d'accord en rigolant.

{A plus Fitz !}

{A demain tu veux dire ! Lueur a pris une décision : elle va nous révéler son identité ! }


Chapitre 4 : Une journée chargée

Sophie rentra aussitôt chez elle et trouva une réponse sur son lit :

RENTRE IMMEDIATEMENT FILLETTE !!!!!!!!!!

La jeune fille sortit son transmetteur : 182 appels manqués ! Elle étouffa un rire : Grady était vraiment incorrigible ! Elle se mit au lit, prête à affronter la journée de demain.

***************************************************************************************************************************************************************************************

La polyglotte se leva à 8 heure pétantes. Elle enfila une magnifique tunique rouge et un legging de soie noire, ses bottes préférées et un bandeau pailleté. Elle laissa ses cheveux détachés mais se fit quelques petites tresses. La jeune fille mit aussi un peu de gloss et de l'eyeliner doré, qui faisait de ressortir ses yeux. Sophie descendit prendre son petit déjeuner mais ne trouva personne dans la cuisine. Edaline s'occupait de Verdi et Grady donnait son bain au Verminion. Elle mangea un bout, alla leur dire bonjour et sauta au domicile de Tiergan. Là-bas, elle retrouva Fitz, Keefe, Tam et Linh, Biana, Dex, Wylie, Marella et Maruca. Il ne manquait plus que Stina. Quant Keefe vit la télépathe, il alla l'enlacer et l'embrasser sous leurs yeux ébahis à tous. Sans s'en soucier, il lui dit :

"Salut mon rayon de soleil !''

''Bonjour !"

Elle s'apprêtait à lui dire quelque chose quand M. Forkle arriva. Il était suivit de près par Lueur, qui marchait près de Bo. Keefe, à l'attention de sa garde du corps, chanta un couplet de la ballade de Ro et Bo.

Soudain, Lueur pris la parole :

"Bonjour à tous ! Ecoutez, j'en ai marre qu'on ne me fasse pas confiance. j'ai donc décidé de me révéler. Malgré tout, cela risque de choquer certains d'entre vous, (son regard s'arrêta sur Fitz et Biana, qui se regardèrent) mais, je veux que vous me fassiez confiance.

Elle retira son masque et Biana sursauta :

"LISA !!!"

"PFFF.... Encore un Vacker mêlé aux invisibles... (se tournant vers les autres) C'est la fille d'Orem, et, par conséquent, la petite fille de Luzia." expliqua le beau télépathe.

Tout le monde la fixait bouche-bée quand Sophie brisa le silence :

"Attend... Orem a des enfants ?''

"Eh oui ! Peu de monde a entendu parler de moi car je suis issue d'une triplette : moi, un frère aîné -de quelques secondes- polyglotte et un.... (elle respira un grand coup) sans talent. Mes parents avaient honte et on fait passer mon frère aîné pour leur fils unique.

Dex, ne pouvant plus se retenir, ricana :

"Ouaou ! Il y a des sans-talents même chez les grands Vacker ! Incroyable ! Qui l'eu crut !

Les trois concernés le foudroyèrent du regard. Les discutions allèrent à bon train pendant encore une heure avant que M. Forkle disperse l'assemblée. Il s'apprêtait à sauter quand la télépathe l'arrêta. Elle devait lui parler : pour Keefe.

J'espère que ce chapitre vous aura plus. J'essayerait de mettre le prochain ce soir ou demain. Bonne journée !


Chapitre 5 : Une dure discussion.

M. Forkle, surpris, se tourna vers elle. Tout le monde les regardaient avec un air perplexe. La jeune fille lâcha la main de Keefe et s'approcha de lui.

"Puis-je vous parler S.V.P ?"

"Oui bien sur ! (Il regarda autours de lui) Allons dans mon bureau... Ce sera plus... plus calme."

Ils sautèrent au bureau de M. Forkle et entrèrent.

La jeune fille se lança alors :

"Vous savez que je ne peux pas être assortie et..."

M. Forkle la coupa :

"Si c'est pour connaitre l'identité de ton père, je ne peux pas !"

"S.V.P !!!! 🥺🥺🥺🥺"

Après une heure a essayer de lui prouver qu'elle serait capable de garder un tel secret, il marmonna enfin un petit oui et appela le comité.

Une fois que Tiergan -il ne s'était pas déguisé-, Brume, Spectre et Blizzard furent là, Tiergan s'avança doucement et prononça 4 petits mots qui changèrent tout :

"Je suis ton père"

Et voilà ! J'écris et je poste la suite le plus vite que possible ! J'espère vraiment que ça vous plait !! N'hésité pas à mettre des commentaires. Bonne soirée !

Chapitre 6 : Une nouvelle difficile à digérer.

Sophie recula précipitamment, percutant Sandor au passage. Elle suffoquait, elle avait la tête qui tournait. Sa conscience se retira. Elle se remémora des souvenirs humains, heureux ou non, avec sa famille humaine et M. Forkle, qui avait toujours été là, comme un père, pour elle.

Comme un père.... Un père.... Père.....

Soudain, elle émergea, tremblante. Tiergan la regardait avec peine et amour, les autres avec gène et pitié. Blizzard lui tendit une enveloppe. La jeune fille la pris et sauta.

Sur l'enveloppe était inscrit : A l'intention des entremetteurs de Mademoiselle Sophie Foster.


Je sais que ce chapitre est très cours, mais je vais poster des chapitres tout l'après midi donc ça compensera.

Chapitre 7 : Les entremetteurs

Sophie arriva chez elle, en pleurs. Edaline et Grady se précipitèrent sur elle, et virent la lettre. Grady dit :

"J'en déduit que M. Forkle t'a dit qui était ton père ?"

La jeune fille acquiesça. Edaline lui proposa de monter se changer pour allez voir les entremetteurs et Sophie acquiesça à nouveau.

Une demi-heure plus tard, elle était dans sa chambre, en train de remplir un questionnaire.

Certaines questions la mirent vraiment mal à l'aise :

124. Qu'est ce qui vous plait chez les hommes ?

278. Pourquoi vous inscrivez-vous ?

Pour la jeune fille, certaines de ses questions n'avait pas à être posées.

3 heures plus tard, Grady revint de l'Atlantide avec la première liste à la télépathe.

Sans même la lire, la jeune fille se précipita chez son petit ami.

Chapitre 8 : Numéro 5.

Sophie trouva Keefe sur la plage, allongé dans le sable. L'instillatrice le rejoint et s'allongea à ses cotés.

Keefe se tourna vers elle et l'embrassa. Il lui dit :

"Tu sais, Fitz vient de partir. Il est venu demander le pardon de Lord Bellecoiffe !! Il m'a dit que tu lui avait déjà pardonné et je suis surpris !! Tu aurais au moins pu lui soutirer un cadeau !"

La jeune fille grimaça.

"Que se passe t-il ?" lui demanda l'empathe.

"Alvar a dit la même chose avant que je guérisse Alden.... Mais, ce n'ai pas pour ça que je suis venu ! Je peux être assortie ! J'ai ma première liste !"

Keefe lui adressa un sourire éclatant :

"Je suis combien ?"

"Je ne sais pas, je t'ai attendu pour la lire !"

Les jeunes gens la déplièrent et se mirent à la lire à voix haute :

Je saute les gens qui sont inconnus à partir de la 6ème place...

  1. Fitzroy Avery Vacker
  2. Tam Dai Song
  3. Inconnu
  4. Inconnu
  5. Keefe Sencen

15. Dexter Alvin Dizznee


Le reste est inconnu de Sophie.

Keefe se leva et fit tournoyer Sophie dans ses bras. Il la reposa puis l'embrassa. Ils étaient assortis !

Ce qu'ils ne savaient pas, c'est que cachés, des yeux bleu-vert avaient suivis toute la scène. Ces mêmes yeux contaient bien reconquérir Sophie, d'une manière ou d'une autre, coûte que coûte.


Chapitre 9 : La rentrée à Foxfire.

Pose déjeuner. Sophie est assise avec ses amis, Keefe est en colle. Ils commencent à débarrasser quand Fitz s'approche de Sophie, une boite bleu-vert à la main. Il lui tendit :

"C'est pour toi ! Ouvre la se soir en pensant très fort à moi !"

Puis il s'éloigna, laissant Sophie troublée.

Elle fila en cours, mais elle n'arrivait pas à se concentrer. Pourquoi Fitz lui a t-il offert un cadeau ? Ils ne sont pourtant plus ensembles.

A la fin des cours, elle sauta, se précipitant chez elle. Elle ouvrit la boite et y trouva un collier sertit d'un tas de joyaux. Elle le remis dans la boite et le cacha. Elle ne voulait pas que Keefe le voit. Il risquait de trop s'énerver contre son meilleur ami.

Chapitre 10 : Des cadeaux, des cadeaux et encore des cadeaux.

Dans les mois qui suivirent, elle reçu à nouveau des tas de bijoux (un par jour). Mais, cela ne suffisait pas à entacher son bonheur. La polyglotte aimait Keefe de tout son cœur et, malgré les discutions gênantes avec Grady, tout se passait bien entre les deux amoureux. Jusqu'au jour ou Fitz réussit à tout gâcher.

Sophie rentra chez elle à la fin des cours, et, chez elle, elle trouva Fitz. Il était assis sur son lit, une boite violette dans les mains. Il lui tendit sans dire un mot et sortit de la pièce. Sophie, elle, ne comprenait pas encore son manège. Elle sortit de la boite un bracelet du béguin vert pomme, leurs noms inscrit dessus. A ce moment là, Keefe entra dans la pièce. Il vit le bracelet dans les mains de la jeune fille, s''approcha et lut les inscriptions. Il regarda alors Sophie, profondément blessé, persuadé qu'elle le trompait depuis tout ce temps. Il sauta, sans dire un mot, laissant la télépathe, seule, dévastée.

Dans la semaine qui suivit, elle resta terrée dans son lit, sans aller à Foxfire, interdisant toute visite, même de la part de ses parents. Elle avait beaucoup réfléchit et avait compris les manigances de Fitz. Celui-ci vint d'ailleurs lui rendre visite.

"Comment tu vas ?"

"😭🤬"

"Le bracelet du béguin t'a plut ?"

Sophie explosa alors :

"TOI ! JE TE HAIS !!! TU AS GÂCHER MA RELATION AVEC CELUI QUE J'AIME !!!! SORS DE LA FITZ VACKER !! JE NE VEUX PLUS TE REVOIR !!!

Et elle se téléporta.

Elle atterrit dans les cavernes de Havenfiel, ou elle pleura. A nouveau, soudain, en cet endroit, elle se fit droguer et kidnapper.


Voilà ! C'est fini pour aujourd'hui ! J'espère que ça vous plait, j'écrit vite la suite !!

Chapitre 11 : L'enlèvement.

Sophie se réveilla, avec la tête qui tournait, ligotée dans une pièce sombre. Devant elle, se tenaient trois invisibles encapuchonnés, qui justement les baissèrent. C'était Lady Gisela, Gethen et Vespéra. Celle-ci rigolait cruellement, penchée sur le colibri. Elle dit :

"Ha Ha ! Mademoiselle Foster n'est peut être pour aussi forte qu'elle en a l'air !!"

La jeune fille essaya d'instiller mais tout trois portaient des bonnets brouilleurs. Gethen s'approcha et l'endormit à nouveau. Avant de sombrer, elle transmit, sans but ni personne précise, un appel à l'aide désespéré.

Du coté de Keefe :

Cela faisait une semaine. Une semaine qu'il avait vu Sophie. Une semaine qu'il avait vu le bracelet du Béguin. Une semaine qu'il pleurait tous les soirs enfermé dans sa chambre. Il avait presque perdu toute notion du temps.

C'était la pose déjeuner. Il mangeait avec tous ses amis : Biana, Dex, Marella, Fitz....

"Attendez ? Où est Fitz ?" prononça Keefe tout haut.

"Le Magnat Leto l'a chargé d'aller voir comment allait Sophie. Ca fait quand même une semaine qu'on la plus vue et elle refuse toutes les visites." expliqua Biana.

Pour Keefe, très triste, la colère le submergea soudain : c'est quand sa petite amie, pas celle de Fitz. Soudain, il songea : peut-être plus, après tout ça...

D'un coup, la porte du réfectoire s'ouvrit et Fitz vint s'assoir à la table, énervé.

Dex demanda :

"Alors ?"

"Alors elle m'a crié dessus, elle a dit qu'elle me détestait et que tout était ma faute, puis elle s'est téléportée."

Keefe réfléchit et compris :

"Attends : le bracelet, c'était toi ?"

"Heu... Ce n'ai pas ce que tu crois !"

"Si, c'est exactement ce que je crois !''

Le beau jeune homme allait continuer, mais un appel télépathique l'interrompit.

Il se tourna vers ses amis

"Vous avez entendu ?"

Tous hochèrent la tête. Soudain, l'appel retentit à nouveau :

''A L'AIDE !!!!!!"


J'espère que ce nouveau chapitre vous plait. Je pense que j'en mettrait un nouveau ce soir ! Bonne journée à tous !!!!

Chapitre 12 : Une évasion pas très compliquée !

Du côté de Keefe :

Tous étaient réunis à Havenfield : Le comité au grand complet, le conseil, Alden, Della, Fitz et Biana, Tam et Linh, Dex et Kesler, Grady et Edaline, Stina et Maruca, Wylie, Marella et Keefe.

Ce dernier était terrorisé ! Et si il arrivait quelque chose à celle qu'il aimait !!! Si sa mère lui faisait du mal....

"Nous devons la sauver AU PLUS VITE !!" rétorqua Alden.

En effet, les adultes se disputaient depuis une heure.

Soudain, Biana s'écria :

"ARRÊTEZ !! BIEN SUR QU'ON VA LA SAUVER !! PEUT IMPORTE CE QUE DIT LE CYGNE NOIR !! MAINTENANT, ARRÊTEZ DE CRIER !!!!!!!"

" Il faut la laisser se débrouiller : il le faut c'est important" prononça doucement M. Forkle.

" Vous voulez qu'on laisse ma fille aux mains cruelles des Invisibles ! Vous nous expliquer pourquoi ou je vais la chercher moi même !!" s'emporta Grady

"Bien : asseyez-vous, cela va être une dure discussion. (Il attendit un instant) Bien, il se pourrais que cet évènment soit le seul moyen pour Sophie de manifester ses deux derniers pouvoirs, qui risquent d'être essentiels pour la suite de cette guerre.''

Tout le monde se regarda et ils murmurèrent tous en même temps : Quels pouvoirs ?

"Je ne peux vous le dire. De plus, je ne connais qu'un seul des deux. Tout ce que je peux vous dire, c'est quelle aura besoin de soutient : de beaucoup de soutient. Mais il faut qu'elle s'en sorte seule. C'est important."


Du côté de Sophie :

Elle était seule, réveillée dans un pièce. Elle n'osa pas transmettre à nouveau, de peur que Gethen l'entende. Elle cherchait le moyen de s'évader quand elle sentit quelque chose en elle : quelque chose de différent. Ses mains la grattait. Elle les agita et Soudain, ses mains passèrent à travers les cordes. Ni comprenant rien, la jeune fille se leva. La télépathe agita à nouveau les mains, et la densité du mur changea. Elle passa sa main et ... Elle put traverser le mur !

Elle regarda ses mains, ébahie.

Elle était Fluctuatrice !!

Du côté de Keefe :

Pour lui, tout était sa faute. Tout le monde était assis dans le salon, un plateau d'éclatéroles sur la table, aucuns sourires sur les visages.

Soudain, Keefe sentit de la colère et beaucoup de peine et de tristesse. Ils entendirent une voix :

"Ah, je vois que vous avez vraiment essayer de me sauver !! Je savais pas qu'on pouvait faire ça depuis un canapé et avec des éclatéroles !!"

Du coté de Sophie :

Tous les murs de la planques étaient traversés. La jeune fille se retrouva dehors, dans un quartier délabré. Mais, à ce moment là, un Invisible qui allait à la planque arriva. L'instillatrice n'eu pas le temps de se cacher, sa voix de changea et se tinta de douceur et de persuasion. Sans réfléchir, elle prononça 3 mots :

"Laisse moi passer."

L'invisible s'écarta, les yeux apaisés, sans aucune tentative de l'arrêter.

La jeune fille sauta avec qu'il change et l'attrape.

Elle atterrit à Havenfield et dit les vit tous dans le salon, et elle ressentit de la colère, de la tristesse et surtout de la peine. Elle prononça alors :

"Ah, je vois que vous avez vraiment essayer de me sauver !! Je savais pas qu'on pouvait faire ça depuis un canapé et avec des éclatéroles !!"

Et elle courut s'enfermer dans sa chambre pour pleurer.


Voilà ! J'espère que ce chapitre vous à plut !! J'essaye de poster le 13 le plus vite que possible !!!!

Chapitre 13 : Deux nouveaux pouvoirs...

Trois Jours plus Tard :

Sophie sortit prudemment de sa chambre : elle ne tenait à croiser personne, pas même son garde du corps. Elle avait faim. En effet, malgré le fait qu'elle rejette les visites et les excuses, Edaline invoquait de la nourriture et des bouteilles de jouvence dans sa chambre. Or, la télépathe refusait quoi que ce soit de sa part. Et maintenant, elle avait soif, elle avait faim.

L'instillatrice descendit doucement les escaliers, en chemise de nuit, un peignoir vert passé autour. Elle était persuadée que le maison était vide, elle accéléra donc le pas.

Malheureusement pour elle, elle s'était trompée.

Dans le salon se tenait toutes les personnes présentes le jour de l'enlèvement, assis aux mêmes places, avec toujours un plateau sur la table : Ils n'ont pas bougés depuis tout ce temps !

Ce fut l'unique pensée qui traversa Sophie à ce moment là. Elle se précipita dans la cuisine, pris ce qui lui fallait et monta à l'étage sans ce soucier des cris derrière elle.

Mais Keefe, lui, était monté pendant qu'elle prenait à manger, pour se trouver dans sa chambre et pouvoir lui parler.

Elle s'enferma et le vit, assis sur son lit.


Chapitre 14 : La Discussion

Ils se toisèrent. L'un avec de l'amour dans le regard, l'autre avec de la peine et de la tristesse.

Sophie alla s'installer devant son bureau, déposa son chargement et alla s'enfermer dans sa salle de bain.

Elle ne voulais pas se mettre à pleurer mais les larmes lui virent toutes seules. Elle enfonça sa tête dans ses genoux.

Elle entendit le beau jeune homme frapper à la porte. La télépathe s'en rapprocha et cria.

"Qu'est ce que tu veux."

"Je veux.... Je veux que tu me pardonne ! Pour tout..."

"Pardon ! Tu veux que je te pardonne ! Alors que tu n'as rien fais pour me sauver après mon enlèvement ! Alors que tu ne m'as même pas laisser m'expliquer pour l'histoire du bracelet ! Je t'ai peut être fait du mal sans le vouloir, mais toi tu m'as briser le cœur ! Toi encore plus que les autres ! Maintenant laisse moi !"

"Ecoute moi s'il te plait ! Je suis fou de toi depuis le début et je n'ai jamais cessé de l'être, et ce n'ai pas maintenant que ça changera ! Vous êtes la seule que je veux Sophie Elizabeth Foster !"

Sophie déverrouilla sa porte et passa la tête. Elle vit Keefe, qui la regardais avec tant d'amour ! Elle s'approcha et celui-ci la pris dans les bras et l'embrassa.

"Aller ! Explique moi tout !"

Elle lui raconta tout, du premier jour à Foxfire jusqu'à l'enlèvement, elle lui montra les bijoux et se blottit contre lui."

Le bel empathe avait des braises dans le regard, il était près à se venger. Il lui caressa les cheveux et, avant qu'ils ne s'endorment tous les deux, il lui dit :

"Je t'aime et je vais t'aider à régler les problèmes. On va parler à Fitz."


Chapitre 15 : A Everglen.


Du côté de Fitz :

Il était dans sa chambre, assis dans un fauteuil, avec tout ce que lui avais dit Sophie dans la tête. Il voulais la reconquérir, encore plus maintenant qu'il savait qu'il était premier de sa liste. Il avait besoin d'elle, même si ça blessait son meilleur ami.


TOC TOC TOC

Il alla ouvrir, et trouva Sophie et Keefe devant sa porte. Il mit un sourire de façade sur ses lèvres et les laissa entrer.

Du côté de Keefe :

Il pénétra dans la chambre de son ami, s'installa sur son lit, Sophie assise à côté de lui.

"Pourquoi à tu fais ça ?'' demanda Keefe.

"Mais parce que je l'aime !" s'emporta Fitz.

Sophie se colla un peu plus à Keefe. Fitz les regarda d'un œil noir.

"C'est ma copine. Pas la tienne. Tu l'as quittée pour ton honneur, moi j'aurais accepté si elle avait été mal assortie. Tu es une pourriture de vouloir nous séparer!"

"Je la récupérerai ! Je peut te le jurer !"

Il se tourna vers Sophie.

"Ce n'ai pas lui qu'il te faut ! Tu es faite pour moi !"

Sophie se leva et pris enfin la parole.

"Allons nous en Keefe."

Elle lui pris la main et ils sortirent.

Du côté de Sophie :

Elle n'en revenait pas ! Elle avait vraiment pensé que Fitz avait compris qu'elle aimait Keefe !

Celui-ci avait du percevoir sa détresse car il s'approcha et l'embrassa doucement. A ce moment là, elle perçut une étincelle, une alchimie particulière. Elle compris alors que Fitz avait tort. Keefe était vraiment celui qu'il lui fallait.

Chapitre 16 : La Brigade Intrépide.

Ce matin là, Sophie se préparait pour apparaître sous son meilleur jour. En effet, le conseil avait décidé de révéler l'existence de la Brigade Intrépide.

La robe de Sophie

Talons et Boucles Sophie

Elle mit une robe avec un haut pailleté et décolleté et le bas rose pastel. Elle mit sa chevelure sur le coté et mit de superbes boucles d'oreilles prêtées pas Edaline. Elle enfila ensuite des talons blanc pailletés d'un hauteur vertigineuse selon elle.

Quand elle eut fini tout ça, elle se maquilla : Du gloss brillant de la couleur de sa jupe, du blush pèche et de eye-liner doré.

Enfin, elle mit son diadème solaire, sa cape lunaire et sa broche stellaire.


Elle rejoint Grady et Edaline près du Luminateur. Celle-ci lui dit :

"Ma chérie ! Tu es magnifique ! Tu vas complètement faire craquer Keefe !"

Son mari grogna :

"A ce propos, on va avoir une petite discutions à propos de CE GARCON demain."

Sophie leva les yeux au ciel et soupira.

"Allons-y ! On va être en retard !"

La petite famille entra dans le rayon lumineux.


Ils arrivèrent à Eternalia, sur la grade place construite pour honorer la mémoire de Kenric. Il y avait une grande scène dressée avec les trônes des conseillers. En face, il y avait assez de chaise pour accueillir les trois car du monde elfique, les autres se mettant au balcon des habitations.

A peine arrivée, Sophie et Grady se firent entraîner par Bronte jusqu'au château d'Emery pendant qu' Edaline s'installait au premier rang, près de ses amis et d'Alden et Della. Ils pénétrèrent tous les trois dans le château. Les autres les attendaient. Bronte rejoint la ligne formée par les conseillers. Tous portaient une tenue et un maquillage assortit à leur diadème. Ils avaient également une cape argentée. Tous les autres membres de la brigade étaient vraiment magnifiques, surtout Stina et Biana. Celle-ci vint se jeter dans ses bras.

"Comment tu vas ? Je suis vraiment désolée de ce qui c'et passé ! Les autres aussi !"

Les concernés hochèrent la tête. Les conseillers aussi présentèrent leurs excuses.


Je mettrais la suite de ce chapitre quand j'aurais plus de temps.

"Maintenant que les excuses sont présentées, nous allons vous expliquer le programme. Nous allons vous mener jusqu'à un bâtiment derrière la scène. Nous allons entrer, faire notre discours, puis, nous allons donner les noms des membres de la brigades, et, chacun votre tour, vous allez faire une apparition spectaculaire. Nous allons commencer pas Sophie, suivit de Dex, puis de Biana, ensuite Wylie et enfin Stina. A vous de vous concerter entre vous pour savoir qu'elles apparitions faire. Attention, Sophie ne doit pas voir la même que vous autres. Si vous avez besoin de l'aide de certains conseillers, n'hésitez pas !" expliqua Emery.

Une heure plus tard :

Sophie et ses amis se trouvaient dans une vieille bâtisse, la seule bâtisse que le grand brasier avait épargné. Les conseillers étaient sur scène et Emery commença leur discours :

"Vous vous demandez très certainement pourquoi nous vous avons réunis ici. Et bien c'est très simple : vous êtes beaucoup à vous êtres plaint que le conseil ne faisait rien contre les rebelles. Alors, il y a quelques mois, nous avons pris la décision unanime de nommé une nouvelle brigade de régents : La Brigade Intrépide.

Nous allons vous présenter les 5 membres de cette brigade."

Sophie se mit dans le néant, attendit 5 secondes et se téléporta sur la scène, pendant qu'un tourbillon d'eau lui tournait autour : l'œuvre de Linh.

"Mademoiselle Sophie Foster est le chef de cette brigade. Ses deux deux référents sont Bronte et Oralie."

La jeune fille s'approcha de Liora, retira son gant et celle-ci frémissa. Quelqu'un dans le public s'écria soudain : "Elle est optimisatrice !". Personne ne lui prêta attention. Liora claqua alors des doigts de toutes ses forces, et Dex surgit pendant qu'Emery disait son nom, puis ce fut le tour de Biana, de Wylie et enfin de Stina.

Terik pris alors la parole : "Cette brigade est la pour vous protéger des invisibles, pour enquêter sur eux, pour les vaincre.

Tout le public applaudit, tout le monde criais de joie. La voix de Noland pris le dessus : "La famille des membres de la brigade doivent se rendre à Havenfield."

Chapitre 17 : Petite fête à Havenfield.

Sophie pris la main des autres membres de la brigade et ils sautèrent vers Havenfield. La bas, près du panacier de Calla, une grande table avait été dressée. Ils s'installèrent à leurs places attitrées pour attendre les autres. Justement, ceux-ci surgirent dans un rayon lumineux, suivis des conseillers. Il y avait donc de présent les douze conseillers, les membres de la brigade intrépide, Grady et Edaline, Vika et Timkin Heks, Tiergan, Kesler, Juline et les triplés, Alden, Della et Fitz. Soudain, surprise ! Elle vit arriver Keefe et son père. Elle vit le regard dégouter de Fitz. Il avait du espérer que Keefe ne vienne pas pour se retrouver seul avec Sophie. Elle vit Dex aller dire bonjour à Keefe et lui demander ce qu'il faisait là.

"J'ai été invité par les conseillers, et mon père aussi."

Emery se leva et déclara que le repas pouvait commencer. Tous s'installèrent. Ceux que tous ne savaient pas c'était que ce repas allait mal tourner.


Je continuerais quand j'aurais plus de temps !

(Excuse moi de modifier ta fanfiction, c'est Sokeefeforever, j'ai un problème et je n'arrive pas a écrire de commentaire : j'adore ta fanfiction, l'histoire est bien. Si je peux me permettre, je trouve juste que ta fanfic manque de précisions et détails, elle est très directe, mais géniale.)

Ils commencèrent à manger en discutant calmement de tout et de rien. Mais, au fur et à mesure que le repas avançait, le ton montait. En effet, Alden s'opposait au fait que se soit Biana qui soit présente dans la brigade, et favorisait son fils pour qu'il la remplace. Della et Biana se mirent à lui crier dessus, tandis que Fitz affichait un grand sourire. Il avait l'air ravi de l'opportunité qui s'offrait à lui. Mais Alden, malgré les cris et les exclamations, continuait de parler à Emery.

"Ma fille est encore trop jeune et ne maîtrise pas assez son pouvoir ! Mon fils, lui, est très puissant et parfait pour le rôle !"

"Votre fille est puissante aussi, maîtrise son pouvoir et c'est elle que nous avons choisit !" s'emporta Emery.

Fitz pris la parole, avec l'air de vouloir envenimer la situation :

"Ma sœur est beaucoup moins puissante que moi et incapable de maintenir son pouvoir assez longtemps pour une mission ! Moi, je suis un télépathe surpuissant !"

"Mon fils à raison ! Il est surpuissant et donc parfait !" continua Alden.

Grady se leva :

"Alden ! Qu'est ce que tu es en train de faire ! Favoriser un de tes enfants au profit d'un autre ! (Il désigna Biana en pleur, puis montra Fitz, souriant et sur de lui) Ta fille mérite son titre de régente. Ton fils, en revanche, n'est ni parfait, ni surpuissant."

"Bien sur que je suis surpuissant ! Je peux lire les pensées de Sophie."

La consternée se leva soudain.

"Je ne pense pas que tu puisse encore lire dans mes pensées : tu as perdu ma confiance."

"Et bien : la réussite de Monsieur Vacker dépendra de ce résultat." dit Emery.

Le jeune homme s'approcha avec un sourire suffisant et demanda à Sophie si elle était prête. Celle-ci dit alors :

"Sache que je ne ferais rien pour te bloquer."

Le jeune homme ferma alors les yeux. Quelques secondes plus tard, ils les rouvrit et recula, le front en sueur. Il bégueilla alors :

"Je... je ne peux pas !"

Le chapitre n'est pas encore fini mais je continuerais plus tard. J'espère que ça vous plait !

Le conseiller Emery s'approcha :

"Vous ne pouvez pas ? Vous n'êtes donc absolument pas surpuissant et votre sœur mérite sa place !"

"Mais elle est idiote, trop attachée à son image et à ses robes, ne maîtrise pas son pouvoir et se mêle toujours de tout ! Elle est horrible et insupportable !"

"Monsieur Vacker, ça suffit !" s'écria Emery.

Il essaya de s'approcher de Biana mais celle-ci s'enfuit derrière le portail de Cliffside.

Du côté de Biana :

La jeune fille, les larmes aux yeux, courut se cacher derrière le portail de Cliffside. Elle vit que quelqu'un la poursuivait, mais avait la vue tellement brouillé de larmes qu'elle ne vit pas qui c'était. Arrivée, elle s'adossa contre le portal pour laisser ses larmes s'échapper. Une personne vint s'assoir près d'elle. C'était Sophie, venue réconforter sa meilleure amie. Elle lui dit :

"Sache que, si tu ne veux pas rentrer chez toi, Grady et Edaline t'accueillent avec joie. Je te prêterai des vêtements. Là, tout le monde est partit, tu peut revenir sans crainte."

Biana se blottit contre son amie :

"Merci beaucoup ! Je pense que je vais rester ce soir !"

"Super ! Tu verra on va bien s'amuser, et j'accepterais même de te laisser me relooker !"

Et voilà ! le chapitre est terminé ! J'essayerais de poster le prochain dans le weekend.

Chapitre 18 : Une super soirée !!

Les jeunes filles rentrèrent et virent Grady et Edaline dans le salon. Ceux-ci discutaient du comportement exécrable d'Alden et de Fitz ^pendant la journée, mais ils s'interrompirent en voyant les jeunes filles.

"Tu veux rester ?"demanda Edaline avec douceur.

"Oui ! Merci beaucoup de m'accueillir !"

"De rien c'est normal ! Vous allez bien vous amuser avec Sophie !" dit Grady.

"Que voulez-vous manger ?" repris Edaline.

"A toi l'honneur ! Tu es l'invitée !" s'exclama Sophie en se tournant vers sa meilleure amie.

''Ca te dit qu'on prépare un ragout de rigoufleur ?"

"Super idée ! Alors, au travail !"

Les jeunes filles se précipitèrent dans la cuisine ou elles enfilèrent leurs tabliers (même eux sont sertis de joyaux 😁😂😉) et se mirent derrière les fourneaux.

***

Robe de Sophie

Pendant que le ragout mijotait, les deux jeunes filles montèrent choisir leurs pyjama et prendre leurs douches. Elle redescendirent ensuite pour prendre leur délicieux repas. Après celui-ci, Sophie sortit avec un bol pour verser un peu de ragout sur le racines de l'arbre de Calla et se blottit contre quelques minutes avant de revenir vers la maison. La télépathe rejoint Biana dans la chambre où celle-ci décida de relooker sa meilleure amie. Elle choisi pour Sophie une extraordinaire robe bleu nuit avec un haut en dentelle et un bas jusqu'aux genoux qui formait une longue traine à l'arrière. Elle lui fit ensuite enfiler des talons aiguilles noirs et un serre-tête noir sertit de diamants émeraudes. Ensuite, l'éclipseuse lui mit un trait d'eye-liner doré et du gloss rouge. Elle était magnifique. Sophie s'écarta de Biana pour se regarder dans son miroir. Vertina sortit du coin et en resta bouche-bée. Biana s'approcha et son tour et dit à Vertina, taquine.

"Ah... je devrai peut être t'appendre tout mon savoir !!!!"

La minuscule adolescente se renfrogna et retourna d'où elle était sortie. L'instillatrice se tourna vers sa meilleure :

"Tu es géniale ! Ce n'ai peut être pas mon genre mais.... cette tenue... j'en reste sans voix."

"Tu devrais peut-être la mettre pour Keefe !!!"

"Ce serais un honneur !" prononça le jeune homme de la porte.

Je terminerais ce chapitre quand j'aurais plus de temps. Bonne lecture !!!! 🥰😁💛💜💙

Désolée de la longue pose, plus d'inspiration.

Il pénétra dans la chambre, un immense sourire aux lèvres. Biana s'approcha de lui :

"Alors, ça te plait ?"

"Elle est magnifique !"

La télépathe rougit jusqu'aux oreilles, puis elle s'approcha à son tour de son petit ami et demanda :

"Que fais-tu ici ?"

"Je préfère venir voir ma petite amie que passer ma soirée entre mon père et un ogre qui ronfle ! (Ils entendirent la concernée grogner et pester contre le jeune homme dans le couloir.) En plus, je voulais prendre des nouvelles de Biana et je me doutais qu'elle serait rester dormir."

"Je vais bien ! Merci beaucoup d'être passé !" dit l'éclipseuse.

"De rien, je n'apprécie pas le comportement de Fitzou ! J'irais lui parler demain."

"Bon, c'est pas pour dire mais t'as cassé l'ambiance !!" intervint Sophie.

"Vous me mettez dehors mademoiselle Foster ?"

"OUI !!" s'écrièrent les amies en cœur.

***

Après des jeux et une longue discussion, les jeunes filles se couchèrent, sereines et heureuses.


Chapitre 19 : La colère du Fitzou.

Les deux jeunes filles allèrent chez Biana pour récupérer des affaires à elles. En effet, Grady lui avait proposé de passer quelques jours de plus avec eux, loin des deux personnes qu'elle ne voulait surtout pas voir, ce que la jeune fille avait proposé avec joie.

Elles gravirent les escaliers et entendirent des cris qui provenaient de la chambre de Fitz. Inquiètes, elles s'approchèrent de la porte et reconnurent les voix, en entendant également des bruits d'objets explosés au sol :

"ESPECE DE CRETIN ! TU VIENS ME VOIR POUR ME FAIRE LA LECON ALORS QUE TU M'AS TOUT PRIS !"

"Mais non Fitz... Ecoute, calme toi et laisse moi t'expliquer !"

Bruit de verre qui se brise.

Des pas et soudain...

"FERME LA ! TU M'AS VOLER SOPHIE ET TU PENSE QUE JE SUIS ENCORE TON AMI ? ET MAINTENANT, TU VIENS DANS MA CHAMBRE ME FAIRE LA LECON PARCE QUE J'AI BLESSER MA SOEUR ! TU VEUX QUE JE TE DISE ? JE ME FICHE DE MA SOEUR ! TOUT CE QUI M'IMPORTE, C'EST DE RECUPERER SOPHIE, MAIS C'EST TOI QU'ELLE AIME. TU ES LE SEUL OBSTACLE DE NOTRE AMOUR."

Des coups répétés contre le mur.

La porte s'entrebailla sous le coup et les deux jeunes filles sous le choc regardèrent.

Fitz. Avec une dague.

Keefe. Contre le mur, les mains devant lui.

Suspense !!!

Fitz continua d'avancer. A ce moment, n'y pouvant plus, Sophie pénétra dans la pièce, suivie par Biana.
Le jeune homme se retourna, puis, voyant qui c'était, son sourire s'élargit.

"Super ! Tu vas pouvoir assister à la mort de ton bien-aimé !"

"Mais tu est malade ! Tu devrai être enfermé chez les fous !" s'écria Sophie.

Biana, apeurée par le comportement de son frère, ne cessait de disparaître et de réapparaître. On finit par ne plus la voir.

Fitz, quand à lui, ne cessait de bouger pour éviter une éventuelle instillation de la part de la télépathe. Celle-ci, soudain, sentit des mains l'a retenir dans son dos.

Plus d'inspi ! Je continuerais plus tard. Bonne lecture !!

"Fitz écoute moi !" s'exclama Sophie.

Le jeune homme se tourna vers elle.

"Tu n'ai pas méchant. Tu fais souvent des choses que tu risque de regretter mais au fond, tu sais ce qui est bon et juste. Regarde toi enfin ! Serais tu prêt à faire du mal à ton meilleur ami pour ça ? Keefe n'a rien fait à par saisir sa chance. Alors, calme toi."

Le jeune homme regarda sa dague, regarda Keefe, puis Sophie et.... s'effondra.

"Je suis désolé ! J'étais aveuglé par ma colère et je ne me suis pas rendu compte de ce que je faisait ! (il se tourna vers Keefe) Je n'ai jamais voulu..."

"Je sais ! Ne t'inquiète pas !" l'interrompit l'empathe, l'air soulagé.

Biana réapparut et lâcha Sophie. Elle l'avait retenue pour qu'elle évite de se faire mal.

Ensuite, les trois jeunes s'approchèrent de Fitz et l'enlacèrent, pour lui prouver qu'ils lui avait tous pardonner.

Chapitre 20 : la lettre.

Les quatre jeunes gens décidèrent d'aller à Havenfiel pour s'installer sous le panacier et s'expliquer. Ils grimpèrent la colline et s'installèrent sous le panacier. Soudain, une enveloppe tomba des feuilles pour se poser les genoux de Sophie. Keefe la pris et l'ouvrit, puis la tendit à Sophie, l'air choqué :

"C'est... c'est l'écriture de ma mère."

Le couple et leurs deux amis se penchèrent pour lire la lettre.

Sophie,

Tu penses avoir gagné quand tu as réussis à t’échapper, mais le

pire reste à venir. Tu devrais te méfier et ne plus nous défier, ça commence à m’énerver. Si tu veux avoir la vie sauve, rejoint moi

demain à l’aube dans un endroit spécial, je t’enverrais un cristal.

Gisela.

(J'avoue que les rimes c'est pas fait exprès...)

Les quatre amis se regardèrent, et décidèrent de ne parler de ceci à personne. Ils mirent en place un plan d'attaque.

Chapitre 21 : Loupé !

Les quatre jeunes gens comptaient capturer Lady Gisela. C'était leur but premier. Quand, peu avant à l'aube, Sophie trouva le cristal noué aux branches du panacier de Calla, elle appela ses amis et, tous ensembles, ils sautèrent vers le rendez-vous de Lady Gisela.

C'était une belle clairière fleurie, au milieu d'un cercle d'arbres qui montaient très haut vers le ciel et ne laissait rien apercevoir des alentours. C'était d'ailleurs très certainement le but recherché.

Etant donné qu'ils étaient en avance, Sophie aida ses amis à se cacher, pour que Lady Gisela ne les repairent pas. Ensuite, elle s'assit par terre au milieu des fleurs pour y attendre la mère de son petit ami. Soudain, elle sentit une sensation étrange, très étrange, se propager en elle. Elle compris, mais il était trop tard. Cet endroit n'était rien d'autre qu'une illusion, ce cercle d'arbres n'était rien d'autre qu'une cage, une cage dans laquelle elle et tous ses amis étaient pris au piège, une cage devant laquelle se tenait Lady Gisela.

Celle-ci éclata de rire en voyant Sophie, désemparée, regarder tout autour d'elle.

"C'est eux que tu cherche ?" demanda Gisela en claquant des doigts.

Gethen apparut, portant ses trois amis grâce à la téléquinésie. Ils n'étaient pas inconscients et pouvaient tout voir mais ne pouvaient intervenir.

Lady Gisela désigna du doigt la cage avant d'envoyer une charge d'atomisateur en plein sur Sophie.

"C'est pour être sûre que tu ne t'échappe !" dit elle en ricanant de nouveau.

Advertisement