FANDOM


Cette page est un fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur' afin de préserver les droits de ce derniers.
Les seuls motifs de modifications acceptés sur cette page sont "Correction d'une faute de rédaction" ou "Correction d'une faute d'orthographe".

Merci de votre compréhension.

Un nouveau à Foxfire 

1Modifier

Le visage du Magnat Leto apparut à l'écran. Sophie se sentait étonnamment seule à cette rentrée en niveau 4. Elle était habituée à passer ce moment avec tout ses amis. Mais ce jour là,  il en manquait un. S'il avait été là, il aurait réciter le discours de celui qu'il appelait le principal polochon tout en changeant quelque mot par "crottin d'alicorne" ou encore en mimant un gulon. Sa garde du corps manquait elle aussi à l'appel. L'année précédente elle avait notre sur un petit carnet pailleté ( cadeau de son protégé ) les noms de ceux qui s'étaient étonnés à sa vue. On ne pouvait pas vraiment leurs en vouloir,ce n'était dans les habitudes de personne que de voir un princesse ogre servir de garde du corps à un de leurs camarades de classe. Ensuite, Ro avait laissé Sophie et ses amis imaginer ce qu'elle ferait subir à ces prodiges trop curieux. 

- Sophie, Sophie à quoi pense tu ? fit une voix à l'oreille de la jeune fille. 

Elle sursauta en découvrant Biana derrière elle. Puis, elle remarqua que tout le monde autour d'elle applaudissait en fixant quelqu'un - ou quelque chose ? - au milieu de la foule.

- Le Magnat Leto a présenté un nouveau prodige, lui dit son amie.

- Ah ! s'exclama la thélépathe en sortant brutalement de ses pensées. Et comment s'appelle-t-il ?

- Arthur. Bizarre comme prénom n'est pas ? 

- On dirait un prénom humain, répondit Sophie. 

- Ah ces humains ! soupira l'éclipseuse en riant. 

- Donc, repris la voix du principal. Comme je le disais Arthur a fait l'école à la maison jusque là. Il  va entrer en niveau 4.

- L'école à la maison ? s'étonna Sophie. Je ne savais pas que ça existait chez les elfes !

-  C'est très rares , lui répondit Dex qui avait rejoint les deux filles. 

- Et puis, il faut qu'un de tes parents et le même talent que toi,ajouta Biana.  

2 Modifier

À la cantine. 

Sophie ! Tu viens, à ma table, interpella Dex. Oui,oui tu peux emmener le p'tit génie et sa sœur, répondit il à une question qu'elle n' avait même pas posé. 

Elle sourit. Entre deux attaques contre les Invisibles, Dex restait le même. Ils s'installèrent ensemble. 

- Voici donc la grande Sophie Foster ! fit une voix derrière la jeune fille. 

La télépathe se retourna. C'était Arthur "le nouveau".

- J'ai beaucoup entendu parler de toi, dit il, mais cette fois je pourrai voir de mes propre yeux ce dont tu est capable ! 

Sophie  n'était pas sûre d'aimer le ton du jeune homme. 

- En temps que président remplaçant du fan club de Sophie Foster, je me dois de vous en interdire l'accès, interrompit Dex.

- Pas grave, répondit le nouveau, j'en créerais un autre en parallèle. 

Sophie n'était pas sûre d'aimer l'humour du jeune homme. 

- Il ne manque pas un de vos amis, Keefe c'est ça ? 

- Il est malade, mentit Sophie. 

Puis elle joignit Fitz par télépathie. 

Comment connais il Keefe ? 

Le jeune homme sursauta. Mais il eu un bon réflexe, et, pour couvrir son trouble accusa sa sœur de lui avoir mis un coup de pied. Biana, ayant comprit, fit semblant de s'excuser. 

Je ne sais pas,transmit il enfin à Sophie, ce garçon n'a pas l'air net. 

-Interrogeont le, dit elle à ses trois amis par télépathie. 

- Comment s'appellent tes parents? demanda Biana en premier. 

Arthur parut gêné par cette première interrogation. 

- Pourquoi cette question ? 

- Oh, fit l'éclipseuse, mon père connaît beaucoup de monde dans les cités perdues peut-être qu'ils ce sont déjà rencontrer.

- Ma mère est Lady sumerfy et mon père Lord Olaf . C'est un régent.

- Écoute Sophie, transmit Fitz,  mon père  connaît beaucoup de Régents et il n'a jamais parlé d'un Lord Olaf peut-être que je ne l'ai pas entendu,ou peut-être que...

Il ne finit pas sa phrase. Sophie s'imaginait  déjà plein de scénarios délirants. 

3. 

En allant en cour de télépathie  



   

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .