Wiki Parodies et Fanfictions
Advertisement

Coucou tout le monde !! C'est Isis Sencen (et ouais, je suis mariée à Keefe !! Nan je rigole, je le laisse à Sophie.:) mais vous pouvez m'appeler Isis. Alors c'est ma première fanfiction donc soyez indulgents please. Voilà voilàààà !!!

Bah voilà hein, l'image principal, la plus belle quoi ...

Prologue :

Sophie était tellement heureuse !

Elle pouvait enfin être ASSORTIE !!!

Elle n'y croyait toujours pas, pour une fois que quelque chose allait bien !

La jeune fille remercia en pensée ses parents biologiques, Oralie et Bronte, qui avaient bien voulu révéler leurs identités aux Entremetteuses.

Dès qu'elle avait appris, elle avait hélé tous ses amis, pour qu'ils viennent à Havenfield.

Pour cette occasion, elle revêtit une robe moulante rouge, qui lui arrivait au-dessus des genoux, des escarpins noirs, des gants en satin noir et une fleur en onyx dans les cheveux. Elle se mit de l'eye-liner doré, pour faire ressortir les étincelles dorées de son regard, du mascara noir et du rouge à lèvre bordeaux.

Une fois qu'elle eût terminé de se préparer, elle se regarda dans le miroir et sursauta de surprise ;

"Je suis plutôt pas mal. Il faudrait que je m'habille et me maquille comme ça plus souvent."pensa-t-elle.

Quand tous ses amis furent arrivés, Edaline vint chercher Sophie :

- Tu es là Sophie ? lui demanda-t-elle.

- Oui, je sors.

Quand elle sortit de la salle de bain, sa mère poussa un cri de surprise, les yeux écarquillés, et courut embrasser sa fille.

- Tu es magnifique, lui murmura-t-elle. Allez viens, tout le monde est là.

Voilà pour le prologue ! Je vous laisse imaginer la suite, normalement le prochain chapitre sera publié cet après-midi, ou même avant.

Chapitre 1 :

L'annonce :


Sophie arriva dans le salon, Keefe fut le premier à la remarquer. Il ouvrit la bouche, sûrement pour faire une ânerie, mais aucun son n'en sortit : il rougit violemment, tout en admirant Sophie.

Tam vit qu'il ne parlait plus et regarda dans la direction que le regard de Keefe avait prise.

- Oh mon Dieu, murmura-t-il. Tous les autres se retournèrent : Wylie, Fitz, Tam et Keefe rougissaient. Biana courut embrasser Sophie. Marella, Linh, et Maruca sourièrent, ravies de voir leur amie se faire belle. - Attendez, demanda Sophie. Où est Dex ?

- Il doit garder les triplés, expliqua Biana.

- Dis-donc, tu en sais beaucoup sur lui, la taquina Keefe.

Biana rougit.

- Bref, que voulais-tu nous dire, Sophie ?

- Alors ... JE PEUX ENFIN ÊTRE ASSORTIE !!! s'écria-t-elle.

Beurk !! Je HAIS Fitz !! Mais J'ADORE Keefe ;)

- NAN ... Mais c'est génial ! s'exclama Marella.

- TROP COOL !! s'écrièrent les autres.

Mais Sophie ne les entendait plus ; elle remarquait que Fitz la regardait avec beaucoup plus d’intérêt, d'un coup.

Il s'approcha d'elle et vint l'enlacer.

- Euuuuh, Fitz, dois-je te rappeler que tu m'as quittée ? lui fit Sophie.

- Je sais. Mais je veux me remettre avec toi. Je suis désolé de t'avoir quitté comme ça. Mais tu es vraiment magnifique ...

Sophie se perdit dans ses yeux bleus-verts. Elle aurait sans doute dû le repousser et lui dire que c'était mort, qu'il lui avait fait du mal... Mais son cerveau refusait de marcher correctement.

Fitz posa ses lèvres sur les siennes. Tout à coup, tous ses amis se tournèrent vers eux, ébahis. Sophie repoussa Fitz, les mains sur son torse.

Il fronça les sourcils.

- Pas maintenant, lui murmura-t-elle.

Elle vit Keefe se détourner, mais elle eût le temps de voir une lueur de tristesse dans son regard. Elle sentit alors son cœur émettre un gros boum, et elle compris.

Oh là là !! Fin du chapitre 1 !!! Même si je connais la suite, ça me fait du suspens :) (Je sais pas vous mais moi Keefe je le prononce Kiifi ;)


Chapitre 2 :

La "rupture", pour en trouver un mieux après !! :

Sophie était dans sa chambre, en train de ruminer sur sa lâcheté : non seulement Fitz croyait qu'ils étaient en couple car elle n'avait pas su lui dire non, mais une fois qu'il l'eût embrassée, elle s'était réfugiée dans sa chambre. Donc tout le monde était parti.

Elle avait hélé Fitz en premier pour lui demander de venir, mais le jeune homme ne se doutait pas que c'était pour le quitter...

Juste après, elle appela Keefe par télépathie ;

- Keefe ! KEEFE !

- No stress Foster, je suis là, ricana-t-il.

- Tu peux passer à la maison stoooo plaît il faut que je te dise un truc.

- J'adore quand tu fais ton "stoooo"plaît ! Mais ok j'arrive.

- Merci, à tout à l'heure !!

Sophie n'en revenait pas ; maintenant qu'elle connaissait ses sentiments pour Keefe, ils étaient encore plus forts !

Fitz arriva le premier. Il entra dans la chambre de Sophie et voulu l'embrasser, mais elle le repoussa, encore une fois.

- Fitz, il faut que je te dise un truc... commença Sophie.

- Oui ?

- Je ne t'aime plus Fitz, tu m'as faits trop de mal, tu te sers de moi... De toute façon j'aime une autre personne.

- QUOI ?! NAN MAIS TU TE FOUS DE MOI, SOPHIE !!

- Non, je dis juste que je ne T'AIME PAS ! Quand tu as su que je ne pouvais pas être assortie, tu m'as quittée, juste parce que ça "salirait ton héritage de Vacker" ! C'est plutôt toi qui te fous de moi ! Donc maintenant, PARS, FITZROY AVERY VACKER !!! PARS !!!

- Alors déjà je suis un Vacker, je fais ce que je veux, répliqua t-il en lui agrippant le bras. DONC TU VAS RESTER AV...

Il n'eût pas le temps de finir sa phrase que Keefe arriva et s'interposa :

Ils sont trop beaux !!!!!

- Non mais tu te prends pour qui, là ?! Lâches-la immédiatement ! s'écria-t-il. Il repoussa Fitz et prit Sophie dans ses bras.

- Tu vas bien Sophie ?

- Oui, oui, t'inquiètes, répondit-elle.

- Maintenant, tu pars Fitz, dit Keefe.

Sans un mot, le Vacker sauta. Sophie éclata en sanglots.

Keefe la porta et l'emmena sous le panacier de Calla.

Sokeefe-0.jpg

Arrivé là-bas, il s'adossa au tronc et installa Sophie sur ses genoux. Elle se blottit tout contre lui.

- Keefe, il faut que je te dise quelque chose, fit Sophie.

- Oui ?

- Je t'aime... Depuis toujours en fait, je veux être avec toi.

- Oh, Sophie, depuis le temps que j'attends ça...

Il lui prit le menton entre ses doigts et l'embrassa.

Sophie lui répondit. Après leur baiser, ils restèrent enlacés.

Edaline leur apporta le dîner et ils s'endormirent ensemble.

Tadaaaaa !! Fin du chapitre 2 !! J'adore ce chapitre pour plusieurs trucs : Fitz montre sa vraie nature de *******, Sophie & Keefe s'avouent leurs sentiments, et j'adore le "No stress Foster" !! Bref voilà voilà :)

Chapitre 3 :

La vie est belle :

*Quelques semaines plus tard :*

Sophie entra à Foxfire, fière d'elle ; elle avait pris soin de se faire belle. Elle avait mis une petite robe fluide mauve avec une cape bleue marine, un legging blanc, et des ballerines mauves elles aussi. La télépathe avait aussi mis du fard à paupières violet grenat. ET, chose que la jeune fille ne faisait JAMAIS : elle s'était fait un chignon lâche avec des mèches qui encadraient son visage, grâce aux conseils de Vertina.

C'était Le Scoop de l'année !

Sophie rejoignit son casier sous les regards admiratifs des élèves et elle vit que Keefe l'attendait, adossé à la paroi. Sophie se jeta dans ses bras et l'embrassa comme si elle ne l'avait pas vu de l'année.

- Eh bah ! Tu n'es plus timide du tout, pour m'embrasser comme ça devant tout le monde ! rigola Keefe.

- Bah, t'es content non ? demanda-t-elle, sarcastique.

- Oh, que oui, fit-il avant de l'embrasser de plus belle.

Kro choupinoupidou !!

- Bon, ça va là, les tourtereaux, on vous gène pas ? ironisa Biana, suivie de Dex.

- Non, non t'inquiète, t'inquiète, je vérifiais l'haleine de Foster, répondit Keefe, qui s'éventa de la main en faisant une grimace.

- Nan mais ça va, oui ?! s'écria celle-ci, sous les ricanements de Biana et Dex.

La sonnerie retentit : il était temps pour Sophie d'aller en Univers, suivit de Télépathie, et d'Instillation.

A l'heure du déjeuner, Sophie s'installa entre Keefe et Marella.

Fitz était à l'autre bout de la table et détourna le regard en voyant Keefe enlacer Sophie. La jeune fille était satisfaite que, pour une fois, c'était elle qui lui faisait du mal, et non l'inverse. Elle décida d'en rajouter une couche et s'assit sur les genoux de Keefe, qui l'entoura d'un bras protecteur en fusillant Fitz du regard, voyant que celui-ci foudroyait Sophie.

Le couple décida ensuite de sécher les cours ; ils se cachèrent à Alluveterre, avec l'accord de Granite.

Ils firent une balade à dos d'éckodon, cuisinèrent le ragout de Calla avec l'aide de Lur et Mitya, grimpèrent aux arbres, et, forcément, s'embrassèrent longuement sur les rives de la rivière.

Et voilà ! Chapitre 3 terminé ! Je travaille pour la suite, qui devrait être publiée au plus tard cet après-midi. (Je tiens à remercier certaines personnes, qui m'ont écrits des commentaires encourageants alors que ma fanfiction n'avait pas été enregistrée correctement. ça m'a donné l'envie de tout recommencer et de continuer, alors merci. Ce n'est peut être rien pour certaines personnes, mais ça m'a fait chaud au coeur :) Et go pour la suite :)

Chapitre 4 :

L'achat :

*Sophie a 18 ans et Keefe en a 21*

Sophie était assise contre Keefe, sous le panacier de Calla. Ils cherchaient une maison pour qu'ils puissent vivre ensembles.

- Keefe, ton père ne vends pas "Les Rives du Réconfort" ? demanda Sophie.

- Si si, mais ne me dit pas que tu veux aller habiter là-bas ? s'écria t-il

- Eh ben ... Si on la retape à NOTRE manière ...

- Mais tu veux pas que l'on fasse construire, plutôt ?

- Oh, non ! Ce sera trop long et tout, alors que j'aime beaucoup l'emplacement de la maison de ton père. Stooooo plaît ! supplia t-elle.

Keefe rigola et déposa un baiser sur la joue de son amoureuse.

- Ok, ok. Mais alors c'est moi qui démolis sa statue !

- Bah, pas de problème ! ricana Sophie.

- Euh ... Grassecoiffe ? Ta Blondinette est bien gentille de te laisser détruire la statue de Lord ennuyeux seul, mais moi, je suis pas cool, doooonc... dit Ro.

- Pfff ... soupira Keefe. Bref, on va l'acheter ?

- Ok ! Attends, je vais me changer, répondit Sophie en courant vers Havenfield.

- Mais tu es déjà magnifique, si tu te fais encore plus belle, je serais en guerre contre tous tes admirateurs ! lui cria Keefe.

Sophie sourit.

Elle courut jusqu'à son dressing et choisit une robe bleue pastel longue qui traînait par terre sans manche, avec une cape bleue marine, incrustée de saphirs, et du fard à paupières dans les mêmes tons. Et, bien sûr, des escarpins du même bleu que la cape.

J'adore cette image, je l'ai même en fond d'écran sur mon téléphone :)

Quand elle redescendit dans la cour, Keefe, en la voyant, vint l'enlacer et lui murmura à l'oreille :

- Ah non, ça ne va pas là, ma chérie. Tu es beaucoup trop belle, tu vas attirer tous les hommes, couvres-toi !

Puis il se posta devant elle d'un geste protecteur.

- Vous entendez ? C'est MA copine ! PAS TOUCHE ! cria-t-il aux alentours.

- Nan mais toi... pouffa Sophie.


Quand ils arrivèrent à l'entrée des Rives du Réconfort, Sophie s'arrêta un instant et regarda Keefe dans les yeux :

- Si tu sens que ça ne va pas, tu sors, hein ? Tu ne casses pas tout...

- Oui, oui, ça va... grommela Keefe.

Sophie lui pris la main et toqua.

Cassius vint leur ouvrir :

- Oh, si je m'attendais à vous vo...

- Bon, on va être bref, le coupa Sophie. On veut acheter la maison, pas besoin de visiter, on la connaît par cœur.

- Oh ! Et si je n'ai pas envie de vous la vendre ? répliqua Cassius.

- Bon, vous allez arrêter de faire votre tête de gorgodon, et vous allez nous la vendre, car personne ne veux l'acheter, en plus, à part nous ! s'énerva Sophie.

- Oh j'adore quand ma magnifique copine montre les crocs, ricana Keefe.

- Bon, elle est à vous, grommela le père de Keefe.

- Ah, bah voilà, ce n'était pas si compliqué que ça, très cher beau-père, ironisa Sophie en lui donnant une bourse remplie de diamants.

- Tu as fait tes bagages ? demanda Keefe à son père.

- Oui, ils sont déjà à Candleshade.

- Bon, bah adieu alors, fit Keefe en le poussant dehors.

- Eh, mais attendez ...

Sophie le coupa en lui claquant la porte au nez.

Son petit copain lui sourit :

- Place au démolissage ...


Et voilàààà ! Chapitre 4 terminé !! J'adore comment Cassius ne se fait pas respecter !! Bien sûr, c'est loin d'être la fin de ma fanfiction :)
Alors il va falloir patienter pour la suite, je ne l'ai pas encore écrite (parce que oui j'écris sur un cahier avant) je peux juste vous dire qu'il y aura une demande en mariage très très très spéciale (mais vraiment genre, vous ne vous y attendrez pas du tout). Donc je pense que la suite sera pour demain midi au plus tard. (je dis qu'il faut patienter mais en vrai c'est pas si long que ça:) Bref voili voilou !!                                                                                En tout cas merci de me suivre et d'apprécier ma fanfiction !!

Chapitre 5 :

Une demande en mariage très spéciale :

*Sophie a 20 ans et Keefe en a 23*

Sophie, Keefe, Tam, Biana, Marella, Dex, Wylie et Linh s'étaient réunis autour d'une table dans un café. Ils échangeaient les dernières nouvelles :

- ... et donc, Foster a claqué la porte au nez de mon père. termina Keefe.

Tout le monde rigola, Tam le premier.

- J'aurais trop aimé voir ça !

- Et ouais mon Tam-Tam, j'ai la meilleure des petites copines ! fit Keefe en bombant le torse.

- Euh, non, c'est Marella la meilleure, répliqua Tam.

- Pas d'accord, c'est Biana ! s'écria Dex.

- Et bah NAN tout le MONDE, c'est LINH la MEILLEURE petite amie ! ajouta Wylie.

- Oh, vous êtes trop chou ! s'exclamèrent les quatre filles, attendries. Elles embrassèrent chacune leurs amoureux.

- Hum hum ! fit Linh en se levant. J'ai une annonce à vous faire.

- Quoi ? s'inquiéta Wylie. Tout va bien ??

- Oui chéri, très bien même : je suis enceinte.

- QUOI ?!! s'exclama tout le monde.

- Oh, Linh, je suis tellement content ! s'écria Wylie en prenant sa femme dans ses bras. Car oui, Linh et Wylie s'étaient déjà mariés, il y a maintenant un an.

- Je suis trop content pour toi, sœurette, la félicita Tam.

Marelam !!

- On est tous contents pour toi, rectifia Biana.

- D'ailleurs les filles, tant qu'on est là, on a un truc à vous demander, les gars et moi, fit Keefe. Qui se lance le premier ?

- Moi je veux bien, dit Tam.

Il posa un genou à terre et ouvrit une boîte ;

- Marella Adene Redek, veux-tu m'épouser ?

- Oh, Tam ! fit Marella en se jetant à son cou. OUI !

Team Bianex !!!

Tam lui passa la bague autour du doigt : elle était en or, incrustée d'opales.

- Je me lance, fit Dex. Il se posta en face de Biana et mit un genou à terre ;

- Biana Amberly Vacker, veux-tu m'épouser ?

Biana fondit en larmes :

- Oui, Dexter Alvin Dizznee, bien sûr que oui ! s'écria t-elle en l'embrassant.

Sa bague à elle était en argent, incrustée de tourmalines roses et d'améthystes.

- À mon tour ! s'écria Keefe. Il prit les mains de Sophie, s'agenouilla, et sortit une boîte de son pourpoint ;

Sokeefe !!!

- Sophie Elizabeth Foster, veux-tu m'épouser ?

Sophie mit la main devant sa bouche, les yeux écarquillés.

-Oh, Keefe ! fit-elle en se jetant à son cou. Bien sûr que OUI !!!

Et elle l'embrassa fougueusement. Son petit copain la fit tourner dans les airs.

- Tiens, ta bague, fit-il en la reposant au sol. Elle était en rhodium (le métal le plus précieux chez les humains), incrustée de rubis.

- Hum hum... les interrompit une voix.

Sophie et ses amis se retournèrent d'un coup ;

- Oh salut papa, salut maman, fit Sophie, mal à l'aise.


Grady, Papa Poule, le retour ;) :

Edaline affichait encore une fois son sourire béat, et Grady foudroyait Keefe du regard ;

- Sophie, il faudrait que tu passes à la maison, Silveny à besoin d'aide, fit Grady.

- C'est vrai ?! paniqua Sophie.

- Non, ce n'est pas vrai, dit Edaline, tuant Grady du regard, qui haussa les épaules, prenant l'air innocent. Bon, on va vous laisser. À ce week-end, Sophie, et félicitations !

- Merci, à ce week-end ! répondit sa fille.

Puis, après ça, tous les couples rentrèrent chez eux.

Une fois chez eux, à Irila, Keefe et Sophie s'installèrent sur une balançoire, sur la terrasse.

- Je t'aime, Keefe, lui dit Sophie en l'embrassant de nouveau.

- Moi aussi, ma belle.

Voilà ! Chapitre 5 terminé !! C'est pour l'instant le plus grand chapitre que j'ai écrit, et j'en suis fière :) Le prochain chapitre devrait être publié avant demain, j'y travaille, mais ce n'est pas sûr. J'ai des devoirs à faire, écrire le chapitre, qui va être très long, donc pas sûr qu'il soit publié aujourd'hui. Voilàààà !!

Chapitre 6 :

Un mariage tout aussi spécial !! :

Préparatifs :

Sophie, Marella et Biana se préparaient. Elles étaient à "Irila", le domaine de Keefe et Sophie. Tam, Keefe et Dex les attendaient en bas, au rez-de-chaussée, en train de faire les préparatifs pour le triple mariage.

Parce que, oui, les trois couples allaient se marier en même temps !

Linh & Wylie s'étaient déjà mariés, et ils ne pourraient pas assister à la cérémonie car Linh avait commencé à avoir des contractions le matin même.

- Comment me trouvez-vous ? demanda Biana à ses amies en tournant sur elle-même. Elle portait une robe blanche avec un bustier moulant recouvert de perles mauves. Quant à sa jupe, elle était bouffante et en tulles blancs, avec quelques touches de mauve. Elle avait une traîne et un voile blanc-transparent qui lui recouvrait le visage. L'éclipseuse s'était aussi mis du fard à paupières lui aussi mauve, et de l'eye-liner noir.

- Tu es magnifique, lui dit Sophie.

- Carrément ! renchérit Marella.

La pyrokinésiste avait elle une robe lisse qui faisait un dégradé du bleu pastel au bleu turquoise. Elle avait une traîne très très longue, et s'était fait une tresse en épi africaine qui partait sur le côté. Elle avait aussi mis du fard à paupières bleu marine, et des paillettes de la même couleur décoraient ses pommettes. Des boucles d'oreilles en argent incrustée de turquoises, saphirs, tanzanites et d'opales couronnèrent le tout.

- Woaw, Marella !! Tu. ES. TROP. MEGA. GIGA. BELLE !! s'écria Sophie.

- Merci ! Mais toi, tu es vraiment, la plus belle dans ta robe, lui répondit Marella.

Ce n'était pas faux : Sophie portait une robe sirène blanche incrustée de rubis et de plumes rouges. Elle avait aussi une trèèès longue cape rouge, et un voile à l'arrière de la tête, fixé avec un peigne chinois en onyx incrusté de rubis. Biana lui avait fait un chignon lâche qui lui retombait sur la nuque. Sophie s'était aussi mis du gloss rouge foncé, du fard à paupières marron, et du mascara noir.

- Cette journée va être top ! s'exclama Biana.



Voilà voilàà !! Ce n'est que le début de ce chapitre, et je publierais la prochaine partie demain, et j'essaierais entre-temps de continuer à écrire ce chapitre vraiiiment trèèèès loooong 😩😩 ^^. Bref en gros il est loin d'être terminé 🙃🙃 :)
Au fait merci de lire ma fanfic (c'est vraiment trop cool), et pour les commentaires encourageants !!🤩🤩

Suite !!

Sophie et Biana.jpg

Présentations :

Biana sortit de la chambre et cria :

- Les garçons, vous voulez voir nos robes ?

- Ouiii !!! s'écrièrent t-ils à l'unisson.

Alors mettez-vous en bas de l'escalier !

69836575 140096410591509 4341414277618662379 n.webp

- Ok !

L'éclipseuse retourna dans la chambre.

- Vas-y Marella, chuchota t-elle.

Marella descendit lentement les escaliers, tenant la rampe d'une main et relevant sa robe de l'autre.

Tam écarquilla les yeux en la voyant :

- Oh, ma chérie, tu es tellement belle... s'extasia t-il.

- Merci, mon coeur, répondit sa future femme. Et elle l'embrassa.

- À moi ! cria Biana.

Elle descendit les escaliers, l'allure princière.

- Oh Biana ! s'écria Dex en la voyant.

Elle sauta les dernières marches et se jeta dans les bras de son copain, qui la rattrapa et l'embrassa.

"Et c'est à moi", pensa Sophie.

La télépathe descendit les escaliers lentement pour ne pas tomber, car elle se connaissait. Mais elle réussit à ne pas tomber et Keefe vira au rouge pivoine en la voyant et hurla :

- C'EST LA PLUS BELLE !! C'EST MA FUTURE FEMME !!!

Puis il courut vers elle et l'embrassa. Sophie lui répondit et ils restèrent enlacés.

- Bon, alors on a installé les plats dans le salon du Vannage, avec un vase de fleurs sur chaque table de vos couleurs de robe : une rose rouge, des violettes, et des bleuets, fit Tam.

- Et j'ai aussi fabriqué des boules en métal qui s'allument et projettent de la lumière partout, ajouta Dex.

- Dans le monde des humains, ça s'appelle une boule à facettes, expliqua Sophie.

Tam.jpg

- Ah là là, tu as toujours besoin de te faire remarquer toi ! plaisanta Keefe.

- Arrête de m'embêter ! s'offusqua Sophie.

- Nope, j'aime trop ça !! rigola Keefe. Oulàà ! Tu hésites entre m'étrangler et m'étouffer de baisers. Perso, je préfère l'option 2...

- Moi aussi, fit Sophie avant de l'embrasser.

- Bon, les gars, c'est à vous d'aller vous préparer ! leur dit Biana.

- Oui, oui, on y va, répondit Keefe.

Ils montèrent à l'étage.

- Donc, si je me souviens bien, Tam et moi on est les premiers à passer, après c'est Biana et Dex, et c'est Sophie et Keefe les derniers, c'est bien ça ? demanda Marella.

- Oui, c'est ça ! répondit Sophie.

Dex.webp

- Les filles, je descends ! cria Tam.

Il descendait les marches et... WOAW !!! Il était très beau dans son pourpoint bleu marine assorti à la robe de Marella.

- Chéri tu es trop beau ! s'extasia celle-ci.

Dex arriva ensuite. Son pourpoint mauve allait à merveille avec ses yeux pervenches.

- Eh, Dex, si on continue comme ça, on va pouvoir faire un défilé de mode ! lui dit Biana en lui faisant un clin d'oeil.

- Lord Bellecoiffe, le plus beau garçon des cités perdues, c'est à dire moi, descend ! annonça Keefe. Il descendit les marches en bombant le torse. Quand il vit Sophie rougir, il lui fit un clin d'œil. Dès qu'il eût descendu les marches, Sophie se jeta à son cou.

-Tu as raison c'est toi le plus beau, lui murmura-t-elle à l'oreille.

Keefe.jpg

-Et c'est toi la plus belle fille, lui répondit-il avant de l'embrasser.

Il portait un pourpoint rouge, un pantalon blanc et une cape noire.

- Bon, on y va ? demanda Marella. C'est bien beau tout ça, mais moi je veux me marier !

- Et moi donc ! renchérit Biana.

Ils se dirigèrent vers la sortie, Tam et Marella les premiers, suivis de Biana et Dex, et de Sophie et Keefe.

L'union :

Le lieu où ils allaient être unis était sur la plage, devant la maison de Keefe et Sophie. Une grande arche en métal où étaient accrochées toutes sortes de fleurs les attendait au bout d'un tapis argenté. Tout autour était placé des chaises, occupées par de millions de personnes, venues assister au triple mariage.

Le conseiller Emery était sous l'arche :

-Bonjour à toutes et à tous, et merci d'être venus assister à cet événement ! fit-il. Nous allons accueillir notre premier couple, Lady Marella Adene Redek et Lord Tam Dai Song, qui désire, après le mariage, être appelé Tam Redek, ne voulant plus avoir de liens avec sa famille. Accueillons les futurs mariés.

Sous les applaudissements de la foule, Tam fit son entrée, Marella accrochée à son bras. Ils traversèrent le tapis et se postèrent en face du conseiller.

Emery`.jpg

- Tam Dai Song, voulez-vous prendre pour épouse Lady Marella Adene Redek ? demanda Emery.

- Oui, je le veux, répondit le jeune homme.

- Marella Adene Redek, voulez-vous prendre pour époux Lord Tam Dai Song ?

-Oui, je le veux.

- Très bien, alors je vous déclare unis par le mariage. Tam, vous pouvez embrasser la mariée, annonça Emery.

Tam prit Marella par la taille, et celle-ci enroula ses bras autour du cou de son mari. Ils s'embrassèrent longuement, sous les applaudissements de la foule.

Biana et Dex furent les suivants, et la jeune mariée devint Biana Dizznee.

Vint le tour de Sophie et Keefe.

- Accueillons maintenant Lord Keefe Sencen ! fit Emery.

La foule poussa une exclamation en voyant le futur marié à dos d'alicorne !!! Greyfell, le mâle alicorne, sa monture, descendit en spirales, avant de se poser majestueusement au sol. Il s'agenouilla pour laisser descendre Keefe. Le jeune homme descendit et traversa le tapis et alla se poster à côté d'Emery.

- Et maintenant, voici Lady Sophie Elizabeth Foster ! clama celui-ci.

Une autre alicorne -femelle cette fois- apparut dans le ciel, mais cette fois-ci suivie de deux jeunes alicornes : tous les invités poussèrent un "Oooooh" exclamatif quand ils comprirent que la femelle alicorne était Silveny, la maman des deux jeunes adultes derrière elle, Félix et Luna. Sophie était sur le dos de la jeune mère alicorne. Celle-ci se posa près de son compagnon, Greyfell. Sophie descendit et alla rejoindre Keefe, sous l'arche.

SilvenyPA.jpg

- Keefe Sencen, voulez-vous prendre pour épouse Lady Sophie Elizabeth Foster ? demanda Emery.

- Bien sûr que OUI, tête de gulon ! rétorqua Keefe.

- Keefe ! le gronda Sophie, tandis qu'Emery fronçait les sourcils.

- Oui, bon, pardon... marmonna l'Empathe.

- Donc, voulez-vous épouser Lady Sophie ? fit Emery.

- Oui, je le veux.

- Bien. Sophie Elizabeth Foster, voulez-vous prendre pour époux Lord Keefe Sencen ?

- Oui, je le veux.

- Dans ce cas, Mr. Sencen, vous pouvez embrasser la mariée, qui désormais sera connue sous le nom de Lady Sophie Sencen.

Keefe embrassa Sophie fougueusement. La jeune mariée enroula ses bras autour du cou de son amoureux,qui la fit tourner dans les airs.

La cape de la Télépathe vola.

Le couple était aux anges ; c'était le paradis !

Enfin !!!! Je l'ai terminé !!!!! J'ai terminé le chapitre !!!!!!! Alléluia !!!!! Bref voilà je l'ai enfin terminé, je suis contente, vous êtes contents (enfin j'espère🙃). Donc j'ai commencé le chapitre 7, mais je ne le publierais pas aujourd'hui. Voilàààà ! (ah, et j'allais oublier : plus jamais je fait des triples mariages, j'en ai ma claque des "Lord", "Lady", les deuxièmes prénoms, "voulez-vous prendre pour époux(se) ...😩😩)

Chapitre 7 :

La révélation :

Foster-Keefe.jpeg

*Sophie a 21 ans et Keefe en a 24*


Sophie était assise dans le grand salon de sa maison, Irila. Elle essayait de rester calme, mais elle n'y arrivait pas : ses doigts se tordaient dans tous les sens, et elle n'arrêtait pas de croiser et décroiser les jambes. La cause ? Elle attendait un enfant !!!

Pour cette occasion, la Télépathe avait revêtit une longue robe légère fleurie et des escarpins gris taupe. Vertina, que la jeune femme avait décidé de garder, lui avait donné des conseils de coiffure : Sophie se retrouvait avec une couronne en tresse, qui lui allait vraiment à ravir !  Elle s'était aussi achetée un collier spécial pour bébé, avec un grelot qui descendait sur son ventre, pour commencer à éveiller son enfant.

La future mère attendait donc son mari, Keefe. Il n'était pas au courant et sa femme avait décidé de le lui dire une fois qu'il rentrerait de sa mission classée "secret défense". Et Sophie avait trouvé une façon absolument géniale de lui faire comprendre qu'elle portait une vie sur elle : dans la clairière où Silveny a mis bas, Sophie avait écrit un grand message avec des fleurs de couleurs vives : "Je suis enceinte". La Télépathe avait demandé à Silveny et sa famille de venir. Sophie allait monter sur le dos de Greyfell, Keefe derrière elle, pendant que Silveny surveillerait ses jumeaux. Ensuite, les alicornes les téléporteraient dans la clairière où Silveny a mis bas : Keefe comprendra déjà que ça parlera bébé. Ensuite, Sophie allait demander à Greyfell de ...

La télépathe fut interrompue dans ses pensées en entendant le claquement d'une porte. Elle courut à l'entrée, pressée de voir son chéri. Sauf qu'elle eût une mauvaise surprise : Keefe avait l'air en colère. Pourtant, dès qu'il vit Sophie, son visage s'illumina et il courut l'enlacer pour l'embrasser. Sa femme était ravie, mais elle se dégagea :

-Keefe, qu'est-ce qu'il y a ? Ne crois pas que je n'ai pas vu ton expression ! Il s'est passé quelque chose pendant ta mission ? demanda-t-elle, inquiète.

-Ne t'inquiète pas, mon amour, répondit-il, enfouissant son visage dans le cou de Sophie.

-Euh, si, je m'inquiète, car la dernière fois que tu as dis ça, tu as fait une trèèès grosse bêtise !! rétorqua Sophie.

-Bon je te le dis sinon tu lâcheras pas le morceau !! T'es plus têtue que Verdie !! bougonna Keefe.

-J'attends, fit Sophie en tapant du pied, les bras croisés.

-Bon ... Alors j'étais en mission chez les ogres, et j'ai croisé mon père, qui parlait avec Sa Majesté Dimitar. Je les ai espionnés, et à la fin, je les ai vus se serrer la main, comme pour dire "marché conclu". Connaissant mon père, - NDA : Le père de l'année, on le sait tous, Keefe ! - ça va mal se terminer. Je n'aime pas cela ... marmonna l'Empathe.

-Oh, chéri ! s'exclama Sophie en le prenant dans ses bras. Je suis sûre qu'il n'y a pas lieu de s'inquiéter, ton père n'est pas plus intelligent qu'un gulon !! Peut-être qu'ils se sont juste dit bonjour ! Ne t'inquiète pas. En plus, j'ai quelque chose de super important à t'annoncer.

-Mouais... et c'est quoi ton truc ? demanda Keefe, retrouvant son habituel sourire taquin.

-Bah viens, suis-moi.

Elle l'entraîna vers le jardin et lui dit :

-Alors, une grosse surprise t'attend, mais il faut d'abord te calmer, sinon ça ne va pas le faire.

-Oui, bon, là je commence à devenir vraiment impatient, donc ça va, je suis calme ! répondit Keefe.

-Ok, alors si je te dits que ton père est venu me voir cet après-midi ? le défia Sophie.

-QUOI ! CETTE TÊTE DE GORGODON EST VENU TE VOIR !!?? hurla Keefe, hors de lui.

-Tu vois, tu n'es pas calme, fanfaronna sa femme.

-Roh, ça va ...

-Bref, calme-toi, parce qu'il faut vraiment que tu sois calme.

-Ok. Voilà, c'est bon ! répondit Keefe.

-Mouais ... fit Sophie en faisant la moue. Bon, bah go alors !!

-Yes !

La Télépathe banda les yeux de son mari. Elle transmit à Silveny qu'elle pouvait venir avec sa famille pour les téléporter jusqu'à la clairière. Un grondement de tonnerre se fit entendre, et la famille alicorne arriva.

-Bon, je sais déjà que Miss Paillettes et sa famille sont là, fit Keefe. Je ne peux vraiment pas enlever ce truc ? implora t-il en essayant d'enlever son bandeau.

-NON ! T'as pas intérêt ! gronda Sophie.

-Ok ok, calme-toi chérie ! s'exclama son mari en levant les mains en l'air, un sourire moqueur aux lèvres.

Greyfell s'agenouilla pour laisser la future mère monter sur son dos et Keefe se posta derrière elle. Sophie lui enleva le bandeau :

-Ah, bah c'est pas trop tôt !! Woaaaaaaaw !!

Greyfell s'élevait dans les airs, suivit de sa compagne et de ses enfants.

-On va où ? demanda Keefe à Sophie.

-Tu vas voir ...

Les alicornes prirent de l'altitude, pour redescendre en piqué : Keefe se cramponna plus fort à sa femme.

Silveny ouvrit un gouffre, et ils entrèrent dans le néant. La femelle alicorne visionna ensuite la clairière et les y téléporta. Greyfell se posa au sol, le temps que Keefe visionne l'endroit où ils étaient.

-Oh, mais c'est la clairière où Silveny a mis bas ! remarqua-t-il. Attends, ne me dit pas que Miss Paillettes attend encore un Paillettes Junior !?!?

Sophie et keefe GDCP.jpg

-Non, non, ne t'inquiète pas, le rassura Sophie.

-Nan, je m'inquiète pas, je suis même déçu que ça ne soit pas le cas : ça veut dire pas de Keefou ou Keeferina ... bouda Keefe.

-Nan mais toi et ton ego ... pouffa Sophie. Bref, on n'est pas venu pour parler de ton ego. Greyfell, tu veux bien décoller ??

L'alicorne décolla et s'éleva très haut dans le ciel.

-Attend, je vois un truc ... fit Keefe en plissant les yeux. QUOI !?!?!?!?!? TU ... ES ... ENCEINTE ?!?!?!?

-Mouuuiiiiii ? fit Sophie, pas très rassurée.

-Attends ... Greyfell, tu veux bien nous téléporter à Irila, s'il-te-plaît ?

L'alicorne piqua vers le sol et Siveny ouvrit une faille.

Une fois arrivés chez eux, le couple remercia la famille alicorne et Keefe entraîna sa femme vers la terrasse.

-Donc, tu attends un enfant, fit Keefe, les yeux dans le vague.

-Oui. Je suis enceinte de toi. Je t'en prie, répond, dis n'importe quoi, je m'en fiche, mais PARLE !!! cria Sophie, énormément stressée.

-JE SUIS TROP CONTENT !!! JE VAIS ÊTRE PAPA !!! s'extasia Keefe en prenant sa femme dans ses bras.

-Oh, je suis tellement heureuse que tu le prennes comme ça ! souffla Sophie, soulagée.

-Bah logique, tu voulais que je le prenne comment mon coeur ? demanda l'Empathe, un sourire taquin aux lèvres.

-Ben ... Justement, je sais pas ...

-Mais, trêve de plaisanteries. Toi, tu vas bien ? Il faut que je fasse quelque chose ? Acheter un truc ? Préparer à manger ? Ou autre chose ??? commença à paniquer Keefe.

-Eh, calme toi, je vais très bien, je suis la plus heureuse des femmes là, tout va bien, murmura Sophie, caressant le bras de son mari. Et il n'y a rien à faire pour le moment.

-Ok. Mais, maintenant, il faut l'annoncer aux amis et à la famille. Je suppose qu'Elwin est au courant ?

-Oui.

-Ce sera une fille ou un garçon ?

-Ah bah ça, tu le sauras en même temps que la famille et les amis !!

Oh je suis trop fière de ce chapitre !!!  Je l'ai publié d'un seul coup !!!  Bref dites-moi dans les commentaires quel chapitre vous avez préférez :)

Chapitre 8 :

La fête-annonce :

*Quelques semaines après avoir annoncé la bonne nouvelle à Keefe.*

Sophie et Keefe avaient organisés une grande fête chez eux pour annoncer la bonne nouvelle de la grossesse de Sophie.

Le couple avait aussi appris trois jours auparavant que Biana attendait des triplés, et que normalement elle accoucherait dans huit mois.

C'est Sophie qui avait choisi les personnes qu'ils inviteront : ses parents adoptifs, Edaline et Grady, ses parents biologiques, Oralie et Bronte, Elwin, les membres du Comité, Alden et Della, Juline et Kesler, Prentice, Caprise et son mari, Biana et Dex, Marella et Tam. Linh, Wylie et leur fille, Ayala, et Maruca et Fitz furent aussi invités. La Psionipathe et le Télépathe s'étaient mariés il y a maintenant 2 ans. Maruca attendait même un enfant.

Sophie avait décidé de porter une robe rouge ajustée au buste, pour souligner son ventre déjà arrondi, et qui devenait fluide à partir des hanches. Des escarpins blancs, une tresse lâche et de l'eye-liner completèrent le tout. Lorsqu'elle rejoignit Keefe dans le salon, il écarquilla les yeux en voyant son joli ventre rond :

-Je crois que je suis tombé amoureux de ton ventre, ma chérie, souffla t-il en l'enlaçant.

-Eh bah dis-toi qu'il sera encore plus gros après !! souria t-elle.

Lorsqu'on sonna à la porte, Sophie courut ouvrir, Keefe sur les talons.

-Coucou Papa, coucou Maman ! fit-elle en les embrassants.

Grady fut le premier à remarquer le ventre arrondi de sa fille et fronça les sourcils :

-Fillette, ça te dérange si j'emprunte tes toilettes ? J'ai une furieuse envie de m'évanouir ...

-Mais bien sûr que noooon, papa ... pouffa Sophie.

-Pourquoi il est comme ça ? demanda Edaline, soucieuse.

Keefe désigna le ventre de sa femme. Edaline poussa un cri en comprenant le pourquoi du comment.

-Tu est enceinte !!! MA FILLE EST ENCEINTE !!! cria t-elle en étouffant sa fille adoptive dans une étreinte.

-C'est vrai ?! s'écrièrent tous les autres, qui étaient déjà arrivés.

-Oui !!! Ma femme est enceinte !!! cria Keefe.

-Félicitations !! s'exclamèrent les invités en même temps.

Ils passèrent tous à table, et, quand le repas fût terminé, Sophie, Biana, et Maruca se levèrent et se mirent côte à côte.

-Alors, nous en avons déjà discuté avec les filles, et nous allons faire un jeu pour savoir qui seront les parrains et marraines de nos enfants, fit Sophie.

-C'est quoi le jeu ? demanda Tam.

-Le jeu s'appelle "Les Chaises Musicales". Le but du jeu est super simple : nous allons placer 1 chaise et mettre de la musique. Il faut tourner autour de la chaise et dès que la musique s'arrête, tout le monde doit se dépêcher de s'asseoir. Une personne sera assise, et, imaginons que c'est Dex, et bien Dex et Biana seront le parrain et la marraine de l'enfant, expliqua Sophie.

-Qui joue ? demanda Elwin.

-Biana, Dex, Marella, Tam, Linh, Wylie, Maruca, Fitz, Keefe, et moi, fit Sophie.

-Ok, bah c'est parti !! fit Keefe. On commence par quel enfant ? Celui de Lord Bellecoiffe et de sa magnifique bien-aimé, forcément !!

-Ok ... pouffa Sophie.

Sophie et Keefe s'installèrent sur des chaises et lancèrent la musique. Leurs amis tournèrent autour des chaises quand ... TOP !!! La musique fut arrêtée. Ils se jetèrent tous sur les chaises.

-La marraine de notre enfant sera ... MARELLA !!!  Et donc ... Mister Frangette !! cria Keefe.

-Roh mais arrête de m'appeller comme ça !! marmonna Tam. Sinon je suis trop content d'être le parrain !!

-Et moi la marraine !! ajouta Marella.

Le couple alla embrasser la future mère et le futur père.

Le parrain et la marraine de l'enfant de Maruca et Fitz sont Linh et Wylie, et ceux des triplés de Biana et Dex sont Fitz et Maruca.

Tadaaaaa !! Ce chapitre là est court, mais c'est normal :)

Chapitre 9 :

Le prénom :

*Sophie est enceinte de huit mois.*


Sophie et Keefe étaient assis sur le sofa de leur salon. Et ils se disputaient, aussi.

La cause de leur dispute ?? Le prénom de leur futur enfant. Sophie allait très bientôt accoucher, et le couple n'avait toujours pas trouvé de prénoms.

-Bon sang, mais je te dis que Keefou c'est moche !!! cria Sophie.

-Bah pourquoi pas Keefirina ? demanda Keefe.

-Nan mais tu n'es pas sérieux là ?? hurla sa femme, exaspérée.

-Ben SI, je suis sérieux !! répliqua l'Empathe.

-Je vais m'énerver, ça ne va pas le faire ... souffla Sophie en faisant les cents pas, les poings serrés.

-Mais ...

-Arrête !!! hurla la Télépathe. Tu te fous vraiment de moi !!!! Tu crois vraiment qu'on va appeler notre enfant comme ça !?!? Elle prit un vase et le jeta à terre.

-Eh, oh, calme-toi ma chérie, murmura Keefe. Tu t'emporte beaucoup trop vite là, c'est juste un prénom !!!

Comme elle refusait de se calmer, Keefe la porta dans ses bras et l'emmena dans leur chambre. Il la déposa sur le lit.

-Voilà, chuuuut ...

-Tu as raison, je suis vraiment désolée de m'être emportée comme ça contre toi !! C'est juste que ... j'ai peur. Peur de ne pas être une bonne mère. Peur que la situation m'échappe. Peur que les Invisible fassent du mal à notre fille. Peur que ...

-Eh, l'interrompit son mari. Tu vas être géniale comme mère !! Il n'y aura pas mieux que toi, je peux te le garantir !

-Oh, Keefe ... La Télépathe se redressa et embrassa passionnément son chéri. Keefe lui répondit. Après leur baiser, (qui a duré au moins 5 minutes :) Keefe et Sophie se couchèrent.

-Voilà ce que je te propose, fit Keefe au bout d'un moment. On se couche, et peut-être que demain on aura trouvé le prénom de nos rêves pour notre petite princesse.

Sophie et keefe GDCP 2.jpg

-Ok, ça me va, murmura Sophie en se blottissant contre son mari.

Ils s'endormirent, mais une chose étrange se produisit : Sophie et Keefe firent le même rêve.

Dans leur rêve, une petite fille nommée Astrid chevauchait une alicorne, dans le crépuscule. Elle était blonde avec les yeux bleu glaciers. Elle riait aux éclats avec deux autres personnes, adultes, chevauchant une autre alicorne. Les deux adultes ressemblaient à ... Le rêve s'arrêta brusquement.

-Astrid !!! s'écrièrent Keefe et Sophie en se redressant d'un coup dans leur lit.

-Le prénom de notre fille sera Astrid, dit Keefe.

-Oui, j'adore, murmura Sophie. Ah !! Mon ventre !!

-Quoi ?? Qu'est-ce qui ne va pas ??? s'inquiéta Keefe. Ne me dit pas que tu vas accoucher !!!

-Siiii ... fit Sophie en haletant, prise de soubressauts.

-Mais ... C'est trop tôt !! paniqua l'Empathe.

Sophie ne pu même pas répondre, tant elle avait mal.

-Ok, je vais appeler Elwin, dit Keefe. Il sortit son transmetteur. Elwin ?? Il faut que tu viennes absolument !! Sophie est en train d'accoucher !!!

-Quoi ?? Mais elle devait accoucher dans un mois !!!

-Oui mais apparement le bébé veut sortir !! Vite !!

-J'arrive. Le médecin coupa la connexion.

-Ne t'inquiète pas ma chérie, je suis là, murmura Keefe en caressant le ventre de sa femme, alors que celle-ci gémissait et se tordait de douleur.

Voilà pour le chapitre 9 !! Je me suis dit qu'il fallait un peu de suspens !! La suite sera pour demain :) PS : Vague de Ouest m'a dit que les elfes n'avaient pas mal lors de l'accouchement. Du coup, bah Sophie elle a mal parce qu'elle a de l'ADN d'alicorne, et que c'est cet ADN qui rentre ne jeu lors de l'accouchement ! Silveny a eût mal, donc Sophie aussi. (Je sais c'est cruel:)

Chapitre 10 :

La naissance :

Sophie avait mal. Très, mal. Tellement mal qu'elle ne sentit même pas quand Keefe la prit dans ses bras.

Ni quand Elwin arriva et lui massa le ventre. Elle ne sentit pas non plus quand Keefe serra sa main, paniqué.

-Keefe, tu peux sortir, s'il-te-plaît ? demanda Elwin.

-QUOI !? NON MAIS JE NE LÂCHE PAS MA FEMME MAINTENANT !!! cria t-il. CE N'EST MÊME PAS NORMAL QU'ELLE AI MAL !!!

-Keefe, vous la stressez encore plus là.

L'Empathe regarda un instant sa femme. Rien qu'à la voir se tordre de douleur, trempée de sueur, gémir d'effroi, de peur, l'Empathe avait envie de donner des coups de poings dans le mur. Il était vraiment paniqué.

-Keefe ... Keefe ... gémissait Sophie en tendant son bras vers lui.

-Je suis là, mon coeur, je suis là, répondit Keefe en se précipitant à son chevet.

-Bon, Keefe, il va vraiment falloir nous laisser, sinon je ne pourrais pas faire mon travail, dit fermement Elwin.

-Ok ... Mais, Elwin ? S'il y a un problème et que vous ne pouvez sauver qu'une seule vie, sauvez celle de ma femme ... l'implora Keefe.

-Je ferais mon possible pour sauver les DEUX vies. Maintenant, ouste !!

Keefe sortit de la chambre, il ferma la porte et attendit dans le couloir. A un moment, il ne put se retenir de frapper contre le mur quand il entendit Sophie crier. Mais il se calma vite quand il entendit Elwin dire :

-Enfin !!

Keefe n'attendit pas d'être invité, il ouvrit la porte et se précipita vers Sophie. Mais il n'eût pas le temps de la voir qu'Elwin lui barra la route :

-Mais laissez moi passer ! pesta Keefe en se dégageant.

-Pepep, Mr. Sencen, je tiens à préciser que votre femme est exténuée, sachant qu'il y a eût des complications, donc l'accouchement a duré plus longtemps.

-Quel genre de complications ? Pourquoi Sophie a-t-elle eu mal ? s'inquiéta Keefe. Le bébé va bien ?

-Oui, très bien, même. Et les complications, c'est que vu que Sophie possède de l'ADN d'alicorne, elle souffre, car c'est cet ADN qui rentre en jeu lors de l'accouchement. Elle a donc souffert, ce qui n'est pas le cas pour les autres elfes. Donc, maintenant, je vais vous laisser, et tu m'appelles en cas de besoin, d'accord Keefe ?

-Oui. Au revoir, et merci pour tout !

-De rien !

Une fois Elwin partit, Keefe se jeta au chevet de sa femme. Elle tourna faiblement sa tête vers lui et sourit quand elle le reconnut. Keefe ne la reconnaissait plus, avec ses cernes, sont front trempé de sueur, son teint pâle, et ses yeux fatigués.

Mais, ce qu'il remarqua et qui emplit son coeur d'amour, c'était la petite elfe, que Sophie serrait dans ses bras.

-Bonjour petite Astrid, souffla-t-il en se couchant aux côtés de sa femme.

Voilà, je vous poste enfin la suite !! Je suis désolée de ne pas avoir publié pendant un petit moment, mais c'est parce que je n'avais plus d'inspiration et j'avais besoin de faire une pause, le temps de me concentrer sur mes notes, qui avaient chutées. Je ne suis donc pas allée sur le wiki pendant je-sais-plus-combien-de-jour :), mais j'ai quand même écrit des chapitres. Je peux vous dire que le chapitre 11 et le 12 sont super drôles (enfin c'est mon avis :), surtout le 12. Donc voilà !! En tout cas merci pour vos commentaires (mais naaaaan, j'ai pas du tout les chevilles qui enflent :) XD. Je suis super contente que ma fanfic vous plaise, et j'en suis très fière !! (Ouh là là mais on dirait que ma fanfic est terminée, vu comment je vous parle !!! Faut que j'arrête !!!) Donc je vous publie le chapitre 11 !!

Chapitre 11 :

Une famille heureuse :

-Astrid, reviens ici !! s'époumona Sophie en courant après sa fille. Il faut que je te mette ta robe !!! ET LÂCHE CETTE FIOLE DE PET DE GULON, BON SANG !!!

-Nan ! Les robes, c'est moche comme les muscrapauds !!! Et puis ze veux être comme papa ! Ze vais faire pleins de farces et de bêtises, hihi ! rigola la petite, toujours en pyjama.

Astrid avait les cheveux blonds et ondulés de sa mère et les yeux bleus glacés de son père.

Par contre, question caractère, la petite insolente tenait seulement de Keefe : toujours prête à faire des farces, elle n'écoutait jamais ses parents, et le pauvre Grady en était dévasté ! Tous les mentors d'Astrid avaient déjà convoqués ses parents au moins un fois chacun !  

Justement, la petite ouvrit la fiole de pet de gulon et voulu la jeter sur sa mère, mais celle-ci l'esquiva et la fiole s'écrasa contre le nez de ... Grady !!

Le père de Sophie était arrivé pour aider Sophie à maîtriser Astrid en souriant, mais là, il n'avait plus l'air de rire ! Il fronça les sourcils, ouvrit la bouche pour sermonner la petite, mais la referma très vite, prit par une quinte de toux. Sophie retint son rire.

Astrid s'approcha de son grand-père et posa sa main sur son poignet ... et courut se cacher derrière sa mère.

-Maman Maman, Papy il est très en colère, et ze l'ai entendu penser qu'il voulait m'hypnotiser pour que ze me zette dans du caca de sasquatch !!! dit la petite en tirant sur la robe de sa mère.

Et oui, Astrid était Télépathe ET Empathe. Elle était aussi Vocifératrice, en raison du mystérieux pouvoir de son père.

Sophie passa en mode "Maman Poule", prit sa fille dans ses bras et se tourna vers Grady :

-Papa, tu as vraiment pensé cela ??

-Mais bien sûr que non, enfin, Astrid est petite, elle ne sait pas interpréter les émotions correctement, elle n'est qu'en niveau 1 ! se défendit l'Hypnotiseur.

-Il ment !! l'accusa Astrid.

-Alors déjà, Astrid, un peu plus de respect envers ton grand-père, s'il te plaît, et Papa, arrête de penser ce genre de choses, ça lui fait peur, dit Sophie d'une voix douce.

-Dézà, moi z'ai même pas peur ! fanfaronna la petite. Et puis, ze veux être comme Papa !! Il est trop fort !!

-Raaaah, j'avais toujours dit que ce serait une mauvaise idée que tu ais un enfant avec Keefe, marmonna Grady. Là, nous avons une Keeferina !!

-Ai-je bien entendu le prénom Keeferina ? demanda une voix.

Une voix que Sophie adorait, que Grady détestait, et qu'Astrid admirait.

-Keefe ! s'écria Sophie en courant se jeter dans ses bras. Comment s'est passée ta journée ??

-Bien, répondit-il en l'embrassant. J'ai vu Biana et Dex en Atlantide. Et devine quoi ? Ils ont ammenés les triplés ! Franchement, je les admires !!

-Wouah, trop de la chance, tu as vu Dorothée, Adara et Kalea !! s'exclama Astrid en courant vers lui.

-Coucou ma puce ! Oui, j'ai vu tes copines, et figure toi que je les ais invitées faire le gôuter à la maison demain !! Tu pourras les voir comme ça.

Keefe se tourna ensuite vers son beau-père, près à lui serrer la main, mais se ravisa en se bouchant le nez.

-Oh, mais ça sent le pet de gulon ici !! fit-il avec une grimace de dêgout.

-Et bien, demande à ta fille ! rétorqua Grady.

Keefe se tourna vers sa fille, les mains sur les hanches et les sourcils froncés. Il ouvrit la bouche, sûrement pour un sermont, mais au lieu de ça, il la prit dans ses bras et la fit tournoyer dans les airs.

-Oh, ma petite princesse, je suis tellement fier de toi !! Première fois que tu arrive à lancer une fiole  de pet de gulon à la figure de quelqu'un !! De ton grand-père, qui plus est !!!

-Keefe ! Tu rigoles j'espère !! s'écria Sophie, exaspérée.

-Et bien, non, pas vraiment ... répondit l'Empathe avec un sourire moqueur aux lèvres.

-Non mais je rêve ! soupira sa femme en levant les yeux aux ciel.

-Oh, Papa, tu peux m'apprendre des autres farces ? J'ai déjà réussi à trouver ta réserve de peau liquéfiée de kelpie, c'est bien non ?

-Astrid !! Dit-moi où est sa réserve, que j'enlève ça de la maison, sinon je sent que tout cela va très, mais alors très mal se terminer ! s'exclama Sophie.

-Bah nan, ze veux pas te dire sinon ce sera plus drôle !! fit sa fille.

-Papa, au secours !! Je peux revenir à Havenfield, par pitié !! implora la Télépathe.

-Tu le pense pas ! fanfaronna Astrid.

-Combien de fois t'ais-je dit que lire dans les pensées est mal ? demanda sa mère, prenant une grande inspiration pour se calmer.

-Bah, au moins mille fois, mais m'en fiche ! Papa il écoutait pas ses parents, alors ze fais comme lui !

-Euh ... Par contre, ma petite choupinette, moi ce n'était pas pareil : ils ne m'aimaient pas. Par contre, nous, on t'aime très fort. Et j'aimerais bien que tu écoutes ta mère. C'est l'elfe la plus puissante du monde !! Tu devrais en être fière, intervint Keefe.

-C'est vrai ça, ze n'y avais zamais pensé, mais t'es trop forte Maman !! s'exclama la petite en sautant dans les bras de sa mère. Sophie lui rendit son étreinte en lui déposant un baiser sur le front.

-Bon, moi je vais y aller, il faut que je me débarasse de cette odeur, fit Grady en interrompant la séance câlin mère et fille.

-Ok. Astrid, ma puce, tu dis au revoir à Papy et tu t'excuse pour ce que tu as fais, lui intima Sophie en embrassant son père.

Astrid se dirigea vers lui, lui fit un câlin et s'excusa :

-Pardon Papy, ze suis désolée pour ce que z'ai fait.

-Ne t'inquiète pas ma puce, ce n'est pas grave, fit Grady en lui déposant un baiser sur la tempe. Au revoir tout le monde !

-Au revoir Papa ! répondit sa fille.

Grady sortit son éclaireur et sauta.

-Au fait, je t'ais dit que Marella attend un enfant ? demanda Sophie à son mari.

-Ah bon ? Mais c'est génial ! Oh, et non tu ne me l'avait pas dit, fit Keefe.

-Trop bien, Marraine va avoir un bébé, il pourra être mon copain !! s'exclama Astrid

-Oui, ma chérie. En attendant, il faut que tu mette ta robe pour que l'on puisse aller voir Maruca et Addison, vu que Fitz n'est pas là, lui dit sa mère.

Oui, Fitz ne s'était toujours pas excusé d'avoir fait du mal à Sophie, donc elle profitait qu'il ne soit pas là pour rendre visite à son amie et son fils, qui avait le même âge qu'Astrid.

-Oh, trop bien !!! Ze vais voir mon amoureux !! s'écria celle-ci.

Astrid et Addison était "amoureux", même s'ils ne savaient pas ce que cela impliquait. D'ailleurs, leurs parents les trouvaient trop mignons ensembles.

-Aller Maman, il faut que ze mette ma robe pour qu'Addison me trouve trop belle !! s'écria Astrid.

Sophie leva les yeux au ciel :

-En fait, il aurait fallut que je te dise depuis le début qu'on allait voir Addison, pour que tu mette ta robe ?

-Oui ! s'écria la petite.

-Non mais je n'y crois pas ! soupira sa mère, exaspérée, sous le rire de Keefe.

Voilààààà !! J'espère que ce chapitre vous as plu !! Le prochain sera publié normalement demain soir :)

Chapitre 12 :

L'incident Sasquatchien :

Astrid a 14 ans

-Addison !! chuchota une voix.

Quelqu'un ouvrit la fenêtre.

-Astrid ? Mais qu'est-ce que tu fait à ma fenêtre, en pleine nuit en plus ?! répondit Addison, la voix encore pâteuse.

-Tu te rappelle qu'on doit faire un TRUC ??

-Oh ! Oui, c'est vrai, répondit le garçon, un sourire mesquin aux lèvres.

-Aller, prend tout ce qu'il faut ! lui intima Astrid. Et habille-toi, le but c'est pas que tout le monde te repère avec ce pyjama RI.DI.CU.LE.

Le jeune homme rougit et se dépêcha d'aller se changer.

Il ressorti habillé d'un pourpoint gris taupe, d'un pantalon noir, et d'une cape noire également. Sa chevelure noir corbeau était désordonnée, ce qui lui donnait un air mignon. Quant à Astrid, elle avait mit un legging noir, une tunique jaune pastel et une cape noire. Elle avait rassemblé ses cheveux en une queue de cheval.

-Tu n'es pas mal, dis-donc, le taquina Astrid.

-Toi aussi t'es magnifique, lui répondit son amoureux en lui déposant un baiser sur les lèvres.

Et oui, Astrid et Addison étaient ensemble. Dès leur plus jeune âge, ils s'aimaient.

Leurs parents ne les croyaient pas quand ils leurs disaient à 6 ans qu'ils se marierais plus tard, qu'ils auraient des enfants ...

Mais maintenant, ils commençaient à vraiment se poser des questions : Sophie, Keefe, Maruca, et Fitz les croyaient sur leur avenir de couple.

-On y va ? demanda Astrid.

-Oui, on y va, répondit Addison en lui prenant la main.

Ils se dirigèrent vers Candleshade, le domaine de Lord Cassius.

Une fois arrivés là-bas, ils déballèrent tout leur matériel.

-Bon, donc j'ai ramené du crottin et de la peau liquéfiée de sasquatch, fit Astrid en sortant les fioles contenant les éléments répugnants.

-Et moi, du fil pour faire tomber notre victime et un seau de poudre rose fluo qui donne des nausées et des gaz, ajouta Adisson.

-Tu es allé à Slurp et Burp ?

-Oui, et ne t'inquiète pas, j'ai mis un masque pour pas qu'on me reconnaisse.

-Parfait, alors je vais endormir mon grand-père pour que l'on puisse tout installer, fit Astrid, prenant un air diabolique.

-Oh, ça va être trop bien !!! s'écria Addison.

Le jeune homme était Phaseur, ce n'était donc pas compliqué pour lui de pénétrer à Candleshade pour ouvrir la porte à Astrid. Celle-ci monta à la chambre de Lord Cassius et lui fit ingurgiter un sédatif. Elle descendit ensuite aider le Phaseur à installer le piège.

Ils déposèrent de la peau liquéfiée de sasquatch à la sortie de la chambre du pauvre Lord Cassius -NDA : nan, pas du tout le pauvre !!- et à peut près au milieu des escaliers, ils installèrent un fil, relié à une poulie qui ferait tomber le seau de poudre rose. Le couple disposa ensuite plusieurs échantillon de crottin de sasquatch sur les marches restantes.

-Et, bah, ça pue mais c'est trop cool !! s'exclama Astrid, un sourire aux lèvres.

-Oui, trop !! Maintenant, il faut que tu ailles le réveiller, lui dit son petit ami.

La jeune fille monta les marches doucement, car ce serait vraiment bête que ce soit elle qui tombe dans le piège ! Elle arriva au 200ème étage, là où la chambre de son grand-père était. Elle ouvrit la porte de la pièce en question, sortit une fiole contenant du crottin de sasquatch et la versa sur tout le corps de Lord Cassius.

-NDA : mouahahahah !!!-

La Vocifératrice se cacha ensuite derrière un rideau. Elle ouvrit sa bouche, et ... poussa un hurlement affreux, qui vrillait les tympans. Heureusement qu'elle était Vocifératrice, sinon Lord Cassius ne se serait pas réveillé, vu que sa petite-fille lui avait donné un sédatif !

L'Empathe se réveilla donc en sursaut, cligna des yeux ... et se rendit compte de l'horrible substance qui lui recouvrait le corps.

-OH. MON. DIEUUUUUUU !!!! hurla-t-il en courant vers la salle de bain, qui était au rez-de-chaussée.

Astrid ne put s'empêcher de pouffer quand elle vit l'air horrifié de son grand-père.

"Et ça, c'est pour tout le mal que tu as fait à Papa et Maman !!", pensa la jeune fille.

Elle se dépêcha de suivre son grand-père, histoire de ne rien rater de la scène hilarante qui allait se produire.

Quand il sortit de sa chambre, il marcha pile dans la peau liquéfiée.

-AAAAAAAAAAAH !! hurla-t-il.

*Et puis ça, c'est pour mon frère et ma soeur qui vont naître très bientôt !!!*  se dit Astrid, un sourire moqueur aux lèvres.

Et oui, sa mère attendait des jumeaux, et ils étaient censés naître dans moins d'un mois.

Astrid sourit en repensant au ventre arrondi de sa mère, et à ses futurs frère et soeur.

Un cri la tira de ses pensées : son grand-père venait de trébucher sur le fil, ce qui avait renversé le seau de poudre rose sur lui. Pris dans l'élan de sa chute, il fit un roulé-boulé jusqu'en bas des escaliers, le nez dans le mélange de peau liquéfiée et de crottin de sasquatch.

-NDA : J'EN PEUX PLUUUUS !!! AHAHAHA, DANS TA FACE, TÊTE DE GULON !!!!-

-KEEFE !!! JE SAIS QUE C'EST TOI !!! AH, NON, C'EST ASTRID ET SON MAUDIT COPAIN A LA NOIX !!!!

VOUS ALLEZ ME LE PAYER, LES JEUNES, JE VOUS LE GARAN... il fut interompus par un pet des plus bruyants : la poudre rose faisait déjà effet !!

-NDA : pfrrrrrrr (essaie de se retenir de rire...) !!! AHAHAHAHAH (mais n'y arrive pas:) !!!

Ayant hérité de la mémoire photographique de ses parents, Astrid avait mémorisé toute la scène, histoire de la montrer à ses amis et ses parents.

Voilààà !! J'espère que ce chapitre vous a fait rigoler, en tout cas moi quand je l'écrivais, je me marrais toute seule et ma soeur me demandait si ça allait !!   Je voulais faire un chapitre sur une farce, je trouvais ça marrant, surtout sur Cassius :)  En gros c'est un peu comme l'incident du Grand Gulon 2 !! Je travaille sur le prochain chapitre, que je n'ai pas encore terminer d'écrire, mais vu que je n'ai pas cours demain, il sera sûrement publié demain en entier ! Là, je vous publie la première partie, histoire que vous vous endormiez avec un suspens HORRIBLE (mouahahahahah !!!)

Chapitre 13 :

Partie 1 : L'enlèvement :

Sophie a 35 ans et Keefe 38.

-Maman, c'est quand que tu accouches ?? demanda un matin Astrid à sa mère.

-Je ne sais pas précisément quand, mais normalement c'est pour bientôt, répondit sa mère.

-Et tu as peur ? Parce que quand tu m'as eu, Papa dit que tu as eût très mal, fit la Vocifératrice.

-Oui, j'ai eu mal, mais je n'ai pas peur, surtout qu'après j'ai pu voir ma princesse grandir, fit sa mère, attendrie. Et puis, tu oublie la douleur, car tu te dis que tu crée la vie ! C'est comme un pouvoir.

-Vu que tu as eût mal, ça veut dire que moi aussi ? demanda Astrid, anxieuse.

-Pas forcément, d'autant plus que tu tiens surtout de ton père, lui répondit Sophie en lui déposant un baiser sur la tempe. Il faut que j'aille en Atlantide m'acheter des habits pour le dîner chez Marella et Tam ce soir, je rentre dans quelques heures.

La Télépathe se dirigea vers la sortie et ouvrit la porte.

-Oh, et, n'oublie pas de faire tes devoirs, ma princesse !! Je t'aime, fit Sophie en se retournant vers sa fille.

Elle sortit et sauta vers Atlantide.

Mais, ce que la jeune (et future!) mère ne savait pas, c'est qu'un mouchard se trouvait sur sa cape.

"Qu'est-ce que je vais bien pouvoir me mettre ?" se demanda Sophie en parcourant les magasins.

C'était au moins la 13ème boutique qu'elle faisait, et elle ne trouvait toujours rien ! La Télépathe commençait à en avoir "ras-le-pompon" !!

Elle décida de s'asseoir sur un banc pour se reposer. C'est que c'était fatiguant de transporter des bébés !!

"J'espère que Keefe et Astrid ne font pas de farces !!" pensa Sophie en souriant.

Elle se remémora leur dernière bêtise. Ils avaient fait croire à Fitz qu'ils s'excusaient, et quand Fitz a déclaré "C'est pas trop tôt !!" comme s'y attendais le père et la fille, ils lui avaient offert des boumobeurres, en guise d'excuse. Sauf qu'ils étaient remplis de brume baveuse (active la salivation), de gargouille-bidou (provoque d'abondantes éruptions gazeuses) , et de philtre museleur (élimine la capacité à parler pendant 8 heures). Et Fitz les a mangés !!! -NDA : Mouahahahah !!!-

Il n'a plus jamais adressé la parole à Keefe et Astrid.

Une douleur au ventre interrompit les pensées de la future mère.

"Oh non, pas maintenant !!"

Elle essaya de joindre Keefe par télépathie :

"Keefe ? Keefe ! KEEFE !! JE T'EN SUPPLIE, JE VAIS ACCOUCHER !!!

-Sophie ? Tu vas accoucher ???"

Enfin, son mari avait répondu !!

"Oui, j'ai vraiment mal au ventre.

-Tu es où ?? J'arrive tout de suite !!

-A...Attends, je...je t'en...t'envoie une im...image", haleta Sophie, peinant à transmettre.

Elle envoya une image à son mari.

Keefe

Quand Keefe vit l'image que sa femme envoyait, il paniqua, ne sachant que faire.

Sophie était assise sur un banc, en Atlantide, secouée de spasmes. Il avait l'impression que sa douleur était encore pire que lorsque Astrid était née. Enfin, c'est normal, sa femme attend des jumeaux ! Un cri de Sophie l'interrompit de ses pensées.

"Quoi ?? Qu'est-ce qu'il y a ?? Sophie, répond-moi !!!

-Les... Invisi...ils sont là... répondit Sophie, paniquée.

-QUOI ?!?!?!?!?!?!"

Mouahahaaaah !! Bon, je pense que vous avez deviné ce que Sophie voulait dire par "Invisi" ... Je sais, je suis méchante (je crois que Shannon Messenger commence à déteindre sur moi avec ses fins abruptes :) Mais bon je trouvais que mes fins de chapitres n'avaient jamais de suspens, alors ... Voilààà ! La suite sera publié demain !! (Et ouais, faut attendre !!)

Chapitre 13 : suite :

PDV : Sophie

-Keefe... Non, non ... Laissez-moi... NON !!! hurla Sophie.

Les Invisibles avaient surgis de nulle part, prenant par surprise la jeune femme.

Elle paniqua d'autant plus quand elle découvrit qu'elle ne pouvait plus transmettre à personne, même pas à Keefe, ni à Silveny, PERSONNE !!!!

-Oh, bonjour, Sophie, fit une des 3 silhouettes encapuchonnées d'une voix mielleuse. Je me doute que tu paniques car tu ne peux pas transmettre, alors je vais me faire un plaisir de te l'expliquer. Déjà, nous portons un brouilleur, alors inutile de crier, personne ne t'entendras et te verra. Ensuite, nous portons aussi sur nous un gadget qui permet de bloquer le pouvoir des Télépathes. Donc tu es piégée de nouveau avec nous !! fit la voix d'un ton faussement enjoué.

-Qui êtes-vous ?? Je veux dire...quels Invi...sibles ê...êtes-vous ?? haleta Sophie, en sueur.

-Oh mais oui, il ne faut pas te faire paniquer. La première silhouette enleva sa capuche, et -comme Sophie s'y attendait- le visage de Lady Gisela apparut. Ensuite, les visages de Gethen et Lady Vespéra.

-Lâchez-moi !! hurla Sophie, puisant dans ses dernières forces pour protéger ses jumeaux à venir.

Keefe

Keefe courait à en perdre haleine. Quand il arriva enfin à Havenfield, il eût la joie de voir qu'Elwin y était déjà. Le jeune homme l'avait hélé dès que Sophie lui avait dit qu'elle allait accoucher.

-Keefe !! Tu es là !! Où est Sophie ?? demanda le médecin en fronçant les sourcils.

-Les Invisibles ... Ils l'ont enlevée !! cria Keefe, essoufflé.

-QUOI ?!?!?! Grady descendait les escaliers à toute allure, suivit d'Edaline.

-Elle m'a transmit qu'elle allait accoucher alors qu'elle était en Atlantide et peu de temps après, les Invisibles sont arrivés et j'ai perdu sa trace !!

-Oh, ma puce !! s'écria Edaline en s'effondrant au sol, éclatant en sanglot. Grady s'approcha et l'enlaça.

-Où était-elle précisément ?? demanda Grady à Keefe.

Sophie

Sophie était transportée comme un vulgaire sac, sur les épaules de Gethen, mais elle s'en contrefichait. La douleur lui faisait tout oublier, mais la panique était bien présente, elle aussi.

"Mes bébés !! Je ne sais pas ce que je deviendrais si je les perdais ..." pensa-t-elle, paniquée.

Elle vit qu'elle ne voyait plus le sol mais le plafond : Gethen l'avait déposée (enfin, plutôt projetée) par terre, dans une cellule.

-Je vais te laisser là le temps que tu accouches, et après, ce sera bien plus interêssant, aussi bien pour toi que ton enfant, fit-il avec un sourire mauvais.

-NON !! Ils n'ont rien fait !! Tuez-moi, mais pas eux !! pleura Sophie, se contractant de douleur.

-Ah, mais c'est que tu attends des jumeaux, en plus ! Interêssant ...

Le Télépathe sortit de la cellule, abandonnant Sophie au sort de la douleur atroce.

La future mère se recroquevilla au sol, les joues baignées de larmes. Plusieurs émotions se propageaient en elle : la peur, la douleur, la colère. Mais, surtout, une grande détermination.

"Quoi qu'il arrive, je les protègeraient. Même si je dois mourir sans les connaître."

La Télépathe fermit les yeux de douleur quand elle sentit le premier arriver.

Keefe

Keefe était devant le banc où sa femme était assise quand elle lui avait transmit. Il cherchait des indices, mais n'arrivait pas à se concentrer tellement il paniquait.

Là !! Le médaillon des Sencen !! L'objet en question se trouvait derrière le banc.

"Ma mère est dans le coup. J'aurais dû m'en douter." jura-t-il. Il était tellement sur les nerfs qu'il jeta le médaillon à terre. Il s'ouvrit en deux, et ... Coup de chance !! Un plan se trouvait à l'intérieur, montrant la planque qu'ils avaient trouvée pour cacher Sophie. "MA Sophie !!" pensa-t-il avec colère.

"Ils vont le payer !!"

Il se dirigea vers l'endroit que le plan indiquait. Il était seul car Grady était resté à Havenfield pour veiller sur Edaline, qui s'était évanouie. Elwin préparait le centre de soins pour sa future patiente, et Keefe n'avait pas alerté ses amis, ne voulant pas les faire paniquer.

Il n'eût pas le temps d'arriver à la planque que tout les écrans de l'Atlantide (de toutes les Citées Perdues, en fait) s'allumèrent. Le visage de Lady Gisela apparut.

-Bonjour, tout le monde !! fit-elle avec un sourire cruel.

Tout les elfes poussèrent des cris de panique. Sauf Keefe. Il n'avait pas peur. Il était en colère.

-Bon, alors j'ai une bonne nouvelle à vous annoncer : nous avons le Colibri !! Regardez-moi ça !! fit Lady Gisela de son horrible voix. Elle montra à l'écran une Sophie ensanglantée, pâle, et qui essayait tant bien que mal de calmer les deux bébés qu'elle tenait dans ses bras. "Mes enfants !!" le coeur de Keefe fit un bond dans sa poitrine. Mais cette toute petite joie fut vite remplacée par un sentiment intense de colère pure. Comment avaient-ils put la faire accoucher toute seule, dans cet horrible endroit ?! "Au moins, elle va bien." se constat rassura Keefe, jusqu'à ce que sa mère reprenne la parole pour dire :

-J'ai pensé que deux jumeaux avec des pouvoirs sûrement extraordinaires seraient plus intéressants qu'un Colibri épuisé au bord de l'évanouissement. C'est pourquoi nous allons nous débarrasser d'elle.

Les habitants poussèrent un cri d'horreur.

-Je t'avait prévenu, Keefe, tu vas voir ta femme mourir sous tes yeux sans que tu puisses y faire quelque chose, reprit la voix de sa mère.

L'Empathe serra les points, livide. Elle n'allait pas faire ça, quand même !!!

Il eût vite sa réponse, car sa mère pointa sur Sophie un atomiseur. Mais pas un atomiseur normal, non. C'était un de ces atomiseurs ultra-puissants, capables de tuer d'un coup.

-NOOOOOON !! hurla Keefe. Il aurait voulu bouger, courir à la planque pour sauver sa femme, mais il était paralysé par la terreur. La terreur de perdre son être le plus chère.

Sa mère ne l'écouta pas et visa Sophie. Cette dernière le découvrit, écarquilla les yeux d'horreur, puis elle se plaça devant ses jumeaux et dit :

Sophie Foster 1.jpg

-Keefe, si tu m'entends, ne t'inquiète pas. Je ne suis pas vraiment triste de mourir comme ça. Je sauve mes enfants ! Alors n'oublie jamais, au grand jamais, que je t'aime de tout mon coeur. J'ai été la plus heureuse des femmes à tes côtés, fit-elle avec un sanglot.

-NON !! Mère, tu ne peux pas faire ça !! hurla Keefe, les larmes aux yeux.

-Tu en es sûr ?? demanda-t-elle.

Elle pointa son atomiseur sur Sophie et tira.

-NOOOOON !! le hurlement de Keefe recouvrit celui des autres elfes.

Les larmes aux yeux, Keefe regarda sa femme s'écrouler au sol, la poitrine ensanglantée.

Les jumeaux qu'elle protégeait, comme s'ils avaient compris que leur mère était morte, pleurèrent avec encore plus d'intensité.

"Non !! Pas ça !! Pas ma femme !! Celle qui a crut en moi !! C'est un cauchemar !! Je vais me réveiller."

Je sais, je suis horrible. C'est encore pire que le suspens d'avant, non ?? Je vous avoue que même moi, j'ai pleuré quand j'ai écrit ce chapitre. J'essaierais de publier la suite demain, même si ce n'est pas sûr. Voili voilou !!! La suite sera publiée lundi, car je n'aurais pas de wifi ce week-end. Alors je vais vous faire un petit spoile, pour pas vous faire poireauter. ATTENTION, SPOILER !!!! POUR CEUX QUI NE VEULENT PAS LIRE, BAH, NE LISEZ PAS :)    Bref en gros Sophie est morte mais pas vraiment ... C'est compliqué à expliquer, donc je vous laisse imaginer VOTRE suite :)

Chapitre 14 :

Sombre journée :

PDV : Sophie

Quand Sophie vit Lady Gisela pointer son arme sur elle, la jeune mère se posta devant ses jumeaux pour les protéger.

Elle savait que c'était la fin pour elle.

La Télépathe n'avait plus de forces pour se défendre.

-Mes bébés, n'oubliez jamais que je vous aime. De tout là-haut, je veillerais sur vous, murmura-t-elle en déposant un baiser sur leur front.

Ses enfants, même si elle n'aurait pas le temps de les connaîtres, lui semblaient déjà familiés.

La jeune mère prit son courage à deux mains puis elle dit en sanglotant :

-Keefe, si tu es là, saches que je t'aime. Je suis contente de mourir comme ça, je sauve nos bébés !! Prends soins d'eux, sauves-les, aime les comme le plus beau de tes trésors, avec Astrid. Oh, ma princesse !! Je t'aime Astrid. Je t'aime Keefe. Je vous aimes, Aaron et Aésa.

-Oh, assez de ces adieux mélancoliques ! tonna Lady Gisela. Adieu, tout-puissant Colibri.

La cheffe des Invisibles tira sur Sophie.

129.955x129.955px

La jeune femme n'eût même pas le temps de ressentir la douleur, elle s'effondra en portant la main à sa poitrine ensanglantée.

Puis, plus rien.

Le noir.

Le néant.

La paix.


PDV : Astrid

Astrid était à Foxfire, en Univers, quand l'écran de la salle s'était allumé.

Quand sa mère a été tuée. Lâchement.

Astrid

Astrid ne ressentait plus rien, à part un douleur atroce.

Et une envie de vengeance.

Elle était une coquille vide, ou presque.

Elle ne se sentit même pas tomber.

Elle ne sentit pas sa tête heurter le sol.

Ni quand deux bras vinrent l'enlacer et lui soulever la tête.

-Astrid. Astrid ! Astrid, réveille-toi !!

Pour lui.

Pour l'amour de sa vie.

C'est pour lui, et uniquement lui, qu'elle ouvrit les yeux.

Car elle n'avait qu'une seule envie.

Rejoindre sa mère.

-Addison, souffla-t-elle en se jetant dans ses bras, éclatant en sanglots.


PDV : Keefe

Keefe faisait un cauchemar.

Un horrible cauchemar.

Keefe.jpg

Ce n'était pas possible, ce n'était pas réel.

IM-PO-SSI-BLE.

Ou il allait se réveiller, Sophie à ses côtés, vivante, ou ses yeux et ses oreilles lui jouaient des tours.

C'était forcément une de ces deux solutions.

Mais ce n'était pas la réalité.

Ça ne POUVAIT PAS être la réalité.

Il se pinça, il ressenti la douleur.

Ce n'était pas un cauchemar, donc c'était FORCÉMENT ses yeux et ses oreilles qui lui jouaient un tour.

Sauf qu'un elfe vint le voir et lui demander si ça allait.

-Mr. Sencen ? C'était votre femme, non ? Je suis vraiment désolé.

Non, si il lui disait cela, c'est que l'amour de sa vie, sa Sophie, sa femme, sa meilleure amie, sa moitiée, sa raison de vivre avec Astrid, était morte.

Partie.

Non, non, non !!!!

Keefe ne voulait pas le croire, même s'il savait que c'était fini.

-NON !!! Ce N'ÉTAIT pas ma femme, C'EST ma femme !! Elle n'est pas morte !! LAISSEZ-MOI !!

NON !!! NON !!! NOOON !!!

Le jeune père ne put même pas se contrôler.

Il ravageait tout sur son passage.

Les passants s'écartaient.

Les pots de fleurs se brisaient quand il les jetaient à terre.

Il était comme anestésié, ne ressentant que le désespoir.

"L'amour ?

Keefe, par Zoupzoup.PNG

Perdu.

La joie ?

Perdue.

La fierté ?

Aucun sens.

Le calme ?

Pourquoi ??

POURQUOI se calmer ???

La colère ?

Résidente principale.

La tristesse ?

Bonjour !

Le désespoir ?

Comment allez-vous ?"

C'est sur ses pensées ironiques que Keefe tomba à genoux.

Plus RIEN, n'avait de sens.

Pas sans ELLE.

Ça ne sert à RIEN, de vivre, si elle n'est plus.

C'est pourquoi l'Empathe sortit une étoile gobeline de sa cape.

"Attends, qu'est-ce je fais ?

J'ai encore Astrid.

Aaron et Aésa.

Pour eux.

Pour eux, je vis."

Normalement, Keefe ne voulait pas que ses enfants s'appellent comme ça, mais Sophie adorait ces prénoms.

Les jumeaux s'appelleront donc Aaron et Aésa, en SA mémoire.

"Aaron !! Aésa !! Il faut que je les sauvent. Pour ELLE. Pour ma femme."

Keefe se releva, regarda le plan et se dirigea d'un pas déterminé vers la planque des assassins de sa femme. Il la vengerait. Ça, c'était sûr. Ils le paieraient.

Arrivé devant, il découvrit que c'était un vieux manoir.

Rouillé.

Souillé.

Abimé.

Le temps avait eu raison de cette habitation.

Normal qu'aucun elfe n'avait découvert les Invisibles ici, l'endroit donnait la chair de poule.

Peu importait Keefe : sa femme, Aaron, Aésa étaient à l'intérieur.

Et il ferait tout pour les sauver.

Même si sa femme était morte, il emporterait son corps, pour qu'elle puisse avoir un hommage digne d'elle.

Hors de question qu'il laisse son corps là-bas !

Il se faufila discrètement à l'intérieur, puis utilisa son fameux pouvoir :

-PAUSE !!!

Toutes les personnes à l'intérieur se figèrent au son de la voix de Keefe.

Il put monter les escaliers.

Au bout d'une heure de recherches (oui le manoir était gigantesque), Keefe entendit de faibles pleures. Il se rua vers la porte d'où venaient les pleures, l'enfonça et entra dans la pièce.

Bebe.jpg

Ce qu'il vit lui glaça le sang.

Deux bébés.

Pâles.

Minuscules.

Nus.

En pleurs.

Keefe se précipita vers eux, mais avec la pénombre, il ne vit pas où il mettait les pied et trébucha sur   quelque chose.

Ou quelqu'un.

Un corps.

Poisseux.

Froid, que toute chaleur a quittée.

Yeux vides, plus d'éclat doré.

Lèvres blanches.

Cheveux blonds emmêlés.

Tunique déchirée.

Poitrine poisseuse de sang.

Cette vision hantera Keefe pour toute sa vie.

-SOPHIE !!!!! hurla-t-il en se jetant à son chevet. Non... Non, tu ne peux pas !! Tu ne peux pas m'abandonner, sanglota Keefe en lui caressant la joue d'une infinie douceur.

Il prit sa défunte femme dans ses bras et fourra son nez dans ses cheveux, d'habitude si soyeux.

-Ouiiiiin !!

Des pleurs rappellèrent à Keefe qu'il avait aussi deux enfants, bien vivants.

Il déposa délicatement sa femme et se précipita vers sa seule raison de vivre.

-Mes loulous, oh, mes loulous !! pleura-t-il.

Il ne prit pas le temps de les admirer, il les prit dans ses bras, fit léviter le corps de Sophie et sauta vers Havenfield.

-À l'aide !! hurla-t-il dès qu'il arriva dans les pâturages.

Grady sortit, pâle comme un linge. Edaline le suivait, les yeux rouges d'avoir pleuré, pâle aussi.

Dès qu'ils virent deux bébés, ils se précipitèrent.

-Oh, les pauvres loulous !! s'écria Edaline.

Elle les prit dans ses bras tandis que Grady hélait Elwin.

-Où est Sophie ? demanda Edaline, redevenue pâle.

Keefe, n'ayant pas la force et l'envie de parler, se décala pour qu'ils voient le corps de leur fille.

Grady, sous l'effet du choc, fit tomber son transmetteur. Il se précipita au chevet de sa fille, la secoua en hurlant son nom.

-SOPHIE !!! SOPHIE, RÉPONDS-MOI !!! SOPHIIIIIIE !!!!

La réaction d'Edaline brisa encore plus le coeur de Keefe, si c'était possible.

Elle déposa Aésa et Aaron par terre, les lèvres tremblantes.

Ses jambes flageolèrent, elle éclata en sanglots et s'effondra au sol, recroquevillée.

-Non... murmura-t-elle. Pas ça... Pas ma fille... Pas encore... NOOOOOOOOON !!!

Elwin arriva, vit toute la scène et pâlit.

-Bon, je vais m'occuper des jumeaux.

Il leur donna un biberon de lait avec un sédatif à l'intérieur, des habits, des pansements pour leurs égratignures, et demanda à Edaline d'invoquer deux matelas avec des montagnes de coussins.

Il donna ensuite un sédatif à Grady et Edaline.

Il s'occupa des blessures de Keefe, voulut lui donner un sédatif, mais celui-ci refusa.

-Non, chuchota-t-il. Je veux encore la voir. Ça alimente ma vengeance pour que je ne sombre pas.

-Très bien.

Elwin se tourna vers Sophie, lui fit une toilette.

-Adieu, Colibri. Tu as été l'elfe la plus courageuse que j'ai jamais connue, dit-il en lui fermant les yeux avec délicatesse.

-PAPA !!! s'écria une voix.

-Astrid !! Ma princesse !! s'écria Keefe, retrouvant un peu d'éclat dans le regard.

Sa fille se jeta dans ses bras en sanglotant.

-J'ai...J'ai tout vu... Maman... Maman... MAMAN !!!

Elle vit sa mère et se jeta à son chevet.


PDV : Astrid

Quand Astrid vit sa mère, elle se jeta à son cou.

Elle voulait la voir une dernière fois.

Elle enfouit son visage dans les cheveux de celle qui lui avait donné la vie.

Astrid

-Oh, Maman... Que vais-je devenir sans toi ??

"Tristesse.

Désespoir.

Colère.

Rancoeur.

Amertume.

La vie n'est qu'un chemin semé d'embuches, toutes plus cruelles les unes que les autres.

La mort était préférable à la vie, maintenant."

-Astrid, fit Elwin en posant la main sur l'épaule de la jeune fille, interrompant ses sombres pensées.

Il faut que tu lui prennes un cheveux pour que l'ont puisse faire sa plantation.

-Pas besoin, les interrompit une voix.

-Pourquoi ? demanda Astrid d'une voix pleine de défi.

Mr. Forkle venait d'arriver, mais il n'avait pas l'air dévasté.

"Pourquoi ?? Il était de mèche avec eux ???"

-Non Astrid, je n'était pas de mèche avec eux.

-Vous... Vous avez...

-Oui, j'ai lu dans tes pensés. Et je ne suis pas de mèche avec eux. Au contraire. C'est pourquoi je viens vous voir pour vous dire qu'il existe un moyen de sauver Sophie.

Voilà pour le chapitre 13 !! J'ai du wifi en fait :) Le chapitre 14 sera pour lundi !

Chapitre 15 :

Seconde Vie :

*Après la mort de Sophie*

PDV : Keefe

-Il existe un moyen de sauver Sophie.

Mr. Forkle

Quand Keefe entendit cette phrase, son désespoir disparut pour laisser place à de l'espoir.

De l'espoir pure, le vrai.

Celui qui vous redonne la force de surmonter les horreurs que vous avez traversées.

L'Empathe se redressa d'un bond :

-On peut la sauver ?? On peut sauver ma femme ???

Mr. Forkle parut mal à l'aise devant l'attention de toutes les personnes présentes.

-Eh bien, oui. Quand nous l'avons créée, le Comité a voulu lui donner une chance si jamais elle mourrait. Il se trouve qu'ils avaient raison.

-Comment ?? Comment fait-on ??? demanda Keefe, impatient.

Grady s'était tourné vers Forkle et Edaline s'était redressée.

-Alors c'est compliqué à expliquer. Quand Oralie et Bronte ont donnés de leur gènes pour que l'ont puisse en faire un embryon, Blizzard a invoqué de la neige éternelle. Cette neige a le pouvoir de donner une seconde chance de vie à l'être vivant qui est respectable. La neige éternelle peut également sentir si l'elfe auquel on veut lui donner ce remède est digne de revivre ou pas.

Si il a fait des choses bien, la neige le ressucitera. Sinon, elle ne fera rien.

Blizzard a donc inséré de la neige éternelle dans l'embryon. Si Sophie est digne de revivre, ce qui est vrai, la neige va la ressuciter. Mais il faut attendre demain, le temps que le remède fasse son effet.

Il y eût un moment de silence, puis tout le monde fêta cette nouvelle à sa manière :

Grady tomba à genoux, des larmes de joie aux yeux.

Astrid courut se jeter dans les bras de Forkle.

Keefe prit Aaron et Aésa dans ses bras et les serra fort contre lui.

Edaline invoqua un matelas, des tonnes de coussins, une couverture et Ella, l'éléphant en peluche que Sophie avait laissé à Havenfield, et installa le tout sous le panacier de Calla.

Elle porta ensuite Sophie pour la déposer sur le matelas et la borda.

-Demain vers quelle heure ?? demanda Keefe, impatient.

-Eh bien, en fait, Sophie est morte hier, tu t'es juste endormi avant de nous la ramener, Keefe. Le temps que tu arrives, il était 7 heures du matin. Donc ...

-Attends, ça veut di...

-Keefe ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ? l'interrompit une voix.

Une voix que Keefe adorait.

Celle qui lui remontait le moral.

Celle qui était toujours là pour lui.

-SOPHIE !!!


Chapitre 16 :

L'espoir d'une autre vie ...

PDV : Sophie

Sophie ne comprenait rien.

Mais alors rien du tout.

Elle n'était pas censée être morte ?

Elle ne s'était pas prise une balle en plein coeur ?

Ben si, elle s'en rappelait, pourtant.

Elle se rappelait les pleurs de ses nouveaux-nés.

Le cri de Keefe.

La balle venant s'abattre sur son coeur.

La douleur, fulgurante.

La respiration coupée.

Le coeur qui ne battait plus.

Puis rien.

Le noir.

La paix.

Mais pourtant, là, Sophie sentait son coeur battre.

Lentement, mais sûrement.

Elle s'entendait respirer.

Elle sentit ses paupières s'ouvrir, et là ... CHOC !!

Les couleurs s'abattirent dans la rétine de la jeune femme.

Mais elle s'en fichait.

Comme s'était bon, de revoir ces couleurs !

Elle reconnu Havenfield, le panacier de Calla, sous lequel elle était allongée sur des tonnes de coussins.

Et elle reconnu des voix.

Parmi ces voix, LA voix.

Celle qui était la plus importante pour Sophie.

-Keefe ? Qu'est-ce qu'il s'est passé ?

Le jeune homme se retourna, et, quand il vit Sophie, son visage s'éclaira, comme si le soleil concentrait ses rayons sur lui uniquement.

-SOPHIE !!!

PDV : Keefe

Quand Keefe entendit la voix de sa femme, il courut à son chevet.

Il la prit dans ses bras, fourra son nez dans ses cheveux, qui ne sentaient plus la mort. Ils étaient redevenus soyeux.

Il la serra contre lui, éclatant en sanglots.

-Oh, Sophie, mon coeur !!!

-Que...

Edaline s'interrompit en voyant sa fille, les yeux ouverts, l'éclat doré qui les animent de nouveau, ses cheveux soyeux ...

L'Invocatrice courut vers sa fille.

-Ma chérie !!! Ma princesse !!! Tu es vivante !!!

-MAMAN !!!!

Astrid courut vers sa mère et se jeta dans ses bras.

Keefe voyait que sa femme commençait à étouffer, c'est pourquoi il repoussa tout le monde et sauta avec Sophie, Astrid, Aaron et Aésa à Irila.

Une fois arrivés, il déposa sa femme dans leur lit.

-Nous allons tous nous coucher, ça nous fera du bien. Astrid, fait un dernier bisou à maman et va dormir, tu es épuisée.

-Addison peut venir ? Je ne veux pas dormir seule ...

-Je n'aime pas trop ça, mais oui, tu peux.

-Merci papa !!

La jeune fille déposa un baiser sur le front de sa mère, qui sourit faiblement, et alla dans sa chambre pour appeler son amoureux.

-Chéri, je peux voir nos bébés ?? demanda faiblement Sophie.

-Oui, bien sûr, répondit Keefe.

Il amena Aaron en premier et le coucha à côté de sa mère, puis alla chercher Aésa et la déposa sur Sophie pour qu'elle l'allaite, étant donné que la minuscule fille semblait en moins bon état que son frère.

Keefe se coucha aux côtés de sa femme et pris le temps de contempler ses jumeaux.

"Je n'ai même pas pris le temps de les regarder."

Il prit donc son temps et les contempla.

"Ils sont magnifiques."


PDV : Sophie

"Ils sont parfaits."

Ce fut la première pensée de Sophie quand elle vit ses deux bébés.

-Comment s'appellent-ils ?? demanda-t-elle à Keefe.

-Aaron et Aésa, tu aimes ??

-Si j'aime ??? Bien sûr que oui !! C'est ceux que je voulais !!!

-Tant mieux, fit-il en embrassant sa femme.

Sophie calla sa tête sur l'épaule de Keefe, se blottit dans ses bras et pris le temps d'admirer ses trésors.

Aaron était robuste, il avait la peau halée, les yeux marrons, mais surtout dorés. Ses cheveux étaient châtains clairs ondulés (résultat d'avoir des parents aux cheveux blonds).

-Bonzour Maman !!! s'écria-t-il.

Sophie sursauta, avant de se rappeler que les bébés elfes savaient parler dès la naissance.

-Coucou mon chéri, répondit-elle, attendrie.

Le bébé posa sa tête contre le ventre de sa mère et s'endormi.

La jeune mère prit ensuite le temps de détailler sa fille, toujours en train de têter.

Aésa avait la même chevelure que son frère, ondulée, mais brune.

Elle était toute maigre, sûrement parce qu'elle était née la première.

Mais, ce qui surpris surtout Sophie, et au sursaut de Keefe, elle comprit qu'elle n'était pas la seule à être surprise : Aésa avait les yeux vairons. Un oeil était bleu nuit avec des reflets dorés, et l'autre était marron avec des reflets bleus. C'était magnifique.

-Elle est tellement belle !! s'extasia Sophie.

-Oui, elle est magnifique, et c'est NOTRE fille.

Keefe tourna la tête vers sa femme et dit très sérieusement :

-Je te promets qu'il ne t'arrivera plus rien. Je ne laisserais personne te faire du mal, je te le jure. Plus JAMAIS je ne te laisserais toute seule. JA.MAIS. Ils vont payer. Ma mère la première. Oh, SOphie, je suis désolé !!

-Keefe, ce n'est pas ta faute !! Tu m'as manqué, tu sais, sanglotta la Télépathe en se serrant plus contre Keefe.

Toute la petite famille s'endormit, faisant de beaux rêves.

Voilà, c'est mieux comme fin ??? Sophie n'est pas morte !! J'avoue que même moi, j'ai pleuré quand j'ai écrit les 3 chapitres :) Mais je me suis rattrapée, là, non ?? Voilà !! La suite sera publiée la semaine prochaine, mais je ne sais pas quand.

Chapitre 17 : La famille Sencen heureuse

Sophie a 51 ans et Keefe en a 54, Astrid et Addison s'aiment plus que tout, Aaron et Aésa ont 16 ans


Aésa

-Maman maman maman !!! Aaron il fait que m'embêter !!! s'écrie une jolie voix.

-Bah non je t'embête pas, je te coure après, c'est pas la même chose Aésa le caca !! réplique une autre voix, plus grave.

-Tais-toi Aaron le Tobloron !! -NDA : se dit toblauronne : chocolat anglais délicieux-

-Aaron, cesse d'embêter ta soeur !! Aésa, vient m'aider à dompter le petit de Verdi, s'il-te-plaît !! Vous avez 16 ans !!

Vous ne trouvez pas que vous êtes un peu grands pour ce genre de chamailleries ?! s'écrie une voix, douce, mais ferme.

-Oh ouais, je vais dresser Hades !! s'écrie Aésa en courant jusqu'au padock ou vit Hades.

Aaron

La famille avait décidé de le recueillir car sa mère, Verdi, ne voulait pas de lui.

Keefe, s'étant attaché au petit dinosaure, a supplié Sophie de l'adopter. Cette dernière a accepter, et ils se retrouvent avec un Tyrannosaure jamais content, un Lutin farceur (oui, Iggy est toujours vivant:), Olly, le Coquatrix d' Aaron, Moonlight, le Boobrie d'Astrid, et Ongia -NDA : se dit Onejia-, le Gremlin d'Aésa.

Les Sencen sont également devenus célèbre pour leur amour des animaux : dès qu'il y a un blessé, ils le soignent et le garde avec eux.

Les voilà avec un Kelpie (oui, un Kelpie, cette créature magnifique et insaisissable), une femelle sur le point de mettre bas. Les membres de sa horde l'ont rejetée, et elle a été recueillie par Astrid, qui l'a trouvée en train d'agoniser, sans nourriture.

Ils possèdent aussi un Dragon qui s'est fait attaquer par un Argentavis, perdant une patte dans le combat.

Une licorne qui a perdue sa corne à cause des Invisibles.

Et pleins d'autres.


Voilà !! Ce chapitre là est court, mais c'est parce que je ne savais plus quoi écrire, donc c'est normal ! Je vais faire une pause le temps que je sache de nouveau quoi écrire, donc je ne sais pas quand la suite sera publiée. Je pense aussi qu'il me reste 1 ou 2 chapitres à écrire et ce sera la fin de ma fanfiction. Mais no stress, j'ai déjà une autre idée de fanfic en tête :)


J'en profite pour vous dire d'aller lire ma nouvelle fanfic, Au-delà de la galaxie ... !! Et oui, quand je vous est dit que j'avais une idée de fanfic, c'était pas une blague :)

Chapitre 18 : Tout est bien qui fini bien !

-Sophie, tu es prête ? demanda Keefe à sa femme tout en réajustant son pourpoint bleu.

-Oui chéri, je mets ma cape et j'arrive !

Une fois sa cape ajustée, la Télépathe regarda son reflet dans le miroir. Elle en fut satisfaite ;

elle portait une robe sirène bleue marine, des escarpins noirs, des gants de dentelle noirs, et une cape noire parée d'onyx et de cristaux.

Le fermoir était le blason des Sensen, mais Sophie et Keefe avait décidés de changer le dessin qui l'ornait. C'était une fleur de cristal rouge sur un fond noir.

Sophie descendit les escaliers et réunit Aaron et Aésa.

-Tout le monde est prêt pour voir Lesly ?

-Oui chérie, on peut y aller, répondit Keefe.

-Vous pensez qu'elle ressemble à quoi ? demanda Aésa alors que la famille sortait.

-J'espère qu'elle aura les yeux d'Astrid et les cheveux d'Addison, répondit Aaron.

-Oui, c'est vrai qu'elle serait super belle comme ça !

-Imaginez : des yeux bleu-gris, des cheveux châtains et frisés, et un teint mat. Elle serait magnifique ! s'écria Aaron sur un ton rêveur.

-Euh, Aaron, c'est de ta filleule qu'on parle, là, répliqua Aésa en levant les yeux au ciel. Ce n'est pas comme si tu allais te mettre en couple avec elle ! En plus, tu es déjà avec Adara !

-Oui, je sais, mais je serais super fier de repousser tous les garçons qui lui courreront après ! Je serais le PARRAIN PROTECTEUR !!!

Leur deux parents, Sophie et Keefe, les regardent ENCORE une fois débattre, attendris.

-Bon, je crois que je vais devoir vous rappeler que vous avez 20 ans !! les interrompit Keefe en pouffant.

-Roh, ça va hein ! bougonna Aaron.

-Haha ! Allez, on est arrivés, annonça Sophie.

-Je veux la même maison qu'eux ! Sérieux, elle est splendide ! s'extasie Aésa en admirant Olésia, le domaine d'Astrid et Addison Vacker.

La maison est toute en pierre, avec des éclats de diamants un peu partout fichés dans le mur.

Les fenêtres sont ovales, et le cadrant noir. L'intérieur est magnifique également : le sol est en marbre blanc, et les cloisons sont en cristal.

Sophie toqua à la porte.

C'est Addison qui vint leur ouvrir, un bavoir à la main.

-Oh, bonjour ! Désolé, nous sommes en train de donner à boire à Lesly ! s'excusa Addison.

-Ah, mais ce n'est pas grave ! répondit Sophie en embrassant son beau-fils. On peut la voir ?

-Oui, elle est avec Astrid dans le salon.

La petite famille se rendit dans le salon et découvrit avec émerveillement Astrid assise confortablement sur un fauteuil en velours bleu, un adorable bébé dans les bras.

Sophie courut embrasser sa fille aînée et admirer le bébé.

-Oooooh, elle est magnifique ! Aaron, elle est comme tu l'avais imaginée ! s'écria Sophie.

En effet, la petite avait des cheveux châtains et frisés, un teint mat et des yeux bleu-gris.

-Ah mais en fait, je suis voyant !! Je suis trop fort !! s'écria Aaron.

Sophie ressentit une joie immense en voyant sa famille réunie.

Elle était grand-mère, et elle supposait que bientôt Aaron et Adara, la fille de Biana et Dex, donneraient vie à un autre enfant. Aésa, elle, n'avait toujours pas trouvé l'amour.

Quelques larmes de joie roulèrent sur les joues de Sophie.

-Tu pleures, ma chérie ? demanda Keefe en venant l'enlacer.

-Non, je suis juste heureuse.


La fin....jpg

Voilà, c'est la fin de ma fanfiction !! J'espère qu'elle vous a plue, et merci de l'avoir lue !! Merci également pour tous ces commentaires, ça m'a vraiment fait plaisir :)

Même si c'est la fin de MON histoire, rien ne vous empêche d'imaginer la suite de VOTRE histoire.

Je tiens également à vous dire que Au-delà de la galaxie ... est comme une suite, il y aura des personnages déjà présents dans Team Foster-Keefe forever !!! (comme la petite Lesly) dans ma deuxième fanfiction.


"Personne ne s'en sortira vivant.

Alors, vis pendant qu'il est encore temps.

Colombes et roses.jpeg

Arrête de te prendre au sérieux.

Mange ce que tu aimes. Marche au soleil.

Saute à pieds joints dans les flaques d'eau et de boue.

Dis toujours la vérité.

Écoute ton coeur.

Suis ton intuition.

Sois bizarre.

Sois généreux.

Sois toi.

Laisse tomber tout le reste, tu n'as pas le temps pour ça.

Car accepte ce qui est, laisse aller ce qui était et aie confiance en ce qui sera."

Advertisement