FANDOM


Cette page est un fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur' afin de préserver les droits de ce derniers.
Les seuls motifs de modifications acceptés sur cette page sont "Correction d'une faute de rédaction" ou "Correction d'une faute d'orthographe".

Merci de votre compréhension.

Fanfiction : Faite par Juju. Modifiée la uniquement pour des fautes d'orthographe.

Chapitre 1Modifier

Sophie s’était réveillé en sueur ce matin, elle avait du faire un cauchemar. Elle regarda rapidement dehors et remarqua alors que le soleil était déjà bien levé, il devait être midi. Elle se souvenue alors qu’elle avait donné rendez-vous aujourd’hui à Keefe dans l’après midi sous le panacier de Calla. Elle avait invité tous ses amis avant pour l’anniversaire surprise de Keefe. Elle devait se préparer rapidement pour avoir le temps de manger, même si elle n’avait pas très faim. Elle consulta son armoire et passa en revue toute les robes qu’Edaline lui a offert. Généralement Sophie ne portait pas trop d’attention sur son choix vestimentaire mais là elle voulu se faire belle car c’était l’anniversaire de Keefe. Malgré que les elfes ne faites pas leurs anniversaires à cause de leur longévité elle voulu quand même marqué les 18 ans de ce dernier. Elle se souvenue alors des précieux conseils de Biana, (qui jusqu’à maintenant ne l’intéressait pas trop) qui lui disait que le rouge lui allait à merveille. Elle choisit alors une robe rouge qui lui arrivait au genoux avec un léger décolleté. Elle se plaça alors devant Vertina, pour qu’elle lui conseil son choix de coiffure quand Edaline arriva dans sa chambre le sourire aux lèvres.

-Tu t’es fais toute belle ma puce, c’est pour un garçon, demanda Edaline

-Non…enfin si, c’est pour l’anniversaire de Keefe. Je te l’ai dis pourtant non ?

-Oui c’est vrai mais j’ai oublié que c’était aujourd’hui. Cette robe te vas à merveille, tu veux que je te coiffe ?

-Oui, j’allais demandais à Vertina, mais en même temps avec son humeur matinale je préfère que ce soit toi.

-Oui, tu as raison, pouffa Edaline, allez rapproche toi que je te fasse belle. Je suis sure que tu aura Keefe, tu l'as dans la poche .

-Maman !

-Oh, arrête je sais très bien que tu l’aimes ça se voit comme le nez au milieux du visage.

-C’est pas vrai ! C’est juste un A-M-I !

-De qui ? De quoi ? demanda Grady sur le seuil de la porte, mais tu es magnifique Sophie, tu vas à une fête ?

-Non, c’est l’anniversaire de Keefe, s’exclama Edaline à la place de Sophie, elle voulait le fêter car il a 18 ans.


-Ah, ce garçon. Dit il en repartant.

Sophie fut gênée par les remarques de ses parents et senti le rouge sur ses joues.

-Arrête de bouger j’ai presque fini, dit sa mère, Voila ! Il y a des éclaterroles en bas si tu veux.

-Ok, tu les as emmené dehors ou pas ?

-Bien sur, surtout Sophie écoute ton cœur, c’est lui qui te guide, pas ta tête d’accord.

-Euh, ben oui, mais pourquoi tu me dis ça ?

-Tu verras !

Une fois Edaline partie, Sophie sortit pour préparer le jardin en attendant ses amis. Biana arriva la première avec son frère et Dex, ensuite les jumeaux arrivèrent ainsi que Marella et Stina. Wyllie ne vint pas, il fut occupé avec son père, pour ce recueillir sur l’arbre de Cyrah. Tout était prêt. Il avait mis des guirlandes lumineuses dans les branches du Panacier, ainsi qu’une table un bois au pied avec toutes les gourmandises disposées. Tous le monde étaient très bien habillé, Biana portait une robe violette à froufrou qui lui tombe jusqu’au pied, son frère lui portait une tunique bleu claire avec un pantalon noir. Dex avait opté pour un ensemble blanc. Linh, elle une robe assez courte, raide, avec plusieurs nuances de bleues. Tam était tout en noir. Stina avait une robe rose qui descendait au-dessus des chevilles et Marella la même mais en orange. Ils formaient un bel ensemble de couleur. Keefe arriva, il était très bien habillé pensa Sophie. Il avait une chemise blanche et un pantalon noir, très chic avec ses cheveux en bataille qui faisait craquer toute les filles. Il était là devant la bouche formant un rond parfais, il n’y avait pas besoin d’être empathe pour savoir qu’il était surpris et ravie de cette merveilleuse surprise. Il regarda Sophie, en attente d’une explication quand soudain elle s’écria avec les autres :

-JOYEUX ANNIVERSAIRE !!!

-Quoi ? Attend Foster tu sais que c’est mon anniversaire ?

-Ben oui, tu n’es pas content ?

-Si si, c’est pas ça, c’est juste que vous avez fait tous ça pour moi. Il faut quand même qu’on te préviennes que on ne faite pas nos anniversaires ici.

-Elle sait, elle voulait juste te faire une surprise, répondait Fitz sur la défense.

-Calme toi Fitzou, je sais c’était juste une remarque.

-Bon vous vous calmez là tous les deux, s’écria Biana.

-Oui c’est bon, grommela Fitz

Une fois que l’empathe répondu au positif la fête commença, ce fut très joyeux tout le monde riait, et mangeais. Mais Keefe voulu que ça se termine tout de même. Il voulu être seul, pourquoi maintenant et pas a un autre moment, il ne savait pas, mais voulu le faire. Son souhait s’exauça , les jumeaux partirent, suivit de Dex et des Vacker. Le soleil ce couchait déjà, Sophie regarda les vagues valser sur le sable fin. Elle n’entendit pas Keefe s’approcher, il posa ses mains sur ses épaules. Elle sursauta et se retourna pour regarder le visage de l’empathe.

Fichier:4D82AB67-B1E2-498C-923E-9CAAE0B8403F.jpeg

-Tu n’est pas parti ?

-Non, répondit il déçu. Tu veux que je parte ?

-Non, non, c’est juste que je me croyais seule.

Un long silence s’installa entre les deux amis.

-C’est beau, dit Sophie, j’adore les couchés de soleil sur la plage. Quand j’étais petite mes parents humains m’emmenaient souvent sur la côte. On partait juste après la tombée de la nuit. C’était magnifique, mais là c’est encore plus beau. J’ admire ce paysage tout les jours.

- Ils te ne manque pas tes parents humains ? Enfin tu ne regrette pas d’être loin d’eux ?

-Ils me manque bien sûr, mais en même temps je trouve que ma place est ici.

-Viens j’ai un endroit à te montrer, dit Keefe en prenant la télépathe par la main, chut dit rien, fais moi confiance.

Elle m’obéit même si l’envie de savoir leur destination lui brûlait les lèvres. Il sorti un cristal de couleur blanche et l’entraîna dans la lumière avec Sandor derrière. Elle arriva dans une cabane, placée tout en haut d’un palmier. Elle était assez grande pour une cabane. Il y avait pour descendre une échelle placée dans un coin. A l’opposé se trouver un canapé rouge avec sur le côté une fenêtre qui donné sur la mer. Elle était belle bleue turquoise, elle venait s’écrasait sur le sable rose, au loin des dauphins jouait entre eux. Ce spectacle était magnifique, plus loin elle vit une falaise et reconnue les rives du réconfort.Elle se tourna alors pour contempler le mieux où elle se trouvait. Cette cabane devait être le refuge de son ami, c’était sans doute lui qui l’avait construit. Une petite table suivait cette fenêtre, il y avait tout plein de rangement pour le bric à bracelet d’une vie. Au centre le tronc du palmier dominait le reste. Il y avait aussi un lit avec les draps en bouchon et un oreiller bien écrasé. Elle se retourna vers Keefe attendant une explication à ce lieux.

-C’est là où je vais quand mon père me casse trop les pieds, ça marche remarque. Je dors ici des fois, dit Keefe en venant s’asseoir sur le lit.

-Je suis désolé, que tu doives dormir là, seul.

-Tu n’as pas à t’excuser, j’ai montré ce lieu à personne encore, tu es la première Foster.

-Ah bon ? Mais pourquoi moi ?

-Je te fais confiance, c’est pas toi qui va venir me juger parce que je dors dans une cabane, mal faite.

Un long silence s’installa entre les deux amis. Sophie se rejoint à Keefe et lui teint la main. Il entendirent Sandor en bas en train de faire le tour de l’échelle, puis plus loin les vagues. Ils avaient tous les deux une question dans la tête. La question qui pourrais tout changer mais aucun ne pris la parole. Sophie se leva.

-Ben je vais te laisser alors.

Quand elle se dirigea vers l’échelle Keefe l’interpella,

-Attend j’aimerai te dire quelque chose avant.

Elle se retourna se retrouvant tout près du visage de l’empathe. Elle se sentie rosir. Il se pencha légèrement vers l'avant et l’embrassa. Ils restèrent longtemps ainsi. Puis se regardèrent tout rouge.

-Je…je suis désolé…j’aurais pas du faire ça…bredouilla Keefe

Sophie pris son courage à deux main puis dit,

-Je… je t’aimes depuis que Fitz et moi sommes séparés, dit elle rapidement pour ne pas changer d’avis

-Moi aussi je t’aime…il lui pris la main et l’embrassa de nouveau.

Soudain Sandor poussa un cris. Les deux jeunes elfes descendirent rapidement le retrouvant sabre à la main face à Gisela, Ruy et un autre invisible couvert de sa capuche. Ils étaient tous les trois dans un champs de force.

-Mon chère fils, te voilà enfin, je voulais te parlais seul avec toi, mais comme tu est toujours avec Mll.Foster je me sens obligé de lui informer en même temps. Et juste mon chère Sandor quand comprendra tu que nous sommes plus fort que toi…

-Que fais tu là ? Comment tu as fais pour nous trouvé ici ? Lui coupa Keefe.

-Je suis allée chez ton père, mais il n’y avait personne, quand après j’ai vus votre Gobelin sur la plage. Pas très discret mais au moins je savais où tu te trouvais. Lady Gisela fit apparaître une large sourire diabolique sur ses lèvres, ne fais pas cette tête Keefe, j’ai toujours sut que tu te cachait là, c’est pas nouveau.

-Tu voulais me parler de quoi ?

-Attend patience, tu te souviens du projet polaris ?

-Oui, bien sûre mais quelle rapport avec votre venue ? Vous comptez nous dévoiler vos projets ?demanda Sophie

-Non, bien sûre que non. Mais j’ai un indice si on peut dire pour vous.

Elle montra l’invisible encore inconnu qui enleva sa capuche dévoilant son visage, qui rendue bouche bée Keefe et Sophie. Il ressemblait point pour point à Keefe excepté ses yeux, ils étaient vert.

-Voici ton petit frère Keefe, je me suis inspire du projet colibri, c’est vrai que modifier les gènes et très amusant.

-C’est quoi cette histoire ? demanda la télépathe.

-Il s’appelle Vertige, c’est bien sûr son nom de code . Il a un pouvoir hors du commun, il peut prendre l’apparence exacte de la personne qu’il veut à un point près, ses yeux, comme vous le constatez sont vert. Il a l’ADN de caméléon. Ce n’est pas fascinent, et ce n’est pas tout, il obtient tout les pouvoirs de la personne qu’il reflète.

-C’est inutile alors, si c’est yeux ne change pas on pourras le reconnaître, répliqua Sandor

-Et bien non, grâce à vos amis les Diznee, je peux lui changer la couleur de ses yeux. N’est-ce pas merveilleux ce qu’on peut trouver dans un magasin. Et ne pensez pas que qu’il me la donné à moi, mais qu’à toi Sophie le petit Dex ne c’est pas dérangé, il fut juste surpris de ta part. Elle rit alors aux éclats avec ses deux compagnons.

-Tu n’as plus besoins de moi pour mon héritage alors.

-Oh que si, oh que si, puis sur ce ils disparurent.

Chapitre 2Modifier

Sophie, Biana et Linh étaient tranquillement installés dans la chambre de l’éclipseuse quand soudain Fitz entra brusquement, accompagné de Keefe et Dex sur les talons.

-Vous voulez faire une parti de Conquête les filles ? demanda Fitz.

-Non pas maintenant, Sophie nous parle de sa rencontre avec Lady Gisela, Keefe ne te l'a pas dis ? répondu Biana

-Pas pour l’instant, je voulais le faire quand on était tous regroupé.

-De quoi vous parlez là, dit Fitz je suis perdu...

-Bon ben heureusement que je n’avais pas commencé, dit Sophie.

Elle leur expliqua tout depuis la fin de l’anniversaire jusqu’à la rencontre avec les Invisibles. Elle ne dit cependant pas ce qui c’était passé avec Keefe, ils s’étaient tous les deux mis d’accord de ne pas annoncer les deux nouvelles en même temps. Ils voulaient annoncer l’autre nouvelle plus tard , quand M.Frokle aura parlé, ils ne voulaient pas non plus précipiter les choses. A la fin du récit de Sophie, ils furent tous choqués.

-C’est quoi cette histoire de changer d’apparence ? demanda Linh inquiète

-Ma mère, d’après ce que j’ai compris, à conçus un pourvoir à partir de l’ADN du caméléon, et quand il prend l’apparence de quelqu’un il prend aussi ses talents.

-Mais c’est pour ça que … dit Dex

-Que quoi ? S’inquiéta Sophie.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .