FANDOM


Cette page est une fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur afin de préserver les droits de ce dernier.
Les seuls motifs de modification acceptés sur cette page sont « Correction d'une faute de rédaction » ou « Correction d'une faute d'orthographe ».

Merci de votre compréhension.

Hello, tout le monde alors c'est ma première fan fiction j'espère qu'elle vous plaira! C'est la suite du Tome 8 donc si vous l'avez pas lue vous pourriez être spoiler ! PS: N'hésitez pas à ajouter un commentaire, ça fait plaisir et ça motive!
C2

Bonne lecture ;)

100%Fitzphie

Chapitre 1: Un nouveau pouvoir Modifier

Sophie était anxieuse mais très impatiente. Elle et Oralie était assise sous le panacier de Calla, elles s’apprêtaient à découvrir le seul secret oublié qui pourrait leur en dire plus sur l'état de Keefe.
S1
O

- Lune stellaire, prononça la Conseillère Oralie d'une voix claire et limpide. Elles attendirent exactement onze secondes -car oui Sophie avait compté- avant qu'un flot de souvenirs qui n'étaient pas les leurs, envahissent leurs esprits. Ils racontaient une histoire, celle d'un pouvoir qui au temps des Anciens (bien avant Fallon Vacker et Bronte) était très répandu. On appelait ceux qui possédait ce pouvoir les Oriniseurs. Ils pouvaient faire tomber les gens dans un sommeil profond d'un simple claquement de doigts. Les plus puissants d'entre eux parvenaient à endormir leurs prochains aussi longtemps que la soporidine. Mais ils avaient un deuxième pouvoir beaucoup plus sombre et dangereux, ils avaient des rêves prémonitoires.

Puis un jour il n'y avait plus de manifestations d'Oriniseurs. Jusqu'à un jeune homme extrêmement puissant, il mit les cités perdues a feu, et a sang. Grâce au pouvoir de ses rêves, il avait dix coup d'avance sur les Anciens. Ils ont pourtant réussi à l'attraper et l'ont condamné à perpétuité dans la prison d'Exil. Quand cet elfe mourut les Anciens décidèrent d'effacer cet elfe mais aussi son pouvoir de toutes les mémoires. Plus personne dans les cités perdues ne connaissait ce pouvoir et cet elfe.

Après ces dernières révélations le souvenir s'arrêta. Sophie était bouche bée son cerveau réfléchissait à mille à l'heure. Elle imaginait des scénarios tous plus effrayant les uns que les autres. Oralie mit fin à son cauchemar mentale en disant:

-Nous devons absolument prévenir le Conseil.

Et pour une fois Sophie était d'accord avec elle.

- Prévenez le Conseil et moi je m'occupe d'informer le Cygne Noir et la Brigade Intrépide, ordonna Sophie.

- Très bien, répondit Oralie puis elle sauta.

Quant a Sophie elle héla tout le monde et leur dit de la rejoindre au Centre des Soins - ça lui permettrait de garder un œil sur Keefe - dans dix minutes.

Chapitre 2: Le réveil Modifier

- Alors, si j'ai bien compris tu es en train de nous dire qu'il existe un pouvoir qui permet de prédire certain moment du futur, ironisa Tam.

- Oui c'est ça et il est impératif que Keefe ne tombe entre les mains des Invisibles, qui sait les horreurs que pourrait commettre Lady Gisela avec un tel pouvoir.

- Je suis bien d'accord avec toi Sophie, c'est pour ça que j'ai décidé que Keefe emménagera à Val de Brume et j'irai voir le Conseil en tant que Magnat Leto pour leur demander des gardes du corps supplémentaires pour notre cher ami.

- Alors la hors de question d'avoir plus de garde du corps j'ai déjà assez de mal à me débarrasser de Ro comme ça, s'exclama une voix narquoise au fond de la pièce.

- Keefe, ça ne sert a rien de protester tu auras deux... commença Sophie avant qu' Elwin l’interrompt en disant:

- Vous vous occuperez de négocier après je dois d'abord vérifier ses fonctions vitales. Une minute passa avant qu'il ajoute:

- C'est bon tout est en ordre vous pouvez essayez de le convaincre même si a mon avis c'est perdu d'avance, puis il s'esclaffa.

- Foster tu devrais écouter Elwin, même si je sais que je suis tellement irrésistible que tu ne peux t'empêcher de t’inquiéter pour moi dit Keefe en rigolant.

- Finalement je peux aussi le livrer à Lady Gisela, ironisa Sophie.

- Je vote pour, s'exclama Tam, qui est avec moi ?

- C'est pas le moment Tam, le rabroua Linh en lui jetant un déferlante à la tête.

- A toi tu ne perds rien pour attendre Mister Frangette attend toi à une vengeance.

- Oh j'ai peur, dramatisa celui-ci.

- Tu devrais, répliqua Keefe.

Tam s’apprêtait à répondre quand Sophie le coiffa au poteau en disant:

- Bon ça suffit tout les deux, puis elle ajouta, Keefe tu auras de nouveaux gardes du corps c'est non négociable!

-D'accord mais attend toi à que je fasse tout pour leur compliquer la tâche!

- Je vois que tu es toujours autant déraisonnable... soupira Sophie.

- C'est pour ça que tu m'aimes, ajouta Keefe, mais bon passons, ai-je bien entendu que ma chère mère ma donné le pouvoir de lire l'avenir ?

- Oui c'est ça, répondit M Forkle.

- Je sens que Foxfire va en souffrir, déclara Keefe avec un sourire narquois.

- Je ne pense pas parce que je crois qu'il est préférable que tu ne bouge pas de Val de Brume, répondit Sophie.

- Je suis d'accord avec toi, ajouta Fitz.

- Oh non quoi Foster tu vas pas me remettre sur la touche pendant que toi et le Fitzou poursuivez les méchants, plaida Keefe.

-Si, dit Sophie.

- Sauf que cette fois ci tu n'a rien pour m'obliger à t'obéir, déclara Keefe.

- A ta place je n'en serai pas si sûr, gronda Ro avec un sourire cruel, je te rappelle que tu me doit un gage pour avoir enfreint les règles sacrées de notre pari et je t'ordonne de rester à Val de Brume.

- Maudit pari, marmonna Keefe.

- Bon je vous laisse finir sans moi, je doit escorter notre cher ami et sa garde du corps à Val de Brume et je dois aussi rendre visite au Conseil, déclara M Forkle juste avant de sauter avec Keefe et Ro.

Une fois M Forkle, Keefe et Ro partis, Sophie repris la parole et dit que ça ne servait à rien de continuer la réunion puisqu'il n'y avait plus rien à dire et qu'il n'avait pas encore la décision de Conseil. Chacun rentra chez soi en faisant promettre à Sophie de les tenir au courant quand il y aurait du nouveau.

Chapitre 3 : à Everglen Modifier

Pdv Fitz :

Fitz était dans sa chambre et comme tout les soirs depuis une semaine - depuis sa rupture avec Sophie - il pensait à elle et allait passer une nuit entière à penser à elle, il le savait. Même si tout s'était arrangé entre eux, qu'ils étaient redevenu amis, Fitz regrettait, il ne voulait pas être l'ami de Sophie, il voulait être bien plus. Depuis leur séparation quelque chose s'était cassé entre eux même si aucun des deux ne voulait l'admettre. Fitz regrettait leurs conversations télépathiques, leurs moments passé sous le panacier, les échanges de cadeaux... Toutes ces petites choses avaient disparues avec leur couple, et il le regrettait. Il savait que c'était de sa faute et il s'en voulait, il voudrait tout recommencer à zéro, mais Sophie le voudra-t-elle ? Toutes les minutes, il était tenté d'aller voir Sophie mais il avez trop honte, beaucoup trop honte.

- Tu vas encore passer une nuit blanche alors que tu peux être fixé en allant la voir, s'exclama Biana qui était rentré sans que Fitz s'en aperçoive.

- De quoi tu te mêles, grogna Fitz.

- Tu sais que papa et maman se demandent pourquoi tu es comme ça depuis une semaine, dit Biana.

- Je leur dirais que j'ai rompu avec Sophie quand je serais prêt, répondit Fitz.


V

- Je leur ai dit, lâcha soudain Biana d'une petite voix.

Fitz s'apprêtait à répondre mais Biana le devança et dit:

- Ils ne t'en veulent pas tu sais, vu comment les autres Vacker nous mettent la pression ils comprennent.

- Ta sœur a raison Fitz, s'exclama Della depuis le seuil de la porte.

- Nous savons combien tu as la pression de la famille et ton père et moi aurions sûrement agit identiquement, mais sache que tu peux toujours te rattraper et ça ne fera rien ni à ton père, ni à moi, ni à ta sœur si tu es mal assorti.

Et tout les gens qui tiennent à toi n'y accorderont aucune importance et puis vu les temps qui cours l' assortiment est vraiment la chose la moins importante.

- Tu as raison et je sais ce que j'ai à faire, mon honneur ne passera plus jamais avant mes amis, ma famille et la fille que j'aime. Et sur ces mots Fitz sauta.

Pendant ce temps là à Val de Brume:

Pdv Keefe

Keefe était encore entrain de dessiner, il passerait sa nuit à dessiner, il en était convaincu, il dessinait des choses imaginaires qu'il aimerait du plus profond de son cœur qu'elles se passent un jour en attendant que ce jour arrive, il se contenterait de dessiner.

- A quoi ça sert de dessiner toute la nuit quand tu as juste à effectuer un petit saut lumineux pour tout lui avouer, s'exclama Ro.

- Ça va servir a rien, bougonna Keefe.

- Et pourquoi donc Lord Grassecoiffe je te rappelle que les Fitzphie ne sont plus ensemble tu as le champ libre,vociféra Ro.

- Ils vont se remettre ensemble, grogna Keefe.

- Et comment le sais tu, demanda Ro.

- Grâce au pouvoir super craignos dont ma mère ma fait cadeau, répliqua Keefe, figure toi que pendant mon coma j'ai rêvé j'ai vue Fitz et Sophie s'embrassant sous le panacier.

- Bêtise qui te dit que c'est pas un simple rêve, s'exclama Ro.

- J'en ai le pré-sentiments, dit Keefe.

- N'importe quoi et puis tu viens de te réveiller, tu ne maîtrises même pas ton pouvoir, gronda Ro.

- Ecoute Ro, je le sais, ça va se passer et je n'ai aucune envie de perdre Sophie et Fitz pour de stupides sentiments, cria Keefe, je n'irai pas fin de la discussion !

Chapitre 4: Réconciliation Modifier

Pdv Sophie

Sophie était assise sous le panacier occupée à ranger les fleurs sur la pelouse, lorsqu'un beau jeune homme au yeux bleu-vert arriva. Quand elle l'aperçu, elle ressentit un pincement familier, elle avait beau lui en vouloir elle n'arrivait pas à penser à autre chose qu'a Fitz, elle l'aimait toujours, plus que jamais.

- Salut, dit Sophie d'une voix blasée.

- Ecoute Sophie, je voulais te parler à propos de notre rupture...commença Fitz.

- Fitz tu ne me dois rien tu ne veux pas être mal assortie c'est ton choix tu n'a pas à t'expliquer, le coupa Sophie.

- Mais...

- Si tu es venu pour me parler de ça, tu peux partir. Je n'ai pas envie que notre relation se dégrade plus qu'elle ne l'est déjà et puis je pense qu'on devrait réfléchir à rester Apparenté avec tout ce qui c'est passé entre nous je sais pas si cette relation sera bénéfique pour notre amitié, l’interrompit Sophie.

- Je voulais te dire que je m'en foutais complètement d'être mal assorti, je me moque du regard des gens, la seule chose qui m'importe c'est la fille que j'aime, et c'est toi Sophie. Je veux me remettre avec toi. Tu me manque, je veux qu'on redevienne aussi proche qu'avant. Je t'aime Sophie et je ne pourrais jamais aimer quelqu'un d'autre. Je m'en suis rendu compte et ça ne changera jamais tu m'entends Sophie, jamais !

- Oh Fitz c'est tellement, j'ai pas les mots, moi aussi je t'aime de tout mon cœur plus que jamais et je veux me remettre avec toi, déclara Sophie en éclatant en sanglot.

SO

Alors sur ces mots Fitz et Sophie s'embrassèrent passionnément, ils pleuraient tous les deux, des larmes de pur bonheur. Ils restèrent de longues minutes blottie l'un contre l'autre à contempler les étoiles. Sophie n'aurait voulut ne jamais bouger et rester blottie contre Fitz jusqu'à la fin des temps. Mais Fitz devait rentrer chez lui, ils s'embrassèrent une dernière fois puis Fitz sauta.

Edaline rejoignit Sophie en sous le panacier en lui disant:

- Pourquoi Fitz est-il venu te voir aussi tard ? Tu n'es bien sûr pas obligée de me le dire mais n'oublie pas que je suis ta mère et que je ne te jugerai pas !

- Il est venue s’excuser et il ma dit qu'il s'en fichait d'être mal assorti car rien ne pourrait lui faire plus mal que de ne plus être avec moi, répondit Sophie d'une voix rêveuse.

- Et alors ?

- On s'est remi ensemble, répondit timidement Sophie.

- Oh Sophie arrête de te cacher je suis tellement contente pour toi, lui dit Edaline.

- Mon avis est qu'elle est encore beaucoup trop jeune, grogna Grady.

- Décidément ton papa poule ne te laissera jamais grandir, gronda gentiment Edaline.

- Bon il est tard et je pense que tu es exténuée par cette journée, bonne nuit Sophie, dirent Grady et Edaline en chœur.

Sophie s'endormit alors sous le panacier de Calla bercée par le chant de l'arbre et par Felix et Luna. Pour la première fois depuis une semaine Sophie put dormir sans qu'aucun cauchemar ne fasse son apparition.

Chapitre 5: Découverte et explication Modifier

Le lendemain à la première heure, Sophie était convoquée à Eternelia avec la Brigade Intrépide, Keefe et les Émissaires Grady et Alden.

BI

- Alors nous avons plusieurs problèmes à aborder, nous allons commencer par celui de la sécurité de M Sencen, déclara le Conseiller Emery, nous lui avons deux nouveaux gardes du corps, continua Emery, Rita, Elior, avancez je vous prie.

Une gobeline musclée mais gracieuse un peu plus menue que ses congénères avança accompagnée d'un gobelin à la stature et musculature impressionnante.

- Alors c'est cet avorton qu'on va devoir protéger, railla Rita.

- Elle me plaît cette gobeline, ironisa Ro.

- Avec moi comme garde du corps vous n'aurez en aucun cas besoin de Rita et d'une ogresse en prime, ajouta Elior.

- Et tout le monde, vous trouvez pas que Elior ressemblent à Gigantor avec sa voix de souris et son discours sur la supériorité des gobelins pas rapport aux ogres, cria Keefe en rigolant.

- Elior est mon petit frère, grogna Sandor.

- Haha, je suis sûr que je vais apprendre plein de truc croustillants sur Gigantor, dit Keefe en s'esclaffant.

- Je vous cache pas que cette conversation est forte intéressante, mais nous avons d'autre sujet à traiter s'exclama le porte parole du Conseil en soupirant.

- Pour la sécurité de M. Sencen, le Conseil à voté à l'unanimité qu'il ne retournerai pas à Foxfire jusqu'à nouvel ordre nous pensons aussi qu'il devrait s'entraîner avec un Hypnotiseur ou un Télépathe pour essayer de maîtriser son pouvoir étant donné que ces talents tire leur force de l'esprit comme celui de M. Sencen, ajouta Emery.

- Ça tombe bien, on a justement un Hypnotiseur sous la main, dit Dex.

- Si c'est bien à moi que faisait allusion Dex, je tiens à avertir le Conseil que ça pourrait se finir en bain de sang, répondit Grady.

- Oui un petit bain de sang à Paillette Ville, s'exclama Ro en tapant des mains.

- Keefe ne pourrait-il pas s'entraîner avec Fitz et Sophie ? demanda Stina.

- Oui ça pourrait être très bénéfique, éluda Bronte.

- Cool, s'écria Keefe, je sens qu'on va bien s'amuser !

- Je pourrai assister au séance ça risque d'être très instructif, ironisa Dex.

- Il n'y aura aucune révélation on va juste travailler, plaida Sophie.

- Mais oui bien sûr, répondit Dex.

Sophie s’apprêtait à lui répondre quand le Conseiller Emery la coupa en disant:

- M Sencen vous pouvez disposer quand aux autres, nous allons continuer.

Quand Keefe et ses trois gardes du corps furent partis le porte parole reprit :

-Nous ne savons pas comment Lady Gisela a su pour ce pouvoir, mais elle en sait plus que nous et c'est tout sauf plaisant, Oralie nous a montré le souvenir à tous en vain, nous avons donc aucune mission à vous confier à part de jongler entre les recherches et Foxfire.

- Oh non pas des recherches dans un bibliothèque ça va être barbant, se plaignit Dex.

- Les recherches sont peut-être ennuyeuse mais pas moins nécessaire, repondit Emery.

- On croirai entendre M Forkle, s'exclama Sophie, mais dans un sens les Conseillers ont raison, si Lady Gisela a trouvé ses informations alors nous aussi nous allons les trouver.

- Voilà un discours digne d'une vraie cheffe Mademoiselle Foster, dit Bronte, quant à moi, je vais rendre visite à Fintan pour savoir ce qu'il sait. La séance est levée, ajouta-t-il.

Sophie et la Brigade Intrépide sortirent. Ils s'apprêtaient à sauter pour rentrer chez soi. Quand Tam héla Sophie pour lui dire de la rejoindre avec la Brigade Intrépide, Fitz, Marella et Maruca chez Tiergan puis il raccrocha sans donner plus d'explications. Sophie héla les personnes manquantes, quand il furent tous là. Ils apprêtèrent à sauter quand Grady retient Sophie par le bras en lui disant:

- Que ce soit bien clair Sophie si je te laisse y aller toute seule c'est à la seule condition d'avoir un rapport détaillé à ton retour, d'accord ?

- Oui papa j'essayerai de ne pas rentrer trop tard, je t'aime!

Puis sur ces mots Sophie accompagnée de tout sa troupe sauta vers l'île privée de Tiergan. Quand ils arrivèrent ils trouvèrent Tam, Linh et Lueur qui les attendaient. Sophie demanda à Tam pourquoi leur avait-il demander de venir, mais c'est Lueur qui répondit en disant:

- J'ai décidé de vous révéler des informations sur moi, je vais abaisser ma capuche mais avant je vous demande de ne pas crier ni vous affoler et de me laisser vous expliquer.

Quand elle abaissa sa capuche tous reconnurent...

- Cyrah Endal, souffla Sophie ébahit.

- Non c'est impossible ma mère est morte sous mes yeux !!!!

W

Wylie pleurait tout en criant de rage, il était dévasté. Les autres amis de Sophie était visiblement choqués mais ils n'osèrent pas parler, pour laisser à Cyrah le soin de tout expliquer à son fils. Cyrah essaya de s'approcher de celui-ci mais il recula fou de rage et de tristesse. Puis Cyrah dit sur un ton emplit de douceur :

- C'était une illusion mon chérie, j'ai créé cette illusion.

- Ne m'appelle pas comme ça tu n'es pas ma mère, tu n'as même pas sa voix !

- Tu veux parler de cette voix, répliqua Cyrah en adoptant un timbre plus aigu, j'ai changé de voix quand j'ai intégré les Invisibles.

- Mais comment, ce n'est pas possible, tu m'as abandonné au moment où j'avais le plus besoin de toi, papa venait de se faire exiler pour donner une chance à notre monde d'échapper au chaos et toi tu rejoins une organisation qui prend un malin plaisir à tuer et torturer!

Wylie sanglota en criant plus fort que tout, son sentiment de malaise s’amplifia jusqu'à devenir insupportable. Cyrah essaya de le prendre dans ses bras mais celui-ci la repoussa en criant qu'il n'avait pas besoin de son amour et qu'il voulait partir et ne plus jamais se trouver face à elle. Puis il joignit les gestes à la parole et sauta. Linh courru pour le rattraper mais elle arriva trop tard alors elle sortit son cristal pour le rejoindre tout en promettant à son frère de rester prudente.

Une fois que tout le monde eu reprit ses esprits, Tam prit la parole :

- Alors tout ce que vous m'avez raconté sur vous était de la fiction ?, demanda-t-il en vouvoyant l'intéressée.

- Oui une idée de Lady Gisela dans l'espoir que si je me confiais à toi, tu te confierais à moi.

- Donc si j'ai bien compris Lady Gisela connaissait votre vraie identité, éluda Sophie.

- Oui, lui répondit-elle.

- Elle m'a donc bien menti, elle savait tout ce temps que vous étiez vivante, mais comment ce fait-il que Lady Gisela vous est décrite comme la plus loyale des Invisibles alors que votre mari faisait partie du camp adverse ?

- Très bien je vais tout vous raconter, après l'exil de Prentice j'était dévastée, mais aussi, persuadée qu'il y avait un traître au sein du Cygne Noir qui avait mit Quinlin et Alden sur la piste de Prentice. Alors quand Lady Gisela m'a approché pour les pierres stellaires en se faisant passer pour un membre de l'ordre, j'ai directement su qu'elle mentait. Alors au cas où j'ai fait appelle à des Effaceurs pour qu'ils effacent toutes les informations que m'avait donné Prentice de mon esprit et les cachent dans celui de Wylie. Au fil du temps je me suis rapprochée de Lady Gisela et je me suis rendue compte qu'elle combattait le même fléau que le Cygne Noir, alors j'ai commencé à les aider un peu tout en restant sur mes gardes. Un jour, Fintan est venu me voir et ma proposé de prêter allégeance au Invisibles de venir habiter dans une de leurs planques. J'était prête à tout pour continuer pour quoi Prentice c'était sacrifier, quitte à continuer avec une autre organisation si la sienne était corrompue. J'était prête à partir mais quelque chose ou plutôt quelqu'un m'en empêché. Je ne pouvais pas abandonner Wylie, et puis, si je disparaissais comme ça, il alerterait le Conseil et une enquête serait ouverte avec plein d'autre procédure. Fintan à proposé de simuler ma mort avec une illusion de Flasheur dont je me suis moi même chargée, quelque jours avant de simuler mon évaporation je suis partie voir la seule personne en qui j'avais encore confiance - Tiergan - et je lui est fait promettre de s'occuper de Wylie si je venais à disparaître. Il semblait surpris par cette requête mais me le promit quand même. Et c'est comme ça que j'ai rejoint les Invisibles.

- D'accord cela explique comment vous les avez rejoint mais pas pourquoi Lady Gisela vous a décrite comme la plus loyale d'entre eux ?, répondit Sophie après un long silence.

Cyrah fit mine de réfléchir en continuant.

- Elle m'a sûrement décrite comme ça car elle savait que j'était prête à tout pour continuer la tâche que mon époux avait commencée.

Biana grimaça, puis marqua une pause comme si une question lui était venue mais qu'elle osait pas la poser puis elle se décida finalement et demanda.

- Mais pourquoi avoir laissé Fintan torturer Wylie ?

-Quoi !? s'écria Cyrah. Je n'étais pas du tout au courant comment à t-il osé, il savait que j'allais tout faire pour l'en empêcher c'est pour ça qu'il me l'a caché. Quand ça s'est passé ?

- Un peu avant les événements de l'Atlantide, répondit Dex.

Cyrah se mit à sangloter en disant qu'elle n'aurait jamais dû partir et que tout ça était à cause d'elle. Biana essaya de la consoler puis ajouta :

- Ça me pousse à une autre question, pourquoi ne pas avoir quitté les Invisibles quand vous avez su que Prentice était guéri de son brise mémoire ?

- Je..., je..., je n'était pas au courant, babultia Cyrah visiblement très secouée.

- Et pourquoi les avoirs quittés si vous étiez prête à tout pour finir ce qu'avait commencé Prentice ?, demanda Fitz, énigmatique.

- Je pensais que j'était prête à tout mais Fintan était prêt à bien plus, j'ai commencé à douter quand il a lâché l'épidémie gnome, puis il à continué ses atrocités j'ai protesté de ton mon saoûl mais il ne m'écoutait pas, il ma même brûlée pour ça, dit Cyrah distraitement en montrant une brûlure qui partait de la base du cou jusqu'à la clavicule. Quand Lady Gisela reprit le contrôle je pensais que elle au moins serai raisonnable mais non, j'avais beau lui dire que ce n'était pas comme ça que nous allions retourner l'opinion publique, elle ne m'écoutait pas. Puis j'ai commencé à me rapprocher de Tam et quand il ma dit que Lady Gisela ne tiendrait jamais sa parole, je me suis promis que si ce n'était pas le cas, je quitterai les Invisibles pour de bon !

- J'aurais une faveur à vous demander, continua Cyrah, pourrais-je rendre visite à Prentice ?

- J'aimerais tellement vous dire oui, mais Wylie y est sûrement et il a besoin de réfléchir seul et puis ça ne fais pas longtemps que Prentice est réveillé, il a perdu énormément de souvenir. On lui a annoncé que sa femme était morte et là on lui dit que en vérité elle est vivante, elle avait juste simulé sa mort pour rejoindre ses ennemis jurés, ça serait beaucoup trop choquant pour lui ! Et puis il me faudrait l'accord du Conseil.

- C'est vrai que dit comme ça ... répondit Cyrah.

- Je pense que tout le monde devrait se reposer vous avez eu une longue journée, nous aussi, nous continuerons cette conversation plus tard, déclara Sophie.

A ces mots Sophie et ses amis sortirent leur cristaux de foyers. Sophie s'apprêtait à sauter quand Fitz l'interpella et lui dit:

- Tu veux peut-être que je t'accompagne chez toi ?

- Non merci, c'est adorable mais je dois encore avoir une longue conversation avec mes parents.

Il la serra une dernière fois dans ses bras puis brandit son cristal de foyer et sauta.

Une fois rentré à Havenfield. Sophie eu une longue conversation avec Grady et Edaline, ils étaient très secoués par cette nouvelle. Grady dit qu'il se rendrait à l'aube à Eternelia pour en informer le Conseil. Après cet épuisant récit, Sophie prit une longue douche chaude, dîna rapidement puis monta dans sa chambre. Elle s'installa sur son lit puis commença à parcourir son vieil album de famille. Il fit remonter à la surface toutes les émotions que Sophie s’efforçait d'ignorer, la mélancolie, la tristesse et le regret. Une fois qu'elle eut fini et qu'elle se soit remis de se grand huit émotionnel, Sophie se mit en tête d'héler Amy, ce qu'elle fit.

Elle lui relata tous les événements de ces derniers jours, et cela lui fit énormément de bien de se confier. Amy lui tira même les vers du nez à propos de Fitz, et bizarrement celle-ci se contenta juste de dire qu'elle était contente pour eux. Après avoir souhaité bonne nuit à sa sœur et avoir raccroché, Sophie se coucha en se rappelant la grosse journée à venir. Elle devrait retourner à Foxfire, s'entraîner avec ses gardes du corps puis se rendre avec Fitz à Val de Brume pour travailler le pouvoir de Keefe. Mince, se dit-elle, il va directement remarquer le changement d'atmosphère, elle se raisonna en se disant qu'il était temps de dormir et puis il n'y avait aucune raison de cacher sa relation avec Fitz. Sur ces mots, elle se laissa tomber dans les bras de Morphée.

Chapitre 6: Une journée comme les autres ou presque Modifier

Le lendemain, quand Sophie arriva à Foxfire, elle était épuisée : elle avait passé la moitié de la nuit à parler avec sa petite sœur. Elle écouta distraitement le discours du Magnat Leto, puis elle se traîna à grande peine vers son casier. Elle lécha le capteur ADN et le goût d‘urine de Yéti - sûrement un choix d’Elwin - ne la dégoûta même pas. Elle faillit mettre le feu à sa cape par deux fois, tellement elle était fatiguée. Le midi, elle s’assit à côté de Fitz, puis elle mangea sans véritable entrain. Elle ne mêla même pas ses rires à ceux de ses amis. Seul Fitz parut remarquer qu’elle n’était pas dans son assiette. Il lui demanda ce qu’elle avait et Sophie lui répondit qu’elle était juste exténuée par la journée d’hier. Puis il lui pressa une dernière fois la main avant de se séparer, car la sonnerie venait de sonner. Elle finit sa journée de cours et rentra chez elle pour son entraînement quotidien. Elle exécuta tous les exercices de Sandor à la perfection mais ne s'en réjouit même pas. Après son entraînement elle sauta à Val de Brume où Fitz l'attendait devant le perron, il lui prit la main puis ensemble ils entrèrent. Ils trouvèrent Ro et un Keefe occupés à se chamailler à propos de, Sophie n'en savait rien mais elle aurait juré entendre son nom ce qui eu pour effet immédiat de la réveiller de sa torpeur. Quand Keefe remarqua la présence de Sophie et Fitz il était à deux doigts d'en venir aux mains avec Ro mais il délaissa le duel pour reporter son attention sur les nouveaux arrivants.

- C'est bizarre mais je sens du changement dans l'air, s'écria Keefe en fixant les mains entrelacés des deux Apparentés.

Ils virèrent tous les deux au cramoisi en bégayant. Ce qui fit réagir Keefe qui s'était perdu dans la contemplation de leurs mains.

FK

- Je ne veux pas savoir comment c'est arrivé, c'est arrivé c'est tout, mais sachez que je suis content pour vous, vous êtes vraiment fait l'un pour l'autre.

- Merci, dirent Sophie et Fitz en chœur, qui étaient visiblement gênés.

Sophie se ressaisit et dit :

- Bon et si on le commençait cet entraînement !

- D'accord mais avant tout, il nous faut un nom.

Keefe fit mine de réfléchir puis il continua.

- Et si on s'appelait les Esprirators, les supers manipulateurs d'esprits ?

- Pathétique, ricana Ro.

- Je fais de mon mieux, ou alors on pourrait opter pour un nom plus classique, hum, je sais... Les Fitzphie et le Keefster.

- Oh non, pas ça, geignit Sophie.

- Trop tard, je l'ai adopté, je vais même nous commander des tuniques un peu comme ces bagues que vous portez le Fitzou et toi.

- Ce sont des anneaux d'Apparentés, répliqua Fitz.

- Bah, nous ça sera encore mieux, des supers tuniques d'entraînement.

Soupir de Sophie et Fitz. Ricanement de Ro. Clin d’œil de Keefe.

- Bon et l'entraînement c'est pour aujourd'hui ou pour demain ?, demanda Fitz.

- Euh, on a notre nom, les tuniques, les Fitzphie et moi. On à tout on peut commencer.

- Alors comment on s'y prend, vous aurez besoin de vous regardez dans le blanc des yeux, continua t-il.

- Je sens qu'on va bien s'amuser, s'écria Ro.

- Ça risque en effet d'être assez hilarant, approba Grisel qui venait de finir sa ronde avec Sandor.

- Bon Keefe tu pourrais peut-être essayer de nous endormir Fitz et moi.

- Oui, endormir les Fitzphie, vous m'en voudrez pas si je me rate.

- Je compte jusqu'à trois, dit Sophie.

Un

Deux

- Tous pour la Team Fitzphie et le Keefster.

- Trois.

Puis tout se passa très vite, Keefe se concentra et claqua des doigts et tous les gardes du corps présents dans la pièce tombèrent raidement. Les trois amis restèrent de longues minutes, choquées avant de se remettre de leur torpeur.

- Rassurez-moi je ne les ait pas tués ?

Sophie s'approcha de Ro, pris son poul, en fit de même avec tout les autres gardes, pendant une minute de terreurs tous retinrent leurs souffles, jusqu'à que Sophie dise avec soulagement.

- C'est bon ils dorment tous, ils sont juste endormis, se répéta-t-elle pour se rassurer.

Fitz et Keefe poussèrent un soupir de soulagement, puis Keefe continua.

- Que dites-vous de réveiller nos chers gardes du corps avec une bassine d'eau glaciale !

- Pas pour moi, je devrais essuyer pendant une heure au bas mot, un sermon de Sandor, Bo se montrera encore plus embêtant qu'à l'accoutumée et Flori m'en voudra.

- Pareil pour moi, je suis sûr que Grizel trouvera un gage très humiliant si j'ose le faire.

- Oh vous êtes pas drôles, moi je le ferai à Ro pour la punir d'avoir utilisé son gage, pour me cloîtrer dans ce phare tout puant.

Sur ces mots, il disparut dans une autre pièce puis revint chargé d'un sceau d'eau glacial qu'il versa sur la figure de Ro, qui se réveilla en vociférant un chapelet de juron ogre qui aurait fais rougir n'importe qu'elle personne. Puis ajouta:

- Keefe Sencen, tu vas me le payer.

- J'aimerai bien voir ça.

- Oh mais ne t'inquiète pas, ce sera une vengeance longue et douloureuse.

Keefe s'apprêtait à répondre quand Sophie le devança en disant.

- Bon d'accord un changement de sujet s'impose, d'autant que ma question s'avère être un minimum pertinente, pourquoi seul nos gardes du corps ce sont endormis et pas nous?

- Peut-être sont-ils plus sensible, pour ne pas dire vulnérable, que nous au pouvoir de Keefe, éluda Fitz.

- C 'est en effet plausible, répondit Sophie.

- Et bah mes avis sont que Lord Bellecoiffe devrait éviter d'endormir ses gardes du corps, si il tient à ne pas finir en pâtée pour méchants en manteaux noirs, gronda Ro.

- J'aurais qu'à les endormir, répliqua Keefe.

- Bien sûr, je rappelle à sa majesté Lord Grassecoiffe, qu'il n'a même pas réussis à endormir les Fitzphie, alors les Invisibles...

Keefe ouvrit la bouche pour lui répondre mais Sandor qui venait de se réveiller en sursaut de son somme le coiffa au poteaux en vociférant.

- Que m'est-il arrivé !

- Keefe t'as endormi, répondit Sophie.

- Et il ne vous ait pas venu à l'idée de me réveiller ! Les Invisibles auraient pu arriver et vous auriez été sans défense.

- Hé, oh, Gigantor, il y avait mon pouvoir super craignos, et Ro aussi.

- Un pouvoir avec quoi vous n'avez réussi à endormir ni Sophie ni Fitz.

- Oh, pas besoin de jouer les rabats-joie Gigantor je n'ai pas fini de me moquer de Ro encore toute mouillée.

- Je t'en prie amuse-toi tu vas le regretter, répliqua-t-elle.

- Je serai bien tenter de te répondre mais j'ai des choses plus importantes à faire.

- Bon on le continue cet entraînement, lança Fitz avant Ro eu le temps de répliquer.

- Oui, alors qu'est-ce que je dois faire ?

- Peut-être faudrait- il s'abstenir de l'utiliser pour aujourd'hui, dit Sophie.

- Oui, je suis d'accord avec Sophie, dit M Forkle qui été déjà là depuis un petit bout de temps sans que les autres l'eurent remarqués.

- Ah, le Forklenator s'est joint au triomphe de la Team Fitzphie et le Keefster, que nous vaut cet honneur ? s'écria Keefe.

- A vrai dire, j'étais venu vérifié que vous ne vous entre tuez pas. Mais il me semble que tout ce passe bien, si on oublie le fait que Keefe ne maîtrise pas du tout ses pouvoirs, ce qui est à mon avis normal. Mais vous avez besoin de repos, vous continuerait demain.

- Mais... , commença Keefe.

- Il n'y a pas de mais vos amis ici présent ont des études en cours et des tonnes de devoirs j'en suis sûr, l'interrompit M Forkle.

Keefe essaya de protester, mais M Forkle ne céda pas.

Chapitre 7: Enlèvement Modifier

Sophie et Fitz finirent par sauter ensemble à Havenfield, ils s'assirent au pied du panacier de Calla, se lovèrent l'un contre l'autre et regardèrent le Soleil se coucher, puis ils contemplèrent le ciel étoilé. Fitz se résolut à rentrer chez lui, il embrassa Sophie une dernière fois puis il sauta à la lueur des étoiles. Sophie n'avait pas très faim, alors elle se doucha rapidement et se coucha. Elle était en train de s'endormir, quand une voix à l'accent familier résonna dans sa tête :
B

- Sophie.

- Fitz, que que se passe-t-il ?

- C'est Biana, elle a disparut !

- Quoi !? Comment ça, tu es sûr que ce n'est pas une blague ?

- Oui, elle est rentrée dans sa chambre, puis on a entendu un cri, on s'est précipités dans sa chambre mais le temps d'arriver, elle n'était plus là.

Sophie éclata en sanglots. Après s'en être pris à ses parents, les Invisibles attaquaient sa meilleure amie. Une rage incontrôlable s'empara de Sophie, elle allait leur faire payer cher. Une fois qu'elle eut reprit le contrôle de ses émotions, elle répondit à Fitz.

- J'arrive tout de suite.

- D'accord, je t'attends.

Sophie enfila une tunique et un leggings, puis sauta. Quand elle arriva à Everglen, Sophie y trouva tous ses amis réunis, seul Keefe manquait à l'appel. Ils se divisèrent en deux groupes pour essayer de trouver des indices, ils passèrent le domaine au peigne fin, mais après plusieurs heures de recherches, ils ne trouvèrent rien. Fitz était furieux et s'énervait contre tout le monde, Sophie était en colère et culpabilisait de ne pas avoir été là, Dex était triste et hors de lui, Linh, Marella, Maruca, Wylie et Tam étaient dans un état second. Et le pauvre Woltzer culpabilisait mortellement. Après un très long silence, Fitz dit :

- Il faut absolument retrouver Alvar c'est le seul à connaître les cachettes actuelles des Invisibles.

- Oui, tu as raison, et il est hors de question que je retourne à Foxfire tant qu'on aura pas retrouvé Biana, dit Sophie.

- Ça sera malheureusement impossible, les adultes se chargeront de retrouver Alvar, mais vous vous avez trop délaissé vos études à cause des derniers événements, vous serez donc demain à Foxfire et inutile de protester, déclara M Forkle.

- Non, je ne retournerai pas à Foxfire les adultes on déjà prouvé leur inefficacité lorsque les parents de Sophie on été enlevé, alors cette fois si c'est nous qui prenons les choses en main, vociféra Fitz.

- Je crois que M Forkle à raison Fitz, dit Alden.

- Non il a tort, et tout ça c'est votre faute si vous n'aviez pas permis à Alvar de revenir, il n'aurait jamais pu connaître les points faibles d' Everglen ! Vous pouvez ne vous en prendre qu'à vous même !

- Fitz ne dit pas ça, le supplia Della.

- Pardon, je suis désolé, s'excusa-t-il.

Puis il alla s'isoler dans un coin calme. Sophie le rejoignit et lui dit.

- Moi aussi je ne veux pas rester les bras croisés pendant que les Invisibles retiennent Biana. Alors je te propose que demain après l'orientation on se rejoigne devant le centre des soins, prend des affaires de survies avec toi, on va partir à la recherche d'Alvar.

- Merci je savais que je pouvais compter sur toi.

Puis sur ces mots il l'embrassa tendrement, Sophie lui rendit son baiser. Et rentra chez elle pour essayer de dormir le peu d'heures qui lui restait avant la journée qui l'attendait le lendemain. Quand Sophie se leva à l'aube, elle prit une douche puis enfila un leggings noir et une simple tunique blanche pleine de poche, par dessus son uniforme. Elle remplit les poches de toutes sortes de gadgets, d'un obscurateur et de plusieurs dagues et étoiles gobelines. Puis elle prépara son sac mais au lieu d'y glisser ses cahiers, elle y mit des armes, en plus de son cristal de saut, son transmetteur, des provisions et des affaires de rechanges. Elle se dirigea vers le Luminateur et sauta à Foxfire. Une fois l'orientation finie, elle prit le chemin du centre des soins au lieu de prendre celui de la salle de cours sur l'histoire elfique. Sophie trouva Fitz devant le Centre des soins.

A suivre...

La suite c'est demain alors resté connecter XD !!!!

Mercii pour tous vos commentaire ça me touche beaucoup!! 😘.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .