Wiki Parodies et Fanfictions

Liens d'amour couverture.jpg

Hello! Ici SophieSF (ça faisait longtemps hein, snif) pour une nouvelle fanfic, nommée Liens d'amour.

J'espère qu'elle vous plaira, malgré le thème que je trouve un peu chelou.

Bonne lecture <3 !





Chapitre 1:

Le lien qui les unit est puissant, imbrisable. Et il se nomme de plusieurs façon, toutes différentes. Tantôt le lien d'Apparentés, tantôt le lien...d'Amour.

Ainsi avait toujours était vue leur relation: limpide, pure et sans trouble, telle l'eau d'un magnifique ruisseau.

Pourtant, même les plus beaux des ruisseaux se tarissent bien un jour.

Une bombe lâchée au mauvais moment, voilà ce qu'était devenue leurs relation, devenue, d'un grand et majestueux ruisseau,  un plus-que ridicule filet d'eau troublé par la gadoue qui autrefois reposait en paix sur un lit de pierre.

La gadoue qu'on essayait tellement d'ignorer auparavant que son renversement de pouvoir avait été bref. Il n'avait suffit que d'une étincelle, d'un brin de paille, et le si beau ruisseau s'était évaporé.

Pourtant, ils résistaient, et cela se voyait: au lieu de ne plus jamais se parler pour ne pas se blesser et endommager leur relation devenue aussi fine qu'une toile d'araignée, ils luttaient, continuaient à se parler, à se voir.

Cela ne fit qu'aggraver les choses.

Pourtant, ils étaient dans une période où les choses étaient plutôt tranquilles, avec quelques ondes car il ne fallait tout de même pas croire à un miracle. Mais, en bref, ils étaient bien.

Alors comment cela avait pu dégénérer autant ?

Était-ce à cause de son éloignement pour le bien de la communauté elfe ?

A cause l'annonce bien trop trop tardive au sujet de son non-assortiment ?

Ou le fait qu'elle passait trop de temps avec son confident, son deuxième meilleur ami ?

Ou encore...

En fait, bien trop de choses ont dérapées. Ils auraient dû s'en apercevoir.

Malheureusement, comme certaines personnes sensées l'ont dit, «L'amour rend aveugle, et sourd, et seul, et mutile, et on ne le sait qu'après.»

Et oui, une rupture n'est pas toujours voulue. Ils voulaient mais ne pouvaient continuer à être ensemble . On dit souvent que l'espèce humaine ne sait pas ce qui est bon pour elle. Cet ancien couple en est un parfait exemple. «Ils s'aiment mais se détruisent, devraient ils s'éloigner pour se réparer ou, au contraire, se rapprocher pour que, malgré les coups et les blessures, ils soient ensembles, ne forment qu'une entité blessée ? »

«Ils n'étaient pas fait pour être ensembles», «Ils ne s'aimaient pas assez fort» , «Un(e) de perdu(e), dix de retrouvé(e)s!», « Je savais que ça finirait mal»  etc... Voilà les excuses banales que les personnes diront quand ils apprendront leur malheur. Pas de «Je suis désolé(e), comment le vivez-vous?» ou encore «Ne vous occupez pas de leurs affaires, ce ne sont pas les nôtres».

A vrai dire, aucune phrase ne pouvait consoler ces cœurs malheureux. Il aurait fallu qu'ils veuillent eux-mêmes cet asséchement éclair, pas qu'ils n'en puissent plus et se retrouvent obligés de s'éloigner pour contempler les désastres causés par leur acharnement.

Ils avaient fait le mauvais choix et s'en rendaient enfin compte. Seulement, il était trop tard. Telle un ouragan, leur résistance avait tout balayé. A présent, de leur amour précieux, il ne restait rien, hormis la douleur.

Bien entendu, ils ne regrettaient pas complétement ; les beaux souvenirs d'avant la tempête restaient, et c'était la chose qui leurs permettait de tenir. Sans ça, ils se seraient remis de nouveau ensemble, pour le meilleur, et surtout le pire.

Ils savaient bien que leur amour n'était pas encore assez puissant pour éclore, ils s'étaient surestimés en voulant contrer cette réalité.

«L'amour donne des ailes mais attention à l'atterrissage»

Chapitre 2:

A suivre!! ;)


Pitites questions pour vous faire réfléchir:

De qui parle t'on dans ce texte ? D'elfe, d'humain, de troll, de gobelin ou autres ? De personnages connus ou non ? Inventés, vivants, morts, beaux, bizarre etc... ?

Maintenant que vos cerveaux sont bien en train de surchauffer, je vous dit "Au revoir, à la prochaine, et surtout, n'hésitez pas à laisser un commentaire, constructif ou non, gentil ou pas, rapide ou long comme mon bras (que vous ne voyez pas TT--TT). Du moment qu'ils sont respectueux s'il vous plait UwU"

Bizzz ❤

PS: Vu que vous me connaissez, peut-être que j'appellerai parfois cette fic' "LDA" parce c'est stylé UvU

Bon là c'est vraiment fini, à plus!!!