FANDOM


Cette page est un fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur' afin de préserver les droits de ce derniers.
Les seuls motifs de modifications acceptés sur cette page sont "Correction d'une faute de rédaction" ou "Correction d'une faute d'orthographe".

Merci de votre compréhension.

Cette fanfiction a été écrite par Orage du Soir GDCP, merci de ne pas juger mon scénario ou avis sur les personnages, vous pouvez dire ce qu'il vous plait et ce qu'il ne vous plait pas, mais ne m'énerver pas avec "Fitz est trop gnagna" "Keefe est bien trop fragile" je suis Sokeefe, je n'aime VRAIMENT pas Fitz, à part cela c'est tout bonne lecture.

219449258-256-k403735

Histoire :Modifier

PrologueModifier

Le passé. C’est cette chose que les gens ont construit et ont laissés derrière eux. Cette chose qui peut parfois être heureuse, malheureuse ou douloureuse. Voir même les trois en même temps, le bonheur de rencontré des proches, des amis qui sont cher à notre cœur. Le malheur de les perdre, pour une dispute, une erreur, une jalousie, tout est possible. La peine peut être infligée, mais il faut savoir se relever, savoir vivre le moment présent. Le présent. C’est ce que nous vivons à chaque instant, ce sont les moments ou nous n’avons pas le temps de penser, ou nous ne préoccupons pas de ce qu’il s’est passé avant, ou de ce qu’il se passera après. Il faut se concentrer sur le présent, si nous restons trop bloqués dans le passé nous risquons de rater l’avenir. L’avenir. C’est l’une des choses les plus compliqués au monde, même pour les elfes. Personne ne peut le prévoir, certains ont le don de voir les chemins guidant vers un avenir incertain, comme certains objets ou armes l’ont. Mais rien n’est garanti, parfois plusieurs chemins de l’avenir s’offrent à nous. Mais seuls les choix peuvent déterminés de l’avenir qui sera effectué. Les choix. C’est quelque chose de merveilleux et incroyable, mais puissant surtout. Les choix ont le pouvoir de changer l’avenir, pour le rendre merveilleux ou pire. Parfois il suffit d’un simple choix, pour que le bonheur soit assuré, comme il en suffit d’un seul pour détruire un avenir. Tout cela, Sophie le comprendra, elle prendra le temps nécessaire, mais elle finira par comprendre. Malgré tout, Sophie ne sait pas encore que les choix personnels sont aussi importants que ceux professionnels. Mais Sophie n’est pas une lâche, elle se battra quoi qu’il arrive. Car après tout, même quand tout semble perdu, il y a cette lumière qui l’éclaira et cette main tendue qui l’aidera à se redresser, toujours plus forte. Mais que se passe-t-il lorsque les sentiments du passé rencontrent ceux du présent ? Même s’ils ne sont pas réciproques. Que se passe-t-il lorsque les erreurs du passé reviennent tourmenter ? Que se passe-t-il lorsqu’un être cher du passé, revient pour effectuer son destin ? Sophie ignore chacune de ses réponses, mais elle les découvrira, sa vie ne fait que commencer après tout.

Chapitre 1 : Les entremetteursModifier

Cela faisait plus d'une heure que Sophie contempler cette feuille. Non. Pas cette feuille. Ce nom. Ce nom si magnifique, si ensorceleur. Ce nom qui dès que Sophie l'entendait lui faisait perdre toute confiance en elle, ce nom qui lui faisait tournée la tête. Ce nom si magique et particulier aux yeux de Sophie. Mais malheureusement Sophie n'avait pas le courage de lui dire. De lui dire toutes ces choses, de lui témoigner son amour. Elle avait déja tentée mais à chaque fois cela avait tournée à la catastrophe. Sophie avait donc décidée d'enfouir ses sentiments,pas de les oubliés ni ignorés. Non. Seulement les cachés jusqu'à que les Invisibles ne menacent plus cette personne qu'il lui était si chère.Sophie continua de lire la liste et vit que en cinquième position se trouvait Fitz Vacker. A peine eut-elle lu ce nom qu'elle voulait ignorée et oubliée à tout prix voilà que ce dernier arriva. Et pas seul ! Il avait un cadeau avec lui !

-Hey ! Dit Fitz en arrivant.

-Hey...! Dit Sophie avec un ton qui se voulait détaché.

Sophie le contempla un long moment. Elle se stoppa sur ses yeux bleu-verts quin'avaient plus aucune particularité à part que Biana et Alden possédaient les même. Alors que les yeux bleus de l'élu du coeur de Sophie étaient exptionnel a ses yeux, et ils le resteraient pendant longtemps, trés longtemps...

-Bon tu voulais quelque chose ? Demand Sophie.

-Et bien j'ai été voir Mr.Forkle et il m'a dit que tu étais partie aux entremetteurs avec tes parents biologiques alors...

*Ho non ! La poisse il va pas me sortir sa déclaration ! Pas alors qu'il peut arriver n'importe quand !*

Pensa Sophie. Car oui elle avait hêlé l'élu de son coeur pour lui avoué peu importe sa réponse. Si elle avait été assez courageuse pour affronter les Invisibles et poser un ultime lapin à la mort, pourquoi ne le serait-elle pas avec ce garçon ?

-Et donc ? Demanda Sophie même si elle connaissait déja la réponse.

-Et donc je suis venue voir ta liste...

Sophie essaya en vain de cacher sa liste que Fitz l'avait déja attrapé et....Lu.

-Mais c'est super ! Je suis cinquième ! Bon j'aurais préféré être premier mais bon ! C'est le destin !

Sophie ne répondit pas, ne sachant pas quoi faire.

-Du coup ? Est ce que tu veux bien redevenir ma petite-amie ?

-Je...je ne peux pas désolée... Répondit Sophie toute tremblante.

-Quoi..? Mais pourquoi ? Demanda Fitz abasourdi.

-J'ai...J'ai tournée la page.. Répondit Sophie de plus en plus stressée.

-Ah oui ? Et tu as déja choisi ? Avec qui tu passerais le reste de ta vie ! Demanda Fitz d'un ton rageur. Il relut la feuille et son regard s'arrêta vers le haut de la liste.

-C'est lui ? N'est ce pas ?!

-Si tu parles de celui qui est premier alors...Oui.

-T'as pas perdu de temps hein ?

-Fitz on est sorti ensemble j'avais 15 ans et maintenant j'ai presque 17 ans ! Tu croyais quoi ? Qua j'allais rester célibataire toute ma vie ? Et en plus on sort même pas ensemble !

-De tout façon vous n'avez aucune chance ! Je lui est demandé ce qu'il ressentait pour toi ! Il m'a dit qu'il te détestait à cause de toute les fois ou il avait frôlé la mort par ta faute ! Alors à moins que tu ne veuille rester seule toute ta vie il y a moi. Dit Fitz avec un sourire mauvais.

Ce qu'il venait de lui dire venait de refroidir Sophie.L'a détestait-il vraiment ? Ou Fitz avait-il menti ? Sophie ne savait plus quoi penser mais elle répondit tout de même:

-Mais tu m'énerves bon sang ! Tu m'as quittée à cause de ton honneur pourri ! Tu m'as quittée car tu es incapable de respecter mes choix ! Tu m'as quittée car tu n'es qu'un sale égoiste ! Miantenant laisse moi ! J'ai arrachée la page ou j'étais avec toi ! Et j'en écris une nouvelle ou j'aimes Keefe ! Oui tu m'as bien entendue ! Je t'aimais avec ma tête mais la réalité c'est que j'aime Keefe avec mon coeur ! Tu m'entends ? J'aime Keefe de TOUT mon coeur plus que je ne t'aurais jamais aimée ! Maintenant fiche moi la paix ! De tout façon même si je serais restée avec toi j'aurais refusée de devenir une Vacker tellement tu es égoiste ! Cria Sophie avec des larmes qui dévalaient ses joues.

Ca y est. Sophie avait dit tout ce qu'elle avait sur le coeur. Tout ce qu'elle ressentait vraiment. C'est là qu'elle comprit qu'elle ne pourrait jamais revoir Fitz comme son ex même pas comme un ami elle voulait l'oublié.

-Si tu m'aimais vraiment tu serais heureux pour moi ! Rajoutat-elle.

Fitz voulut répondre quelque chose mais une personne l'en dissuada. Fitz partit donc d'un pas rageur et Sophie s'effondra au sol et ferma les yeux en sanglotant. Quand deux bras vinrent l'entourés elle ouvrit les yeux et vit Keefe qui la regardait avec un sourire triste sur les lèvres.

-Chut ça va aller. Calme toi Sophie. Murmurat-il.

Sophie voulait l'écoutait et se blottir contre lui mais Keefe ne devait pas aller bien. Il l'avait appelé "Sophie" et non "Foster".

-Est-ce que ça va ? Demanda-t-elle en séchant ses larmes.

-Oui pourquoi ?

-Tu m'as appellée Sophie....

-Ah...Mince.

Devant le regard interloqué de Sophie, Keefe fut obligé de s'expliquer.

-Bon ok en fait je suis arrivé juste après Fitz.... Commença Keefe. Et j'ai tout entendu.

Sophie sentait le sang lui montait aux joues.

-Tout ? Tu as tout entendu ? Vraiment tout ?

Keefe hochâ le tête en signe d'affirmation et les joues de Sophie devinrent plus rouge que la tunique qu'elle portait, elle détourna le regard gênée.

-Sophie . Sophie regarde moi... Dit Keefe d'une voix douce mais Sophie avait trop peur d'être rejetée, elle préféra donc rester détournée de lui quand il se leva pour se placer devant elle et avant que Sophie n'ait eu le temps d'esquisser un mouvement Keefe déposa ses lèvres sur les siennes. Quand il les retiras Sophie le regardait encore sous le choc mais elle lut quelque chose de merveilleux dans ces magnifiques yeux bleus glaciers qui l'avaient envoutés. Elle y lisait de...L'amour.

-Moi aussi je t'aime...Dit Keefe sur un ton bas. Si bas qu'on aurait cru un murmure à peine audible, mais Sophie avait entendue et elle était la plus heureuse du monde.

Chapitre 2 : Le bal de la victoireModifier

Cela faisait une une semaine que Sophie et Keefe sortaient ensemble et passer leurs journées ensembles mais toute bonne chose à une fin. Effectivement les cours reprenaient mais Sophie ignorait que deux magnifiques surprise l'attendaient à la rentrée de Foxfire pour sa denière année avant les niveaux d'élites. Sophie sauta à Foxfire avec son uniforme blanc et certaines partie étaient de couleur diamand avec l'écusson de yéti. Sophie alla retrouver Biana et Dex qui l'attendaient.

-Salut ! Dit Sophie plus joyeuse qu'elle ne l'était avant les vacances

-Alors je sais pas ce qui s'est passé cette semaine mais ça à dû être quelque chose de bien ! Dit Dex en guise de salutation.

Dex n'était pas au courant pour Sophie et Keefe, il avait été trop occupé a aidé son père au magasin qu'il n'avait pas eu le temps de se voir.

-Si tu savais ! Répondit Biana à la place de Sophie puis elle murmura quelque chose à l'oreille de Dex qui regarda Sophie choqué. Mais son air choqué fut vite remplacé par son fameux sourire à fossettes.

-Tout mes félicitations !

-Merci ! Répondit Sophie toute joyeuse.

Marella les rejoignit elle s'apprêta à dire quelque chose mais fut interrompu par l'image du Magnat Leto qui prenait la parole.

-Vous les gamins vous savez comment réussir vos vacances ! Déclarât-il en utilisant son expression habituelle.

Sophie regarda aux alentours et elle vit Tam aux côtés de Linh et Lueur qui avait enfin acceptée de leur révélée son identité. Elle s'appelle en réalité Safia et est très gentille quand on la connait, elle est aussi trés belle avec ses longs cheveux ondulés noirs et ses yeux bleus égyptiens. Sophie pense même que Tam à un faible pour elle. Sophie voulut chercher Keefe du regard mais le Magnat Leto reprit la parole.

-Alors j'ai trois nouvelles à vous annoncez ! Deux qui devraient faire plaisir à nombres d'entre vous et la troisième j'en doute. Du moins surtout pour les intéressés.

Ca y est Sophie s'imaginait tout les scénarios possible et imaginables et elle était étrangement prête à parier que Keefe aller avoir quelque chose à faire la dedans.

-Donc commençons par la meilleure nouvelle pour tout le monde. La nouvelle est que les Invisibles ont enfin été arrêter ! Veuillez remercier et applaudir Fitz et Biana Vacker, Dexter Dizznee, Marella Redek, Linh et Tam Song, Stina Hecks, Safia Evernia, Keefe Sencen et surtout Sophie Foster !

Il y eut un tonnerre d'applaudissement pour les jeunes héros qui plus que gênés essayaient de se ratatinés sur place. Le Magnat Leto reprit la parole :

-Deuxième nouvelle ! Elle concerne Keefe Sencen et Fitz Vacker suite à vos cours manqués le Conseil a décidé de vous faire descendre de deux niveaux ! Donc au lieu de faire votre deuxième année d'élite et de tout façon vous avez ratés la première, vous redescendez donc au niveau 6 "Yéti" en compagnie de vos amis.

Sophie était trés heureuse quand elle trouva enfin Keefe dans la foule, il lui offrit un sourire éclatant et mit les deux pouces en l'air. Sophie lui rendit son sourire.

-Et pour finir ! Pour célébrer la défaite des Invisibles nous organiserons un bal pour après les examens de mi-semestre ! N'hésitez pas à venir en compagnie d'un cavalier ou d'une cavalière et bonne rentrée à tous ! Dit le Magnat Leto avant de disparaître.

-Je sens que cette année va être une bonne année pour notre Petit Colibri ! Dit Marella à la bande.

-Il y aucun doute ! Renchérit Biana. Mais si il y a un bal va falloir s'occupé de Sophie !

-Ho non ! Je vais déjà avoir Edaline sur le dos alors si vous vous y mettez aussi ! Répondit Sophie en riant de bon coeur.

Sophie et ses amis allèrent dans l'aile réservée au niveau 6 pour récuperer leur emploi du temps. Sophie se retrouva entre Biana et Dex. Quand elle lécha le "cadena" de son casier elle eut la bonne surprise d'avoir le goût "œufs de centaure pourris".

-Il aurait pu faire un effort pour la rentrée ! Grommelle Dex.

-Non tu crois ? En même temps c'est Elwin je lui en toucherait un mot la prochaine fois que j'irais le voir. Dit Sophie.

-T'as l'intention d'aller le voir ? Quand ? Demanda Biana.

-Aucune idée ! Mais rappelle toi que je suis Sophie Foster je me donne même pas deux semaines avant d'aller le voir !

Les amis rirent de bon cœur devant l'humour de Sophie qui n'avait définitivement plus peur de confronter la mort en duel. Sophie sortit son emploi du temps et lut qu'elle commencé par uen séance de l'Univers.

-Ho la poisse Univers en première heure ! Et vous ? Demanda Sophie à Dex et Biana.

-Langue Multi-espèces avec Lady Cadence ! Oh la poisse ! Répondirent-ils d'une même voix.

-Et bien bon courage je dois y aller ! Dit Sophie en détalant vers sa salle.

Sophie étant très douée en orientation trouva le moyen de se perdre, alors qu'elle courait pour retrouver son chemin elle percuta quelqu'un de plein fouet. Elle leva les yeux et vit qu'elle avait percuté Keefe.

-Salut Foster ! Alors tu sèches ?

-Non je me suis perdue !

-Ha ha ! T'es la seule capable de te perdre le premier jour ! Tu vas ou ?

-En Univers...

-Ah ouais ? Bah moi aussi ! On y va ?

-Attend tu séchés pas ? Demanda Sophie surprise.

-Pour une fois que j'aurais une voisine sympa ! Dit Keefe en attrapant la main de Sophie et ils se dirigèrent vers l'Univers ou ils arrivèrent en retard.

-Mais qui avons nous là ? Deux retardataires ! De vous Mr.Sencen ça ne m'étonne pas ! Mais de vous Mlle.Foster ! Dit Sir Pemberley. Donc collé tout les deux !

-Ouais super ! Ca m'avait manqué ! S'esclaffa Keefe qui eut le droit aux rires des autres élèves et grognement de Sir Pemberley.

Sophie et Keefe allèrent s'installer au fond sans prêter attention aux regards assassins des filles et des garçons.

-Ben dis donc t'attires l'intention Foster ! Murmura Keefe.

-Ah oui ? Pourquoi tu dis ça ?

-T'as vu comment les garçons te regardent ? Je te parie ce que tu veux que quand il faudra ouvrir les cadeaux de mi-semestre ils t'offriront tous des bracelets du béguin !

Sophie regarda attentivement sa classe et effectivement les garçons n'arrêtaient pas de la dévisager ! Sophie sourit ce n'était pas le fait que les garçons de sa classe l'a regardaient qui lui faisaient cet effet là, non c'était la mâchoire crispée de Keefe quand il avait prononcée cette phrase. Serait-il jaloux ?

-Super...Grommela tout de même Sophie enfin tu vaux pas mieux du côté des filles !

-Peut-être....Dommage qu'il n'y en ai qu'une seule qui compte alors ! Répondit Keefe en lançant un clin d'oeil à Sophie qui lui offrit son plus beau sourire. Oui cette année risquait bel et bien d'être mouvementée et pleine de surprise.

Après les examens de mi-semestre ils s'offrent les cadeaux.

Sophie était installé entre Keefe et Biana pour s'offrir les cadeaux, Dex, Marella et Stina étaient là aussi quand à Tam, Linh et Safia ils avaient préférés manger un peu à l'écart. Et Fitz s'était fais d'autres amis. Et d'un côté tant mieux car les chapeaux de la bande d'amis étaient tous remplis à rebord. Sophie se demandait comment elle avait fait pour le porter jusqu'ici.

-Bon vous avez l'intention de les déballés ces cadeaux ? Demanda Stina à Biana, Keefe et Sophie qui étaient les seuls à ne pas les avoir déballés.

Biana fut la première à commencer. Keefe lui avait offert un dessin d'elle et sa famille, Dex un magnifique bracelet fait de de diamant, Marella un collier de saphirs, Stina des boucles d'oreille d'améthyste et Sophie une bague d'émeraude. La bande d'amis s'étaient mis d'accord pour décorer Biana pour le bal qui avait lieu le soir même. Keefe déballa ses cadeaux à son tour. Il y avait une tonnes de bracelets du bégin qui venaient de toute les filles de Foxfire environ. Des objets de farces et attrapes offert par Dex, Biana lui avait offert des bonbons d'humeur pour se venger des années précédentes, Stina et Marella aussi. Quand ce fut au tour du cadeau de Sophie le coeur de Sophie se serra, elle espérait que son cadeau lui plairait. Keefe déballa le cadeau et en sortit une tunique bleu sarcelle avec écrit dessus "Team Foster-Keefe" en noir. Keefe regarda Sophie, les larmes aux yeux.

-Je...Je...Sais pas quoi dire....Merci.... C'est magnifique...Dit-il touché.

Sophie souri en voyant le plaisir que lui avait procuré son cadeau.

-Et ce n'est que le début regarde. Dit Sophie en fouillant dans sa sacoche pour en sortir une tunique rouge "Team Foster-Keefe" qu'elle enfila sur le champs. Keefe la regarda abasourdi, il était profondément touché.

-C'est adorable ! Déclara Marella.

-Je confirme ! Quand j'aurais un petit-ami je veux que Keefe nous trouve un nom de couple pour que je fasse pareille ! S'exclama Biana.

-Et toi tu vas les ouvrir tes cadeaux ? Ou t'attend le déluge ? Demanda Stina à Sophie.

Sophie s'éxécuta. Dex lui avait offert un bracelet rubis "Pour le reflet de tes yeux qui à fait fondre le coeur de nombreux garçons !" Avait-il écrit sur la carte. Biana lui avait offert un carnet ou elle avait mis des photos d'elle et Sophie et certaines avec leurs amis. Stina des bonbons d'humeur et papotins. Et Marella pareil mais au lieu des papotins elle lui avait offert un pendentif d'argent. Quant à Keefe il lu avait offert plusieurs dessins. Le premier les représentaient tous ensemble, le second elle, Dex et Biana et tout les autres étaients conçus de la même manière. Elle était toujpurs avec ses amis, sauf le dernier elle était toute seule avec Keefe avec des runes voulant dire "Famille". Sophie les remercia.

-C'est quoi ça ? Demanda Biana en récupérant une petite boite ou était accroché une lettre. Biana ouvrit la boite pour en sortir deux bracelets du bégin avec écrit "Sophie + Valin". Sophie se ratatina sur sa chaise.

-Et attendez y a une lettre. "Chère Sophie j'espere que nous pourrons partagés une danse au bal de ce soir comme nous en avons échangés une au niveau deux". Beurk je vais vomir !

-Et moi donc...Rencherit Sophie.

-Mais je comprends pas tu lui a pourtant mis un magnifique râteau et il continue ! En plus tout Foxfire sait que tu sors avec Keefe.

-Il n'empêche pas d'avoir des sentiments apparemment. Bon c'est pas que je voudrais empêcher Sophie de déballé ses dix millions de bracelets du béguin mais on doit se préparées pour le bal à ce soir ! Dit Biana en emmenant Sophie et Marella à Havenfield.

-Alors Marella et moi on va se changer et on va s'occuper de toi !

Biana et Marella revinrent quelques instants plus tard dans deux magnifiques robes. Biana portait une robe violette à manches courtes avec des brodures d'argent et avec quelques froufrous, elle portait aussi tout les bijoux que ses amis lui avaient offerts sans exception. Marella portait une robe bleu pâle à manches longues qui était en soie et avait des brodures blanches au niveau des manches et du bas de la robe et pour rendre encore plus jolie le tout un collier de perles.

-Maintenant à toi ! Dit Biana en poussant Sophie dans la salle de bain.

Biana et Marella lui firent testé des tas de robes jusqu'à qu'elle trouve une robe rouge à manches courtes aux brodures d'or qui mettaient ses yeux en valeurs.

-Il manque quelque chose....Dit Marella en cherchant qu'est-ce qu'il manquait.

-Je sais ! Finit-elle par s'exclamer. Elle alla fouiller dans sa sacoche et revint avec un pendentif au quel la pierre devait être du topaze. Marelle l'attacha au cou de son amie.

-Allons demandées à Vertina ses avis sur nos tenues.

-Attendez ! Cria Edaline qui venait d'arrivée dans la chambre.

-Qu'est ce qu'il nous manques ? Demanda Biana.

-La coiffure ! Voyons ! Aller viens là ma petite Biana que je m'occupe des tes cheveux.

Biana s'installa devant Edaline qui se mit à la tâche. Elle finit en deux temps trois mouvements et Biana se retrouvait avec sa magnifique chevelure arrangée sur le côté ce qui mettait ses yeux aigue-marine en valeur étant donner que ses longues mèches les cachaient tout le temps.

-Je suis fière de moi ! A toi Marella.

-Désolée mais je trouve mais cheveux bouclés très bien comme ça ! Répondit la principale intêrressée.

-D'accord, alors à toi Sophie.

Sophie se plaça devant sa mère et attendit patiemment qu'elle est finie. Quand elle eu finit de tirés les cheveux de sa fille adoptive, Biana s'exclama :

-Si Keefe ne fond pas devant une telle beauté je le comprends pas !

Sophie alla se voir dans le miroir. Ses cheveux avaient regroupés en une tresse des plus sophistiquées. Et quand le regard de Sophie s'accrocha à ses yeux marrons, elle les vits brillés d'une lueur qu'elle ne connaissait pas...De la détermination ? De l'amour ? De...L'admiration ? Non. C'était plutôt un mélange de tout ça. Sophie restait déterminée à rendre heureux les personnes qu'elle aimait, elle avait appris à aimée ses différences et à donc s'accepter tel qu'elle était, pour l'admiration, elle admirait le travail d'Edaline et de ses amies qui l'avait rendue sublime.

-Je sens que ça va être une bonne soirée ! Par contre prépare toi à courir Sophie y a tout les garçons qui vont te courir après ! S'esclaffa Marella.

-Ca il n'en ai pas question ! Je la laisse déja y allé avec ce garçon ! Alors ce sera le seul qu'elle puisse vraiment approcher. Déclara Grady qui venait de pénétrer dans la chambre, il alla prendre Sophie dans ses bras et lui murmurer :

-Sois prudente.

Sophie leva les yeux au ciel mais lui rendit tout de même son étreinte, étreinte à la quelle vinrent bientôt s'ajouter Marella, Biana et Edaline.

-Et passe une bonne soirée avec le jeune Sencen ! Dit Edaline.

- Y a aucun risque là dessus ! Au fait vous y allez avec qui vous ? Demanda Sophie.

-Avec Dex ! Répondit Biana.

-Et moi Lukas ! Dit Marella.

Lukas était un garçon de la classe de Sophie mais elle ne lui avait jamais vraiment parlée. Les filles sautèrent à Foxfire qui avait été décoré pour l'occasion. Effectivement des rubans et ballons étaient accrochés aux murs.

-C'est superbe ! S'écria Biana.

-Pas autant que les filles qui se tiennent devant nous ! Répondit la voix de Dex.

Les filles se retournèrent et virent Dex, Lukas et Keefe vêtus de magnifiques costumes. Dex en portait un noir avec une chemise blanche. Lukas portait le même exemplaire mais en bleu marine. Quand à Keefe il portait un costume bleu minéral avec une chemise noir. Lukas et Dex invitèrent Biana et Marella à danser pendant que Keefe dévorait du regard Sophie.

-Tu es magnifique...Murmura-t-il comme pour lui même.

Sophie rougit toujours peut habituée aux compliments. Keefe tendit la main et tendit à Sophie une petite boite qu'elle ouvrit, dedans il y avait un bracelet avec une rose. Keefe portait la même sur son costume.

-Merci...Dit Sophie pendant que Keefe lui mettait au poignet.

-De rien maintenant m'accorderais-tu cette danse ? Demanda Keefe en lui tendant la main et en plongeant son regard bleu glacier dans le sien. Car oui il y avait de la musique, de Lady Song en plus.

-Avec plaisir !

Nos deux amoureux dansèrent pendant une bonne partie de la nuit jusqu'à que Keefe voit quelque chose qui le force à s'arrêter.

-Qu'est-ce qu'il y a ? Demanda Sophie.

-Regarde derrière toi. Répondit Keefe.

Sophie se retourna et vit Biana et Dex en train de s'embrasser.*Enfin, c'est pas trop tôt.* Pensa Sophie quand elle remarque que Linh et Wilie dansaient un slow langoureux. Keefe suivit son regard et les vits aussi. Sophie et Keefe étaient heureux pour leurs amis mais ne pouvant plus supporter la chaleur de la pièce,et surtout les regards pesant des garçons et filles ils sortirent. Ils virent Marella et Lukas main dans la main.

-Alors comment se passe la soirée pour vous ? Demanda Sophie.

-Et bien il semblerait que tu ne sois plus la seule en couple !

-Je te le confirme ! Il y a Biana et Dex, Linh et Wylie et je parie que Tam et Safia aussi ! Répondit Sophie.

-Quelqu'un a parlé de nous ? Demanda Tam qui était suivit de Safia.

-Oui on se demandait si c'était officiel entre vous ! Répondit Lukas qui était un bon ami de Tam.

Tam et Safia s'empourprèrent aussitôt.

-Je crois connaitre la réponse...Félicitations Mister Frangette ! Dit Keefe en donnant une tape dans le dos à Tam.

-Merci... Répondit Tam qui commençait à reprendre ses couleurs d'origines.

-Sinon vous avez vu Linh et Wylie ? Ne sont-ils pas mignons ! S'exclama Safia.

-Si ! Mais c'est pas que je m'ennuie mais Sophie et moi on a truc à faire ! Dit Keefe en attrapant la main de Sophie.

-Ah bon ? Demanda Sophie interloquée.

-Oui ! Au fait si vous voyez Biana dites lui que son nom de couple c'est Bianex ! Dit Keefe en entrainant Sophie dans un couloir désert.

Sophie et Keefe marchèrent en silence pendant plusieurs couloirs jusqu'à arriver dans le couloir aux murs blancs. Dans ce couloir ou avait commencé une grande amitié, dans ce couloir ou avait commencé une magnifique relation imbrisable. Autant en amitié qu'en amour.

-Tu te souviens de cet endroit ? Demanda Keefe en s'asseyant sur un bac ou il invita Sophie à faire de même.

-Hmm...Voyons voir....Non je crois pas....Répondit Sophie. Elle s'esclaffa devant l'air surpris de Keefe.

-Calme toi ! Je rigole ! Bien sûr que je m'en souviens.

Keefe laissa échapper un soupir.

-Ouf pendant un instant j'ai crus que tu avais oubliée notre rencontre...

-Comment l'oublier ? Je venais de faire brûlée la cape de Lady Galvin ! Et toi tu séchais un cours ! Et tu étais assis sur ce banc là ! Tu m'as même dit que cet endroit c'était ton coin. Répondit Sophie en repensant à ce souvenir.

-Effectivement ! Dit Keefe en la regardant avec ses yeux bleus glaciers envouteurs.

Et avant que Sophie n'est pu répondre il déposa un baiser sur ses lèvres. Quand il s'écarta Sophie se blottit contre lui et Keefe l'enlaca. Ils ne savaient pas combien de temps ils étaient restés ainsi, blottis l'un contre l'autre. Ils savaient juste qu'ils étaient ensemble et heureux. Ils savaient aussi que même si leur vie commune ne serait jamais facile et semée d'embûches, ils savaient qu'ils seraient prêts à les affrontés et les battres car ils étaient ensemble et c'est tout ce qui comptait.

Chapitre 3 : La présentation officielle aux parents : Lord CassiusModifier

Sophie se leva tôt ce matin Keefe l'avait invité à faire la présentation officielle car il n'avait pas dit à son père pour eux deux. Même si cela faisait un an qu'ils sortaient ensemble. Mais Keefe avait préféré attendre et tant mieux car la relation de Keefe et son père s'était arrangée lors de cette dernière année avant les niveaux d'élites. Et c'était gràce à Sophie qui avait conseillé à Keefe de parler calmement avec son père,il l'avait écoutée et sa relation avec son père ne pouvait que devenir meilleure comme celle qui l'entretenait avec Sophie. Sophie se leva et descendit car Edaline lui avait dit de venir la voir dès qu'elle se léverait.

-Maman ? Je suis debout ! Dit Sophie en dévalant les escaliers.

-Ah te voilà !

-Alors ? Que voulais-tu ? Et surtout pourquoi tu m'as dis de me lever aux aurores ! Demanda Sophie car oui le soleil n'était pas encore levé.

-Pour que tu arrives a l'heure voyons ! Tu connais ton père ! Et aussi parce que je voulais que tu portes cette tenue. Dit Edaline en invocant une tunique en soie rouge avec des brodures d'or au niveau de la taille, un legging noir, une ceinture blache au bouclon d'argent.

-C'est magnifique ! Mais ou l'as-tu eu ? Demanda Sophie a sa mère en lui prenant les affaires des mains.

-En fait, je portais cette tenue lors des plus beaux jours de ma vie. Le jour ou Grady et moi avons commencés à sortir ensemble. Quand il m'as demandée en mariage, quand j'ai rencontrée ses parents et qu'ils ont acceptés notre union, quand j'ai apprsi que j'étais enceinte de Jolie. Répondit Edaline avec un sourire triste sur les lèvres.

-Et maintenant je te la donne. Tu verras que cette tenue ne te donneras que du bonheur comme elle l'a fait pour moi...

Sophie prit sa mère dans ses bras trop émue pour la remercier. Edaline lui rendit son étreinte avant de reprendre la parole.

-Bon aller vas te changée Grady va pas tarder à arriver et à te fair la morale alors si tu veux être à l'heure.

Sophie acquiessa et monta se changer quand elle eut fini, elle se regarda dans le miroir spectral et se vit.

-C'est vraiment moi ? Se demanda Sophie pour elle même.

Elle se demandait ça car ce n'était plus la Sophie qui était arrivée dans les Cités Perdues à 12 ans qu'elle voyait. Non. C'était une jeune femme de 17 ans déterminée, courageuse, belle malgrès ses yeux noisettes, fière d'être comme elle était mais c'était surtout une Sophie amoureuse et heureuse qu'elle voyait dans le miroir.Sophie continua de se contempler en cherchant une coiffure qui pourrait lui allée que Vertina prit la parole :

-Tu as besoin d'un coup de main ?

Sophie sursauta, elle avait tellement été plonger dans ses pensées qu'elle n'avait pas remarquée la petite femme apparaitre.

-Heu...Quelle coiffure m'irait le mieux ? Demanda Sophie.

-Voyons voir ? Il faut une coiffure qui mette tes yeux en valeur alors....La coiffure sur le côté qu'Edaline avait faite à Biana pour le bal tu te souviens ? Fais celle-ci et tu seras un véritable canon !

Sophie écouta Vertina et se fit cette coiffure. Elle l'aimait bien, elle remercia Vertina et descendit prête à affronter les sermonts de Grady.

-Bonjour fillette ! La salua Grady.

-Bonjour papa ! Répondit Sophie.

-Tu es sublime ma chérie...! S'exclama Edaline quand elle vit sa fille. Cette dernière lui offrit un sourire reconnaissant.

-Bon assis toi fillette faut qu'on parle.

-Si c'est pour me dire "Alors ne t'approche pas à moins de deux mètres de ce garçon, ne l'embrasse pas, s'il te propose d'aller quelque part refuse et surtoput PAS D'INCIDENT DE GRAND GULON DEUX ET JE NE VEUX PAS ETRE HELER PAR ELWIN !!!" Dit Sophie en imitant à la perfection la voix de Grady.

-Alors c'est pas la peine. Reprit-elle de sa voix normale.

Grady la regarda choqué et Edaline éclata de rire.

-Tu l'as tellement rendue chèvre avec ça cette année qu'elle connaît toute tes repliques !

-Pas toute j'en ai encore pour demain ! Répondit Grady légèrement véxé.

-Pour demain ? Demanda Sophie intriguée.

-Oui chez les elfes lorsque deux elfes se mettent en couple et qu'ils font les présentations officielles ils sont obligés de faire les parents de l'un des deux et le lendemain ceux de l'autre. Répondit Edaline qui reprenait son souffle.

-Et moi je fais comment ? Je dois aussi le présenté à mes parents biologiques ?

-Je pense que oui après tout si vous fondez une famille un jour tes enfants seront de leurs sangs pas du notre. Répondit Edaline.

Sophie sentit ses joues s'empourprées à l'évocation du fondement d'une famille avec Keefe. Sérieusement ils n'avaient que 17 ans et Keefe 18 mais quand même.

-Génial trois jours de repas de famille et en plus ma mère se met à parler de ma future vie. S-U-P-E-R ! Commenta Sophie.

-Gardes tes repliques pour demain Grady, gardes les pour demain. Se dit Grady à lui même.

Sophie et Edaline pouffèrent devant l'attitude de Grady qui ne tarda pas à se joindre à leurs poufferies.

-Bon c'est pas que je m'ennuie mais je vais devoir y aller ! Dit Sophie qui chassait une larme de joie de ses yeux.

-A ce soir chérie !

-A ce soir fillette !

Sophie salua ses parents et sauta aux Rives du Réconfort. Elle toqua et c'est Ro qui vint lui ouvrir.

-Et Lord Joli Coeur ! Elle est là ! Cria-t-elle à l'intention de Keefe sans doute.

-Tu te fiches de moi ?! Il est que 11h45 !!!! Je suis en retard ! Dis lui d'attendre ! Cria Keefe en réponse.

-Non je crois pas. Aller entre et allons voir Lord Bellecoiffe à moins que tu ne préfére Joli Coeur ? Demanda Ro à Sophie pendant qu'elles se dirigeaient vers la chambre de Keefe.

-Honnêtement je m'en fiche les deux lui vont.

-Ro lala ! Z'êtes pas drôle mais l'incompétent qui te sert de garde du corps n'est pas là ? Demanda la princesse ogre.

-Non il est partit hier en vacances avec Grizzel.

Ro ne répondit pas, elles étaient arrivées devant la chambre de Keefe. Et Ro entra sans toqué. Elle n'aurai pas dû car quand elle ouvrit la porte Sophie vit Keefe torse-nu en train de chercher son haut surement. Sophie s'empourpra à la vue de son corps musclé elle préféra donc faire demi-tour avant qu'il ne l'aperçoive. Elle marcha donc en direction du salon ou elle percuta Lord Cassius.

-Excusez moi ! Je ne vous avez pas vu. S'excusa Sophie toujours aussi rouge.

-Ne vous en faites pas. Mais pourquoi n'étes vous pas avec mon fils ?

-Heu il était pas prêt... Répondit Sophie qui commençait redevenir blanche.

-Ha oui ? Pourquoi cela ne m'étonne même pas ? Dit Lord Cassius avec un sourire, un vrai, comme ceux de son fils.

-Bon vous venez allons nous installés en l'attendant. Dit Lord Cassius en invitant Sophie à le suivre dans la salle à manger.

Sophie hocha la tête et le suivit. Mais était-ce vraiment Lord Cassius qu'elle avait sous les yeux ? Il lui avait parlé avec gentillesse et courtoisie. Son sourire n'était pas un rictus, mais vrai comme ceux de son fils qui avait attrapés le coeur de Sophie mais cela restait un vrai sourire quand même. Sophie et Lord Cassius s'installèrent à la table en face à face et commencèrent à discutés de tout et de rien. Oui. Vous ne rêvez pas Lord Cassius et Sophie parlent dans la joie et la bonne humeur. Sophie observa plus attentivement Lord Cassius. Il avait les même cheveux bond que Keefe à l'exeption que les siens étaient impécablement coiffés alors que ceux de Keefe étaient toujours en battaille et Sophie esperait qu'ils resteraient comme tel.Elle regarda aussi les yeux bleus de Lord Cassius, les siens aussi étaient bleus glacier mais en plus clair et mais contrairement à ceux de Keefe, ils étaient remplis de confiance en soie, de fierté et Sophie décela une lueur....D'espoir ? Malgrès cette lueur qui aurait pu rendre n'importe quelle femme, qui pouvait aimée Lord Cassius, folle de lui. Ses yeux restaient tout de même trés différents,ils n'étaient pas aussi joyeux et chaleureux, ils n'étaient pas emplis d'humour, de joie et d'amour. Oui de l'amour, c'est cela que voyait Sophie à chaque fois que Keefe la regardait, de l'amour, de l'espoir et de l'envie. L'envie d'apprendre à être au côté de Sophie, d'apprendre à vraiment la connaître elle, car même si Sophie et décrit comme lisible comme un livre ouvert, elle reste trés mystérieuse, certe pas autant que Keefe, mais mystérieuse tout de même, après tout personne ne connaissait son passé dans les Cités Interdites. Qui dit qu'elle vivait une belle vie là-bas ? Telle est la question que Keefe se pose mais Sophie n'y répondra pas avant longtemps.

-Mlle.Foster ? Vous m'avez entendu ? Demanda Lord Cassius tirant Sophie de sa rêverie.

-Hein ? Excusez moi vous pouvez répété ? Demanda Sophie en se redressant.

-Je vous demandais ce qui vous avez attirée chez mon fils ? Je veux dire que cela se voit que vous ne l'aimais pas uniquement pour son physique mais alors pour quelles raisons ?

-Hmmm...Je suis obligée de répondre ? Demanda Sophie qui sentait le sang lui montait aux joues.

-Et bien étant donné que cela fait presque une heure que mojn fils chercher son haut et qu'il ne risque pas de le trouvé avant un moment croyez moi je le connais. Je pense que cela ne serai pas mal de tuer le temps en répondant à cette question.

-Trés bien ! Alors voyons pour commencer vous avez raison ce n'est pas pour son physique, enfin je me dois d'ademettre qu'il est beau mais ce n'est pas ce qui m'as fait fondre en premier. Je pense plutôt que c'est sa sincérité.

-Keefe ? Sincère ? Ne vous a-t-il pas menti à plusieurs reprises ? Demanda Lord Cassius déboussolé.

-Oui mais je ne parle pas de cette sincérité là. Je vopus parle du fait qu'il a toujours admit ses torts, ses fautes. Et du fait qu'il s'est ouvert à moi...Alors que moi j'en suis incapable... Répondit Sophie.

-Vous savez Mlle.Foster même lorsque deux personnes vivent une véritable relation il n'est pas nécéssaire de tout se dire pour autant, mais ce qu'il faut savoir vraiment faire c'est accepter les choix de l'autre, les respecter et ne pas préssé son conjoint pour qu'il vous avoue quelque chose. C'est cela une vraie relation.

-Oui mais bref. Il y aussi sa gentillesse, son humour même si je refuse de l'admettre, sa loyauté même quand tout le monde me tournait le dos il est resté à mes côtés et m'as soutenue jusqu'au bout. Et je crois que c'est tout.

-Tu le pense vraiment ? Demanda le voix de Keefe.

Sophie se retourna et le vit. Et vue comment il était accoudé au mur cela devait faire un moment qui les écoutaient.

-Heu...je...Bah...Heu...Oui...? Bégaya Sophie.

Sophie voulut disparaitre tellement elle étaot gênée et rouge. Même si au moins comme ça, il savait ce qu'elle ressentait vraiement à son égard, cela n'en restait pas pour le moins gênant. Sophie voulut parler quand elle entendit quelqu'un pouffé elle se retourna et vit Lord Cassius qui tentait en vain de cacher ses rires derrière une toux polie. C'est à ce moment qu'elle comprit.

-Vous saviez ! Vous l'avez vu ! Et m'avez piègé ! Sindignat-elle.

-Effectivement ! Et cela confirme ma théorie ! Vous savez celle dont je vous ai parlé quand vous cherchiez vos parents biologiques et des indices sur ma femme.

-Heu non je m'en souviens pas ! Répondit-elle toujours aussi furieuse.

-Je vous avez dit que notre tête nous disait parfois quelque chose tellement fort qu'on finit par y croire mais que notre coeur nous dictait autre, et que notre coeur nous disait TOUJOURS la véritée sur nos sentiments. Reprit Lord Cassius.

-Oui et...? Demanda Sophie qui reprenait son calme.

-Et bien je faisai référence à votre soi disant amour que vouys portiez pour le jeune Vacker alors que vous aimiez en réalité mon fils.

Sophie chercha dans ses souvenirs et finit par le retrouvé. Elle se sentit terriblement gênée de na pas avoir remarquée plus tôt les sentiments de Keefe à son égard et de lui avoir fait de la peine. Lord Cassius et Keefe explosèrent de rire devant la gêne de Sophie qui, malgrés elle finit par se jooindre à eux. Ils passèrent donc une bonne après-midi, Sophie resta jusqu'à que la nuit tombe. Mais avant de sauter chez elle, Lord Cassius lui avait dit :

-Ne vous concentrez pas sur le passé, même si vous avez fait des erreurs ou que vous regrettés certains actes que vos avez pu faire. Restez concentrée sur le présent, sur ceux qui sont toujours là pour vous. Et n'ayez pas peur d'affronté l'avenir, vous avez peut-être grandie seule et dans le mépris, mais mon fils est là maintenant et il vous aime de tout coeur, en fait il n'a jamais aimé quelqu'un de cette manière jamais. Alors oubliez les vieilles rancunes, et affronté l'avenir ensemble, côte à côte, main dans la main.

Sophie fut boulversée une partie de la nuit par les belles paroles de Lord Cassius. Avait-il raison ? Sophie n'en était pas sûre mais le lendemain, elle se réveilla le coeur plus léger que jamais. Oui. Lord Cassius avait raison, il était peut-être temps d'arracher la page de ses erreurs commises, d'arracher la rancune qu'elle avait envers Fitz, ils ne pourraient certe pas redevenir amis de si tôt, mais qui sait dans un siècle ou deux ? Sophie se leva donc le coeur léger prête à affronter le repas de famille qui l'attendait.


Chapitre 4 : La présentation officielle auw parents : Les RuewenModifier

Keefe s'était levé tôt aujourd'hui, il devait faire le repas officiel avec Grady et Edaline. Même s'il savait déja que Grady allait lui sortir tous les sermons possibles et imaginables .Keefe hésita niveau vêtements, mais il savait que Sophie le préférait au naturel, il opta donc pour sa tunique bleu sarcelle "Team Foster-Keefe", que Sophie lui avait offert il y a un an après les examens de mi-semestre. Il avait été trés touché par ce cadeau, Sophie lui avait dit qu'il était temps t'officialiser leur équipe qui existait depuis plusieurs années quand même. Keefe se souvint encore des émotions qu'il avait ressenti ce jour là : Pour commencer la surprise puis est venue la joie, l'amour et l'espoir ! L'espoir sur la relation de Sophie et Keefe, ce dernier craignait qu'elle continue d'aimée Fitz malgrés ce qu'elle lui avait le jour ou ils s'étaient avoués leur amour commun l'un pour l'autre. L'espoir de la voir et surtout la rendre heureuse.L'espoir d'être heureux tout les deux. L'espoir de se soutenir et de toujours se battre l'un pour l'autre.L'espoir de ne jamais se quitté. Les incertitudes de Keefe s'étaient envolées ce jour là, Sophie l'aimait, il le savait, et ils étaient tout les deux heureux. Keefe savait que leur vie ne serait pas facile qu'il devrait continuer d'affronter des dangers, surtout avec Lady Gisela et Gethen qui avaient disparus depuis plus d'un an.Mais Keefe gardait l'espoir d'être heureux et qui sait ? Peut-être fonder une famille ? Mais Keefe ne s'attarda pas plus longtemps sur ses belles pensées et se hâta de s'habiller pour rejoindre Sophie en compagnie de Ro.

-Ah bah c'est pas trop tôt ! J'ai eu le temps de refaire ma manucure trois fois ! Se plaignit Ro à l'arrivée de Keefe.

-Intéressante ta vie ! Dommage que je m'en fiche ! Lui répondit Keefe.

-Tu prends un peu trop la confiance, depuis que tu sors avec Sophie. Va falloir que j'arrange ça.

-Si tu le dis ! Bon y va ? Demanda-t-il à la princesse ogre en tendant la main.

Ro poussa un juron mais attrapa tout de même qui lui tendait et en profita pour la lui écrasé soit dit en passant. Ils sautèrent donc à Havenfield, ou ils virent Sophie en train de se battre avec le gorgodon. Keefe s'approcha pour mieux voir et entendre.

-Mais t'es une vrai tête de mule je veux juste te retirée le silex que t'as dans l'omoplate ! S'écria Sophie.

Le gorgodon lui répondit en rugissant.

-Tu veux la joué comme ça alors on va joués mais tu vas perdre ! Cria Sophie en attrapant une corde et elle rassembla toute son énergie mentale pour se préparer à sauter sur le gorgodon. Keefe connaissait assez Sophie pour prévoir ses gestes et mouvements, il fut tout de même surpris quand elle sauta sur son dos avec l'agilité d'un chat et la grâce d'une panthère. Sophie parvint enfin à localisée le silex, elle boucla la machoire du gorgodon avec la corde et retira le silex. Le gorgodon soulagé poussa un cri et envoya Sophie valsée dans les airs, elle retomba lourdement sur Keefe à moitié consciente.

-Ca va je dérange pas trop ?! Demanda Grady qui était visiblement énervé.

Sophie encore sonnée releva la tête, regarda Grady et quand elle comprit la cause de sa colère, elle se releva d'un bond et se précipita à l'intérieur en bredouillant des excuses. Grady la suivit non sans jeter un dernier regard assassin à Keefe.

-Houch ! Un mauvais point pour toi Lord Joli Coeur ! S'exclama Ro.

-Non tu crois ? Grommella Keefe en se redressant.

Keefe n'entendit pas la réponse de la princesse il préféra se dirigé à l'intérieur. Quand il entra Edaline le regardait avec de grands yeux.

-Heu ça va ? Demanda Keefe qui était mal à l'aise devant le regard insistant d'Edaline.

-Vu ce que je viens de voir c'est plutôt à moi de te poser cette question. Répondit-elle.

Keefe s'empourpra à la simple idée que Edaline est pu les voire littéralement couchés l'un sur l'autre, même si c'était un accident. Keefe s'apprêta à répondre mais il fut interrompu par Grady et Sophie qui descendaient sûrement de la chambre de cette dernière. Sophie portait elle aussi sa tunique "Team Foster-Keefe" et comme à son habitude un leggings noir et des bottes simples.

-Je n'y crois pas que quand je viens te cherchée je te retrouve étalée sur lui !

-Mais c'était un incident ! J'ai que 17 ans ! Tu croyais quoi ?

-Tu veux vraiment que je te réponde ? Demanda Grady en plongeant son regard dans celui de Sophie.

-NON ! En fait oublie c'est bon ! Répondit-elle rouge écarlate.

Edaline toussa pour indiqué la présence de leur invité et Sophie, si c'était possible, deveint encore plus rouge qu'elle ne l'était avant. Quoique Keefe lui aussi était rouge, au moins ils s'accordaient.

-Bon ! Et s'y on passait on passés au salon ! Keefe est arrivé plus tôt que prévu alors autant venir sur le vif du sujet tout de suite ! Dit Edaline pour mettre cour au silence pesant qui s'était installé.

Ils hochèrent la tête et allèrent s'installés sur les canapés. Keefe trouva, par je ne sais quel miracle, la possibilité de s'asseoir à côté de Sophie qui lui offrit un sourire comme pour dire "Tout va bien se passer".

-Bon, moi je ne vais rien dire à part que vous faites ce que vous voulez, du moment que Sophie es heureuse cela me convient. Déclara Edaline qui donna un coup de coude à Grady pour lui dire de reprendre son rôle de "papa poule".

-Et bien moi je suis plus strict, alors par quoi commencer ?

Grady réfléchit longuement avant de reprendre la parole.

-Alors.....Déjà je ne suis pas totalement d'accord pour votre union, mais ça vous le savez.

Sophie se ratatina le plus possible sur son coin de canapé. Et Keefe vit une lueur d'inquiètude traversé son regard.

-Deuxièmement...POURQUOI LUI ?! Demanda Grady presque en hurlant à Sophie.

Sophie répéta exactement la même chose qu'elle avait dit la veille chez Lord Cassius.

-Super....Grommella Grady dans sa barbe il reprit d'une voix plus forte :

-Et toi ? Pourquoi ma fille à la place de n'importe qui ? Demanda-t-il à Keefe.

Keefe se sentit gêné de devoir répondre à cette question alors que Sophie se tenait juste à côté de lui. Mais Keefe se ressaisit, il n'avait pas avoir honte de faire part des sentiments qu'il éprouvait pour Sophie depuis longtemps, il n'avait pas à avoir peur de les lui révélés même si c'était devant les regards de ses parents. Si il voulait convaincre Grady qu'il aimait réellement Sophie il fallait qu'il prenne le taureau par les cornes.

-Alors pour commencer ce n'est pas son physique qui m'as attiré en premier même si elle est belle et ses yeux envoûtants. Mais quand je l'ai rencontrée je l'ai trouvée charmante et touchante. Puis après j'ai appris à mieux la connaître, à la découvrir, à découvrir son courage, son audace, sa détermination, sa gentillesse et sa bonté. J'ai beau la taquiné souvent au sujet de ses nombreux rendez-vous manqués avec la mort j'admire tout de même le sang froid dont elle faisait preuve en toute circonstance et la manière dont elle n'hésitait à prendre des risques pour ses proches. Sa bonté car même quand j'ai rejoins les Invisibles pendant une courte période, elle a continuée de me soutenir, même contre nos amis alors que je ne le méritait pas. Et je pense que c'est tout. Répondit Keefe.

Grady le regarder sous le choc, Edaline quant à elle avait bu ses paroles et Sophie le regardait avec de grands yeux ronds mais remplis d'admiration et d'amour. Keefe venait seulement de prendre conscience de ce qu'il venait dire et il se rendit compte que ce n'était pas lui qui avait parlé, mais son coeur.

-Et bien c'était très...mignon. Grogna Grady même si on pouvait voir qu'il avait été toucher.

Grady prit un temps pour réfléchir. Il allait reprendre la parole mais quelqu'un le coupa.

-Personnellement j'approuve totalement cette union. Dit une voix douce derrière Sophie et Keefe.

Ils se retournèrent et virent Oralie et Tiergan, les parents biologiques de Sophie.

-Oralie ? Tiergan ? Que faites vous là ? Demanda Sophie tout aussi surprise que Keefe.

-Et bien Edaline nous a dit que tu avais fait les présentations officiellesavec Lord Cassius alors au lieu de te faire subir trois jours de repas familiaux nous nous sommes dit que tu préférais ne subir ça que deux jours alors nous voilà ! Répondit Tiegan.

-Oh d'accord.

-Donc ça veut dire que les deux mamans sont d'accord ! Plus que l'accord des papas poules et c'est bon ! Déclara Ro qui était restée muette le temps du premier échange.

-Je ne vois aucun inconvénient de mon côté mais interdiction de nous faire l'incident du Grand Gulon deuxième version avec Sophie c'est clair ? Demanda Tiergan.

Keefe et Sophie hochèrent vigoureusement la tête.

-Bon je n'ai pas d'autres choix que d'écouter les autres mais...! Commença Grady.

"Il y a toujours un mais !" Pensa Keefe. Mais il écouta tout de même Grady.

-Pour commencer si elle revient une seule fois en pleure à cause de toi c'est FINI plus aucune chance ! Deuxièment interdiction de vivre sous le même toit avant vingt ans.

-Il veu dire dix-huit ans. L'interrompit Edaline qui menaca Grady du regard, pour dire "Tu me contredis et c'est fini".

-Très bien ! Mais il est hors de question que vous dormez dans le même chambre avant les cent ans de Sophie minimum.

-Et pour les enfants ? Demanda Ro.

Keefe et Sophie fusillèrent Ro du regard. Sérieusement ? Grady était enfin d'accord il fallaiit qu'elle ouvre sa bouche ?

-Je veux pas de mini-Keefe avant les deux cent ans de Sophie au moins. Mais sinon j'autorise votre union ! Répondit Grady.

Sophie sauta au cou de tous ses parents pour les remerciés. Et une fois que cela fut fait elle entraina Keefe sous le panacier de Calla qui renfermait de magnifiques souvenirs, ils s'installèrent et se blottirent l'un contre l'autre. Ils étaient heureux, ils étaient ensemble et cela resterait longtemps comme ça. Car Keefe n'abandonnerait jamais ni Sophie, ni sa relation avec elle. Il se battrait jusqu'au bout pour elle. Il mourrait pour elle si il le fallait. Il serai prêt à tout faire pour qu'elle soit en sécurité et heureuse. Car c'est cela le véritable amour, c'est quand on se nourrit du bonheur de l'autre et qu'on est prêt à tout pour lui. Si l'on refuse de faire des sacrifices pour la personne que l'on dit aimé cela veut dire que ce n'est pas des vrais sentiments que l'on éprouve à son égard. Keefe l'avait bien compris ça, il était prêt à tous les sacrifices pour Sophie et elle était prête à faire de même. Keefe le savait car même dans les yeux de Biana lorsqu'elle était amoureuse de lui il n'avait jamais vu un tel amour. Et cet amour que lui portait Sophie et qu'il lui portait ne ferait que grandir et serait éternel, Keefe s'en fit le serment.Il se fit le serment de la rendre heureuse pour l'éternité et de la protégé. Mais surtout de l'aimer pour l'éternité même si Keefe savait que son amour pour Sophie était un amour imbrisable et éternel. Vraiment éternel personne ne pourrait le brisé pas celui là.

Chapitre 5 : Les démons du passéModifier

Pdv : Keefe

Keefe dut se lever tôt aujourd'hui, c'était la rentrée. Sa première année d'élite. Et Keefe ne saurait dire pourquoi mais il savait que cette année lui réservait des surprises, autant de bonnes que de mauvaises. Et vu les sentiments d'inquiétudes qui enrobaient Sophie la veille, elle pensait la même. Keefe savait déjà qu'il allait ressentir certaines émotions comme la joie, la tristesse, le bien-être, la colère, l'amour et la jalousie. Le bonheur et le malheur. N'est-ce pas étrange que chacune des émotions joyeuses que Keefe ressentirait, il en ressentirait aussi son contraire ? Toute ces émotions n'étaient que des contraires mais pourtant liées. Nous ne povons pas parler de tristesse si nous n'avons pas connue la joie avant. Nous pouvons être en paix avec nous même, mais il suffit qu'une personne dise la phrase qu'il ne faut pas, pour déchaînée la colère. Et pour être jaloux ne faut-il pas être amoureux ? Il y avait toujours cette mystérieuse ligne qui séparaient deux choses contraires mais pourtant liées. Keefe préféra chasser ses sombres pensées, mais ce qu'il ignorait c'est que cette ligne allait creusée un fossé entre lui et Sophie, si cette dernière ne les affronter pas.

Keefe sauta donc à Foxfire pour la première journée qui était réservée à la découverte des chambres et des lieux. Quand Keefe alla chercher sa chambre, ses craintes se confirmèrent. Deux chambres mixtes. L'une avec Marella, Lukas, Dex et Biana. La seconde avec lui,Sophie et Fitz. Keefe essayait de voir le bon côté des choses il était avec Sophie, mais Fitz était aussi avec eux, et Keefe était son meilleur et il savait que quand Fitz voulait quelque chose il faisait tout pour l'avoir. Et les craites de Keefe se confirmèrent quand il arriva dans la chambre Fitz lui lança un regard mauvais pour dire "Cette année c'est fini, elle sera à moi" Keefe savait que c'est ça qu'il voulait dire, mais il ne laisserait pas Fitz les séparaient, il se battrait pour lui et Sophie jusqu'au bout, sur n'importe quel champ de battaille.

Pdv : Sophie

Sophie arriva en retard à Foxfire, elle n'avait que cauchemardée toute la nuit sur des vieux souvenirs du passé. Ils s'étaient réveillés et ne tarderaient pas à reprendre leur route. Sophie allait devoir se battre, elle le savait, mais elle devait avant tout chose commencer cette année, qui serait sans aucun doute douloureuse.

Sophie se dirigeait vers son casier quand Biana et Dex arrivèrent en trombe.

-Je suis désolé pour toi ! Dit Dex.

-Mais vois le bon côté des choses. Rajouta Biana.

-Heu....Désoler pourquoi ? Et quel bon côté des choses ? Demanda Sophie incrédule.

-T'es pas au courant ?! S'exclama Dex.

-Mais tout Foxfire est au courant sauf toi ! Rencherit Biana.

-Mais au courant de quoi ?! Je comprends rien ! Répondit Sophie.

-Et bien cette année il y avait pas assez de chambres pour les garçons, alors ils ont du faire des chambres mixte, moi, Dex, Marellla et Lukas et toi,Keefe et mon frère.

Sophie prit un temps pour comprendre l'information refusait d'arrivée à son cerveau. Keefe, elle et Fitz dans la même chambre ? Pendant tous les niveaux d'élite ? Quand Sophie comprit enfin ce que cela voulait dire elle s'eclama:

-NON MAIS ILS VEULENT MA MORT !!!

-Je suis désolée mais nos pensées t'accompagneront. Répondit Biana.

Sophie les remercia et salua avant de partir à la recherche de sa chambre. Quand elle l'a trouva, elle se stopa devant la pas de la porte. "Aller Sophie ça peut pas être si terrible." Pensa-t-elle avant de passer le pas de la porte. Quand Sophie entra elle vit Keefe et Fitz en train de se disputés sur qui aller dormir dans le mit superposé avec elle. Sophie observa la chambre il y avait un lit une place et un superposé a l'opposé.

-Assez ! Je prnds le lit une place et vous prenez le lit superposé ! Cria-t-elle au bout d'un moment.

Sophie se dirigea donc vers son lit ou elle rangea ses affaires devant les regards abasourdis des garçons. Quand Sophie eut fini elle sortit pour rejoindre Biana et Dex. Mais elle ne put s'empêcher de jeter un ultime regard dans la chambre. Keefe l'a regardait avec beaucoup de douceur et d'amour mais quand le regard de Fitz croisa celui de Sophie elle y vit une lueur mauvaise. Sophie aurait voulu essayée de le pardonner, mais la plaie était trop fraiche pour pardonner, la plaie était trop profonde pour oublier la douleur causée. Oublier. Voilà un mot qui sonnait étrangement dans la tête de Sophie. Pourquoi ? Ils avaient repris leur route, après avoir meurtrie sa conscience ils s'attaquaient à son âme, et ils ne tarderaient pas à atteindre le coeur. Sophie allait devoir se battre, mais elle savait que c'était fini, elle avait perdue cette battaille là. Perdue d'avance. On ne gagne pas contre eux. Pas quand on porte autant de culpabilité.

Pdv : Keefe

Keefe rangait ses affaires en silence après l'intervention de Sophie. Heureusement qu'elle avait été là, car Fitz et lui n'étaient pas loins d'en venir aux mains. Ce dernier lui avait d'ailleurs dit avant de partir "Oublie là, bientôt elle sera à moi." Mais Keefe refusait de se laisser faire. Il aimait Sophie et elle lui rendait son amour...Même si quelque chose venait de changer avant que Sophie ne s'en aille, elle avait regardée Keefe et Fitz, mais Keefe avait vu une ombre passée dans son regard, une ombre qu'il ne connaissait que trop bien. C'était cette même ombre qui était passé en lui lors du kidnapping de Sophie et Dex. Il avait réussi à les vaincres mais Sophie serait-elle apte à faire de même ? Serait-elle prête à affronter son passé ? Ses souvenirs ? Mais surtout serait-elle à s'accepter ? Tant de questions sans réponse. Et Keefe ne pouvait pas chercher les réponses vu que Sophie venait d'entrer dans la pièce.

-Hey ! Dit-elle d'un ton maussade.

-Toi aussi tu la sens mal cette année ? Demanda Keefe.

-Oui....Et pas qu'un peu.

Keefe alla prendre Sophie dans ses bras pour lui montrer qu'il était là, et qu'il l'aiderait à affronter cette année. Sophie lui rendait son étreinte et il la sentit verser quelques larmes. Mais Keefe sentait aussi autre chose, ses émotions étaient différentes, elle n'étaient pas vides, mais moins puissantes, elle étaient bien là mais trop monotones. Keefe comprit immédiatement, ils avaient poursuivies leur route et ils attaquaient le coeur.

Trois mois plus tard.

Pdv : Sophie

Sophie se rendit aux vestiaires en compagnie de Biana. Aujourd'hui ils avaient sport, son on peut encore appelés ça du sport? Maintenant ils faisaient du combat et de la course d'obsatcles. Pourquoi ? Lady Gisela et Gethen s'étaient échappées d'Exil il y a près de deux ans, et ils formataient leur vengeance. Il y pouvait y avoir un traitre n'importe ou. Alors le Conseil avait exigé l'entrainement au combat et à l'agilité. Sophie craignait le pire pour ce dernier point mais une forece en elle lui indiqué de ne pas s'inquièté, car depuis peu de temps ses sens étaient plus aiguisés, elle était plus rapide, plus souple, plus agile. Mais elle n'était plus elle. Ils avaient gagnés du terrain. En réalité Sophie luttait chaque jour pour ne pas se laisser sombrée dans les ténébres. Mais il suffisait d'une phrase d'une seule. D'une phrase en trop. Et ils gagneraient. Une phrase de trop et son coeur cesserait de battre. Une phrase de trop et elle disparaitrait. Une seule phrase, qui décidera pourtant de l'avenir de Sophie.

-Tu viens Sophie ? Demanda Biana la tirant de ses sombres pensées.

-Oui j'arrive.

Biana et Sophie quittèrent les vestiaires et quand elles arrivèrent on leur annonça qu'elles commençaient par la coure d'obstacles avec Sir Pimkeley.

-Donc aujourd'hui vous allez commencés par cette course d'obsatcles et après vous échangerez avec l'autre groupe pour le combat. Donc pour cette course vous allez devoir courir un sprint sur toute la première longueur, après vous devrez escaladés le mur le plus vite possible, sauter les haies et revenir le plus rapidement. Keefe Sencen vous commencez aller.

-Super. Maugréa Keefe à l'appel de son nom.

Sophie le regarda s'éloigné et sentit son coeur, du moins ce qu'il en restait se serré, elle avait besoin de la présence de Keefe pour luttaient contre eux. Mais elle savait que Keefe n'abandonnerait pas alors elle non plus. Keefe fit le parcours rapidement il était la personne la plus rapide que Sophie connaisse. Il escala le mur avec souplesse et rapidité, les haies furent un jeu d'enfant pour lui et le retour ne dura pas deux minutes. Keefe revint s'installé aux côtés de Sophie même pas essouflé, seules les gouttes de sueur sur son front montrait qu'il venait de faire un parcours d'obstacles en à peine dix minutes. Sir Pimkeley appella Biana et elle fit le parcours en douze minutes trente. Sir Pimkeley les appellas un par un jusqu'à arriver à Fitz qui avit fait un meilleur score que Keefe.

-Ouah ! Sept minutes pile ! Voilà un score impossible à battre ! Déclara Sir Pimkeley avant d'appeller Sophie.

Sophie n'était pas rassurée de déja passer dernière et après l'annonce du score de Fitz elle ne pourrait qu'être nulle. Et le regard empli de fierté et de mépris que lui lançait Fitz ne fit que l'angoissée encore plus. Sophie alla se placer mais avant de commencer elle chercha le regard de Keefe. Elle fint par le croiser son regard était chaleureux et amoureux. Elle savait qu quoiqu'il arrive elle pourrait compté sur lui. Sir Pimkerley donna le signal de départ et Sophie s'élanca. Sophie sentait ses pieds qui touchaient à peine le sol lors de ses premières foulées tellement elle allait vite. En quelques foulées elle était déja au mur. Elle l'escalda avec une puissance de saut qui la surprise, elle attrapa une prise dans le mur et l'escalda. Mais ce n'était pas Sophie qui escaladait c'était l'instinct d'un jaguar. Un jaguar dans le corps de Sophie. Elle atterit avec souplesse et délicatesse et repartit pour sauter les haies qu'elle sauta trés rapidement et quand ce fut le sprint final ce n'était pas Sophie qui courait mais l'instinc d'un guépard, un guépard aussi coincé dans le corps de Sophie. Sophie savouarit tout de même cette sensation, elle courait, ses poumons n'étaient pas en feu, elle ne trébuchait pas, elle ne faisait qu'un avec la piste et le vent. Elle finit par arrivée devant Sir Pimkeley et son regard surpris. Tout le monde l'a regardé choqué à l'exeption de Keefe qui l'a regardé avec fierté mais aussi inquiétude. Avait-il deviné ce qui venait de se passer ? Sophie l'ignorait.

-Cinq minutes et vingt quatre secondes.... Murmura Sir Pimkeley.

-Mais c'est impssible ! Vous avez dit que ce n'était pas possible de battre sept minutes ! S'indigna Fitz.

-C'est ce que je croyais aussi...Bon allez rejoindre Lady Kiliana pour le combat. Répondit tout simplement Sir Pimkerley.

Sophie et le reste du groupe allèrent donc retrouvés Lady Kiliana qui venait de finir avec son groupe, elle leur explique ce qu'ils allaient faire.

-Donc nous allons commencer par faire des combats de deux contre deux. Et après nous ferons des comabats solo d'accord ? Alors on va commencer par Biana et Dex contre Sophie et Keefe. Si possible évitez d'aller chez Elwin vous allez être blessés ça c'est sur mais éviter tout de même de finir au centre de soin. Aller venez sur le ring. Dit-elle.

Sophie et ses amis s'executèrent imédiatement. Ce fut Biana qu'il lança les premier assaut en donnant un coup de pied dans le côtes de Sophie. Mais Sophie bougea à peine face à la douleur lancinante et vise le visage de Biana qui mit les bras en croix pour bloqué le coup. Mais Sophie ne visait pas son visage maintenant que Biana avait concentrée sa garde sur son visage elle ne pouvait pas protéger ses jambes. Sophie donna donc un coup au niveau des genoux de Biana qui s'écroula aussitôt. Sophie tourna la tête pour voir comment se débrouillé Keefe. Il avait l'air d'aller bien, Dex était à terre et Lady Kiliana l'avait déclaré vainqueur du premier round. Sophie resta concentré sur Keefe jusqu'à que Biana lui saute dessus, elles continuèrent de se battre à même le sol jusqu'à que Sophie trouve le moyen de tenir sa meilleure amie au sol et que Lady Kiliana la déclare vainqueur. Sophie aida Biana à se relever et rejoingnit Keefe qui lui offrit un sourire victorieux. Sophie lui rendit son sourire mais le coeur n'y était pas. Elle venait de battre Biana et de battre le recors de Fitz à la course d'obstacles. Sophie n'était plus elle même. Chaque jour ils gagnaient du terrain et aujourd'hui ils étaient arrivés au point du Non-Retour. Sophie le savait et une force anterieure se manifestait. Une force ? Ou un pouvoir qu'elle avait toujours eu ? Sophie n'en avait aucune idée. Elle chassa donc une nouvelle fois ses sombres pensées et reporta son attention sur Lady Kiliana qui avait appellée Fitz et Keefe pour les duels. Sophie reporta donc son attention sur eux. Fitz lança la première attque en donnant un coup de poing à Keefe qui l'esquiva de justesse. Fitz continua à donner des coups de poungs comme ça qui finissait toujours dans le vide Sophie ne comprenait pas pourquoi jusqu'à qu'elle voit que Keefe commençait à s'essouflé. Fitz ne cherchait pas à le toucher il cherchait à épuiser Keefe pour pouvoir mieux le viser après et c'est ce qu'il fit. Dès qu'il vit la faille de Keefe il lui donna un coup de pied dans les côtes. Keefe s'éfondra au sol. Et Fitz s'acharna sur lui, Sophie vit que Keefe saignait au visage et il n'avait pas le temps de se défendre ni la force. Lady Kiliana ne fit rien pour arrêter Fitz. C'est à ce memeont là que Sophie se souvint que Lady Kiliana avait aimée Lord Cassius mais ce dernier l'avait rejetée. Lui en voulait-elle au point de faire en sorte que Keefe soufre ? Oui. Les peines d'amour blessent plus que la plus tranchante des lames. Fitz contnuait de rué de coups Keefe qui n'arrivait même plus à bougé. Quand elle vit le regard suppliant qu'il lui lança s'en fut trop pour elle. Un grondement monta dans la gorge de Sophie. Non? Pas un grondement. Un grognement sauvage. Sophie courut pour stopper Fitz et lui sauta sur le dos. Mais ce n'était pas Sophie sur son dos, c'était une louve dorée aux yeux marrons qui était sur lui. Les crocs trés près de sa gorge. Elle allait les refermées quand Sophie entendit la plainte de Keefe. Elle reprit sa forme humaine et vit Keefe qui la regardait avec inquiétude et tout les autres avec de la peur. Sophie sentit son coeur qui commençait à se déchiré. Elles se tourna vers Fitz pour s'excusée mais ce dernier lui jeta un rgard terrifié et haineux. Il ouvrit la bouche et prononça une phrase. Une seule. Une simple phrase. Qui allait pourtant faire beaucoup de mal. Si simple. Si douloureuse. Une seule phrase.

-Espèce de sale monstre, tu ne devrais pas exister !

Voilà. Voilà la phrase qui brisa le coeur de Sophie en mille morceaux. Des morceaux si fin, si petit que personne ne pouvait les recollés. Sophie s'effondra au sol et se laissa sombrer dans les ténébres. Ces ténèbres vicieuses. Ces ténébres qui l'emmenaient dans le néant. Ces ténébres qui l'emmeneraient dans l'oubli. C'était fini. Ils avaient gagnés. Les démons anterieurs de Sophie l'avait battu. Et elle avait perdue. Tout perdu.

Pdv : Keefe

Keefe vit Sophie s'éfondrait au sol. Il avait suffit d'un simple comabat pour qu'elle dévoile son pouvoir de métamorphe. Et d'une simple de phrase pour qu'elle tombe.

Keefe avait échoué.Il ne l'avait pas sauvée. Il l'avait laissé sombrer. Si il s'était battu, elle serait encore là. Mais non. Keefe n'avait pas réussi. Il avait échoué et maintenant Sophie était dans le néant par sa faute. Non. Pas par sa faute. Par la faute de tous ses proches qui ne l'avaient pas assez aidés. Par la faute de toute ces personnes qui la méprisaient. Keefe devait aidé Sophie. Par tout les moyens. Il trouverait la solution de lui ramener la lumière.

Chapitre 6 : Souvenirs...Modifier

Pdv : Keefe

Keefe était à Havenfield, dans la chambre de Sophie avec Grady, Edaline et tout les proches de Sophie. Elwin devait leur dire ce qui arrivait à Sophie. Keefe connaissait déjà la réponse à l'avance mais Gardy et Edaline méritait de savoir la vérité, car Elwin, aussi bon médecin soit-il, ne pourrait pas dire ce qu'elle avait, ou alors il se rapprocherait seulement de la vérité. Keefe ferma les yeux et revit ce qui s'était passé. Fitz qui le rué de coup, lui qui jettait un regard empli de détresse et Sophie qui en une fraction de secondes était devenue une louve dorée. Elle avait sautée sur Fitz et n'avait pas été loin de le tuer, si Keefe ne l'avait pas appelé il serait mort. Voilà ce qu'il s'était passé, les démons de Sophie avaient gagnés, mais Keefe refusait de se laisser abattre. Même dans les nuits les plus sombres il y a de la lumière et Keefe lui avait de l'espoir, il était certe bien faible, mais il était bien là. La petite flamme avant le Grand Brasier. Keefe rouvrit les yeux au moment ou Elwin entrait dans la pièce.

-Alors ? Demanda Grady.

-C'est compliqué. Sophie a l'esprit brisé. Mais pas de la même manière que Prentrice. Je ne suis pas télépathe mais ce qui se passe dans sa tête est bien plus complexe que ce qui se passait dans celle d'Alden ou Prentrice. Et avant que vous nous disiez quoique soit, je n'ai pas trouvée la solution pour l'aider, mais si il y en a une il va falloir la trouver très vite. Le cœur de Sophie bat à une vitesse trés lente alors nous n'avons pas beaucoup de temps.

-Combien environ ? Demanda Edaline qui avait les yeux brillants.

-Deux semaines tout au plus. Répondit Elwin.

Edaline explosa en sanglots et Grady du se retenir à Alden pour ne pas tomber.

-Mais comment peut-elle avoir l'esprit brisé ? Demanda Fitz.

Elwin aller répondre mais il fut interrompu par le ricanement de Keefe. Tout le monde se tourna vers lui choqué.

-Comment peux-tu rire ?! Demanda Fitz.

-Je ris parce que je viens de comprendre que vous étiez tous des idiots ! Répondit Keefe.

-Ah oui ? Et pourquoi toi t'es plus intelligent ? Cracha Fitz.

-Non. Mais je me serais attendu à ce que le Grand Fitz Vacker trouve la solution ! Tu n'étais pas sencée être le petit génie ? Demanda Keefe en se levant.

Fitz voulut répondre mais Keefe l'en empêcha.

-C'est de notre faute à tous si elle est dans cet état. Parce qu'on est tous des idiots.

-Donne nous une preuve que c'est de notre faute ! Rétorqua Biana.

-Ho mais je vais le faire ! Je vais même en donner plusieurs. Alors pour commencer il y ton hostilité que tu as déclenchée sur Sophie quand elle est arrivée. Elle ne se sentait déjà pas à sa place et toi tu l'a rabaissée. Il y aussi l'hostilité de Stina. Après l'annulation d'adoption de Grady et Edaline. Dex et elle qui se disputent à cause d'une jalousie. Alden qui a l'esprit brisé et Biana et Fitz qui la rejettent au lieu de l'aider. La mort de Kenric, l'anihilation de ses pouvoirs. Sa culpabilité d'avoir provoqué des hostilités entre nous et les ogres parce que personne n'a été capable de lui expliquer notre mode de vie et nos régles.Après y a eu la trahison d'Alvar, puis la mienne. Elle retrouve ses parents humains pour mieux les quitter,elle se fait attaquée et les entremetteurs lui offrent une si belle nouvelle. Après elle se met une pression incroyable pour QUELQU'UN dont je ne citerais pas le nom. Elle apprend la vérité sur sa mère biologique et j'en passe. On est tous reponsables parce qu'aucun d'entre nous a essayé de la comprendre ou de l'aider. Même moi, je la voyais luttée contre ses démons et souvenirs mais pourtant j'ai été incapable de l'aider. Et maintenant c'est au tour de mes démons à moi de se réveiller. Ils commencent déjà à attaqués mon esprit, et moi j'ai déja combattus mes démons. Mais j'ai eu la victoire de peu. Il me reste peu de temps et je compte pas le gaspiller en vous regardant vous morfondre ou vous écoutez pleurnicher. Non. Moi je vais utiliser ce temps pour aider Sophie. Bonne journée à vous.

Sur ces belles paroles Keefe quitta la pièce et sauta à Candleshade. Il lui restait peu de temps, mais il lui en restait assez pour aider Sophie en fouillant dans ses vieilles affaires. Sophie méritait d'être heureuse avec ses proches. Sophie méritait beaucoup de choses. Tellement que Keefe ne pourrait pas toute les dires. Mais il savait une chose Sophie avait besoin de savoir qu'elle est aimée et Keefe fera tout pour lui montré même à travers son coma. Coût que coût. Il prouverais à Sophie qu'elle était aimée même endormie. Au péril de sa vie.

Pdv : Sophie

Sophie ouvrit les yeux, elle se trouvait dans le noir le plus total. Elle se leva, elle pouvait encore marcher mais quelque chose clochait non pas une chose. Deux choses, son coeur, elle ne l'entendait plus tambouriné dans sa poitrine et....Elle avait tout oubliée. Elle ne souvenait de rien. Elle ne se souvenait pas de ses proches. Mais en avait-elle un jour vraiment eu ?

Pdv : Keefe

Keefe monta dans son ancienne chambre, il fouilla dans ses placards mais ne trouva que des farces et attrapes, des pots de gel et des capes. Il fouilla dans ses tiroirs et trouva, des dessins de Sophie, des dessins de lui et Sophie et des livres de cours pour les empathes.Keefe commençait à déspéré quand il se souvint qu'il avait caché ses recherches sur les démons au dernier étage. Il monta donc tout en haut. Quand il arriva il se retrouva dans son petit coin de paradis. C'était le seul étage ou ses parents n'allaient jamais. Keefe s'était donc crée un refuge ici, il l'avait refaçonné comme sa chambre, sauf qu'il y avait tous ses dessins affichés au mur. Keefe avait passé le plus clair de son temps ici quand il avait appris pour sa mère et pour Fitz et Sophie. Mais aujourd'hui ce n'était pas seulement un havre de paix, c'était un havre d'espoir. Keefe alla chercher quelque chose sous son lit. Il en ressortit un livre. Ce livre qui pourrait surement sauver Sophie. Keefe le survola jusqu'à trouver la page qui interessait. "Les démons antérieures". Keefe l'a lu rapidement. Il se leva d'un bond et retourna voir Biana et Dex les seuls qui pouvaient vraiment comprendre sa douleur et l'aidé à mieux comprendre.

Pdv : Sophie

Sophie était vide, plus d'émotions, plus de sentiment, plus de cœur qui bat. Plus de souvenirs, plus de mémoire, plus d'esprit. Plus de vie, plus d'âme. Plus d'attaches familial, plus personne, plus rien. Seule une douce mélodie persistait à se faire entendre de Sophie. Une douce mélodie comme la brise du petit matin. La douce brise qui finissait en ouragan.

Pdv : Keefe

Keefe avait dit à Biana et Dex de le retrouver sous le panacier il fallait qu'ils parlent.

-Avant tout chose je m'excuse d'avoir été désagréable comme ça ce matin mais ça me rends fou de savoir qu'on à plus que deux semaines pour sauver Sophie. Dit Keefe quand ils arrivèrent.

-Tu n'as pas à t'excuser. Nous avons été horribles et odieux avec elle on doit se faire pardonner. Répondit Dex.

-C'est pour ça que tu nous a dit de te rejoindre ? Pour aider Sophie ? N'est-ce pas ? Demanda Biana la voix tremblante.

-Oui plus au moins. En fait j'ai retrouvé le livre sur tout ces histoires de démons antérieur et tout. Et j'ai trouvé une page qui pouvait t'interesser. Ecoutez.

"Les démons antérieurs.

Les démons antérieur sont les émotions négatives des elfes, du moins les émotions négatives mais plus précisément celles qu'on a à son propre égard. Seul certains elfes se retrouvent en duel contre eux. Seuls les elfes ayant un passé sombre et mystérieux. Seuls les elfes ayant des remords les affrontent. Les autres elfes ne risquent rien. Lorsque les démons d'un elfe se réveillent, ils s'attaquent en tout premier à l'esprit, c'est le point le moins fragile, de cette manière ils empêchent l'esprit de prononcer les mots que l'elfe en question voudrait prononcer, ils empêchent l'esprit d'être aussi vigilant et de comprendre la situation. Une fois qu'ils ont finis d'empêcher l'esprit de penser et de comprendre, ils salissent l'âme. Ils empêchent l'elfe de ressentir les émotions. Ils l'empêchent d'être lui même. L'elfe se met alors à changer et à devenir froid, parfois il résiste et reste chaleureux, mais parfois il devient plus froid que la glace. Une fois qu'ils ont finis de salir l'âme et changer l'elfe. Ils s'attaquent au cœur. C'est la partie la plus fragile et la plus puissante à la fois. Notre cœur nous dit toujours la vérité sur nos sentiments, il nous dit si nous sommes amoureux, si nous détestons quelqu'un, si nous sommes tristes. Le cœur est puissant, car c'est lui qui nous fait aimés et ressentir les émotions. Mais il est aussi fragile. Si l'elfe aime quelqu'un et que cette personne le rejette le cœur souffre immédiatement. Il est cindé en deux. D'un côté le tristesse et de l'autre la joie pour la personne qu'il aime. Mais les blessures du cœur ne sont pas seulement causés par l'amour, mais aussi par la trahison, ou la vue de quelqu'un qui nous est chère blessé, la culpabilité. Les elfes disent que la culpabilité s'attaque à notre esprit. Ce n'est que mensonge, c'est bien plus complexe. La culpabilité s'attaque à votre esprit quand vous prenez conscience de l'erreur commise, mais il s'attaque vite au cœur, car la culpabilité est souvent causé quand nous faisons du mal à quelqu'un. Parfois nous arrivons à refoulés cette culpabilité. Mais des fois elle revient beaucoup plus forte. Et quand cela se produit les démons en profitent. Affaiblit l'elfe ne peux plus lutter, il se laisse alors sombrer dans les ténèbres. Dans des ténèbres ou la lumière et l'espoir n'existent pas. Dans ces ténèbres l'elfe oublie tout à l'exception de son nom, il oublie sa famille, ses amis, ses proches, tout les personnes qu'il a rencontrés, il oublie tout. Mais...."

Keefe voulut continué mais la page avait été arrachée.

-Non ! C'était la seule page qui allait dire comment la sauver ! S'écria-t-il.

-Regardes y a un mot en bas de la page. Dit Dex en pointant du doigt la page que Keefe venait de lire.

Keefe lut le mot à voix haute.

"Cher fils,

Je pense que tu auras remarqué cette page disparue, c'est moi qui l'ai prise. Je vous observe depuis le début de l'année et quand j'ai compris que Sophie affrontait ses démons et qu'elle allait sombré, l'ai tout de suite su que tu irais cherché le livre pour l'espoir de trouver une page qui t'aiderait alors je l'ai prise.Un jour tu comprendras que ja fais ça pour ton bien. Bises. Lady Gisela"

Keefe n'en croyait pas ses yeux. Lady Gisela l'observait depuis le début de l'année. Et elle avait volée la seule page qui pouvait aidée Sophie, la seule qui donnait un réel espoir à Keefe. Et après elle osait dire que c'était pour son bien ? Mais c'était Sophie qui faisait du bien à Keefe. Avec elle il était lui même, il pouvait se laisser allé. Il pouvait se confier. C'est à ce moment là que Keefe comprit une chose. Sophie était la seule réelle personne à l'avoir aidé, soutenu, écouter, c'était la seule personne qui connaissait le vrai Keefe. Le vrai Keefe n'était pas le blagueur fauteur de troubles. Non. C'était tout autre. Le vrai Keefe était meurtri, brisé, souffrant et seul.

Pdv : Sophie

Sophie était toujours dans le néant avec cette belle mélodie. Elle cherchait en vain le moyen de trouver une sortie, mais plus elle cherchait plus elle avait l'impression de s'en éloigner. N'y avait-il aucun moyen de retrouver la lumière ? Sophie l'ignorait. Elle se posa et écouta cette belle mélodie. Cette belle mélodie qui n'avait rien à faire ici. Mais pourtant elle était là. Bien présente. C'est là que Sophie trouva ce qu'était cette belle et douce mélodie. C'était un rire. Un doux et beau rire. Un rire qui arracha un sourire à Sophie. Mais pourquoi ? Pourquoi ce rire rendait-il heureuse Sophie ?

Pdv : Keefe

Cela faisait trois jours que Keefe avait apprit pour la page arrachée, trois jours qu'il cherchait des informations avec Dex et Biana. Trois jours sans Sophie. Sans ses beaux yeux noisettes. Trois jours que Keefe était envahi par les souvenirs. Il revoyait sans cesse la fois ou ses parents l'avaient oubliés en Atlandide, celle ou il avait apprit pour le brise-mémoire d'Alden, celle ou il avait découvert la vérité sur sa mère et celle d'Alvar, celle ou Sophie l'avait laissé seul pour sa semaine de convalescence. Celle ou il avait retrouvé Sophie agonisante avec Fitz après l'attaque des Invisibles. Celle ou Fitz lui avait annoncé qu'il était en couple. Il revoyait aussi les souvenirs heureux, comme quand il avait rencontré Sophie, quand il l'avait accompagné pour qu'elle réinitialise ses pouvoirs, il avait été heureux de l'aider. Il revoyait aussi les fois ou lui et Sophie avaient dormis à la belle étoile quand ils avaient rejoint le Cygne Noir. Et celle ou il s'était mis avec Sophie des souvenirs heureux mais si douloureux avec Sophie dans le coma. Keefe arrêta ses mauvaises pensées et se leva. Il devait trouvé ce qu'il pourrait faire pour aidé Sophie. Il rejoingnit donc Biana et Dex à Everglen. Quand il fut arrivé c'est Biana qui lui ouvrit la porte. Avant qu'il est pu prononcer ne serait-ce qu'un mot, Biana l'entraîna dans sa chambres ou se trouvaient trois petites piles de parchemins et Dex en train d'en lire un.

-C'est tout les parchemins que j'ai trouvés sur l'esprit,l'âme et le cœur. Dex s'occupe de l'âme,moi de l'esprit et toi du cœur ok ? Demanda Biana sans attendre de réponse.

Elle s'installa sur son lt et prit un parchemin de l'une des piles. Keefe prit un parchemin de la pile restante et s'installa sur le bureau de Biana. Le parchemin racontait comme le cœur faisait ressentir les émotions. Rien de bien interrêssant. A part que le cœur faisait ressentir la joie, la tristesse, la jalousie, l'angoisse, la peur, la colère, la rancœur et l'amour. Le parchemin expliquait aussi ce que provoquer chaque émotion. Keefe lu tout de même cette partie là au cas ou un détail essentiel s'y serait introduit.

"La joie : La joie est l'émotion du bonheur quand une personne est heureuse. Elle est souvent provoquée par une bonne nouvelle ou part un évenement.

La tristesse : La tristesse est le contraire de la joie, c'est l'émotion du malheur causée par une mauvaise nouvelle, elle nous fait nous sentir mal. Donc le malheur.

La jalousie : La jalousie est provoquée quand nous voulons quelque chose que nous n'avons pas mais que quelqu'un d'autre possède. La jalousie est aussi provoquée quand une personne aime une autre personne. On ne supporte pas de voir la personne que l'on aime s'approcher de personne autres que nous.

L'angoisse : L'angoisse est une manière de se sentir mal. Elle n'est pas comme la tristesse, mais elle nous fait appréhender les événements futurs. Elle est provoquée lorsqu'on annonce quelque chose dans le futur qui nous mets mal-à-l'aise.

La peur : La peur est provoquée lorsque nous voyons un entendons quelque chose qui nous effraie. Comme la mort par exemple. Mais la peur n'empêchera pas la mort mais empêchera la vie.

La colère : La colère est provoquée lorsqu'on nous dit ou voit que quelque chose qui nous contrarie. C'est souvent provoqué par une mauvaise nouvelle.

La rancœur : La rancœur est causée quand quelqu'un nous fait subir une chose déplaisante. La rancœur est souvent provoquée avec la jalousie. Lorsque nous voyons la personne que nous aimons avec quelqu'un d'autre nous éprouvons de la rancœur pour ce quelqu'un.

L'amour : L'amour est la plus belle des émotions mais aussi la plus dangereuse et puissante. Elle est provoquée lorsque nous tombons amoureux du moins c'est ce que l'on dit. Mais le véritable amour c'est lorsque nous ne voyons plus personne d'autre à l'exeption de la personne que l'on aime, l'amour est dit aussi comme aveuglant. L'amour est dangereux car lorsque nous subissons une peine de coeur, cela peut parfois nous déviés du droit chemin. Et l'amour est la plus puissante émotion car lorsque nous aimons nous sommes prêts à tout, nous nous sentons poussés des ailes et invincible."

Keefe était surpris par ce qu'il venait de lire. Même en étant empathe il n'avait pas compris l'importance des émotions.

-Alors vous avez trouvés quelque chose ? Demanda Biana vers la fin de l'après midi.

-Rien à part que l'âme est ce qui nous rends vivant, elle nous fait pleurer, rire, croire en certaines choses et tout ça. Répondit Dex.

-Moi rien à part que l'esprit est connecté à notre cœur et notre âme, quand le cœur est bléssé c'est d'abord l'esprit qui comprend ce qui se passe, il donne l'information au cœur qui donne l'information à l'âme qui, comme l'a dit Dex, nous fait ressentir et exposé disons l'émotion.

Keefe avait attenetivement écouté Dex et Biana et quand il remarqua leurs regards virés sur lui il leur expliqua ce qu'il avait découvert.

-Ça ne nous mène à rien. Sophie ressent-elle les émotions dans le néant ? Demanda Dex pour lui même.

Keefe n'en avait aucune idée peut-être qu'il pourrait essayer de lui transmettre des émotions.

-Et si j'essayais ? Demanda Keefe à ses amis.

-Essayer quoi ? Répondit Biana dubitative.

-D'instiller des émotions en Sophie il faudrait juste que Forklenator se connecte à son esprit pour voir si ça marche.

Biana et Dex acquiescèrent et partirent aussitôt à Havenfiled, pendant que Keefe allait trouver Mr.Forkle.

Pdv : Sophie

Sophie se trouvait toujours dans le néant. Elle cherchait en vain à qui appartenait ce doux rire. Sophie continuait de chercher quand une série d'images dévala dans son esprit. Elle vit une scène ou elle se tenait avec une fille aux cheveux roux sur le dos d'une licorne avec des ailes. Mais le visage de la jeune fille était flou et Sophie ne parvint pas à trouver qui était cette personne. Elle se vit ensuite avec un homme blond et une femme à la chevelure ambrée, elle était entre eux deux et ils se tenaient comme si ils faisaient partis de la même famille. Qui étaient-ils ? Sophie ne savait toujours pas c'était trop flou. Elle se vit aussi avec un blond aux yeux pervenches d'après lu lueur qu'elle voyait et une fille brune qui avait l'air trés belle. Mais elle n'arrivait pas à mettre un nom sur ces individus. Et ça continua comme ça elle se vit avec deux adultes aux cheveux bruns et aux yeux bleus comme ceux de la fille, après avec une femme blonde d'une grande beauté, un homme blond au teint olivatre, un garçon et une fille aux cheveux noirs avec des méches d'argent. Elle continua de voir des images avec des personnes inconnues, mais ces personnes avaient du avoir une garnde importance pour Sophie pour qu'elle les voient. Les images continuèrent de défilées jusqu'à s'arrêter sur une image de Sophie et d'un assez grand blondinet. Elle avait l'air heureuse avec lui. Sophie ignorait qui était toute ces personnes. Mais elle savit que le doux rire appartenait au dernier garçon qu'elle avait vu. Et ce garçon devait lui être cher car son s'était remi en marche. Il n'y avait certes eut qu'un seul battement, un seul mais qui représentait le début de l'espoir.


Chapitre 7 : Espoir...Modifier

Pdv : Keefe

Keefe était à Havenfield avec Biana et Dex, ils attendaient Mr.Forkle pour mettre leur plan en pratique. Keefe faisait les cents pas dans la chambre en se demandant sir Mr.Forkle avait l'intention de venir un jour. "Non mais il tient à Sophie ou pas ?!"' Se demanda Keefe. Keefe s'arrêta de tourner en rond et regarda Sophie. Elle ne bougeait pas, elle ne respirait, c'était à se demander si elle était encore en vie.Mais Keefe savait qu'elle été encore là, jamais elle ne laisserait ses proches, elle avait beau les avoir oubliés dans l'endroit ou elle se trouvait, Keefe savait que Sophie était forte. Et aujourd'hui il était temps de le prouver. Keefe continua de contempler Sophie jusqu'à que Mr.Forkle daigne arrivait dans la chambre de Sophie.

-Moi qui croyais que vous seriez à l'heure ! S'exclama Keefe.

-Oui bon... Que veux-tu que je fasse ?

-Vous devez pénétrer l'esprit de Sophie pendant que je lui instille des émotions. Répondit Keefe.

-D'accord mais comment comptes tu instillé en elle, sacahnt qu'il faut qu'elle t'optimise ?

Voilà, un élément au quel Keefe,Dex et Biana n'avaient pas pensés. Mais Keefe n'en démordit pas. Il n'avait pas besoin de l'optimisation de Sophie. Son amour et son espoir suffisaient.

-Vous inquiétez pas et contentez vous de faire ce que je demande.

-Trés bien mais je vais connecté mon esprit au tien pour que tu vois ce qui se passe dans la tête de Sophie. Répondit Mr.Forkle.

Keefe ne sentit pas la conscience de Mr.Forkle pénétrer son esprit mais dès qu'il lui donna le signal il alla s'installé au chevet de Sophie lui prit la main. Et avant d'instiller en elle il regarda ce qui se passé dans sa tête pour savoir ce dont elle avait besoin comme émotions. L'esprit de Keefe plongea dans le néant de Sophie. Il y vit tout les pires moments de sa vie depuis qu'elle était arrivée. Et toute ces émotions. Quand Grady et Edaline avaient annulés leur adoption. Elle avait ressentit de la tristesse, de la colère et pour accompagner le tout un sentiment de trahison. Quand Fitz et Biana l'avaient rejetés, elle avait ressentit de le peine et encore un soupçon de trahison. Quand Dex avait conçu l'anihiteur des pouvoirs de Sophie, elle avait ressentit de la douleur, tristesse et trahison. Quand elle à découvert la vérité sur Alvar. Tristesse et trahison. Quand Keefe avait rejoint les Invisibles toujours tristesse et trahison. Et cela continua comme ça dans tout les pire moments de la vie de Sophie elle ressentait les même émotions. Tristesse et trahison. Voilà deux émotions que Sophie avait beaucoup trop cotoyer. Deux émotions qui lui donnaient l'impression d'être rejetée et mal-aimée. Keefe sut donc qu'il fallait qu'il lui envoie des sentiments de joie, de complicité et d'amour. Keefe commença à lui envoyé des images ou elle riait avec ses amis.

Pdv : Sophie

Sophe était encore dans le néant mais cette fois-ci la mélodie n'était plus là. Elle avait été remplacer par des images de Sophie ou elle se sentait mal. Et à chque fois c'était à cause des personnes qu'elle avait vu dans son esprit. Elle détestait ces personnes ! Ils l'avaient fait souffrir ! Mais quelque chose en elle lui disait le contraire, lui disait qu'elle les aimée. Cette chose était le battements de son coeur. Cette fois si il y en avait eu deux. Mais l'esprit de Sophie était entêté et continué de penser que ces personnes étaient mauvaises. Jusqu'à une douce brise arrive. Cette brise, apportait une belle mélodie. Des rires encore des rires. Ils n'étaient pas aussi beau que le précédent mais ils faisaient du bien à Sophie. Cette brise format un anneau autour de Sophie, il était jaune comme le soleil. Le soleil. Ce grand cercle lumineux qui ne parvenait pas jusqu'ici. Mais cette brise jaune fut bientôt changée en une changée en une brise aux différentes nuances de bleus. Surement pour représentaient les différents yeux des personnes qu'elle avait vu. Et pout finir ce fut une belle nuance de rouge. Du rouge. Pourquoi ? Le rouge n'était-il pas sencé représentait ce liquide épais et poisseux qui coulait dans les veines de Sophie ? Ou voulait-il dire qu'il y avait quelqu'un qui l'aimée ?

Pdv : Keefe

Keefe était à bout de force. Instiller en Sophie sans optimisation n'était pas une mince affaire. Mais Keefe était tellement déterminé qu'il y parvint tout de même. La joie fut assez facile à instiller, la complicité fut moins facile et l'amour aurait été impossible si Keefe ne l'aimait pas autant. Il avait réussi à instiller l'amour en Sophie au prix d'un ultime effort et un instant après il s'était évanoui. Keefe se réveilla dans sa chambre aux Rives du Réconfort, Edaline et Grady étaient à son chevet et le regardés avec de grands yeux.

-Tu vas bien ? Demanda Grady.

-Oui mais heu...Il s'est passé quoi ? Répondit Keefe.

-Tu as instillé en Sophie et tu as fini par t'évanouir. Répondit Edaline.

-Mais en tout cas merci. Mr.Forkle à dit qu'en faisant son cœur s'était mis à battre plus vite, ça n'a duré qu'un court instant mais c'est le début de l'espoir. Dit Grady.

-L'espoir...Murmura Keefe.

-L'espoir...L'espoir mais oui l'espoir ! S'écria-t-il en sautant de son lit.

-Que fais-tu ? Demanda Edaline.

Keefe ne répondit pas trop occupé à chercher la page dont il avait besoin. Il l'a trouva enfin. "Espoir". Keefe avait besoin plus que jamais de cette page. Il héla Dex et Biana sous les regards interloqués de Grady et Edaline.

-Mais qu'est-ce qui se passe bong sang ?! S'indigna Grady.

-Il est peut-être temps de vous expliquez ce qu'à réellement Sophie. Répondit Keefe avec un air mystérieux.

Keefe leur explique tout sans détour. Ils avaient l'air choqués mais ne l'interrompirent à aucun moment. Quand il eut fini son récit les yeux de Grady et Edaline brillaient. Mais une nouvelle lueur brillaient aussi dans leur yeux. De la détermination. Voilà ce qui brillait dans leur yeux. Grady allait le questionné mais Dex et Biana arrivèrent à ce moment là.

-Alors ? Demanda Biana.

-Alors il est temps de se concentrer sur l'espoir plus que les démons. Je vais vous expliquez j'avais déjà lu ce livre et je me souviens que dans la page sur l'espoir il parlait des démons antérieurs et des épreuves que Sophie devrait affronter. Répondit Keefe plus sérieux qu'il ne l'avait jamais été.

-Ecoutez ce que j'ai trouvé.

"L'espoir,

L'espoir est ce sentiment que nous avons quand nous désirons que quelque chose se passe à tout prix. C'est aussi quand nous n'acceptons pas le présent et que nous rêvons d'un monde meilleur. Mais lorsque nous esperons quelque chose très fort nous sommes tellement déterminés que cette chose devient réalité. L'espoir est un grand pouvoir. Il peut faire en sorte que nous nous surpassions, que nous donnions le meilleur de nous même. C'est pour cela qu'il ne faut jamais perdre espoir. Comme ça nous donnons toujours le max de nos capacités. L'espoir est dit comme une petite lumière dans le plus noire des nuits. Et c'est vrai. L'espoir est d'une trés grande utilité surtout lorsque nous affrontons nos démons antérieurs. Si l'elfe qui se battait contre ses démons a finit par sombré il suffit qu'il est gardé espoir jusqu'au bout. Maintenant abordons plutôt le sujet de ce qui se passe quand l'elfe sombre dns les ténèbres. Pour commencer l'elfe se trouve dans le néant et le noir total. Il ne se souvient de rien et son coeur ne bat plus. C'est la première étape. La seconde étape est le fait que l'elfe affronte ses cinq plus grande peurs sauf si il en a moins. Il doit battre ses peurs pour accédés à la troisième et dernière épreuve. La dernière épreuve est le grand saut. L'elfe se retrouve d'un coup au bord d'une falaise ou il doit sauter pour à tout jamais quitté notre monde. Il peut bien sûr revenir dans notre monde, mais pour ça il faut qu'il s'accepte lui même."

-C'est troublant.... Dit Biana quand Keefe eut finit de lire la page.

-Mais comment faire pour aider Sophie ? Demanda Dex.

-Lui envoyer des bon souvenirs et la laisser se battre toute seule c'est tout ce qu'on peut faire.Répondit Keefe en sortant son cristal de saut.

Keefe et ses amis sautèrent à Havenfield pour s'y mettre aussitôt. Keefe s'était évanoui pendant près de cinq jours, il ne lui restait donc qu'une semaine pour sauver Sophie. Mais il ignorait que les ennemis de l'ombre ne tarderaient pas à s'exposés à la lumière.

Pdv : Sophie

Sophie était toujours dans le néant mais pas seule. Devant elle se trouvait le garçon blond qu'elle avait vu avec elle. Il était à genoux et saignait abondamment. Devant ce garçon se trouvait une femme qui aurait pu être belle si un rictus ne déformait pas son visage. Elle tenait une sorte de dague qu'elle pointait sur la gorge du garçon qui lui lançait un regard suppliant. "Pourquoi devrais-je l'aider ? Je ne le connais pas." Voilà ce que penser Sophie mais elle savait qu'elle avait tort. Elle prit donc sou coyrage à deux mains et courut vers la femme. Elle lui sauta dessus au moment ou cette femme entaillé la gorge du jeune homme. Sophie roula au sol avec la femme qui disparut dans un nuage du fumée. Sophie se relva et vit que le garçon aussi avait disparu. Mais Sophie n'eut pas le temps de s'attarder d'avantages sur ces curieuse disparitions qu'elle se retrouva enfermer entre quatre murs. Sophie avait de plus en plus de mal à respirier. Claustrophobe. Ce mot s'imposa à elle comme une évidance. Pourtant elle ne souvenait pas avoir la phobie de l'enfermement. Sophie se forca à contrôler sa respiration. Sa respiration redevint régulière et les murs disparurent. Sophie se redressa et deux mains vinrent lui attrapper les bras par derrière pendant qu'un homme qui portait une longue cape noir avec un brassard sur la manche qui représentait un oeil lui balonnait la bouche. Pourquoi ? Pourquoi cette peur ? Se demanda Sophie. Mais ne supportant pas de sentir quelqu'un la touchée de derrière elle lui écrasa le pied et donna un autre coup de pied à l'homme en face d'elle. Et les deux individus disparurent aussi rapidement que lorsu'ils étaient arrivés. Sophie se tourna pour s'assurée qu'il n'y avait plus personne pour la balonnait mais ce qu'elle vut été bien pire. Du moins aux yeux de Sophie. Elle vit le jeune homme blond qu'elle avait sauvé précédement avec un bras autour des épaules d'une autre fille. Sophie ne savait pas pourquoi mais cette vision lui déchira ce qu'il lui restait de coeur. Elle les rejoingnit et avant qu'elle ai put se contrôler donna une baffe à la fille qui disparut aussitôt, avec le jeune homme. Sophie s'effondra au sol en sanglots. Elle ne savait pas pourquoi elle pleurait pour ce garçon, mais elle savait qu'il avait une grande importance à ses yeux et qu'elle devait le retrouver.

Pdv : Keefe

Keefe venait de finir d'instiller en Sophie et ça n'avait pas été fructueux, elle avait été trop occupée à affronter ses peurs. Keefe l'avait vu et avait été touché par la dernière peur de Sophie mais apréhendait la suite. Maintenant qu'elle avait affrontée ses peurs elle devrait faire le grand saut. Et Keefe avait peur qu'elle saute et qu'il la perde à jamais. Mais Keefe ne put pas se morfondre plus longtemps sur son sort, car Edaline arriva en trombe et cria :

-LES INVISIBLES !!! Ils sont dehors !

Keefe sauta du chevet de Sophie et se précipita dehors avec à sa suite Mr.Forkle, Biana, Dex, Grady et Edaline. Quand Keefe arriva dehors il ne vit rien, mais avanit qu'il n'est pu esquisser un mouvement, il se retrouva couché au sol. Il se retourna et vit Gethen lui donné un violent coup de poing. Keefe sentit le goût acre du sang envahir sa bouche et donne un coup de pied à Gethen. Pourquoi fallait-il que Ro parte voir son père quand Keefe avait besoin d'elle ? Keefe se releva et vit que tous ses amis se battaient avec un voir deux invisibles. Ils étaient en nombre inférieur ils ne pourraient pas gagnés. Keefe chassa vite ses pensées et évita de justesse une dague lancée par Gethen qui lui sauta dessus. Ils se batirent un long moment en roulant au sol jusqu'à que Gethen arrive avec sa dague à entailler séverement le bras de Keefe. Ce dernier se releva à la suite de Gethen qui venait de s'enfuir quand il sentit un Shamkniv se poser contre sa gorge.

-Comment on se retrouve mon fils ? Sussurra une voix dans son oreille.

Keefe n'avait pas besoin de voir pour savoir que c'était Lady Gisela.

-ASSEZ !!! Un mouvement de plus et je l'égorge ! Cria-t-elle.

Tout les regards se tournèrent en direction de Keefe et sa mère. Les Invisibles allèrent se placer derrière elle.

-Vous voulez le sauver ou pas ? Demanda Lady Gisela.

-Imaginez un peu la peine que ressentira Sophie quand elle se réveillera ? Ho mince ! Pardon j'avais oubliée ! Elle ne se réveillera jamais.

-Sauf si....Commença Keefe.

-Sauf si quoi ?

-Tu as envie de me tuer n'est-ce pas ?

-Moi je veux te voir mort mais j'aimerais éviter d'avoir le sang de mon fils sur les mains. En revache Gethen en meurt d'envie. Répondit Lady Gisela.

-Et bien tu nous donnes la page qu'il manque et Gethen en échange me tue. Reprit Keefe.

-Hmmm...C'est tentant. Gethen viens là ! Attache lui les mains, mets le à genoux et je te laisse le choix de la manière dont tu le tueras. Dit-elle quadn Gethen arriva.

Ce dernier s'empressa de la faire, il voulait vraiment la mort de Keefe. Une fois que Keefe fut à genoux, Gethen invoqua l'épée, de la même manière que Keefe quand il avait invoqué la cache de Kenric, avec la quelle il avait tuer Mr.Forkle.Keefe savait que sa mère donnerait la page manquante, car elle n'avait qu'une parole même avec ses ennemis, mais surtout elle avait besoin de Sophie pour la suite. Les dernières pensées de Keefe allèrent à Sophie quand Gethen pointa l'épée sur son torse. "Désolé Sophie, je n'ai pas réussi à te protéger, mais au moins aurai-je réussi à te sauver. Je t'aime" Voilà les dernière pensées de Keefe avant que Gethen ne lui donne le coup final.

Pdv : Sophie

Sophie se trouvait en haut d'une falaise avec un point de lumière en bas. Sophie ne savait pas quoi faire. Devait-elle sauter ? Ou devait-elle chercher une sortie ? Son esprit, son âme et les morceaux de son coeur lui disaient de sauter, mais il y avait un morceau de son coeur qui lui criait de ne pas sauter.

-Pourquoi ne sautes-tu donc pas ? Demanda une voix dans le tête de Sophie.

-Tu serais enfin heureuse loin de tout ces problèmes loin de tout.

Sophie hésitait à l'écouter, le morceau de son coeur continuait de lui crier de ne pas sauter mais pourquoi ? Quelle chose pouvait-elle bien l'empêcher de sauter ? Non. Pas chose. Quelqu'un. Ce quelqu'un était une personne des plus importantes pour Sophie. Mais qui était cette personne ? C'est à ce moment là que deux yeux bleus glacier firent apparition dans l'esprit de Sophie. Deux yeux bleus glaciers, mais pourtant plus chaleureux que le soleil. Et Sophie savait désormais à qui appartennait ces yeux. Ils appartenaient au garçon bonld qu'elle avait si souvent vu. Ils appartenaient à...

-Keefe ! S'exclama Sophie.

-Bien tenté ma grande, mais on est dans le néant tu ne peux pas en sortir ni trouver la lumière.Répondit la voix.

Sophie en était déséperée mais la voix avait raison, le néant n'est qu'un grand trou noir et vide. Noir. Mais Sophie pouvait toujours mettre un peu de lumière, car après tout même dans la nuit la plus sombre, il y a les étoiles pour éclairées les nuits froides et sombres. Sophie chercha dans sa mémoire un souvenir chaleureux et elle en trouva un ou elle se trouvait avec l'homme blond et la femme à la chevelure ambrée.

-Papa ! Maman ! S'écriat-elle quand elle reconnut ses parents.

Puis petit à petit elle put mettre un nom sur chaque visage. Le néant n'était plus noir mais rempli de souvenirs chaleureux. Le néant n'était plus vide. Mias Sophie ne parvenait toujours pas à le quitter il manqué quelque chose. Trois petits mots. Ils manquaient trois petits mots pour que Sophie puisse s'en aller. Mais elle ne parvint pas à mettre la main dessus?

-Quel dommage. Tu es concée ici pour l'éternité.Murmura la petite voix.

Sophie savait à présent à qui appartenait cette voix elle appartenait à ses démons. Mais Sophie refusait d'abandonner.

-Non ! Jamais je ne serais coincée ici ! Moi je veux retourner au près de ceux que j'aimes ! Retourner au près de mes parents, mes amis, Keefe ! Je les aimes et il est hors de question que je les laissent tombés ! Cria Sophie.

Sophie ne savait plus quoi faire pour sortir quand une plainte arriva jusqu'à son esprit."Désolé Sophie, je n'ai pas réussi à te protéger, mais au moins aurai-je réussi à te sauver. Je t'aime". Les voilà ces trois petits mots. Ceux qui réveillèrent Sophie.

Sophie se réveilla en sursaut dans son lit. Elle en sauta aussitôt et se précipita dehors ou elle vit Bian, Dex, ses parents et Mr.Forkle regardaient quelque chose sous le panacier de Calla. Non. Pas quelque chose. Quelqu'un !

-Keefe...! Couina Sophie.

Sophie observa ce qu'il se passé. Gethen était sur le point de transpercer Keefe avec son épée. Sophe s'élança plus vite qu'elle n'avait jamais courut, quand elle fut à bonne distance elle effectua un saut puissant qui ne la surprenait. Elle entoura ses bras par dessus la tête de Keefe pour le protéger et lança un regard de défi à Gethen qui lui lacéra l'épaule jusqu'à son bassin.

Pdv : Keefe

Keefe attendait encore le coup de l'épée qui allait lui oter la vie. Mais le coup ne venait toujours pas à la place ce fut un pois qui s'abbatu sur lui comme un bouclier et l'odeur acre du sang qui coule. Il ouvrit les yeux et vit des beaux yeux noisettes qui le regardaient inquiets. Keefe n'en croyait pas ses yeux. Sophie était sauvée ! Elle était en vie. Et avec elle, les démons de Keefe arrêtèrent leur chemein vers le coeur pour se rendormir. Miantenant que Sophie était de retour, ils avaient une chance de vaincre les Invisibles. Sophie était revenue et avec elle l'espoir aussi plus brillant que jamais.

Chapitre 8 : Innocente...mais incontrôlable.Modifier

Sophie sentit son épaule se déchirée au contact de l'épée. Une douleur lancinante la menaçait de perdre à nouveau connaissance, mais elle devait restée forte et se battre. Pour Keefe qui la regardait avec des yeux remplis de joie et d'espoir. Sophie voulut s'assuré qu'il allait bien mais il cria :

-Sophie derrière toi !

Sophie se retourna et vit Gethen lancer un nouvel assaut. Sophie le repoussa, d'une pression télépathique, et l'envoya s'écraser par terre. Sophie se redressa et sauta sur un invisible qui s'apprêtait à poignarder Grady par derrière. Mais ce n'était pas Sophie qui secourut Grady, c'était la louve dorée qui avait failli tuer Fitz quelques jours plus tôt, mais cette fois-ci Sophie parvint à se maîtriser. Elle sauta donc sur l'invisible et lui mordit le bras pour le forcer à lâcher prise sur le poignard. Quand, Sophie le relâcha du sang s'écoulait de l'endroit ou Sophie avait mordu, ce n'était pas assez pour causer de blessures mortelles mais assez pour le traumatiser. Cet invisible se releva et sauta le plus loin possible de Sophie. Sophie se retourna et se retrouva en face à face avec Lady Gisela qui la menaçait d'une épée. Sophie lui lança un regard de défi pour dire "Vas-y je t'en prie approche cette épée de ma gorge et tu peux dire adieux à te jambes." Mais Lady Gisela n'en fit rien. Elle abaissa l'épée et fit demi-tour sans rien dire, elle aida Gethen à se relever et avant que n'importe qui est le temps de faire le moindre mouvement ils sautèrent. Sophie s'approcha de Keefe et détacha ses liens qui étaient trop puissants pour être rompu avec les aptitudes. En revanche des crocs de loup faisaient largement l'affaire. Sophie voulut se retransformer en humaine, mais elle n'y parvint pas. Il fallait que Sophie se dépêche de reprendre forme humaine, elle ne pourrait bientôt plus se contrôler et l'instinct de la louve affamée reprendrais le dessus. Sophie tenta en vain de lutter, mais son instinct de louve ne trompé pas, elle était affamée et enragée. Personne ne peut survivre à ce combo. Sophie se tourna vers Keefe avec des yeux qui n'étaient pas les siens. Ses yeux n'étaient plus noisette aux reflets d'or, mais rouges. D'un rouge vif qui si les elfes croyaient en les légendes humaines, ils l'auraient confondu avec un loup vampire. Sophie sauta avec rapidité et agilité sur Keefe. Ce même Keefe qu'elle avait sauvé un instant plus tôt. Ce même Keefe qui la regardait toujours avec des yeux bleus glaciers chaleureux et amoureux. Ce même Keefe qui n'avait pas été loin de perdre la vie pour sauver celle de Sophie. Quand Sophie se remémora tout ça, elle parvint à se contrôler et se calmer. Sa respiration saccadée redevint régulière, ses yeux rouges redevinrent noisette et la louve fut bientôt remplacée par une Sophie en pleurs et à l'épaule ensanglantée. Sophie cacha sans tête dans ses bras tellement elle avait honte. Elle avait failli tuer Keefe ! Comment pourrait-elle se le pardonner ? Elle continua de sangloter en silence quand plusieurs personnes vinrent la prendre dans leurs bras. Sophie n'avait pas besoin de lever les yeux pour savoir qui étaient ces personnes. Son talent de métamorphe lui aiguisé ses sens même sous forme humaine. C'était Keefe, Biana, Dex, Grady, Edaline et Mr.Forkle qui venaient la consoler.

-Pardon...Je suis horrible. Articula Sophie entre deux sanglots.

-Ce n'est pas ta faute, mais il va falloir qu'on t'aide à le maîtriser. Répondit Keefe.

-Ca je ne crois pas ! A vrai dire vous ne pourrez plus l'approcher avant longtemps ! Cria la voix du conseiller Emery.

Sophie regarda le Conseil arriver, du moins Emery, Bronte, Terik et Oralie qui la regardaient avec un regard effrayé. Ce n'était pas que cela dérangeait Sophie, mais parmi les trois conseillers qui la soutenaient le plus il y avait Oralie sa mère, mais c'était pourtant elle qui la regardait avec le regard le plus apeuré que Sophie ait jamais vu. Avait-elle peur de Sophie ? Ou d'être évitée et crainte de tous parce qu'elle était la mère d'une métamorphe ? Sophie ignorait la réponse et préférer ne pas la savoir. Sophie reporta son attention sur Bronte et Terik. Bronte la regardait avec une lueur de peur dans le regard, mais une autre lueur brillait dans son regard, une lueur bien plus forte et brillante la lueur...De la fierté. Bronte était fier de Sophie. Mais pourquoi ? Encore une question sans réponse. Sophie regarda ensuite Terik, lui aussi la regardait avec frayeur mais son regard montrait aussi de la compassion. Terik, malgré toute ces années, était toujours aussi bon et gentil envers Sophie. Cela ne surpris donc pas cette dernière quand il lui offrit un sourire.

-Et pourquoi on ne pourrait pas l'approcher avant longtemps ? Demanda Grady.

-Appelez donc Elwin avant que ce tout ce sang ne me donne la nausée ! Répondit tout simplement Emery.

Sophie allait lui répondre que si il était pas content il avait qu'à affronter les Invisibles tout seul, mais elle se retint de justesse, elle savait déjà qu'elle allait avoir des ennuis, alors autant éviter de s'en apporter plus. Edaline invoqua une couette pour que Sophie soit plus confortablement installée et Keefe l'aida à s'allonger pour éviter qu'elle ne perde plus de sang. Elwin finit par arriver, comme à son habitude il invoqua des orbes lumineux de différentes couleurs et examina Sophie avec ses lunettes.

-Alors, j'ai réussi à arrêter le saignement et à refermer la plaie, mais elle gardera une cicatrice, du moins surtout au niveau de l'épaule qui a été plus profondément touchée, quant à son bassin elle gardera une légère marque qui devrait disparaitre dans quelques mois. Déclara-t-il en passant une main dans ses cheveux noirs en bataille.

-D'accord merci. Répondit Sophie.

-Mais de rien ma petite Sophie. Dit-il n la prenant dans ses bras les larmes aux yeux.

-Bon excusez-moi, mais je dois y aller j'ai un rendez-vous. A la prochaine !

Sophie regarda Elwin sauter à ce rendez-vous. Elle fixa l'endroit d'où il avait sauté jusqu'à ce que plus aucune lumière ne soit visible et se tourna vers les conseillers. Sophie savait déjà qu'ils allaient lui faire un sermon vu le regard sévère d'Emery mais elle ignorait pour quelles raisons ?

-Bon...Pourquoi avez-vous dit ça ? Demanda Edaline.

-Lady Gisela à, part je ne sais quel moyen, montrait votre confrontation chez tous les habitants des Cités Perdues. Répondit Oralie qui commençait à pâlir.

L'information mit un temps pour rejoindre le cerveau de Sophie, mais quand elle comprit que cela voulait dire que tout le monde connaissait son nouveau pouvoir et qu'il était incontrôlable, elle devint plus livide qu'un mort.

-Vous êtes en train de dire que tout le monde, absolument tout le monde est au courant pour... ? Demanda Sophie.

-Exactement. Répondit Bronte.

-Et alors ? Qu'est-ce que ça peut faire ? Où est le mal ? Demanda Keefe qui perdait visiblement patience.

-Et alors ? Tout le monde est terrifié de savoir qu'un elfe dangereux court dans les rues ! Et maintenant ils sont tous au courant que Lady Gisela et Gethen se sont échappés ! Répondit Emery.

Sophie se souvint d'un coup que le Conseil avait préférer ne pas ébruiter la fuite de Lady Gisela et Gethen pour ne pas que la population « Soit appeurée » comme avait dit Emery deux ans auparavant. Pour que la population ne comprenne pas que le Conseil ne pouvait pas les protéger la voilà la vraie raison ! Mais Sophie préféra s'abstenir de leur dire ça.

-Ils ne devraient pas être terrifiés ! Mais ravis ! Ce n'est pas tous les jours qu'on voit un elfe débloqué le pouvoir ancestral ! Répondit Keefe.

Pouvoir ancestral ? Mais de quoi pouvait bien parler Keefe ? Sophie se devrait de lui demander des explications plus tard.

-Comment connaissez-vous le pouvoir ancestral ? Il n'existe plus depuis la fondation du conseil ! S'écria Emery.

-Je n'ai pas envie de vous parlez de ma vie personnelle. Répondit simplement Keefe.

-Bien...Mais nous avons pris une décision à l'unanimité pour le sort de Mlle.Foster.

-C'est faux. Bronte, Oralie et moi n'étions absolument pas d'accord. Dit Terik.

-Pardon. Je voulais à neuf voix contre trois. Nous avons choisi le sort de Mlle.Foster.

-Et ? Qu'est-ce qu'il va lui arriver ? Demanda Edaline.

-Nous vous retirons sa garde. Répondit Emery d'une voix froide et sans appel.

-PARDON ?! S'exclama la bande à l'unisson.

- Nous retirons la garde de Mlle.Foster à Lord Grady et Lady Edaline. A partir de demain elle vivra avec Lady Kiliana. Elle est déjà au courant et son fils aussi.

-Mais c'est injuste ! S'indigna Sophie.

-Ce n'est pas ma faute si j'ai ce pouvoir ! Ce n'est pas ma faute si je suis comme ça ! Rien n'est ma faute et c'est moi qui mérite les conséquences !

-Et bien ce n'est pas notre faute non plus ! Votre pouvoir est dangereux ! Et Lady Kiliana sera mieux vous contrôler. Répondit Emery toujours aussi froid.

-Vous êtes une belle bande d'hypocrites. Répondit tout simplement Sophie.

-Pardon ? Demanda Emery.

-Vous êtes une belle bande d'hypocrites. Depuis mon arrivée ici vous ne faites que me dire à quel point les elfes sont supérieur aux humains. Mais c'est faux ! Vous êtes comme eux ! Vous jugez sur les noms de familles ! Si une famille est plus importante comme les Vackers la sanction est moins importante ! Mais si c'est les Dizznee la sanction est presque Exilium ! Vous jugez sur des histoires d'assortiments ! Si deux personnes s'aiment mais qu'ils ne se trouvent pas sur l'une des cinq listes de l'autre, ils n'ont presque pas le droit d'être ensemble et s'ils y parviennent on les juge parce qu'ils sont heureux ! Si un couple à des jumeaux, les jumeaux sont mal-vu ! Il y a des parents qui vont jusqu'à les forcer à faire croire qu'ils ont un an de décalage ! Mais bon sang ! Laissez-les être heureux au lieu de juger leur bonheur ! Mais surtout ce qui vous rapproche le plus des humains c'est ce que vous venez de faire. S'il y a un problème avec quelqu'un vous préférer fuir le problème et le donner à quelqu'un d'autre plutôt que d'essayer de comprendre ce que ressens cette personne ! Mettez vous à ma place un seul instant ! Maintenant au revoir et bonne journée à vous !

Sur ces mots Sophie se dirigea vers le manoir en fulminant. Elle savait que tout ce qu'elle venait de dire ne servirait à rien et qu'elle irait quand même chez Lady Kiliana, mais au moins elle avait dit ce qu'elle avait sur le cœur. Mais Sophie n'était pas du genre à se laisser abattre, elle ferait tout ce qui était en son pouvoir pour revenir le plus vite possible chez ses parents, ses vrais. Tiergan et Oralie étaient certes ses parents biologiques, mais c'étaient Grady qui lui avait donné le soutient et la protection d'un père et Edaline qui lui avait donnée l'attention et la compassion d'une mère. C'étaient eux ses parents et eux qui lui avaient donnés plus d'amour que Tiergan et Oralie. Sophie s'assit sur son lit toujours en colère. Comment osent-ils la séparaient de ses parents ? Sophie avait besoin d'eux pour se contrôler. Sophie avait besoin de personnes qui l'aimaient pour se maitriser. Pas de personnes qui la rabaisserait au contraire ! Sophie était tellement en colère qu'elle ne vit pas Keefe entrer dans sa chambre et s'installer à ses côtés.

-Ca va ? Demanda-t-il.

-Comme une fille qui vient d'apprendre qu'elle va vivre avec l'elfe qui n'a eu aucun répit à laisser Fitz rué de coups mon petit-ami. Super quoi ! Répondit Sophie d'un ton maussade.

-On va trouver une solution ne t'inquiète pas. On est la Team Foster-Keefe la meilleure tu te souviens ?

-Si...La meilleure. Mais ce qui me gêne aussi c'est de savoir que je vais vivre sous le toit d'un garçon que je ne connais même pas ! Je ne sais même pas son nom ! Reprit Sophie.

-Stephen Forgarden. Un gars de notre âge brun aux yeux azur et empathe comme sa mère. Répondit Keefe d'un ton jaloux.

Sophie ne savait pas s'il avait essayé de cacher sa jalousie, mais elle l'avait bien remarquée, rien qu'à sa mâchoire crispée et ses poings serrés. Sophie sourit en voyant que même Keefe pouvait éprouver de la jalousie.

-Pourquoi tu souris ? Demanda-t-il quand il remarqua le sourire qui illuminait le visage de Sophie.

-Ho rien je viens juste de me rendre compte que même Keefe Sencen, l'auteur de l'incident du Grand Gulon, le garçon le plus populaire de tout Foxfire, le seul garçon de ma connaissance qui a des yeux bleus glaciers chaleureux mais surtout le garçon qui a toutes les filles à ses pieds. Même ce garçon peut être jaloux.

-Je ne suis pas jaloux ! Répondit Keefe.

-Si.

-Non.

-Moi je te dis que si. Reprit Sophie.

-Ouais bon ok je m'avoue vaincu ! Mais tu t'attendais à quoi ? Tu vas vivre avec un autre garçon qui a une mère qui me déteste alors ! Répondit Keefe en se levant.

-Mais tu sais très bien qu'il y a que toi qui compte ! Lord Bellecoiffe ! Mon Lord Bellecoiffe ! Rajouta Sophie avec un clin d'œil.

Keefe lui offrit un sourire éclatant en guise de réponse, un sourire éclatant qui fit battre le cœur de Sophie à une vitesse folle. Mais pourquoi maintenant ? Pourquoi pas quand elle lui avait « avouée » ses sentiments ? Sophie n'avait pas besoin de chercher pour savoir, elle était folle de ce garçon, elle avait été prête à mourir pour lui, alors qu'elle n'avait jamais fait ça avec n'importe qui. La vie sans Keefe était une idée intolérable pour Sophie. Mais à l'inverse une vie avec lui était la plus belle idée du monde, même si cette idée pouvait paraitre folle, Sophie savait qu'elle parviendrait à aller au bout de cette idée, elle le devait. Et puis ils partageaient déjà une chambre à Foxfire ça comptait déjà un peu.

-Au fait je ne t'ai même pas remercié. Dit Keefe tirant Sophie de sa rêverie.

-Hein ? Remercier de quoi ? Demanda Sophie perdue.

-De m'avoir sauvée la vie. Répondit Keefe en plongeant son regard glacier dans celui de Sophie.

Sophie voulut s'absorber à la contemplation de ces magnifiques yeux envoutants, mais Keefe attendait une réponse.

-On est quittes comme ça. Répondit-elle.

-Comment ça ? Demanda-t-il en venant se rasseoir au côté de Sophie.

-Quand j'étais dans le néant. Des souvenirs me sont apparus et tu étais presque tout le temps dedans, ce qui m'a aidée à me souvenir que des personnes m'aimer et qu'il fallait que je me batte pour eux. Et après juste avant que Gethen essaye de te tuer j'ai entendu ta plainte, du moins les dernières pensées que tu as eu avant mon retour et ces trois petits mots à la fin ont été la clé pour me réveiller. Répondit Sophie.

Keefe rougit quand il comprit ce que ça voulait dire et Sophie sourit attendrie. Même les personnes qui ont l'air les plus fortes ont des failles. Et Sophie était l'une des failles de Keefe.

-D'ailleurs...Moi aussi je t'aime...Murmura Sophie comme si Grady pouvait à tout moment entrer dans la chambre.

Keefe lui offrit son plus beau sourire en guise de réponse. Pas besoin d'être empathe pour savoir qu'il était touché. Sophie et Keefe passèrent donc la soirée comme ça à discuter de tout et de rien jusqu'à que Sophie tombe de sommeil. Keefe l'allongea doucement dans son lit et rentra chez lui. Même s'il craignait de s'écrouler de fatigue avant d'avoir pu sortir son cristal de saut. Si Grady le voyait avec Sophie il était un elfe mort.

Sophie se réveilla le lendemain à grande peine. Une douleur lancinante traversé son épaule dès qu'elle la bougeait. Mais la douleur qui étreignait son cœur était plus douloureuse encore. Sophie se changea et descendit le cœur lourd. Quand elle fut en bas elle vit ses parents qui l'attendaient les yeux brillants.

-Viens là fillette...Dit tout simplement Grady.

Sophie se jeta dans leur bras et n'y tenant plus explosa en sanglots.

-C'est injuste ! Pourquoi c'est quand je vous retrouve que je dois vous quitter ? Parvint-elle à articuler entre deux sanglots.

Grady et Edaline ne répondirent trop occuper à tenter en vain d'empêcher leurs larmes de dévaler leurs joues.

-Je vous promets de tout faire pour revenir...Murmura Sophie.

-Ne prends pas de risque inutiles fillette. Ne te mets pas le Conseil à dos. Répondit Grady.

-Ce n'est pas inutile, c'est pour vous et pour les Conseillers qu'ils me détestent s'ils veulent ça ne me fait ni chaud, ni froid. Répondit Sophie.

Edaline et Grady resserrèrent leur étreinte au lieu de répondre. Sophie se fit le serment de faire tout ce qu'elle pouvait pour revenir le plus rapidement possible. Les familles ne devraient pas être séparées. Sophie et ses parents restèrent comme ça jusqu'à l'arrivée des conseillers Emery, Bronte et Terik. Le conseiller Emery ne dit pas un mot et attrapa Sophie par le bras pour la forcer à lâcher ses parents pendant que Terik et Bronte présenter leurs mille et une excuses.

-Ca suffit on y va ! Dit Emery avant de sauter avec Sophie.

Sophie n'eut même pas le temps de leur dire au revoir et la dernière chose qu'elle vit d'Havenfield fut Edaline éclatant en sanglots. Sophie et Emery sautèrent dans une grande plaine où se trouvait un manoir rouge orné de décorations noires.

-Bienvenue à Sayaitaeen. Ta nouvelle demeure. Déclara Emery en guidant Sophie vers le manoir.

-Lady Kiliana ? Nous sommes là !

Sophie ne dit pas un mot même quand leur hôte vint les accueillir avec un sourire plus faux que ceux que Sophie avait quand Alden avait eu l'esprit brisé et qu'elle répondait que tout allait bien. Le sourire de Lady Kiliana était chimique et Sophie savait qu'elle allait passer un mauvais séjour ici. Lady Kiliana les fit entrer et leur présentant son fils Stephen. Stephen était un garçon exactement comme l'avait décrit Keefe, cheveux bruns impécablement coiffés, yeux azur, en revanche Sophie ne s'attendit pas à voir un sourire si forcé. Etait-il si mécontent que ça ? Non. Ce sourire forcé caché quelque chose et Sophie avait bien l'intention de découvrir quoi. Emery finit par sauter pour rentrer chez lui. A peine eut-il quitté le manoir que Lady Kiliana et Stephen changèrent radicalement d'expression. Stephen cessa de sourire et son regard exprimé de la peur. Quant à Lady Kiliana elle retira son faux sourire pour laisser place à un rictus et ses yeux se firent plus dur que de la pierre.

-Alors Stephen tu vas lui montrer sa chambre et aucun bruit.

Stephen regarda sa mère sans bouger d'un poil.

-T'as l'intention de bouger ou t'attend le déluge ?! Lui cria sa mère.

-Et calmez-vous ! Il va me la montrer cette chambre mais luissez lui le temps de comprendre qui je suis ! S'écria Sophie.

-Toi j'éviterais de la ramener ! Au fait je t'interdis formellement de revoir le jeune Sencen est-ce clair ? Répondit Lady Kiliana.

-Et puis quoi encore ? Vous n'êtes pas ma mère ! Répondit Sophie d'une manière dont elle ne se serais pas cru capable.

-Je n'ai pas eu le droit à l'amour de père, pourquoi aurais-tu le droit à celui du fils ? Demanda Lady Kiliana.

-Parce que moi je ne suis pas égoïste et j'essaye d'être respectueuse ? Hasarda Sophie.

-Espèce de petite insolente ! Dit Lady Kiliana et avant que Sophie n'ait pu comprendre ce qui se passait Lady Kiliana lui mit une gifle.

Sophie se frotta la joue, la douleur n'était pas grande mais c'était la première fois que Sophie recevait une gifle, ça lui faisait étrange, mais elle savait qu'elle avait intérêt à s'y habituer.

-Maintenant Stephen va te montrer ta chambre et vous allez parler comme des adolescents normaux ok ? Aller filez je veux plus vous voir ! Cracha Lady Kiliana.

Sophie et Stephen ne se firent pas prier et montèrent les marches quatre à quatre. Sophie suivit son hôte dans un couloir jusqu'à arriver devant une porte qu'il ouvrit. Derrière se trouvait une chambre avec du noir, du noir et du noir.

-C'est très éclairer...Commenta Sophie.

-Ouais...

-Bon. Tu t'appelles Stephen c'est ça ?

-Oui et toi c'est Sophie. Répondit Stephen en l'aidant à ranger ses affaires.

-T'as l'air très bavard en tout cas c'est bien... Répondit Sophie.

-Essaye d'être bavarde avec une mère qui ne sait que donner des ordres et te critiquer ! Répondit-il sèchement.

- Oui bah calme toi ! Je suis désolée c'est vrai que ta mère à pas l'air facile, mais ce n'est pas une raison ! Tu pourrais faire l'effort surtout que je ne vais pas rester longtemps. Reprit Sophie.

Stephen la regarda choquer.

-Pourquoi tu ne vas pas rester longtemps ? Demanda-t-il.

-Donnes moi une bonne raison de vivre sous le même toit d'une personne qui me déteste et qui a laissé Fitz rué de coups mon petit-ami.

-Aucune...Et ton petit-ami est ? Attends je suis sûr que je peux deviner c'est...Keefe Sencen je suis sûr ! Dit Stephen avec un sourire.

-Je suis si transparente que ça ?

-Non mais ma mère en a parlé tout à l'heure. D'ailleurs félicitations je n'ai jamais vu quelqu'un s'attirer aussi rapidement ses foudres ni lui répondre en fait. Répondit Stephen.

-J'en ai marre d'être traité comme une moins que rien. Je ne suis pas un jouet qu'on jette et récupère à volonté. Il est peut-être temps de changer le sens de la roue.

-Tu as de la chance moi je n'y arriverais pas. Bon j'y vais.

- Tu sais Stephen on est tous libre de choisir comment on veut affronter la rivière, soit on se laisse porter par le courant, soit on nage à contre-courant. Dit Sophie sans se retourner.

-Oui...Et toi rappelles toi que rien n'est facile, mais rien n'est impossible pour autant, concentres toi sur l'avenir et le monde que tu créeras pour tes proches. Répondit-il en sortant de la chambre.

Sophie le regarda sortir, de la chambre, abasourdie. Stephen avait l'air d'être intelligent, pourquoi n'utilisait-il pas cette intelligence pour confronter sa mère ? Sophie se posa cette question une bonne partie de la soirée. Elle ne trouva aucune réponse à part que sa mère était trop effrayante mais Sophie décida de mener son enquête le lendemain. Elle s'apprêta à aller dormir quand une voix retentit dans son dos.

-Bonsoir Sophie Foster...

Chapitre 9 : Nouveaux amis...Nouveaux ennemis.Modifier

Sophie se retourna vers la voix qui l'avait appelée. Elle se retrouva face à un invisible. A travers sa capuche on pouvait voir des boucles de cheveux châtains.

-Qui est-tu ? Que fais-tu là ? Comment es-tu entré ? Demanda Sophie à l'inconnue.

-Une question pas plus tous les soirs. Répondit l'inconnue.

-Hein ?

-Tous les soirs je viendrais et tu auras le droit à une question. Sauf aujourd'hui tu en as le droit à deux.

-Très bien alors que fais-tu là et comment es-tu entrée ? Demanda Sophie.

-Je suis ton alliée, même si mon accoutrement prouve le contraire. Et la ta fenêtre était ouverte, la lévitation est très utile.

Sophie allait poser d'autres questions quand elle entendit du bruit dans le couloir.

-Demain soir même heure. Et n'oublie pas que apparences peuvent parfois être trompeuse. Dit l'inconnue avant de sauter avec un cristal de saut vert.

A peine eut-elle disparut que Lady Kiliana entra suivit de Stephen. Sophie les regarda toujours choquée vis-à-vis de ce qu'il venait de se passer. Stephen lui lança un regard peureux et Lady Kiliana un regard plus sombre que le néant dans lequel Sophie avait été.

-A qui parles tu ? Demanda-t-elle en regardant d'un air suspicieux la pièce.

-En quoi ça vous regarde ? Répondit Sophie.

Stephen lui lança un regard contradictoire comme pour dire « Arrête tu vas te faire tuer ! ». Mais Sophie n'avait pas peur de la mère de Stephen. Pourquoi aurait-elle peur d'elle ? Aucune raison.

-Toujours aussi insolente ! Il va vraiment falloir que je te rééduque ! S'écria Lady Kiliana.

-Dommage c'est perdu d'avance ! Répondit Sophie en lui lançant un regard de défi.

Lady Kiliana s'apprêta à giffler une nouvelle fois Sophie, mais cette dernière ayant prévue l'attaque la bloqua.

-J'ai peut-être besoin d'être rééduquer comme vous dîtes, mais je n'ai pas besoin d'apprendre à comment me comporter avec des gens comme vous.

Lady Kiliana quitta la chambre rouge de colère et de honte. Stephen s'attarda un peu plus longtemps, quand Sophie le regarda elle vit une drôle de lueur de son regard, une lueur comme celle qu'elle voyait dans les yeux de Keefe. Quand Stephen se rendit compte qu'il dévorait Sophie du regard et qu'elle le regardait il vira rouge écarlate et sortit aussitôt de la chambre. Sophie ne reconnut pas la lueur qu'elle avait vu dans son regard, mais elle savait que ce n'était pas une lueur anodine. Sophie alla donc se coucher le cœur lourd en attendant le lendemain. Elle retournait à Foxfire et pas besoin d'être prophète pour savoir que tout le monde allait la dévisager.

Sophie se leva de bon matin pour ne pas croiser sa tutrice. Elle arriva donc à Foxfire avec un bon temps d'avance, elle se dirigea donc vers sa chambre qu'elle partageait avec Keefe et Fitz. Quand elle arriva elle vit que Keefe était là. En revanche Fitz et ses affaires avaient disparus.

-Salut ! Pourquoi les affaires de Fitz ont disparus ?

-Hey Foster ! Le Fitzou à été se plaindre à la direction du coup on va avoir un nouveau coloc ! Répondit Keefe.

-Super... Grogna Sophie.

-Ho aller, si ça se trouev ce sera quelqu'un de sympa, répondit Keefe.

-J'en doute...Comment veux-tu que notre nouveau coloc soit sympa sachant que je suis dans les parages ? Demanda Sophie.

Keefe la regarda attendrit, s'approcha d'elle et déposa un baiser sur ses lèvres.

-Peut-être parce que je suis là pour m'occuper de toi et que cette personne s'est portée volontaire pour être avec nous ? Proposa Keefe.

Sophie ne lui répondit pas et l'enlaça. Sophie espérait vivement que Keefe avait raison, mais elle se devait de lui faire confiance. Ils retèrent longuement enlacés comme ça, à vrai dire jusqu'à que quelqu'un arrive dans la chambre.

-Mmmh Mmmh. Toussota cette personne.

Sophie se retourna et vit Stephen s'approcher d'eux. Sophie revit cette même lueur qu'elle avait vu la veille dans son regard. Elle regarda Keefe qui la regardait avec cette même lueur, c'est à ce moment que Sophie comprit ce qu'était cette mystérieuse lueur. Stephen était amoureux d'elle ! Mais pourquoi ? Ils se connaissaient depuis à peine deux jours ! Sophie regarda Keefe qui devait visiblement avoir compris, étant donné qu'il regardait Stephen d'un air méfiant.

-Salut ! Je suis Stephen ! Et tu dois être l'heureux élu du cœur de Sophie Keefe ! Dit Stephen en tendant la main.

Keefe la serra en confirmant ses propos. Sophie elle était trop choqué de la manière dont se comportait Stephen. Ce n'était plus le même garçon de la veille. Ce n'était plus le garçon effrayé et froid de la veille. C'était un garçon chaleureux et souriant. -Sophie ? Sophie ? L'appela Keefe.

-Hein ? Heu oui pardon vous disiez ? Demanda Sophie.

-On te demandait si ça allait. Tu avais l'air plonger dans tes pensées. Répondit Stephen.

-Non rien c'est bon ! Bon on va en cours ? Personnellement j'ai Univers avec Keefe alors bye !

Sophie partit sans attendre de réponse, Keefe la suivit et ils se rendirent à leur cours. Comme d'habitude tout le monde dévisagea Sophie mais cette fois ci c'était plus par peur qu'autres choses. Une fois que le cours fut fini Sophie rejoignit Dex, Biana et Marella aux casiers. A son arrivée Biana et Dex lui offrirent des sourires éclatants.

-Salut Sophie ça va ? Demanda Dex.

-Super ! Et vu vos têtes je pense que vous aussi mais et toi Marella ? Demanda Sophie.

-Bien, mais désolée je dois y aller.

Sophie ne comprit pas la soudaine gêne de son amie jusqu'à qu'elle croise son regard. Le regard de Marella était froid et terrifié. Marella avait peur de Sophie. Et elle savait que ce ne serait pas la dernière. Sophie passa donc cette journée le cœur lourd. Et quand le soir arriva elle se souvint qu'elle devait poser des questions au sujet de cette histoire de pouvoir ancestral qu'elle possédait. Elle se précipita donc dans sa chambre et arriva au beau milieu d'une grande conversation entre Keefe et Stephen qui ne l'avaient pas entendus arriver.

-Je sais que tu ne me fais pas confiance, dit Stephen.

-Et ça t'étonnes ? T'es amoureux de ma petite-amie je te rappelle ! Répondit Keefe.

-Oui je sais mais tu l'as gagnée à la régulière. Son cœur t'a choisi toi, et ça ne risque pas de changer, elle t'aime vraiment ça se voit. Tu sais très bien que je dis vrai et que le cœur à toujours raison. Et je sais aussi que c'est plutôt ma tête qui se dit l'aimer. Mais je vais avoir besoin du déclic qui lui fera comprendre que non. Reprit Stephen.

-Mmmh. Mais pourquoi l'aimes-tu toi ? Demanda Keefe.

-Mmmh...Surement parce qu'elle à tenu tête à ma mère et on va se l'avouer, elle est plutôt belle et mignonne, répondit Stephen.

Sophie rougit en entendant cette phrase. Son cœur ne battait pas la chamade comme avec Keefe mais ses rougissements étaient bien là. Sophie voulut signaler sa présence quand Keefe se leva d'un bond.

-Ecoute moi bien Stephen. Je ne peux pas t'empêcher d'avoir des sentiments ça je ne le sais que trop, mais rien ne peut m'empêcher d'être jaloux et surement possessif vis-à-vis de Sophie alors évite de trop me chercher, reprit Keefe.

Sophie se sentit flattée de voir que Keefe l'aimer à ce point. Jamais elle ne l'avait vu être jaloux. Mais Sophie qui devait absolument parler à Keefe, toussota pour signaler sa présence. Les deux garçons se retournèrent d'un seul et unique bond. Keefe devint plus rouge le bracelet de rubis de Sophie quant à Stephen il devint rouge pivoine et sortit dans la pièce sans demander ses restes.

-On ne reparle jamais de ça, dit Keefe coupant l'herbe sous le pied à Sophie.

Cette dernière sourit attendrit, derrière le Keefe fauteur de troubles et blagueur se trouvait un Keefe adorable, protecteur et possessif sur les êtres qui lui sont chers.

-D'accord. Mais de tout façon il faut qu'on parle de mon pouvoir de métamorphe, tu l'as qualifié de « pouvoir ancestral » hier, répondit Sophie.

-Ah mince tu t'en souviens. Bon va falloir que je m'explique mais assieds-toi ça risque d'être long.

Sophie alla s'asseoir à côté de Keefe et lui fit signe de la tête pour lui dire qu'il pouvait commencer.

-Tout à commencer quelques siècles avant la fondation du Conseil. Il n'existait que quatre métamorphes à ce moment-là. Et c'est eux qui faisaient régner la paix. Les quatre métamorphes se nommaient Stella, Joachim, Salomé et Côme. A cette époque les relations elfes-humains n'étaient pas rare c'est pour ça qu'ils portaient des prénoms se rapprochant de ceux des humains. Donc pour commencer les métamorphes ne peuvent se transformer qu'en cinq animaux tous différents selon leur caractère, à l'exception d'un seul. Le dragon. Les quatre métamorphes pouvaient chacun se transformer en un dragon élémentaire. Stella se transformait en dragon de feu, Joachim en dragon de la terre, Salomé en dragon de l'air et Côme de l'eau. Ils possédaient chacun un animal totem disons. Mais j'ignore lesquels. Mais bref, ils possédaient donc tous ce talent qui les rendaient plus puissant et craint de tous. Mais le pouvoir leur et vite montés à la tête. Joachim et Salomé ont déclarés qu'ils pouvaient faire ce qu'ils voulaient à cause de leur pouvoir, mais Stella et Côme n'étant pas d'accord les en empêchèrent. La guerre fut donc déclarée entre les quatre chefs. Les quatre tombèrent au combat. Personne n'avait gagné. Mais...Ils avaient des descendants et même si le pouvoir de métamorphe s'affaiblissait à chaque génération, il était bien là, ancré dans le cœur des descendants. Mais Côme et Stella l'avaient prévu, ils firent donc un rite sacré pour que seuls les descendants qui le méritent puissent contrôler ce pouvoir. Et quelque chose me dit qu'il va falloir trouver ces descendants si on veut battre les Invisibles. Trois elfes spéciaux, ça ne va pas être facile à trouver, dit Keefe en achevant son récit.

-Tu te trompes il n'y en à que deux à trouver, répondit Sophie.

-Ah oui ?

-Tu es un métamorphe, c'est pour ça que cela fait plus de deux ans que tu refuse de me dire ton second pouvoir, reprit Sophie.

Sophie avait prononcé cette phrase en plongeant son regard dans celui de Keefe et vu la surprise qu'elle y lisait, elle avait vu juste.

-Tu as raison. Je suis désolé de ne pas te l'avoir dit mais il fallait que je vous protège, s'excusa Keefe.

-Je te comprends, mais du coup quels sont tes cinq animaux ? Et de qui es-tu le descendant ? Demanda Sophie.

-Descendant de Côme.

-Donc tu contrôle l'eau ? Comme Linh ? Demanda Sophie.

-Pas exactement, Linh peut seulement contrôler l'eau sous forme liquide alors que moi je peux la contrôler, du moins sous ma forme de dragon, sous toute ses formes, solide, liquide ou vapeur et d'une certaine manière la pluie aussi, mais je ne contrôle pas encore cette forme, répondit Keefe les yeux dans le vague.

-Et bien on va apprendre ensemble. Je vais beaucoup avoir besoin de ton aide moi, dit Sophie. Mais quel ton animal totem et les trois autres ?

-Je peux me transformer en tigre, en ours, en faucon, en dragon d'eau du coup et mon animal totem est le lion blanc, lui répondit-il.

Sophie se perdit les yeux dans le vague s'imaginant Keefe en lion blanc. Un magnifique lion blanc aux yeux bleus glaciers, fort, puissant et majestueux. Voilà comment devait être l'apparence de Keefe en lion. C'est à ce moment là que Sophie essaya de s'imaginer à quoi elle devait ressembler en louve, mais malgré tout ses efforts elle n'y parvint pas.

-A quoi je ressemble ? Je veux dire, quand je me transforme en louve ? Demanda-t-elle.

Keefe la regarda interloquer avant de regarder dans le vague pendant un instant qui ressembla à une éternité pour Sophie. Keefe finit enfin par regarder Sophie et plongeait son regard dans le sien.

-Tu es, quand tu te transforme, tout aussi magnifique que sous ta forme elfique, ton pelage est doré comme le reflet de tes yeux et avec les reflets de ta fourrure on croirait des flammes dansantes. En bref, toujours aussi belle et envoutante, répondit-il avec un sourire franc.

Sophie lui rendit son sourire et se blottit contre lui. Keefe passa un bras par-dessus ses épaules et déposa un baiser sur son front.

-Est-ce que tu arrives à te contrôler ? Je veux dire, sous ta forme de lion blanc ou n'importe laquelle ? Demanda Sophie.

-En lion blanc oui, mais pour les autres je ne me suis pas assez entrainé et pour la forme de dragon c'est impossible de s'entrainer sans passer inaperçu.

-Et bien...On a plus qu'à s'entrainer tous les deux ! Répondit Sophie.

-On commence demain.

Sophie se réfugia encore plus au creux de ses bras quand il prononça cette phrase, elle ne voulait plus blesser personne, mais ce pouvoir inconnu l'effrayée. Mais Sophie savait que Keefe était là pour elle et elle serait là pour lui. Sophie finit par s'endormir la tête pleine de questions et d'une certitude. Quoi qu'il arrive, elle se battrait jusqu'à son dernier souffle. Peu importe qui sera l'ennemi.

Sophie se réveilla le lendemain prête à affronter les regards des autres et les préjugés. Sophie alla mettre son uniforme et alla rejoindre Keefe devant la salle de Langue Multi-espèce. Et comme Sophie s'y attendait tout le monde l'a dévisagé avec peur et haine. Keefe se rapprocha et entrelaça ses doigts à ceux de Sophie pour lui montrer son soutien.

-Ne les laisse pas te rabaisser. Ils sont juste jaloux. Et rappelle-toi. Il n'y a aucune cicatrice à ta beauté, lui murmura-t-il à l'oreille.

Sophie sourit et serra plus fort sa main. Keefe avait raison Sophie était-elle-même peu importe l'avis des autres. Sophie passa donc cette journée à éviter les rageurs et a essuyé leurs critiques. Quand le dernier cours fut achevé, elle et Keefe sautèrent à Candleshade. Les choses sérieuses commencer. Une fois qu'ils furent arrivés Sophie hotta son uniforme pour l'écahnger contre un legging noir, des bottes souples et sa tunique « Team Foster-Keefe » avec un peu de chance sa tunique lui apporterait bonheur. Quand elle alla retrouver Keefe dans salle d'entrainement elle le vit avec sa tunique rouge, son pantalon troué bleu ciel et des baskets noires.

-Alors ? On commence par quoi ? Demanda Sophie impatiente.

-Il faut que tu commence par maitriser ton animal totem, donc à le comprendre. Les loups sont des animaux loyaux, ce sont des guides et ont un grand esprit surtout de meute. Alors il va falloir que tu apprennes à penser comme un loup.

-Et je fais comment ? Demanda Sophie.

-Je suis un lion pas un loup moi, répondit Keefe. Pense comme une louve Alpha et tu trouveras.

Sophie s'assit par terre en songeant aux paroles de Keefe. Comment penser une louve Alpha ? Une louve Alpha pensait avant tout avec son cœur. Qu'est-ce que le cœur de Sophie disait ? Son cœur lui criait de se battre, de rejoindre ses parents, d'aimer et aider ses proches, il lui criait aussi d'être heureuse avec Keefe. Son cœur lui criait surtout de se battre et risquer sa vie pour ceux qu'elle aimait. C'est quand Sophie comprit cela qu'un froid glacer lui parcourut les veines. Bientôt effacer pour laisser place à une douce chaleur. Cette chaleur se rependit dans chaque partit du corps de Sophie. Dans ses veines, dans son esprit, dans ses muscles, dans son âme, mais surtout et avant tout dans son cœur. Sophie se transforma en louve dorée. Elle avait l'impression de ne faire qu'un avec l'âme de la louve Alpha. Non. Pas l'impression. Elle ne faisait qu'un. Sophie était la louve et l'âme de la louve était Sophie. Sophie ouvrit les yeux et les tourna vers Keefe qui la regardait avec un grand sourire et un regard admiratif et affectueux. Elle s'approcha de lui et aucune force n'essayait de la contrôler cette fois, elle était libre de ses mouvements, c'était son esprit qui contrôlait tout ses faits et gestes. Non. Pas son esprit, son cœur. Son cœur battait pour ses proches. Que ce soit sous sa forme de louve ou elfique. Sophie se retransforma et se jeta au cou de Keefe en l'embrassant.

-Merci !

-De rien. Tu mérites bien plus que ça, répondit Keefe.

-Qui c'est qui a le meilleur petit-ami du monde ? Demanda Sophie.

-Toi apparemment ! Répondit-il avec son plus beau sourire.

Sophie resserra encore plus son étreinte autour de lui. Une certitude se fit en elle. Elle ne pourrait jamais vivre sans lui et parmi tout ses proches c'est surement pour lui qu'elle serait prête à tout donner et abandonner.

-Bon, ce n'est pas que je n'aime d'avoir contre moi, mais faudrait continuer l'entrainement non ? Proposa Keefe.

Sophie voulut répondre non, mais elle savait qu'il avait raison. Elle se détacha donc de lui à contrecœur et plongea son regard dans le sien pour demander :

-Et maintenant ?

-On va t'apprendre à te battre sous ta forme de louve.

-On ? Demanda Sophie.

-Tu croyais que j'allais tout faire tout seul ? Répondit Keefe avec un sourire.

Sophie ne fit pas attention à la gentille pique et se transforma en louve dorée. Keefe se transforma sous ses yeux en un magnifique lion blanc aux yeux bleus glaciers exactement comme l'avait imaginé Sophie la veille. Sophie se demanda commet Keefe et elle allaient pouvoir parler quand sa voix pénétra l'esprit de Sophie.

-Alors tu es prête ?

-Mais que...Comment c'est possible ?

-Chaque animal possède un talent particulier le lion blanc c'est la télépathie, en revanche pour les loups je l'ignore, répondit Keefe.

Sophie hocha la tête et ils se mirent au travail. Sophie devait s'attaquer à des mannequins en utilisant toutes les aptitudes d'un loup. Sophie savait que les loups travaillaient en équipe, mais qu'ils étaient aussi de redoutable prédateur en solitaire en clair ils étaient tout le temps des prédateurs. Sophie attaqua donc le mannequin avec agilité et ruse en le prenant par derrière. Mais le mannequin étant un mannequin ensorceler la bloqua. Sophie dut s'y reprendre à plusieurs reprises avant d'arriver à le vaincre. Mais elle n'avait pas prévu l'arrivée d'un deuxième mannequin avec une dague qui s'attaqua à Keefe. Et avant que le mannequin n'est pu esquisser ne serait-ce qu'un mouvement Sophie projeta Keefe hors de la trajectoire et s'occupa du mannequin en à peine quelques minutes. Keefe et Sophie reprirent leur forme elfique.

-Dis...Tu aurais vraiment fait ça pour moi ? Je veux dire te sacrifier ? Demanda Keefe d'un ton hésitant.

-Bien sûr qu'est-ce que tu crois ?

-Rien mais pourquoi ? Je veux dire, tu prends toujours des risques, mais jusque là tu n'avais jamais pris une attaque aussi dangereuse à la place de quelqu'un.

-Et bien je n'en ai tout simplement pas eu l'occasion. Et la force de la meute c'est le loup. La force du loup c'est la meute. Alors que ferais-je sans mon meilleur allié ? Demanda Sophie d'un air mystérieux.

Elle se dirigea vers la porte et rajouta :

-Ou alors c'est peut-être parce que je t'aime je ne sais pas.

Sophie quitta la pièce, mais elle vit tout de même le sourire qui illuminait le visage de Keefe. Sophie se changea, retrouva Keefe et ils sautèrent à Foxfire ou ils avaient déjà loupé le couvre-feu. Ils se faufilèrent sans bruit jusqu'à leur chambre.

-Vous étiez où ? Demanda Stephen à leur arrivée.

-On s'entrainait, répondit Keefe.

-D'accord...Qu'est-ce que tu cherches ? Demanda Stephen à Sophie qui regardait la pièce d'un air circonspect.

-Bah...Quand je suis arrivée chez Lady Kiliana le soir il y a une fille qui est venue me parler et elle m'a dit qu'elle viendrait tous les soirs. Alors je regarde si elle n'est pas là.

A peine eut-elle prononcé ces paroles que la fille apparue.

-Bonsoir Sophie, Stephen et Keefe, dit-elle à son arrivée.

-Bon j'ai le droit à une question c'est ça ? Demanda Sophie ignorant les politesses.

-Oui et tes deux amis ont le droit à une question chacun aussi. Mettez vous d'accord, car si vous posez la même question vous n'aurez pas de secondes chances.

-D'accord, vas-y Stephen commence, dit Sophie.

-Quel âge as-tu ? Tu me parais jeune pour être une invisible.

-J'ai quinze ans et je te rappelle que Sophie et ses amis ont rejoints le Cygne Noir vers quatorze-quinze ans alors l'âge ne compte plus vraiment, répondit l'inconnue.

-A mon tour, l'autre soir tu m'as dit que les apparences peuvent être trompeuses, pourquoi ? Demanda Sophie.

-Il y a plusieurs traitres dans votre camp qui sont en réalité des Invisibles. Qui ? Je l'ignore. Mais méfiez-vous, vous n'êtes en sécurité nulle part. Et surtout trouvez rapidement les traitres ou ils vous consumeront de l'intérieur. N'en parlez à personne tant que vous ne les aurez pas tous dénicher. Si je me trompe il doit y en avoir trois, voir plus si l'un d'entre arrive à rallier ses proches, ce qui fera un total de six si c'est le cas, répondit l'inconnue en regardant Sophie.

-Très bien alors dernière question...Qui es-tu ? Demanda Keefe.

-Je me demander si vous alliez finir par me poser la question.

L'inconnue retira sa capuche pour laisser place à une jeune elfe très jolie avec ses cheveux couleur miel et ses yeux bleu électrique. Elle avait aussi un joli visage avec des lèvres couverte de gloss discret, mais qui la rendait tout de même plus belle. Quand son regard croisa celui de Sophie, elle comprit immédiatement de qui elle était la fille et cela lui donnait des frissons dans le dos.

-Vu ta tête, tu sais qui sont mes géniteurs et crois moi j'aurais préférée avoir n'importe qui d'autres comme parents, voir ne pas en avoir tout cours, dit l'inconnue à l'intention de Sophie. Sophie ne savait pas pourquoi, mais elle croyait l'inconnue, cette Invisible avait beau être la fille de deux personnes que Sophie aurait préférer ne jamais rencontrée, elle dégageait une aura rassurante et l'instinct et le cœur de Sophie lui disaient de lui faire confiance. Sophie remarque les regards interloqués de Keefe et Stephen, mais elle ne répondit pas, ce n'était pas à elle d'annoncer cette nouvelle.

-Alors je suis Livyya. Eclipseuse malgré le fait que mes parents ne possèdent pas ce talent. Et je suis la fille de Gethen et Lady Gisela....

Chapitre 10 : Les apparences sont souvent trompeuses. Modifier

Sophie avait beau avoir deviné les géniteurs de Livyya avant qu'elle ne dise leurs noms, l'entendre de sa bouche lui glaçait tout de même le sang. Sophie regarda Stephen qui était abasourdi. Avait-elle bien fait d'autoriser sa présence ? Après tout, il était encore un inconnu pour elle. Sophie regarda ensuite Keefe qui n'avait pas l'air d'avoir compris. Sophie s'approcha de Keefe au moment ou il s'effondra au sol.

-Keefe ? Keefe, ça va ? Demanda Sophie d'une voix douce.

Stephen, regardait la scène, impuissant pendant que Livyya sortait un cristal de saut vert de sa poche.

- Je m'excuse d'avoir perturbée votre soirée, mais je dois y aller, je vous donnerai plus d'informations demain, dit-elle. Et une dernière chose Sophie n'oublie jamais au grand jamais que les apparences sont trompeuses.

-Hé attend ! Cria Sophie en vain.

Sophie vit Livyya disparaitre, elle reporta immédiatement son attention sur Keefe qui était plus que pâle. Sophie ne savait pas quoi dire pour l'aider, elle le prit donc dans ses bras pour lui témoigner son soutien. Sophie regarda Stephen qui dit :

-Bon je vais aller dormir dans la chambre d'un ami. Bonne chance et courage Keefe, tu n'es pas seul, dit-il avant de disparaitre.

Sophie le regarda partir, quand soudain elle sentit Keefe resserrer son étreinte. Elle le laissa digérer l'information et attendre que son cœur se soit calmé, car oui son cœur battait la chamade.

-Keefe...Est-ce que ça va ? Demanda-t-elle.

-Elle l'a trompé, ma mère, elle a trompé mon père, elle a une fille de quinze ans dont je ne soupçonnais même pas l'existence. Et tout ça alors que je croyais qu'elle et mon père formait un couple soudé, tu sais à cause de leur caractère, et finalement j'apprends qu'elle le trompe ?

Sophie ne savait pas répondre à cette question. Mais y avait-il vraiment une réponse ? Lady Gisela avait tout simplement décidé de vivre une deuxième vie avec Gethen. Sophie ne savait que dire, ji que faire pour consoler Keefe, elle se blottit donc un peu plus au creux de ses bras.

-Quinze ans et je n'ai rien remarqué. Je suis vraiment le pire des idiots, dit Keefe la mine sombre.

-Ne raconte pas n'importe quoi ! Tu es tout sauf idiot ! Tu as sauté un niveau je te rappelle ! Tu m'as aidée à contrôler ma forme de louve, tu sais toujours ce que les autres ressentent même sans contact. Alors que moi j'ai pris trois ans à découvrir le nom de ma mère biologique malgré les signes et cinq ans pour mon père biologique ! Alors si quelqu'un doit être traité d'idiote ici c'est moi, répondit Sophie.

Keefe regarda Sophie et plongea son regard dans le sien. Sophie ne décelait rien de particulier dans son regard, à part de l'affection et de la détermination. Sophie savait ce qu'il avait en tête. Il serait temps de mener l'enquête.

-Demain, on va dans l'appartement que ton père a en Atlandide, peut-être que ta mère y a laissé un indice, dit Sophie avec détermination.

-Mais et les cours ?

- Navrée de te décevoir mais mon instinct me dit que quelque chose d'important va se produire demain, alors on sèche, répondit Sophie.

-Sophie Foster sécher ? C'est un rêve qui se réalise ! Dit Keefe en souriant.

-Il faut dire que j'ai eu le meilleur des mentors.

Keefe rit et Sophie ne tarda pas à le rejoindre. Ils allèrent donc tout deux se coucher prêts à découvrir les secrets, aussi horribles soient-ils, de Lady Gisela. Sophie et Keefe se levèrent avant l'aube pour que personne ne les remarques. Sophie laissa un mot à l'intention de Stephen lui disant qu'ils menaient l'enquête et lui demandaient de ne rien dire.

-Si on m'avait un jour dit que je passerais ma journée à sécher je ne l'aurais jamais cru, déclara Sophie quand elle rejoignit Keefe.

-Je suis bien de ton avis.

Keefe tendit la main à Sophie qui l'attrapa et ils sautèrent dans l'appartement de Lord Cassius. Quand ils arrivèrent Sophie étudia bien les lieux. C'était un appartement simple avec beaucoup de blanc et de bleu. Il y avait des tableaux au mur. Des tableaux de Keefe et ses parents. Sur chacun d'entre eux Keefe avait une mine effarée ou contrarié. La vue de ces tableaux serra le cœur de Sophie. Comment un garçon aussi gentil pouvait avoir de tels parents ? Heureusement que Lord Cassius s'était rendu compte de son erreur et tenté de se rattraper. Sophie continua de contempler les tableaux quand elle entendit une porte claquée, elle échangea un regard furtif avec Keefe qui ne comprenait pas non plus. Et avant que l'un des deux est pu esquisser un mouvement Lord Cassius arriva et s'exclama :

-Mais qu'est-ce que vous faites là ?!

-Vous qu'est-ce que vous faites là ? Demanda Sophie.

-Cet appartement m'appartient, mais vous ? Répondit Lord Cassius.

Sophie échangea un regard avec Keefe pour décider de la marche à suivre. Leur regard en disait long, il était temps de dire la vérité à Lord Cassius. Sophie lui explique tout sans détour, à l'exception du second pouvoir de Keefe. Quand Sophie eut fini son récit elle regarda Lord Cassius qui ne semblait même pas surpris.

-Je comprends mieux maintenant, murmura-t-il.

-Vous comprenez mieux quoi ? Demanda Sophie.

-Et bien il y a quinze ans, Lady Gisela passait la totalité de son temps ici et avait des sauts d'humeur fréquents. Puis à un moment elle est revenue comme si de rien n'était, mais elle passait quand même énormément de temps ici. Et quand je lui ai demandé la raison elle a refusé de me répondre. Je comprends maintenant, répondit-il.

-Et donc nous sommes là pour chercher des indices, acheva Keefe.

-Et bien libre à vous. Je vais chercher dans le salon, vous allez chercher dans les chambres.

Keefe et Sophie obéirent et se dirigèrent vers les chambres ou ils entamèrent des recherches de plusieurs heures. En fin d'après-midi Sophie trouva une pile de lettres et quelques parchemins poussiéreux. Elle alla retrouver Keefe dans sa chambre.

-Alors ? Demanda-t-elle.

-Un manuscrit et une sorte de journal et toi ?

Sophie allait répondre quand une drôle d'odeur vint lui chatouiller les narines. Une odeur désagréable que Sophie ne connaissait que trop. Une odeur qui lui avait fait perdre un proche. La fumée et il n'y a pas de fumée sans feu.

-AU FEU ! Cria-t-elle pour toute réponses.

Keefe se releva d'un bond et ils se précipitèrent vers le salon qui était barré part un mur de flammes. Sophie chercha des yeux Lord Cassius et elle le vit étendu sur le sol dans une marre de sang. Keefe sembla le remarquer, car il était devenu livide.

-PAPA !!! Cria-t-il.

C'était peine perdue, Lord Cassius était inconscient. Il ne les entendrait pas. Sophie ne voyait aucune solution et Keefe était trop paniqué pour réagir, surtout avec le mur de flammes qui resserrait son étreinte autour d'eux. Sophie réfléchit à toute vitesse quand une idée lui vint à l'esprit. Une idée folle. Mais la seule chance de survie de Lord Cassius. Sophie mit donc son plan en action, elle ferma les yeux et laissa cette douce chaleur pénétrer ses veines, son esprit, son âme et son cœur. Quand elle rouvrit ses yeux ses sens étaient décuplés, elle voyait mieux, son odorat était plus fin, son ouïe aussi. Sophie baissa les yeux vers le sol et bit des pattes aux longues griffes et aux écailles rouges. Elle n'y prêta pas grande attention, elle devait se dépêcher, elle ne garderait pas longtemps le contrôle. Elle fit donc signe à Keefe de prendre les parchemins, manuscrits, lettres et de monter sur son dos. Keefe s'exécuta, Sophie déploya ses ailes autant que le permettait l'embrasure de la porte et passa le mur de flammes. Keefe descendit et mit Lord Cassius toujours inconscient, Keefe se réinstalla, mais quand Sophie voulut retraverser le mur de flammes un pan de mur s'écroula bloquant accès à toute sorties. Sophie devait se dépêcher de trouver une solution, sa vue commençait à se brouiller, elle n'allait pas tarder à perdre le contrôle ! Sophie décida donc de déployer ses grandes ailes et de traverser le plafond. Elle vola haut, tellement haut que quand elle s'arrêta elle ne discernait que des points noirs autour d'un feu. Sophie replia ses ailes et piqua vers le sol et ouvrit une brèche vers Havenfield. Quand elle eut traversé le néant elle se retrouva au-dessus d'une grande plaine ou se trouvait le panacier de Calla. Sophie déploya ses ailes pour amortir la chute et ils tombèrent en douceur dans la plaine. Keefe descendit et fit descendre son père. Sophie voulut reprendre sa forme humaine mais sa vue se brouilla à ce moment là et ses yeux devinrent rouges. Sophie voulut se débattre contre cette possession an vain. Elle s'approcha de Keefe en montrant une rangée de crocs menaçants, elle n'était pas loin de sauter sur Keefe quand Edaline et Grady arrivèrent. Sophie les regarda et sa vue s'éclaircit. Elle reprit forme humaine et s'écroula au sol à bout de forces. Edaline se précipita vers elle pendant que Grady héler Elwin.

-Sophie ! Tu es brûlée ! S'éria Edaline.

A peine eut-elle prononcée cette phrase que Sophie sentit de profondes douleurs au niveau des jambes et des bras. Les dragons résistent au feu, mais les elfes. C'est à ce moment là que Sophie comprit que peu importe sous quelle forme elle se trouvait, elle aurait toujours les blessures de l'une d'entre elles. Sophie regarda sa mère adoptive qui avait les yeux brillants. Elle voulut lui dire quelque chose mais toute forces l'avaient quittée. Elle attendit donc Elwin qui arriva un instant plus tard, il s'occupa en priorité de Lord Cassius et une fois qu'il eut fini s'attaqua à Sophie.

-Bon, tu vas garder quelques marques et surement des séquelles, mais tu es forte alors tu devrais survivre, déclara-t-il.

Sophie trouva la force de se lever et de le remercier. Elwin acquiesça et sauta. Sophie se tourna vers ses parents qui la prirent dans leurs bras. Sophie accepta leur étreinte et rejoignit Keefe qui était partit se réfugier sous le panacier de Calla quand Elwin avait sauté avec Lord Cassius toujours inconscient.

-Est-ce que ça va ? Demanda Keefe à son arrivée.

-Elwin a dit que je garderais des marques et peut-être des séquelles mais sinon oui ça va parfaitement bien et toi ?

-C'est toi qui t'es transformée en dragon pas moi, répondit Keefe.

-D'ailleurs as-tu réussi à deviner quel était mon ancêtre ? Demanda Sophie.

-Ton dragon était immunisé contre le feu, même si sous ta forme d'elfe tu as ressenti les brûlures, en dragon tu étais immunisée. Donc je dirais que ton ancêtre est Stella.

-D'accord, mais comment va ton père ?

Keefe la regarda un instant avant d'exploser en sanglots.

-Keefe ?! Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce que j'ai dit de mal ?! S'inquiéta Sophie.

-Mon père...Elwin a dit qu'il était dans un coma profond et qu'il y avait très peu de chances qu'il s'en sorte, articula Keefe entre deux sanglots.

Sophie se sentit immédiatement touchée, si Lord Cassius était vraiment dans le coma il risquait de ne jamais se réveiller. Sophie ne trouva rien d'autres à faire que de se blottir contre Keefe et de le laisser pleuré sur son épaule, ce qu'ill fit.

-J'ai plus de famille ! D'un côté j'ai une mère qui veut ma mort de l'autre une demi-sœur dont je ne connaissais pas l'existence et maintenant mon père qui tombe dans le coma ! Mais qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ?

-Rien...Tu n'as rien fais du tout...La vie s'est juste montrée cruelle. Mais elle te sourira très prochainement j'en suis plus que certaine.

-Elle m'a déjà souri quand je t'ai rencontré, mais vu tout ce qu'il s'est passé après je ne pense pas...La preuve, elle vient de me retirer ma famille. Je ne l'ai jamais aimé certes, mais mon père avait tellement fait d'effort, dit Keefe qui commençait à reprendre son calme.

-Crois-moi la vie t'offrira de nouveau des sourires, mais en attendant c'est moi qui vais essayer. En commençant par te dire que tu as encore une famille, répondit Sophie.

Keefe releva la tête et regarda Sophie incrédule. Il cherchait visiblement de quelle famille elle voulait parler. Sophie répondit à sa question muette.

-Moi ! A partir d'aujourd'hui ce sera-moi ta famille ! Dit-elle avec un sourire triste sur les lèvres.

Keefe chassa ses dernières larmes et prit Sophie dans ses bras. Cette dernière lui rendit son étreinte malgré ses muscles endoloris.

-Merci...murmura Keefe.

-De rien...Ta douleur d'aujourd'hui sera ta force de demain et moi je serais ta lumière d'amour et d'espoir, répondit Sophie.

Keefe hocha la tête et resserra son étreinte. Sophie et Keefe restèrent blottit l'un contre l'autre jusqu'à qu'ils s'endorment. Bine sûr ils n'échappèrent pas au sermon matinal de Grady qui leur servit de réveil.

-NON MAIS JE REVE !!! S'exclama-t-il.

Sophie se réveilla en sursaut et les douleurs de la veille se réveillèrent d'une manière encore plus brutale que Sophie qui fit une grimace face à la douleur.

-Une nuit que vous êtes là et je vous retrouve blottit l'un contre l'autre ?! Demanda-t-il.

Sophie et Keefe devinrent rouge pivoine dès qu'ils comprirent ce que Grady venait de dire. Sophie était horriblement gênée, mais elle espérait avoir pu aider Keefe à se changer les idées.

-Toi aussi tu m'as manqué papa, dit Sophie en baillant.

Grady ne répondit pas toucher. Sophie et Keefe se levèrent et allèrent se changer. Heureusement c'était le week-end, mais Keefe et Sophie savaient qu'ils allaient avoir des ennuis suite à leur escapade de la veille et encore plus pour avoir quitté l'enceinte de Foxfire. Sophie rejoignit Keefe dans le salon, dit une dernière fois au revoir à ses parents et ils sautèrent. Quand ils arrivèrent dans leur chambre, ils eurent la grande joie de voir Lady Kiliana.

-Mais ou étais-tu ?! Tu as raté tout tes cours d'hier ! Criat-t-elle quand elle les vit.

Sophie voulut répondre quand elle remarqua une lueur dans le regard de Lady Kiliana, une lueur apeurée. Lady Kiliana avait-elle eu peur pour Sophie ?

-Les garçons sortez. Je dois m'entretenir seule avec Sophie. Et vite ! Cria Lady Kiliana à l'intention de Keefe et Stephen.

Les garçons sortirent et Stephen bredouilla des excuses quand il passa auprès de Sophie. Lady Kiliana alla s'asseoir sur le lit une place et invita Sophie à faire de même. Cette dernière s'installa à côté de sa tutrice en gardant une distance raisonnable.

-Comment fais-tu ? Demanda-t-elle.

-De quoi ? Demanda Sophie incrédule.

-Comment fais-tu pour être autant aimée ? Comment fais-tu pour rester forte malgré toutes tes erreurs passées et tous les tourments qui t'arrivent ? Demanda Lady Kiliana en plongeant son regard bleu azur dans celui de Sophie.

-Que voulez-vous dire par être autant aimée ?

-Ne joue pas l'innocente, mon fils est amoureux de toi, le jeune Dizznee l'était aussi à un moment et le jeune Vacker également et tu sors avec le jeune Sencen. Alors comment ? Pourquoi toi tu arrives à être heureuse avec la personne que tu aimes alors que moi j'ai échoué ?

-Je ne sais pas...Je suis moi-même c'est tout. Keefe m'aime malgré mes défauts, votre fils je ne pense pas qu'il soit réellement amoureux de moi, c'est sa tête qui lui fait croire ça pendant que son cœur reste muet, répondit Sophie.

-On sent le vécu dans ta voix...Mais tu n'as pas répondu à mes autres questions.

-Pour rester forte vous voulez dire ? Eh bien je ne sais pas vraiment. Lorsque je me retourne je vois ma douleur les erreurs et les coups au cœur. Mais quand je me regarde dans un miroir je vois la force et l'apprentissage. Je me dis que hier est loin et que demain est un autre jour. Vous savez je ne veux pas d'une vie parfaite, une vie heureuse me suffit largement, répondit Sophie.

-Sages paroles. Tu m'étonnes de jour en jour j'ai bien fait de demander d'être ta tutrice, dit Lady Kiliana en souriant.

-Pardon ? Demanda Sophie choquer.

-Quand j'ai appris que tu étais métamorphe et que le conseiller Emery à décidé de te confier à d'autre tuteurs je n'ai pas hésité un instant. Il fallait que je tente de rattraper mes erreurs.

-Quelles erreurs ? Demanda Sophie.

-Avant la naissance de Jolie j'étais une grande amie d'Edaline, mais quand elle m'a annoncée sa grossesse je suis devenue jalouse. Edaline avait toujours eu une belle vie, elle avait une sœur adorable des parents assortis. Alors que moi j'étais fille de mal-assortit et ma mère est morte par évaporation. Malgré ça je suis devenue amie avec elle, je l'avais toujours enviée mais l'annonce de sa grossesse a été la goutte de trop je me suis emportée et quand j'ai eu Jolie dans ma classe je me suis vengée sur elle. C'est pour ça que quand j'ai appris que j'avais une chance de me rattraper je n'ai pas hésité, répondit Lady Kiliana les yeux dans le vague.

-Mais pourquoi vous êtes vous comporter comme ça avec moi et Keefe alors ?

-Il fallait que je te test. Voir jusqu'à ou tu pouvais aller, jusqu'à ou s'élevait ta puissance. Et ta puissance est grande aussi grande que ton cœur, répondit Lady Kiliana.

Sophie avait écouté attentivement Lady Kiliana et elle comprit mieux l'indifférence qu'elle avait eu à l'égard de Keefe et le regard apeuré qu'elle avait eu.

-Mais et votre comportement avec votre fils ?

-Malheureusement ça c'est la vérité. Son père m'a quitté lorsque j'étais enceinte et je ne savais pas comment m'en occuper et comme il ressemblait à son père j'ai jeté mon dévolu sur lui. J'en ai une grande honte, répondit Lady Kiliana.

-Je comprends mieux. Merci, dit Sophie.

-De rien. Bon excuse-moi mais j'ai des choses à faire. D'ailleurs rendez-vous demain toi, Keefe et mon fils. Il est grand temps de vous préparer.

-Vous êtes en train de dire... ? Demanda Sophie.

-Tu as parfaitement compris, je sais que Keefe est métamorphe et mon fils aussi. C'est la deuxième raison qui m'a poussée à l'éduquer comme ça. Mais je te prierais de ne rien lui dire, c'est à lui de découvrir sa propre force, répondit Lady Kiliana en se levant.

-D'accord je passerais le mot. Et au fait..., commença Sophie.

-Oui ?

-Pour votre relation avec votre fils et Edaline. La vie vous donne une autre chance, elle s'appelle demain, répondit Sophie.

-Je te remercie ma chère. A demain, dit Lady Kiliana en sortant de la chambre.

Sophie se laissa tomber à la renverse sur son lit. Lady Kiliana venait-elle vraiment d'être gentille avec elle ? La vie est réellement une chose étrange et les apparences aussi. Sophie n'aurait jamais cru que Lady Kiliana soit une personne sensible. Sophie continua de se perdre dans ses pensées quand elle vit qu'une paire de yeux glaciers l'observer. Elle se redressa aussitôt et vit Keefe en compagnie de Stephen et...

-Livyya, murmura Sophie.

-C'est mon nom et il est temps que je vous explique certaines choses.

Chapitre 11 : La trahison ne vient jamais des ennemis.Modifier

Sophie jeta un coup d'œil à Keefe pour s'assurer qu'il allait tenir le coup. Keefe la regardait aussi, il était livide mais ses yeux brillaient de détermination. Lui et Stephen vinrent s'asseoir de part et d'autre de Sophie pour écouter ce que Livyya avait à leur dire.

-Alors pour commencer je suis navrée, mais je ne pourrais pas vous donnez énormément d'informations. Ce que je peux vous dire pour l'instant c'est qu'il y a plusieurs traitres parmi vous. Ce sont les Invisibles qui ont causés l'incendie et mit ton père dans le coma Keefe, dit-elle en s'adressant à ce dernier.

Sophie vit les yeux de Keefe brillaient à l'évocation du coma de Lord Cassius, elle attrapa donc sa main et la serra.

-Combien de traitres ? Demanda Stephen.

-Si je ne me trompe pas il doit y en avoir quatre.

-Quatre ? Comment on va faire pour les trouver on a beaucoup trop de choses à faire, dit Sophie.

-On peut chercher demain, proposa Keefe.

-Non, Lady Kiliana m'a dit qu'il fallait que nous nous rendions tous les trois chez elle demain justement, répondit Sophie.

-Et bien je vous souhaite bien du courage pour trouver le dernier métamorphe, mais je dois y aller sinon Lady Gisela risque de comprendre ce que je fais. A bientôt, dit Livyya en sautant.

Sophie réfléchissait à toute vitesse. Qui pouvait bien être les traitres ? Sophie n'en avait aucune idée, elle ne pouvait pas dire que ses amis en étaient. A moins que si ? Et s'il y avait réellement un traitre dans ses amis ? Sophie se tritura l'esprit de questions et de doutes, jusqu'à qu'un mal de tête lui vrille le cerveau.

-Aie aie aie...Toujours et encore plus de problèmes, dit-elle.

-J'en peux plus, mais avec un peu de chances l'entrainement de Lady Kiliana va nous être utile et ce qu'on a dénicher chez mon père aussi. J'espère..., murmura Keefe.

Sophie hocha la tête, les yeux dans le vide. Elle espérait sincèrement en finir au plus vite, elle en avait plus qu'assez de risquer sa vie et de voir ses proches la risquaient aussi. Sophie en avait marre des Invisibles, du Conseil elle en avait marre de tout. Pourquoi ne pouvait-elle pas être normale ? Une jeune femme qui se prépare à rentrer dans la vie active avec son petit-ami ? Bien sûr que non ! Ce serait trop demander ! Sophie continua de s'énerver sur son sort quand elle sentit quelqu'un lui secoué l'épaule. Sophie se tourna vers Keefe.

-On va commencer les recherches dans les affaires qu'on a trouvés chez mon père, tu nous aides ? Lui demanda-t-il.

Sophie acquiesça et attrapa les lettres qu'elle avait trouvées dans la chambre de Lady Gisela. Elle trouva des lettres du Conseil pour son travail d'émissaire, des lettres de rendez-vous avec Gethen. Et c'était toujours comme ça jusqu'à qu'elle tombe sur deux lettres plus particulières. Une sur laquelle Lady Gisela disait avoir une grande nouvelle à annoncer à Gethen, lettre qui n'a jamais dû être envoyé et une seconde destinée à une personne non cité. Sophie montra aux garçons ses trouvailles et elle déplia la première lettre. Elle la lut à voix haute :

« Cher Gethen,

J'ai une grande nouvelle à vous faire. Il semblerait' que les métamorphes soient de retour après de longues décennies. Je n'en ai malheureusement trouvé qu'une seule à l'heure actuelle, je ne connais pas son nom, mais je sais que c'est la descendante de Joachim, d'après ce que j'ai pu observer, elle a une sorte de lien avec la nature. Mais passons, donc comme je l'ai dit elle est la descendante de Joachim et possède donc la transformation du dragon de la terre, j'avais l'intention de la capturer quand elle serait en âge de développer ses pouvoirs, mais le Cygne Noir m'a précédé et l'a envoyée dans les Cités Interdites, plus précisément à San Diego. Je crois réellement que le Cygne Noir à un problème avec cette ville, d'abord le colibri et maintenant cette gamine. Ils sont quand même bien cruels d'envoyer une enfant de cinq ans là-bas. Mais bref, c'est tout ce que j'ai trouvée pour l'instant, je vous recontacte bientôt.

Signer Lady Gisela »

Sophie n'en croyait pas ses yeux. Le Cygne Noir avait envoyé une enfant âgée de cinq ans dans les Cités Interdites ? Sans aucun répit ? Et qu'ont-ils fait de ses parents ? Tant de questions sans réponse qui défilaient à travers l'esprit de Sophie. Mais devait-elle en parler au Cygne Noir ?

-Il faut qu'on leur en parle, déclara Stephen.

Sophie et Keefe se tournèrent vers lui surpris.

-Je sais que je suis nouveau et que vous ne me connaissez pas, mais je vous assure que je veux juste vous aider. Peut-être que selon vous un empathe ça ne sert à rien, mais je suis sûre que je peux vous être utiles.

-Les empathes ne servent pas à rien et puis quand j'ai « construit » mon équipe, si c'est le bon terme, je ne jugeais pas sur les pouvoirs, mais sur les atouts de la personne, sur ses aptitudes, son caractère. Par exemple pour Keefe, j'ai acceptée qu'il vienne déjà parce que je n'avais pas le choix, mais surtout parce qu'il avait été présent pour moi et que j'ai une totale confiance en lui. Le don d'aider les autres ne résident pas dans les talents, mais dans la bonté de la personne, presque tout mes amis ont rejoint le Cygne Noir pour aider les autres, répondit Sophie.

Sophie, Keefe et Stephen se mirent d'accord pour aller voir le Cygne Noir demain après l'entrainement qu'ils avaient avec Lady Kiliana. Les trois jeunes gens allèrent se coucher la tête pleine de doutes et de questions, mais d'une certitude, quoiqu'il arrive ils n'abandonneraient pas. Ils tomberaient, mais ils se relèveraient toujours plus fort.

Sophie se réveilla le lendemain, après une nuit pas du tout reposante. Elle avait passé la nuit à cauchemarder sur le coma de Lord Cassius et ce qu'elle avait apprit la veille. Sophie alla se changer et elle retrouva Keefe et Stephen prêts qui l'attendaient.

-Quelque chose me dit que tu as passé une nuit aussi mauvaise que la nôtre, dit Keefe quand elle arriva.

-Qu'est-ce qui te fait dire ça ? Demanda-t-elle.

-A tout hasard tes cernes qui te font ressembler à un panda ?

Sophie ne répondit pas et sortit rejoindre Lady Kiliana qui les attendaient sur le terrain d'entrainement.

-Enfin. Aller on y va, dit-elle une fois qu'ils furent arrivés.

-Ou ça ? Demanda Stephen.

-A Havenfield. Je préfère qu'il y est des proches de Sophie au cas ou elle perdrait le contrôle et puis j'ai quelque chose de très important à faire là-bas, répondit Lady Kiliana avec un clin d'œil à Sophie.

Sophie sourit. Visiblement Lady Kiliana alla l'écouter et s'excuser auprès d'Edaline. Sophie attrapa la main que lui tendait Keefe qui avait attrapé celle de Lady Kiliana et Stephen attrapa la seconde main de Sophie. Et ils sautèrent tous en direction de Havenfield, une fois arriver Edaline et Grady vinrent prendre Sophie dans leur bras, mais Edaline se stoppa quand elle vit Lady Kiliana.

-J'ai à te parler, dit cette dernière.

Edaline hocha la tête et elles allèrent s'installer à l'intérieur loin des oreilles indiscrètes. Sophie et Keefe quant à eux se transformèrent. Sophie en louve dorée et Keefe en lion blanc. Stephen siffla d'admiration devant la beauté des deux animaux qui se trouvaient sous ses yeux. Sophie et Keefe commencèrent leur entrainement en retravaillant les techniques de combat qu'ils avaient apprises. Ils se battirent pendant longtemps jusqu'à ce que Lady Kiliana sorte du manoir un sourire aux lèvres. Pas la peine d'être télépathe pour savoir qu'Edaline avait acceptée ses excuses. Sophie et Keefe reprirent leur forme elfique et allèrent retrouver Lady Kiliana et Stephen.

-Alors Sophie et Keefe étant donner que vous savez déjà maitriser votre forme première, je vais vous séparer en deux groupes donc Keefe et Sophie vous allez devoir apprendre à maitriser vos autres formes ou tout simplement découvrir vos autres formes. Keefe il me semble que tu sais déjà te transformer en tes cinq formes, je te laisse donc t'occuper de Sophie et moi je m'occupe de Stephen.

Keefe et Sophie regardèrent Lady Kiliana et son fils s'éloigner, choquer de la vitesse à la quelle elle leur avait donnée les informations.

-Mais attend...Est-ce que ça veut dire que Stephen est... ? Commença Keefe.

-Oui. Et avec un peu de chance nous trouverons aussi facilement la dernière. Bon on s'y met ? Demanda Sophie.

-Oui. Pour commencer tu dois penser très fort à quelque chose que tu aimerais faire avec ce qui t'entoure et après laisse la magie faire le reste.

Sophie chercha ce qu'elle voulait faire quand son regard se porta sur le ciel. Sophie aimerait beaucoup voler et être libre, loin des problèmes, loin des ennuis, loin des ennemis, loin des traitres, loin de tout. Sophie ferma les yeux et un instant plus tard quand elle les rouvrit, c'était un magnifique aigle royal doré qui se tenait à sa place. Sophie déploya ses ailes et prit son envol, elle fut bientôt rattrapée par un faucon blanc aux yeux bleus glaciers. Il est vrai que Keefe lui avait dit que le faucon était l'un de ses cinq animaux. Sophie étant d'humeur joueuse vola encore plus haut et fit des loopings. Keefe qui parut prêt à relever le défi l'imita. Sophie, voulant mettre au défi son cher et tendre, monta encore plus haut, fit quelques acrobaties aériennes, mais Keefe l'imita à la perfection. Sophie se stoppa donc dans son vol et elle fit comprendre à Keefe qu'elle voulait faire une course, Keefe hocha la tête en signe d'affirmation et Sophie monta encore et toujours plus haut, Keefe la suivit de près, Sophie tenta de faire des virages pour piéger Keefe, mais ce dernier la connaissait trop bien et devina toute ses tentatives à l'avance. Sophie tenta donc le tout pour le tout, elle monta le plus haut qu'elle pouvait et quand Keefe arriva à sa hauteur, elle replia ses ailes et piqua droit vers le sol. Sophie allait à une vitesse folle, elle entendait le vent sifflait, sa vue perçante lui permettait de voir tout ce qu'il se passé et elle vit Stephen, sans doute, transformer en un lynx. Sophie l'observa apprendre à se maitriser quand elle remarqua que le sol se rapprochait dangereusement, Sophie attendit encore un peu et au dernier moment déplia ses ailes, ce qui la fit s'élever dans les airs, elle vit Keefe passait à une vitesse fulgurante sous ses yeux et déplier ses ailes trop tard, mais Keefe n'était pas stupide, il se transforma donc en tigre pour amortir sa chute. Sophie alla se déposer délicatement à ses côtés et elle reprit forme elfique. Une fois que cela fut fait, elle jeta un regard triomphant à Keefe qui la regardait avec ses grands yeux glaciers et sans crier gare se jeta sur elle. Sophie poussa un cri de surprise, mais Keefe frotta son museau au visage de Sophie et la regarda avec une lueur de triomphe dans le regard comme pour dire « Alors c'est qui le plus fort ? ». Mais Sophie ne voulant pas s'avouer vaincu caressa le tigre sous le menton ce qui fit s'écarter Keefe et reprendre forme elfique dans un fou rire.

-Ce n'est pas juste ! T'as...pas le droit...de faire ça ! Parvint-il à articuler entre deux rires.

-Mais je n'ai jamais dit qu'il y avait des règles, répondit Sophie qui ne tarda pas à se joindre à son fou rire.

Sophie et Keefe continuèrent de rire à en perdre haleine jusqu'à l'arrivée de Stephen et Lady Kiliana.

-Au moins vous avez appris vous contrôler sous votre forme de rapace, dit Lady Kiliana.

Sophie et Keefe ne répondirent pas trop occuper à récupérer leur souffle. Sophie se releva et aida Keefe à faire de même. Ils se dirigèrent ensuite à l'intérieur du manoir ou se trouvait Edaline et Grady en compagnie de la Brigade Intrépide, Fitz, Mr. Forkle et le Comité. Sophie sentait déjà les ennuis arriver.

-Bon, il va falloir qu'on parle sérieusement de cette manie que tu as d'enfreindre les règles que nous te donnons qui sont pourtant simples, dit Mr. Forkle quand ils entrèrent.

-Moi au moins je ne vous cache rien, répondit Sophie sur un ton froid.

-Mais de quoi parles-tu ? Demanda Tiergan.

-Humm...De quoi je parle ? Je parle du fait que vous avez laissé une enfant de cinq ans dans les Cités Interdites ! Et sa famille vous en faite quoi ?!

Mr. Forkle devint livide à l'évocation de l'enfant.

-Hein ? Vous en faite quoi ? Peut-être que j'enfreins les règles, mais il se trouve que Keefe et moi trouvons des informations plus vite que vous !

-Je n'ai pas à répondre à tes questions. La seule chose que je peux te dire c'est que les parents de cette enfant ont tous deux étaient kidnappés par les Invisibles, répondit Mr. Forkle.

Sur ces mots il sauta avec le Comité à sa suite. Sophie poussa un juron. Comment osait-il s'en aller avec ce que Sophie venait de lui dire ? Sophie en avait plus qu'assez des secrets. Pourquoi refusait-on toujours de lui donner des réponses ? Sophie ignora les regards interrogateurs de ses proches et leur dit tout simplement que c'était compliqué. Elle passa le reste d l'après-midi avec ses parents et Grady la sermonna un nombre incalculable de fois sur sa relation avec Keefe. A la fin de la journée Sophie sauta à Foxfire et alla dans sa chambre ou elle retrouva Stephen plongés dans des parchemins et manuscrits.

-Vous avez trouver quelque chose ? Demanda-t-elle.

-A part le grand amour de Stephen ? Non, rien à part des lettres d'amour destinée à ma mère, répondit Keefe.

-Ho cool...ATTTEND QUOI ?! Le grand amour de Stephen ? C'est qui ? Demanda Sophie.

Sophie savait que ça ne la regardait pas, mais à force de passer du temps avec Biana et Edaline, Sophie avait fini par devenir quelque peu accroc aux histoires d'amour. Sophie se tourna vers Stephen, qui était plus que rouge et lui reposa la question.

-C'est Stina. On la croisait tout à l'heure et ils ont eu un coup de foudre commun, répondit Keefe excité.

-Mais c'est trop cool ! Enfin une bonne nouvelle ! Tu vas lui dire ???

-Je ne sais pas. Je suis beaucoup trop timide, répondit l'intéressé.

-Ho tu sais la timidité ça compte plus trop pour ces choses-là ! Regard moi, je suis tout le temps gêné et pourtant j'ai avouée la vérité à Keefe. Bon c'était plus par incident mais bon !

Sophie avait prononcé cette phrase avec un sourire et un air nostalgique. Elle se laissa replonger dans cette journée ou Keefe lui avait dévoilé sa flamme. Sophie venait tout juste d'aller chez les entremetteurs, pour la seconde fois, les entremetteurs lui avaient donné sa première liste qu'elle avait déplier en compagnie d'Edaline et Grady. Sophie se souvint encore de leur réaction quand ils avaient découvert le premier nom de la liste. Edaline avait sauté de joie et hurler à Sophie de le héler pour lui avouer, quant à Grady, il n'avait pas été loin de la crise cardiaque, surtout quand il avait compris que Sophie aimait Keefe, il avait donc passé toute la matinée à jouer les papas poules et lui avait dit la discussion la plus gênante de tous les temps sur les garçons. Ce fut seulement en fin d'après-midi que Sophie put s'échapper de la torture et elle était partie sous le panacier de Calla pour regarder les autres prétendants, même s'il n'y avait qu'un seul qui comptait, à peine avait-elle vu que Fitz était sur sa liste qu'il était arrivé pour lui demande de redevenir sa petite-amie. Sophie lui avait répondue que c'était impossible et s'ensuivit d'une discussion plus qu'hargneuse. Keefe était finalement arriver et Sophie et lui s'étaient avoué leur amour réciproque. Sophie ne put s'empêcher de sourire à cette journée, ce jour elle avait été la plus heureuse du monde. Sophie continua de se perdre dans ses joyeuses pensées quand un oreiller lui arriva en pleine figure. L'attaque la surpris tellement qu'elle en tomba à la renverse. Quand elle eut repris ses esprits, elle vit Keefe un autre oreiller dans les mains la regarder d'un air triomphant.

-Vengeance pour ce que tu m'as fait ce matin ! Cria-t-il avant de lui jeter l'oreiller.

Sophie esquiva l'oreiller de justesse et se releva rapidement. Il est vrai qu'elle s'était bien amusée à faire faire des acrobaties aériennes. Sophie attrapa un oreiller et le jeta sur Keefe s'ensuivit d'une grande bataille, que même Stephen qui était rester à l'écart se sentit obligé d'y participer. Les trois adolescents finirent par s'écrouler au sol à bout de souffle. Cela faisait longtemps que Sophie n'avait pas ri comme ça. Elle se releva à grande peine et alla voir ce que le parchemin qu'elle avait trouvé disait. Elle le déplia et fut surprise de découvrir ce qu'il y avait d'écrit.

-Stephen ! Keefe ! Venez voir !

Les garçons se levèrent et vinrent s'installer au près de Sophie pour lire ce qu'il y avait d'écrit.

« Les métamorphes :

Les métamorphes sont des elfes puissants qui peuvent se transformer en cinq animaux. Lorsqu'ils se transforment pour la première fois, ils se transforment en un animal que l'on appellera leur animal totem ou primaire. C'est-à-dire que le premier animal en le quel ils se transformeront sera leur animal le plus puissant et l'animal avec qui ils ont le plus de points communs. Chaque animal possède des capacités que nul autre possède, mais lorsque les métamorphes se transforment sous leur animal totem ils débloquent une capacité que nul autre métamorphe ne peut acquérir, parfois plusieurs même. Voici quelques exemples.

La panthère : Le métamorphe qui a la panthère en tant qu'animal totem peut acquérir des dons de soin, le métamorphe peut donc soigner n'importe quelle blessure, certaines prennent plus de temps que d'autres, mais elles se soigneront, le métamorphe panthère connaitra donc toutes les informations sur une plante ou un être vivant inconnu dès qu'il le verra.

Le lynx : Le métamorphe lynx aura la capacité de prouesses physiques incroyables. Ses sauts seront à une hauteur inimaginable, sa rapidité fulgurante et sa force aussi. C'est tout ce que nous savons sur eux.

Le lion blanc : Le métamorphe lion blanc aura des capacités niveau intellectuelle et esprit incroyables. Il lui suffira de lire un document pour qu'il sache tous ce qu'il faut. Il pourra également parler par télépathie, connaitra les humeurs des autres et si l'elfe est doué il pourra d'une certaine manière lire l'avenir. Je veux dire qu'il verra des chemins se tracer, ce qu'il lui permettra d'éviter certains mauvais choix.

Le loup Alpha : Le métamorphe qui se transforme en loup Alpha doit avoir un grand cœur et une bonté d'âme sans appel. Le loup Alpha aura les capacités de voyance, de guide, de leader et aussi la lecture de l'avenir, mais ce don ne sera pas le même que celui du lion blanc et surement moins puissant. Je veux dire que par la voyance, le métamorphe pourra lire en une personne, pour voir quelles sont ses intentions, de guide cela veut dire qu'il sera montré la bonne voix et lorsqu'un elfe est dans le besoin la nuit il pénétrera ses rêves pour le guider sur la démarche à suivre. Le leader, car tout simplement les loups Alpha sont désignés comme les chefs de meute, je ne peux vous donner d'autres informations. Et pour l'avenir, le métamorphe verra certains éléments importants du futur, parfois même verra-t-il une action future, mais rien ne promet qu'il saura l'empêcher d'avoir lieu.

Voilà, c'est tout ce que je sais au sujet des métamorphes. Les quatre formes dont je vous ai parlés sont les formes le plus rares, il faut donc être très puissant pour les avoir. Et lorsqu'un métamorphe aura acquis toutes ses formes, ses sens sous sa forme elfique seront plus puissants. »

-Ouah...C'est impressionnant tout ce que l'on peut faire, dit Stephen au bout d'un long silence.

Sophie hocha la tête et réfléchit à ce qu'elle venait de lire. En clair elle, Stephen et Keefe étaient tous trois des métamorphes surpuissant. Sophie voulut y réfléchir, mais elle fut interrompu pas un mal de crâne lui vrillant le cerveau. Sophie fit tomber le parchemin, son instinct lui hurlait de se transformer en louve et c'est ce qu'elle fit. Sophie se transforma en louve et à peine cela fut fait qu'une série d'images défila dans sa tête. Sur toute ses images il y avait Caprise Redek, la mère de Marella et la seconde lettre que Sophie avait trouvée la veille dans l'appartement de Lord Cassius. Sophie reprit forme humaine et attrapa la feuille ce qu'elle lut lui glaça le sang.

« Cher Lady Gisela,

J'ai la grande joie de vous annoncer que j'ai réussi.' Le Cygne Noir et ses membres croient tous que je suis folle ! Non, mais je vous jure ! Mais bref, j'ai découvert certaines choses, pour commencer votre fils n'est pas invocateur comme vous l'aviez prévu, mais métamorphe et pas n'importe lequel ! Le descendant de Côme qui plus est ! Mais passons, le fils de Lady Kiliana aussi est spécial, il apprécie Mlle. Foster et ses amis, je crains qu'il les ait par ailleurs rejoints. Quant à la fillette que le Cygne Noir a abandonné dans les Cités Interdites et bien j'ai convoqué leur chef et j'ai réussi à lui faire croire que je voulais les aider et donc lui soutirer des informations. Il m'a dit que la fillette se nommait Kélyanna. Cette petite est, j'en ai bien peur, la descendante de Joachim, nous devons à tout prix la retrouver avant Mlle. Foster et sa bande d'amis. Mais finit les mauvaises nouvelles passons aux bonnes. J'ai réussi à convaincre ma fille de nous rejoindre, elle est tellement naïve, il a suffi que je lui dise deux-trois choses sur Mlle. Foster et le tour était joué ! Jamais je ne me serais aussi bonne menteuse, mais de tout façon elle m'avait révéler qu'elle n'en pouvait plus du Cygne Noir, d'ailleurs elle a réussi à rallier deux de ses amis à notre cause, le jeune Vacker, j'ignore pourquoi, mais il semble détester votre fils et Mlle. Foster. Elle a également réussi à rallier à notre cause le jeune Babblos.'

Signé Caprise Redek. »

Sophie n'en croyait pas ses yeux, Caprise Redek, celle que tout le monde croyait folle, n'était en réalité qu'une menteuse ! Et elle avait réussi à manipuler Marella. Cette dernière étant pyrokinésiste serait d'une grande aide aux Invisibles et en plus elle avait réussi à convaincre Fitz. Cela étonnait tout de même Sophie. Que faisait-il de son honneur ? Sophie ne put pas longtemps se poser la question que Keefe dit :

-Babblos ? Ce nom ne m'est pas inconnu.

Sophie relut et effectivement le nom de Babblos ne lui était pas inconnu non plus. Sophie réfléchissait à qui il pouvait appartenir quand elle s'en rappela.

-Babblos...C'est...c'est le nom de famille de Jensi, dit-elle d'une voix brisée.

A peine eut-elle prononcée cette phrase que Fitz, Marella et Jensi entrèrent dans la chambre.

-Moi qui croyais que tu m'avais oublié, je suis touché de savoir que tu te souviens de la seule personne qui est daigné te parler ! Maintenant il est temps de t'éteindre une bonne fois pour tout et laisser les Invisibles secourir les Cités Perdues de monstre dans votre genre, dit Jensi d'une voix froide et sans appel, une voix qui ne lui ressemblait pas.

Chapitre 12 : La vision de la beauté intérieur. Modifier

Sophie n'en croyait toujours pas ses yeux. Jensi était un traître le gentil et souriant Jensi, un Invisible. Et tout cela parce que Sophie n'avait pas été capable de voir qu'il changeait. Sophie sentit ses yeux lui piquaient et son cœur se déchirer Keefe se tourna vers elle et lui dit :

-Ne l'écoute pas ! Il veut juste te briser ! Ne l'écoute surtout pas !

Sophie hocha la tête et chassa ses larmes. Elle releva la tête déterminée à empêcher ses « amis » de commettre l'irréparable.

-Vous n'êtes pas obligés de faire ça ! On peut vous aider, je vous en conjure ! Dit Sophie la voix brisée par l'émotion.

-Nous aider ? Tu veux nous aider ? Depuis le début tu ne nous apporte que la poisse ! J'avais une vie et famille parfaite, un meilleur ami sur qui je pouvais compter, mais tu es arrivée et à tout gâcher ! Mon père a eu l'esprit brisé, ma sœur et moi avons frôler la mort trop de fois par ta faute et mon frère a gâché l'image des Vacker ! Tout ça parce que tu es arrivée, dit Fitz d'une voix tranchante.

Sophie le comprenait, mais elle aurait aimée lui répondre que c'était lui qui l'avait amenée dans les Cités Perdues. Mais elle préféra se taire, lui dire ça n'arrangerait pas son cas. Sophie voulut faire une nouvelle tentative pour les convaincre, mais Jensi invoqua une épée à ce moment-là. Sophie ne comprit pas immédiatement quand la réalité s'imposa à elle. Jensi était invocateur !

-Mais comment ? Ta famille contient surtout des phaseurs ! S'exclama Keefe.

-Et bien après la déception qu'a eu Lady Gisela en apprenant que tu n'étais pas devenu invocateur comme elle le désirais, elle me l'a débloqué, répondit Jensi avec une voix plus froide que la glace.

Sophie regarda attentivement ses anciens amis. Fitz les regardait avec dédain et mépris. Sophie commença à se poser des questions. Depuis quand été-t-il chez les Invisibles ? Lui avait-elle fourni des informations en reliant son esprit au sien ? Elle l'ignorait, mais elle était déterminée à trouver la réponse. Sophie regarda ensuite Jensi. Son regard était toujours du même bleu, mais quelque chose avait changé. Son regard était maintenant empli de haine. Le gentil et doux Jensi ne ressentait plus que de la haine à l'égard de Sophie et cela lui brisa le cœur. Son regard finit par se poser sur Marella, elle aussi était changée, son regard était toujours bleu, mais vide. Elle ne ressentait plus rien. Mais comment était-ce possible ? Marella avait-elle rejoint les Invisibles et sa mère de son plein gré ? Avait-elle été forcer ? Ou les deux ? Encore des questions sans réponses. Sophie n'eut pas le temps de réfléchir d'avantage que Marella se jeta sur elle. La surprise fit tomber Sophie à la renverse et les deux filles roulèrent au sol. Marella finit par plaquer Sophie au sol et elle invoqua une boule de feu qu'elle approcha tout doucement du visage de Sophie.

-Un mouvement de plus et son visage sera comme celui de Brant ! Cria-t-elle aux garçons qui se battaient.

Sophie vit Keefe esquisser un mouvement dans sa direction, mais elle lui lança un regard pour l'en dissuader, elle ne voulait pas qu'il soit blessé par sa faute. Sophie attrapa la dague, par la lame, qu'elle avait dans sa boucle de ceinture et donna un violent coup avec le manche dans les côtes de Marella. Cette dernière éteignit sa boule de feu sous le coup de la douleur et s'écarta, Sophie en profita pour se relever, mais à peine fit-elle debout que Marella, Jensi et Fitz se replièrent vers la porte.

-Aux grands mots les grands remèdes comme on dit, déclara Marella avant d'invoquer des murs de flammes autour de Keefe, Stephen et Sophie.

Cette dernière vit Marella et les deux autres s'enfuirent, mais Marella marqua une hésitation et pendant un instant Sophie crut voir une lueur passer dans son regard, mais cette lueur s'éteignit aussi rapidement qu'elle était venue et le regard de Marella redevint sombre et vide. Sophie se tourna vers les garçons et vit que Stephen était totalement paniqué. Sophie comprit que ce dernier avait une peur bleue des flammes rien qu'à son regard plus qu'effaré, même Keefe commençait à perdre contenance, il s'efforçait de prendre des grandes goulées d'air. Sophie n'était pas loin de céder à la panique quand elle se souvint que ce n'étaient pas les flammes qui allaient la tuer, mais la fumée. Sophie cherchait une solution à toute vitesse quand soudain le mur de flammes doubla d'intensité. Sophie surprise recula et sentit des flammes dans son dos lui léchaient les bras. La douleur la transperça et elle lâcha un cri. Il ne restait plus qu'une solution, elle était plus que risquée, mais Sophie devait le faire pour sauver Stephen et Keefe. Sophie prit une grande inspiration, ferma les yeux et elle laissa son esprit et son cœur parlaient. Son cœur battait la chamade, mais elle parvint tout de même à s'entendre. Peu de temps après ce n'était plus Sophie qui se trouvait au centre des flammes, mais une dragonne rouge rubis aux yeux noisette. Elle se tourna vers les garçons et leur fit signe de monter et vite. Keefe poussa Stephen à avancer et il s'installa derrière lui. Sophie déploya ses ailes, leurs extrémités touchaient les flammes et Sophie savait qu'une fois de retour sous sa forme elfique elle souffrirait, mais peu lui importait, elle devait sauver ses amis à n'importe quel prix. Sophie ne s'attarda pas plus longtemps sur ses pensées et prit son envol, elle en profita pour exploser le plafond de sa chambre. Sophie continua son ascension et une fois qu'elle fut assez haut elle plongea, elle ouvrit une brèche qu'elle traversa et elle finit par survoler Havenfield. Sophie fit quelques tours pour repérer ou elle pouvait se poser quand sa vue commença à se brouiller elle allait perdre le contrôle. Sophie piqua donc droit vers le sol ou Keefe et Stephen furent éjecter et elle s'écrasa en catastrophe. Sophie reprit forme humaine au moment ou elle commençait elle perdre le contrôle. Elle vérifia que Keefe et Stephen allaient bien et se laissa tomber au sol pour reprendre son souffle. Sophie ferma les yeux et profita de l'air pur qui l'entourait quand, soudain, elle entendit des pas précipités. Sophie releva la tête et vit Grady, Stephen et Keefe la regardaient avec inquiétude et Edaline héler Elwin. Sophie ne comprit pas immédiatement leur inquiétude, quand elle se souvint qu'elle devait être brûlée de partout, la douleur lui revint instantanément. Sophie sentit des larmes rouler sur ses joues tellement la douleur était intense. Keefe s'approcha et lui prit la main pour lui envoyer des ondes positives qui calmèrent petit à petit Sophie, quelques instants plus tard Elwin arriva et, comme à son habitude, invoqua des orbes de lumières pour s'occuper de Sophie. Quand il eut terminé Sophie ne sentait plus rien, elle baissa les yeux sur ses bras qui étaient couverts de bandage, malgré les élixirs d'Elwin les brûlures avaient persistés à rester visibles, elle en garderait des cicatrices à coup sûr.

-Comment as-tu réussi à t'infliger de telles brûlures ? Demanda Grady.

Sophie regarda Keefe et Stephen qui étaient tout deux désemparer par la question. Sophie ignorait ce qu'elle devait faire. Devait-elle écouter son esprit et leur dire la vérité ? Ou devait-elle écouter son cœur et tenter de raisonner ses anciens amis avant d'avoués la vérité ? Sophie choisit d'écouter son cœur et de couvrir ses « amis ». Elle consulta tout de même du regard Keefe et Stephen, après tout eux aussi avaient été victime de l'agression ils avaient leur mot à dire, mais ils se contentèrent d'hocher la tête pour approuver.

-Les Invisibles ont un nouveau pyrokinésiste dans leur rang, dit-elle tout simplement.

Ce n'était pas totalement un mensonge après tout Marella faisait partis des Invisibles à présent, même si Sophie espérait trouver le moyen de la convaincre de changer de camp. Grady s'empressa d'héler Mr. Forkle et de lui exposer la situation, Edaline se tourna vers les trois amis et leur dit qu'ils passeraient la nuit ici. Sophie se releva avec l'aide de Keefe et ils se dirigèrent vers l'intérieur. Sophie ignorait, à ce moment-là, qu'elle avait fait une erreur en accordant de l'espoir à la situation de Marella, Jensi et Fitz, elle ignorait qu'ils ne lui apporteraient que des problèmes et ennuis, mais surtout le rejet et la solitude.

Cela faisait une semaine que l'incident avait eu lieu, Sophie, Keefe et Stephen avaient été dans l'obligation de vivre chez eux, d'ailleurs Sophie vivait de nouveau à Havenfield, malgré les niveaux d'élite. Mais ce n'était pas la préoccupation première de Sophie, elle s'inquiétait au sujet de Jensi, Fitz et Marella qui n'étaient pas revenus en cours depuis l'accident. Sophie subissait de nouveaux les critiques des autres, qui n'avaient rien ratés de sa performance de vol en tant que dragon, mais cette fois-ci ses amis l'évitaient. Sophie en était très affectée, même Dex et Biana ses meilleurs amis l'évitaient, ils faisaient juste l'effort de, quand Sophie leur adressait la parole, se montrer chaleureux, mais Sophie voyait bien que c'était forcé. Elle préféra taire ses émotions vis-à-vis de cela et se concentrer sur ses entrainements de métamorphe, qu'elle faisait tous les soirs avec Stephen et Keefe, elle n'avait plus aucune minute à elle ou à sa relation avec Keefe à cause des cours et ses entrainements. Sophie se décida de remédier à ce dernier point et sauta aux Rives du Réconfort pour voir comment aller Keefe. Quand elle arriva devant la demeure, elle se dirigea vers la balancelle ou elle était sûre de retrouver Keefe. Et elle avait vu juste, il se trouvait bel et bien sur la balancelle à contempler le lac qui s'étendait devant lui. Sophie s'approcha et avant qu'elle n'ait pu annoncer sa présence il dit :

-Salut Foster ça va ?

-Bien et toi ? Mais comment as-tu... ? Demanda Sophie.

-Mes sens de lion m'ont permis de t'entendre à partir du moment ou tu es arrivée, répondit-il en tournant vers elle son regard bleu glacier.

Sophie se souvint que Keefe lui avait apprit à faire de même avec ses sens de louve Alpha, mais elle n'avait toujours pas pris l'habitude d'avoir une meilleure vision, une ouïe plus fine et un odorat plus aiguisé que les autres elfes. Sophie vint s'installer aux côtés de Keefe et lui fit part de ce qu'il se passait avec Biana et les autres.

-Laisse tomber. Ils finiront par se rendre compte de leur erreur, dit Keefe quand elle eut fini.

Sophie espérait qu'il avait raison. Elle alla se blottir contre lui quand une question lui traversa l'esprit.

-Et toi de ton côté comment ça se passe ?

-Pareil que toi, tout le monde m'évite et me regarde avec dédain, à l'exception des filles qui n'arrêtent pas de me dire qu'elles ont les pouvoirs nécessaires pour que tu arrête de me parler, répondit Keefe.

-Et bah on peut dire qu'on a la belle vie hein. Sinon des nouvelles de Ro ?

-Son père est tombé malade apparemment, elle doit donc le reléguer jusqu'à qu'il se sente mieux.

Quand Sophie entendu cela elle comprit que ça voulait dire que Keefe était vraiment seul chez lui et elle avait été incapable de le remarquer plus tôt, elle s'en voulut immédiatement.

-Et tout doux Foster ! Je survis, dit Keefe qui avait dû sentir le changement d'humeur de Sophie.

-Et si je demandais à Grady et Edaline de venir ici ? Au moins jusqu'au retour de Ro, proposa Sophie.

Sophie releva la tête et plongea son regard dans celui de Keefe pour lui montrer son sérieux. Keefe la regardait avec des yeux brillants et lui offrit un sourire éclatant la gorge nouée par l'émotion. Sophie savait qu'elle aurait beaucoup de mal à convaincre Grady, mais pourquoi avait-elle le droit d'être heureuse avec les personnes qu'elle aimait et Keefe privait de ce bonheur ? Sophie connaissait la réponse à la question. Lady Gisela. Tout simplement celle qui avait mit Lord Cassius dans le coma, c'est à cette pensée qu'une évidence s'imposa à Sophie, Marella était la coupable de l'incendie qui avait causé le coma de Lord Cassius.

-Qu'est-ce qu'il se passe ? Demanda Keefe.

-Je crois que c'est Marella qui a causé le coma de ton père.

Keefe ne parut pas surpris quand Sophie lui demanda pourquoi il lui explique qu'il avait fait des recherches sur quelles étaient les personnes ayant été pour la dernière fois vu devant l'appartement de Lord Cassius et nombres des passants avaient répondus Marella Redek. Il avait aussi découvert le talent de Caprise Redek, il se trouve que cette dernière est enjôleuse.

-Enjôleuse ? Et si elle forçait Marella à faire toute ces choses ? Demanda Sophie.

-Il y a de fortes chances, mais Marella doit avoir aussi, ne serait-ce qu'un instant, était de mèche avec eux pour que Caprise trouve le moyen de l'enjôler sans que sa fille comprenne ce qui lui arrivait, répondit Keefe.

-Tu es en train de dire que Marella aurait vraiment voulu rejoindre les Invisibles à un instant assez long, pour que sa mère arrête de jouer la folle et l'enjôler avant que Marella est pu comprendre quoi que ce soit ?

-Exactement, mais ne t'inquiète pas trop à ce sujet-là. Si Marella est assez forte elle trouvera le moyen de sortir de cette transe.

-Plus qu'à prier pour que ce soit le cas alors, dit Sophie en baillant à s'en décrocher la mâchoire.

-Oui, sinon tu as réussi à trouver tes deux autres....

Keefe ne termina pas sa phrase, Sophie s'était endormie. Et Keefe savait que cette nuit ne serait pas de tout repos pour elle, ne voulant pas la réveiller en sautant à Havenfield, Keefe la prit délicatement dans ses bras et alla la mettre dans son lit. Il la recouvrit de couvertures quand il vit qu'elle tremblait de froid, il déposa un baiser sur son front et sortit de la chambre, mais il vit tout de même le sourire qu'affichait Sophie sur son visage.

Sophie se réveilla dans une magnifique plaine verdoyante, Sophie ne comprit pas ce qu'elle faisait ici, d'après ses derniers souvenirs elle s'était endormie sur l'épaule de Keefe, Sophie cherchait en vain une explication quand elle vit Biana, Wyllie, Linh et Tam qui se débâtaient avec des sortes de démons. Elle voulut courir vers eux pour les aider, mais un loup lui sauta dessus.

-On ne peut pas changer le futur, tu seras toujours libre des choix qui l'influeront, mais jamais il ne changera. Tes amis n'ont pas fait le bon choix et ça tu ne peux pas le changer, mais tu pourras, un jour lointain ou pas, les aider à comprendre la véracité sur tes propos, dit le loup dans son oreille avent de disparaitre.

Sophie se réveilla en sursaut et en criant, elle avait crié tellement fort que Keefe arriva en trombe dans la chambre dans un vieux jean et son tee-shirt Batman.

-Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu vas bien ? Demanda-t-il inquiet.

Sophie le regarda un instant avant de fondre en sanglots. Keefe désemparé s'approcha d'elle et la prit dans ses bras. Sophie essayait de se convaincre que ce n'était qu'un simple cauchemar, mais les paroles du loup lui revinrent à l'esprit « Tes amis n'ont pas fait le bon choix et ça tu ne peux pas le changer ». Sophie savait que ce n'était ni un rêve, ni un cauchemar, mais une vision, son pouvoir de louve Alpha s'était éveillé et ce qu'il lui avait montrer la rendait plus malheureuse que les pierres. Combien d'autres de ses amis avaient-ils fait le mauvais choix ? Sophie l'ignorait et elle n'était pas pressée de découvrir la réponse.

-Toi aussi tu as eu une vision ? Demanda Keefe.

-Oui...Toi aussi ?

-Oui que disait la tienne.

Sophie lui expliqua qu'elle avait vu Biana, Wyllie et les jumeaux qui se battaient contre des démons et le loup qui lui avait dit cette horrible.

-Et la tienne ? Demanda-t-elle quand elle eut achevé son récit.

-J'ai vu Stina, Dex et...Marella. Stina et Dex étaient eux aussi en train de se battre avec des démons, mais ils étaient accompagnés de sorte de démons de lumière.

Sophie réfléchit à ce que pouvait être ces « démons de lumière » quand elle se souvint queWyllie, Biana et les jumeaux étaient eux aussi enrobaient d'une lumière, elle était certes très faible, mais bien présente.

-Et Marella ?

-Elle aussi se battait contre des démons, mais sa lumière était tellement faible qu'on se demandait si elle existait vraiment. A ton avis quelle est cette lumière ? Demanda Keefe.

Sophie réfléchit à la réponse. Que pouvait bien être cette mystérieuse lumière ? Sophie réfléchit longuement quand une évidence s'imposa à elle. Cette lumière était leur part de bonté, de gentillesse et de doutes. Cette lumière était leur beauté intérieur. Sophie expliqua ce qu'elle avait compris à Keefe.

-Donc, ça voudrait dire que tout nos amis ont fait le mauvais choix, mais essayent de nous croire, dit Keefe.

-Il semblerait que oui, mais quelque chose me dit qu'ils ne se rendront pas immédiatement compte de leur erreur, répondit Sophie.

-Surement, bon, lèves toi on va à Havenfield.

Sophie hocha la tête quand elle comprit qu'elle n'avait pas prévenue Grady qu'elle dormirait ici. Sophie sentait déjà la punition et les sermons arriver jusque-là. Sophie se leva et se recoiffa à la hâte. Mais elle ignorait qu'une surprise l'attendait à Havenfield. Une surprise dont elle se serai bien passée.

Sophie et Keefe arrivèrent à Havenfield et entrèrent dans l'imposante demeure, mais jamais ils ne se seraient attendus à y retrouver Mr. Forkle, Alden, Della, Biana, Dex et le reste des amis de Sophie et Keefe, mais surtout ils ne se seraient jamais attendus à voir Fitz et Jensi sévèrement blesser, Marella en sang et Caprise en sanglot. Quand cette dernière les vits elle entra dans une colère noire.

-Comment as-tu osée ? Espèce de sale petite... ! Commença-t-elle mais elle fut interrompue par un sanglot.

-Mais de quoi parlez-vous ? Demanda Sophie incrédule.

-Et en plus tu oses me demander ! Tu te fiches bien de la face du monde ! Comment as-tu osé faire ça à ma fille et a ses amis ? Tu n'es qu'un sale monstre ! Répondit Caprise.

Sophie ne comprit pas tout de suite, mais les pièces de puzzle commençaient à s'assembler, Marella, Fitz et Jensi avaient dû élaborer un plan avec les Invisibles pour faire sembler d'être blesser et accuser Sophie. Sophie voulut se défendre, mais les regards remplis de mépris de ses amis l'en dissuada. Elle voulut chercher du soutien auprès de ses parents, mais ces derniers éviter son regard, tout le monde la croyait responsable, tout le monde la regardait avec mépris et déception à l'exception de Stina et Dex qui la regardaient avec incertitude. Sophie accrocha son regard à celui de Dex pour lui faire comprendre qu'elle n'était en aucun cas coupable de tout cela, mais Caprise cria :

-Sale monstre !

Et elle tenta de se jeter sur elle, mais Keefe s'interposa et Grady retint de justesse Caprise.

-Comment as-tu pu faire ça Sophie ? Je te faisais confiance...Dit Della d'une voix brisée par l'émotion.

Sophie sentit son cœur, du moins ce qu'il en restait, se déchirer devant le regard accusateur de Della et Alden.

-Mais ce n'est pas moi ! Dit-elle.

-Je confirme ce n'est pas elle, dit Stina en s'approchant d'elle. Je la connais assez pour savoir qu'elle ne ferait jamais ça.

-Moi aussi, Sophie serait incapable de faire du mal à ceux qu'elle aime, renchérit Dex en venant se placer à côté d'elle.

Sophie esquissa un sourire triste qui disparut quand elle croisa le regard de Biana qui était rempli de tristesse et déception.

-Tu ne vas pas la croire quand même Dex ! S'écria Marella qui parvint à se mettre debout.

-Eh bien si, répondit-il.

Sophie capta le regard de Biana et demanda :

-Et toi ? Tu les crois ?

-Oui...Je croyais qu'on était amie Sophie, mais visiblement non.

La phrase que venait de prononcer Biana suffit à mettre en miettes le reste du cœur de Sophie.

-C'est ce que je croyais aussi, mais visiblement tu préfères croire ton frère qui n'est qu'un traitre. Mais souviens toi bien de ce que je vais te dire. Quand la vérité te rattrapera, tu te souviendras et tu regretteras, répondit-elle.

Sur ces belles paroles Sophie fit demi-tour et se transforma en aigle elle avait besoin de voler, de s'éloigner loin de tout ces problèmes, loin de ces traitres loin de la dure réalité qui s'imposait à elle. Plus personne ne lui faisait confiance sauf Stina, Dex et Keefe. Keefe. La seule personne qui avait toujours été là pour Sophie. Sophie se perdit dans ses souvenirs et ne remarqua pas l'arrivée de Dex et Stina sur les dos de Greiffel et Silveny, ni le gerfaut noir qui vint se placer à sa droite. Sophie le dévisagea et reconnut les yeux bleu azur de Stephen. Sophie tourna la tête dans le sens opposé et vit un faucon plus blanc que neige aux yeux bleu glacier à ses côtés. Sophie n'était pas seule. Elle avait certes perdue beaucoup de ses amis, mais il lui restait Stina, Dex, Stephen et Keefe, ses vrais amis, ceux sur qui elle pourrait toujours compter. Elle le savait, elle savait aussi que tout ça n'était que le début des ennuis, mais elle savait qu'elle pourrait compter sur le soutien de ses amis.

Chapitre 13 : La dernière trahison, la plus douloureuse.Modifier

Sophie continua de voler en compagnie de ses amis jusqu'à la tombée de la nuit, ils étaient restés silencieux et avaient voler pendant une journée entière, cela avait fait beaucoup de bien à Sophie. Elle avait pu éclaircir ses sombres idées. Une évidence s'était imposée à elle lors de cette journée, plus personne n'avait confiance en elle et, peu importe l'endroit ou elle se trouverait, elle ne serait jamais à sa place, il serait bientôt temps pour elle de déployer ses ailes et de quitter le nid, mais elle était loin de se douter que ce jour arriverait aussi tôt.

-Sophie ! Descendons faut qu'on parle ! Cria Stina.

Sophie hocha la tête et piqua vers le sol. Cela lui faisait du bien de sentir le vent passait dans son plumage, entendre le vent sifflait, l'adrénaline de la descente, la sensation de bien-être, la sensation de liberté. Quand elle se transformait elle n'avait pas à respecter de règles, ni à écouter les ordres du Conseil, personne n'avait à lui dire de voler plus haut, plus bas. Une liberté totale. Sophie continuait sa descente quand elle vit le sol se rapprocher dangereusement, elle déplia donc ses ailes et se posa avec délicatesse sur le sol et reprit sa forme elfique, Keefe et Stephen ne tardèrent pas à la rejoindre et à l'imiter. Stina et Dex atterrirent avec les deux alicornes et descendirent de leurs somptueuses montures.

-Alors ? Que voulais-tu ? Demanda Sophie.

-Pourquoi Marella, Jensi et Fitz étaient dans cet état-là ? Je veux dire, ça se voit que les blessures étaient réelles, mais vu qu'il est évident que tu n'es pas la coupable comment est-ce possible ?

-Honnêtement ? Je n'en suis pas sûre...Selon moi, tout était un plan des Invisibles, ils se sont mis d'accord avec Fitz et les autres, et les ont blessés, Fitz, Jensi et Marella ont juste eut à rajouter des larmes et me faire porter le chapeau, répondit Sophie en regardant le sol.

-Rah les petits... ! Grogna Stina avec des mots qu'elle ne devrait pas prononcer.

Stina continua de grommeler des jurons quand Stephen vint lui prendre la main et lui chuchoter des mots à l'oreille que Sophie ne comprit pas, mais qui semblèrent calmer Stina. Sophie échangea un rapide coup d'œil avec Dex et Keefe, aucun doute possible, Stephen et Stina étaient fait l'un pour l'autre. Sophie sourit, au moins il y avait deux de ses amis heureux. Sophie leva les yeux vers le ciel étoilé, il brillait, la nuit était sombre, mais les étoiles continuaient de l'éclairer. Sophie comprit qu'elle aussi elle devait continuer de briller, car après tout les étoiles ne disparaissaient pas pendant la journée, elles continuaient de briller, le soleil les rendaient juste invisibles, mais elles étaient bien présentes, comme l'espoir et l'amour de Sophie, ils étaient souvent invisibles, mais toujours présent. Sophie regarda ses amis, eux aussi continuaient de brillés, coûte que coûte, et jusqu'à la fin. Sophie remarqua les bâillements de Stina et Stephen, elle déclara donc qu'il était temps de rentrer. Dex et Stina montèrent sur leurs montures et décolèrent. Stephen prit sa forme de gerfaut et les suivis. Keefe s'apprêtait à faire de même quand il remarqua l'hésitation de Sophie.

-Hey, qu'est-ce qui t'arrive ? Demanda-t-il d'une voix douce.

Sophie prit un temps pour lui répondre. Pourquoi ne voulait-elle pas retourner à Havenfield ? A cause de Fitz, Jensi et Marella ? Non. A cause de Caprise ? Non plus. Mais pour quelles raisons alors ? A cause de la déception. Pas la peine d'être empathe pour savoir que Grady, Edaline, Elwin, Mr. Forkle et toutes les personnes que Sophie aimait étaient déçues. Ce n'est pas que Sophie avait peur de voir leurs regards déçus,non ça elle avait l'habitude, mais elle ne sentirait plus jamais à sa place parmi eux. Le seul endroit ou elle se sentirait à sa place se sera avec Keefe,Stephen, Stina et Dex. Quelle tâche compliquée. Comment se sentir à sa place avec les personnes qu'on aime quand ils ne vivent pas avec nous ? Encore une question dont Sophie ignorait la réponse. Sophie se tourna vers Keefe et lui expliqua se qui la tracasser.

-J'ai peut-être une solution, dit-il quand elle eut fini son récit.

-Laquelle ? S'empressa de demander Sophie.

-Bah depuis que Ro est partie et mon père dans le coma les Rives du Réconfort sont triste et silencieuse...Que dirais-tu d'y venir quelques temps ?

Sophie lui répondit en se jetant à son cou. C'était officiel, Keefe était bel et bien le meilleur petit-ami du monde. Sophie n'aurait pu trouver mieux. Keefe lui rendit son étreinte les yeux pétillants de joie et en riant, lui aussi serait heureux d'avoir de la compagnie, surtout une aussi belle.

-On y va ? Je ne te cache pas que je commence à avoir froid et mon lit douillet me manque, déclara Keefe au bout d'un moment.

Sophie se détacha à contre cœur de son beau blond et attrapa la main qui lui tendait, il était temps pour Sophie de découvrir son nouveau chez soi. Ils sautèrent donc aux Rives du Réconfort et allèrent dans la chambre de Keefe pour s'organiser rapidement, mais jamais Sophie n'aurait cru trouver une telle surprise.

-Qu'est-ce que ça ? Se demanda Keefe quand il vu un sac sur son lit.

Sophie s'approcha et ouvrit le sac, il y avait toute ses affaires dedans, son omnisciente, son carnet de pensée, des vêtements, son album photo, Ella et une lettre que Sophie déplia et lut à voix haute :

« Chère Sophie,

Je me doute fortement que tu vas refuser de revenir à Havenfield, donc je t'envoie des affaires, comment ai-je su que tu irais chez Keefe ? Cela crevait les yeux, vous êtes fait l'un pour l'autre point. Mais passons, je suis sincèrement désolée de ce qui s'est produit, mais ton père et moi avons besoin de faire le tri. Bonne soirée.

Edaline

Fillette,

Sache que, comme à mon habitude je n'approuve pas le fait que tu ailles chez ce garçon, mais tu es heureuse avec lui alors cela me convient. Comme l'a dit ta mère je regrette également ce qu'il s'est produit, j'espère tout de même que tu ne nous en tiendras pas rigueur. Passe un...argh...bon séjour chez ce garçon, je compte sur toi pour rester forte et gagner ce combat.

Tes parents qui t'aiment plus que tout. »

Sophie était extrêmement touchée par la lettre, elle s'était même mise à pleurer, elle s'en était rendue compte seulement lorsqu'elle avait vue l'encre bavait, elle aussi elle les aimait, elle voudrait tant leur dire, mais le destin en avait décidé autrement, elle ne pouvait pas changer le passé, mais elle pouvait essayer de changer l'avenir, un jour elle retrouverait ses parents. Quand ? Elle l'ignorait, peut-être dans quelques jours, des semaines, des mois, voire même des années ! Mais ils se retrouveraient un jour. Un jour proche ou lointain.

Sophie se réveilla le lendemain toute engourdie, elle voulut bouger quand elle sentit une paire de bras qui l'entouraient, Sophie ne comprit pas immédiatement la situation. Elle chercha dans ses souvenirs de la nuit précédente. Fitz, Marella et Jensi qui retournent tous ses amis contre elle à l'exception de Keefe, Stephen, Stina et Dex, ses parents et leur lettre d'excuse, elle qui part vivre aux Rives du Réconfort. Sophie ne trouvait toujours pas quand elle se souvint s'être réveillée en sanglots à cause d'un cauchemar, Keefe était alors arrivé paniquer et Sophie lui avait demandé de rester avec elle. Il avait dû se rendormir peu de temps après Sophie. Cette dernière se retira de son étreinte en prenant grand soin de ne pas réveiller Keefe et sortit du lit, elle ne s'était même pas changée ! Elle attrapa ses affaires et se dirigea vers la salle de bain ou elle prit l'une des douches, elle avait besoin de réfléchir aux évènements de la veille. Qu'allait-elle devenir ? Elle l'ignorait, encore et toujours ce même sentiment, l'ignorance. Elle ne connaissait que trop bien ce mot, aujourd'hui, il était temps d'y remédier. Sophie sortit de la douche et se changea rapidement, elle attacha ses cheveux humides en un chignon et se dirigea vers la cuisine, une journée de recherches l'attendait, autant bien commencer cette journée, mais elle ne s'attendit pas à voir Keefe déjà aux fourneaux.

-Salut Foster ! Tu veux des pancakes ?

Pancakes ? Mais depuis quand les elfes faisaient-ils de la cuisine humaine ? Encore une réponse que Sophie ignorait, mais cette fois-ci elle pouvait connaitre la réponse.

-Salut ! Depuis quand vous faites des pancakes ? Demanda Sophie.

-Depuis que j'ai trouvée la recette dans les affaires de mon père, va savoir pourquoi ! J'ai testé et il se trouve que c'est délicieux ! Je n'y crois pas que tu es osée me cacher un plat aussi bon, répondit Keefe en la regardant.

-Et moi je n'arrive pas à croire que mon petit-ami soit un estomac sur pattes.

Keefe lui répondit avec un clin d'œil et Sophie explosa de rire. Rire. Elle riait enfin ! Son rire était franc, pas forcé, un vrai rire, un rire qui lui faisait du bien, c'était un miracle, Keefe avait réussi à faire sourire Sophie, malgré tous les évènements de la veille, comme toujours. Sophie aida Keefe à préparer leur petit-déjeuner et elle en profita pour lui exposer son plan de la journée.

-Tu te rends compte que si on va en Atlantide tout le monde va te regarder de manière étrange ? Demanda Keefe quand elle eut fini.

-Oui, mais j'en ai marre d'avoir un pouvoir que je ne connais pas et ne maîtrise pas.

-Ok alors, c'est partir pour une journée plus ennuyeuse que les cours alors, répondit-il.

-Ennuyeuse ? Avec toi ? Impossible, lui répondit Sophie en débarrassant son assiette.

Keefe se leva en baillant et alla se changer, laissant Sophie de corvée de vaisselle, elle s'en occupa rapidement et alla mettre une paire de botte souple pour affronter cette dure journée de marche intensive. Quand Keefe eut fini de se changer ils sautèrent en Atlantide et se dirigèrent vers la bibliothèque. Sophie se dirigea vers le rayon des animaux et leur nature, quant à Keefe il se dirigea vers le rayon « ancien » comme il disait. Sophie parcourut les étagères du regard et finit par tomber sur un parchemin sur les loups et un manuscrit sur les félins.

-Parfait...murmura-t-elle pour elle-même.

Elle prit ses deux trouvailles et alla rejoindre Keefe qui avait trouvé un vieux parchemin usagé sur les métamorphes. Ils allèrent s'installer dans un coin au fond de la bibliothèque et commencèrent leur lecture. Keefe déplia le parchemin qu'il avait trouvé pour qu'ils puissent le lire tout les deux.

« Les métamorphes,

Les métamorphes peuvent se transformer en cinq animaux, mais jusqu'à quand ?

A partir du moment où l'elfe atteint ses vingt ans, s'il n'a pas découvert ses cinq formes, il pourra se transformer n'importe quand et sans parvenir à se contrôler il lui faudra alors plusieurs années d'entrainement intensif pour qu'il sache se maîtriser.

Aussi les félins sont les animaux les plus connus des métamorphes, les métamorphes possèdent souvent deux formes félines, une forme de canidé ou ours et une forme d'oiseau prédateur et parfois de dragon. Les métamorphes sont dangereux à partir de vingt ans, il faut à tout prix qu'ils apprennent leurs cinq formes et à les maîtriser avant leurs vingt ans. »

-Attends, tu as bientôt vingt ans toi non ? Demanda Sophie à Keefe.

-Dans un mois, répondit-il pâle.

Sophie ferma les yeux. Un mois, Keefe avait découvert toute ses formes, mais ils ne pouvaient pas toute les contrôler ! Dans un mois, il deviendrait...dangereux. Sophie s'interdit de penser à cela et elle se fit promettre que cela n'arriverait pas. Elle allait se battre à ses côtés.

-On y va. Tant pis pour les livres, il faut qu'on commence l'entrainement dès maintenant ! Dit-elle à Keefe en se levant.

Ce dernier suivi Sophie dans les rayons pour reposer leurs trouvailles et ils sortirent de la bibliothèque pour sauter aux Rives du Réconfort. Jamais Sophie n'aurait cru que la fin du mois serait aussi dure que ce qu'elle s'imaginait.

Cela faisait trois semaines que Keefe et Sophie s'entrainaient sans relâche. Keefe savait à présent se contrôler sous toutes ses formes à l'exception de celle de dragon. Sophie quant à elle savait à présent quatre de ses formes, elle pouvait se transformer en : Louve Alpha dorée, jaguar, aigle royal, dragon de feu et le dernier restait un mystère. Au moins, elle avait encore un an devant elle avant de perdre tout contrôle, mais le cas de Keefe était plus grave, si dans une semaine il ne parvenait toujours pas à se contrôler, ils risquaient de s'attirer des ennuis. De trés gros ennuis.

Sophie se leva de bon matin, il ne leur restait que quatre jours avant que Keefe ne perde tout contrôle. Sophie alla s'habiller et le réveiller, comme tous les matins il ronchonna, mais devant l'insistance de Sophie il finit par céder. Sophie et Keefe sortirent alors dehors, Sophie prit sa forme de dragon de feu et Keefe l'imita hésitant. Sophie regardait Keefe avec compassion, même Keefe, n'était pas toujours sûr de lui. Une fois qu'il fut sous sa forme de dragons d'eau, ils prirent leur envol, leur but, voir sur quelle distance Keefe pouvait garder le contrôle. Ils montaient haut, très haut, plus haut que les nuages, Keefe était normal jusqu'à son arrêt soudain. Sophie le regarda et le vit se débattre contre une force invisible, elle s'approcha de lui, ignorant comment l'aider, mais Keefe qui continuait de se débattre lui donna un violent coup de queue qui la projeta plus loin. Sophie à moitié assommée chercha à reprendre conscience, quand cela fut fait elle se tourna vers Keefe qui la regardait avec une paire de yeux noirs. Il avait perdu le contrôle. Et avant que Sophie n'ai put comprendre quoi que ce soit il se jeta sur elle et ils entamèrent une longue chute vers le sol, Sophie impuissante reprit forme elfique et tenta de le raisonner en vain. Sophie réussit à orienter son regard vers le sol qui se rapprochait dangereusement elle tourna vers Keefe un regard effaré et cria :

-Keefe ! Bats-toi ! Je t'en supplie, je sais que tu peux le faire !

Keefe la regarda un instant avant de retrouver ses beaux yeux bleus glaciers et de comprendre la situation, n'ayant pas le temps de s'élever dans les airs ; il se retourna, dos vers le sol, et entoura Sophie de ses ailes et pattes. Ils s'écrasèrent au sol avec un fracas assourdissant. Keefe reprit forme elfique, à moitié assommé, et Sophie retomba lourdement sur lui. Sophie se redressa confuse et secoua Keefe pour qu'il se réveille.

-T'as pas trouvé mieux comme réveil ? Grommela-t-il au bout d'un moment.

-Et toi ? T'as pas trouvé mieux comme tentative de meurtre ?

Keefe allait répondre quelque chose, mais Sophie l'en empêcha et le prit dans ses bras. Il lui avait fait une peur bleue ! Sophie comprenait ce que cela faisait à ses proches quand elle se transformait désormais. Keefe se redressa et bredouilla des excuses ou du moins ça y ressemblait. Sophie voyait le bon côté de la chose, Keefe avait certes essayé de la tuer, mais au moins, il contrôlait sa forme de dragon d'eau. Sophie se redressa et aida Keefe à faire de même, le pauvre était à bout de force, il dût se maintenir sur Sophie pour garder l'équilibre. Sophie le guida à l'intérieur, mais elle ne s'attendait pas à une telle surprise.

-Conseiller Emery ? Que faite vous là ? Demanda-t-elle.

-Je me débarrasse de vous deux une bonne fois pour toute !

Sophie ne comprit pas quand Emery vint lui attraper le bras et les fit sauter dans une grotte à l'extérieur enneigé. Sophie s'écroula au sol à cause du froid et Keefe eut les plus grandes peines du monde à ne pas tomber sur elle. Emery s'abaissa et coupa leurs pendentifs d'identification.

-Que faites-vous ? Articula Keefe à grande peine.

-Je fais ce que Lady Gisela voulait que je fasse. Je me débarrasse de vous, répondit Emery d'une voix encore plus froide que la tempête qui faisait rage dehors.

-Lady Gisela ? Alors vous êtes... ? Demanda Sophie.

-Eh oui, à votre avis comment Lady Gisela pouvait-elle être au courant de tous vos faits et gestes ? Bref, je vous dis à dans quelques minutes.

Sophie ne comprit pas pourquoi il avait dit qu'il reviendrait, mais elle avait seulement la force de se rapprocher de Keefe, pour tenter en vain de lui tenir chaud. Sophie continua de greloter et de claquer des dents, même quand Keefe les recouvrit tout deux de sa cape. Sophie chercha en vain un indice ou ils pouvaient bien se trouver quand Emery revint avec une enfant âgée de six ou sept ans aux cheveux noirs, à la peau mate et aux yeux bleu métallique. Sophie regarda attentivement l'accoutrement de l'enfant, elle portait un tee-shirt deux fois trop large noir et troué, un pantalon, du moins ce qu'il en restait, bleu troué de partout. Sophie comprit qu'elle n'avait pas d'habitat, ou alors que ses tuteurs s'occupaient d'elle d'une manière horrible, Sophie avait tout de même assez vu de sans-abris, lorsqu'elle vivait dans les Cités Interdites, pour savoir que cette enfant en était une, rien qu'à voir ses cernes, beaucoup trop grandes pour une enfant de cet âge, et son apparence squelettique. L'enfant cherchait à trouver le regard de Sophie et quand elle le trouva Sophie n'y lisait que peur, angoisse et ses yeux étaient empli de larmes. Sophie lui dit alors par télépathie, malgré les lois qui l'interdisaient de faire ça.

-Chut, je suis là, tout va bien se passer, ne t'inquiètes pas, je me nomme Sophie et je vais t'aider.

L'enfant chercha d'où pouvait provenir cette voix quand elle comprit qu'elle venait de Sophie, elle chassa alors ses larmes d'un revers de la main et lui offrit un regard empli de détermination et de...confiance ? Oui. De la confiance, c'est cela que lisait Sophie dans son regard, pour une enfant de six ans, elle était très courageuse.

-Alors, je vais vous expliquez deux choses, déjà voici votre camarade de comment pouvons-nous appeler ça ? De cellule ? De mort ? Peu importe, voici Mlle. Saitayen, et elle vous accompagnera dans cette dure épreuve, enfin vous devez connaitre par cœur cette épreuve au bout d'un moment, mais cette fois-ci vous ne reverrez jamais la lumière du jour. Et aussi vous allez devoir porter ça.

Emery se baissa et accrocha des bracelets aregentés au poignet de Sophie, de Keefe et aussi à celui de l'enfant. Sophie chercha ce que pouvait être ces bracelets quand elle comprit que c'étaient des bracelets pour bloquer ses pouvoirs. Mais pourquoi le donnait-il à l'enfant ? Était-ce possible... ? Sophie n'eut pas le temps de se poser la question qu'Emery reprit la parole.

-Je vous dis adieu ! Et Mlle. Foster ne vous inquiétez pas, je dirais à vos parents que vous avez préféré être lâche et vous enfuir, plutôt que d'essayer de retrouver vos parents, dit Emery en riant.

Emery lança un dernier assassin à Sophie, qui ne comprenait pas ce qu'il se passé, et sauta. Sophie n'avait pas la force de se lever, elle avait juste la force de faire une chose.

-Viens auprès de moi, ma grande et dis-moi ton...nom.

L'enfant obéis et vint se blottir contre elle et murmura :

-Je suis Kélyanna Saitayen...

Sophie savait qu'elle connaissait ce nom, mais elle ne souvint pas pour quelles raisons, elle sombra donc dans les ténèbres, en pensant à ses proches qu'elle avait laissée, au nom de cette enfant et à se demander si cette nuit serai la dernière...

Chapitre 14 : Le dernier combatModifier

Sophie était dans le noir complet, elle refusait de se réveiller, elle ne voulait pas se retrouver dans cette grotte, elle ne voulait pas se souvenir des évènements de la veille, elle voulait oubliée. Tout oublier. Elle voulait oublier sa « rencontre » avec Alvar quand elle avait cinq ans. Sa rencontre avec Fitz, le brise-mémoire d'Alden et tout ce qu'il s'ensuivit, les seules choses qu'elle ne voulait pas oubliée était Keefe, Dex et l'amour qu'elle avait porté à ses proches, cet amour qui l'avait fait continuer d'avancer, cet amour qui l'avait empêcher d'abandonner. Sophie ne voulait toujours pas se réveiller quand elle se retrouva d'un coup dans une pièce sombre, seul le centre de la pièce demeurait lumineux, Sophie s'en approcha et vit un miroir. Elle se regarda dedans et ce qu'elle vit lui fit froid dans le dos.

-C'est horrible n'est-ce pas ? Demanda une voix dans son dos.

Sophie hocha la tête sans se retourner, la scène qu'elle avait sous les yeux lui glacer le sang. Elle se trouvait à Havenfield. Mais ce n'était pas Havenfield comme elle le connaissait, c'était un Havenfield à feu et à sang, elle voyait ses parents, Stina, Dex et Stephen se battre contre les Invisibles, Tam et Linh au sol gisant dans une mare de sang, et elle contemplait cette horrible scène, impuissante. Sophie se tourna vers la voix et elle vu un loup noir se tenir devant elle. Ce loup la regardait avec ses yeux rouges, il s'approche pour se placer à ses côtés et reprit de sa voix grave :

-Voilà ce qui les attends, si tu laisses faire le destin, ou alors il se passera cela.

Sophie tourna la tête vers le miroir, cette fois-ci elle se vit elle et Keefe au bord d'une falaise, en face à face avec Lady Gisela et Emery, ils étaient ensanglantés, ce combat était perdu d'avance, plus Sophie se voyait elle et Keefe se rapprochaient de la falaise, plus elle reculait, pas la peine d'être devin pour savoir ce qui allait se passer.

-Et tout ce que je viens de voir, c'est ce qui va se passer... ? Demanda Sophie au loup d'une voix tremblante.

-Le destin est quelque chose de bien mystérieux et puissant, chaque jour il nous réserve de nouvelles surprises, parfois bonnes, parfois mauvaises. Mais sais-tu qu'est-ce qui est encore plus puissant que le destin ? Demanda le loup en plongeant son regard rouge dans celui de Sophie.

Sophie chercha la réponse en vain. Qu'est-ce qui pouvait être plus puissant que le destin ? Le temps ? Le passé ? Le présent ? Sophie l'ignorait, mais pour une fois elle allait connaitre la réponse.

-Non...Qu'est-ce qui est plus fort que le destin ?

-Les choix, répondit le loup en regardant dans le vide.

-Les choix ? Que voulez-vous dire ?

-Les scènes que je t'ai montrée, se passeront si tu laisses le destin décider de ta vie. En revanche si tu fais le choix qui pourrait tout changer, l'avenir sera tout autre, répondit le loup.

-Mais comment est-ce possible qu'il se passe ces deux scènes si j'ai vu Lady Gisela sur les deux ? Pourquoi nous attaquerait-elle sachant qu'elle aurait déjà gagnée ?

-Seule l'une des deux scènes se déroulera, je suis guide, pas devin.

-Mais comment dois-je savoir quel est le bon choix ? Demanda Sophie.

-Ecoute ton cœur, lui il sait ce qui est bon, sinon il ne t'aurait jamais mené à rire à la blague du jeune Dex à ton arrivée, ou à te rapprocher de ce jeune homme qui t'a accompagné ici. Laisse parler ton cœur, il a toujours eu raison jusqu'à présent.

Sophie voulut poser d'autres questions au loup, mais ce dernier avait déjà disparu dans un nuage de fumée. Sophie se regarda une nouvelle fois dans le miroir et cette fois-ci elle se vit entourer de ses proches, mais elle n'eut pas le temps de se contempler plus longtemps qu'elle sombra dans les ténèbres. Elle ouvrit les yeux et se retrouva dans la grotte de la veille, elle était couchée sur le sol froid et elle se demandait si elle était encore en vie, car elle ne sentait aucune partie de son corps, elle eut beaucoup de mal à comprendre que quelqu'un l'avait réveillée tellement elle ne sentait plus rien.

-Réveilles toi marmotte ! Dit Keefe sur un ton moqueur.

Sophie se redressa les muscles engourdis, elle eut toutes les peines du monde à le faire.

-Alors, j'ai fait un feu, et il serait peut-être temps de poser des questions à notre jeune invitée, dit-il en se plaçant derrière elle pour l'enrobait de sa chaleur.

Sophie se blottit le plus contre ses bras et commençait peu à peu à sentir son contact. Elle releva le regard du sol et vit l'enfant de la veille emmitoufler dans la cape de Keefe, elle n'avait pas l'air effrayée, juste perdue.

-Alors Kélyanna, je vais te poser des questions, et j'aimerais que tu me promettes d'y répondre avec sincérité, dit Sophie d'une voix douce.

-Promis mademoiselle, répondit Kélyanna.

-Pour commencer appelle moi Sophie et lui c'est Keefe. Pourrais-tu me dire quel est ton âge ?

-J'ai six ans.

Six ans, ce qui voulait dire que Sophie avait onze quand elle est née.

-Sais-tu pourquoi cet homme t'a amené ici toi particulièrement ?

-Non, mais il a fait comme l'homme de la dernière fois, répondit Kélyanna.

-Quel homme ? Demanda alors Keefe coupant l'herbe sous le pied à Sophie.

-Un homme blond, aux yeux bleus et au teint verdâtre, il m'avait emmené à San Diego dans une famille d'accueil, il est venu avec moi et à commencer à me parler dans mon esprit comme toi tu l'avais fait, il me disait que j'allais ressentir une légère douleur, mais mes tuteurs sont arrivés et il a dû partir. Après je ne l'ai jamais revu.

-Quand est-ce qu'il t'a amené là-bas ? S'empressa de demander Sophie.

-Il y a un an.

Sophie réfléchit, il y a un an Lady Gisela et Gethen venaient de s'échapper d'Exil, est-ce que cela avait un rapport ? Sophie ne put pas s'attarder sur la question que Keefe en posa une autre à l'enfant :

-De quoi te souviens-tu ?

-D'une femme à la peau mate et aux cheveux noirs, et d'un homme blond aux yeux bleus comme moi. Mais je n'arrive pas à savoir qui c'était.

Sophie comprit qui étaient ces personnes, c'étaient les parents de Kélyanna, Sophie se promit de les retrouver.

-D'accord, très bien alors dernière question, je pense, pourquoi m'as-tu fait confiance quand je te l'ai dit hier ? Demanda Sophie.

-Vous n'avez pas l'air bien méchant et mon cœur me disait de vous faire confiance.

-D'accord...

Encore cette histoire de cœur, décidément Sophie l'entendait partout aujourd'hui. Elle réfléchit tout de même à ce que lui avait dit l'enfant, le kidnapping de ses parents et son arrivée à San Diego, au même moment où Lady Gisela s'échapper, tout cela devait avoir un lien, mais Sophie ne trouvait pas lequel, elle voulut continuer sa recherche quand Kélyanna se jeta derrière Sophie et que Keefe se leva d'un bond. Sophie releva alors la tête et vit un homme en piteux état aux cheveux bruns ébouriffer et aux bleus cobalt empli de douleur. Sophie ne connaissait que trop bien ce regard.

-Alvar ! Mais commence est-ce possible ? Tu étais à moitié mort ! S'écria Sophie en se levant à son tour.

-Et là je suis presque mort, mais il est temps que tu apprennes la vérité, et que je rattrape mes tors, répondit-il en toussant.

Sophie acquiesça, presque à contre cœur, et se rassit, Keefe l'imita plus lentement méfiant et Kélyanna vint se blottir contre Sophie. Alvar s'approcha et la lumière du feu fit ressortir les traits de son visage. Il était aussi pâle qu'un mort, des cernes immenses et une mâchoire squelettique, il ne restait plus rien de l'Alvar sportif que Sophie avait connu.

-Alors ? Vas-y on écoute, dit Sophie d'une voix froide.

-Commençons par le commencement, comme vous le savez Fallon Vacker est l'un des fondateurs du Conseil.

« Non, je ne savais pas, ce n'est pas comme-ci ta famille était mieux traitée à cause de ça » voulut répondre Sophie, mais elle tint sa langue et hocha la tête.

-Très bien, maintenant je n'ai pas cessé de vous parlez de l'héritage des Vacker, mais les Vacker ne sont pas tous ce que vous croyez, reprit Alvar.

-Développe tu veux ? Demanda Sophie.

-Fallon Vacker rendait visite, à chaque naissance, à ses descendants pour rappeler aux parents qu'ils ne devaient pas oubliés que leur progéniture devienne aussi importante que lui.

-Tu es en train de dire que Fallon est venu chez toi quand Fitz est né et qu'il a dit à tes parents « Oubliez pas, il doit être aussi important et arrogant que moi », demanda Keefe.

-C'est exactement ça sans le « arrogant ». En plus simple, il mettait de la pression sur chaque génération, mais Alden et Della ont refusés de l'écouter et ont coupés les ponts avec lui, mais il a revu Fitz il y a environ deux ans. C'est comme ça qu'il a rejoint les Invisibles, pas grâce à Marella.

Sophie regarda Alvar bouche-bé, cela faisait encore plus longtemps que Fitz était un traitre qu'elle ne le croyait ! Il y a deux ans Sophie et lui avaient rompu, Keefe avait développé son nouveau talent, Oralie avait avoué la vérité, ce qui avait fait un choc à Fitz. Sophie avait rejeté sa demande, elle s'était mise avec Keefe, elle avait failli le tuer en débloquant son sixième talent. Cela expliquer bien des choses, comme ses regards emplis de dédain et d'arrogance, les Invisibles qui avaient été mis au courant pour le coma provisoire de Sophie. Mais cela voulait-il dire que Fallon... ?

-C'est exact. Gisela n'est pas la cheffe des Invisibles, ni Gethen, ni Fintan. Le vrai chef et fondateur des Invisibles est Fallon. Fallon Vacker, dit Alvar en plongeant son regard bleu cobalt dans celui de Sophie.

-QUOI ?! Mais comment est-ce possible ? S'exclamèrent Sophie et Keefe d'une même voix.

-A la fondation du Conseil, il y avait Brant, Fallon et Froyan. Mais ils avaient tout trois une vision différente de l'avenir. Brant le voyait plus au moins comme aujourd'hui. Froyan le voyait de la même manière que le Cygne Noir et Fallon le voyait comme les Invisibles, n'étant pas d'accord ils ont attendus plusieurs générations, pour que le Conseil soit mieux construit, et Froyan et Fallon ont désertés leur poste, laissant Brant aux commandes. Froyan, il est parti dans les Cités Interdites étudier les humains et après j'ignore ce qu'il lui est arrivé. Quant à Fallon, insatisfait de son pouvoir déjà immense dans les Cités Perdues, il a fondé les Invisibles. De cette manière il pouvait instruire la peur en chacun de nous, et donc tout contrôler, mais le fondateur du Cygne Noir et ses membres se sont dressés sur son chemin, c'est à ce moment-là qu'à commencer la « guerre » qui nous opposent depuis plus de dix-huit ans, dit Alvar coupé par une quinte de toux.

Sophie réfléchissait à la hâte, Fallon Vacker. Le grand Vacker ! N'était nul autre qu'un sale menteur. Egoïste ! Hypocrite ! Sophie savait enfin de qui tenait Fitz !

-Est-ce qu'il avait beaucoup de ces « Vacker » dans son camp ? Demanda alors la douce voix de Kélyanna mettant fin aux pensées de Sophie qui reporta son attention sur Alvar.

-Rares sont ceux à lui avoir désobéi, seuls Alden, Della, Luzia et Biana lui ont résisté à ma connaissance. Voilà, vous savez à présent ce que c'est le véritable héritage des Vacker. Les sangs d'Invisibles et de traitres coulent dans nos veines.

-Pourquoi nous avoir dit tout ça ? Demanda Keefe.

-Je vous l'ai dit, je me suis rendu compte de mes erreurs, trop tard j'en ai peur, mais surtout c'est grâce à Sophie, répondit Alvar.

-Qu'est-ce que j'ai, encore, fait moi ?

-Tu as empêcher Fitz de me tuer. Je vous ai trahis je t'ai kidnappé, mais pourtant, tu m'as sauvé.

En repensant à cela Sophie eut le réflexe de se frotter les poignets, ou elle avait été brûlée, elle-même ignorée pourquoi elle avait empêché Fitz de tuer Alvar ? Parce qu'elle n'était pas un monstre ? Parce qu'elle avait pitié ? Ou parce que son cœur le lui avait crié ? Son cœur. Il lui avait dit beaucoup de choses, et à chaque fois elle avait bien fait de l'écouter. Sophie prit soudain conscience de la puissance de ses émotions et de son cœur.

-Très bien, mais même avec ce que tu viens de nous dire on ne peut rien faire, on est bloqué dans cette grotte gelée, répondit Keefe.

Alvar eut un semblant de sourire et se leva pour sortir une sorte de grosse pince de sa cape, il s'approcha d'eux et Sophie se mit devant Kélyanna, comme un bouclier, par réflexe, mais Alvar ne fit rien et attrapa la main de Sophie qui portait le bracelet et le brisa. Il répéta l'opération avec Keefe et Kélyanna qui était restée silencieuse.

-Maintenant c'est à vous de faire vos choix. Je vous dis adieu et bonne chance.

-Pourquoi adieu ? Demanda Keefe.

Sophie ne comprenait pas non plus le « adieu » pour le « bonne chance » elle pouvait comprendre, car ils auraient aussi besoin de chance pour vaincre les Invisibles.

-Cela fait trois ans que je lutte et m'affaiblit face à cette maladie qui me ronge de l'intérieur, la mort a acceptée d'attendre le temps que je me rachète, mais elle n'attendra pas plus longtemps, au moins aurais-je eu le plaisir de voir une dernière fois le futur des Cités Perdues avant.

Quand Alvar eu prononcé cette phrase il tenta de faire demi-tour, mais Kélyanna l'avait pris au piège dans ses bras. Après un instant d'hésitation, Alvar se baissa et prit Kélyanna dans ses bras. Il souhaitait sincèrement se rachetait, Sophie pouvait au moins lui offrir une dernière chose avant sa mort qui ne tarderait pas à venir. Alvar reposa Kélyanna au sol et se dirigea vers la sortie quand il fut à l'entrée Sophie dit :

-Tu as mon pardon Alvar.

Alvar tourna la tête de profil et lui adressa un dernier sourire avant de disparaitre dans le blizzard. Sophie se tourna vers Keefe, il était temps de prendre des décisions.

-Que faisons-nous ? Lui demanda-t-il comme s'il lisait dans ses pensées.

-Je vais chercher les parents de Kélyanna, répondit-elle déterminée.

-Ca me parait être une bon...ATTENDS TU VAS QUOI ?!

-Retrouver les parents de Kélyanna, ce sont les seuls vraiment capables de nous aider.

-Pfff, ça ne servirait à rien de dire de rester alors je te fais confiance, mais d'abord on va se trouver un endroit ou vivre, j'aimerais éviter de retourner dans les Cités Perdues en mode « mort vivant » vois-tu, répondit Keefe.

-Je connais l'endroit parfait. Kélyanna est-ce que ça te dirait de voler ? Demanda alors Sophie.

-Oui ! Répondit l'enfant toute enthousiaste.

Sophie sourit attendri et aida Keefe à éteindre le feu. Ils sortirent en dehors de la grotte et furent vite frapper par le blizzard. Sophie attrapa les mains de Keefe et Kélyanna et Keefe les fit léviter dans les airs le plus haut et rapidement possible. Dès qu'ils furent assez haut Keefe les laissa tomber en chute libre et Sophie entendit le cri paniqué de Kélyanna, elle ouvrit alors une brèche qui s'ouvrit au-dessus d'une sorte de manoir au centre de la compagne verdoyante avec aucun signe de vie aux kilomètres à la ronde. Sophie les fit atterrirent sur le sol en douceur et ils se dirigèrent vers le manoir au centre de la plaine verdoyante. Le manoir était plus petit que celui d'Havenfield, mais il n'en restait pas moins élégant, les murs étaient blancs et recouvert de lierre, ce qui donner un charme naturel au lieu, Sophie entra à l'intérieur et fit signe à Keefe et Kélyanna de la suivre qui étaient émerveillés devant la beauté des lieus. L'intérieur était joliment décoré de manière rustique, même les meubles. Il y avait de la poussière et de la saleté un peu partout, mais après un bon petit nettoyage de printemps l'endroit serait parfait.

-Bah après la Fosterisation voilà la poussièrisation et la rustiquation, dit Keefe.

Sophie ne put s'empêcher de lâcher un petit rire, cela faisait longtemps que Keefe n'avait pas fait de blagues, ce qui avait manqué à Sophie. Cette dernière monta à l'étage et le retrouva dans le même état que le rez-de-chaussée. Allure rustique et de la poussière, ah non il y avait aussi des toiles d'araignée.

-Dis moi Foster comment connais-tu cet endroit ? Demanda Keefe qui était monté suivit de Kélyanna.

-Mes parents humains adoraient voyagés, et on est passé plusieurs fois devant cette maison abandonnée, Amy croyait même qu'elle était hantée.

Sophie avait prononcé cette phrase d'un air nostalgique, c'était une époque ou elle n'avait pas de problèmes, pas d'amis, cette époque révolue, la pire et la meilleure à la fois.

-Bon, je vais vous laissez faire le tour de la maison, moi je vais trouver de quoi faire le nettoyage et demain je pars en missions S.O.S, dit Sophie en se tournant vers Kélyanna et Keefe.

Ils hochèrent tout deux la tête et se mirent à la tâche, à la nuit tombée la maison était comme neuve, Sophie aurait donner n'importe quoi pour avoir la même dans les Cités Perdues, quand elle y pensa, elle se mit à se demander comment aller ses parents et les autres. Sophie préféra taire ses pensées avant de s'imaginer des scénarios improbables. Sophie alla donc se coucher, avait d'entreprendre cette folie d'aller dans une planque des Invisibles, elle devait se renseigner.

Sophie se réveilla dans la pièce sombre de la veille. Elle se leva et alla se placer devant le miroir, mais cette fois-ci il ne lui montrait rien à part son portrait.

-Le miroir ne te montre rien, car tu n'as pas besoin de voir les chemins de l'avenir, dit une voix rauque dans son dos.

Sophie n'avait pas besoin de se retourner pour savoir à qui appartenait cette voix, elle appartenait au loup noir de la veille, elle ne se retourna pas et le vit apparaitre dans le champ de vison du miroir, il s'approcha et s'assit à côté d'elle.

-Alors que voulais-tu ? Demanda le loup.

-Ou puis-je trouver Lady et Lord Saitayen ?

-A cet endroit, crois-moi que tu n'y attends pas, répondit le loup en touchant le verre du miroir avec sa truffe.

Sophie vit son portrait être remplacé par une grotte de...glace ? Oui, c'était bien une grotte de glace que Sophie voyait, elle y voyait une femme à la peu mate et aux cheveux noirs étalé sur le sol, gisante dans une marre de sang, mais elle ne voyait pas l'homme dont avait parlé Kélyanna.

-Il faut que j'y ailles et vite ! Ou se trouve cette grotte ? Demanda Sophie.

-Je l'ignore, mais avec ton talent de téléporteuse tu as juste à te représenter EXACTEMENT la même scène et tu pourras y aller. Mais n'oublie pas ce que je vais te dire, tu ne peux pas changer le destin, tu peux l'influencer, mais quoi qu'il arrive il restera têtu et n'e fera qu'à sa tête, mais peut-être peux-tu essayer de le rendre meilleur avec des simples mots, dit le loup en disparaissant de nouveau dans un nuage de fumée.

Sophie se réveilla dans la chambre qu'elle avait choisie la veille, les rayons du soleil commençaient à peine à filtrer à travers la fenêtre, c'était encore l'aube, Sophie se leva s'habilla chaudement et laissa un mot disant qu'elle était partie sauver les parents de Kélyanna et qu'elle reviendrait ce soir. Elle sorti dehors et se téléporta dans cette grotte gelée. Elle fit comme lui avait dit le loup, elle revit exactement la même scène, Lady Saitayen gisante dans une marre de sang dans une grotte de glace. Et quand le néant s'ouvrit c'est exactement ici qu'elle se retrouva. Elle leva les yeux et vit Lady Saitayen la regardait avec de grands yeux surpris. Sophie s'approche d'elle et remarqua que ses vêtements étaient en lambeau et qu'il n'y avait pas une partie de son corps sans cicatrices ou sang séché. Elle aurait pu être très belle si une cicatrice ne lui barrait pas le visage et si ses yeux n'avaient pas perdu leur éclat de vie.

-Qui...qui es-tu ? Demanda-t-elle quand Sophie s'approcha.

-Je suis Sophie Foster et vous vous êtes Lady Saitayen.

-Appelle moi Kierra ce sera plus simple, mais Sophie Foster ? Tu es donc le petit colibri.

-Il semblerait, ou est votre mari ? Demanda Sophie.

-Il est partit, à tout jamais...

Sophie comprit qu'elle vouait dire qu'il était mort, Sophie préféra se taire et l'aider à se relever. Il fallait fuir et vite. Mais une fois que Sophie et Kierra furent lever quelqu'un prit la parole.

-Je ne vous dérange pas trop ? Je savais qu'Emery était un incapable, mais quand même.

Sophie se retourna et vit Gethen accompagné de trois trolls en transe, quelle joie ! Des trolls de niveau un ou deux qui se feront un plaisir de les déchiqueter, mais ce n'était pas cela qui attirait le regard de Sophie, mais l'espèce de télécommande que tenait Gethen dans son poing droit.

-Tu as l'air d'être intéressée par ce petit bijou de la technologie. Figure-toi qu'il suffit que j'appuie sur ce petit bouton juste là, dit Gethen en mettant son pouce sur un bouton vert. Et boom ! Plus de grotte, plus de trolls, plus de vie.

Sophie le regarda avec horreur, il n'oserait pas faire cela alors qu'il était aussi dans la grotte ?

-Vous feriez ça ? Mais vous mourriez aussi, dit Kierra comme si elle avait lu dans ses pensées.

-Non, car je suis plus malin que vous, maintenant je vous dis bon combat et bonne mort ! Dit Gethen en riant et en appuyant sur le bouton.

Les trolls sortirent d'un coup de leur transe et se dirigèrent vers Sophie et Kierra pendant que Gethen sauter. Sophie prit sa forme de louve et sauta sur le premier troll, ce dernier lui mordit l'épaule jusqu'au sang, Sophie ne savait pas comment s'en sortir pour le blesser à travers sa carapace quand elle se souvint que leur point faible étaient les yeux, elle prit donc sa forme de dragon rouge rubis et, à l'aide de ses serres, lui creva les yeux. Elle était dégoutée par son propre geste, mais s'il le fallait pour survivre. Quand Sophie vit que Kierra était en mauvaise posture elle s'interposa entre elle et les trolls et les balaya d'un coup de queue, les trolls voulurent revenir à la charge quand ils virent les crocs menaçants que leur montrait Sophie et le cadavre de leur compagnon, ils firent alors demi-tour et s'enfuirent. Sophie se tourna vers Kierra et la vit qui se tenait fermement le ventre, Sophie s'approcha et vit un liquide rouge épais s'écouler à travers ses mains, les trolls lui avaient lacérés le ventre ! Sophie Reprit sa forme elfique et arracha les manches de sa tunique pour tenter de bander la plaie.

-Non, ça ne sert plus à rien...Mon heure est venue, mais la tienne, non, va-t'en et vis, articula Kierra entre deux gémissements.

-Il est hors de question que je vous abandonne ! Penser à votre fille ! S'il vous plait, gémit Sophie les yeux embués de larmes.

-Ma fille...veilles sur elle, je sais que tu sauras le faire, dis-lui que son père et moi l'aimions, mais que nous n'avons pas été assez fort pour la revoir.

-Non ! Je refuse !

Sophie ne voulait pas laisser Kierra, comment Kélyanna pourrait se débrouiller sans elle ? Elle avait besoin d'une mère, mais Kierra avait fait son choix, elle serra la main de Sophie, le relâcha et l'entoura d'un champ de force. Kierra était donc psionipathe, mais Sophie ne comprenait pas pour quelles raisons elle l'entourait d'un champ de force quand Kierra dit :

-Je n'ai plus la force de me battre, mais j'ai la force de te protéger, veille sur ma fille comme si c'était la tienne, bats-toi, mais surtout n'oublie pas d'où tu es partie et ou ton cœur va.

Sophie regarda Kierra sans essayer d'empêcher les larmes de dévaler ses joues, elle ne la connaissait que depuis peu, mais elle tenait étrangement à elle, Sophie regarda Kierra qui pleurait aussi, elle lui offrit un sourire triste et une explosion se fit entendre, l'explosion fut si forte que Sophie fut projetée contre la paroi du champ de force, elle ne voyait plus rien, elle n'entendait rien à part un sifflement dans ses oreilles. Sophie ferma les yeux et posa les mains sur ses oreilles pour couvrir le sifflement, elle tenta en vain de se calmer. Sophie prit de grandes goulées d'air et au bout d'une dizaine de minutes, elle parvint enfin à se calmer. Sophie attendit encore un peu quand elle sentit des éclats de glaces lui tombaient dessus, et lui déchirait la peau par la même occasion, elle releva alors la tête et vit la grotte écroulée. Elle se releva et chercha du regard Kierra, mais il n'y avait que des débris de glace partout et Sophie n'avait pas le cœur de chercher dedans pour trouver un cadavre... Mais Sophie voulait lui « offrir » quelque chose pour l'avoir sauvée, en remerciement, elle se promit donc de lui rendre hommage dès qu'elle le pourrait et de s'occuper de Kélyanna comme sa fille. Sophie sortit donc rapidement des décombres de la grotte et prit sa forme d'aigle pour s'envoler. Une fois qu'elle fut assez haut elle piqua vers le sol et ouvrit une brèche pour la maison abandonnée. Quand le nant se rouvrit elle vit, de sa vue perçante, Keefe qui guettait le ciel et Kélyanna qui admirait la nature non loin. Dès qu'elle fut au sol elle reprit forme humaine et se jeta au cou de Keefe en sanglots. Keefe lui rendit son étreinte sans poser aucune question, ses talents d'empathe avaient dû lui faire comprendre.

-Chut chut, tout va bien se passer, murmura-t-il en passant une main dans ses cheveux.

-Mourir...devant....moi, je l'ai vu mourir sous mes yeux ! Elle s'est sacrifiée pour moi, et je n'ai rien pu faire, dit-elle entre deux sanglots.

-Sophie ? Est-ce que ça va ? Demanda alors la douce voix de Kélyanna.

Sophie se détacha de Keefe et se baissa au niveau de l'enfant.

-Kélyanna, je suis désolée, mais...commença Sophie, sans parvenir à terminer sa phrase.

-Je ne reverrais plus mes parents c'est ça ?

-Je...je suis désolée, je n'ai pas réussi...

Kélyanna interrompit Sophie en le prenant dans ses bras, Sophie lui rendit son étreinte et le sentit éclater en sanglots, Keefe vint s'ajouter à cette étreinte et Sophie dit :

-Je lui ai promis de prendre soin de toi et de te protéger, et je compte tenir ma promesse. Demain, se sera l'heure de la dernière bataille, dit Sophie avec son regard déterminé.

-Pendant le festival Céleste ? Demanda Keefe.

-Fallon n'est-il pas censé faire un discours ?

-Si, Grady et Oralie aussi d'ailleurs.

-Grady et Oralie ? Mais attends ! Ta mère avait jurée de se venger d'Oralie quand elle apprit qu'elle était ma mère biologique ! Et Grady, Caprise va vouloir se venger vu qu'il l'a empêché de me tuer ! Ils risquent tous leurs vies demain ! S'écria Sophie inquiète.

-Calme toi, demain on y va, tu as raison, il est temps de mettre fin à cette guerre, Keefe en plongeant son regard bleu glacier dans celui de Sophie.

Sophie hocha la tête et se leva, il était l'heure de se préparer, demain ce serai le dernier combat, la dernière bataille, la dernière fois, l'ultime victoire, demain, ce serai le dernier espoir.

Sophie se leva aux aurores, elle mit une grande tunique blanche qui lui descendait plus bas que la taille, un legging noir, des bottes souples, et elle rajouta une ceinture à poche ou elle y avait rangé des dagues. Aujourd'hui elle était prête, elle ne voulait pas tuer, mais s'il fallait blesser quelqu'un pour en finir, elle n'hésiterait pas à s'en servir. Sophie descendit et vit Keefe et Kélyanna qui l'attendaient, Keefe portait une tunique noire, les manches retroussés aux coudes, un pantalon bleu marine et des bottes noires. Kélyanna quant à elle portait une tunique dorée, un legging noir et des baskets, elle ne participerait pas au combat, mais elle devrait se fondre dans la masse. Sophie attrapa les mains que lui tendaient Kélyanna et Keefe et ils sortirent, Keefe les fit s'élever dans les airs, dès qu'ils furent assez haut il les laissa tomber en chute libre et Sophie ouvrit une brèche pour Havenfield. Quand le néant se déchira pour laisser place aux plaines d'Havenfield Sophie sentit ses yeux lui piquaient, elle préféra compter ça sur la vitesse du vent. Sophie les fit léviter à quelques centimètres du sol et les laissa tomber, ils se précipitèrent à l'intérieur ou ils virent Stephen, Edaline, Alden et Dex.

-Bon sang ça fait trois jours qu'on vous cherche ! S'exclama Stephen quand il les vits.

-Oui oui c'est cool ou sont Grady et Fitz ? Demanda Keefe d'un ton sec.

-Fitz est partit en avance rejoindre des amis pour le festival et Grady pour son discours, répondit Alden.

Sophie échangea un regard effaré avec Keefe, il ne leur restait que peu de temps.

-Très bien, alors Kélyanna, lui c'est Dex, lui Stephen, elle Edaline et là c'est Alden, ne t'inquiètes pas ils ne te feront pas de mal, maintenant on y va !

Sophie avait dit ça en montant l'escalier quatre à quatre et en ignorant les cris de stupéfaction de Dex, Alden et Edaline. Sophie et Keefe se dirigèrent vers le luminateur et crièrent le nom de leur destination. Ils se retrouvèrent bientôt entourés d'une horde d'elfes, ils se dirigèrent vers la droite de l'estrade prêt à intervenir.

-Je penses que ce serait plus sûr si j'allais de l'autre côté au cas où, dit Keefe.

Sophie acquiesça et Keefe alla se fondre dans la masse, ça na plaisait pas trop à Sophie qu'ils soient séparés, mais Keefe avait raison, ou ne sait jamais à quoi s'attendre avec les Invisibles. Sophie chercha par ou pourrait arriver les Invisibles et qu'est-ce qu'ils pourraient faire comme attaque. Sophie ne trouvait pas de réponse, mais elle était sûre qu'ils auraient, comme d'habitude un tour d'avances, mais cette fois-ci Sophie parviendrait à rattraper ce tour, quoi qu'il en coûte. Sophie stoppa ses pensées quand elle vit Oralie s'avancer sur l'estrade pour commencer son discours.

-Cher habitants des Cités Perdues ! Je réclame votre attention.

Tous les elfes se tournèrent vers Oralie attentifs à ses propos.

-Pour commencer, les Invisibles sont, comme vous le savez, de retour et ils ont commis plusieurs crimes irréparables. Pour commencer le coma de Lord Cassius et..et le...et le....Oralie ne parvint pas à terminer sa phrase secouée de sanglots elle s'excusa et laissa sa place à Emery qui lui lança un regard noir.

-Comme a tenté de le dire Oralie, nous somme navrés de vous annoncer la mort des deux elfes, le jeune Keefe Sencen et Sophie Foster.

Sophie grimaça devant la fausse mine effarée d'Emery, quel bel acteur, il avait failli les tuer et il trouvait le moyen de bercer le peuple. Sophie serra les poings tellement forts que ses phalanges blanchirent, Emery pouvait continuer de mentir, un jour la vérité éclaterait.

-Je suis sincèrement navré de vous l'annoncez en ce jour de fête, mais il nous semblait préférable que vous soyez au courant le plus rapidement, déclara Emery d'une voix sobre.

Au courant de quoi ? Qu'Emery avait tenté de tuer une enfant de six ans et qu'il n'était qu'un traitre ? Bien sûr il omit de raconter cette partie-là. Sophie allait intervenir et coupé Emery dans ses mensonges quand il reprit la parole.

-Nous avons aussi une bonne nouvelle ! Nous avons trouvé un terrain d'entente avec les Invisibles. Bronte si vous le voulez bien.

Un terrain d'entente ? Sophie espérait avoir mal entendu. Mais non, elle vit Bronte et Lady Gisela s'approchaient du devant de l'estrade.

-Aujourd'hui nous sommes réunis en cette cérémonie du Festival Céleste, pour sceller un traité de paix entre nous, déclara Bronte d'une voix forte.

-Oui, je suis sincèrement peinée de la mort de mon fils et la jeune Foster, je n'ai jamais eu tel souhait, répondit Lady Gisela en essuyant une larme imaginaire.

C'était officiel Sophie allait vomir, comment pouvait-on être aussi naïf et manipulateur ? Le Conseil et Lady Gisela étaient deux exceptions. Sophie chercha Keefe du regard, elle finit par le retrouver en train de faire semblant de vomir « C'est une manière de décompresser » se dit Sophie. Elle observa la scène du traité de paix disant que les Invisibles s'engageaient à ne plus faire de mal et le Conseil à écouter les paroles d'autrui. Sophie n'en croyait pas un seul mot, les Invisibles ne pas faire de mal ? On croirait rêver. Et le Conseil écouter les autres ? Impossible ! Tout bonnement impossible. Sophie reporta son attention sur Bronte qui avait laissé sa place à Orem Vacker, le festival avait commencer, tout le monde regardait le spectacle qui s'offrait à eux, mais une lumière argentée attira le regard de Sophie, elle tourna la tête et vit Gethen avancer prudemment dans le dos de Bronte une dague à la main. Sophie comprit que Orem Vacker était un Invisible charger de distraire la foule, mais pourquoi tuer Bronte ? Sophie chercha la réponse quand elle comprit que Bronte était une sorte d'ennemi pour Fallon Vacker. Sophie ne s'attarda pas plus longtemps sur son questionnement et sauta pour se retrouver entre Bronte et Gethen qui avait tenté de poignarder Bronte, mais Sophie était arrivée avant. Sophie baissa les yeux et vit Gethen ressortir la dague couverte de sang, son sang. Sophie faillit perdre connaissance quand elle entendit un grand cri d'effroi qui la ramena à la réalité. C'était Edaline qui avait criée, tellement fort que tout le monde l'a regardait choqué, Edaline regarda Sophie en pleurant avant de s'écrouler au sol. Bronte se retourna alors et comprit la cause de son effroi.

-Mais...mais vous étiez mort ! S'exclama Terik.

- Navrée de vous décevoir ! Répondit Sophie en fauchant, d'un coup de pied, Gethen qui tomba à la renverse.

Gethen voulu se relever, mais Keefe arriva et la maintint au sol en jetant un regard inquiet à Sophie.

-Rah ! Bande d'incapable ! Ce n'est pas si compliquer que ça de tuer deux idiots d'adolescents ! Cria Lady Gisela furieuse.

-Dommage qu'on ne soit pas deux adolescents normaux alors ! Répondit Keefe.

-Trop c'est trop ! Marella maintenant ! Cria Lady Gisela.

Sophie se retourna et vit Marella, deux boules de feu dans les mains qu'elle lança en direction de Sophie et Keefe. Keefe se propulsa sur le côté et Sophie se laissa glisser au sol.

-Jensi ! Invoque-le maintenant !

Jensi s'approche de Lady Gisela et cria un mot incompréhensible qui fit apparaitre une sorte de corne d'appel, Lady Gisela souffla dans cette corne et Keefe se transforma en dragon bleu saphir et Sophie en dragonne rouge rubis, c'était une corne pour les forcer à se transformer ! Sophie ne put lutter contre et Lady Gisela monta sur elle et la fit décoller, bientôt suivit par Keefe. Sophie savait bien ce qu'elle faisait, mais elle n'était plus maitresse d'elle-même, elle était comme un esprit bloqué dans le corps d'un autre. Sophie ouvrit, sans le vouloir, une brèche ce qui les fit se retrouver dans une plaine désertique. Sophie, qui commençait à reprendre le contrôle de ses mouvements, s'agita dans tous les sens et fit tomber Lady Gisela au sol. Sophie et Keefe reprirent immédiatement forme elfique avant d'être de nouveau hypnotisés, Keefe sur jeta sur la corne hypnotique et le brisa contre le sol en lançant un regard empli de dédain à sa mère. Lady Gisela se releva en ricanant et en un instant Keefe et Sophie furent encerclés par les Invisibles, Sophie vit Marella, Caprise, Jensi, Emery et Fitz. Fitz, comment Sophie avait pu être amoureuse d'une telle personne ? Plus Sophie y réfléchissait plus elle se dit qu'elle avait été idiote, mais elle préféra taire ses sentiments haineux et se préparer au combat qui s'annonçait. Jensi se jeta soudainement sur Keefe avait une dague et Marella mitrailla Sophie de ses boules de feu, comment pouvaient-ils gagnés ? Le combat était déloyal, Sophie perdait du sang à chaque mouvement effectué et s'il se transformait ils risquaient de retomber sous la transe, Sophie cherchait en vain une solution pour s'en sortir en évitant les boules de feu de Marella, quand un loup noir sauta sur cette dernière pour la plaquer au sol, non pas un loup noir. Le loup noir. Celui qui avait éclairé Sophie sur la marche à suivre, il était là, et il avait sauvé.

-Mais...que... comment ? Bégaya Sophie.

-La force de la meute c'est le loup, le force du loup c'est la meute. Et ne t'avais-je pas dit que tes choix influencer le futur ? L'un de tes choix m'a poussé à te revoir, mais nous en reparlerons plus tard, répondit le loup de sa voix rauque.

Sophie hocha la tête et se releva rapidement malgré la douleur lancinante dans son ventre qui menaçait de la faire tomber à tout instant. Mais ce n'était pas le moment d'être faible, Sophie avait promis qu'elle se battrait jusqu'à son dernier souffle, et elle le ferait. Mais pour mettre fin à cette bataille à qui fallait-il s'attaquer ? A Fallon ? Ou a Lady Gisela ?

-Ma chère Sophie tu as l'air perdue, dit une voix dans son dos.

Sophie se retourna et vit avec horreur que Fallon était présent.

-Je suis déçu que ce soit Alvar qui t'est avoué la vérité sur mon héritage, je me serais attendu à ce que tu le trouves par toi-même.

Sophie ne répondit pas trop en colère, il n'était qu'un sale traitre et menteur et il se permettait de s'adresser ainsi à Sophie ?

-Quel dommage qu'ils ne t'aient pas cru quand tu leur as dit que Fitz n'était qu'un traitre n'est-ce pas ? Nous n'en serions pas là si tes soi-disant proches t'avaient écouté, quelle triste vie, maintenant vous vous retrouvez à trois contre six, quelle injustice, continua Fallon.

-Non ! Nous sommes cinq contre six ! Cri une voix familière à Sophie derrière Fallon.

Fallon se retourna et vit avec stupéfaction Lady Kiliana et Stephen qui étaient armé jusqu'aux dents, Stephen prit sa forme de lynx et se rua dans la bataille en se jetant sur Fitz, Lady Kiliana quant à elle se jeta sur Lady Gisela. Sophie elle regarda Fallon fuir comme il le pouvait, mais qui pouvait battre un loup à la course ? Sophie prit sa forme de louve et le coursa jusqu'à une falaise, il n'en avait pas l'air, mais Fallon était plutôt rapide. Sophie se jeta sur Fallon quand elle fut à une distance raisonnable et ils roulèrent au sol, jusqu'au bord de la falaise, Fallon repoussa Sophie et se remit debout, Sophie se redressa et montra les crocs à Fallon qui recula. Sophie s'arrête soudainement et reprit sa forme elfique pour dire :

-Attention ! Derrière vous !

Mais Fallon ne l'entendit pas et chuta, Sophie se jeta à plat sur le bord de la falaise ce qui lui fit ressentir une grande douleur au ventre, mais au moins elle avait réussi à attraper la main de Fallon.

-Pourquoi fais-tu ça ? Cria-t-il.

-Je ne suis pas une meurtrière contrairement à certains ! Répondit alors Sophie les muscles brûlants.

Sophie chercha une solution pour se sortir de là, elle n'avait plus de force, perdu trop de sang, elle regarda dans le vide et vit que si Fallon tombait il se retrouverait dans les rapides d'eau. Sophie eut alors une idée, parmi toute ses idées celle-ci était sûrement l'une des plus folles Sophie puisa dans ses dernières forces et se releva d'un bond, la puissance du saut projeta Fallon au loin du rebord de la falaise. Sophie pouvait enfin respirer quand elle entendit un craquement, puis un autre, et encore un autre, elle baissa les yeux vers le sol et vit que c'était la falaise qui se fendait, avait qu'elle n'est pu esquisser le moindre mouvement elle chuta dans le vide. Sophie n'avait plus la force de se téléporter et la chute fut trop courte, elle ne tarda pas à rencontrer l'eau glacer et tumultueuse des rapides, Sophie ferma les yeux et se laissa porter par le courant ravageur, elle n'avait plus la force, plus l'envie, plus l'espoir de se battre. Les dernières pensées de Sophie allèrent à tous ses proches, sans exception. Même si vous m'avez fait du mal, ou trahis, sachez que je vous ai tous aimé un jour ou l'autre et que j'ai passé les meilleures années e ma vie avec vous, je n'aurais jamais pensé que ce seraient les dernières, adieu, je vous aime. Voilà, les dernières pensées de Sophie avant qu'elle ne sombre dans les ténèbres.

PDV : Keefe

Keefe courut le plus rapidement possible, il saignait abondement, ses muscles le torturaient, mais il continuait de courir pour Sophie, quand il la retrouva enfin ce fut pour la voir tomber dans le vide. Keefe accéléra encore la cadence et sauta à son tour. Sophie ne se battait plus, l'eau froide des rapides lui fit un bien fou au niveau de ses blessures, mais il n'avait pas le temps de se concentrer sur cela, il chercha Sophie du regard quand il entendit ses pensées. Même si vous m'avez fait du mal, ou trahis, sachez que je vous ai tous aimé un jour ou l'autre et que j'ai passé les meilleures années e ma vie avec vous, je n'aurais jamais pensé que ce seraient les dernières, adieu, je vous aime. Keefe refusait de se laisser abattre par ses paroles, il nagea vers Sophie et tenta de la remonter à la surface. Mais les rapides étaient trop fortes, Keefe prit alors la décision de se transformer en dragon d'eau, quand cela fut fait il attrapa Sophie entre ses deux pattes avant et vola hors de l'eau. Il refit tout le trajet inverse et déposa Sophie à côté d'une Lady Gisela morte, et des traitres enchainés. Keefe ne ressentait aucune émotion vis à vis de la mort de sa mère. Il n'était pas heureux comme l'avait été Fitz avec Alvar, mais il n'était pas triste non plus.

Cela faisait un mois que Keefe avait sauvé Sophie des rapides, mais elle ne s'était toujours pas réveillée, ce qui inquiétait fortement Keefe. Elle n'avait jamais pris autant de temps pour se réveiller.

-Je ne vois pas pourquoi nous restons auprès d'elle, déclara alors la conseillère Zarina.

-A tout hasard parce qu'elle a prit un coup de poignard pour moi ? Proposa Bronte sarcastique.

-Je n'arrive toujours pas à croire qu'elle disait la vérité, je suis le pire des idiots, dit Alden.

-Nous nous sommes tous fait avoir, mais à l'avenir tachons de plus l'écouter, répondit Terik.

Les proches de Sophie hochèrent la tête en signe d'affirmation. Keefe n'avait pas dit un mot, il restait nuit et jour au chevet de Sophie et Kélyanna aussi, elle restait blottie contre elle à longueur de journée, Kélyanna l'aimait vraiment un peu comme une seconde mère, Keefe commençait à perdre espoir quand il vit Sophie esquisser un mouvement.

PDV : Sophie

Sophie se retrouvait, une nouvelle fois, dans le néant, mais cette fois-ci elle n'était pas seule. Le loup noir était là avec elle.

-Ma chère Sophie comment vas-tu ?

-Comme une fille qui s'est faire poignardée.

-Très explicite comme réponse, mais n'as-tu pas envie de retrouver les tiens ? Demanda le loup.

-D'abord j'aimerais savoir qui vous êtes, répondit Sophie.

-Je suis tout le monde et personne à la fois.

-Quelle information, sérieusement que voulez-vous dire ? Demanda Sophie.

-Je veux dire que je peux parfois me comporter comme Joli, ou Kenric, ou Cyrah et même Lady et Lord Saitayen, en un mot : personne.

Sophie ne comprit pas tout à part que le loup était une sorte de réincarnation.

-D'accord, mais comment puis-je retournée avec mes proches ?

-Voyons Sophie, tu connais la réponse, écoute ton cœur, s'il peut le crier, alors tu peux le faire, dit le loup avant de disparaitre dans un nuage de fumée.

Sophie commençait tout de même à en avoir marre de ce même et unique conseil, mais elle l'appliqua tout de même, son cœur lui criait de se lever et de revoir ses proches, il lui montrait aussi tous les bons souvenirs qu'elle avait partagés avec Edaline, Grady, ses amis et Keefe. Keefe. Il s'était battu pour elle et ne l'avait jamais abandonné, c'était au tour de Sophie à présent. Sophie lutta alors contre le néant qui l'enveloppait et elle se réveilla soudainement dans le centre de soin à Foxfire.

-Sophie ! Cria Kélyanna qui était blottie contre elle.

Sophie ne comprit pas tout immédiatement, elle se redressa dans son lit et vit le Conseil, ses parents, ses amis et Keefe, elle offrit un sourire éclatant à ce dernier comme pour dire « Encore un lapin de posé à la mort ! Alors t'as pas à t'inquiéter que j'aie d'autres rendez-vous » Keefe qui parut comprendre la blague lui offrit son plus beau sourire, ce qui fit accélérer le rythme cardiaque de Sophie. Elwin s'approcha d'elle et l'occulta, comme à son habitude, avec des orbes de différents couleurs et ses lunettes, Sophie en profita pour demander ce qu'il s'était passé ? Grady lui répondit que Dex et Stina avaient réussi par on ne sait quel moyen, à diffuser tout ce qu'il s'était passé dans la plaine désertique, tout le monde était au courant pour les traitres et l'héritage des Vacker, mais Elwin avait occulter Marella, et cette dernière à son réveil ne se souvenait de rien sa mère l'avait enjôlé. Lady Gisela avait été tué par ce mystérieux loup noir, et les traitres enfermés à Exil, même Fitz et Jensi. Keefe qui avait sauté dans les rapides pour la sauver.

-Tu as vraiment fait ça ? Demanda Sophie même si elle connaissait la réponse. Merci...

Keefe rougit quand il comprit que tout le monde avait vu sa preuve d'amour, Sophie jeta un coup d'œil à Grady qui semblait regarder Keefe avec un regard neuf, Sophie savait qu'il aurait toujours quelque chose contre son humour, mais elle savait aussi qu'il finirait par voir ce que Sophie voyait en Keefe.

-Et maintenant ? Commet ça se passe ? Demanda Sophie.

-Maintenant tu profites enfin de ta vie, avec ton petit-ami Lord Joli Cœur et ta...fille disons, répondit Médoc. Mais je te préviens il y a Ro et Sandor qui tiennent à rester avec vous.

-Pourquoi ? Demanda Keefe.

-Ro ne veut pas rester avec son père, elle dit que c'est trop ennuyant de gouverner, et Sandor n'a pas confiance en Keefe.

-Je le confirme ! Plus jamais je ne laisserai Mlle. Foster, dit Sandor qui venait d'entrer dans la pièce suivit de Grizzel.

-Bonjour Sandor ! Dit Sophie heureuse de retrouver son garde du corps.

-Mlle. Foster je suis navrée de ce qu'il vous est arrivé.

-Oublions ça c'est la routine ! Lui répondit-elle avec un clin d'œil.

Sandor allait rajouter quelque chose quand des bruits pas lourds se firent entendre. La porte s'ouvret soudainement pour laisser place à une Ro en pétard.

-TOI !!!! Ce n'est pas croyable ! On ne peut pas te laisser deux mois sans qu'il se passe un drame ! Et toi non plus Blondinette ! Y a aucun doute vous faites bien la paire tous les deux ! Et c'est qui cette morveuse ? Demanda Ro en pointant du doigt Kélyanna.

Sophie explosa de rire devant l'entrée de la princesse, elle aussi lui avait manquée. Keefe et le reste de ses proches ne tardèrent pas à se joindre ou rire général. La vie de Sophie ne serait jamais facile certes, mais elle voulait se concentrer sur les évènements présents et non sur ceux de demain. Hier est loin, aujourd'hui est heureux et pour demain on verra !

Seconde partie : La paix n'est que passagère dans la vie.Modifier

que vous ne me connaissez pas, mais voici la seconde partie de mon histoire « La paix n'est que passagère dans la vie. » Cette suite se déroule plusieurs années après la précédente, c'est-à-dire cinq ans plus tard, donc je vous fais un petit récapitulatif de ce qu'il s'est passé, les âges ect..

Sophie et sa bande ont finis les Niveaux d'Elites.

Stephen et Stina sont en couple.

Wylie et Linh aussi.

De même pour Safia (Lueur) et Tam qui sont de plus en plus soudés.

Dex et Biana le sont toujours malgré leurs légères querelles du dernier chapitre.

Sophie et Keefe aussi sont toujours en couple sous l'œil attentif de Grady.

Kélyanna vit désormais avec Sophie à Havenfield.

Ro, Sandor, Grizzel et Flori sont les seuls grades du corps encore présents, Grizzel à accepté d'être la garde de Grady et Edaline pour rester avec Sandor. Flori, car elle est tout simplement très attachée à Sophie, Sandor, car il refuse de laisser Sophie seule avec Keefe et Ro car elle refuse de gouverner, elle laisse cet honneur à son conjoint Bo.

Sophie à 24 ans ; Keefe 25 ans ; Linh et Tam 25 ans ; Biana 23 ans ; Dex 24 ans ; Stephen et Stina 23 ans ; Kélyanna 11 ans ; Jensi 23 ans et Fitz 26 ans.

Jensi et Fitz sont toujours à Exil.

Le conseiller Emery et Gethen sont aussi enfermés à Exil.

Fallon et Orem ont eu une peine de 10 ans enfermée à Exil et ils seront exilés pendant un siècle dans les Cités Interdites grâce à leur richesse et célébrité.

Le conseiller remplaçant d'Emery se nomme Amaury un télépathe pour être le nouveau porte-parole.

Le Cygne Noir existe toujours, avec l'aide de Sophie et ses amis ils vont dans les Cités Interdites pour aider les humains et les animaux dans un réel besoin, Sophie et ses amis y participent rarement, car malgré qu'ils aient finis leurs études aux Niveaux d'Elites, ils souhaitent vivre une vie normale pendant encore quelques temps avant de s'aventurer dans de nouvelles péripéties.

Marella s'est excusée, mais elle fut rapidement pardonnée, car elle était enjôlée par sa mère.

Fitz a, en vain, tenté de se faire pardonner de Sophie en lui disant à quel point il l'aimait et qu'il voulait être de nouveau son petit-ami pour que tout redevienne comme avant, Sophie lui a alors promit qu'un jour elle trouverait la force de le pardonner, mais Fitz n'a pas eu l'air d'apprécier son refus. Qui sait ce qu'il mijote ? (Moi !)

Sophie s'est réconciliée avec ses parents (Grady et Edaline), un fossé est resté présent entre eux lors des premières années, mais ils ont finalement réussi à le combler.

Lord Cassius est toujours dans le coma ce qui comment à inquiéter fortement Elwin.

Lady Kiliana et Edaline sont devenues très proches.

Sophie à rendue, comme promis hommage, à Kierra en faisant un discours lorsqu'elle à dû s'exprimer sur cette aventure.

Sophie et Keefe cherchent à convaincre le Conseil de cesser le favoritisme par rapport à certaines familles, aux mal-assortis et aux jumeaux, ce qui ne marche malheureusement pas. Sophie et Keefe ont donc décidés de mettre ce projet en pause.

Voilà, il me semble que c'est tout, si jamais vous avez une question sur un point imprécis dîtes-le moi !

Le temps peut changer les choses, mais les souvenirs restent à jamais gravés dans nos mémoires.

Le passé ne disparait jamais de nos vies, on s'efforce juste de l'oublier, mais tôt ou tard il refait surface...accompagné des souvenirs et des rencontres, bonnes ou mauvaises.

Des citations une officielle et une inventée, bon la seconde c'est juste pour ne pas que vous soyez étonnés pas la suite.

Voici les informations que je peux vous donnez, je ferais en sorte que la suite arrive le plus rapidement possible !

Chapitre 1 : Bonnes nouvelles et cauchemars.Modifier

Trou noir. Voilà ce que voyait Sophie, mais le trou noir fut vite remplacé par un œil blanc. L'œil blanc des Invisibles, ses anciens ennemis qu'elle avait vaincus il y a cinq ans de cela. Pourtant elle les revoyait de plus en plus dans ses nuits agitées, ce n'étaient pas que des simples cauchemars, c'étaient des visions. Elle le savait, car sinon pour quelles raisons Keefe feraient les mêmes cauchemars en même temps qu'elle ? Mais Sophie ne voulait pas y penser, pas cette semaine qui serait sûrement la plus belle pour elle et ses amis. Sophie se réveilla soudainement en se rappelant qu'elle devait rejoindre Linh, Stina, Safia et Marella en Atlantide. Elle se leva alors et alla se changer, elle opta pour un legging noir et une longue tunique blanche avec une ceinture dorée, comme à son habitude. Elle alla se placer devant Vertina pour savoir comment gérer sa coiffure en épi, mais au lieu de parler à Vertina elle se concentre sur elle-même, ses cheveux blonds ondulés lui tombaient désormais dans au milieu du dos, ses yeux noisettes brillaient plus qu'auparavant, elle était devenue une belle jeune femme de vingt-quatre ans, une jeune femme épanouie avec son petit-ami, heureuse avec ses parents et sa « fille », un jeune femme qui attendait avec impatience les derniers jours de la semaine, mais une jeune femme aux cauchemars monstrueux. Mais Sophie ne s'attarda pas longtemps sur ses lugubres pensée, car Vertina était apparue.

-Bonjour ma petite Sophie ! Tu veux que je t'aide pour tes cheveux ?

-Oui, ils sont en bataille, répondit Sophie.

-Au moins tu t'accordes avec ton chéri ! D'ailleurs ça fait longtemps qu'il n'est pas venu ! Vous êtes séparés ou quoi ? Demanda la femme miniature.

-Mais non, mais avec tous les préparatifs on est un peu occupés c'est tout.

-Ouf ! Ce sera bientôt votre tour !

Sophie se sentit rougir, les elfes vivaient plus longtemps, beaucoup plus longtemps que les humains, alors pourquoi se pressaient-ils à ce point ?

-Tu sais qu'Edaline va me tuer avec ses préparatifs alors ? Demanda Sophie.

-Elle te tueras oui, mais de bonheur ! Mais bref, vaut mieux que tu n'arrives pas en retard, vas chercher une boite d'épingle qu'on s'occupe de tes cheveux.

Sophie hocha la tête et alla chercher une boite, elle revint quelques instants plus tard. A l'aide des précieux conseils de Vertina, Sophie parvint à se faire une queue de cheval plus au moins lisse, ce n'était pas la plus belle de ses réussites, mais au moins il n'y avait pas de bosses. Sophie descendit et elle surprit Edaline et Grady en grande conversation, Sophie se cacha dans l'angle des escaliers pour les épiés, c'était impoli, mais leur discussion avait l'air d'être passionnante et de tourner autour de Sophie.

-Il va falloir aborder la discussion, dit Edaline.

-Non, répondit Grady.

-Il va bien falloir en parler un jour ou l'autre.

-Quand elle aura trente-ans, répondit Grady impassible.

-Et tu penses un peu à lui ? C'est ta fille, je le sais, mais un jour ou l'autre elle sautera le pas, je préférais qu'elle ait déjà son habitat, répondit Edaline en posant les mains sur les hanches.

-Elle sautera le pas dans un siècle ou deux si possible, répondit Grady toujours autant impassible.

-Parmi toutes les choses qu'elle peut faire, c'est bien la seule qui est impossible à faire.

-Qu'est-ce qui est impossible à faire ? Demanda alors Sophie.

-Rien du tout ! N'est-ce pas Grady ? Répondit Edaline avec un regard appuyé à son conjoint.

-Ouais c'est ça, mais dis-moi ou comptes tu allée comme ça fillette ?

Sophie ne croyait pas trop qu'ils ne parlaient de rien, mais de quoi parlaient-ils alors ? Sophie chercha une explication, des Invisibles ? Aucune raison. Du Cygne Noir ? Possible, malgré ses efforts elle ne trouva pas la réponse, mais elle savait qu'une chose lui échappait.

-Fillette ? Tu as entendu ?

-Oups pardon, j'ai un rendez-vous avec Linh, Stina, Safia et Marella pour qu'on choisisse nos tenues.

-Vous allez être comme des princesses je suis sûre ! Dit Edaline tout excitée.

-Non, le but est d'être potable, mais discrète, répondit Sophie.

-Tu ne connais pas Linh et Safia, quand elles vont faire des courses toutes les deux elles seraient capables de dévaliser tous les magasins, répondit Edaline un sourire scotché aux lèvres.

-Ah oui ? Ca me fait penser à une certaine Edaline, répondit Sophie moqueuse.

Edaline lui répond avec un sourire et Sophie sort son cristal de saut en riant, elle crie « Atlantide » et le voilà projetée dans la Cité. Sophie se dirige vers « Dress and cie » c'était un magasin joliment orné de décoration rurale dorée et argentée ou elles s'étaient donné rendez-vous avec ses amies. Quand elle arriva sur place elle vit Marella et Linh déjà présentes.

-Salut Sophie ! Dit Linh toute joyeuse.

-Hey... dit Marella un peu mal-à l'aise.

Malgré le fait que cette dernière fut pardonnée, elle se sent encore coupable des marques définitives sur les bras de Sophie, effectivement cette dernière avait gardé les brûlures de l'incendie qui avait eu lieu dans sa chambre à Foxfire il y a cinq ans de cela. Sophie tenter en vain de lui faire comprendre que sa mère l'avait enjôlée, et que ce n'était donc pas de sa faute, mais Marella se sentirait toujours coupable. Sophie voulut lui dire quelque chose que Safia et Stina arrivèrent.

-Salut les filles ! Prêtes pour cet après-midi de shopping ? Demanda alors Safia.

-Non, non je ne suis pas prête pour cet après-midi de torture, répondit Sophie.

-Alors pourquoi tu souris ? Aller ça va être sympa ! Je vais te trouver LA robe qui fera fondre ton prince ! Dit Stina.

-Ah non non ! Je veux juste une robe potable pour un tel évènement, je laisse Biana à l'honneur, répondit Sophie avec un sourire.

-Oui, mais crois-moi qu'on va te trouver une robe sublime ! Dit Linh.

Sophie leva les yeux au ciel avec son plus beau sourire, cela faisait longtemps qu'elle n'avait pas passée du temps avec ses amies seule à seules, même si elle ne se serait jamais attendue à passer un bon moment avec Stina, elles avaient commencé en tant que pires ennemies, et les voilà devenues des amies plus que soudés. Il n'y avait pas à dire, c'était définitivement l'équipe la plus improbable au monde. Sophie entra à la suite de ses amies dans le magasin, à peine entrée Sophie fut obligée de s'arrêter tellement il y avait du choix de robes, elle allait y passer l'après-midi entière à coup sûr !

-Regardez cette robe bleue ! Et cette robe bleue nuit et la blanche aux reflets d'argents et la rouge et la violette ! S'écria Safia en attrapant toutes les robes pour les tendre à ses amies.

-Marella tu devrais porter la robe bleue elle est si clair que tes yeux attireront tous les garçons ! Dit Safia.

Marella hocha la tête et accepta la robe, il est vrai que Lukas avait quitté Marella quand il avait appris sa trahison, Marella en avait été très affectée, mais avec le soutien de Sophie, qui avait connue ce sentiment de rejet lorsque l'on n'est pas coupable, Marelle s'était relevée plus forte. Sophie ne put pas se plonger plus longtemps dans ses souvenirs que Safia continua sa distribution de robes.

-Stina tu devrais portée la robe violette, elle mettra tes yeux en valeurs. Linh la robe blanche, avec les reflets argentés tu seras magnifique. Et Sophie tu devrais portée la robe bleue nuit ! Dit Safia en lui tendant la robe.

-Ne devrait-elle pas porter la robe rouge ? Pour mettre ses yeux en valeurs ? Demanda alors Linh.

-Justement ! Je suis sûre que tout le monde s'attend à une robe rouge, alors si elle porte cette robe ce sera la surprise ! Répondit Safia.

-Tu sais que le but c'est que je sois discrète ? Ce sera Biana la reine je te rappelle !

-Oui, mais dois-je te rappeler que tu vas poser à ses côtés ? Demanda alors Stina.

-Ok ! J'ai compris je vais portée cette robe, mais il y a intérêt à ce que Biana porte la robe la plus voyante du monde !

-Avec elle et Della ? Il y a aucun doute, répondit Marella qui était restée silencieuse.

-Pas faux, dit Sophie en riant.

Les filles ne tardèrent pas à se joindre à elle et elles commencèrent les essayages. Marella fut la première à passer devant les « juges » la robe bleu pâle faisait ressortir ses yeux bleus profonds, elle portait une ceinture blanche à la taille et une broche de fleur dans les cheveux.

-Tu es parfaite ! Dit tout simplement Linh.

Marella la remercia et alla se changer. Quand elle fut sortie Linh prit sa place et ressortit un instant plus tard dans sa robe blanche qui contrastait avec sa chevelure noire de jais, les reflets d'argents faisaient ressortir le bas de ses cheveux argentés et ses yeux bleu pâle. Les amies étaient d'accord pour dire que la robe lui allait à ravir, ce fut ensuite au tour de Safia, mais Marella dit :

-Je suis désolée, mais le rouge ne te met pas assez en valeur, il faut qu'on te trouve une autre robe, je m'en occupe.

Sophie était bien d'accord, le rouge ne mettait pas assez Safia en valeur, en revanche Marella trouva une robe rose pâle orné de motifs de roses au bas. Safia alla l'essayer et la robe lui allait à ravir, elle était certes dépourvue de manches, mais le motif des roses foncés au bas de la robe la rendait tout simplement sublime. Safia retourna se changer pour laisser sa place à Stina qui revint cinq minutes plus tard dans une robe violette dont le bas était orné de motifs floraux qui donnaient l'impression de volait à chaque pas que faisait Stina, pas de doute cette robe était faite pour elle. Puis ce fut le tour de Sophie. Elle entra dans la cabine et se changea, mais elle marqua une hésitation avant de sortir, elle inspira un grand coup et sortit se dévoiler devant ses amies, qui la regardèrent d'abord surprise et qui finirent par pousser des cris de joie devant la beauté de leur amie. La robe bleue nuit de Sophie était sombre, mais à partir de la taille elle commençait à s'éclaircir, comme si la nuit commençait à disparaitre, le bas de la robe était orné de petite étoiles blanches discrètes, Sophie aimait bien la robe, mais ce qui la gênait c'étaient ses épaules et bras dénudés ce qui laissait voir sa cicatrice qu'elle avait récolté de Gethen quand elle s'était réveillée de son coma, et ses brûlures que Marella lui avait laissé après l'incendie. Mais Sophie observa attentivement ses amies, aucune d'elles ne paraissaient écœurer de voir ainsi ses cicatrices dévoilées, alors pourquoi Sophie le serait-elle ? Elle comprit à cet instant qu'elle devait être fière de ses cicatrices, elles faisaient parties d'elle après tout.

-Safia avait raison, personne ne s'attendra à te voir dans une robe aussi belle ! Déclara Stina souriante.

-Merci, mais j'espère que Biana e portera une plus voyante, répondit Sophie gênait.

-Rassure-toi tout de suite c'est le cas, en fait je suis arrivée longtemps avant vous du coup je me suis baladée et j'ai vu Della et Biana dans un magasin, je suis entrée et Della à dit à Biana de prendre la robe qu'elle portait et Biana a acquiescée, crois-moi sa robe va envoyer du spectacle, répondit alors Safia.

Sophie soupira de soulagement et alla se changer, les filles payèrent leurs achats et se baladèrent un peu en ville avant de rentrer chez elles. Sophie rentra à la nuit tombée ou Grady et Edaline l'attendaient.

-Alors tu as trouvé une tenue ? Demanda Edaline.

Pour toute réponse Sophie sortit la robe du sac et lui montra, Edaline l'observa attentivement impassible avant d'exploser de joie, ses yeux brillaient de fierté, même Grady ne put retenir un sourire en voyant la robe. Sophie rangea sa robe quand elle entendit des pas précipités se diriger vers elle, elle se releva au moment où une chevelure noire lui brouilla la vision et se jeta sur elle, Sophie en tomba à la renverse et se redressa sur ses coudes.

-T'es pas un peu vieille pour faire ça ? Demanda-t-elle.

-T'es pas un peu jeune pour dire ça ? Répondit la jeune fille qui redressa la tête.

Kélyanna, elle avait bien grandi, elle était désormais une jeune fille de onze ans qui avait surmonté courageusement le deuil de ses parents et accepté sa nouvelle vie avec Sophie à Havenfield. Elle était très belle avec ses traits fins, ses long cheveux noirs ondulés et ses yeux bleu métallique qui pétillaient de curiosité. Elle ne ressemblait plus à l'enfant de six ans maigre et apeurée qu'elle avait connue.

-Je vais devoir te supporter comme ça pendant combien de temps ? Demanda alors Sophie.

-J'ai onze ans et toi vingt-quatre, donc selon la logique tu devrais me supporter jusqu'à que j'ai ton âge actuel !

-Tu sais bien que la logique est un mot presque inconnu chez les elfes, répondit Sophie en riant.

Kélyanna et ses parents ne tardèrent pas à la rejoindre et ils passèrent une soirée dans la bonne humeur jusqu'à ce qu'Edaline déclare qu'il était de se coucher.

-Aller ouste ! Allez-vous coucher, demain on va apprendre des pas de danse.

-Ho non....

-Désolée, mais t'inquiète pas Grady va faire en sorte d'être aussi bon danseur que Keefe, répondit Edaline.

-Es-tu en train de dire que je ne sais pas danser ? Demanda Grady.

Edaline répondit en explosant de rire et Grady la fit virevoltait dans les airs. Eux aussi étaient très différents l'un de l'autre et pourtant ils étaient faits l'un pour l'autre, Sophie alla se coucher sur cette note positive, note positive qui fut vite remplacé par un nouveau cauchemar. Sophie se retrouva cette fois dans une pièce sombre avec le centre faiblement éclairé ou trônait un miroir, le miroir. Celui qui avait empêché Sophie et Keefe de se faire tuer, mais si Sophie se trouvait là, est-ce que cela voulait dire qu'une nouvelle vision s'annonçait ? Un nouveau malheur ? Sophie se plaça devant le miroir comme elle l'avait déjà fait, mais cette fois-ci elle n'eut pas une vision, mais elle vit un jeune homme blond aux yeux vert à la place. Ce jeune homme blond parut familier aux yeux de Sophie, elle ne l'avait jamais vu pourtant, ça elle en était plus que sûr, mais il lui était tout de même familier. Pourquoi ?

-Le passé refera surface Sophie, tu dois te tenir prête pour la suite des évènements...murmura une voix rauque dans son dos.

Sophie se retourna, cette fois-ci elle ne connaissait pas la voix, ce n'était le loup noir qui se tenait derrière elle, mais une lionne blanche, lionne blanche qui parut familière à Sophie.

-Bonjour ma petite Sophie, comment vas-tu depuis le temps ?

-Heu vous êtes qui ? Ou est le loup noir ? Demanda Sophie.

-Il nous a quitté il y a maintenant un an de cela, mais il savait que tu aurais besoin d'aide pour la suite alors il a séparé son âme en cinq parties.

-Pourquoi cinq ? Demanda Sophie.

-Il t'as dit qu'il était une sorte de réincarnation des plusieurs personnes non ? Alors il y a une réincarnation, pour Kenric, une autre pour Jolie, une pour Lord Saitayen, soit Manhéo, une pour Kierra et la dernière pour Gisela.

-A tout hasard vous êtes Kierra n'est-ce pas ?

-Oui, je te remercie d'ailleurs t'honoré ta promesse en t'occupant de ma fille, elle est très heureuse avec toi, dit la lionne les yeux dans la vague.

-Une promesse est une promesse, mais vous avez dit que le loup avait séparé son âme, mais s'il y a Gisela, ne serait-elle pas capable de chercher à me détruire une nouvelle fois ? Demanda Sophie inquiète.

-Hélas je l'ignore, seul l'avenir nous le dira, mais Sophie n'oublie pas, ceux qui errent ne sont pas perdus, dit la lionne blanche avant de disparaitre dans un nuage de neige.

Sophie se réveilla en sursaut avec des sueurs froides dans le dos. Lady Gisela était de retour, et Sophia avait la certitude que ne tarderait pas à refaire surface. Mais Sophie refusait de se laisser abattre, aujourd'hui elle devait apprendre à danser et demain ce serait le grand jour ! Hors de question de se laisser démoralisée ! La journée passa à une vitesse fulgurante, Sophie n'était tombée que deux fois, elle était prête pour le lendemain, elle alla donc se coucher le cœur léger pour une nuit sans cauchemars.

Sophie se réveilla toute joyeuse, elle devait se dépêcher, il ne fallait pas qu'elle soit en retard, elle alla enfilée sa robe qu'elle avait acheté la veille et une paire de ballerine souple noire. Sophie descendit prudemment les escaliers, maladroite comme elle était, elle serait capable de s'étaler par terre en ratant une marche, ce qu'elle fit justement. Elle allait heurter le sol quand elle se cogna contre un torse.

-Foster ! Savais-tu qu'aujourd'hui n'est pas le bon jour pour t'étaler par terre come à ton habitude ?

Sophie n'avait pas besoin de relever la tête pour savoir qui était son sauveur, mais elle la releva tout de même et plongea son regard dans une paire de yeux bleu glaciers qui l'avaient fait chavirer il y a désormais six ans.

-Keefe ! Comment vas-tu ? Demanda-t-elle en l'enlaçant.

-Comme un homme qui va devoir être témoin, jamais je n'aurais cru qu'il me choisirait ! Ce n'est pas toi qui l'aurais conseillé par hasard ? Demanda Keefe.

-Pfff qu'est-ce que tu t'imagines ! Il a confiance en toi c'est tout !

-Tu as sans doute raison, mais dis-moi tu es magnifique Edaline t'as conseillée ?

-Merci, non c'est Safia, elle a décidé de me faire « surprenante » mais t'es pas mal non plus !

Il est vrai que Keefe était plutôt élégant dans son costume noir, aux manches retroussées bien entendu, il portait une chemise blanche en dessous et il avait fait l'effort de mettre une cravate, mais bien sûr ses cheveux étaient, comme d'habitude, en bataille. Le Keefe que Sophie avait rencontré quand elle avait douze ans était toujours là, il avait certes mûri, mais il était toujours autant « rebelle » et Sophie l'aimait comme ça.

-Mais dis-moi que fais-tu là ?

-Je m'assurais que tu étais bien réveillée et que tu ne te cassais pas une jambe en route ! Heureusement que j'étais là, répondit Keefe avec son sourire en coin.

-Ca va les chevilles oui ! Mais bon allons-y je te prie, Biana risque de me tuer si je ne suis pas à l'heure.

-En route, dit-il en sortant un cristal de saut qu'il mit à la lumière.

Ils sautèrent tout deux pour se retrouver à Everglen, Sophie monta directement dans la chambre de Biana pendant que Keefe allait dans le bois. Sophie trouva Biana dans une longue robe blanche, le bas était moulé de façon formé des roses ce qui rendait cette tenue sublime ! Sophie s'approcha et vit Biana en pleurs.

-Biana ! Pourquoi tu pleures ?

-J'ai...j'ai peur de les décevoir, répondit Biana en tentant de sécher ses larmes.

-Pourquoi les décevrais-tu ? Et de qui tu parles ? Demanda Sophie.

-Mes parents, ils croient que je vais restée une Vacker et lui aussi, maos j'ai choisie de prendre son nom ! Je veux devenir une Dizznee.

Sophie prit un moment à comprendre l'ampleur de la situation, si Biana prenait le nom de famille Dizznee elle serait considérée comme mal-vu, et Alden et Della risqueraient fort de perdre le reste de leur célébrité, célébrité qu'ils avaient déjà beaucoup perdu avec Fallon, Alvar et Fitz.

-Ne t'inquiètes pas Biana, ils t'aiment, ils ne voudront donc que ton bonheur, et puis depuis quand te soucis-tu du regard d'autrui ? Profite !

-Tu as raison Sophie, je te remercie, répondit Biana en séchant ses larmes.

-De rien, bon on va s'occuper de cette coiffure !

Biana hocha la tête et fit confiance à Sophie qui lui fit une tresse, qu'elle enroula de sorte à faire comme une auréole. Biana hocha la tête satisfaite et se releva.

-Au fait Sophie avant que le mariage ne commence, j'ai quelque chose à te dire, j'avais l'intention de le dire devant tout le monde pendant le mariage, mais j'aimerais que tu sois la première au courant.

-La première au courant de quoi ? Demanda Sophie intriguée.

Biana prit une grande inspiration et lâcha d'une traite :

-Je suis enceinte.

Chapitre 2 : Mariage mouvementéModifier

« Je suis enceinte » Trois simples petits mots qui tourbillonnaient en Sophie tel un ouragan. Elle savait que Dex et Biana vivaient ensemble et qu'un jour cela arriverait, mais si tôt ? Sophie ne comprenait pas pourquoi les elfes se pressaient autant ! Ils avaient des siècles devant eux, mais ils faisaient les choses en même temps que les humains, mais Sophie tut ses pensées pour se recentrer sur ces trios petits mots. Trois petits mots qui voulaient dire beaucoup de choses, déjà que Dex n'avait aucune échappatoire possible, ce qui faisait doucement rire Sophie, que Biana allait être maman, que leurs vies ne seraient plus jamais comme auparavant, mais aussi que Sophia allait être...

-JE VAIS ETRE TATA !!! S'exclama cette dernière.

-Contente que tu le prennes comme ça, dit Biana souriante.

-Mais comment voulais-tu que je le prenne ? Mal ? Non, mais t'es folle ! C'est fabuleux ! Tu seras une mère parfaite j'en suis sûre et avec Dex comme père ton enfant ne pourra qu'être heureux ! Répondit Sophie en prenant son ami dans ses bras.

Sophie était sincèrement heureuse pour ses deux meilleurs amis, ils étaient certes un peu jeunes, mais ils avaient de l'expérience, avoir un enfant ne serait qu'un nouveau défi, et Sophie les aiderait s'ils avaient besoin, après tout elle s'était occupée de Kélyanna comme une mère, elle était « expérimentée » si l'on peut dire. Sophie se détacha de sa meilleure amie qui avait les yeux brillants.

-Ah non ! Sèche-moi ces larmes, penses au maquillage !

-Je suis si heureuse que tu le prennes bien, j'avais peur que tu me dises que j'étais trop jeune après tout Keefe et toi ne vivaient même pas ensemble et moi je suis déjà à l'étape enfant.

Il est vrai que Sophie avait pensé à cela, mais Biana était heureuse et c'est tout ce qui comptait pour Sophie et puis un jour se serait au tour de Sophie d'avoir la bague au doigt. Un jour.

-Mais Dex est au courant ? Demanda Sophie.

-Non, tu es la seule au courant avec Livvy, c'est elle qui me l'a dit.

-Ok, mais je suis si heureuse ! Tu te maries et maintenant ça ! Dit Sophie en sautillant sur place.

-Merci, mais tu peux me promettre une chose ?

-Cela dépend, j'ai déjà fait beaucoup de promesses Biana, répondit Sophie.

-Promet moi, de ne jamais laisser Keefe seul avec mon enfant, je sais qu'il sera son oncle, mais j'aimerais éviter qu'il finisse en heure de colle autant que vous deux.

-Eh ! La seule fois ou j'ai été en heure de colle par ma faute c'est parce que je m'étais disputée avec Stina ! Le reste c'était Keefe !

-Justement, répondit Biana en riant.

-Bon, j'y vais j'aimerais être avec Linh pour t'accueillir en plus Alden ne va pas tarder à arriver, aller garde la tête haute, aujourd'hui c'est ton jour, dit Sophie avec un clin d'œil avant de disparaitre.

Sophie descendit les escaliers et percuta Alden qui s'apprêtait à monter. Sophie releva la tête et le vit dans un charmant costume blanc, tout blanc vraiment. Les cheveux impeccablement coiffé, Alden quoi. La seule différence était son sourire, c'était le sourire le plus vrai qu'elle avait vu de sa part depuis la trahison de Fitz.

-Excusez-moi, mais je dois y allée, empêchez Biana de perdre le contrôle ! Dit Sophie en s'éclipsant.

Sophie se dirigea vers le bois derrière Everglen, l'endroit était joliment décoré, il y avait des chaises blanches de part et d'autre d'une allée ou avait été disperser des pétales de cerisier. Au bout de l'allée se trouvait une arche ornée de roses rouges et un Dex en pleine discussion avec Keefe et Linh. Sophie se joignit à eux.

-Alors t'es prêt pour ton moment ? Demanda-t-elle en arrivant.

-Je crois que même pendant la demande il était plus serein, dit Linh qui portait sa robe blanche aux reflets d'argents.

-Aller déstresse ! Tout va bien se passer c'est Biana ! Dit Keefe en souriant.

-Justement, c'est Biana, dois-je te rappeler que je vais devenir un Vacher, je sens que mon père va me tuer.

-Je n'en serais pas si sûr, l'avenir réserve des surprises Dex de très bonnes surprises, dit Sophie l'air mystérieuse.

-Foster est devenue philosophe ! Tous aux abris, cria Keefe.

-Non, mais sérieusement Dex évites les conclusions hâtives Biana peut-être surprenante, reprit Sophie.

-Evidemment ! C'est une éclipseuse ! Elle ne peut qu'être surprenante, mais Foster a raison, Biana peut parfois surprendre !

-T'es pas croyable quelque chose me dit que tu n'aimerais pas que je te dise ça le jour de votre mariage à toi et Sophie, répondit Dex.

Sophie sentit le sang affluer vers ses joues à une vitesse vertigineuse. Bon ils étaient certes plus vieux que Dex, mais ils prenaient leur temps ! Ou alors était-ce à cause de Grady qui refusait qu'elle vive avec Keefe ? Même si en réalité ils n'avaient jamais réellement abordé la discussion. Il serait peut-être temps par ailleurs, Sophie releva les yeux vers Keefe qui évitait son regard tendu. Etrange se dit Sophie.

-Biana va arriver, aller zou tous en place ! Cria Linh.

Dex resta à sa place et Keefe se plaça derrière ce dernier non loin, il fut bientôt rejoint par Tam le second témoin. Sophie et Linh, quant à elles, elles allèrent se placer à l'opposé des garçons en attendant patiemment. Ils purent voir les invités se placer, il y avait peu de gens que Sophie connaissait, elle reconnue tout de même la chevelure rousse de Bex au premier rang en train d'essayer d'étrangler un jeune homme blond avec sa cravate, sûrement l'un de ses frères, le troisième du trio était placé entre Juline et Kesler, sûrement pour limiter la casse. Puis elle vit Edaline en train de parler à sa sœur et Grady qui observait Keefe d'un drôle d'œil, comme s'il allait faire exploser une bombe de gaz de gulon à tout instant. Puis Della arriva suivit de Luzia, le comité et le Conseil. Sophie sentait déjà leur déception quand ils verront Biana prendre le nom des Dizznee. Les conseillers allèrent tous s'asseoir sauf un conseiller aux cheveux châtains et aux yeux bleus pervenche qui s'approcha d'elle.

-Mlle. Foster, Mlle. Song, dit-il en s'inclinant.

-Conseiller Amaury, répondirent les deux filles en cœur.

-Comment allez-vous en cette belle journée ? Belle journée qui pourrait virer au désastre par un simple choix.

Sophie réfléchit au sens de la phrase d'Amaury, il avait compris, il savait.

-Vous savez ? Demanda Sophie.

-Il semblerait, mais rassurez-vous, je ne laisserai pas mes collègues gâcher ce jour si précieux, surtout que le choix de Mlle. Vacker ne sera pas la seule surprise de la journée j'en ai la certitude, répondit Amaury le regard dans le vague.

-Vous êtes étranges, vous savez, mais vous n'essayer pas de la convaincre de renouveler son choix ? Demanda Sophie.

-Croyez-le ou non, mon seul souhait est de vous voir tous heureux, vous êtes des héros vous méritez le bonheur, et contrairement à mes collègues je serais ravi de détruire ce système d'entremetteurs.

-Sophie a raison vous êtes étranges, on croirait que vous avez vécus une injustice vis-à-vis de ce système, renchérit Linh sceptique.

-Un jour, je vous raconterai mon histoire, mais l'heure n'est pas venue, je vous souhaite une bonne cérémonie, j'attends avec impatience le jour ou ce sera vous les reines du jour, répondit Amaury avec un clin d'œil avant de leur tourner le dos.

-J'aime ce conseiller, dirent les deux filles d'une même voix avant d'exploser de rire.

Les deux filles reprirent contenance quand elles virent Biana arrivée au bras de son père. Les roses de la robe de Biana donnaient l'impression de volait à chacun de ses gestes gracieux, cette robe était définitivement faite pour elle, Sophie jeta un coup d'œil à Dex, si Keefe ne lui avait pas donnée un coup de coude il serait resté bouche-bé un long moment. Biana s'approcha lentement et Alden se sépara d'elle quand elle fut à proximité de Dex, il jeta tout de même une œillade appuyée à ce dernier comme pour lui rappeler que Biana était sa fille avant tout. Sophie sourit, Grady n'était pas le seul papa poule qui existait en réalité. Biana se plaça en face de Dex et le prêtre fit apparition en clignotant, un éclipseur qui faillit donner une crise cardiaque à Sophie. Il prononça les vœux des jeunes mariés jusqu'à la question fatidique.

-Mr. Dizznee, voulez-vous prendre Mlle. Vacker pour épouse et ainsi l'aimer jusqu'à, jusqu'à rien en réalité, enfin l'aimer pour l'éternité quoi ? Demanda le prêtre visiblement pas très à l'aise.

-Oui je le veux, répondit Dex d'une voix forte.

Sophie regarda Biana qui la regardait avec détresse, elle appréhendait son annonce, mais Sophie lui renvoya un regard déterminé et lui fit un clin d'œil pour dire « Bof une Vacker qui devient Dizznee qu'est-ce que c'est ? Une bonne excuse pour décevoir le Conseil ! » Biana qui parut comprendre lui offrit un sourire éclatant et se retourna vers le prêtre, Sophie remarqua alors Keefe qui la fixait avec son regard curieux.

-Surprise, lui dit-elle par télépathie.

Keefe haussa les yeux au ciel en souriant et se reconcentra sur la scène, Sophie na tarda pas à l'imitée. Biana était de plus en plus tendue à chaque mot prononcé par le prêtre, les invités échangeaient des murmures inquiets, il fallait qu'elle reprenne contenance et vite ! Sophie eut alors l'idée de taper fortement sur le sol avec sa ballerine, le bruit fit redresser Biana soudainement sans aucune tension.

-Donc Mlle. Vacker acceptez-vous de prendre comme mari Mr. Dizznee et ainsi l'aimer jusqu'à la fin de l'éternité ?

Biana marqua un instant d'hésitation pendant que Sophie observait avec attention, le spectacle allait commencer !

-...Oui et non, répondit-elle.

-Quoi ?

-Elle a dit quoi ?

-Mais qu'est-ce qu'elle dit ?

-Elle est tombée sur la tête !

Voilà ce que disaient les invités, plus personne n'écoutait, Sophie demanda alors à Linh de régler la situation à l'aide de son talent. Ce qu'elle fit sur le champ, elle rassembla l'humidité ambiante et la fit prendre forme d'un kélpie, les invités fascinés par le spectacle cessèrent leur questionnement et reportèrent leur attention sur les mariés quand Linh eut fini avec son tour.

-Oui et non ? Expliquez-vous Mlle, dit le prêtre.

-Oui je veux me marier à Dex, mais je refuse de restée une Vacker.

Un silence pesant c'était installé comme si les invités chercher à comprendre les paroles de Biana, personne n'osait rompre ce silence jusqu'à ce que Biana reprenne la parole.

-Je veux devenir une Dizznee.

-Mais vous êtes inconsciente ! Et votre honneur ? S'écria la conseillère Zarina.

-Quel honneur ? Vous parlez de mon sang souillé d'Invisibles ? Alors il ne vaut pas grand-chose, je veux devenir une Dizznee point, répondit Biana déterminée.

-Mais pensez à vos parents ! Répondit la conseillère.

-Non, elle doit penser à son bonheur avant tout ! Si elle heureuse alors nous aussi, répondit Della et Alden qui acquiescé.

-Très bien ! Vous allez le regrettés croyez-moi, répondit Zarina.

Ce fut la phrase de trop pour Sophie qui explosa.

-Mais bon sang ! Laissez-la faire ses choix ! Ce n'est pas votre vie à ce que je sache, ni votre fille ! Vous n'êtes qu'une conseillère parmi d'autres, en quoi cela vous concerne-t-il ? Si vous n'êtes pas contente vous avez l'entière liberté de quitter la cérémonie.

Un silence pesant s'installa à la suite des paroles de Sophie. Quand elle prit conscience de ce qu'elle venait de dire et comprit qu'elle avait été totalement irrespectueuse envers la conseillère Zarina, mais cela ne l'affectait étrangement pas, elle continua même.

-Aujourd'hui est un jour très important pour Biana et Dex, je ne laisserais personne le gâcher.

-C'est officiel j'aime cette petite ! Déclara le conseiller Amaury en riant.

-Vous riez ?! Elle vient de me manquer de respect !

-J'en ai bien conscience Zarina, mais elle a raison cette journée est spéciale et Mlle. Vacker, bientôt Mlle. Dizznee, est libre de ses choix, maintenant taisez-vous et admirons l'union de ces deux jeunes elfes ! Sans aucune interruption, répondit Amaury.

Zarina rouge de honte et de colère se rassit sans un mot et fusilla Sophie du regard, cette dernière reporta son attention sur le jeune couple et encouragea le prêtre à continuer c'est alors qu'elle remarqua le regard empli de fierté que lui portait Keefe, elle ne put s'empêcher de rougir, ni empêcher son cœur de battre à une vitesse hallucinante.

-Très bien donc, Mlle. Vacker voulez-vous prendre Mr. Dizznee pour époux ?

-Oui, répondit Biana d'une voix forte.

-Très bien, je vous unis donc par les liens sacrés du mariage au nom de Mlle et Mr Dizznee vous pouvez embrasser la mariée.

Dex ne se fit pas le dire deux fois il déposa ses lèvres sur celles de Biana pour souder leur union, Sophie vit une larme perlée au coin de l'œil de Keefe.

-Tu ne vas pas pleurer quand même ? C'est un jour de fête !

-Pour commencer j'ai une poussière dans l'œil, et pour que cette journée soit une journée de fête une vraie, il faut que tu acceptes...

Sophie s'apprêta à lui demander ce qu'elle devait acceptée, mais Keefe ferma son esprit au sien et lui fit un clin d'œil, il reporta rapidement son attention pour félicité le jeune marié. Quant à Sophie elle s'approcha de Biana pour la félicitée, mais cette dernière se retourna et la prit dans ses bras.

-Merci d'avoir été là et de m'avoir soutenue, murmura-t-elle.

-Ca set à ça les amis, répondit Sophie gênait.

-Aller, c'est l'heure de la fête !

Sophie hocha la tête et suivit Biana, tout le monde passa une bonne après-midi à rigoler, parler de tout et de rien le cœur léger, mais personne ne s'attendait aux surprises de la soirée...

Sophie était assise à une table en compagnie de Keefe, Linh, Tam, Safia et Wylie. La table des témoins, mais Dex et Biana avaient refusés de séparer Wylie de Linh et Safia de Tam. Ces deux derniers étaient devenus très proches au cours des dernières années, Sophie ignorait ce qui les avait autant rapprochés, mais ils étaient heureux alors Sophie aussi. Cette dernière reporta son attention sur Keefe qui était de plus en plus tendu au fil de la soirée, elle le remarquer à présent. Elle voulut lui demander ce qui le tracassait quand Biana déclara que l'heure était venue d'ouvrir le bal.

-Alors pour ouvrir ce bal nous allons avoir besoin de nos deux principaux témoins ! Dit-elle rayonnante.

-Nos deux principaux quoi ? Demanda Sophie à sa table.

-Témoins donc...commença à répondre Tam.

-Keefe Sencen et Sophie Foster ! Finit Biana.

Sophie resta choquée devant l'annonce de Biana, ce n'était pas écrit dans le contrat du mariage qu'elle devait ouvrir le bal sans tombée en compagnie des mariés ! Sophie se tourna vers Keefe qui était tout aussi perdu qu'elle. Elle cru d'abord que c'était une blague, mais Biana vint gâcher ses espoirs en prenant sa main et celle de Keefe pour les guider sur la piste de danse. Sophie bougonna des mots incompréhensibles pendant que Biana la forcer à mettre ses bras autour du cou de Keefe qui riait tentait de cacher le plus possible son rire.

-Toi crois-moi que je m'en souviendrais, murmura Sophie à Biana.

-Moi aussi je t'aime mon amie ! Répondit-elle simplement.

Sophie grommela et laissa l'honneur à Keefe de la guidée sur la piste de dance.

-Suis mes pas Foster et tu devrais éviter de t'étaler par terre comme à ton habitude, lui dit-il moqueur.

Pour toute réponse Sophie lui piétina le pied par « incident » comme elle le prétexta, mais Keefe n'étant pas si idiot lui répondit avec son fameux sourire en coin et avant qu'elle n'est pu esquisser le moindre mouvement il la fit tournoyer dans les airs en synchronisation parfaite avec Dex qui faisait de même avec Biana. Bon, Sophie se devait de l'admettre elle aimait dansée avec Keefe, elle aimait être avec lui, elle l'aimait tout court, ça elle ne pouvait plus se le cacher après tant d'années. Sophie, Keefe, Biana et Dex continuèrent donc l'ouverture du bal jusqu'à ce que Linh et Wylie les rejoignent bientôt imités par Stephen et Stina et le reste des invités, Sophie pu alors retourner à sa table souffler en compagnie de Keefe.

-Tu sais bien dansée finalement Foster !

-Merci à Edaline qui 'a martyrisait hier avec l'aide de Kélyanna alors, répondit-elle un sourire aux lèvres.

Keefe ne pu retenir le rire qu'il gardait depuis le début de la cérémonie et explosa, Sophie ne tarda guère à se joindre à lui. Aucun doute possible, Sophie avait besoin d'une personne qui savait être drôle et détendue, mais sérieuse quand il le fallait, elle savait à présent qu'elle avait fait le bon choix, le meilleur possible en réalité. Ils continuèrent de discuter jusqu'à ce que Biana annonce sa grossesse. Dex et tous les invités à l'exception de Sophie, furent choqués par la nouvelle, mais le choc fut rapidement remplacé par la joie, des larmes et des embrassades, Dex était plus souriant que jamais, il serait un excellent père à n'en pas douter, mais les surprises ne s'arrêtèrent pas là. Keefe demanda à Sophie de l'accompagnait dehors dans le bois ou personne ne se trouvait, Sophie le suivit tout de même sceptique. Ils marchèrent pendant cinq bonnes minutes jusqu'à ce qu'ils arrivent devant un arbre particulièrement beau, il semblait briller, car la pleine lune l'éclairait ce qui rendait l'arbre magnifique. Sophie s'approcha et admira le ciel, il était magnifique avec ls étoiles filantes qui traversaient le ciel, elle se retourna vers Keefe qui avait à présent un genou au sol.

-Keefe que fais... ?

-De base j'avais l'intention de te faire une blague pour te demander, mais je craignais que tu ne me prennes pas au sérieux, alors j'ai opté pour la version classique, l'interrompit-il.

Sophie ne comprit pas ce qu'il s'est passé, elle espérait que c'était dû à la fatigue. Sophie regarda Keefe sortir une petite boite de velours rouge qu'il ouvrit pour présenter une bague argentée ou trônait un petit dimant bleu. Sophie commençait à comprendre, mais ne voulant pas se donner de faux espoirs elle attendit que Keefe prononce cette phrase. La phrase.

-Sophie Elizabeth Foster, accepterais-tu de nous supporter moi et mon humour pour l'éternité en m'épousant ?


Chapitre 3 : Ce n'est que le débutModifier

PDV : Grady

Grady regarda Sophie et Keefe s'éclipsaient de la cérémonie, il voulut les suivre, mais Edaline le retint par le bras.

-Grady...Il est temps de la laisser quitter le nid.

-Oui je sais...Mais je m'étais habituée à sa présence, la savoir en sécurité auprès de nous.

-Je sais, mais ne mérite-t-elle pas d'être heureuse ? Keefe est un bon garçon, même si tu t'obstines à penser le contraire, je sais qu'il veillera sur Sophie, répondit Edaline d'une voix douce.

-Avoue que c'est toi.

-Moi quoi ?

-C'est toi qui lui as donné ta bénédiction pour qu'il puisse l'a demandée en mariage, c'est pour ça que tu n'arrêtais pas de m'en parler.

-Bon, j'avoue. Il est venu il y a une semaine quand tu étais en voyage pour le Conseil et il m'a parlé de ses projets, je ne pouvais pas lui refuser ! Il m'a dit tout ce qu'il serait prêt à faire pour Sophie et c'était beaucoup trop mignon ! Répondit Edaline.

-Tu as eu raison, je suis juste trop papa poule depuis...qu'on a apprit pour Brant, dit Grady.

Grady continuer de se maudire intérieurement, comment avait-il pu laisser sa fille sortir avec un Invisible ? Il l'ignorait, depuis qu'il avait apprit il se montrait bien plus dur qu'il ne l'aurait été normalement avec les garçons que fréquentaient Sophie. Il ne voulait que son bonheur bien entendu, mais elle sortait tout de même avec Keefe, qui est tout de même un « cancre » il est certes intelligent, mais il doit avoir le record des heures de colle. Grady ne comprenait vraiment pas ce que Sophie pouvait bien lui trouvait, mais Grady devait bien admettre une chose. Keefe aimait sincèrement Sophie depuis bien longtemps, il avait risqué sa vie pour elle, il méritait alors une seconde chance.

-Je connais ce regard, tu viens de te rendre compte que Keefe sera un bon gendre ! S'exclama Edaline.

-Peut-être, mais ne lui dis jamais, répondit Grady avec un clin d'œil.

Edaline hocha la tête satisfaite et ils retournèrent à la soirée en attendant patiemment la grande nouvelle.

PDV : Sophie.

« En m'épousant ? » une simple question. Si simple si infime que n'importe qui pouvait la prononcer. Pourtant cette simple question représentait bien des choses. Elle représentait, une union, un engagement, de l'amour... Ce sentiment si merveilleux qui habité Sophie depuis de nombreuses années, mais qui avait pourtant prit tout son sens quand elle l'avait avouée à Keefe, par incident, qu'elle l'aimait. Ce jour là remontait à longtemps, mais il restait tout de même d'une grande importance pour Sophie. Mais cette dernière stoppa sur ses souvenirs pour se recentrer sur le moment présent, Keefe la regardait avec un regard mêlé d'inquiétude et de curiosité, quant à Sophie sa vue commençait à se brouiller, si elle ne répondait pas rapidement ses larmes parleraient pour elle. Elle se jeta donc au cou de Keefe et lui répondit en sanglotant.

-Bien sûr que oui idiot ! Bien sûr que je veux passer mon éternité avec toi, avec mon Lord Bellecoiffe !

Keefe soupira de soulagement et dit :

-Plus que ravi de t'accueillir dans ma famille, de manière officielle Fos... Sophie.

Sophie sourit, Keefe s'était résigné à l'appeler à Foster, mais Sophie s'était habituée à ce surnom, cela lui ferait étrange, mais elle s'habituerait.

-Juste, pour l'instant je suis encore Foster ok ? Et je te préviens, je ne veux ni mensonge, ni promesse, juste un amour honnête.

-Je sais que tu viens de dire « ni promesse », mais je te promets tout de même un amour honnête, répondit en se détachant d'elle sans s'écarter pour autant.

-Bon, à celle-là tu y as le droit, et si tu pouvais me promettre de garder ton humour, ta gentillesse, ta loyauté enfin de rester toi quoi je ne suis pas contre !

-Tu es vraiment prête à supporter mes blagues pour l'éternité ? Demanda-t-il.

-Si toi tu es prêt à supporter ma maladresse alors oui, répondit Sophie avec un clin d'œil.

-C'est facile ça ! Mais oui, et je te promets de rester moi Foster.

-Je préfère ça, répondit-elle avant de l'embrasser.

Ils restèrent un log moment comme ça heureux à contempler les étoiles, blottis l'un contre l'autre. Sophie n'avait aucun mot pour décrire ce qu'elle ressentait, de la joie, de l'amour, de l'espoir. Il semblerait que ces trois sentiments soient faits pour accompagnés Sophie à chaque période de sa vie, même si elle ressentait aussi souvent le contraire, mais si elle était tout le temps joyeuse, la vie ne serait pas ce qu'elle était. La vie c'est d'avoir des surprises, bonnes ou mauvaises, certes Sophie avait, en majorité, connu des surprises mauvaises, mais elle s'était toujours relevée plus forte de ses mésaventures. Sophie stoppa ses pensées quand elle entendit un bruit de brindille qui craque, elle se releva d'un bond et scruta les alentours, sa vision étant améliorée avec l'aide de son pourvoir de métamorphe, elle na tarda pas à trouver la personne qui les épiés. Une jeune fille de onze ans aux cheveux noirs tressés et à la robe dorée qui essayait en vain de se faire discrète.

-Kélyanna...Viens là, ça set plus à rien de te cacher, dit Sophie en sa rasseyant.

-N'empêche je m'améliore ! Tu viens seulement de me voir !

-Tu nous épiés depuis combien de temps ? Demanda Keefe.

-Alors je suis là depuis le début vous étiez trop mignon j'ai hâte d'être au mariage ! Je savais que Keefe mijotait quelque chose, mais il ne voulait pas me dire quoi, bougonna Kélyanna.

Keefe la regarda blaser et quand il comprit qu'elle avait tout vu, la demande, le baiser leur « confession » il vira rouge pivoine.

-Je n'y crois pas ! Tu as réussi à faire rougir Keefe, miracle ! S'exclama Sophie.

-Dois-je te rappeler que d'habitude c'est toi Foster ? Demanda-t-il.

-Justement, c'est moi qui devrais être rouge.

-Vous êtes adorables tous les deux ! Mais qu'est-ce qu'on fait encore là ? Il faut aller l'annoncer aux autres ! Et vite, cria Kélyanna.

-Est-ce normal qu'elle soit plus excitée que nous ? Demanda Keefe en aidant Sophie à se redresser.

-Elle n'a pas Grady comme père c'est normal, répondit Sophie en défroissant sa robe.

-Tu n'as pas tort !

Sophie offrit un sourire à Keefe, ce dernier lui attrapa la main et ils se dirigèrent en compagnie de Kélyanna à la cérémonie. Quand ils arrivèrent ils virent presque la totalité des invités qui se trouvaient dehors à admirez la pluie d'étoiles filantes. Sophie et Keefe qui avaient déjà bien profité de ce spectacle suivirent Kélyanna dans la salle de cérémonie pou se trouvait le Conseil, le comité, les parents de Sophie, leurs amis, mais Sophie sentit Keefe serrer plus fort sa main quand il prit conscience de l'absence de son père. Après tant d'années de guerre froide, ils avaient enfin réussi à avoir une relation père fils, mais les Invisibles avaient causé un incendie, il y a plus de cinq ans, et avaient fait tomber Lord Cassius dans le coma depuis ce jour Keefe vivait seul en compagnie de Ro, la princesse ogre, qui n'avait pas été conviée au mariage, aucun des gardes du corps en réalité, Biana avait peur que Ro ne casse la jambe d'un invité et que Sandor et Grizzel dansent, enfin Grizzel en aurait été enchanter, mais Sandor un peu moins. Mais Sophie tut ses pensées pour son garde du corps et se concentra sur l'annonce qu'elle s'apprêtait à faire.

-Mlle. Foster vous allez bien ? Demanda Amaury avec un sourire en coin.

Sophie plongea son regard dans le sien et perçut une lueur mélangeant fierté et joie. Il savait, était-ce à cause de la bague qui trônait à son annulaire ? Ou à cause de son sourire quelque peut béat qu'elle avait scotché au visage ? Ou alors était-ce tout simplement parce qu'il était d'un naturel devin ? Sophie opta pour les trois réponses, elle jeta un coup d'œil à ses amis avant de faire son annonce, Grady et Edaline la regardaient conquis, même si Grady semblait légèrement en vouloir à Keefe. Edaline quant à elle était vraiment conquise, ses yeux brillaient et elle affichait son plus beau sourire, Sophie tourna ensuite son regard vers ses amis qui la regardaient tous avec curiosité et...espoir ? Oui, c'est cela de l'espoir, Sophie ignorait pour quelles raisons. Mais son regard finit par se porter sur ses deux meilleurs amis, Biana et Dex, Dex lui souriait confiant comme s'il avait lu dans ses pensées, quant à Biana elle la regardait avec une joie infinie dans le regard, elle le savait, Sophie chercha pourquoi quand elle vit que Kélyanna était à son côté, « la petite cafteuse » pensa Sophie en souriant.

-Mlle. Foster ? Avez-vous entendu ? Demanda Bronte.

-Oui ne vous inquiétez pas, répondit Sophie qui commençait à se triturer une mèche de cheveux.

-Alors ? Avons-nous le droit à la troisième surprise du jour ? J'attends, dit Amaury.

Sophie le fusilla du regard, il tenait à sa mort ce n'était pas possible ! Mais il avait raison, il était temps de dévoiler la troisième surprise. Sophie regarda Keefe qui l'encouragea d'un signe de tête. Ah bah oui, c'était Sophie qui devait l'annoncer bien entendu, cette dernière prit une grande inspiration et déclara d'une voix forte et dénuée de tremblements :

-Je vais me mariée.

L'annonce de Sophie créa un silence qui devint de plus en plus gênant, tout le monde les regardaient stupéfait à l'exception de Grady, Edaline, Kélyanna et Biana qui cria :

-ENFIN ! Je savais qu'aujourd'hui serait une journée parfaite !

A peine eut-elle prononcé cette phrase qu'elle se jeta dans les bras de Sophie et l'étreignit avec force. Elle fut bientôt rejointe par Edaline, Grady, Dex et toute la bande. Puis quand ils se séparèrent vint les questions.

-Mais comment... ? Vous ne vivez même pas ensemble ! S'exclama Tam.

-Mais tais-toi ! Tu ne vas pas leur gâcher la soirée ! S'écrièrent Safia et Linh d'une même voix.

-Je suis réaliste nuance, répondit-il du tac au tac.

-Tam...grogna Linh.

Tam leva les mains en l'air en signe de paix et remit sa frange en place, mais Sophie vit tout de même le sourire qu'il tentait de cacher. Linh quant à elle retrouva son sourire et l'offrit aux nouveaux fiancés, elle était visiblement heureuse pour eux, et Sophie ne doutait pas un instant que son tour ne tarderait pas non plus. Tout le monde posait des questions, tellement que Sophie et Keefe n'avaient le temps d'en répondre à ne serait-ce qu'une seule.

-STOP ! S'exclamèrent les fiancés d'une même voix.

-Comme c'est mignon ils parlent en même temps ! Dit Stina en riant.

-Oui, et ce n'est que le début, mais pour éviter de les inonder de questions je propose que demain les garçons vous allez harcelés Keefe, pendant que nous les filles on s'occupent de Sophie, proposa Biana d'une voix forte pour couvrir le vacarme.

-Ce n'est pas drôle, comment pourrais-je être au courant moi ? Et le Comité ? Demanda Amaury.

-Je donne trois jours maximums avant que toutes les Cités Perdues soient au courant, répondit Marella en riant.

-Pourquoi dites-vous cela Mlle. Redeck ? Demanda Bronte.

-Voyons, c'est Sophie et Keefe ! Avec les invités qui nous écoutent à traves la porte en se croyant discret tout le monde sera rapidement au courant.

-Vous marquez un point je l'admets. Mais ce n'est pas que je m'ennuie, loin de là, mais il commence à se faire tard. Encore félicitation pour votre mariage et félicitation pour votre futur mariage Mlle. Foster, dit Bronte avant de s'éclipser le reste du Conseil à sa suite.

Seuls Amaury, Terik et Oralie restèrent en retrait, Sophie sentait la discussion avec Oralie, Terik sûrement des félicitations, mais pour Amaury ? Ce dernier s'approcha d'elle et lui murmura :

-Promettez moi de ne pas perdre espoir, malgré les épreuves, battez-vous jusqu'au bout.

Sophie le regarda choquée et intriguée, elle voulut lui demander de quoi il parlait, mais il avait déjà quitté la salle de cérémonie. Sophie échangea un regard qui semblait avoir entendu, à moins qu'Amaury ai fait en sorte qu'il entende. Ce conseiller était vraiment mystérieux, Sophie se promit de mener l'enquête, mais plus tard. Sophie retourna à ses proches et Terik vint la félicité, quant à Oralie elle lui promit qu'elles en parleraient prochainement. Alden et Della vinrent également les félicités, même si Sophie cru percevoir une note de tristesse dans la voix d'Alden, peut-être avait-il cru, ou pire espéré qu'elle devienne sa belle-fille ? Comme souvent Sophie ignorait la réponse, mais elle ne put s'attarder sur ses questionnements que tous ses amis vinrent la félicité jusqu'à tard dans la nuit. Sophie qui commençait à tomber de fatigue sauta donc à Havenfield avec une Kélyanna endormie, ses parents et Keefe. C'était l'heure de la discussion. Quand ils furent arrivés à Havenfield Sophie alla coucher Kélyanna et rejoignit ses parents et Keefe dans le salon.

-Alors par où commencer ? Se demanda Grady.

-Va droit au but je meurs de fatigue, répondit Sophie.

-Eh bien vous allez devoir habités ensemble tout simplement, déclara Edaline.

La phrase que venait de prononcer Edaline réveilla Sophie d'un coup, elle avait totalement oublié cette partie là de la vie à deux, il est vrai que Keefe l'avait demandé en mariage avant même leur cohabitation commune ! Sophie s'en rendait à présent compte, mais la vraie question est : Ou allaient-ils habités ? Sophie ne voulait pas chasser ses parents d'Havenfield et il était hors de question de vivre à Candleshade ! Cet endroit triste et dépourvu de joie, il était hors de question que Sophie y retourne un jour, et elle savait que Keefe était d'accord, mais alors où ? Aux Rives du Réconfort ? Ou devaient-ils se trouvaient une nouvelle maison ?

-Sophie à l'air de savoir quelle sera la prochaine question, dit Edaline tirant Sophie de se rêverie.

-Ah oui ? Dans ce cas qu'elle était-ce ? Demanda Grady.

-Où, où allons-nous habités, répondit Sophie.

-Oui, vous avec une idée ? Demanda Edaline.

-Je ne sais comment ça se passe dans ce monde, je veux dire par exemple Della et Alden ont donnés Everglen à Biana et Dex, mais vous vous devez rester ici pour votre travail, et il était hors de question que je vous vire. Et je ne cache pas que je préfère vivre sous un pont que d'aller à Candleshade.

-Comme je te comprends, alors les Rives du Réconfort ? Proposa Keefe.

-Je veux bien ! Répondit-elle avec un sourire.

-Eh bien maintenant plus qu'à décider quel métier vous allez exercer ! Dit Grady.

L'annonce de Grady fit l'effet d'une gifle à Sophie, elle n'avait pas pensé à son futur métier, elle n'y avait jamais pensé en réalité. Sophie réfléchit donc à un potentiel métier, émissaire ? Possible, mais Sophie n'était pas emballée. Professeur à Foxfire ? Possible aussi, mais de quoi ? Sophie ne voulant pas y réfléchir maintenant nota cette possibilité dans un coin de sa tête. Alors il restait vendeuse d'une boutique, mais l'idée n'enchantait guère Sophie, restait bloquée entre quatre murs n'était pas la meilleure idée pour Sophie. Alors, il restait mère au foyer, pour cela faudrait-il qu'elle soit mère, donc elle pouvait éliminée cette idée, pour l'instant, elle pouvait toujours travaillée avec ses parents, ou alors travaillait pour le Cygne Noir, c'est-à-dire aider les animaux et les humains dans un réel besoin et à côté essayer de convaincre le Conseil de cesser le favoritisme, elle essayait de faire cela depuis environ trois ans environ, mais le Conseil refusé bien entendu, mais Sophie et Keefe étaient déterminés, ils avaient alors décidés de mettre ce projet en pause.

-Bon ce long silence veut clairement dire que vous n'y avez pas réfléchis, déclara Edaline.

-Effectivement, répondit Sophie.

-Bon, vous allez pouvoir commencer le déménagement dès demain ! Cependant je ne t'aiderais pas beaucoup ma petite Sophie, comme ça tu resteras un peu plus longtemps avec moi, dit Edaline avec un sourire légèrement triste sur les lèvres.

-Alors où Mlle. Foster va-t-elle habitée ? Demanda Sandor de sa voix de lapin.

-Aux Rives du Réconfort j'espère que tu aimeras Gigantor ! Répondit Keefe.

-C'est ça, nous le verrons bien, mais je pense qu'il serait temps pour vous de rentrer Mr. Sencen non ?

-Ca va être impossible, déclara Ro qui était arrivée de nulle part.

-Et pourquoi cela princesse ? Demanda Sandor.

-Parce que la Blondinette s'est endormie sur Lord Bellecoiffe, regardez.

Tout le monde tourna le regard vers Sophie et effectivement cette dernière était assoupie sur Keefe qui somnolait. Edaline, Grady et les gardes du corps décidèrent donc de les laisser là pour une nuit dénuée de cauchemars, mais remplis de bonheur.

PDV : Inconnu.

Un jeune homme capuchonné déambulait dans des couloirs sans fin, il cherchait quelque chose de précis, chose qui aurait dû lui appartenir il y a des années, mais ses supérieurs avaient dit qu'il était bien jeune. Le pouvoir, le rôle de chef, voilà ce qu'il cherchait, mais il devait aussi trouvait cet objet pour être vraiment considéré comme un chef, il devait aussi les libérer, mais ces personnes n'étaient pas sa priorité. Le jeune homme finit par arriver dans une père très faiblement éclairé sauf au centre ou se trouvait un piédestal, sur le quel se trouvait une omnisciente, omnisciente qui permettait de voir la personne que l'on désirait par la simple pensée, mais cette omnisciente était bien plus dangereuse, elle pouvait hypnotisé, d'une manière encore plus puissante que les hypnotiseurs, c'était d'une certaine manière l'arme suprême surtout que d'après l'histoire qu'elle lui contait cette omnisciente renfermait bien d'autres pouvoirs et secrets que le jeune homme se ferait un plaisir de découvrir. Ce dernier retira sa capuche pour laisser place à une chevelure blonde comme le blé et une paire de yeux vert émeraude. Deux yeux vert émeraude qui n'étaient pas normaux pour ce monde. Le jeune homme plissa le front et pensa très fort à la personne qu'il souhaiter voir. L'omniscient se brouilla et laissa place à une jolie blonde endormie sur un jeune blond également.

-Tu as bien changée...La dernière fois que je t'ai vu tu ne voulais pas entendre parler de romance et voilà. Tu grandis vite et sans moi qui plus est. Mais ne t'en fais pas je te promets qu'on pourra profiter très prochainement de journées ensemble, dit l'homme en rangeant l'omnisciente dans sa cape.

-Je te le promets, plus rien ne nous séparera...Petite sœur.

Chapitre 4 : Une nouvelle vie, pour de nouveaux ennuis.Modifier

Sophie se réveilla le lendemain, du moins ce qui devait être le matin, sur Keefe. Elle se dégagea doucement de son étreinte et monta à l'étage se changer, être en robe pour un déménagement n'était pas la meilleure idée du monde. Elle opta donc pour un tee-shirt large rouge et un legging noir, bien entendu. Elle alla se placer devant le miroir spectral et admira ses magnifiques cernes.

-Es-tu sûre d'avoir dormit ? Demanda Vertina qui était apparue.

-Non, j'aimerais t'y voir à répondre à des tonnes de questions et avoir une longue discussion sur ta vie personnelle.

Il est vrai que Sophie avait quand même eu une longue conversation, même si elle n'en avait pas l'air. Mais cette discussion était nécessaire, pour l'avenir, pour Sophie, pour Keefe, pour le futur. Sophie se recentra sur Vertina et lui expliqua les surprises de la soirée cette dernière explosa littéralement de joie quand elle eut appris pour le futur mariage, elle dit tout de même à Sophie de se méfier, « les jaloux existent » Sophie ne comprit pas le sens de cette phrase. Elle commençait sérieusement à en avoir assez de tout le monde qui lui disait des choses par énigmes, elle qui croyait que cette époque était révolue ! Mais Sophie refusant de se laisser gâcher cette journée tourna le dos à Vertina et réfléchit à la manière de s'organiser quand toute ses amies arrivèrent, Sophie avait oubliée qu'elle devait leur raconter et il n'y avait aucun doute sur le fait que Keefe devait être abordé de la même manière par les garçons.

-Alors ? Tu vas nous raconter oui ! S'impatienta Stina.

Sophie hocha la tête et se décida à tout leur dire.

PDV : Inconnue actuellement.

Une jeune femme aux cheveux blond platine courait, dans les rues d'une grande ville, elle courait plus vite qu'elle n'avait jamais couru, il fallait qu'elle accélère, encore et toujours plus ou sinon ils gagneraient. Elle avait déjà réussi à leur subtiliser ces caches, ce qui était un vrai miracle, mais à quel prix ? Ils n'avaient pas hésité à la poignarder pour récupérer leur bien, mais elle n'avait pas abandonné, pour cette personne qu'elle avait toujours aimée, pour cette personne qui était partie trop tôt, cette personne qui aurait dû être heureux avec la personne qu'il aimait, mais les fichues lois l'en avaient empêché, il était temps de changer la facette des Cités Perdues, seuls quatre personnes pouvaient réellement le faire, ces quatre personnes seraient aidées, rejetés, mais elles y arriveraient. Malheureusement ces quatre personnes n'avaient pas conscience de cette force qui coulait dans leurs veines, ni de l'impact qu'elles auraient sur le Conseil, les lois et les Cités Perdues. Mais la jeune femme se fichait bien de tout ça, elle avait confiance en ces personnes, elle ne les connaissait certes pas, mais si son frère s'était sacrifié pour l'une d'elle c'est qu'elle le méritait. La jeune femme se stoppa dans sa course et entra dans une maison dépourvue de couleurs, quand elle entra elle y trouva une jeune femme aux cheveux châtains et aux yeux bleu électrique. Cette jeune femme braqua son regard sur la nouvelle venue et demanda :

-Alors ?

-J'ai réussi à les récupérées, mais je crains qu'il ait réussi à récupérer la Lune Stellaire, répondit la jeune femme à bout de souffle.

-Il va falloir prendre contact avec eux le plus rapidement possible, ils n'ont pas idée de leur puissance, ni que les métamorphes sont de retour, si nous n'agissons pas vite ce monde court à sa perte !

-Oui, mais puis-je savoir pourquoi voulez à ce point-là les aider ? Ils ont tout de même tué votre mère, répondit la jeune femme blonde.

-Ils m'ont libérée nuance, j'étais attachée à cette organisation, mais je n'ai jamais eu tel souhait, il est temps d'en finir une bonne fois pour toute. As-tu récolte d'autres informations ?

-Daegan, il veut les libérés, il n'aura aucun mal avec son talent, répondit la jeune femme la mine sombre.

-Il est vrai, s'il parvient à les délivrés la guerre commencera pour de bon, la Lune Stellaire est bien trop puissante pour rester entre ses mains, si jamais il trouve tous les secrets qu'elle renferme...commença la jeune femme aux cheveux châtains.

-Que se passera-t-il ?

-Le monde courra à la catastrophe, répondit-elle en plongeant son regard dans celui de la blonde.

-Donc, très bien, il faut les retrouver, mais est-ce que vous pouvez me dire ce que fait la Lune Stellaire ?

-Je l'ignore, ma mère a pris grand soin de cacher les parchemins, on va avoir besoin d'aide, mais je peux au moins vous dire, que la Lune Stellaire est considérée comme l'arme suprême dans notre monde.

-Merci Mlle. Je vais commencer les recherches dès à présent.

-Oui, et appelle moi Livyya, ce sera plus simple.

-Très bien Livyya, répondit la jeune femme.

-La jeune femme se dirigea vers la porte, en prenant grand soin de laisser les caches à Livyya, mais cette dernière rajouta :

-Tu sais, ma mère avait raison sur une chose. C'est l'heure du changement.

La jeune femme regarda Livyya choquée, Lady Gisela n'avait jamais été un modèle de perfection, ou même un guide à suivre, mais elle avait raison, l'heure du changement était venue, avec elle le sang, les combats, les défaites, les victoires, mais aussi l'espoir. L'espoir d'offrir un monde meilleur, il ne sera jamais parfait, mais s'il pouvait accueillir les différences, ce serai un grand pas. La jeune femme sortit plonger dans ses pensées et reprit sa course folle, le Cygne Noir allait avoir une visite.

PDV : Sophie

Sophie réunissait ses dernières affaires dans des cartons, elle avait passée toute la matinée avec ses amies et l'après-midi à ranger ses affaires, il ne restait plus que son bureau et elle pourrait amener tout ça aux Rives du Réconfort. Sophie se dirigea donc vers son bureau et commença à la ranger, elle récupéra son journal mémoriel, journal qu'elle n'avait pas utilisé depuis longtemps, elle le feuilleta rapidement et revit son souvenir d'Alvar à ses cinq ans, l'insigne des Invisibles qu'avait dessiné Keefe. Sophie préféra refermer son journal avant de retomber dans ses mauvais souvenirs. Elle le rangea dans son carton, son instinct lui disais étrangement qu'elle allait en avoir besoin rapidement, elle rangea le reste de ses affaires des anciens manuels de cours qui pourraient lui être utile un jour, son journal de photos avec sa famille humaine, les dessins de Keefe. Elle prit quand même un instant pour les admirer, même après tant d'années elle était toujours émerveillée par le talent de Keefe, les dessins étaient précis et tout à fait probable, elle regarda les différents dessins qu'il lui avait offert au fil des années, tous la représentait elle avec ses proches, seuls les derniers la représentait elle et Keefe seule à seul, ils étaient heureux, jamais ils n'auraient pensés qu'ils affronteraient autant d'épreuves, autant de trahisons, autant de chagrins, ils en étaient certes ressortis vainqueurs, mais pour combien de temps ? Sophie tut ses sombres pensées et finit par tomber sur les tableaux, les premiers dessins que lui avaient offerts Keefe, elle se souvient encore de ce jour-là, elle avait été désagréable les semaines précédentes à cause de ses parents humains qui avaient été kidnappés, puis Keefe avait réussi à lui rappeler qu'elle avait des proches et il lui avait offert ces tableaux, Sophie se demanda alors comment cela se serait passé si Keefe lui avait plus tôt ses sentiments, elle l'aurait sûrement rejetée, et aujourd'hui elle serait seule. Mais Sophie préféra, de nouveau, taire ses sombres pensées, elle devait être heureuse aujourd'hui. Elle rangea donc les magnifiques dessins, hors de question de s'en séparer, puis elle ouvrit ses tiroirs et tomba sur ses bagues d'apparentés, le bibelot en forme de mini Mr. Câlin, un collier en forme de cœur bleu vert et tous les cadeaux que Fitz lui avait offert. Sophie s'assit sur son lit les bagues d'apparentés dans les mains. Qu'avait-il bien pu se passer pour que la confiance, qui liait autrefois Sophie et Fitz, et qui avait prit du temps à se créer, se détruise aussi facilement ? Plusieurs réponses à cette question, Fallon, l'amour et la jalousie. Fallon car il avait proposé à Fitz de le rejoindre dans l'organisation des Invisibles, l'amour, car elle avait rejeté Fitz pour Keefe, la jalousie, car Fitz était jaloux de Keefe. Sophie avait été très affectée de savoir que Fitz avait tant changé, mais la vie l'avait voulu ainsi. Sophie réfléchit, devait-elle garder ses bagues d'apparentés ? Non. Elle portait une nouvelle bague à présent, une bague qu'elle refuserait de retirer quoi qu'il arrive, cette bague ne brillait pas comme ses bagues d'apparentés, mais elle représentait beaucoup plus, amour, joie, union, confiance. Beaucoup de choses, mais chaque élément avait son importance dans cette relation. L'amour, car c'est ce qu'elle ressentait pour Keefe, la joie, car elle était heureuse d'être à présent uni à lui, union, car il faut être deux dans une relation et la confiance, car pour acceptée une telle proposition il faut tout de même avoir confiance en la personne. Sophie cessa de rêvasser et rangea les cadeaux de Fitz dans son tiroir qu'elle ferma à clé, clé qu'elle rangea tout au fond de son armoire, il était temps d'oublier son passé et de se concentrer sur son avenir, mais Sophie ignorait que le passé la rattraperait aussi vite.

Sophie descendit dans le salon avec ses cartons et vit Kélyanna qui l'attendait elle aussi muni des ses affaires, il est vrai qu'elle allait vivre avec Sophie et Keefe, Sophie tiendrait sa promesse jusqu'au bout. Quand elle arriva à la hauteur de Kélyanna cette dernière lui sauta au cou toute joyeuse.

-On va pouvoir formée une famille maintenant ! Dit-elle en se détachant de Sophie.

-Oui, répondit Sophie touchée.

Oui, ils allaient former une famille, ils n'étaient pas unis par les liens du sang, mais ils avaient tous vécu des choses horribles durant leurs enfances, ils connaissaient tout trois le deuil, ils possédaient tout trois le talent de métamorphe, même si Kélyanna l'ignorait encore. Sophie posa ses cartons à terre et se tourna vers ses parents qui la regardaient les yeux quelques peu humides. Sophie alla les prendre dans ses bras pour un câlin familial, cela lui ferait étrange de ne pas avoir Edaline qui la pressait pour qu'elles parlent de garçons, et de ne plus avoir Grady le papa poule sur son dos, elle espérait tout de même qu'ils resteraient proches. Sophie se détacha d'eux et attrapa quelques-uns de ses cartons, Grady prit le reste et Edaline aida Kélyanna avec ses affaires, puis ils sautèrent tous aux Rives du Réconfort en compagnie de Sandor et Flori. Une fois qu'ils furent arrivés, ils entrèrent et ils trouvèrent l'endroit impeccablement rangé.

-Vous êtes déjà là ? Demanda Stephen qui venait de sortir de la chambre de Keefe.

-Oui, mais toi que fais-tu là ? Demanda Grady en posant les cartons au sol.

-Disons qu'il y avait un bazar monstrueux, donc on a décidé de l'aider avec Dex, Tam et Wylie.

-Non, c'est faux je n'ai jamais voulu l'aider moi, c'est Dex qui m'a trainé de force ici nuance, déclara Tam qui venait d'apparaitre.

-Tu ne te plaignais pas quand Safia est arrivée pour déclarer qu'on passait la nuit ici avec les filles, répondit Stephen.

-Tu peux répéter ? Demanda Sophie.

-Biana, idée, soirée, je te laisse deviné quel incroyable idée de jeux qu'elle a eue, répondit Tam.

-Relooking et je ne sais pas, répondit Sophie exaspérée.

-Exactement, on ne connait pas encore le deuxième jeu, mais je crains le pire.

-Tu fais bien, crois-moi je la connais et je sens qu'elle va nous préparer quelque chose de drôle et gênant, déclara Dex qui vint saluer les arrivants.

-Heureusement que tu la connais c'est ta femme quand même ! Répondit Tam.

-Vous n'en avez pas marre de crier ? On vous entend de dehors, ho bonjour Sophie, Lady et Lord Ruewen, Kélyanna, dit Wylie en s'inclinant.

-Pourquoi vous n'êtes pas tous comme lui ? Il est poli et il cri pas au moins, déclara Kélyanna.

-Parce que ce ne serait pas drôle sinon, j'imagine très mal Tam sans sa mèche e son côté rebelle, répondit Sophie.

-Pas faux, mais il pourrait faire l'effort de sourire ! Ou d'arrêter de porter du noir pendant ça ne lui ferai pas de mal !

-C'est officiel j'aime cette petite, déclara Wylie en riant.

-Oui nous aussi, mais pour en revenir à cette histoire de soirée qui sera-là ? Demanda Grady.

-Wylie, Linh, Tam, Biana, Safia, Keefe, Sophie et moi, répondit Dex.

-Beaucoup trop de garçons... grommela Grady.

Sophie se passa une main sur le visage pour cacher sa gêne, Grady ne changerait jamais, il resterait toujours méfiant avec les garçons.

-Certes, mais dois-je te rappeler qu'ils sont tous en couple ? Demanda Edaline.

-Dois-je te rappeler que Biana est machiavélique quand elle fait des soirées ? Répondit Grady du tac au tac.

-Tu marques un point, mais elle ne le sera jamais autant que moi durant cette soirée...dit Edaline en chantonnant la dernière partie.

-Quelle soirée ? Demanda Sophie intriguée.

-AUCUNE ! Ce qu'il se passe à une soirée de niveau quatre reste à une soirée de niveau quatre, répondit Grady.

-Ce n'est pas cette fameuse soirée ou Grady a dû hypnotiser mon père pour qu'il avoue la vérité à ma mère ? Proposa Dex.

-Balance, grommela Grady dans sa barbe.

Tout le monde s'esclaffa devant cette soudaine révélation, Sophie ase rendit compte qu'elle ne posait visiblement pas assez de questions à ses parents, elle se promettait d'y remédier prochainement. Une fois que tout le monde fut calmé Dex aida Kélyanna a emménagé dans sa nouvelle demeure, pendant que Grady et Edaline sautaient à Havenfield en souhaitant une bonne soirée aux jeunes adultes. Quant à Wylie et Tam ils sautèrent chez eux pour s'assurer que Linh et Safia n'emportaient pas toute leur garde-robe pour la soirée.

-Bon, Kélyanna aime beaucoup la chambre que Keefe lui a préparée, dit Dex en revenant voir Sophie.

-Il lui a préparé une chambre ?

-Oui, il y a passé toute la matinée, il tient vraiment à ce que vous soyez bien installé, répondit Dex avec un clin d'œil.

Sophie sourit attendrit, elle savait que Keefe serait adorable, mais pas qu'il irait aussi loin.

-Bon, ce n'est pas tout ça, mais je vais rentré pour me préparé, Kélyanna tu viens ?

-Pourquoi ? Demanda cette dernière.

-On va laisser un petit peu d'intimité au couple du jour, ils n'ont pas pu se voir de la journée.

Kélyanna acquiesça et attrapa la main que lui tendait Dex, Sophie offrit un sourire de remerciement à ce dernier avant qu'ils ne sautent. Sophie les regarda disparaitre avant de partir à la recherche de son petit-ami. Elle ne trouva pas ce dernier, mais sa chambre, ou du moins son ancienne chambre, il avait l'air de l'avoir aménagé pour eux deux, il y avait désormais un second bureau dans un coin de la chambre, bureau sur lequel se trouvait quelques livres, des feuilles, des crayons et des dessins, le lit était désormais un lit deux places et la chambre était plus rangée qu'elle ne l'avait jamais été auparavant. Sophie admira le travail de Keefe quand elle sentit une paire de bras l'entourer par la taille et une voix lui murmurer :

-Alors tu aimes notre nouveau chez nous ?

-Tu rigoles j'espère ? J'adore ! Répondit Sophie en se retournant pour l'enlacer.

-Bienvenu chez nous Foster.

« Chez nous » deux petits mots que Sophie était plus que ravie d'entendre, enfin ils vivaient enfin ensembles et Sophie était comblée. Keefe lui fit la visite de son nouveau chez soi, la chambre de Kélyanna était d'un bleu ciel et les murs couverts de dessins. Puis quand ils eurent fini ils allèrent s'installer sur la balancelle et discutèrent de tout et de rien pour attendre leurs invités.

-Sophie ! T'es prête pour le relooking ?! Cria Biana quand elle arriva suivit de Dex et Kélyanna.

-Non et toi ? Répondit Sophie en la prenant dans ses bras.

-Pff t'es pas drôle ! Aller on va se changer !

-On n'attend pas les autres ? Demanda Sophie.

-Ils sont à l'intérieur ! Répondit Dex.

Sophie suivit donc Biana qui l'emmenait dans sa nouvelle chambre ou se trouvait déjà Linh et Safia qui étaient déjà prêtes pour la soirée. Linh avait attachée ses cheveux en chignon en faisant en sorte de faire ressortir ses mèches d'argent et elle portait une longue chemise de nuit blanche, Safia quant à elle avait laissée ses long cheveux bruns détachés et portait un tee-shirt noir avec une sorte de pantacourt blanc.

-Au moins je ne serais pas la seule à portait une chemise de nuit ! Déclara Biana.

-C'est sûr que je n'allais pas en porter moi, maugréa Sophie.

-C'est bien ce que je dis, toi je paris que tu vas voter pour un tee-shirt et un short !

-Wow depuis quand t'es télépathe ? Répondit Sophie en riant.

Biana lui répondit en lui envoyant un coussin à la figure, Sophie riposta et débuta alors une bataille d'oreillers entre filles. Elles avaient beau avoir grandies et mûrie, elles restaient des jeunes femmes qui avaient frôlé la mort et qui voulaient profités de la vie. Quand elles eurent fini Biana et Sophie se changèrent, Sophie opta, comme prévu, pour un tee-shirt bleu pâle et un short noir. Elle s'attacha les cheveux en queue de cheval pour faire en sorte d'avoir une coiffure potable le lendemain à son réveil. Les filles sortirent de la chambre et allèrent au salon ou se trouvait déjà Dex et Tam toujours habillés, Biana alla se blottir contre Dex pendant que Safia s'asseyait à côté de Tam en lui lançant un coussin à la figure et Linh et Sophie s'installèrent à même le sol en tailleur. Keefe et Wylie finirent par les rejoindre et se placèrent de part et d'autre des filles. Sophie ne vit pas Kélyanna, Dex l'avait sûrement déposé à Havenfield pour qu'ils puissent passés la soirée tranquille.

-Bon, maintenant que tout le monde est là on va pouvoir commencer ! Déclara Biana en se redressant.

-Par quoi ? Demanda Linh.

-Pas de relooking je ne trouve rien à redire aujourd'hui, alors j'ai eu une autre idée.... ACTION OU VERITE !

-HO NON ! S'écria Sophie.

-Biana dis moi que c'est une blague, renchérit Tam.

-Non ! Alors qui commence ? Demanda Biana.

-Moi je veux bien, dit Safia.

-Vas-y je t'en prie, répondit Biana.

-Alors, Dex action ou vérité ?

-Vérité.

-Zut, depuis quand tu aimes Biana ?

Dex jeta un regard à Sophie comme pour dire « mais si je suis tombé amoureux d'elle après ton râteau je fais comment ? » Sophie lui fit un clin d'œil pour lui dire qu'il faisait comme il le sentait.

-Alors c'était quelques temps après que je me sois prit un râteau magistral par une fille, répondit Dex gêné.

-Ah oui ? Dex s'est pris un râteau ? Je n'y attendais pas à celle-là ! Par qui ??? Demanda Safia curieuse.

-Ce n'était pas dans la question ça !

-Pfff ok bah à ton tour.

-Sophie action ou vérité.

-J'ai pris assez de risque pour les dix prochaines années alors vérité.

-Qui est Kélyanna pour toi ?

Sophie réfléchit un instant avant de répondre, elle n'avait jamais réfléchi à cette question, elle s'occupait juste de Kélyanna comme elle l'avait promis à sa mère. Mais alors comment la voyait-elle ? Comme une sœur ? Non. Elle ne se voyait pas non plus en tant que tutrice. C'est à ce moment qu'elle comprit comment elle voyait réellement Kélyanna elle répondit alors :

-Comme ma fille.

Ses amis parurent choqués devant l'annonce de Sophie, mais le choc fut vite remplacé par des sourires bienveillants, Sophie se tourna vers Keefe qui la regardait avec fierté et amour, il était visiblement d'accord avec elle. Elle retourna au jeu et demanda à Tam :

-Tam action ou vérité ?

-Action.

-Alors j'hésite donc je suis bonne âme et je te laisse le choix. Soit demain tu laisses Safia et Kélyanna choisir tes vêtements.

-Déjà c'est non, répondit l'intéressé.

-Ou alors, tu cris haut et fort : Keefe est mon meilleur ami, je l'adore et il est hyper drôle, reprit Sophie avec un sourire malicieux.

-Bon sang je te déteste, alors : KEEFE EST MON MEILLEUR AMI, JE L'ADORE ET IL EST HYPER DROLE !

Sophie s'esclaffa devant la révélation de Tam, c'était certes un gage, mais elle voyait qu'il ne s'y était pas trop forcé. La soirée continua de cette façon sur des gages et des révélations jusqu'à tard dans la nuit.

PDV : Inconnu.

Trois jeunes hommes capuchonnés couraient aussi vite qu'ils le pouvaient, des gardes gobelins étaient à leur trousses, ils empruntaient différents couloirs pour pouvoir les semer avant de semer, ils finirent par arrivés devant deux couloirs, un sombre et un autre éclairé, ils choisirent le sombre en espérant que les gobelins n'aient pas une bonne vue. Quand ils furent en sécurité ils sautèrent le plus loin possible, ils se retrouvèrent sur une plage, quand ils tournèrent le dos à cette dernière ils virent une grande ville avec un immense pont rouge.

-Bienvenu à San Francisco messieurs, déclara le premier homme.

-Qui êtes-vous pourquoi nous avez-vous sauvez ? Demanda le second en retirant sa capuche pour laisser place à des cheveux bruns et des yeux bleu-vert.

-C'est vrai cela pourquoi ? Re demanda le troisième en retirant à son tour sa capuche pour laisser place à des cheveux ébouriffés châtain et des yeux bleu ciel.

-Pour la vengeance, n'est-ce pas cela que vous réclamez ? Lord Vacker et Lord Babblos ?

-Comment nous connaissez-vous ?! S'exclama l'homme brun.

-Je connais beaucoup de personnes, surtout les personnes qui l'ont servi ardemment. Des personnes telles que vous, répondit l'homme toujours capuchonné.

-Alors vous êtes ?

-Le nouveau guide des Invisibles, le nouveau meneur de ce monde, celui qui possède la Lune Stellaire, répondit l'homme.

L'homme retira sa capuche et laissa place à des yeux vert émeraude et une chevelure blonde blé. Il tourna son regard perçant vers ses deux hautes et dit d'une voix forte et assurée.

-Je suis Daegan...Le frère de celle qui vous a oublié Lord Babblos et de celle qui vous a brisé le cœur Lord Vacker.

-Vous êtes en train de dire que vous seriez le frère de... ? Commença le jeune homme brun.

-Oui, je suis le frère de Sophie Foster...

Chapitre 5 : Les liens fraternelsModifier

Sophie se réveilla dans une pièce sombre, très peu éclairée avec un miroir au centre de la pièce, toujours et encore la même pièce, le même miroir. Les mêmes mauvaises nouvelles aussi. Sophie s'approcha donc du miroir presqu'à contre cœur, ce qu'elle vit lui fit froid dans le dos. Elle vit une bague encerclé d'un cercle de feu et, au centre de cette bague, un homme blond qui la regardait avec ses yeux vert émeraude, Sophie avait vraiment l'impressions d'être dévisagé, mais aussi de connaitre cet homme, quand l'illusion disparut soudainement pour laisser place à différents animaux, des félins, des oiseaux, presque tous les animaux, mais cinq se démarquaient du lot, un lynx au pelage brun foncé, une panthère noire comme la nuit, un lion blanc comme neige, un loup doré comme le soleil, mais au centre des ces quatre animaux majestueux se trouvait une hyène, elle aussi noire, mais elle portait un collier, un collier en forme de pendentif, il brillait au clair de lune et reflétait une grande puissance. Comment Sophie le savait-elle ? Son instinct et son cœur, comme toujours, le lui criaient. Sophie continua de contemplait la scène, tous les animaux se battaient, séparé en deux clans, l'un guidait par la hyène et le second guidé par la panthère, le lynx, le lion blanc et le loup. Pourquoi se battaient-ils ? Sophie l'ignorait, mais elle savait une chose, cette bataille serait dû à des nouveaux ennuis, il fallait qu'elle parle avec Keefe au plus vite de tout cela.

-Bonsoir ma petite Sophie, je suis navrée que nous nous retrouvions dans de telles circonstance, dit une voix dans le dos de Sophie.

Cette dernière se retourna et se retrouva face à un renard roux aux yeux bleu chaleureux. Sophie connaissait ce regard chaleureux, elle chercha ou elle avait vu ce regard, en vain.

-Bonsoir, vous êtes encore une réincarnation ? Répondit Sophie.

-J'avais oubliée que tu étais d'une terrible perspicacité, même s'il était simple de le deviner.

Sophie écouta attentivement ses paroles, il était rare qu'on s'adresse à elle aussi chaleureusement, elle continua donc de chercher dans ses souvenirs pour trouver une personne défunte chaleureuse. Elle regarda alors plus attentivement le renard, il était d'un roux flamboyant et ses yeux bleu ne reflétaient que chaleur, compréhension et bienveillance, c'est à ce moment là que Sophie comprit de qui le renard était la réincarnation. Le choc fut tellement fort pour son esprit qu'elle en tomba au sol et se couvrit la bouche de ses mains pour étouffer un sanglot.

-Kenric...Je suis tellement désolée.

Le renard ne répondit pas et s'approcha d'elle, si près que Sophie sentit son souffle sur le visage quand une paire de coussinet vint essuyer les larmes qui coulaient sur son visage.

-Voyons ma chère Sophie, tu ne vas pas pleurer pour un mort, surtout pas alors que ta vie est actuellement entourée de bonnes nouvelles.

-Pour combien de temps, ne me regardez pas comme ça, je suis venue ici suffisamment de fois pour savoir que ce miroir me montre les évènements futurs, répondit Sophie en chassant ses larmes.

-Il ne te montre pas tous les évènements futurs, et certains ne sont même pas garantis qui plus est, répondit le renard en s'écartant.

-Vous marquez un point je l'admets.

-Il semblerait, maintenant si tu veux bien m'excuser je me dois de partir, nos chemins se recroiseront très bientôt j'en ai la certitude, et félicitations pour votre union avec le jeune Sencen, je suis ravi qu'il est enfin trouvé son âme sœur, rajouta Kenric avant de disparaitre dans un tourbillon de braises.

Sophie se réveilla soudainement quand elle sentit son corps être projeté à travers la pièce, elle ouvrit les yeux et vit Ro, la princesse ogre, qui lui offrait un sourire innocent.

-La Blondinette est enfin levée !

-Quel charmant réveil, répondit Sophie en fusillant la princesse du regard.

-Bah il est midi et il y a tes parents qui sont venus mangés, t'as oubliée que ton papa poule a déclaré qu'il viendrait ici une fois tous les mois ?

-Ca fait déjà un mois ? Qu'est-ce que ça passe vite, murmura Sophie pour elle-même.

-Ou alors t'es trop amoureuse j'hésites, répondit la princesse ogre.

-Hilarant, si tu veux bien m'excuser je me vais me préparer, dit Sophie en se redressant.

-Fais comme chez toi.

-Ironie du sort, il se trouve que j'habites ici depuis un mois.

-Ironie du sort, il s'avère que je vis ici depuis presque dix ans, alors tu vas jouer la gentille blondinette et tu vas laisser les commandes aux supérieurs, répondit Ro malicieuse.

Sophie ne répondit pas et se dirigea vers la salle de bain, elle prit une douche rapide sinon Grady n'hésiterait pas à la sermonner sur le fait qu'elle prenait des mauvaises habitudes avec Keefe, ce qui fit doucement sourire Sophie, mais elle n'eut pas le temps de se plonger dans les souvenirs du mois que quelqu'un tapa comme une furie sur la porte.

-BLONDINETTE T'AS L'INTENTION DE PASSER TA VIE ICI ?!

Sophie ignora royalement le princesse ogre et prit son temps pour se vêtir, quand elle se rendit compte qu'elle avait seulement le choix entre une robe blanche à froufrous et une autre bleue qui lui arrivait plus bas que les genoux et dénudée ses épaules. Elle opta tout de même pour le second choix. Sophie se plaça devant le miroir et admira ses yeux bouffis et sa coiffure en bataille.

-Ho bon sang qu'est-ce que Vertina me manque, dit-elle pour elle-même.

Sophie se débrouilla donc comme elle pu pour se tresser les cheveux, pour ses yeux bouffis elle eut juste à se rincer le visage avec de l'eau. Sophie sortit de la salle de bain et percuta une princesse ogre visiblement énervée. Elle tenta de forcer le passage, mais la princesse ogre n'en démordit pas. Sophie, refusant de laisser à Ro le plaisir d'être « la supérieur » de cet endroit, se transforma en louve et se faufila entre ses jambes ce qui la fit tomber par terre. Sophie reprit sa forme elfique et dit :

-Pardon princesse vous disiez que vous étiez la supérieure c'est cela ?

Sophie n'attendit pas la réponse et se dirigea dans le salon ou se trouvait Edaline en grande conversation avec Della et Alden et Grady qui semblait sermonnait Keefe pour une raison inconnue.

-Alden ? Della que faites-vous là ? Demanda alors Sophie.

Alden la regarda tristement et Della évita tout contact visuel avec elle. Sophie s'imaginait déjà des scénarios improbable, Biana qui avait un problème avec sa grossesse, le Cygne Noir qui apportait des mauvaises nouvelles par Della.

-Sophie viens-là faut qu'on parle, dit Grady d'une voix dure.

Sophie s'apprêtait à poser une question, mais le regard d'Edaline l'en dissuada, elle alla alors se placer à côté de Keefe qui passa un bras par-dessus ses épaules en geste protecteur.

-Alors ? Demanda de nouveau Sophie.

-Fitz et Jensi, ils se sont échappés d'Exil il y a maintenant un mois, nous avons préférés ne pas t'en parler, car nous pensions que le Conseil allait retrouver leur trace, mais visiblement non.

Sophie resta sans voix devant la nouvelle, Fitz et Jensi s'étaient échappés, depuis un mois qui plus est. Et comme d'habitude le Conseil avait été incapable de les retrouver, ce qui agaçait fortement Sophie, mais elle avait d'autres problèmes à régler, entre ses visions, son futur mariage, et maintenant cela. Ses visions l'effrayaient déjà de plus en plus, quant à son mariage les préparations lui prenaient plus de temps qu'elle ne le pensait, et elle avait l'étrange impression qu'il serait retardé ou pire gâcher, Sophie comprit alors mieux la bague enflammée de sa vision, mais elle refusait de se laisser abattre, son mariage serait sûrement l'un des plus beaux jours de sa vie, elle ne laisserait personne le gâcher. Sophie s'apprêta à poser une question quand Tam arriva soudainement et cria :

-Gethen s'est échappé !

PDV : Inconnue.

La jeune femme aux cheveux blond platine attendait dans la même maison qu'elle avait visité un mois auparavant, elle devait rendre ses trouvailles à Livyya aujourd'hui, cette dernière arriva soudainement dans son dos en clignotant et la jeune femme maudit intérieurement les éclipseurs.

-Alors qu'as-tu trouvée ce mois-ci ? Demanda-t-elle.

-Ils se sont échappés, Avery, Jensi et Gethen, je crains qu'ils ne cherchent à sauver Emery maintenant.

-Alors pour commencer, ils n'ont pas besoin d'Emery l'incompétent dans leur plan crois-moi et Avery ?

-Ouais le Vacker ! Il s'appelle Fils de Roi, tu croyais vraiment que j'allais lui offrir le plaisir de l'appelait par son prénom ?

-Bah c'est une marque de respect tout de même, répondit Livyya.

-Certes, mais le respect ça se mérite, laisse tomber je ne changerais pas d'avis.

-Comment un homme aussi gentil, calme et doux peut avoir eu une sœur aussi impulsive et colérique ?

-La seule ressemblance que nous avons est notre bonté et notre sens de la justice, sinon nous avons toujours été des contraires, la preuve, il est roux et moi blonde.

-Il est vrai, mais passons j'ai aussi découvert des informations sur la Lune Stellaire, malheureusement ce sont des runes que je ne peux traduire à part certaines. D'après ce que j'ai pu déchiffrer la Lune Stellaire aurait le pouvoir d'hypnotiser les elfes et les animaux, elle semblerait aussi pouvoir montrer le passé, le présent et le futur que nous voulons voir, dit Livyya la mine sombre.

-C'est ç dire voir le futur que nous désirons ?

-Par exemple, si Fitzroy voulait ressortir avec le colibri il aurait juste à y penser très fort et il verrait les chemins du futur qu'il lui permettrait d'être de nouveau le petit-ami du colibri.

-Il n'a pas intérêt le petit prince là ! L'autre garçon la mérite contrairement à lui, et puis le colibri à fait son choix, celui qui l'unirait à vie avec ton frère.

-Es-tu en train de me dire que mon frère a enfin sauté le pas ? Ho quelle joie ! Mais dis-moi comment cela avance avec le Cygne Noir ?

-Non, ils ont refusé tous les rendez-vous que je leur demandais leurs excuses : Nous avons des choses à faire. Bon sang je ne sais plus quoi faire.

-Dis leur la vérité, répondit Livyya en plongeant son regard dans celui de la blonde.

-Quelle vérité ?

-Que tu es la sœur de Kenric.

PDV : Sophie

-Gethen est quoi ?! S'exclama Keefe.

-Echappé d'Exil, je ne sais pas comment c'est possible, mais il a juré vengeance avant de s'attaquer aux gardes gobelins, je vous jure il faut absolument que vous soyez prudents toi et Sophie, répondit Tam à bout de souffle.

-Mais j'ai fait quoi à la vie bon sang ! Entre mes visions, les soudaines apparitions de réincarnations et maintenant mes ennemis qui s'échappent, ah non, mais je détiens le trophée de celle qui a toujours des problèmes là ! S'écria Sophie.

Sophie repensa à tout ce qu'il se passé dans sa vie en ce moment, ses visions de plus en plus fréquentes, son futur mariage, la seule chose de bien qui lui arrivait, les réincarnations qui venaient lui parler en énigmes, cet homme blond qu'elle voyait sans arrêt dans ses visions, cet homme blond.

-Cet homme blond ! Est-ce que les gardes gobelins ont vu un homme blond lors du sauvetage, disons, de Jensi, Fitz et Gethen.

-Oui, un homme blond aux yeux vert émeraude d'après ce que l'on m'a reporté, répondit Tam intrigué.

-Ho génial...

-Pourquoi ? Qui est cet homme ? Demanda Grady.

-Un nid à problèmes, répondit Sophie exaspéré.

-Que faisons-nous alors ? Demanda Keefe qui était resté muet.

-Vous n'allez rien faire du tout., répondit la voix amère de Zarina.

-Ho il manquer plus que vous pour parfaire ma journée, maugréa Sophie.

-Mlle. Foster, Mr. Sencen puis-je vous parlez seul à seuls ? Demanda Amaury.

Sophie et Keefe hochèrent la tête et ils invitèrent le conseiller à les suivre à la balancelle, Sophie se blotti le plus possible contre Keefe, elle se sentait en sécurité à ses côtés, mais toutes les mauvaises nouvelles qu'elle venait d'accumuler en l'espace d'une dizaine de minutes l'empêchaient de profiter du moment.

-Charmant endroit, je comprends mieux pourquoi vous avez choisi de vivre ici, déclara Amaury.

-Venez-en aux faits, répondit Keefe.

-Très bien, il semblerait que la Lune Stellaire a été voler, il y a maintenant un mois. Nous n'avons rien dit, car nous pensions que c'était le Cygne Noir qui l'avait empruntée pour l'étudier, mais il semblerait que ce soit ce jeune homme blond le voleur.

-Vous connaissez cet homme ? Demanda Sophie.

-Malheureusement oui, il y a des années, vous deviez avoir environ treize ans, nous étions tous deux à la dernière année des niveaux d'élites. Nous étions les meilleurs amis, car j'étais le seul à accepté ses yeux verts, mais il changeait au fil des mois, il devenait méchant, possessif, prétentieux, égoïste.

-Un Fitz bis quoi, maugréa Keefe.

-C'est cela en réalité, puis un jour j'ai découvert son secret, j'ai découvert qu'il faisait partie des Invisibles, il m'a même proposé de les rejoindre, mais j'ai refusé je n'étais pas un traitre. Quand je lui ai demandé pour quelles raisons il faisait cela je ne me serais jamais attendue à ses réponses...

-Quelles étaient-ce ? Demanda Sophie en se redressant.

-Pour commencer il a dit qu'il voulait le pouvoir et la vengeance.

-Vengeance sur qui ? Demanda Keefe.

-Sur le Conseil, mais surtout sur Wylie, ne me demander pas pourquoi il lui en voulait je l'ignore, pour le Conseil je sais juste que c'est parce qu'à cause des entremetteurs il n'avait pas pu être avec la fille qu'il aimait à l'époque, mais passons. Il désirait aussi le pouvoir de la Lune Stellaire et Gisela lui avait promit que s'il les rejoignait il pourrait obtenir ce pouvoir.

-Lune Stellaire ? C'est ce que nous cherchions avec Oralie pourtant la seule chose que nous avons récolté était la vue d'une maison située dans une ville humaine, répondit Sophie.

-Pas n'importe quelle ville, la ville ou vit Froyan, l'un des trois fondateurs du Conseil. Il est peut-être temps de le retrouvait, seul lui peut répondre à nos questions.

-Très bien, mais d'abord quelles étaient les autres raisons pour que l'homme blond rejoigne les Invisibles, et comment s'appelait-il d'abord ? Demanda Sophie.

-Daegan, tel était son nom.

Daegan. Voilà un nom qui sonnait étrangement dans l'esprit de Sophie. Elle avait l'impression de le connaitre, mais elle ignorait pourquoi elle fouilla ses souvenirs et trouva un nouveau trou noir, encore un souvenir effacé par le Cygne Noir sûrement, mais pourquoi ? Sophie ignorait comme souvent la réponse, il était temps qu'elle rende visite au Cygne Noir.

-Très bien, et ses autres raisons ?

-Il voulait aussi se venger du Cygne Noir qui lui avait « volé » comme il disait la chose, non, la personne, la plus précieuse au monde à ses yeux, répondit Amaury tendu.

-Quelle était cette personne ? Demanda Keefe.

-Sa sœur..

Sa sœur. Deux simples mots qui vinrent frappés Sophie de plein fouet, le trou noir qu'il y avait u instant auparavant dons son esprit avait disparu pour laisser place à un souvenir d'elle enfant, elle devait avoir environ sept ans, dans le jardin de Mr. Forkle, ses parents et sa sœur étaient partis pour la présentation de la classe à Amy. Sophie qui avait refusé de venir avait dû être garder par son voisin, elle était donc en train de lire quand un jeune homme blond, de quatorze-quinze ans environ, était arrivé et s'était mis à lui parler. Sophie avait été choquée que quelqu'un lui parler poliment et avec joie, que quelqu'un lui parle tout court en réalité, elle s'était donc montrée méfiante envers lui, mais Mr. Forkle qui les observait de la fenêtre n'était pas intervenu, elle avait donc écouté tout ce que lui disait le jeune homme jusqu'à qu'il déclare :

-Je dois y aller, on se reverra très bientôt j'en suis sûr ! Prenez soin de ma petite sœur !

La dernière phrase qu'il avait prononcée était destiné à Mr. Forkle, mais à peine avait-il prononcé cette phrase que Sophie avait perdu connaissance, c'est à ce moment qu'elle se rendit compte de son erreur. Sophie n'avait pas entendu les pensées du jeune home ce jour et elle n'y avait même pas fait attention. Sophie était tellement plongée dans son souvenir qu'elle n'avait pas remarquée que Keefe l'avait entouré de ses bras pour la serre contre lui, ni que des larmes s'étaient mise à dévaler ses joues.

-Je penses que vous aurez compris qui est Daegan pour vous Mlle. Foster.

-Oui, c'est mon...mon frère.

PDV : Daegan

-Amaury quelle déception que tu sois devenu conseiller mon ami. Moi qui croyais que tu rejoindrais le Cygne Noir, enfin peut-être était-ce le cas ?

-A qui parlez-vous ? Demanda un jeune homme brun.

-A moi-même mon cher Fitz, voudrais-tu voir ce que devient ta bien aimée ?

-Voyons voir si elle a compris que Keefe n'était pas assez bien pour elle, répondit Fitz qui s'approcha pour voir la Lune Stellaire.

La Lune Stellaire se brouilla et laissa place à une jeune femme blond en sanglots dans les bras d'un homme blond sous le regard d'un second homme aux cheveux châtains et orné d'une couronne du Conseil.

-Bon, si elle pleure peut-être ai-je une chance ? Se demanda Fitz.

-Je crains de devoir gâcher tes espoirs, regarde la bague qui trône à son annulaire, répondit Daegan.

Fitz ne répondit pas, mais Daegan le vit serrer les poings assez forts pour que ses phalanges deviennent blanches. Daegan comprit alors mieux le choix de sa sœur, entre un colérique et un blagueur il n'y avait pas photo, elle avait choisi le blagueur et Daegan était étrangement d'accord avec elle, mais il préféra ne pas s'attarder sur ce qu'il se serait passé s'il n'avait pas été séparer d'elle. Il se tourna alors vers Fitz et demanda :

-Mon cher Fitz, es-tu prêt à démarrer un périple pour la vengeance, le pouvoir, l'honneur et peut-être l'amour ?

-Plus que jamais, répondit Fitz d'une voix dénuée de sentiments.

Chapitre 6 : Le retour des ennuis. Modifier

Sophie n'arrivait toujours pas à croire sa découverte : elle avait un frère, elle l'avait connu l'espace d'un instant, mais personne ne lui avait jamais dit. Sophie était-elle destinée à découvrir des secrets qui la concernaient durant toute sa vie ? Sophie l'ignorait, comme d'habitude, et elle n'avait même pas la force de chercher la réponse, elle en avait marre. La seule chose qu'elle voulait c'était une vie tranquille avec Keefe, un mariage heureux, une future famille, mais non. Toujours et encore plus de complications et problèmes. Sophie était tellement plongée dans ses lugubres pensées qu'elle ne remarqua pas l'arrivée de Tam, Grady, Edaline, Sandor, Flori, Grizzel, Ro et le reste du Conseil.

-Sophie est-ce que ça va ? Demanda Edaline.

-Je ne sais pas, comment vous réagiriez si vous appreniez que vous aviez un frère caché vous ?

-Heu...Je ne sais pas, mais attends tu as QUOI ?! S'écria Tam.

-Un charmant grand-frère qui tient visiblement à ma mort étant donné qu'il a secouru Gethen, Jensi et Fitz.

-Pour changer tiens, Blondinette tu vas arrêtée de te mettre à dos tous les garçons à la fin ? Demanda Ro sarcastiquement.

-Dixit la princesse qui hait son mari, maugréa Sophie.

-Mais c'est qu'elle a du mordant la petite ! Bon alors on peut aller étrangler le Cygne Noir pour cet horrible secret qu'il t'a caché ? J'ai aiguisé mes dagues ce matin, sinon il me reste toujours des bactéries infectieuses que je réservais pour Lord Grincheux, mais vu qu'il semble préférer dormir, proposa Ro.

-Merci Ro, mais je pense qu'il est surtout temps que j'ai une discussion sérieuse avec eux, même au bout de douze ans ils continuent à me cacher des choses il est temps de mettre un terme à leurs cachotteries, répondit Sophie déterminée.

-Alors c'est reparti pour une nouvelle aventure ? Super ! Moi qui avais raté la précédente je vais bien m'amusée, dit Ro un sourire mesquin sur les lèvres.

-Comment faites-vous pour vous réjouir alors que Mr. Sencen, qui est votre protégé je le rappelle, va sûrement frôler la mort de nouveau ? Demanda Sandor de sa voix de lapin.

-Gigantor s'inquiète pour moi comme c'est adorable, dit Keefe un mince sourire sur les lèvres.

-Bah ils ont l'habitude de tout façon, si la blondinette à survécu à un coup de poignard elle peut survivre à tout et n'importe quoi, répondit Ro sûre d'elle.

Sophie ne trouvait pas ça drôle de parler de cette manière de son accident, par réflexe elle porta ses mains à son ventre, là ou Gethen l'avait poignardé cinq ans auparavant. Elwin et Livvy l'avaient certes soignée, mais la blessure avait été tellement profonde qu'elle en garderait une cicatrice à vie. Sophie refusant de se replonger dans ses sombres souvenirs, reporta son attention sur ce qu'elle venait d'apprendre. Elle avait donc un frère, encore un secret du Cygne Noir, mais son frère qui était-il ? Il s'appelait Daegan, ça elle le savait, il devait avoir trente et un ans d'après les calculs de Sophie, mais quelle importance les elfes ne se soucient pas de l'âge. Donc, pour reprendre, elle avait un frère dont elle ignorait l'existence, qui avait sûrement essayer de la tuer s'il avait rejoint les Invisibles une dizaine d'années auparavant, ensuite il avait libéré ses ennemis Gethen, Jensi et Fitz, et si Sophie avait bien tout comprit, il avait volé la Lune Stellaire. Sophie ne serait décidément jamais tranquille, il était vraiment temps de mettre fin à l'organisation des Invisibles. Une bonne fois pour toute.

-Je connais ce regard déterminé, déclara Keefe sortant Sophie de sa rêverie.

-Il est temps d'en finir, je ne sais pas combien de temps ça prendra, mais on y parviendra. Je ne laisserais personne ni gâcher mon mariage, ni ma vie, répondit Sophie en se redressant.

-Eh la Blondinette est de retour pour de nouvelles bastons ! C'est partie ! Cria Ro.

Sophie ne pu s'empêcher de sourire devant l'entrain de la princesse, elle pouvait être parfois agaçante, mais Sophie savait qu'elle pourrait toujours compter sur elle et ses dagues.

PDV : Inconnue.

La jeune femme blonde marchait dans les rues de l'Atlantide, elle devait à présent trouver le moyen de contacter le Cygne Noir, toutes les personnes qu'elle avait essayée de contacter dans cette organisation auparavant avait coupé tout contacta avec elle, il ne lui restait plus qu'une seule solution. Ce n'était pas la meilleure, mais le seul moyen pour parler au Colibri. Dès que la jeune femme fut à porter de vue elle sortit son cristal de saut et cria :

-Rives du Réconfort !

Elle traversa le flot de lumière et se retrouva dans une maison modeste comparée à celles qu'elle avait déjà vu, comparée à celle ou Kenric habitait. Kenric. Son frère, doux, gentil, calme et juste. Son frère qui s'était sacrifié pour le Colibri et le Vacker, s'il s'était sacrifié pour le Colibri, c'est qu'il le méritait, aujourd'hui c'était au tour de la jeune femme de venir en aide au colibri. Elle traversa donc sa maison et arriva dans le jardin beaucoup de monde était regroupé, parmi ce monde elle percevait le Conseil, plus particulièrement la conseillère Oralie et le conseiller Amaury. Elle vit également Lady et Lord Ruewen, elle qui croyait ne jamais les revoir en dehors d'Havenfield, elle se demandait s'ils se souvenaient encore d'elle. La jeune femme préféra cesser ses questionnements et décida de se diriger vers le groupe. Elle crut être discrète jusqu'à ce que la princesse ogre, Romhilda, si ses souvenirs étaient bons déclara :

-Vous avez de la visite, une deuxième blondinette, une me suffisait largement.

-Tout le plaisir de vous rencontrez est pour moi princesse, répondit la jeune femme.

-Que faites-vous là ? Mais surtout qui êtes-vous ? Demanda Amaury.

-Je suis également ravie de te revoir mon ami, j'avais le besoin de m'entretenir avec le Cygne Noir pour parler au Colibri, mais j'ai trouvé plus simple.

-Que me voulez-vous ? Demanda alors une douce voix.

Le groupe s'écarta pour laisser place à une jeune femme blonde aux yeux noisette, un jeune homme blond aux yeux glaciers se tenaient non loin derrière elle prêt à intervenir au moindre problème, mais la jeune femme n'y prêta pas grande attention, elle avait déjà vu ce dont il était capable lorsqu'il avait sauté dans les tumultueuses d'eau pour sauver le Colibri. Elle se recentra donc sur la jeune femme blonde, elle qui avait vaincu ses ennemis plusieurs années auparavant, voilà qu'elle était de retour dans de nouveaux conflits, la jeune femme en avait de la peine, mais elle savait qu'elle se battrait, car après tout c'était Sophie Foster. La jeune femme la connaissait bien, Kenric lui en avait souvent parler et en bien, il avait même trahi sa promesse lorsqu'il lui avait raconté la crise de rire qu'avait eu Bronte lorsqu'elle avait instillée en ce dernier.

-Je répète que me voulez-vous ? Redemanda Sophie la sortant de se rêverie.

-Je préférais ne pas en parler devant les incapables, répondit la jeune femme.

-Qui traitez-vous d'incapables ? Demanda Zarina.

-Vous, vous n'avez même pas été capable de garder un prisonnier dans un prison plus de cinq ans, enfin je me dois admettre que c'est l'un de vos records après tout Fintan et Gethen étaient restés emprisonner quoi ? Deux mois tout au plus. Vous n'avez pas non plus été capable de protéger la jeune Sophie. Après on ose me dire « Mais pourquoi as-tu quitté les Cités Perdues ? C'est un havre de paix » mais oui bien sûr.

-Mais vous êtes qui pour nous adresser à nous d'une telle manière ?! Je prévois déjà votre tribunal, répondit Zarina en grimaçant.

-Mais faites donc, j'ai hâte d'y assister. Et pour répondre à votre question, je me nomme Aelis. Aelis Fathdon. La sœur du conseiller Kenric.

PDV : Sophie

Sophie n'en croyait pas ses oreilles, ni ses yeux par ailleurs. Une jeune femme blonde aux yeux bleu pastel était venue comme ça tranquillement en déclarant qu'elle voulait parler avec Sophie. Et maintenant elle disait qu'elle était la sœur de Kenric, décidément Sophie aura tout vu aujourd'hui. Cette dernière, tout de même chamboulée par la nouvelle, préféra se rasseoir sur la balancelle avant de tomber sur son « invitée ».

-La sœur de Kenric donc. Très bien, je veux une preuve, répondit Sophie quand elle eut repris ses esprits.

-J'étais sûre que tu ne me ferais étrangement pas confiance et j'en suis ravie. Pose moi trois questions auxquelles seuls toi et Kenric pouviez répondre, répondit Aelis.

-Dans ce cas je demanderais aux « incapables » comme vous dîtes, de bien vouloir allés à l'intérieur, sauf sir conseiller Bronte vous m'autorisez à poser la question ? Demanda Sophie en se tournant vers ce dernier.

-Allez-y, je vous remercie déjà d'avoir conserver ceci autant d'années, alors allez-y.

-Merci. Que ce t'il passé lorsque j'ai dû instiller des émotions positives en Bronte ?

-Il a fait une crise de nerfs joyeuse, Kenric avait même précisé qu'il n'avait jamais autant ri en si peu de temps, répondit Aelis.

-Sérieux ? Et t'as osé me cacher ça Foster ! S'exclama Keefe.

-Tu me crois si je te dis que j'étais terrorisée par le conseiller Bronte à ce moment-là ? Hasarda Sophie.

-Oui, bon mon tour, si vous êtes vraiment la sœur de Kenric, il a sûrement dû vous racontez son grand amour non ?

-Pour commencer tutoie moi, j'ai horreur des politesses si ce n'est pas moi qui les prononcent. Et c'est simple, c'était Oralie, bon sang il me rendait folle quand il me disait à quel point il aimait, mais surtout ça me rendait folle de savoir que ces fichues lois l'empêcher d'être heureux et de fonder une famille !

-Pensez-vous vraiment que c'est une bonne idée de parler ainsi des lois alors que nous sommes toujours présents ? Demanda Alina.

-Vous avez remplacé mon frère, vous êtes devenues horrible, le pouvoir vous est monté à la tête et vous vous permettez de me dire cela ? Je suis navrée de vous annoncez que dans la vie il n'y pas seulement des peureux qui respectent votre autorité. Si on peut appeler cela de l'autorité, répondit Aelis avec un regard noir.

-J'en ai assez entendu, déclara Sophie.

Tout le monde se tourna vers elle surprise qu'elle défende le Conseil, enfin c'est ce qu'ils croyaient tous.

-Alors dîtes...Dis-moi Aelis, comment pouvons nous procéder pour la suite ?

-Vous lui faites confiance ?! Mais et le respect ! S'indigna Alina.

-Mon respect vous l'avez perdu il y a bien longtemps, Aelis est quelqu'un de bien, répondit Sophie en se levant.

-Donc pour vous l'irrespect veut dire que c'est une personne bien ? On aura tout vu, s'exclama Zarina.

-Il y a une différence entre irrespect et réalité, mais je ne vous cache pas que ce n'est pas le jour des querelles, celles que nous aurons à affronter plus tard seront déjà bien assez dur, si vous pouviez évités d'en rajouter. Maintenant, il est temps que j'ai une discussion avec le Cygne Noir, mais d'abord avec toi Aelis.

-Je comprends mieux pourquoi Livyya et Kenric tiennent autant à vous. Oui toi et le blond et derrière. Vous êtes surprenant, je sens que l'on va bien s'entendre croyez-moi, dit Aelis en souriant.

-Livyya ? Tu connais ma sœur ? Demanda Keefe intrigué.

-Bien sûr, c'est elle qui m'envoie, et c'est en partie grâce à elle que nous pourrons trouvés le chemin de la victoire. Mais je vous expliquerai tout ça quand ils incompétents auront quittés les lieux, et vos parents si possible, répondit Aelis.

C'était officiel, Sophie aimait cette Aelis, elle était franche et sincère. Elle disait ses quatre vérités au Conseil sans peur, une alliée parfaite pour Sophie en clair. Cette dernière hocha la tête et demanda aux conseillers et ses parents de bien vouloir se retirés, ce qu'ils firent les conseillers partirent honteux et Grady méfiant. Aelis parut satisfaite de son influence sur les conseillers et Sophie ne put s'empêcher de sourire.

-Alors, par quoi commençons nous ? Demanda Keefe.

-Avant toute chose j'aimerais vous posez des questions, sûrement personnelles aussi, et j'aimerais que vous y répondiez sincèrement, répondit Aelis.

-Pour quelles raisons poserais-tu des questions personnelles ? Demanda Sophie.

-J'ai toujours était très silencieuse, alors rien qu'en écoutant les personnes j'arrive à savoir leur potentiel.

-Vous êtes discerneuse ou quoi ? Demanda Keefe.

-Non, je suis rafaleuse, je vous laisse imaginer les guerres avec Kenric lorsque nous étions enfants.

Sophie esquissa un mince sourire, elle parvenait parfaitement à imaginer un garçon roux d'une dizaine d'années en train de voler à travers des pièces par la faute d'une petite blonde au caractère unique.

-Alors j'aimerais savoir quelle était la relation que vous entreteniez avec Avery ? Demanda Aelis.

-Avery ? Demanda Keefe.

-C'est le second nom de Fitz, bah comment vous dire que c'était mon apparenté et aussi mon ex petit-ami ? Répondit Sophie.

Cette dernière avait prononcé cette phrase avec mépris, elle ne voulait plus entendre parler de lui et voilà qu'elle devait se rappeler l'horrible manière dont il l'avait quitté, elle tourna le regard vers Keefe, qui se retenait visiblement de répondre, elle le vit tout de même crispé la mâchoire.

-Bon, vu vos têtes je pense que c'est un terrain à ne pas piétiner. Donc, je ne vous poserais qu'une deuxième question. Pourquoi me faites-vous confiance ? Demanda Aelis.

-Vous êtes la sœur de Kenric, répondit Sophie.

-Ma sœur vous a envoyée et je lui fais étrangement confiance, continua Keefe.

-Et j'écoutes mon cœur, achevèrent-ils d'une même voix.

-Je vous remercie de vos réponses, elles me rendent heureuse. Si vous voulez bien m'excusez à présent, je dois m'en aller, Livyya doit déjà m'attendre, je reviendrais demain, bonne soirée, déclara-t-elle avant de sauter.

Sophie n'arrivait toujours pas à y croire, Kenric avait une sœur, elle un frère, et elle avait rencontrée quelqu'un qui savait, enfin, tenir tête au Conseil. Elle ne savait pas si cette journée devait-être belle ou pas. Elle préféra donc taire ses pensées et échangea un regard tout de même surprit avec Keefe. Ce dernier haussa les épaules, signe qu'ils devraient attendre le lendemain. Ils se levèrent tout deux et se dirigèrent à l'intérieur, ils allaient devoir discuter de certains choses ce soir.

PDV : Daegan.

Daegan faisait les cent pas depuis près d'une heure, il avait envoyé Fitz et Jensi en mission, mais quelle idée avait-il eu ? Il aurait dû envoyer Gethen qui était plus expérimenté, à peine eut-il eu cette pensée que ce dernier arriva.

-Gethen que veux-tu ?

-Pourquoi les avoir envoyés faire cela ? Répondit Gethen.

-N'as-tu pas fait la même chose il y a maintenant douze ans de cela., répondit Daegan du tac au tac.

-Certes, mais quelles raisons vous poussent à agir ainsi ?

-Je ne sais que peu de choses sur ma petite sœur, mais ce que je sais par-dessus tout, c'est qu'elle tient plus que tout à ses proches. Il suffit qu'il y en ait un qui disparaisse et elle serait prête à tout.

-Vous êtes doués je l'admets, répondit Gethen en s'inclinant légèrement.

-Je sais, les faiblesses d'une armure sont plus visibles lorsqu'on s'y est déjà attaqué, répondit Daegan avec un air mystérieux.

-Nous sommes là ! Cria un jeune homme aux chevaux châtains.

-Jensi, Fitz alors comment cela s'est-il déroulé ? Demanda Daegan a l'arrivée de Jensi.

-Comme prévu, même si elle ne s'est pas laissé faire, heureusement que Fitz avait prévu les sédatifs, répondit Jensi.

A peine eut-il prononcer ces mots que Fitz arriva en portant une jeune fille aux cheveux noirs et à la peau mate qui semblait dormir hanté par des cauchemars. Fitz la déposa au sol et Gethen s'accroupit à côté d'elle pour la gifler violemment. La baffe dut tellement forte que la jeune fille s'éveilla d'un bond pour laisser place à un regard bleu métallique terrorisé elle voulut parler, mais les liens qui retenaient ses mains l'empêchèrent de retirer le foulard qu'elle portait à la bouche.

-Bonsoir ma petite Kélyanna, j'espère que tu es prête à m'aider, déclara Daegan avec un air sombre.

Chapitre 7 : Réveil et révélationsModifier

Sophie se dirigea d'un pas lent dans sa chambre. Il était temps d'avoir une discussion sur ses visions avec Keefe, même si elle ne serait pas agréable. Sophie se remémora les évènements de la journée en attendant Keefe. Pour commencer on lui avait annoncé que Jensi et Fitz étaient échappés d'Exil depuis un mois, ensuite était venu Tam qui leur disait que Gethen s'était également échappé avec l'aide d'un jeune homme blond aux yeux vert émeraude, Daegan le frère de Sophie. Amaury lui avait donc apprit un nouveau secret caché du Cygne Noir, encore un, mais Sophie se demandait s'ils étaient vraiment frère et sœur ou demi-frère et demi-sœur. Elle choisit de taire son questionnement et de voir la réponse le lendemain avec le Cygne Noir. Puis après toute ces découvertes déplaisantes, elle avait rencontrée une jeune femme blonde qui avait un franc parler hors du commun qui avait traité le Conseil d'incapables, ce qui n'était pas totalement faux soit dit en passant, et qui leur avait dit qu'une nouvelle menace se propagée à l'horizon, nouvelle menace, nouveaux ennuis, nouvelle guerre. Mais la jeune femme lui avait aussi avouée qu'elle était la sœur de Kenric et qu'elle travaillait avec Livyya la demi-sœur de Keefe, cette dernière s'était avérée assez utile à Sophie lorsqu'elle avait découvert son pouvoir de métamorphe, elle les avait guidés sur le bon chemin. Sophie réfléchit encore un instant sur les évènements quand Keefe vint s'asseoir à côté d'elle et entourée son bras de sa taille dans un geste réconfortant.

-Aller raconte Foster, t'as enfin l'occasion de te libérée sans qu'il n'y est personne autour.

-T'as l'air d'oublier nos gardes du corps, répondit Sophie tendue.

-Non, Gigantor et Ro font le tour du domaine pour assure notre protection quant à Flori c'est la seule à vraiment respecter notre intimité, répondit Keefe.

Sophie parut se détendre quand elle comprit que personne ne les entendrait, elle trouvait ça étrangement gênant de savoir que quelqu'un pouvait les écoutaient, aussi gênante soit la conversation. Sophie réfléchit un instant, par quoi pouvait-elle commencer ? Les réincarnations ? Sa vision de l'anneau enflammé ? Sophie opta par ce qui lui brisait le moins le cœur pour débuter. Elle expliqua donc tout à Keefe, plus tendue à chaque mot prononcé.

-Donc tu me dis que ma mère est de retour ?

-Oui, avec elle Kenric, Lady et Lord Saitayen, les parents biologiques de Kélyanna et Jolie, répondit Sophie la gorge nouée.

-Super, elle viendra me gâcher la vie jusqu'au bout, répondit Keefe en se laissant tomber sur le lit.

-Et sinon il fallait aussi que je te parle de mon autre vision, rajouta Sophie angoissée.

Keefe se redressa inquiet par le changement d'humeur de sa femme. Sophie lui jeta un regard empli de détresse et d'inquiétude, elle était plus qu'angoissée pour la suite des évènements, mais elle étai déterminée à être heureuse à son mariage, quoi qu'il puisse se passer.

-Alors ? Raconte-moi tout Foster.

-Hier j'ai eu une vision, enfin cette nuit, et j'ai vu un anneau enflammé, répondit Sophie la voix tremblante.

Keefe lui jeta un regard inquiet et triste avant de la prendre dans ses bras. Sophie se laissa allée et explosa en sanglots. Elle ne voulait pas d'un mariage gâcher par la nouvelle génération des Invisibles, elle voulait un mariage heureux avec ses proches et Grady qui intervient pour lui répéter une millionième fois que Sophie doit être méfiante.

-Chut calme toi Foster, je ne laisserais personne gâcher notre mariage, dit Keefe en plantant son regard bleu glacier dans le sien.

-Moi aussi, personne n'aura le droit d'interrompre cette journée ou tu te retrouveras piégé, répondit Sophie en chassant ses larmes.

-Piégé ? A quel sujet ? Demanda Keefe intrigué.

-Dès que je t'aurais embrassé pour souder notre union tu n'auras plus aucune échappatoire et tu devras rester avec moi que tu le veuilles ou non, répondit Sophie une lueur de malice dans le regard.

-Pffff qui te dis que ce n'est pas moi qui t'ai piégé ?

-Parce que toi tu es trop gentil, répondit Sophie en souriant.

-Mais oui c'est cela, dit Keefe en déposant un baiser sur sa joue.

Sophie lui offrit un sourire franc, Keefe avait réussi à apaiser ses craintes et à la faire sourire, c'était vraiment un phénomène. Sophie repensa soudainement aux préparatifs qu'elle et Keefe auraient dû faire aujourd'hui.

-On devait faire quoi déjà aujourd'hui ? Demanda Sophie.

-La liste des invités, tu veux la faire maintenant ? Pour bien finir la journée ?

-Avec plaisir mon cher, répondit Sophie en attrapant un carnet et un crayon.

-Alors déjà Edaline et Grady, les témoins, commença Keefe.

-Les témoins ? On n'a même pas choisi les témoins, quelle organisation, répondit Sophie un sourire aux lèvres.

-Bah c'est évident non ? Biana pour toi et Dex pour moi.

-Il en faut un deuxième, je pense demander à Linh ou Stina, répondit Sophie songeuse.

-Moi Stephen, et je pense que tu devrais demandée à Linh, vous vous connaissez depuis plus longtemps, dit Keefe.

-D'accord, et Stephen ? Si je m'y attendais à celle-là ! S'exclama Sophie.

-Bon on s'entend bien, tu ne peux le nier, répondit Keefe.

-Certes, mais c'était la guerre froide quand vous vous êtes rencontrés.

-Bah ça arrive à tout le monde d'être jaloux !

-Ah ! Tu vois que tu étais jaloux ! S'exclama Sophie.

-C'est méchant Foster, tu m'as piégé ce n'est pas très gentil ça, répondit Keefe en prenant une mine triste.

Sophie ne répondit pas et l'embrassa, quand elle s'écarta Keefe surpris ne put pas garder sa triste mine bien longtemps. Ils retournèrent donc à la liste des invités et rajoutèrent tous leurs amis, Alden et Della, Livvy et Quinlin, Elwin son fidèle médecin, Juline, Kesler et leur triplés, le Comité, Amaury, Oralie, Bronte et Terik, car Sophie refusait d'avoir la présence des conseillers qui ne l'avaient jamais soutenue à son mariage et Keefe approuvait son choix, elle invita bien sûr Tiergan, Grady et Edaline, c'est à ce moment que Sophie se rendit compte de l'absence de Lord Cassius, qui même au bout de cinq ans était toujours dans le coma, elle décida qu'elle irait voir Elwin demain pour arranger cela.

-Je crois que c'est tout, déclara Sophie quand ils eurent fini.

-Oui, on peut dormir tranquille.

Sophie hocha la tête et se roula en boule dans son lit, Keefe l'imita et Sophie ferma les yeux pour une nuit tranquille, dénuée de cauchemars et de rêves.

PDV : Aelis.

Aelis était fière d'elle, elle avait enfin pu parler au Colibri et dès demain ils auraient une discussion avec le Cygne Noir sur la nouvelle bataille qui s'annonçait. Elle continua de marcher un long moment dans de sombres ruelles jusqu'à arriver devant la maison grise ou avait lieu ses rendez-vous avec Livyya.

-Bonsoir Aelis, as-tu réussi ? Demanda alors l'éclipseuse en se matérialisant à ses côtés.

-Oui, enfin j'ai rencontrée Sophie et Keefe en personne, de charmantes personnes à n'en pas douter, même s'il semble que le sujet Avery Vacker est un terrain miné, répondit Aelis.

-Parfait alors je viendrais avec toi demain, en plus je me dois de parler avec mon frère, un mariage et je ne suis même pas prévenue ! Quelle injustice ! S'exclama Livyya souriante.

-Certes, mais plus sérieusement, avez-vous découvert de nouvelles informations sur la Lune Stellaire ? Demanda Aelis.

A peine eut-elle prononcer cette phrase que le sourire de Livyya fut remplacé par une mine inquiète.

-Malheureusement je crains avoir déniché des informations, plus que déplaisantes, répondit Livyya la mine sombre.

-Que veux-tu dire ?

-La Lune Stellaire est en réalité deux objets, vois-vous Daegan possède l'omnisciente qui possède une partie des dons que je n'ai su déchiffrer, mais la deuxième partie est un collier, quelle importance me dirais-tu ? Beaucoup d'importance, si les deux parties sont réunies, elles forment la vraie puissance de la Lune Stellaire, et crois-moi que pouvoir hypnotiser animaux et elfes, et pouvoir lire le passé et l'avenir n'est qu'un don infime à côté de ce que cette Lune Stellaire est capable quand elle est en une seule pièce.

-Comment pouvons-nous trouvés cette deuxième partie ? Et découvrir ses pouvoirs sans prendre des risques inconsidérés ? Demanda Aelis.

-Froyan, il nous faut le retrouver, lui seul peut nous guider sur la marche à suivre, répondit Livyya tête basse.

-Pourquoi lui ? Et pourquoi pas Bronte ? Après tout ils ont vécus à la même époque !

-Froyan est plus vieux que Fallon et Bronte, il a étudié toutes les espèces vivant sur cette terre, il connait beaucoup de choses, crois-moi il saura nous guider et décrire ces ruines qui plus est. Fais confiance aux anciens, ils ont l'air grincheux et horribles, mais certains ont bon fond.

-Vas dire ça à la Vacker, enfin à la Dizznee là, pas sûr qu'elle soit du même avis.

-Oui, bon Véspéra n'est pas pareil, d'ailleurs cela me rappelle elle n'a jamais été capturé une seconde fois ?

Aelis prit un temps pour réfléchir, maintenant que Livyya lui disait il était vrai qu'elle n'avait jamais entendu des rumeurs sur la capture de Véspéra, en réalité elle avait déserté les mémoires lorsque Sophie avait développé son don de métamorphe. Mais qu'avait-elle bien pu devenir ?

-Je crains que nous ayons affaire à une nouvelle menace Invisible, déclara Livyya.

-Je ne le crains aussi, encore un sujet à aborder avec le Cygne Noir.

-Nous verrons bien demain, maintenant allons nous reposer demain sera une longue journée.

PDV : Fitz

Fitz marchait tête basse dans un couloir qui ne faisait que virage sur virage, il devait retrouver Daegan pour parler du plan de la victoire. Plan qui permettrait à Fitz d'être de nouveau avec Sophie, il ne comprenait toujours pas pourquoi Sophie avait préférer un empathe qui blaguait sans arrêt à lui. Il lui avait offert maints cadeaux, et Keefe ne lui en avait offert qu'un seul vrai cadeau, ses tableaux. Elle n'était tout de même pas tombée sous son charme à cause de ses talents d'artiste ? Non, il connaissait assez Sophie pour savoir qu'elle n'était pas du genre à juger sur les talents ou le physique. Mais pour quelles raisons alors ? Keefe n'avait rien de particulier à part son humour parfois douteux, mais Fitz lui qu'avait-il ? Du charme ? Certes, mais Keefe possédait aussi son charme. Du caractère. Oui aucun doute possible il avait son caractère à lui, mais il ne l'avait pas aidé à conquérir Sophie. Mais Fitz avait toujours été là pour Sophie alors que Keefe avait rejoint les Invisibles. Mais Fitz savait qu'il se mentait, il n'avait pas toujours été présent pour Sophie, lorsque que son père avait eu l'esprit brisé qu'avait-il fait ? Il l'avait rejeté, insulté de défectueuse, puis ils avaient commencés à sortir ensemble, mais Fitz n'avait pas été des plus agréables lors de cette courte période, il n'avait pas été le petit-ami parfait, malgré ses cadeaux et attention il faisait toujours quelque chose de mal. Soit il se montrait top jaloux, soit trop possessif, soit trop dur. C'est à cet instant qu'il se rendit compte qu'il n'avait pas été juste avec Sophie, il avait été jaloux, car elle était proche de Keefe et ce dernier ressentait déjà des émotions pour Sophie à cette période-là. Et Fitz n'avait fait que la pressé sur la découverte de ses parents biologiques et les entremetteurs ? Tout ça pourquoi ? Pour qu'il apprenne que son sang était souillé de trahison. Et quand Sophie lui avait annoncé qu'elle connaissait le nom de sa mère biologique qu'avait-il fait ? Il lui avait demandé qui était-elle, mais Sophie lui avait répondu qu'elle ne pouvait pas, évidemment il avait insisté et comprenant que Sophie ne lui avouerai pas la vérité il s'était énervé et l'avait traité d'égoïste et l'avait quitté. Il se rendait à présent compte de son erreur, peut-être que finalement Keefe était le meilleur choix pour Sophie ? Lui il l'avait toujours soutenu, et il y avait toujours ce lien qui les unissaient. Fitz ne pu pas réfléchir plus longtemps au passé que Jensi arriva et lui dit :

-Dépêche-toi ! Daegan attend.

Fit ne répondit pas et lui emboita le pas, mais il se demandait une chose : Pourquoi Jensi était-il devenu un Invisible ? Il ne pouvait pas croire que c'était parce que Sophie l'avait ignorée, Jensi était, auparavant, un garçon gentil, doux, calme et compréhensif, il avait donc dû comprendre pour quelles raisons Sophie ne passait plus de temps avec lui. Non, les raisons qui poussaient Jensi à agir ainsi était bien plus sombre. Mais Fitz n'avait pas réellement le droit de se poser un tel questionnement, après tout lui aussi était un traitre.

-Enfin vous voilà, nous allons pouvoir commencés, dit Daegan à leur arrivée.

PDV : Sophie.

Sophie se réveilla le lendemain de bonne humeur, aujourd'hui elle passait à l'action. Action qui, elle espérait, ferait plaisir à Keefe. Elle se leva et s'habilla en hâte, elle opta pour sa tunique bleu glacier et un legging noir. Elle sortit rapidement dehors avant que Keefe ne se réveille, mais elle percuta Sandor de plein fouet.

-Mlle. Foster ou allez-vous ?

-Moins fort ! Je vais voir Elwin.

-Pourquoi ? Vous ne vous sentez pas bien ? Pitié dites que moi que vous n'avez pas des nausées, demanda Sandor inquiet.

-Oui, je vais bien, pourquoi ne faudrait-il pas que j'aie des nausées ?

-Pour rien ! Répondit Sandor précipitamment.

Sophie observa Sandor d'un œil curieux, il lui cachait visiblement quelque chose, mais elle n'y prêta pas attention, elle devait se dépêcher.

-Je vais voir Elwin pour quelque chose d'important, tu diras à Keefe que je suis partie voir Biana.

-Pourquoi ne doit-il pas savoir la vérité ? Demanda Sandor de sa voix de lapin.

-C'est la vérité, je vais voir Elwin et ensuite Biana. Bon excuse-moi, mais l'heure presse bonne journée !

Sophie avait dit la dernière phrase en sautant avant que Sandor ne puisse l'en empêcher, l'instant d'après elle se retrouvait dans les couloirs blancs de Foxfire. Précisément les couloirs blancs ou elle avait rencontrée Keefe. Jamais elle ne serait di que cette simple rencontre serait son grand amour. Mais elle ne resta pas plongée dans ses merveilleuses pensées et se précipita à l'infirmerie, elle connaissait le chemin par cœur vu toutes les fois où elle dû s'y rendre. Quand elle entra elle se retrouva en face à face avec un homme aux cheveux noirs en bataille et aux yeux bleu-gris.

-Sophie ! Je ne m'attendais pas à te revoir de sitôt ! Comment vas-tu ?

-Bien et vous ?

-Même avec toute ces années de collaboration tu continues de me vouvoyez c'est admirable, mais oui je vais bien. Que me vaut l'honneur de cette visite ? Demanda Elwin en l'invitant à la suivre.

-Deux raisons, une joyeux et l'autre un peu moins. Par laquelle voulez-vous commencez ?

-Ma mauvaise si tu le veux bien, j'aimerais finir ma journée sur une bonne note.

-Ce n'est pas vraiment une mauvaise nouvelle, mais j'aimerais essayée de sortir Lord Cassius de son coma.

-Pour quelles raisons ? Je ne veux pas être agressif, mais tu ne t'en soucias pas vraiment auparavant, répondit Elwin en passant une main dans ses cheveux.

-Oui, et je le regrette, pour la raison je vous l'expliquerai seulement quand j'aurais réussi à sauver Lord Cassius.

-Fais-donc, je serais dans mon bureau si tu as besoin.

Sophie hocha la tête et s'approcha du lit où se trouvait Lord Cassius. Cela faisait cinq ans qu'il était dans ce coma et il n'avait pas changé d'un pouce, mêmes cheveux blonds impeccablement coiffé, même rictus, oui, aucun doute c'était bien Lord Cassius qu'elle avait sous les yeux. Elle s'assit donc sur un coin du lit et posa ses doigts sur ses tempes froides. Elle laisse ensuite son esprit plonger dans le subconscient de Lord Cassius, son esprit était vide et froid, comme lorsque Prentrice et Alden avaient eu l'esprit brisé, elle chercha donc une faible lumière ou chaleur, mais en vain. Sophie refusa d'abandonner et puisa dans son énergie mentale pour lancer comme un appel à Lord Cassius, ce dernier ne sembla pas entendre son appel à l'aide jusqu'à ce que Sophie ressente une faible chaleur, son esprit plongea dans cette faible chaleur et vit des souvenirs de Lord Cassius qui observait un petit garçon âgé d'à peine six ou sept ans en train de jouer avec des épingles de papotins en forme de gulon et de kelpie. Sophie ne put s'empêcher d'avoir un sourire attendri devant cette vision, mais elle se reconcentra bien vite sur sa mission, elle envoya des vagues d'émotions positives ce qui fit agrandir la lumière et densifier la chaleur, Sophie lui envoya des souvenirs de Keefe, mais ce n'était jamais assez, elle tenta alors le tout pour le tout et lui envoya la demande en mariage, la chaleur explosa alors et Lord Cassius se réveilla d'un bond en faisant tomber Sophie du lit au passage et cria :

-Mon fils va se marier !

-Ravie de vous revoir aussi Lord Cassius, maugréa Sophie en se redressant.

-Mlle. Foster ? Mais voulez-vous bien m'expliquer ce que je fais là ?

Sophie comprit que Lord Cassius ne se souvenait de rien et lui raconta tout rapidement, l'incendie, son coma, les trahisons, les métamorphes.

-Voilà ce qu'il s'est globalement passé, je vous raconterai plus en détails une prochaine fois.

-Très bien, mais je n'ai pas rêvé, j'ai bien vu Keefe à genoux devant vous n'est-ce pas ? Demanda Lord Cassius.

-Non, vous n'avez pas rêver, c'était lors du mariage de Biana et Dex, répondit Sophie.

-Une Vacker et un Dizznee ? On aura tout vu.

-Mais qu'est-ce qu'il se passe ici ? Demanda Elwin en entrant.

Il s'interrompit net en voyant Lord Cassius éveillé et partit chercher des fioles qu'il donna à Lord Cassius tout en l'occultant.

-Vous êtes en pleine forme, vous pourrez même retourner chez vos dès cet après-midi, déclara-t-il quand il eut fini.

-Heu ça va être compliquer, répondit Sophie timidement.

-Pourquoi cela ? Demanda Lord Cassius en se levant.

-Comment dire que j'habite désormais aux Rives du Réconfort avec Keefe et que nous allons nous mariés le mois prochain ? Demanda Sophie en se triturant les mains.

-C'était donc ça la bonne nouvelle ? Félicitations ! S'exclama Elwin.

-Félicitations effectivement, je dois avoir une discussion au plus vite avec mon fils.

-Vous pouvez y aller dès maintenant, en attendant je vais cherché un endroit libre ou vous pourriez habités, je viendrais ce soir aux Rives du Réconforts pour voir comment vous allez, répondit Elwin.

Sur ces mots Lord Cassius sauta aux Rives du Réconfort en adressant un sourire franc à Sophie qui sauta à Everglen.

PDV : Daegan.

Daegan réfléchissait à la meilleure façon de procédait, devait-il hypnotisait Kélyanna ? Ou la laissait au naturel blessé ? Il ignorait quelle était la manière qui atteindrait le plus sa sœur, Jensi ne la connaissait pas assez pour répondre à cette question et Fitz avait été dans le vague toute la journée de la veille. Il commença donc à faire les cent pas espérant que ça l'aide à trouver une solution quand des bruits de talons se firent retentirent, ce qui força Daegan à arrêter sa ronde et se tourner vers son invitée. Il se retrouva face à une femme au teint pâle, aux cheveux noirs et aux oreilles légèrement pointues.

-Véspéra, que me vaut l'honneur de votre présence ?

-La fille de Lady Gisela, elle compte retrouver Froyan, et la seconde partie de la Lune Stellaire par la même occasion, je l'ai entendue.

-Alors il va falloir presser les choses, si nous nous dépêchons de déchiffrer les parchemins nous saurons enfin quels secrets renferme le collier, répondit Daegan.

-J'ai découvert une information à ce sujet, mais d'abord dîtes moi vos talents, répondit Véspéra.

-Mes ?

-Ne jouez pas l'innocent, c'est sûr que vous avez plusieurs talents comme le Colibri.

-Il est vrai, comme elle je suis instillateur, ténébreux et métamorphe, mais contrairement à elle je ne possède qu'une forme, maintenant dîtes-moi ce que vous avez découvert, répondit Daegan.

-Lorsque les deux morceaux de la Lune Stellaire sont assemblées, elle peut donnée n'importe quel talent à n'importe quel elfe, bien sûr le nombre reste mineur, mais vous pouvez possédé plus de talents que le Colibri.

-Eh bien, je pense que nous pouvons dire que les choses sérieuses commencent...

Chapitre 8 : ConséquencesModifier

Sophie arriva à Everglen un sourire éclatant scotché sur la figure. Elle avait réussi, elle avait réveillé Lord Cassius, elle appréhendait tout de même la réaction de Keefe, elle ne savait s'il serait en colère qu'elle ne l'ai pas prévenu, ou alors s'il serait inquiet de savoir qu'elle avait risqué de briser sa mémoire en faisant cela ? Ou alors il serait les deux ? Sophie choisit de taire ses questionnements, elle devait allée voir Biana qui était à trois mois de grossesse. Et elle sentait étrangement la fin de matinée serait mouvementée. Sophie toqua à la porte de l'imposante demeure, mais voyant que personne ne répondit Sophie entra et retrouva Dex endormit dans le canapé. Sophie s'approcha de lui et le secoua doucement par l'épaule pour le réveiller. Dex ouvrit lentement les yeux et quand il comprit qu'il avait une invitée il se leva d'un bond et s'écria :

-Sophie ! Excuse-moi de cet accueil, mais je suis épuisé et...

-Dex ! Du calme, je venais voir comment vous alliez ? Répondit Sophie.

-Pas bien, savais-tu que les filles sont insupportables quand elles sont enceintes ? Je comprends mieux pourquoi mon père m'avait envoyé chez Grady et Edaline lorsque ma mère attendait les triplés, répondit Dex en réprimant un bâillement.

-Alors plusieurs choses : Pour commencer crois-tu vraiment que c'est la meilleure idée de dire ça à une fille ? Secundo : Ta mère ne pouvait pas être si pénible. Tercio : Biana est-elle vraiment insupportable ?

-Tu connais les hormones, bah tu vois il s'avère que c'est pire quand la fille à un sacré caractère.

-Oui, bon Biana a son petit caractère bien à elle je me dois de l'admettre, mais n'est-ce pas pour cela que tu l'aime ? Et est-ce que ça veut dire que je ferais subir le même sort à Keefe quand ce sera notre tour ?

-Alors oui, mais le pire ce sont les sauts d'humeur. Pas plus tard qu'hier on s'est disputés, car nous nous demandions qui t'accompagnerait à ton mariage, Grady ou Tiergan ? Et je tiens à être le premier au courant quand ce sera le cas, que je prépare Keefe psychologiquement, toi aussi tu as ton petit caractère, répondit Dex.

-Très rassurant dis-donc. Maintenant que tu le dis je n'y avais pas réfléchi, je pense Grady quand même, car je n'ai jamais appelé Tiergan « papa ».

Sophie se plongea un instant dans ses pensées, Dex n'était pas très rassurant vis-à-vis de sa future vie en tant que parent, si cela arrivait, avec Keefe. Mais ce qu'il inquiétait le plus était surtout l'état de Biana, comment pourrait-elle supporter l'annonce du retour des Invisibles ?

-Sophie ? Est-ce que ça va ? Tu as l'air...Commença Dex qui ne put terminer sa phrase interrompue par Biana.

-Sophie ! Je ne m'attendais pas à te voir, s'exclama Biana en venant prendre son amie dans ses bras.

Sophie s'écarta de son amie et l'observa, elle portait toujours du gloss, ses cheveux étaient toujours magnifiques, ses yeux pétillaient de joie, seul son ventre qui commençait à s'arrondir sous sa tunique montrait qu'elle était enceinte.

-Bah j'avais des choses à faire et je devais vous parlez, répondit-elle.

-A quel sujet ? Demanda Biana en s'installant à côté de Dex.

-Avec Keefe on aimerait que vous soyez nos principaux témoins, et je comptais sur Biana et Linh pour que vous m'aidiez à choisir une robe.

-Oui ! Crois-moi que tu vas être sublime ! Ce serai un miracle si Keefe ne se décroche pas la mâchoire quand il te verra arrivée ! Répondit Biana joyeuse.

-Mais quelle idée j'ai eu de te demander cela ? Et toi Dex tu veux bien être...

Sophie s'interrompit voyant son meilleur ami endormit. Elle ne savait pas ce que Biana pouvait bien lui faire subir comme torture, mais ça devait énormément le fatiguait. Sophie salua Biana, craignant de devoir subir l'un de ses sauts d'humeur, et sauta aux Rives du Réconforts. Quand elle arriva Ro l'accueillit de la manière la moins chaleureuse qu'elle ne connaisse.

-COMMENT AS-TU PU REVEILLER LORD GRINCHEUX SANS MON CONSENTEMENT ?!

-Heu...Parce que j'avais envie ? Proposa Sophie.

-Mauvaise réponse, crois-moi que je me vengerais Blondinette.

-J'ai hâte, bon excuse-moi je dois allée voir...

-Lord Bellecoiffe ? Il t'attend à la balancelle, la coupa Ro.

Sophie remercia la princesse ogre et se dirigea vers la balancelle ou elle trouva Keefe en train de faire les cent pas. Il avait l'air d'hésitait de la manière dont il allait aborder Sophie, ou dont il devait prendre la nouvelle du réveil de son père.

-Keefe ?

-Alors je suis actuellement en train de me demander, est-ce que je dois t'en vouloir pour avoir pris des risques inconsidérés ? Ou est-ce que je dois être inquiet justement parce que tu as pris des risques ?

-Heu...Comme tu veux, répondit Sophie.

Sophie s'attendait à ce que Keefe explose lui expose tous les risques qu'elle venait de prendre, mais, au lieu de cela, il l'a prit dans ses bras et murmura d'une voix à peine audible :

-Merci...

Sophie lui rendit son étreinte en lui disant :

-Un mariage sans ses proches, ce n'est pas un jour de fête. Et puis je préfère te voir joyeux, ta relation avec ton père c'est amélioré c'aurait été triste de ne pas en profiter. Mais bref, est-ce normal que Ro soit encore plus d mauvais humeur chaque jour ?

-C'était un risque à prendre en venant vivre avec moi, aurais-je omis de te prévenir ? Répondit Keefe un sourire malicieux sur les lèvres.

-Il semblerait, j'ai rendu visite à Biana et Dex, elle veut bien être mon témoin, quant à Dex je ne sais pas, il s'est endormi avant de me répondre, Biana l'épuise.

-Est-ce que c'est censé être rassurant pour moi ? Vu ta tête je dirais que non, répondit Keefe avant d'exploser de rire.

Sophie ne tarda pas à le rejoindre. Sérieusement comment Keefe faisait-il pour tourner toujours toutes les choses à la rigolade ? C'était un réel mystère, mais il ne dérangeait pas Sophie, au contraire c'était un secret que Sophie se ferait un plaisir d'entretenir et de chérir. Une fois que leur instant rigolade eut cessé, Keefe et Sophie se dirigèrent vers l'intérieur ou les attendaient le Cygne Noir, plus précisément Mr. Forkle, Tiergan et Juline et à côte d'eux se trouvait Aelis et Livyya.

PDV : Fitz.

Fitz marchait dans une allée déserte d'une ville qui se nommait Paris, d'après ce que lui avait dit Daegan. Il était à la recherche d'un musée se nommant le Louvre, d'après Daegan le collier se trouvait là-bas. Fitz continua de marcher jusqu'à se retrouvait sur une place remplie de foule, tout les passants, les passantes plus précisément cessèrent de marcher pour le fixer ce qui était atrocement gênant. Fitz pressa donc l'allure et se dépêcha de quitter la place pour se retrouver dans une rue commerciale, mais quelle idée avait-il eu de ne pas prendre un vêtement avec une capuche ? Fitz continua donc sa route en faisant de son mieux pour éviter les regards pesant des filles. Fitz s'arrêta un instant pour en démasquer une brune aux yeux brun foncé, une lueur brillait dans ses yeux, une lueur que Fitz ne connaissait que trop, celle qui illuminait autrefois les yeux de Sophie à son égard, mais cette jeune femme ne pouvait pas être tombée amoureuse de lui en un regard ? La réponse fut non, confirmée par un jeune homme blond qui vint embrassé la jeune femme, Fitz en profita pour s'éclipsait derrière un magasin et il se rendit à l'évidence : Sophie ne l'avait jamais aimée, juste admirée. Son cœur avait toujours été scellé et seul Keefe avait un jour détenu la clé. Fitz se rendit compte de son erreur, lui non plus n'avait pas réellement aimé Sophie, il avait comprit ce qu'elle croyait ressentir pour lui, et il s'était rendu amoureux d'elle. Quel idiot il avait fait ! Il se rendait compte à présent que Sophie et Keefe avaient toujours étaient destinés l'un à l'autre, en fin de compte, il ne regrettait pas de l'avoir quitté d'une telle manière, il avait certes honte, mais au moins son meilleur ami et son ancienne apparentée étaient heureux et bientôt leur union serait formel. Fitz se sentait mal, lui qui croyait qu'il assisterait au mariage de Keefe, le voilà l'un des elfes les plus recherchés des Cités Perdues. Il aurait tant aimé se retrapper mais...

-Fitz ! J'ai trouvé le musée viens vite, il faut qu'on voie à quoi il ressemble pour trouver un plan pour voler le collier le plus tôt possible, Dit Jensi qui venait de le rejoindre.

Fitz hocha la tête et le suivit. Il ne pouvait pas changer, ni lui, ni ses actes, ni le passé, il était pieds et poings liés. Telle était la conséquence de son choix, mais qui pouvait l'empêché de changer l'avenir ?

PDV : Sophie.

Sophie observa les membres du Comité présent, Tiergan avait l'air d'hésité entre se réjouir pour le futur mariage et énervement pour une raison encore inconnue. Juline était gênée et inquiète, quant à Mr. Forkle il restait impassible comme à son habitude. Aelis aussi et Livyya souriait, mais les plis sur sont front démontré son inquiétude. Sophie allait demander quelle était la mauvaise nouvelle quand elle se souvint qu'elle devait discuter avec le Cygne Noir au sujet de son mystérieux frère.

-Je sais que tu es au courant pour Daegan et crois-moi nous avions de très bonnes raisons de ne pas t'en parler, mais actuellement nous avons d'autres ennuis qu'un simple secret à régler, dit Mr. Forkle coupant l'herbe sous le pied à Sophie.

-Certes, mais croyez-moi que je n'en ai pas finis avec cette histoire. Maintenant il serait temps que Livyya tu t'expliques, quelle est cette soudaine réapparition ? Demanda Sophie.

-Beaucoup de problèmes j'en ai peur, pour commencer la nouvelle génération des Invisibles guidés par Daegan et Véspéra, car oui cette dernière court toujours dans les rues.

-Ouais, super elle m'avait tellement manquée, ironisa Keefe.

-Oui à nous aussi, mais passons, Daegan à réussi à décrypter une partie des secrets de la Lune Stellaire, nous devons nous rendre à Paris au plus vite pour parler à Froyan, répondit Aelis.

-Stop, trop d'informations d'un coup-là, on m'explique ? Demanda Sophie.

-Froyan est le troisième fondateur du Conseil, il connait presque tout sur toutes les espèces vivantes. Ensuite il habite à Paris, la seconde partie de la Lune Stellaire se trouve dans un musée nommé le Louvre, car oui la Lune Stellaire est en réalité deux parties, une fois assemblée elles sont considérées comme l'arme suprême de notre monde. C'est clair ? Demanda Aelis quand elle eut finit son récit.

-Oui, je pense comprendre, répondit Sophie.

-Si je fais la traduction rapide ça fait : Problèmes et ennuis, adieu la tranquillité.

-Non, ça fait « conséquences » si le Cygne Noir n'avait pas arraché Daegan à sa sœur, ou s'il l'avait au moins laissé la revoir quand il apprit qu'elle était dans les Cités Perdues tout cela se serait déroulé autrement, répondit Aelis.

-Bon, nous avons mal-agis, je l'avoue, mais Daegan était trop obstiné par ses différents talents, je crains par ailleurs qu'il ne possède aussi le talent de métamorphe, répondit Tiergan.

-Il le possède, je le sais grâce à mon espionne en chef Aelis. Mais il ne possède pas la même puissance, son talent de métamorphe ne lui permet de prendre qu'une seule et unique forme, répondit Livyya.

-Attendez, donc vous êtes en train de dire qu'il y a plus de quatre métamorphes ? Demanda Keefe.

-Bien plus, seuls cinq sont connus, mais la Lune Stellaire renferme bien des secrets, d'après ce que nous savons elle peut hypnotiser animaux et humains, qu'elle peut montrer le passé, le présent, et des chemins du futur que l'on souhaite, mais ces pouvoirs sont existant seulement de la première partie, la seconde partie ne possède pas de pouvoir, mais une fois assemblée elle renforce un terrible pouvoir que je m'efforce de trouver, répondit Livyya.

Sophie ne comprit pas immédiatement toutes les informations qu'elle venait d'accumuler. Il y avait plusieurs métamorphes, la Lune Stellaire était une arme surpuissante, Daegan en était un, il était aussi le nouveau chef des Invisibles, Véspéra était de retour. Sophie n'eut pas l'occasion d'y réfléchir plus longtemps qu'une vision s'installa dans son esprit, un jeune homme blond se tenait devant un collier qui se trouvait sur un piédestal protégé par une cloche de verre, le jeune homme retira cette dernière et prit le collier, mais Sophie ne comprenait pas comment pouvait-il voler un objet dans un musée alors que des visiteurs se trouvait autour ? Sophie observa plus attentivement ces derniers et remarqua qu'ils étaient comme figés, comme si le temps s'était arrêter, Sophie comprit donc que la Lune Stellaire pouvait stopper le temps, mais l'un des visiteurs effectua un léger mouvement bientôt imité par les autres, la Lune Stellaire pouvait stopper le temps pendant un délai impartit, le jeune homme sauta immédiatement et se retrouva dans une plaine avec deux autres hommes l'un brun et l'autre châtain, la vision se brouilla, mais Sophie eut le temps de voir un arbre qu'elle ne connaissait que trop. Le panacier de Calla.

-A Havenfield vite ! Cria-t-elle en sortant son cristal de saut.

Keefe ne posa pas de question et lui attrapa la main, Livyya attrapa la main de son frère et ils sautèrent.

PDV : Daegan.

Daegan se trouvait sous le panacier de la dénommée Calla en compagnie de Jensi et Fitz. Ils attendaient l'arrivée de Sophie, nul doute que son talent de métamorphe lui avait permit de voir le vol de la seconde partie de la Lune Stellaire, et aussi le fait qu'ils se trouvaient à Havenfield, il avait malheureusement besoin de son sang pour assembler les deux parties. Véspéra lui avait dit que c'était dû au fait que le souvenir appartenait à Oralie, leur mère. Il ne comprenait pas pourquoi son sang ne fonctionnait guère, celui de Sophie devait sûrement avoir été trop modifier, ou alors était-ce tout simplement parce qu'elle était spéciale ? Il l'ignorait, mais il savait qu'elle serai prête à donner son sang en échange de la jeune Kélyanna, Daegan appela cette dernière qui arriva. Ses yeux bleu métalliques étaient vides et ne représentaient aucune émotion.

-Kélyanna que faisons-nous là ? Demanda Daegan.

-Piéger Sophie, répondit-elle.

Daegan était fier de lui, son hypnose marchait à merveille. Son plan se déroulait comme prévu, bientôt il pourrait vivre avec sa sœur et se venger. Mais Lady Gisela, lui avait dit une dernière chose avant sa mort : Chaque actio entraine une conséquence. Daegan n'y avait pas prêter attention, mais maintenant qu'il s'en souvenait il craignait le pire, surtout que Lady Gisela était de retour sous forme de réincarnation, elle était désormais une panthère tachetée qui avait hâte de pouvoir se venger.

PDV : Kélyanna.

Kélyanna observait un jeune homme blond aux yeux vert émeraude radoter à voix basse, elle tourna la tête et vit un homme brun et un homme châtain qui lui tournaient tout deux le dos. Mais ce n'était pas Kélyanna qui observait cette scène, c'était son corps certes qui faisait les actions, mais son subconscient était absent. Alors que Kélyanna cherchait la réponse à cette énigme un portail de lumière apparu et laissa place à une jeune femme aux cheveux châtains, un jeune homme aux yeux bleu glacier et une jeune femme blonde aux yeux noisette. Ces yeux noisette et bleu glacier Kélyanna les connaissait, mais comment ? Elle avait beau chercher elle ne trouvait pas la réponse. Mais elle savait que ces des personnes, étaient très important dans sa vie.

Chapitre 9 : La chuteModifier

Sophie arriva à Havenfield ou elle vit son frère, le dénommé Daegan, mais il n'était pas seul il était accompagné de Fitz, Jensi et...

-Kélyanna ! Couina Sophie.

Cette dernière se retourna à l'appel de Sophie, mais elle put constatée que ses yeux étaient vides et sans la moindre émotion. Elle était en transe. La douce, gentille, joyeuse et téméraire Kélyanna que Sophie connaissait n'était plus que l'ombre d'elle-même. Mais la télépathe ne la laisserait pas tomber ! Kélyanna était comme sa fille, elle était sa fille adoptive, et jamais elle ne la laisserait. Alors que Sophie s'attendait à devoir en venir aux mains, Daegan s'approcha d'elle doucement suivit par ses acolytes et Kélyanna. Le dénommé frère de Sophie, frère bien cruel qui capture et envoûte sa fille, se place devant-elle à quelques mètres et dit :

-Ma chère petite sœur comment vas-tu ?

-Comme une fille qui ne va pas tarder à étrangler un idiot, répondit-elle sur la défensive.

-Ce n'est pas très gentil ça, moi qui veux seulement ton bonheur, répondit Daegan en s'approchant d'un pas.

-Alors rends-moi ma fille et on en reparle après.

-Non, déjà pour commencer parce que l'idiot blond qui t'as adopté croit être discret et je sais qu'il va tenter de m'hypnotiser. Sachez que cela ne sert à rien Lord Ruewen. Le collier que je porte immunise contre les talents tels que l'hypnose, l'enjôlisme et l'instillation.

-Comment cela ?! Je croyais que le collier ne possédait aucun pouvoir ! S'écria Livyya.

Sophie ne comprit pas immédiatement pourquoi son amie disait ça, mais maintenant qu'elle observait plus attentivement le collier elle comprit que c'était le même que son frère avait volé quelques instants auparavant. La télépathe chercha une solution quand elle sentit quelqu'un s'approcher dans son dos, elle se retourna et vit Grady avec Edaline non loin qui héler de l'aide. Mais Sophie était plus préoccupée par Kélyanna, elle laissa sa conscience s'étirer jusqu'à celle de cette dernière, mais son esprit demeura vide et silencieux. L'instilliatrice chercha à gagner du temps et demanda :

-Que me veux-tu ?

-Voyons voir, rattraper le temps perdu être heureux avec toi ma chère sœur.

Sophie en avait la nausée, son frère était cruel, il avait reformé les Invisibles ses pires ennemis, il kidnappait sa fille et il lui disait qu'il voulait être heureux avec elle ? Quelle bonne blague ! Et ses yeux verts, ils étaient certes différents comme ceux de Sophie, mais ils brillaient d'une lueur mauvaise, la même lueur qui brillait autrefois dans les yeux de Lady Gisela. Sophie regarda aux alentours, Lady Gisela s'était réincarnée, elle n'était sans doute pas loin, mais elle ne vit rien, et elle ne put pas continuer sa recherche silencieuse que Daegan dit :

-En réalité je veux juste une simple goutte de ton sang et Kélyanna est à toi.

-Vous n'aurez rien venant d'elle ! Répondit Keefe, qui était resté muet, en se plaçant devant-elle.

-Ho, comme c'est mignon, le fils de ma supérieure avec ma sœur, quelle coïncidence, ricana Daegan.

-Que cela peut-il te faire ? Tu ne peux pas comprendre ce qu'est leur relation ! S'exclama Livyya.

-Ho si crois-moi ma mignonne. Je connais bien plus de choses sur Sophie que tu ne le crois, répondit Daegan redevenu sérieux.

-Cite-moi trois choses que je suis la seule à connaitre, ou l'une des rares, dit Sophie en se mettant au niveau de Keefe.

-Quel chipotage, mais qu'il en soit ainsi. Alors toi et Keefe avaient revus Alvar à Candleshade et il vous a dit certaines choses sur les fioles noires, ensuite tu as appris à te téléporter en courant quand tu as dû sauver Keefe et pour finir quand tu t'es retrouvée dans coma provisoire c'est Keefe qui t'as réveillé. Maintenant je me rends compte que à chaque fois que tu es avec Keefe tu ne dis rien aux autres, c'est remarquable, répondit Daegan sûr de lui.

Sophie serra, les poings tellement forts que ses phalanges blanchirent, tous les évènements qu'il venait de cité, elle n'en avait jamais parlé à qui qu'onques et son frère savait tout, il l'observait vraiment. La télépathe chercha une solution, une réponse qui pourrait le déstabiliser, mais aucune ne lui vint à l'esprit. Elle était perdue dans ses pensées quand elle remarqua un faible mouvement non loin de Kélyanna, n'hésitant pas une seule seconde elle prit sa forme de louve dorée et sauta sur une mystérieuse panthère tachetée, les deux animaux roulèrent au sol avant de se séparer et de se tourner autour. Sophie finit par croiser le regard bleu glacer de la panthère, une lueur mauvaise et vengeresse y brillait c'est alors que Sophie reconnut Lady Gisela et que cette dernière lui sauta dessus et lui mordit l'épaule. Sophie surprise reprit forme elfique et les crocs puissants de la panthère lui brisèrent dans un horrible bruit l'épaule. La panthère s'écarta d'un bond pendant que Sophie se tenait l'épaule avec sa main déjà couverte de sang.

-Ma chère Sophie cela fait si longtemps que nous ne nous étions pas retrouvés en duel, murmura la panthère d'une voix perfide.

Sophie recula, comme elle le pouvait, quand elle vit les muscles de la panthère se contracter pour effectuer le saut ultime. Mais un lion blanc comme neige s'interposa et griffa la panthère tellement fort, que cette dernière surprise se fit éjecter sur le côté.

PDV : Kélyanna

Kélyanna, toujours en transe, observait la scène se déroulait, elle avait failli être attaquée par une panthère, mais Sophie s'était transformée et interposée. Kélyanna ne comprenait pas pourquoi son ennemie l'aidait. Mais alors qu'elle observait le combat entre les animaux, elle vit Sophie reprendre forme elfique et se faire briser l'épaule. Sans que Kélyanna ne comprenne pourquoi elle avait ressenti une grande colère vis-à-vis de cette panthère. Sa colère prit le dessus et des souvenirs revinrent peu à peu à la surface de son esprit. Elle blottit contre la jeune femme blonde dans une grotte gelée. La jeune femme blonde avec l'homme qui jouaient avec Kélyanna. Kélyanna qui suivait l'homme dans une chambre qu'il avait aménagé exprès pour elle. C'est à ce moment qu'elle se souvint qui était ces deux personnes et Kélyanna parvint à sortir de sa transe pour crier :

-Sophie ! Keefe !

PDV : Fitz.

Fitz, qui était resté de marbre lors de l'échange, se tourna vers Kélyanna étonné. Comment avait-elle pu sortir de la transe ? Comment avait-elle pu échapper à l'hypnose ? Fitz ignorait la réponse, mais il était étrangement heureux qu'elle ne soit plus sous hypnose, il allait pouvoir commencer à se rattraper, mais comment ? Fitz n'avait pas le temps de réfléchir, il ne devait pas se trahir maintenant, pas encore, aujourd'hui ce n'était que la première bataille. Mais lorsque Sophie et les autres auront compris l'importance de la Lune Stellaire, il serait enfin là pour montrer sa nouvelle trahison. Jamais il ne pourrait écoper du pardon de Sophie, mais il pourrait au moins obtenir son sourire.

PDV : Sophie.

Sophie reprit conscience de ce qu'il se passé quand elle entendit quelqu'un crié son nom. Mais elle ne parvint pas à identifier la voix et elle était plus préoccupée par le combat entre le lion blanc et la panthère qui se déroulait sous ses yeux. Sophie remercia tous les dieux qu'elle connaissait pour avoir lui donné un petit-ami pareil qui n'hésitait pas à se battre avec sa mère pour la protéger, mais l'heure n'était à la fatigue ou au remerciement, la télépathe se leva donc d'un bond pour rejoindre ses parents. Ils étaient tous en état de choc, même Livyya, mais son regard reflétait plus de l'inquiétude et de la peur. Sophie ne comprit pas pourquoi quand elle remarqua le sang qu'elle perdait et qui égoutté dans l'herbe. La télépathe se retourna et vit Daegan qui « récupérait » le sang de sa sœur avec l'aide d'une omnisciente, Sophie comprit qu'il s'agissait de la première partie de la Lune Stellaire. Daegan détacha alors son collier et il prit les deux parties dans chacune de ses mains pour ensuite prononcer des mots incompréhensibles, qui firent briller les deux parties qui s'élevèrent dans les airs. Les deux félins cessèrent leur combat pour regarder ce qu'il se passé, tout le monde était hypnotisé par la scène qui se déroulait. Les deux parties de la Lune Stellaire continuèrent leur ascension avant de se stopper et de se rapprocher l'une de l'autre. Quand elles furent à une distance infime l'une de l'autre elles rentèrent en collision ce qui les fit tous éjectés, à l'exception de Daegan, au sol. Sophie se redressa à grande peine et vit les deux parties, qui n'en formaient plus qu'une désormais, tomber dans les mains de son frère. Désormais la Lune Stellaire ressemblait à un pendentif, l'omnisciente avait à présent le forme d'un croissant de lune et le collier était argenté. Daegan regarda sa sœur avec mépris et dit :

-Tu ne veux pas vivre avec moi ? Soit, mais sache que je n'en ai pas fini avec vous !

A peine eut-il dit ça que Kélyanna se jeta sur lui, mais Daegan qui était plus grand et plus fort la cloua rapidement au sol et sortit une dague qu'il s'apprêtât à planter dans la gorge de Kélyanna, mais Livyya la percuta et l'envoya au loin pendant que Sophie s'assurait de l'état de sa fille, elle avait quelques bleus et elle était terrifiée, mais à part cela tout allait bien. La télépathe voulut retourner au combat, mais Daegan, Jensi, Fitz et Lady Gisela avaient tous disparus. Sophie reporta alors son attention sur le lion blanc qui gisait dans une mare de sang, horrifiée elle courut vers lui et passa sa main dans sa crinière ensanglantée.

-Keefe réveille-toi, je t'interdis de me laisser !

-Déstresse Foster, je suis juste épuisé...Comment va ton épaule ?

-Mieux que ta gorge actuellement...

-Bah ça fait bizarre, après cinq ans sans être blessé ça fait étrange, mais je retrouve les sensations du passé, répondit-il.

-Tu es incorrigible.

-C'est pour ça que tu m'aimes, dit Keefe un imperceptible sourire à la mâchoire.

-Eh oui, maintenant repose toi Elwin ne va pas tarder et ce sera plus simple s'il pouvait te soigner sous ta forme elfique.

A peine eut-elle transmit cela que le lion blanc disparut pour laisser place à Keefe la gorge en sang. Ses vêtements avaient été également amochés, mais les blessures étaient superficielles alors que la vilaine griffure qu'il avait à la gorge était profonde, Sophie mit la tête de son fiancé sur ses genoux et posa doucement ses mains sur sa gorge pour stopper l'hémorragie sans l'étrangler pour autant.

-Comment va-t-il ? Demanda Livyya en venant s'assoir à côté de Sophie.

-Je te dirais bien qu'il a connu pire, mais je ne crois pas, mais il est fort je sais qu'il survivra.

-Je n'en doute pas, rare sont les elfes ayant la force et le courage de sauter dans des tumultueuses pour sauver une jolie blonde, répondit Livyya un sourire triste aux lèvres.

-En attendant je lui dois la vie, au fait merci d'avoir protéger Kélyanna, s'il l'avait tué je ne sais pas si j'aurais tenu le coup, dit Sophie la mine sombre.

-On est une famille, une famille ça se soutien. D'ailleurs je tiens à t'aider à choisir ta robe pour ton mariage et c'est un ordre.

-Bien sûr, en revanche je suis navrée, mais les places témoins sont déjà prises, j'espère que ça ne te dérange pas.

-Non, tu ne me connais presque pas, d'ailleurs il faudra qu'on y remédie ! S'exclama Livyya.

-Dès qu'on sera débarrassé une bonne fois pour toute des Invisibles ce sera avec joie.

-Ou est-il ?! Demanda Elwin en arrivant en courant.

Sophie lui fit signe et Elwin l'occulta avec ses orbes de couleurs et lunettes, il mit ensuite un bandage à Keefe et lui donna plusieurs élixirs qu'il avala avec peine. Il s'occupa ensuite de l'épaule de Sophie, il prit plus de temps à la soigner, car les os étaient fissurés et certains brisés.

-Du repos et vous devriez être en forme parfaite pour votre mariage !

-Ca va mon garçon ? Demanda Grady en venant à côté de Sophie.

-Mon garçon ?! Tu es tombé sur la tête papa ? Demanda la télépathe.

-J'en ai assez vu pour savoir que je peux désormais lui faire confiance et lui confier ma fille, répondit-il.

Sophie allait répondre, mais elle fut interrompu par Edaline qui arriva et la serra fort dans ses bras en sanglots, ce qui lui arracha une terrible douleur à l'épaule. Quand Edaline la relâcha elle s'excusa de ne pas avoir réussi à la protéger et Sophie lui répondit que ce n'était pas grave. Alors que Keefe reprenait peu à peu conscience de ce qui l'entourait le Conseil arriva suivit par les jumeaux Song, Biana et Dex, Wyllie, Stephen, Stina et Aelis qui cria :

-Je suis navrée de ne pas être venue ! Mais nous étions comme entourée d'un champ protecteur qui nous empêcher de sauter !

-Ho Sophie je suis tellement désolée, j'aurais dû venir avec toi, dit Biana en prenant à son tour Sophie dans ses bras qui ne put retenir un cri.

-S'il vous plait pas de câlin je tiens à mon épaule.

-Désolée ! Mais j'ai cru mourir quand j'ai vu ce qu'il s'est passé et les hormones n'arrangent pas mon cas, répondit Biana tremblante.

-Ce n'est rien, mais comment êtes-vous au courant ?

-Le Conseil faisait une annonce aujourd'hui, mais Véspéra à interrompu le programme pour montrer ce qu'il se passé, finalement toutes les Cités sont au courant, répondit Stina.

-Mais c'est très rassurant ça ! Dit Keefe en se redressant à grande peine.

-Ce qui n'est pas rassurant c'est ton état mon cher frère, répondit Livyya.

A ces mots Keefe porta une main à son coup, le bandage qu'avait mis Elwin commençait déjà à être rouge, Keefe demanda alors :

-Elwin vous voulez m'expliqué pourquoi vous voulez m'étranglé ?

-Je veux te sauver nuance, Sophie risquerait de me tuer si je ne te sauvé pas, répondit le médecin.

Sophie ne répondit, car pour commencer oui si Keefe mourrait elle risquait bel et bien d'étrangler le médecin, et de deux parce qu'elle était plus préoccupée par l'empathe qui peinait à rester assis. Edaline remarquant sa détresse dit :

-Vous restez dormir ici, il est hors de question que je vous laisse sauter avec Keefe dans un tel état.

Sophie acquiesça et avec l'aide de Grady monta Keefe dans sa chambre, puis la télépathe dû tout expliqué en détails à ses invités. A chaque mot prononcer les conseillers Bronte, Terik, Amaury et Oralie avaient l'air de perdre leurs importance « royale ».

-Jamais je n'aurais cru qu'il ferait ça, il me disait qu'il ne voulait qu'être heureux avec sa sœur et j'ai été assez naïf pour le croire, murmura Amaury honteux.

-Nous avons besoin de l'aide de Froyan, mais nous irons le voir dès que nous serons rétablis, donc dans plus d'un mois, déclara la télépathe d'une voix forte.

-Pourquoi pas dans un mois ? Demanda la conseillère Alina.

-Mariage, répondirent Sophie, Biana, Livyya et Linh d'une même voix.

PDV : Fitz.

Fitz portait une longue capa blanche pour se dissimuler, mais aussi pour être aussi en accord avec le jour de fête. Il cachait son visage malgré l'obscurateur, mais observait tout de même la scène avec joie. Aujourd'hui son meilleur ami se marié, il se souvenait encore qu'ils s'étaient promis d'être l'un pour l'autre ce jour-là, mais Fitz avait failli à sa promesse en rejoignant les Invisibles. Néanmoins, il comptait bien assisté à leur union, et surtout il voulait voir les sourires qui illumineraient leurs visages. Mais un mouvement attira son attention et retira son sourire.

PDV : Sophie.

Sophie était dans tout ses états, elle était terrifiée de faire un pas de travers, mais elle était aussi plus joyeuse qu'elle ne l'avait jamais été. C'était contradictoire, mais elle n'arrivait pas à savoir quelle émotion était la plus puissante. Surtout que Keefe ne la rassurait pas vraiment quand il lui disait que ses émotions étaient bien plus puissantes depuis peu. Alors que Sophie vérifiée pour la centième fois sûrement qu'il n'y avait pas de plis dans sa robe, Biana arriva et cria :

-Ho Sophie tu es M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Tu as vraiment bien choisi ta robe !

Il est vrai que la robe de Sophie était simple, mais splendide, ce n'était pas une robe froufrouteuse comme avait porté Biana, mais une robe assez simple, lisse blanche, le bas de la robe était légèrement bleu. Bleu glacier plus précisément, elle portait une ceinture de perles à la taille, et Edaline avait insistée pour qu'elle porte une couronne de fleurs, Biana qui s'était occupée de sa coiffure juste avant qu'elle ne se change avait lâché ses cheveux pour qu'ils tombent en cascade jusqu'au milieu du dos et sur ses épaules. Et la télépathe, restant fidèle à ses principes, avait refusé de porter du maquillage, Biana lui avait seulement mis un peu de mascara doré pour faire ressortir ses yeux sinon elle s'en était abstenue. Sophie regarda Biana, elle était à présent à quatre mois de grossesse, et son ventre arrondi commençait à être visible sous sa robe mauve.

-Et toi ? Comment ça va en ce moment ?

-Très bien, juste si pendant tes alliances je pleure comme une madeleine c'est normal avec les hormones ok ?

-Entendue Biana.

Cette dernière sourit et sortit pour laisser place à Grady qui portait un élégant costume blanc, ses yeux pétillaient de joie et son sourire était le plus grand qu'elle avait vu jusqu'au aujourd'hui venant de sa part.

-Viens-là fillette, dit-il en ouvrant grand les bras.

Sophie se réfugia dans ses bras et quand elle se détacha de lui Grady était à la limite de pleurer.

-Ah non pleure pas sinon je vais m'y mettre aussi ! Dit Sophie les larmes aux yeux.

-Très bien, juste je sais que ce n'est pas l'heure des cadeaux, mais Keefe a insisté, tu peux entrer ! Dit Grady en se tournant vers la porte.

Sophie regarda la personne qui arrivée intriguée, c'était une jeune femme aux long cheveux roux et aux yeux verts pétillants de joie, elle portait une robe courte qui descendait jusqu'au genoux bleu pâle et Sophie mit un instant à la reconnaitre avant de courir dans ses bras et dire :

-Tu m'as manquée Amy...

-Toi aussi grande sœur, tu vois j'avais raison quand je disais que c'était ton petit-ami !

-Si tu savais tout ce qu'il s'est passé avant, répondit Sophie en s'écartant.

-Bah Keefe a dit que je pouvais rester une semaine, tu auras tout le temps de me raconter ! Maintenant excuse moi je dois allée rejoindre Kélyanna, elle est adorable, je suis trop contente de l'avoir pour nièce, déclara Amy avant de disparaitre.

Sophie chassa les larmes qui brouillaient sa vue et attrapa le bras que lui tendait son père, ils se dirigèrent ensuite dans les plains d'Havenfield, qui étaient déjà somptueuse, mais l'arche ornée de roses et les décorations rendaient l'endroit magique. Grady abandonna Sophie pour qu'elle puisse finir son chemin seule jusqu'à l'autel ou se trouvait Keefe dans un élégant costume fait sur mesure pour lui, ses manches n'étaient pas retroussées, ce qui était presqu'un miracle, en revanche ses cheveux étaient, comme toujours, en bataille. Mais sa mâchoire n'avait pas été loin de se décrocher quand il avait vu Sophie, si Dex ne lui avait pas donné un coup de pied il serait resté un long moment ahuri. Sophie quant à elle était au bord des larmes, si cette cérémonie ne commençait pas elle risquerait d'exploser avant Biana qui avait toutes les peines du monde à se retenir d'éclater en sanglots derrière Sophie. Le prêtre commença à prononcer les vœux des jeunes mariés comme il l'avait fait avec Biana et Dex puis il demanda :

-Mlle. Foster voulez-vous prendre Mr. Sencen pour époux ?

-Oui, répondit Sophie d'une voix forte mais gorgée d'émotion.

-Et vous Mr. Sencen voulez-vous prendre Mlle. Foster pour épouse ?

-Je suis un petit plaisantin, mais cette fois c'est un oui sérieux et une promesse que je m'engage à ne jamais briser, répondit-il avec un clin d'œil à Sophie.

-Très bien, alors si quelqu'un s'oppose à ce mariage qu'il le dise ou se taise à jamais, répondit le prêtre.

Sophie n'était vraiment plus loin de faire une surdose de joie, ça bientôt elle serait mariée à l'homme de sa vie. Mais sa joie vola en éclats quand elle entendit quelqu'un dire :

-Moi je m'y oppose !

Chapitre 10 : Marquer le temps. Modifier

PDV : Fitz.

Fitz était sous le choc, il ne comprenait pas comment cette personne capuchonnée se permettait de gâcher le mariage. Fitz connaissait la personne, plutôt les personnes. Mais il ne comprenait par leurs raisons. Cela faisait un mois qu'ils n'avaient pas été en contact avec Sophie, Keefe et les autres, mais les intentions de ces personnes étaient toutes sauf bonnes. Il fallait qu'ils préviennent les mariés au plus vite. Il alla donc se placer discrètement aux côtés des mariés, qui ne le remarquèrent pas trop occupés à dévisager leurs nouveaux invités.

PDV : Sophie.

Sophie espérait de tout cœur qu'elle avait une illusion. Non, ça ne pouvait pas être possible. Ils ne pouvaient pas être là. Pas aujourd'hui. Non, non, Sophie rêvait, elle refusait de croire qu'ils venaient gâcher son mariage et elle dit à Biana :

-Pince-moi.

-Quoi ? Demanda l'éclipseuse incrédule.

-Pince-moi, je veux croire que c'est un cauchemar et que je vais me réveillée, répondit l'instilliatrice.

Biana obtempéra et pinça Sophie, cette dernière ressentit une vague douleur, donc non. Elle ne rêvait absolument pas. Les Invisibles venaient bel et bien gâchés son mariage. Le plus beau jour de sa vie se transformait en cauchemar. Sophie jeta un coup d'œil à ses amis, Biana allait exploser avec ses hormones, Linh s'était placé devant elle en rempart, Dex et Stephen se préparaient à l'attaque, de même pour Keefe, Kélyanna s'était rapprochée de Sophie, les rares conseillers que Sophie avait invités s'étaient levé d'un bond et le reste des proches de Sophie était trop choqué pour réagir, à part Edaline et Grady qui se placèrent devant Sophie et Keefe. Mais Sophie se plaça aux côtés de ses parents pour défier du regard ses invités surprises.

-Bonjour sœurette je t'ai manqué ? Demanda un jeune homme blond aux yeux vert.

-Pas le moins du monde, répondit la télépathe lassée.

-Je suis déçu, moi qui croyais que tu m'inviterais à ton mariage, dit Daegan.

Sophie n'avait même pas la force de répondre, elle était lassée de ses batailles incessantes. Elle était lassée de toujours devoir se battre, de devoir être méchante, elle voulait seulement être heureuse avec ses proches, mais bien sûr que non ! C'était bien trop demander à la vie. Sophie allait répondre quelque chose quand elle sentit quelqu'un l'attraper par derrière et placer une dague sous sa gorge. Sophie voulut se retourner, essayer du moins, quand elle entendit une voix à l'accent particulier qu'elle aimait temps il y a à peine dix ans, murmurer au creux de son oreille :

-Je ne te ferais aucun mal, aie confiance.

-Disons que dans cette position c'est un peu compliquer, répondit Sophie entre ses dents.

-Je sais, mais je te demande de me faire confiance comme autrefois, si tu m'écoutes Keefe et tous tes proches resteront en vie.

Sophie céda et décida d'écouter Fitz, elle transmit tout de même ce qu'il venait de se passer à Keefe, qui n'avait rien vu trop occupé par les gâcheurs de son mariage, il s'approcha donc discrètement de Sophie et Fitz et dit à ce dernier :

-Une seule goutte de sang et je me charger personnellement de te tuer c'est clair.

Keefe n'avait posé la question, c'était une affirmation qui ne laissait aucune chance à Fitz de feinter. Ce dernier hocha lentement la tête, et cria :

-Un seul geste de plus et vous pouvez dire adieux à la mariée !

Tous les invités se retournèrent choqué, sauf Biana qui explosa et lâcha toutes les larmes de son corps, elle avait tenté de tenir durant toute la cérémonie, mais là c'était trop pour elle. Sophie regarda la réaction du reste des invités, tous reculaient comme-ci il suffisait qu'ils s'approchent de trop près pour que Fitz mette à exécution sa menace. Seul Keefe demeurait silencieux et proche d'elle ce qui étonnait fortement ses proches, mais Sophie reporta rapidement son attention sur son frère qui brandissait la Lune Stellaire comme un trophée, elle voyait ses lèvres s'entrouvrirent légèrement sans parvenir à entendre ce qu'il disait. Mais la Lune Stellaire se mit subitement à briller d'une lumière bleue, lumière bleue qui s'intensifiait à chaque mot prononcé par Daegan. Puis elle cessa subitement de brillée, comme les yeux de tous les invités présents.

-Que leur as-tu fait ?! S'exclama Sophie.

-Moi ? Rien du tout, la Lune Stellaire e revanche les a hypnotisés, dorénavant, ils sont tous sous mes ordres, répondit Daegan.

-Alors pourquoi moi je ne le suis pas ?! Demanda Keefe.

-Ni moi, dirent Aelis et Stephen en cœur.

-Vous êtes tous métamorphes, ce talent est tellement ancien que je ne peux pas la contrôler, répondit Daegan déçu.

-préparez vous à courir, murmura Fitz assez haute pour que Sophie et les métamorphes l'entendent, mais assez bas pour ne pas être entendu de Daegan.

Sophie et ses amis hochèrent tous la tête et la télépathe dû se tordre le coup pour voir Kélyanna, cette dernière la regardait les yeux remplis de détermination, mais elle n'était étrangement pas hypnotisée. Sophie chercha une solution quand elle remarqua que les pupilles de l'enfant se réduisaient parfois à deux feintes, elle débloqué son talent de métamorphe. C'est pour cela qu'elle n'était pas sous contrôle comme la fois précédente. Fitz commença un compte à rebours et lâcha subitement Sophie au moment ou un portail de lumière se crée, les amis coururent dedans, mais la télépathe ne put s'empêcher de jeter un regard à Fitz qui était à présent maintenu par une panthère qui approchait dangereusement ses crocs de sa gorge, Sophie aurait voulut l'aider, mais le portail commençait à se refermer et elle sauta les larmes au bord des yeux. Quand elle eut fini de sauter elle se retrouva sur une colline dans les Cités Interdites, la télépathe ne les reconnaissaient rien qu'à l'odeur âcre de la pollution et la grande ville illuminée qui se tenait à l'horizon. Sophie se laissa tomber au sol et regarda autour d'elle, Stephen ne comprenait rien à ce qu'il lui arrivait, Kélyanna jetait des regards furtifs autour d'elle comme si elle risquait à tout instant d'être attaquée, Aelis était sereine, ce que Sophie trouvait fortement étrange et Keefe était accroupi à côté d'elle s'assurant qu'elle n'avait rien.

-Est-ce que j'ai le droit de dire que je hais mon frère ? Plus que je hais Lady Gisela je veux dire ? Demanda Sophie d'une vois froide.

-Tu as tous les droits du monde pour cela. Mais je pense que nous devons d'abord nous trouver un hôtel, répondit Aelis.

-Pourquoi nous ne retournons pas chez nous ? Demanda Stephen.

-Pour quelles raisons le jeune Vacker nous aurait-il envoyé à Paris si ce n'est pour résoudre ce problème ? Répondit Aelis.

-Pour commencer comment sais-tu que nous sommes à Paris ? Et qui te dis que ce n'est pas un piège tendu par Fitz justement ?

-Pour commencer regarde la grande tour que tu vois au centre de la ville, elle s'appelle la Tour Effel, monument unique se trouvant à Paris la capitale de France ? Et ce n'est pas un piège, car Fitz est mort, Lady Gisela s'est occupée de sa traitrise, il est mort en nous sauvant, répondit Sophie en se redressant.

-Donc on est parti pour une nouvelle mission ? Demanda Stephen.

-A mon grand malheur oui, maintenant allons nous trouver un hôtel, mais quelqu'un à de l'argent ici ? Demanda la télépathe.

-Oui moi, répondit Aelis en sortant une liasse de billet et une carte bleue.

-Que fais-tu avec de l'argent sur toi ? Demanda Kélyanna intriguée.

-Je vis dans les Cités Interdites, enfin à mi-temps. Il fallait bien que je me nourrisse, maintenant allons trouvés cet hôtel, demain nous irons achetés des vêtements adaptés, je nous vois mal traversé la ville sur notre trente et un plus d'une fois, répondit Aelis.

Sophie acquiesça et suivit Aelis, Keefe la rattrapa et lui serra la main signe qu'il était là. Le groupe d'elfes traversèrent la ville avant de tomber sur un hôtel assez chic, Sophie prit la liasse de billet d'Aelis et alla au guichet demander à l'homme qui se trouvait deux chambres. L'homme lui en donna une contenant un lit superposé et un lit double et la seconde contenait uniquement un lit double, Sophie le paya, mais l'homme la retint et demanda :

-Vous avez un numéro mademoiselle ?

-Je viens de ma mariée, répondit Sophie.

Ce n'était pas la total vérité, leur union n'était pas officielle, mais ils s'aimaient c'est ce qui comptait non ? La télépathe tut ses questions et retourna auprès de ses amis, elle donna la première chambre à Aelis, Kélyanna et Stephen, et la seconde chambre pour elle et Keefe. Les elfes montèrent dans l'ascenseur et Stephen admira cette « gage métallique » comme il l'appelait. Quand ils furent arrivés ils se séparèrent dans le virage, car l'une des chambres se trouvés dans le couloir de droite et l'autre de gauche, mais ils se mirent d'accord pour se retrouver le lendemain à cet endroit à dix heures. Keefe et Sophie allèrent donc dans leur chambre qui était assez luxueuse. Bien entendue elle était surtout blanche, mais grande. Keefe alla tester le lit et il s'enfonça immédiatement dedans en disant :

-Je n'ai jamais vu de lit aussi moelleux !

-C'est ce qu'on appelle un lit d'un hôtel quoi, répondit Sophie en esquissant un mince sourire avant de visiter la salle de bain en quête d'un peignoir, d'un vieux tee-shirt enfin n'importe quoi du moment qu'elle pouvait s'en vêtir. Elle visita la salle de bain qui était blanche comme la chambre. Sophie fouilla dans les commodes et armoires, mais elle ne trouva rien d'autres que des serviettes, des gants de toilettes et ...

-Non, mais ils se fichent de moi ! Cria-t-elle.

-Il se passe quoi Foster ? Demanda Keefe en entrant.

-C'est un hôtel de luxe, ils ont tout prévu ! SAUF des peignoirs, MAIS ils ont mis des chaussettes ! Payantes en plus !

-Tu t'énerve pour un rien Foster.

-Mais tu crois vraiment que j'ai envie de dormir en robe de mariée ? Non, limite-toi tu peux retirer ta veste alors que moi je peux seulement retirée cette maudite paire de talons ! Répondit la télépathe en se débarrassant de cette dernière.

-Ho les filles, toujours à se plaindre.

-Ce serait bête que tu doives dormir sur le sol lors de notre Lune de Miel tu ne crois pas ? Demanda Sophie ironiquement en s'approchant de son fiancé.

-Tu oserais vraiment me faire ça à moi, répondit-il en plaçant ses doigts sous son menton pour la forcer à le regarder.

Sophie ne répondit pas rougissante, au lieu d'en vouloir à Keefe elle préféra plonger dans ses beaux yeux qui ne reflétaient que douceur et gentillesse, tout le contraire de cette journée qui n'aurait dû qu'être joie et prospérité. Sophie ne put retenir les émotions qu'elle gardait enfouie depuis plus d'un mois et prit Keefe dans ses bras avant d'exploser en sanglots.

-Pourquoi ça tombe sur nous ? Pourquoi on ne peut pas se marier ? Pourquoi on ne peut pas vivre heureux ? Pourquoi...

-Je ne sais pas Foster, la vie ne nous pas gâté il est vrai, mais elle m'a offert la chose la plus merveilleuse au monde, répondit Keefe en l'étreignant.

-Quoi ? Demanda Sophie en se détachant de lui, sans s'écarter pour autant.

-Toi, j'ai toujours été seul, mes parents qui m'oublient, les Vacker qui s'occupent certes de moi, mais je ne pouvais pas être de leur famille. J'étais seul en clair, puis je t'ai rencontré, tu as redonné un sens à ma vie.

-Qui êtes vous et qu'avez-vous fait du vrai Keefe Sencen ? Répondit Sophie en essuyant ses larmes d'un revers de la main.

-Si tu savais le temps que j'ai pris pour t'avouer que je t'aimais, alors laisse-moi divaguer dans mes belles phrases ok. Et je suis à peu près certain que je me nomme Keefe Foster depuis aujourd'hui, répondit-il un sourire malicieux scotché aux lèvres.

-Philosophe va, Keefe Foster ? J'aime bien, mais il manque quelque chose pour que ce soit officiel !

-Ah oui ? J'ai le droit de savoir de quoi il s'agit ?

Sophie ne répondit pas et déposa un baiser sur ses lèvres. Keefe était incorrigible, il trouvait toujours le moyen de redonner le sourire à Sophie, ce dont elle avait besoin. Elle se plaignait certes souvent de son humour, mais cet humour faisait partie de son charme, et sans son charme elle ne serait jamais tombée amoureuse de lui. Sophie en était à présent plus que sûre, elle aimait Keefe de tout son cœur et de toute son âme, Sophie s'écarta de son bien aimé et lui offrit un clin d'œil complice.

-C'est injuste, je n'arrive jamais à t'en vouloir plus de cinq minutes, bougonna Sophie en prenant une fausse mine boudeuse.

-Normal, tu as vu comme je suis beau, répondit-il.

Sophie leva les yeux au ciel, mais le sourire qui illuminait son visage ne trompait pas. Sur ce elle retourna dans la chambre et se laissa tomber sur le lit, aussitôt sa tête eut-elle touchée l'oreiller que Morphée vint la prendre dans ses bras pour un repos bien mérité.

PDV : Inconnu.

Un homme brun tournait en rond dans son bureau, il était presque minuit, mais il continuait ses recherches. Il savait que tout cela arriverait, les métamorphes qui revenaient, la Lune Stellaire, le projet Colibri. Il savait que tout cela finirait en désastre, mais il n'avait rien fait, il ne pouvait interférer avec le temps, il ne pouvait pas non plus empêchait le Colibri et ses amis d'être heureux. La seule chose qu'il avait pu faire c'était de fonder le Conseil et le Cygne Noir. Il ne regrettait en rien sa décision. Mais le temps avait gagné, il avait toujours eu besoin de temps pour assouvir sa soif de connaissance, pour finir ses projets, il avait voulu marquer le temps en créant le Conseil avec l'aide de Fallon et Bronte, il avait voulu marquer le temps en créant l'organisation du Cygne Noir, il avait voulu marquer le temps avec son idée du projet Colibri. Il avait réussi toutes ces choses, mais il n'avait pas prédit que son premier projet serait un désastre, il avait crée Daegan, il lui avait insuffler la soir de connaissance, mais jamais il n'avait souhaité lui insuffler la soif de pouvoir et le désir de vengeance ! Il avait échoué sur son projet, c'est d'ailleurs pour cela qu'il s'est réfugié dans les Cités Interdites, pour échapper à ses erreurs et son passé, mais il avait oublié que le passé referait surface, avec lui de nouveaux ennuis, de nouveaux alliés et de nouveaux ennemis. Il était temps de se rattraper, demain le Colibri et les autres métamorphes viendraient le voir. Il en avait la certitude, il serait donc prêt à les recevoir, à les aider et à leur dévoilé une nouvelle arme. Le Soleil Stellaire. Arme crée en même temps que la Lune Stellaire, mais le Soleil Stellaire n'avait pas été recouvré contrairement à la Lune Stellaire, demain il découvrirait sa cachette, et avec l'aide du Colibri les secrets qu'il renfermait. A partir de demain, il recommencerait à marquer le temps. Ils allaient marqués le temps une nouvelle fois, mais cette fois-ci se serai pour le meilleur.

Chapitre 11 : Ombre et LumièreModifier

(Petite dédicace à Harry Potter, je vous dis tout de suite que non ce n'est pas du plagiat, enfin un peu, mais cela m'inspirait beaucoup, je ne sais pas comment il faut le considérer)

Sophie se réveilla le lendemain la tête lourde, elle n'avait pas vraiment dormi cette nuit, ses rêves avaient plus été hanter par son mariage gâché et la vue de Fitz étendu sur le sol. Elle avait beau le détester, elle ne pouvait s'empêcher de se demander s'il était toujours en vie. Il n'avait aucune chance de survivre face aux crocs d'une panthère, sauf si Lady Gisela l'avait épargné pour une raison inconnue. La télépathe préféra taire ses sombres pensées, de tout façon elle savait que le sujet reviendrait rapidement sur le tapis, mais si elle pouvait l'ignorer jusqu'à sa rencontre avec le dénommé Froyan elle en serait ravie. Sophie finit par se lever, mais étant encore endormie, elle percuta Keefe qui sortait de la salle de bain.

-Houlà Foster ! Je savais que tu n'avais pas dormit, mais quand même ! Déclara-t-il.

-Comment sais-tu que je n'ai pas dormit ? Demanda la télépathe en levant le regard.

-Je n'ai pas besoin de contact pour sentir tes émotions, alors avec contact tu n'imagines pas la puissance, répondit Keefe en passant une main dans ses cheveux humides.

-Sérieusement, comment fais-tu pour me supporter alors ?

-Parce que je t'aime Foster voyons, répondit Keefe une lueur de malice dans le regard.

Sophie lui déposa un baiser sur la joue pour toute réponse et se dirigea vers la salle de bain. Elle se regarda dans le miroir et admira sa coiffure en bataille et ses cernes digne d'un concours d'insomniaque. Elle chercha donc un élastique et s'attacha les cheveux en queue de cheval pour limiter les dégâts, quant à ses cernes elle pouvait seulement les rincés. Une fois que cela fut fait elle alla retrouver Keefe et ils allèrent tout deux retrouver leurs amis dans la seconde chambre. La chambre qu'occupés leurs amis était l'extrême inverse de celle de Sophie et Keefe, alors que la leur était blanche celle-ci était noire et grise. Sophie n'eut pas le temps d'observer plus en détail la chambre qu'Aelis arriva vêtue d'un tee-shirt blanc et d'un legging noir, Sophie se jeta littéralement sur elle et demanda :

-Ou as-tu trouvé ça ?! J'en veux aussi !

-Désolée, mais ce sont des vêtements abandonnés, on va devoir aller faire des courses.

Pour toute réponse Sophie poussa un long gémissement avant de sortir de la chambre en trainant des pieds. La bande d'amis traversèrent plusieurs rues avant de trouver celle commerciale, bien sûr ils avaient été dévisager tout le long de leur ascension, Sophie ne savait pas si c'était dû à la beauté naturelle des elfes qui les faisaient ressemblés à des dieux dans les Cités Interdites ou alors si c'était parce qu'ils étaient tous sur leur trente et un ? Sophie opta pour les deux réponses et fonça dans le premier magasin de vêtement qu'elle vu. La télépathe prit presque la totalité des sweet-shirts qui passait sur son chemin et des pantalons comme elle en portait si souvent avec sa famille humaine. Elle aida ensuite Kélyanna à prendre des vêtements ajustés à sa taille et discrets, pendant que les garçons et Aelis se débrouillaient seuls, ils allèrent payer et retournèrent à l'hôtel pour se changer avant d'en partir pour de bon. Sophia avait opté pour un sweet-shirt noir et un jean bleu délavé, cela lui rappelait son vécu dans les Cités Interdites, elle ne savait pas si elle devait en être nostalgique ou non, après tout sa vie en tant qu'humaine n'avait pas été des plus heureuses. Sophie continue de cheminer derrière Aelis, qui connaissait leur destination, en ruminant ses pensées et en ignorant comme elle le pouvait les regards que lui portaient les garçons, come ceux que les filles portaient à Keefe par ailleurs. Malheureusement un groupe de jeunes contenant un homme blond, un autre roux et deux filles brunes vinrent les accostés dans une ruelle déserte. Sophie se plaça automatiquement devant Kélyanna en geste protecteur, elle connaissait assez les Cités Interdites pour savoir que le groupe de jeunes n'était pas là pour leur proposer de leur faire la visite de la ville. Le jeune homme blond s'approcha et dit à ses amis :

-Regardez ce qu'on à là, deux magnifiques déesses et pour vous deux dieux.

Sophie avait déjà envie de coller une claque à cet idiot « déesse » ? Sérieusement ? Il ne risquait pas de se trouver une petite amie avec des phrases comme ça. Sophie observa tour à tour ses amis, Stephen avait la mâchoire crispée, Keefe était exaspéré et Aelis impassible comme toujours.

-Bon, Éric, tu prends la blonde aux yeux bleus ou celle qui cache la gamine ? Demanda l'homme roux en s'approchant.

-Aucune, je suis mariée et elle aussi alors DU VENT ! Répondit Sophie.

-Et en plus elle ne se laisse pas faire, je prends celle-ci, dit l'homme blond en approchant une main vers Sophie.

Cette dernière attrapa sa main et lui donna un coup de pied dans le tibia qui l'obligea à la lâcher.

-Le prochain ou la prochaine qui touche à l'un d'entre nous je promet de l'envoyer à l'hôpital, déclara Sophie avec un regard noir.

Sur ce la bande de jeune disparut aussi rapidement qu'elle était venue, tout ses amis regardaient Sophie surprit par tant d'agressivité ce à quoi elle répondit :

-Quoi ? J'ai combattu les Invisibles et j'ai grandi ici, faut bien que je sache me défendre !

Ses amis ne répondirent pas et ils continuèrent leur chemin. Aelis les guida dans différentes ruelles jusqu'à arriver devant une maison blanche qui contrastait avec la ruelle noire, néanmoins elle avait l'air abandonnée rien qu'à voir les volets qui tombaient en ruine et la peinture délabrée. Aelis entra dans la demeure sans toquer et invita Sophie et ses amis à faire de même. L'intérieur de la demeure était comme l'extérieur, en ruine, il y avait des parchemins dans chaque coin de la pièce, des livres qui trainaient partout et l'endroit avait l'air de ne pas avoir été nettoyer depuis un siècle. Enfin peut-être était-ce le cas ? Sophie n'eut pas le temps de se poser plus longtemps la question qu'un homme aux cheveux bruns, aux oreilles pointues et aux yeux bleu cyan arriva en déclarant :

-Vous êtes enfin là, nous allons pouvoir commencer les recherches.

PDV : Daegan.

Daegan restait enfermé dans son bureau depuis qu'il avait réduit à néant le mariage de sa sœur. Pourquoi avait-il fait cela ? Tout ça pour les détruire, se venger du Cygne Noir, il avait dit qu'il ne voulait que son bonheur, mais la vérité était tout autre. Il voulait s'en débarrasser tant qu'elle sera là, elle et les autres métamorphes il ne pourrait pas assouvir les plans de lady Gisela. A peine eut-il pensé cela que Lady Gisela panthère arriva et dit :

-Ils sont en recherche du Soleil Stellaire.

-Nous allons devoir repartir à la charge, mais d'abord, pourquoi avoir tué le jeune Vacker ?

-Il a aidé mon fils et votre idiote de petite sœur à s'enfuir, cela ne vous suffit-il pas ? Siffla la panthère.

Daegan ne répondit pas, Lady Gisela avait mal effectué ses calculs, en tuant le jeune Vacker il n'avait pas autant de moyen de pression sur sa sœur. Il savait qu'elle n'abandonnerait pas sa famille, c'était l'un de leurs très rares points communs. Ils n'abandonnaient jamais. Mais ils étaient tous les contraires aussi, elle était gentille et apprécié, lui était méchant et détester. Il savait bien qu'un méchant pouvait avoir bon fond, et inversement pour les gentils, Jensi en était l'exemple parfait et Alvar aussi.

-Daegan tu as l'air bien embêter, déclara une voix dans son dos.

-Bonjour Fintan, je me demandais si vous aviez l'intention de revenir à la surface un jour, répondit Daegan.

-Me voilà, comme l'a dit Gisela ils recherchent le Soleil Stellaire, nous ne pourrons les rattraper, aucun ne connait l'existence de sa cachette, à par Froyan et ses parchemins.

-Nous n'allons pas abandonnés ! Répondit Daegan en se levant d'un bond.

-Bien sûr que non, mais le combat qui opposera Ombre et Lumière ne tardera pas, dit Fintan d'une voix grave.

-Alors le passé est bel et bien de retour. La guerre qui a opposé les quatre métamorphes il y a fort longtemps est de retour.

-Exactement mon cher Daegan. Tu es l'Ombre, commença Lady Gisela.

-Elle la Lumière, continua Fintan.

-Tant que l'un vit l'autre survit, acheva Daegan.

PDV : Sophie.

Sophie et ses amis avaient passé la matinée à faire amis-amis avec Froyan, le vieil elfe leur avait expliqué qu'il était Discerneur, Sophie avait d'abord cru qu'il mentait, car seul le conseiller Terik possédait ce talent. Mais Froyan leur avait expliqué que Terik était le seul Discerneur connu, et Froyan avait été légèrement oublié de la population après tant de siècles loin des Cités Perdues. A vrai dire rare étaient les elfes à se souvenir de son simple nom. Il avait donc sondé leurs esprits pour voir leur potentiel, mais cette fois-ci il n'y avait eu que deux réponses. Pour Aelis, Kélyanna, Keefe et Stephen il avait détecté quelque chose de fort, ce que Sophie trouvait étrange, car c'est ce qu'avait dit le conseiller Terik à cette dernière lorsqu'elle était arrivée. Il avait ensuite sondé Sophie et avait prononcé une seule et simple phrase que Sophie ne parvenait pas à comprendre « Ombre et Lumière ». Une simple phrase qui résonnait en Sophie depuis qu'elle l'avait entendue. Elle ne comprenait pas pourquoi, mais elle savait que cela n'augurait rien de bon. Il leur avait ensuite expliqué qu'il était le créateur du Cygne Noir et qu'avant le projet Colibri il avait eu lieu un projet Faucon. Le projet Faucon était en réalité Daegan, Froyan avait lui-même fait les mondifications génétiques sur lui, seuls les gênes des parents étaient les mêmes. Mais Sophie n'avait pas été loin d'étrangler le fondateur du Cygne Noir lorsqu'il lui avait annoncer cela, si Keefe ne l'avait pas retenu elle n'aurait pas donné cher de sa peau. Il leur avait aussi dit qu'il avait prévu leur arrivée, comment ? Il n'avait pas voulu dévoiler le secret. Il leur avait aussi expliqué les dons de la Lune Stellaire. Elle pouvait stoppé le temps, pendant un délai imparti et assez court, l'utilisation n'était possible que rarement, sinon le détenteur de la Lune Stellaire pourrait stopper le temps toutes minutes, donc il y avait une limite. Il leur avait aussi dit qu'elle pouvait transmettre des talents aux elfes, exemple un empathe pouvait obtenir le talent d'hypnotiseur en prononçant des mots inintelligibles que Sophie ne comprenait absolument pas. Et pour finir elle pouvait hypnotisé plusieurs elfes, une grande partie en réalité, et le porteur du pendentif était immunisé contre les talents enjôleurs, mais Sophie était déjà au courant.

-Maintenant vous connaissez tout, déclara Froyan.

-Tout ? Non, je ne crois pas. Vous nous cachez des choses. Ho n'essayez pas de me contredire, on m'a déjà assez mentit pour que je sache quand on essaye de me refaire le même coup, répondit Sophie.

-Il est vrai, mais qui me dit que vous êtes dignes de confiance ? Demanda Froyan.

-C'est une blague, rassurez-moi. Alors vous créez le Cygne Noir, plus mon frère qui, je le rappelle, a essayé de nous tuer, et vous osez-me demander si je suis digne de confiance ? Je pense avoir assez prouvé que oui justement ! Répondit Sophie au bord de la crise de nerfs.

-C'est vrai ça ! C'est nous qui devrions vous posez cette question ! Tous nos proches sont en danger à cause de votre protéger, rajouta Keefe.

-J'ai toujours eu confiance en vous, il fallait juste que je m'assure que vous étiez bel et bien les mêmes personnes qui ont sauvés les Cités Perdues il y a quelques années, répondit Froyan un sourire imperceptible aux lèvres.

-L'interrogatoire est fini ? On peut revenir au sujet principal ? Demanda Stephen.

-Bien-sûr, comme vous le savez il y a de nombreux siècles avant la fondation du Conseil le monde était peuplé de métamorphes. Dont quatre particulièrement puissants, car ils possédaient la forme des dragons élémentaires.

-Oui, oui. Stella le Feu, Côme l'Eau, Salomé l'Air et Joachim la Terre. Venez-en au fait, le coupa Keefe.

-Exact, ils étaient les chefs des métamorphes, mais le pouvoir de Salomé et Joachim leur est monté à la tête. Ils sont devenus arrogants, égoïste, imbus d'eux même. Ils n'étaient plus devenus que l'Ombre d'eux même. Alors que, de leur côté, Stella et Côme continuaient de se battre pour les plus faibles, les conflits ont alors commencés entre les deux duos. Et la guerre a fini par éclaté, les métamorphes prenaient le partit de leur favori, c'est donc ensuivi une guerre qui dura plusieurs siècles. La guerre de l'Ombre et Lumière, continua Froyan.

-Est-ce normal que je ne sois pas du tout rassurée par la dernière phrase ? Demanda Sophie.

-Je ne saurais vous répondre, mais pour continuer mon récit, la guerre dura plusieurs siècles, trop de métamorphes tombaient au combat. Je ne connais pas tous les détails, mais Côme et Stella ont effectués un sacrifice, mettant fin à toute la génération des métamorphes. Jusqu'à il y a quelques années. Les talents de métamorphes se sont réveillés, mais avec eux la guerre aussi.

-Laissez-moi deviner. Nous allons devoir nous battre contre Daegan ? Qui va sûrement donner le talent de métamorphe à certains ? Proposa Keefe.

-Exactement, mais j'ai oublié de préciser une chose. Lorsque Côme et Stella ont effectués le sacrifice, ils savaient qu'une nouvelle génération de métamorphes reverrai la jour ? Dont deux possédant le même sang, ils ont alors eu une sorte de prophétie.

-Laquelle ? Demandèrent Keefe et Sophie d'une même voix.

-Hélas je ne sais guère, mais le seul moyen de le savoir est de trouver le Soleil Stellaire, répondit Froyan.

-Le Soleil Stellaire ? Et j'imagine que c'est une autre arme suprême, dit Stephen.

-Oui, je ne connais rien d'elle. Mes parchemins sont trop vieux pour que je parvienne à les déchiffrer. Mais je sais une chose. Le Soleil Stellaire peut annuler les effets de la Lune Stellaire, répondit Froyan.

-Encore faut-il le trouver, dit Sophie.

-C'est pour cela que vous êtes là. Si nous unissons nos forces nous aurons bien plus de chances de trouver le Soleil Stellaire, et donc venir à bout de Daegan.

-Entendu, de tout façon nous n'avons pas le choix, répondit Sophie lasse.

-Effectivement. Ombre et Lumière s'affronteront de nouveau, ce jour-là il faudra être prêt.

PDV : Jensi.

Jensi tournait en rond dans sa chambre, ou cellule, il ne savait pas comment il devait appeler ça. Cela faisait bientôt deux jours qu'ils avaient gâchés le mariage de Sophie et hypnotisait les invités, il aurait dû s'en réjouir, pourtant une seule question tournait en boucle dans sa tête : Pourquoi Fitz a-t-il aidé les métamorphes ? C'était pourtant lui qui leur portait le plus de haine, mais c'est lui qui était mort pour les sauver. Jensi ne comprenait pas, il avait remarqué que depuis plus d'un mois il était devenu disant et souvent perdu dans ses pensées, est-ce qu'il réfléchissait au meilleur moyen de sauver leurs ennemis ? Jensi ne comprenait pas, il ne savait pas, il était perdu. Il ne savait qu'une seule chose. La guerre allait reprendre. Mais à quel prix ? La victoire n'était garantie pour personne, comment cela se passerait-il si les deux camps tombaient au combat ?


Chapitre 12 : Découvertes et peur.Modifier

« Ombre et Lumière s'affronteront de nouveau, ce jour il faudra être prêt. » Une simple phrase ; qui rajoutait de nouvelles responsabilités sur les épaules de Sophie. Encore une mauvaise nouvelle, encore des ennuis, encore des batailles, ils avaient déjà eu une défaite, mais combien auraient-ils de victoires ? Une seule définitive ? Ou plusieurs éparpillés ? Ou aucune ? Sophie ignorait la réponse, comme toujours, mais elle savait que le sang coulerait de nouveau, et que la mort viendrait de nouveau frapper à sa porte.

-Donc, nous allons devoir voyager à travers les villes humaines en espérant tomber sur celle où se trouve le Soleil Stellaire ? Demanda Aelis sortant Sophie de sa pensée.

-Exact, mais en tant que métamorphe vous devriez y arriver sans craintes, alors que moi, je prends plus de risques, répondit Froyan.

-Excusez-moi de vous interrompre, mais depuis quand Aelis est-elle une métamorphe ? Et qu'est-ce que je fais dans cette histoire ? Je n'ai que onze ans ! S'exclama Kélyanna qui était silencieuse depuis le mariage.

Il est vrai que Sophie n'avait pas pensé au fait qu'Aelis n'avait pas été hypnotiser, même si elle se souvenait vaguement avoir entendu son frère dire qu'elle était une métamorphe, mais elle était bien plus concentrée sur la dague que Fitz avait maintenue sous sa goge. Fitz, elle se demandait s'il était encore en vie. Elle connaissait la réponse, mais elle avait eu cette petite lumière d'espoir, que Fitz soit redevenu celui qu'elle avait connu, son ami, son apparenté. Mais Sophie refusait de penser à cela, elle devait plus se préoccuper sur le fait que Kélyanna manifestait déjà son talent de métamorphe, et qu'elle allait devoir tout lui expliqué sur ses donc particuliers et toute cette maudite histoire, bon sang la télépathe croyait qu'elle n'aurait cette dure tâche qu'à partir des quinze ans de Kélyanna, mais non. Le destin en avait décidé autrement.

-Sophie ? Tu es là ? Demanda Stephen.

-Oui, oui désolée, vous disiez ? Répondit la télépathe.

-Je te demandais ce qu'est cette histoire de métamorphe, dit Kélyanna.

-Trop long, beaucoup trop long. Je te raconterais, mais d'abord Aelis, depuis quand es-tu métamorphe ? Et pourquoi ne pas nous l'avoir dit ? Demanda Sophie en se tournant vers Aelis.

-Vous ne me l'aviez pas demandé, répondit l'intéressée.

-Ah oui c'est vrai que métamorphe est le talent le plus connu des Cités Perdues ! Pardon j'avais oublié ! Dit Keefe sur un ton ironique.

-Et, il me semble que je t'avais demandé ton talent, rajouta Sophie.

-Oui, je vous l'ai dit rafaleuse est mon premier talent, je ne dis que la vérité.

Sophie n'avait aucune réponse qui lui venait à l'esprit, car Aelis n'avait pas tort, mais cela voulait-il dire qu'elle avait raison pour autant ? Seule la rafaleuse connaissait réellement la réponse. Mais cela paraissait tout de même évident à Sophie qu'elle leur dise dès le début ! Mais elle ne pouvait lui reprocher de cacher l'existence d'un tel talent, après tout Keefe avait commit la même faute pendant près de deux ans, jusqu'à ce que Sophie découvre la vérité. Mais Sophie ne put rester plus longtemps dans ses pensées hantées de questions qu'elle sentit quelqu'un tirer sur sa manche, elle sortit de sa rêverie et trouva le regard bleu métallique de Kélyanna qui attendait une réponse, la télépathe se lança donc dans le long récit de la douloureuse aventure qu'elle avait eu avec Keefe il y a désormais cinq années de cela.

-Puis nous t'avons rencontrée et tu connais la suite des évènements, dit Sophie quand elle eut terminé son récit.

-Pourquoi vos vies sont-elles toujours autant compliquées ? Demanda tout simplement Kélyanna.

-Parce que certaines personnes ne supportent pas le Conseil, ni les lois, et veulent prendre possession des Cités Perdues, proposa Keefe lassé.

-C'est exactement cela, la vie n'est pas toute rose, répondit Froyan.

-Rose ? Loin de là, moi elle a toujours été plus rouge de tout façon, déclara Sophie.

-Tout dépend du point de vue. Pour certains personnes la vie est rose et d'autres non, comme pour certains personnes les méchants ne sont que le mal incarné, mais...commença Froyan.

-Mais, nous oublions souvent que personne n'est ni tout blanc, ni tout noir. Tel est la dure réalité. Des « méchants » peuvent tout à fait avoir une bonne intention, comme les gentils une mauvaise, même s'ils ne s'en rendent pas compte, continua Sophie.

-Exact. Bon, je pense qu'il serait temps de commencer nos recherches, comme ça nous pourrons dès demain allé trouver le Soleil Stellaire, répondit Froyan.

Sophie soupira d'exaspération, encore des recherches, quelle joie pour elle ! Mais elle suivit tout de même Foyan dans son salon qui était remplie de parchemins et de livres. La télépathe attrapa le premier manuscrit qu'elle trouva et feuilleta les pages jusqu'à en tomber sur une particulièrement intéressante.

« La guerre d'Ombre et Lumière et les quatre chefs,

En réalité, nous ne connaissons rien des chefs métamorphes, ou des élémentaires comme ils étaient autrefois appelés. Nous allons donc aborder le caractère, la forme primaire et les envies de chacun.

Stella : Métamorphe du Feu, forme primaire le tigre blanc. Elle était de nature douce gentille, mais aussi impitoyable qu'un volcan en fusion lorsque l'on en se prenait à ses proches. Elle est devenue cheffe, car elle possédait la forme de dragon élémentaire, mais aussi parce que le peuple lui accordait une grande confiance. La seule chose qu'elle désirait était que la justice soit toujours rendue.

Côme : Métamorphe de l'Eau, forme primaire crocodile. Il était de nature généreuse et compréhensif, mais pendant les batailles, il se montrait aussi dévastateur que le torrent, le siphon ou les tsunamis. Il est devenu chef, car comme Stella il possédait la forme élémentaire, mais aussi pour sa générosité, il avait toujours aidé les plus faibles à s'en sortir, quitte à ne pas avoir de foyer ou de nourriture lorsqu'il était jeune. Le peuple l'a don élu pour cela, il désirait une seule chose, que tous les elfes soient considérés de manières égales.

Salomé : Métamorphe de l'Air, forme primaire harfang des neiges. Elle était autrefois de nature impulsive et avait mauvais caractère, mais malgré ça elle avait toujours été juste et attentive. Elle avait toujours aidé ceux dans le besoin. Aussi dévastatrice que les ouragans lorsqu'elle était en colère, aussi dangereuse que la tempère lorsqu'elle était en guerre. Elle a été élue, pour sa forme élémentaire, mais aussi pour sa combativité, les métamorphes avaient besoin d'un chef ayant de la poigne et du caractère. Elle aussi e désirait que l'égalité.

Joachim : Métamorphe de la Terre, forme primaire ours. Il était le plus mystérieux des quatre, nous ne savons presque rien de lui à part qu'il se battait contre l'injustice et qu'il avait toujours eu une relation froide avec les autres élémentaires. Il n'en restait pas moins redoutable au combat. Il avait été élu pour son sens de la justice tout simplement et sa forme élémentaire.

Les élémentaires étaient des chefs crains et respecté de tous, même si chaque métamorphe avait une préférence pour l'un des quatre. À la suite de « la grande élection » plusieurs siècles de paix ont connu le jour, mais un jour des elfes, ne possédant pas le talent de métamorphe, furent exilés à cause de cela. Les elfes exilés, réclamant vengeance, ont commencés à faire des expériences, pour créer une arme capable de vaincre les métamorphes, mais leurs créations n'étaient jamais assez puissantes. Ils ont donc attendue encore plusieurs siècles. Jusqu'au jour de l'éclipse. Ce jour là les élémentaires devaient effectuer un rituel pour maintenir l'équilibre de leur monde, c'est alors que la Lune Stellaire et le Soleil Stellaire, aussi appelés Astres Stellaires, ont vu le jour, malheureusement les exilés ont interrompus la cérémonie pour subtiliser les Astres Stellaires, les élémentaires ont tentés de les en empêches, mais les exilés ont tout de même réussi à voler la Lune Stellaire. À la suite de cela les élémentaires ont commencés à se rejeter la faute les uns sur les autres, c'est alors que les exilés sont revenus et ont hypnotisés Salomé et Joachim au grand désarroi de Stella et Côme. Puis la guerre a été déclarer, Salomé et Joachim ne parvenaient à lutter contre l'hypnose de la Lune Stellaire. Stella et Côme remarquant leur détresse, et ayant assez perdus à cause de la guerre d'Ombre et Lumière ont alors effectués LE sacrifice. Mettant fin à l'existence de tous les métamorphes.

Mais, chaque talent, espèce ou personne existe pour une bonne raison, le talent de métamorphe pouvait être certes oublié, mais disparaitre était impossible, alors Stella et Côme, durant le sacrifice, également appelé le « Cri silencieux », ont reçus une mystérieuse prophétie.

« Ils seront deux du même sang, la guerre oubliée ils connaitront.

Alors Ombre et Lumière reviendront.

Pour une nouvelle guerre, seule différence.

Aucun des deux ne seront en transe.

Une seule condition de vie.

Tant que l'un vit,

L'autre survit. »

Sophie réfléchissait à ce qu'elle venait de lire. « Ils seront deux du même sang » Nul doute que c'était elle et son frère Daegan, mais elle était surtout tracassée par la suite « Tant que l'un vit l'autre survit ». La télépathe prit un certain moment à comprendre cette phrase, tant qu'elle serait en vie, son frère aussi. Sophie se croyait dans un mauvais remake d'Harry Potter. Mais elle savait qu'elle ne pourrait pas le faire disparaitre d'un simple coup de baguette. Sophie détacha alors son regard de cette page maudite et la tourna sur celle à côté, qui était, pour son grand malheur, arrachée.

-Dites-moi qu'est-ce que j'ai de mal à la vie ? Demanda Sophie.

-Tu as rencontrée Daegan, répondit Aelis.

-MORTE DE RIRE ! Ce n'est pas ma faute si un dénommé Froyan l'a conçu !

-Elle marque un point, dit Keefe.

-Je le conçois, mais qu'est-ce qui peut bien te mettre d'une telle humeur ? Demanda Aelis.

Pour toute réponse Sophie lui donna le livre à la bonne page et Aelis et Keefe se rapprochèrent pour pouvoir lire, Aelis resta impassible tout du long seules les rides de son front montrait sa perplexité, quant à Keefe il devenait plus pâle à chaque ligne, à la dernière il était plus blanc qu'un mort. Sophie avait-elle le droit de dire qu'elle en avait marre de sa vie ? Parce que là elle atteignait des sommets, elle commençait même à se demander s'il lui était déjà arrivée quelque chose de bien ? Elle avait connu des familles aimantes, des amis aimants, un VRAI petit-ami super à qui elle était désormais mariée, mais à part cela ? Elle avait été kidnapper lors de sa première année dans les Cités Perdues. Elle s'était faite insultée de « défectueuse » à plusieurs reprises, elle avait été trahie, un bien grand mot, par Alvar et Keefe, ce dernier avait frôlé la mort en combattant le roi Dimitar, et d'autres choses horribles qu'elle préférait oubliée. La télépathe ferma les yeux et resta plongée dans ses lugubres pensées jusqu'à l'arrivée d'une mystérieuse brise bleue, elle rouvrit ses yeux et vit Keefe qui était assit à côté d'elle prêt à la rassurée.

-On va trouver une solution. La Team Foster-Keefe va triomphée ! Déclara Keefe avec un sourire rassurant.

-Je te fais confiance Keefe, répondit Sophie.

-Vous êtes bien mignons, mais est-ce que l'un d'entre vous a trouvés un indice sur l'emplacement du Soleil Stellaire ? Demanda Froyan.

-Moi oui, regardez, répondit Aelis en plaçant un parchemin devant eux. Enfin c'est surtout un indice.

Sophie se pencha sur le parchemin et lut dans sa tête :

« Les Astres Stellaires furent séparés et cachés à chaque coin du monde, mais la Lune Stellaire fut la seule à être séparée en deux parties. Mais les deux parties sont cachés dans des endroits inconnus. Quant au Soleil Stellaire il se trouve là ou eu lieu le sacrifice. »

-Cela est-il censé nous aider ? Demanda Sophie.

-Oui, je me souviens que le sacrifice à eu lieu dans un endroit aujourd'hui nommé « La Cité Maya » ; plus précisément dans le temple, répondit Froyan.

-PARDON ?! S'étrangla Sophie.

Sophie priait pour avoir mal entendue, le temple Maya ? Cet endroit maudit, rempli de pièges ? Ils avaient vraiment décidé d'effectuer le sacrifice à CET endroit précisément ? Quel immense plaisir pour Sophie.

-Donc, dès demain nous nous rendront à cet endroit, et les recherches pourront commencés, déclara Aelis.

-Parfait, au moins je pourrais aidé mes amis cette fois, bougonna Stephen qui était resté muet.

-Parfait demain on va dans un temple maudit, n'est-ce pas merveilleux ? Dit Sophie sarcastiquement.

-Vrai, mais je n'ai pas compris cette histoire de « Cri silencieux », répondit Aelis en se tournant vers Foyan.

-Voyez-vous lorsque Prentrice à effectuer son Chant du Cygne il savait qu'il allait être brisé, comme lorsque Mr. Forkle a lui aussi effectuer son Chant du Cygne, et bien le Cri Silencieux est la même chose. Stella et Côme savaient qu'ils allaient mourir, peu importe leur choix, ils ont donc effectués le Cri silencieux, car aucun métamorphe, à l'exception de ceux morts au combats, ne sont mort dans la souffrance à vrai dire ils n'ont même pas eu le temps de comprendre ce qu'ils leur arrivaient, répondit Froyan.

-Etes-vous en train de dire que je vais devoir, à mon tour, effectué mon Cri Silencieux ? Demanda Sophie.

-Tout cela dépend de vos choix, ne saviez-vous pas que les choix étaient bien plus puissants que le destin ? Dit Froyan.

Sophie ne répondit pas. La phrase que venait de prononcer Froyan lui rappelait le loup noir, il lui avait dit la même chose lorsque la télépathe croyait qu'elle ne pourrait pas vaincre les Invisibles.

-Très bien. Alors je lancerais mon Cri Silencieux, lorsque j'aurais trouvée la solution pour voir mes proches heureux, déclara Sophie déterminée.

Sophie avait l'air d'être courageuse, mais la vérité c'est qu'elle était terrifiée, elle ne voulait pas perdre ses proches, elle ne voulait pas les voir mourir non plus. Elle voulait vivre avec eux, mais si elle devait mourir pour sauver leurs vies, elle le ferait.

PDV : Daegan

-QUE DITES-VOUS ?! S'époumona Daegan.

-Je dis qu'ils ont trouvés une piste pour le Cri Silencieux, et je ne crains que Sophie se décide à le faire si cela permet à ses proches d'être heureux, répondit Véspéra dans le plus grand calme.

-Elle ne peut pas, pas tant que je trouve le moyen de m'en débarrasser, il faut que nous nous dépêchions ! S'exclama Daegan.

-Nous allons pouvoir passer à l'action ? Demanda Fintan qui venait d'arriver.

-Oui, Jensi, toi et moi allons suivre minutieusement l'avancée de ma chère sœur.

-Je viens avec vous, gronda Lady Gisela.

-Non, vous allez restée à la tête des Invisibles, répondit Daegan en sortant.

Daegan n'attendait pas de réponse, il était plus préoccupé par sa sœur. Si elle parvenait à trouver la solution, il ne pourrait pas la détruire, et elle gagnerait. C'était une idée impensable pour lui. Il se devait de gagner, pour se venger, lui et les autres Invisibles qui avaient été humilier par Sophie et ses amis. Ce n'était pas l'heure se son Cri Silencieux, mais l'heure de sa vengeance, aussi terrible et douloureuse soit-elle, il l'obtiendrait. Par tous les moyens.

Chapitre 13 : Le Soleil StellaireModifier

Sophie se leva le lendemain de bonne heure. Aujourd'hui elle allait découvrir le temple Maya. Elle n'en était pas dû tous ravie, elle ne savait pas quels pièges se trouvaient dans le temple, mais elle savait que ce n'étaient pas des pièges comme ceux que Keefe était capable de faire ! La télépathe opta pour une longue tunique noire aux manches longues, elle se doutait que plus elle serait couverte, plus elle serait protégée. Elle opta pour un jean délavé souple, et des bottes, elle attacha ses cheveux et descendit retrouver Aelis, qui avait eu la même idée pour s'habiller.

-Bonjour Sophie comment vas-tu ? Demanda Aelis à son arrivée.

-Je vais devoir aller dans un temple Maya rempli de pièges comment je devrais me sentir selon toi ? Répondit Sophie.

-Je ne connais pas les légendes des temples Maya, mais tu devrais éviter de te mettre dans tout tes états, tu as connu bien pire.

Sophie ne savait que répondre, certes elle avait connu bien pire, mais c'était un temple Maya, des pièges et du sang versé, c'était comme un combat contre les Invisibles non ? Sophie resta un instant dans ses pensées jusqu'à l'arrivée de Keefe, Kélyanna, Stephen et Froyan, sans un mot ils sortirent dehors à la recherche d'un endroit désert pour pouvoir se téléporter, quand ils eurent enfin trouvé un endroit désert Sophie les fit s'élever dans ls airs et les téléporta au Mexique, devant le temple Maya ou avait eu lieu le sacrifice. Sophie et ses amis entrèrent dans l'imposant temple en prenant mille et une précautions. Ils redoublèrent encore de méfiance quand ils furent à l'intérieur, les murs étaient ornés de symbole indéchiffrable, même pour Sophie, mais à voir ce qui semblait être des hommes à terre Sophie préférait ne pas comprendre. La bande d'amis continua de marcher jusqu'à se retrouver devant un pont brisé, Sophie jeta un coup d'œil en bas et le regretta aussitôt, elle n'avait jamais autant vu d'ossement de toute sa vie qu'ici, et l'odeur nauséabonde qui s'en dégageait lui donnait envie de rendre. Sophie dit donc :

-Je vais léviter avec Kélyanna, et je t'interdis d'ouvrir les yeux une seule fois c'est clair ? Demanda-t-elle en se tournant vers cette dernière.

-D'accord, répondit l'enfant sans rechigner.

Sur ce Sophie attrapa la main de Kélyanna et se concentra pour les faire léviter de l'autre côté, elles ne tardèrent pas par être rejointes par Keefe, Stephen et Aelis, mais Froyan prit plus de temps que les autres, la télépathe en venait à se demander s'il avait déjà eu recourt à la lévitation vu sa lenteur. Dès qu'ils les eu rejoints ils reprirent leur escapade, toujours aussi méfiant bien entendu. Mais alors qu'il n'y avait aucun bruit Sophie entendit un bruit de pierre qui se débloque, elle se retourna et vit Stephen qui avait le pied posé sur dalle enfoncé dans le sol, la télépathe releva le regard et vit un mouvement au fond du couloir qui traversait, mouvement qui se rapprochait dangereusement d'eux, jusqu'à ce que Sophie reconnaisse un boulet ou une grosse pierre ronde qui roulait vers eux dans un bruit fracassant. Ni une ni deux la bande d'amis prit leurs jambes à leur cou et sprintèrent jusqu'au bout du couloir où se trouvait un cul-de-sac. Sophie chercha une pierre qui sonnait creux dans le mur dans le vain espoir d'avoir un passage secret, mais elle ne trouva rien, elle se retourna alors et usa de sa télékinésie pour stopper l'ascension du boulet, elle parvint finalement à le stopper à un peine un mètre d'eux.

-Sans danger hein ? Demanda Sophie ironique.

-Je ne connais pas les légendes humaines ! Répondit Aelis.

Sophie ne répondit pas et chercha un passage pour continuer leur route, ses amis l'aidèrent et ce fut Kélyanna qui trouva une brèche étroite, mais assez grande pour que Sophie et les autres puissent passer dans l'angle du cul-de-sac. Keefe passa devant pour s'assurer que la voie était libre et Sophie le suivit quand il leur eu fit signe qu'ils ne risquaient rien. Une fois le trajet fini Sophie se retrouva dans une vaste pièce, vaste pièce dans laquelle se trouvait cinq portes. Celle qui se trouvait tout à gauche était ornée de peintures représentant des rafales de vents, la seconde qui se trouvait à côté de celle du vent était ornée de motifs floraux. La porte se trouvant tout à droite était orné de motifs ressemblant à des vaguelettes et celle se situant à côté était orné de flammes. Puis il y a avait celle qui était au centre des quatre autres portes, celle-ci ne représentait pas un motif élémentaire, mais le soleil et la lune.

-Laissez-moi deviner, chacune des portes est une sorte de demeure pour l'un des quatre élémentaires et on va devoir entrer dedans c'est cela ? Demanda Sophie en se tournant vers Froyan.

-Exactement. Je vous laisse, Aelis et moi attendrons ici et nous découvrirons la cinquième porte ensemble, répondit Froyan sérieux.

Sophie soupira et se dirigea vers « sa » porte. Elle marqua une hésitation avant d'entrer, mais Keefe lui offrit son sourire rassurant en coin avant de franchir sa porte, la télépathe l'imita et posa sa main sur la porte qui était étrangement chaude, la porte prit un temps à s'ouvrir comme-ci elle cherchait à comprendre qui était Sophie, puis un déclic se fit entendre et Sophie se retrouva dans une pièce rouge et orangée, au centre de la pièce se trouvait un feu. Mais comment était-ce possible qu'un feu soit encore allumé sachant qu'il faut détenir le pouvoir élémentaire pour y entre ? La télépathe s'approcha du feu, malgré sa peur, et l'observa, elle s'approcha encore un peu jusqu'à qu'elle puisse voir son reflet dans le feu. Soudainement le feu s'intensifia et grandit avant de laisser place au « spectre » d'une jolie femme blonde aux yeux bleu aux reflets orangés. La télépathe ne mit pas longtemps pour comprendre qu'elle se trouvait en face de Stella, son ancêtre, et sans s'en rendre compte elle effectua une révérence devant le spectre, ou l'esprit, Sophie ne savait comment l'appeler.

-Pas de ces manières là avec moi ma jolie. Je me prénomme Stella et tu dois être Sophie.

-Enchantée, répondit cette dernière.

-Je pense que tu connais tout sur cette prophétie, la guerre d'Ombre et Lumière et sur nous, ls quatre élémentaires.

-Si par là vous voulez dire, oui je sais que tant que l'un vit l'autre survit. Oui je sais que j'ai la forme de dragon de feu. Oui je sais la guerre d'Ombre et Lumière qui a été causer par les exilés lorsqu'ils ont volé la Lune Stellaire pour ensuite hypnotiser Salomé et Joachim. Alors oui je connais tout.

-Très bien, mais quelque chose me dit que tu ne connais pas la solution pour libérer le Soleil Stellaire, répondit Stella.

-Que voulez-vous dire ? Demanda Sophie intriguée.

-Lorsque nous avons effectué le sacrifice avec Côme, nous avons enveloppés le Soleil Stellaire d'une brume protectrice. Et pour l'avoir il va falloir creuser vos méninges.

-Super, encore des énigmes, soupira Sophie.

-Oui, je suis navrée, maintenant écoute moi bien. Seul un souffle de feu peut lever le voile.

-J'imagine que vous n'allez pas me donner plus d'information, répondit Sophie.

-Oui, mais souviens toi de ce que je vais te dire. Chaque problème à une solution, mets-y du tiens et tu la trouveras. Et parfois il vaut mieux perdre l'inutile que de perdre l'irremplaçable.

Sophie s'apprêtât à poser une question, mais Stella avait déjà disparu dans un tourbillon de cendre. La télépathe retourna alors sur ses pas et trouva ses amis qui l'attendaient.

-Alors ? Ils vous ont dit quoi à vous ? Demanda Sophie.

-Salomé m'a dit « Seul le vent peut se désépaissir la brume », répondit Stephen.

-Côme m'a dit « Seules les vaguelettes peuvent adoucir les flammes », rajouta Keefe.

-Et toi Kélyanna ? Demanda Aelis en se tournant vers l'enfant.

-Le dénommé Joachim m'a dit « Seul un mur de pierre peut stopper les vaguelettes. », répondit Kélyanna d'une petite voix.

Sophie plaça ses mains sur ses tempes et réfléchit au sens de toutes ces phrases. Nul doute qu'elles étaient liées, mais par quel moyen ? La télépathe prit un long instant de réflexion quand le déclic se fit dans son esprit. Elle déclara donc :

-C'est pour lever la brume qui enrobe le Soleil Stellaire ! Le vent c'est Stephen, il va donc devoir, sous sa forme de dragon, souffler sur la brume pour la rendre moins dense. Ensuite je vais devoir lever le voile avec mon souffle de feu. Keefe devra ensuite adoucir mon feu avec ses vaguelettes et pour finir Kélyanna devra stopper ces vaguelettes avec un mur de pierre. Tout réside dans la forme élémentaire.

-Tu vois Stephen, je t'avais dit que j'avais épousé un génie ! Répondit Keefe tout sourire.

-Oui, bon, mais Kélyanna connait-elle sa forme.

-Le monsieur m'a appris à la contrôler, il a aussi dit qu'il fallait détruire cette Lune Stellaire, c'est à cause d'elle qu'à eu lieu la guerre d'Ombre et Lumière, répondit Kélyanna.

-Bien, alors allons-y ! Dit Sophie avant de se diriger vers la cinquième porte.

PDV : Aelis

Aelis observa la nouvelle génération des élémentaires se diriger vers la cinquième porte, ils posèrent tous une main dessus et les symboles de soleil et lune se mirent à briller d'une faible lueur. Faible lueur qui se densifia jusqu'à éblouir toute la pièce. Quand Aelis eut retrouvé le vision la porte était ouverte et elle suivit les élémentaires à l'intérieur. La pièce dans laquelle elle arriva était sombre, aucune lumière, seule une pierre en forme de soleil qui trônait au centre en lévitation apportait une source de lumière, mais une source de lumière affaiblit par l'épais brouillard qui se trouvait autour. Aelis ne tarda pas à comprendre que cette pierre était le Soleil Stellaire, elle vit ensuite des mouvements autour de ce dernier, puis de nombreux bruits démontrant que les élémentaires prenaient leur forme de dragon, elle parvint à identifier Sophie qui était d'un rouge rubis voyant, Keefe d'un bleu saphir étincelant, Stephen d'un blanc immaculé comme la neige et Kélyanna dorée comme le topaze. Stephen prit alors une inspiration et souffla sur l'épaisse brume, Sophie suivit l'action en soufflant des légères flammes qui firent devenir la brume orange, puis Keefe lança ses vaguelettes pour que le feu ne s'intensifie pas, et Kélyanna dressa un mur de pierre pour éviter d'inonder la pièce. Un long moment s'écoula sans qu'il ne se passe rien jusqu'à ce que la faible lumière enrobant le Soleil Stellaire explose et propulse chacun des elfes dans chaque coin de la pièce.

PDV : Sophie

Sophie toussota et se redressa encore sonnée par la soudaine explosion. La télépathe se leva tremblante et chercha ses amis du regard, la pièce qui était auparavant sombre était désormais éclairée et Sophie put voir les peintures rurales, toutes représentaient des animaux se battant, un côté avec un soleil, l'autre avec une lune. La guerre d'Ombre et Lumière en somme. Sophie cessa son observation et s'approcha de Kélyanna qui était encore au sol.

-Kélyanna est-ce que ça va ? Demanda la télépathe inquiète.

-Rappelle moi de me venger quand tout sera finit, toussota Kélyanna pour toute réponse.

-Promis, aller lève-toi.

L'enfant obéis et se leva également en tremblotant. La télépathe l'aida à garder l'équilibre et elles se dirigèrent vers le centre de la pièce pour observer le Soleil Stellaire.

-Qu'attendez-vous pour le prendre ? Demanda Froyan à Sophie.

-Je ne connais pas ses pouvoirs, répondit la télépathe méfiante.

-Ma chère Sophie n'ai pas peur, cette pierre renferme des pouvoirs que je vais m'empresser de t'expliquer, déclara une voix rauque dans le dos de Sophie.

La télépathe sentit ses yeux lui piquaient à l'entente de cette voix. Elle n'avait pas besoin de se retourner pour savoir qu'elle était la personne, enfin l'animal plutôt qui se trouvait derrière elle. Une lionne apparut alors dans son champ de vision et se plaça au centre du cercle qu'avait créé les elfes inconsciemment.

-Bonjour Kierra, murmura la télépathe d'une voix à peine audible.

-Je vous remercie, toi et Keefe, de prendre aussi soin d'elle comme promis, maintenant il est temps de vous expliquez en quoi consiste le Soleil Stellaire, répondit Kierra.

-Nous sommes tout ouïe, déclara Stephen.

-Bien heureusement. Alors, pour commencer le Soleil Stellaire annule les effets de la Lune Stellaire tel que l'hypnose et la donation de talent. Mais pour l'arrêt du temps c'est plus compliqué seul le porteur ne sera pas affecté.

-Donc, excusez-moi de vous interrompre, le porteur pourra continuer d'effectuer les actions, même si le détenteur de la Lune Stellaire stoppe le temps. Et le Soleil Stellaire peut reprendre les talents donnés par la Lune Stellaire et annuler l'hypnose en clair ? Demanda Kélyanna.

-Mais c'est qu'elle t'a bien éduquée la Sophie, répondit Kierra.

Kélyanna ne répondit pas les yeux embués de larmes et Sophie fit signe à la lionne de continuer son récit.

-Le Soleil Stellaire peut également hypnotisé, il sert aussi d'omnisciente, et il possède un don spécifique. Le soin. Et comme son contraire la Lune Stellaire, il peut aussi immuniser contre l'instillation et les talents tels que l'enjôlement et l'hypnose. Pour finir il peut soigner les plus graves blessures, mais qu'une seule et unique fois, continua Kierra.

-C'est-à-dire ? Demanda Froyan.

-Je veux dire qu'imaginons que Sophie soit gravement blessée et en proie à la mort, la Soleil Stellaire pourrait la guérir, mais après cela le Soleil Stellaire perd sa puissance et devient inutilisable.

-Très bien, merci Kierra, dit Aelis.

-Mais de rien, je me dois de m'en allée à présent, je ne sais pas si nos chemins se recroiseront, alors n'oubliez pas de rester fort, déclara-t-elle en disparaissant dans un tourbillon de flocons.

-Qui prend le Soleil Stellaire ? Demanda Keefe.

-Sophie je pense, répondit Stephen.

Tout le monde hocha la tête en signe d'affirmation et Sophie tendit une main mal assurée vers le Soleil Stellaire, elle savait qu'elle pourrait enfin en finir, qu'en faisant ça elle pourrait enfin avoir une vie normale et être heureuse, mais voulait-elle vraiment d'une vie normale ? Non. Elle voulait d'une vie rebondissante, mais heureuse, d'une vie rempli d'imprévue, mais dans le bonheur. La vie de Sophie en clair. Sophie allait attraper le Soleil Stellaire quand une voix grave qu'elle espérait ne plus entendre déclara :

-Personne ne touchera à cette pierre dans que je serais là !

Sophie n'avait pas besoin de se tourner pour identifier son frère, elle n'avait même pas la force d'affronter ce dernier, mais il le fallait. Sophie se tourna donc à contre cœur et vit son frère accompagné de Fintan, qu'elle croyait mort et Jensi, son ancien ami.

-Ma chère sœur, ton voyage s'achève ici je ne le crains.

Chapitre 14 : Le Cri SilencieuxModifier

-Un pas de plus et vous connaitrez le sort de Kenric, déclara Fintan en allumant une boule de feu dans sa main gauche.

Sophie dévisagea son frère et ses acolytes sans pour autant s'écarter du Soleil Stellaire. Comment avaient-ils pu la suivre dans ce temple ? Comment avaient-ils réussi à passer le boulet qui n'avait pas été loin des les écraser quelques heures plutôt ? Comment avaient-ils su ou Sophie et ses amis se rendraient ? Comment avaient-ils pu venir jusqu'ici ? Tant de questions sans réponses qui ne cessaient de tourner dans l'esprit de Sophie. Elle qui croyait qu'elle allait en finir avec son frère, sans faire couler le sang, c'était raté. Leur combat allait devoir se déroulait ici, dans un temple Maya fragilisait par le temps. La télépathe releva le regard et vit qu'une paire de yeux vert émeraude ne cessait de la fixer.

-Ma chère sœur, je peux t'épargner toute douleur si tu me donne le Soleil Stellaire qui se trouve juste à côté de toi, déclara Daegan d'une voix forte. Toute douleur à toi et tes proches bien entendu, je ferais même l'effort de cesser l'hypnose sous laquelle se trouve tes invités et vois vivrez une vie heureuse, enfin une vie heureuse sous le commandement des Invisibles plus précisément.

Une vie sous le commandement des Invisibles ? Une vie triste, monotone et emprisonnée en clair. Sophie n'était pas stupide, elle savait que son frère ne cesserait de lui gâcher la vie, pas de famille, pas d'amis, pas de joie. Il lui mentait, pas la peine d'être télépathe ou empathe pour le savoir. Daegan lui avait menti lorsqu'il avait dit qu'il ne voulait que rattraper le temps perdu avec sa petite sœur. Non. Lui ce qu'il voulait c'était le pouvoir, et la vengeance sur le Cygne Noir pour lui avoir « arraché » sa sœur, même s'il avait l'air de s'en moquer royalement. Se rendant compte que les Invisibles avaient les yeux rivés sur Sophie, en attente d'une réponse, cette dernière répondit alors d'une voix forte :

-Non.

-Non ? Demanda Fintan.

-Non. Non je ne vous donnerai pas le Soleil Stellaire. Non je ne veux pas d'une vi heureuse sous votre commandement. Moi je veux d'une vie heureuse SANS vous. J'ai déjà bien trop perdu par la faute des Invisibles, cette fois-ci c'est vous qui perdrez.

Sophie était surprise par ses propres paroles, jamais elle n'avait parlé d'une telle manière, elle avait toujours été la fille discrète qui regardait les autres et se taisait. Mais les temps changent, Sophie avait changée elle le savait. Lorsqu'elle était arrivée elle avait peur de faire le moindre faux pas, de ne pas être aimée, d'être envoyée à Exilium, elle avait peur de tout ce qui était nouveau. Mais au fil des ans elle avait découvert l'amitié, ce sentiment qu'elle croyait ne jamais connaitre, elle avait découvert des nouvelles personnes, toutes exceptionnelles à leur manière. Elle avait appris à se défendre, à accepter sa vie elle avait appris à être fière de ses différences. Elle avait appris à s'aimer telle qu'elle était, à comprendre les autres, elle avait appris tout ça en affrontant les Invisibles, en rencontrant les injustices du Conseil. Aujourd'hui elle le comprenait enfin, elle avait enfin appris à être elle-même sans se soucier du regard des autres. Elle était désormais sûre d'une chose. Aujourd'hui ce serait son dernier combat. Aujourd'hui elle gagnerait, pour ses parents, pour sa sœur, pour ses amis, pour proches défunts. Aujourd'hui elle gagnerait pour eux tous, mais elle gagnerait avant tout pour elle. Elle gagnerait pour la justice, le Cygne Noir, elle gagnerait pour la joie, pour la liberté. Elle se battrai aujourd'hui, pour en ressortir gagnante, elle se battra, car elle avait espoir. L'espoir de voir enfin ses proches heureux, cet espoir, ce sentiment qu'elle croyait avoir perdu il y a des années de cela, il était de retour. Plus brillant que jamais. Sophie releva la tête et planta son regard dans celui de son frère avant de déclarer d'une voix forte et assurée :

-Aujourd'hui, c'est mon dernier combat, et quoi qu'il arrive je compte bien en ressortir vainqueur.

PDV : Froyan.

Froyan ne savait quel comportement adopté, il était en face de sa création, Daegan. C'est lui qui lui avait modifié ses gênes, lui qui s'était assuré qu'il est une bonne famille dans les Cités Interdites et dans les Cités Perdues aussi. C'est lui qui avait fait en sorte qu'il rencontre Amaury, le remplaçant d'Emery. Mais Daegan ne l'avait pas remarqué, il avait les yeux rivés sur sa sœur. Sophie. Sophie qui venait de finir son discours, Sophie qui venait de comprendre qu'elle était elle-même. Froyan avant menti. Lorsqu'il avait étudié son esprit, en tant que discerneur, pour étudier son potentiel il avait dit « Ombre et Lumière » mais cela n'était qu'une infime partie de la vérité. La vérité entière était « Ombre et Lumière. Nouvelle force. Nouveau destin » Sophie avait enfin comprit sa force. Elle avait enfin compris qui elle était. Elle était Sophie Foster. Et Froyan était ravie de la voie telle quel surtout quand elle dit cette phrase :

-Aujourd'hui, c'est mon dernier combat, et quoi qu'il arrive je compte bien en ressortir vainqueur.

Froyan était fière, il souriait sans s'en rendre compte, il devait avoir l'air stupide devant ses ennemis à sourire de cette manière, mais il s'en moquait royalement, car aujourd'hui, le Colibri avait compris, aujourd'hui le Colibri prendrait son envol. Aujourd'hui toutes les Cités Perdues verraient qui est la vraie Sophie Foster.

PDV : Daegan.

Daegan ne comprenait pas ce qu'il se passait. Sa sœur. Elle avait dit cette phrase avec une telle naturalité, avec une telle force, avec une telle confiance en soie. Il ne pouvait pas croire que la personne qui se tenait devant était Sophie Foster le Colibri, sa sœur, sa petite sœur frêle et fragile, sa petite sœur qui avait peur d'échouer, sa petite sœur qui ne savait différencier le cœur des pensées. Mais il devait se rendre à l'évidence. Ce n'était plus une enfant de sept ans qui lisait dans le jardin de son voisin qu'il avait sous les yeux, c'était une femme adulte, sage, réfléchie, apprécier, déterminée. C'était Sophie Foster. La vraie Sophie Foster. Celle qui se ne vivait que pour ses proches, celle qui se battait pour la justice ou pour ceux qu'elle aimait, celle qui avait l'espoir de gagner. Daegan ne pouvait le nier, il avait en face de lui la flamme des Cités Perdues. La flamme de quoi ? La flamme de justice. La flamme de force. Mais avant tout la flamme d'espoir. Cette flamme qui brillait en Sophie, elle était partie d'une simple petite lueur. Mais elle était à présent aussi dense et dangereuse que le Grand Brasier. Sophie avait raison sur une chose. Aujourd'hui serait le dernier combat, mais Daegan n'en connaissait pas l'issue.

PDV : Jensi.

Jensi croyait rêvé, Sophie Foster la fille qui avait peur de parler à ne serait-ce qu'un elfe, était désormais la nouvelle flamme qui illuminait les Cités Perdues. Cette fille si frêle à qui Jensi avait parlé ce jour à Foxfire n'était plus, elle avait disparu. Enfin avait-elle vraiment existé un jour ? Non. Jensi savait que ça ne servait à rien de se mentir. La Sophie frêle et apeurée n'avait jamais existée, ce n'était qu'un masque que Sophie avait enfilé pour se cacher. Pour ne pas montrer sa force, pour se montrait comme les autres voulaient la voir. Mais aujourd'hui toutes les Cités Perdues découvriraient la vérité. Pourquoi ? Comment ? Le plan de Daegan était d'assemblé les Astres Stellaire ensemble ils avaient un pouvoir d'hypnose mémorable assez puissant pour régner sur les Cités Perdues toutes entière, mais Daegan avait voulu prendre possession du pouvoir par la peur. Il avait donc fait en sorte, avec l'aide de Véspéra et des technopathes les plus qualifiés, que la scène de l'assemblement et la défaite soit vu par tout les elfes. Mais à la place que voyaient-ils ? Une Sophie Foster faisant tomber son masque. Tous les elfes connaissaient la force de Sophie Foster, mais aucun ne connaissait sa vraie force. Les elfes savaient qu'elle était courageuse et déterminée, mais ils l'avaient toujours vu en tant que la fille aux cinq talents, ou la fille aux yeux marrons ou encore la fille qui s'est faite kidnappée, parfois même le monstre. Mais aujourd'hui ils la voyaient sous son vrai jour. Courageuse, déterminée, prête à tout pour ses proches, la vraie Sophie Foster.

PDV : Kélyanna.

Kélyanna regardait Sophie ahuri. La douce et gentille Sophie, celle qui avait toujours prit soin des autres venait vraiment de prononcer une telle phrase. Mais Kélyanna savait qu'elle était dans le déni. Sophie n'était pas seulement douce et gentille, elle était aussi courageuse, déterminée, vaillante, une guerrière. Kélyanna regarda une nouvelle fois Sophie et sourit. Devant elle se trouvait une flamme d'espoir qui brillait. Non. Pas seulement une flamme d'espoir, c'était aussi Sophie Foster. La mère de Kélyanna. Cette dernière les avait toujours vu, elle et Keefe, comme des parents, mais elle n'avait jamais osé leur dire ces deux petits mots « Papa » ou « maman » dès que ce combat serait gagné, elle se jura d'y remédier, car après tout, ils ne pouvaient que gagner avec Sophie Foster.

PDV : Aelis.

Aelis observa Sophie avec surprise. Et vu les regards ahuris des Invisibles et des amis de Sophie ils étaient tout aussi choqués qu'elle. Sophie Foster venait de dire que la guerre prendrait fin aujourd'hui et Aelis y croyait, cette guerre. Cela faisait vingt-cinq ans qu'elle durait, elle était restée silencieuse lors des douze premières années. Et aujourd'hui elle prendrait fin, pour le plus grand plaisir d'Aelis. Après toutes ces pertes, toutes ces défaites, tous ces morts, pourraient-ils connaitre la victoire ? Et ainsi sortir de l'ombre ? Aelis ne connaissait pas la réponse, mais elle savait qu'elle se battrait pour que la réponse soit positive.

-Est-ce bien Sophie Foster qui vient de prononcer cette phrase ? Demanda une voix rauque.

Aelis ne comprit pas immédiatement d'où elle venait quand elle vit un mouvement dans l'ombre s'approchait d'eux. Quand le mystérieux mouvement fut assez proche Aelis parvint à l'identifier. Une panthère qu'elle connaissait dorénavant, la même panthère qui avait sauté sur le jeune Vacker au mariage de Sophie et Keefe, Lady Gisela, et derrière elle se trouvait Gethen, il ne manquait plus que Véspéra pour satisfaire le tout.

-Enfin Sophie Foster, peut-être aurais-je dû employer le terme de belle fille ? Demanda Lady Gisela sarcastique.

-Moi je pourrais bientôt employée le terme de prisonnière pour vous, répondit Sophie d'une voix froide.

-Quelle méchanceté ! Moi qui étais si ravie de pouvoir te comptée dans la famille ! S'exclama Lady Gisela d'une voix faussement émue.

-Vous avez fini les retrouvailles familiales ? Le feu qui brûle à ma main me démange ! Déclara Fintan.

-Oui, cette fois-ci je vais me débarrasser de vous une bonne fois pour toute, répondit la panthère.

-Parfait alors Froyan regardez-moi, dit Daegan en se tournant vers l'ancien.

Aelis ne comprit pas immédiatement la cause de cette demande quand elle vit les yeux de l'ancien se voilés. Il était hypnotisé. Donc à la merci de Daegan. Ce dernier l'appela et lui donna une dague avant de déclarer :

-Tue le garçon, Fintan je te laisse la sœur de Kenric, comme ça tu auras toute la famille ! Gethen occupe-toi de mon « beau-frère » Gisela la gamine, quant à moi j'ai des comptes à régler avec ma sœur.

PDV : Sophie.

Sophie regarda l'ancien s'approcher de Daegan et prendre la dague que ce dernier lui tendait, elle l'écouta ensuite donner les ordres sur qui allait combattre qui. Le combat allait enfin débuter. Mais avant cela Sophie transmit :

-Prenez vos formes primaires à mon signal, Kélyanna j'ai foie en toi, je sais que tu parviendras à te contrôler, ai juste confiance en toi.

Les amis de la télépathe acquiescèrent et Sophie se rapprocha discrètement du Soleil Stellaire avant de crier :

-MAINTENANT !

Sur ce Sophie attrapa le Soleil Stellaire et le mit à son coup, car oui c'était un pendentif, elle prit ensuite sa forme de louve alpha et vit ses amis faire de même, Keefe prit sa forme de lion blanc et sauta sur Gethen, Stephen prit sa forme de lynx au pelage sombre et montra les crocs face à Froyan qui ne parut pas le moins du monde impressionné. Aelis quant à elle prit la forme d'un renard arctique et esquiva de justesse l'une des boules de feu de Fintan. Kélyanna suivit le mouvement plus lentement avant de prendre une grande inspiration et de prendre sa forme de panthère noire, elle parut se débattre au début avant d'ouvrir une paire de yeux jaunes qui ne fixait que Lady Gisela qui sautait sur elle. Sophie quant à elle se concentra sur son frère qui prit sous ses yeux la forme d'une hyène noire comme la nuit. Sophie esquiva sa première attaque et se jeta sur son dos, jamais elle n'aurai cru devoir en arriver là, mais elle lui mordit férocement l'épaule, la hyène laissa échapper un couinement avant de planter sur elle deux yeux noirs remplis de haine. La hyène se jeta sur Sophie et elles roulèrent au sol. Coups de crocs et de griffes étaient concert jusqu'à ce que Sophie parvienne à repousser la hyène avec l'aide de ses pattes arrières. La hyène se releva péniblement un filet de bave à la gueule, Sophie ne comprit pas d'où venait ce sang quand elle remarqua le sang qui coulait le long de sa patte droite, elle avait été une nouvelle fois touchée à l'épaule. Sophie commençait vraiment à se demander ce qu'ils avaient tous à vouloir lui déboiter son épaule ! Alors que Sophie chercha la faille dans la garde de son frère une voix lui empli l'esprit.

-Tu es douée je l'admets, mais si nous compliquions les choses en faisant une petite course poursuite ? Tu sais ce jeu que tu adorais faire avec Amy ta dénommée « sœur ».

Sophie gronda face au sarcasme que son frère avait employé, Amy était sa sœur, plus que Daegan ne serait jamais son frère ! Mais alors qu'elle voulait le contredire ce dernier sortit de la pièce et prit la fuite. Sophie n'y croyait pas, il voulait vraiment faire cette course poursuite elle se lança donc à sa poursuite. Elle le suivit dans d'innombrables tunnels et chemins qu'elle n'avait pas vus en arrivant, c'était sûrement de cette manière que son frère et les Invisibles avaient pu les suivre. Sophie continua de courser son frère pendant encore une dizaine de minutes jusqu'à qu'il se stoppe dans une pièce aux murs en ruine, le plafond aussi tombé en ruines, au point que le soleil filtrait à travers les failles et éclairait la grande pièce. Sophie devina qu'il suffisait d'un faux mouvement de trop pour que la pièce s'écroule avec le temple Maya à sa suite. Mais elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps que Daegan se propulsa contre l'un des piliers qui tenaient la pèce debout et le fit trembler, il recommença plusieurs fois jusqu'à ce que le pilier s'effondre bloquant ainsi l'accès de la pièce. Sophie comprit alors qu'il lavait amenée ici pour la piéger et elle avait été assez idiote pour le suivre. Son frère reprit sa forme d'elfe et dit :

-Tu as juste à me donner le Soleil Stellaire et vous restez tous en vie, en revanche si tu refuse il suffira que je prononce une seule phrase pour que le temple s'effondre et crois-moi nous avons déjà prévus toutes les possibilités de sortie pour nous, mais pour vous....

Une seule phrase, il suffisait d'une seule phrase pour que Daegan hôte la vie à six elfes. Sophie décida donc de transmettre à ses amis :

-Sortez du temple et vite ! C'est un piège ne vous inquiétez pas pour moi j'arrive !

Sophie n'attendit pas de réponse et rompit la connexion. Elle reporta son attention sur son frère qui admirait son pendentif. Il suffisait que Sophie prenne sa forme de rapace et fonde sur son frère pour lui prendre. Mais ce n'était pas aussi simple, il fallait qu'elle soit rapide et rusée.

-Très bien, tu as décidé de transmettre à tes amis de s'enfuir ? Alors eux vivront, mais toi non, déclara son frère d'une voix dénuée de sentiments.

Sophie le regarda prononçait des mots incompréhensibles, comme à son habitude, avant de lancer la Lune Stellaire en l'air. La Lune Stellaire se mit à briller et Sophie savait que si elle brillait ce n'était pas pour lui offrir un cadeau, mais elle décida de passer à l'action, elle prit sa forme de rapace et fondit sur la Lune Stellaire pour l'attraper avec ses serres. Elle retourna ensuite au sol et prit sa forme d'elfe, mais une secousse la fit tomber au sol. Elle comprit alors que son frère avait exécuté sa menace, il était en train de faire s'écrouler le temple, mais alors que Sophie vit son frère fouillait dans ses vêtements d'un air paniqué.

-Ho non ! J'ai donné le cristal de saut à Gethen ! S'exclama-t-il.

Sophie elle voulut prendre sa forme de rapace et s'enfuir dans l'une des failles du plafond, mais une nouvelle secousse la fit tomber et son frère, mais cette fois-ci un pan de mur tomba sur Daegan, plus précisément sur sa jambe l'empêchant de bouger, Sophie allait quand même s'enfuir quand elle se souvint de ce que Stella lui avait dit « Parfois il vaut mieux perdre l'inutile que de perdre l'irremplaçable » Malgré le temple Maya qui s'effondrait Sophie prit un temps pour réfléchir, avait-elle vraiment envie de laisser son frère mourir ? Il avait certes tenté de la tuer, mais...Il restait son frère. Et un frère était irremplaçable, alors que Sophie pouvait toujours refaire son mariage, et trouver le moyen d'être heureuse avec sa famille. Elle contempla un instant son frère qui la regardait avec tristesse, la télépathe savait alors qu'elle était son choix. Elle courut vers Daegan et tenta de dégager sa jambe de la roche, mais un nouvel éboulement ne fut pas loin de lui fendre le crâne, elle réfléchit alors à une solution quand elle se souvint que le Soleil Stellaire pouvait soigner n'importe quelle blessure, même mortelle, elle retira alors ce dernier de son cou et le mit autour de celui de son frère. Daegan la regarda surprise, mais le regard noir qui lui lançait Sophie suffit à le convaincre de ne pas parler. La télépathe se releva et alla se placer au centre de la pièce avant de brandir la Lune Stellaire et de dire :

-Il vaut mieux perdre une chose inutile que l'irremplaçable.

-Sophie ! Que fais-tu ? Demanda Daegan en serrant le Soleil Stellaire dans sa main.

Sophie planta son regard dans le sien et répondit :

-J'effectue mon Cri Silencieux mon frère.

Sur ce Sophie lança sur la Lune Stellaire sur le sol à pied, elle avait réuni toute sa force mentale dans ce geste le choc fut donc tellement fort que la Lune Stellaire explosa sur le coup et éjecta Sophie au loin dans une lumière aveuglante.

PDV : Daegan.

Daegan regarda sa sœur choqué lancer la Lune Stellaire au sol et la détruire par la même occasion, il ferma les yeux aveuglés par la lumière, et quand il les rouvrit il ne restait plus rien du temple. L'explosion avait provoqué la fin de l'éboulement, mais lui il était encore en vie ? Comment était-ce possible, il l'ouvrit alors sa paume de main et vit le Soleil Stellaire qui brillait d'une faible lueur orangée, mais le Soleil Stellaire explosa, à son tour, dans la main de Daegan, il ne comprenait toujours pas comment c'était possible qu'il soit encore en vie. C'est alors qu'il se souvint que le Soleil Stellaire avait le don de soigner une blessure mortelle, Sophie lui avait donné la chance de continuer à vivre en lui donnant le pendentif. C'était grâce à elle, s'il était encore vivant. Comment avait-il pu être aussi horrible avec sa sœur ? Il avait été horrible et odieux, et elle qu'avait-elle fait ? Elle s'était sacrifiée pour le sauver. Mais Daegan refusant de la croire morte usa de sa télékinésie, regrettant de ne pas y avoir pensé avant, et se dirigea clopin-clopant dans les décombres ou sa sœur avait été éjecté. Ne voyant rien il usa de nouveau de sa télékinésie jusqu'à ce qu'il aperçoive une chevelure blonde, il redoubla donc d'effort et la vit. Sa sœur, elle était égratignée de partout un filet de sang s'écoulait de sa bouche, et son bras droit se tordait dans un angle improbable, mais malgré ça elle restait belle, elle restait Sophie. Daegan la prit dans ses bras et la serra fort. Il crut qu'elle était bien morte quand il entendit un faible « boum » il crut d'abord que c'étaient des graviers qui tombaient quand il en entendit un nouveau, ce « boum » était le cœur de Sophie qui battait, faiblement, mais il battait encore ce qui voulait dire...Que Sophie était en vie. Daegan se redressa et prit Sophie dans ses bras avant de courir aussi vite qu'il pouvait dehors. Il avait encore une chance de la sauver s'il était assez rapide elle pourrait vivre.

PDV : Keefe.

Keefe était au chevet de Sophie, il la regardait dormir, elle semblait si paisible dans son sommeil, mais Keefe savait que sa tête n'était pas en paix, elle avait une nouvelle fois frôlée la mort, même si c'était la première fois qu'elle en était aussi proche. Cela faisait désormais presque quatre mois qu'elle était dans le coma, quatre mois que Keefe venait la voir tous les jours, quatre mois que Kélyanna se languissait d'elle, quatre mois que les Cités Perdues était au courant de l'exploit héroïque qu'elle avait commis, quatre mois que Keefe ne lui parlait plus, quatre mois sans qu'il ne ri sincèrement. Il avait fait l'effort pour Kélyanna, mais la vie sans Sophie était tout simplement horrible pour lui. Il en voulait à Daegan, ce dernier s'était excusé, mais Keefe avait été proie à une colère noire lorsqu'il l'avait vu arriver clopin-clopant avec Sophie dans ses bras à la sortie du temple. Mais l'inquiétude avait été plus forte, ils avaient alors sauté à centre de soir ou Elwin était arrivé quelques instants après eux suivit de tous les invités du mariage et des gardes du corps. Ro avait fulminé contre Keefe, mais ce dernier n'y avait pas prêté attention trop inquiet par l'état de Sophie. Elwin l'avait alors soigné et déclaré qu'elle était dans le coma. Keefe ne savait pas ce qu'il s'était passé par la suite, en réalité il avait perdu connaissance, il avait perdu son père pendant cinq années, et maintenant qu'il le retrouvait c'était sa femme qui tombait dedans. Et l'état de Keefe ne s'était pas arrangé quand Livvy lui avait annoncé que la télépathe était enceinte en plus de cela. Keefe avait bien cru qu'il allait tomber à son tour dans le coma, Livvy lui avait expliqué qu'elle avait dû tomber enceinte peu de temps avant le jour du mariage ce qui expliquait pour quelles raisons ses émotions avaient été plus fortes, mais Keefe ne pu rester plus longtemps dans ses pensées que quelqu'un entra dans le centre de soin. Keefe se tourna et vit Biana, Dex et Elizabeth. Elizabeth était la fille de Dex et Biana cette dernière avait accouchée un mois en avance, mais tout c'était bien passé. Les jeunes parents avaient alors décidés de rendre hommage à Sophie en donnant sn second nom à leur fille.

-Keefe, Kélyanna s'inquiète beaucoup pour toi, déclara Biana d'une voix douce.

-Excuse-moi d'être inquiet pour ma femme, répondit-il.

-Elle va se réveillée, dit Biana.

-Comment peux-tu en avoir la certitude ? Demanda Keefe en venant se placer devant elle.

-Voyons Keefe, c'est Sophie Foster ! Répondirent les jeunes parents en cœur.

Keefe était bien obligé de l'admettre, ils avaient raison, mais il ne pouvait s'empêcher d'être inquiet. Keefe sauta donc aux Rives du Réconfort et laissa la garde de Sophie aux jeunes parents.

PDV : Sophie.

Sophie était, une nouvelle fois, dans le néant. Cette chose noire et froide. Mais cette fois-ci elle refusait de le laisser gagner, elle ne cessait de se débattre pour trouver la sortie, mais rien ne fonctionnait. Comme s'il fallait un déclic, une clé, un mot magique pour que le néant s'ouvre. Sophie cherchait cette clé, en vain, elle ignorait depuis combien de temps elle était dans le néant, mais elle savait qu'elle ne tarderait pas à en sortir. C'est alors qu'une évidence se fit dans son esprit. La clé, elle venait de la trouver. Sophie puisa alors dans ses souvenirs et remonta ceux qu'elle cherchait à la surface, elle vit alors chaque souvenir avec ses proches, mais plus particulièrement ceux avec un jeune homme blond au sourire en coin et aux yeux bleu glacier et une jeune fille à la peau mate, aux cheveux noirs et aux yeux bleus métalliques. Sophie cligna alors des yeux, une fois, puis deux, puis trois jusqu'à les ouvrir entièrement. Elle regarda ce qu'il se passait autour d'elle et vit Biana les yeux brillants qui portait un bébé sur ses genoux et à côté Dex qui se précipitait vers le bureau d'Elwin. Ce dernier arriva et occulta Sophie avec ses orbes de couleurs, une fois que cela fut fait il aida Sophie à se redresser et Biana se jeta dans ses bras.

-Toi aussi tu m'as manquée Biana, mais dis-moi cet enfant est-ce... ? Commença Sophie.

-Oui, Sophie je te présente Elizabeth, ma fille, en honneur à la personne la plus courageuse que je connaisse, répondit Biana en reniflant.

Sophie sentit ses yeux lui piquaient et offrit son plus grand sourire à Biana, cette dernière lui expliqua alors tout ce qu'il s'était passé.

-Donc toutes les Cités sont au courant, dit Biana quand elle eut fini son récit.

-Ouais, super, est-ce que je peux rentrée chez moi Elwin ? Demanda la télépathe en se tournant vers ce dernier.

-J'en connais une qui à hâte de retrouver un blondinet et une enfant, déclara Dex avec son plus grand sourire.

-Où est le mal ? Je veux retrouver ma famille, répondit Sophie.

-Famille qui va bientôt s'agrandir, rajouta Elwin.

-Que voulez-vous dire ? Demanda Sophie.

-RIEN ! Il ne veut rien dire du tout ! Je pense qu'elle peut au moins aller les voir non ? Demanda Biana en coupant Elwin.

-Bien entendu, aller file retrouver ta famille.

Sophie ne se fit pas le dire deux fois, elle savait qu'il leur cachait quelque chose, mais sa priorité était de les revoir. Elle sauta donc aux Rives du Réconfort ou il faisait à présent nuit. Sophie entra dans la demeure et ne trouvant aucun signe de vie sortit dehors ou elle vit Keefe et Kélyanna en câlin familiale, la télépathe dit alors :

-Et moi ? Je n'ai pas le droit à un câlin ?

Les deux elfes prirent un instant à comprendre d'où venait la voix, surtout à comprendre à qui elle appartenait, Keefe se leva d'un bond et alla prendre Sophie dans ses bras avant de la faire tournoyer dans les airs, signe de sa joie.

-Ne me refait jamais ça Foster, murmura-t-il en sanglotant.

-Je ne peux rien promettre, répondit Sophie au bord des larmes.

Cette dernière se détacha de Keefe et se mit sur les genoux en tendant les bras vers Kélyanna qui la regardait incrédule, mais cette dernière n'hésita pas longtemps avant de se jeter dans ses bras et d'exploser en sanglots et de dire :

-Je t'aime maman...

Ce fut la phrase de trop pour Sophie qui explosa à son tour en sanglots, oui Kélyanna était sa fille, et elle le resterait jusqu'à la fin. Mais alors que mère et fille pleuraient dans les bras l'une de l'autre un raclement de gorge se fit entendre, Sophie se retourna et se retrouva en face à face avec tous ses amis et proches, la famille de Sophie en un mot.

Epilogue : Après la pluie, le beau temps.Modifier

Une jeune femme blonde déambulait dans sa demeure à la recherche des plus belles choses au monde. Elle recherchait ses trésors. Ses lumières de vie. Ses lumières de joie. Sa vie. Elle continua de cherchait un long moment jusqu'à se dire qu'elle aurait plus de chance de les trouvait dehors. Elle sortit donc dehors et se dirigea vers la balancelle ou elle trouva un homme blond qui berçait un nouveau-né avec à ses côtés deux enfants blond. Un garçon et une fille d'âgé de six ans.

-Je vous trouve enfin ! Déclara la femme blonde.

-Enfin maman la maison n'est pas si grande à côté de celle de papy ! Répondit la fille en tourant vers elle une paire de yeux particulière.

Car oui les yeux de cette enfant étaient particuliers, elle possédait des yeux noisette, comme sa mère. Cette dernière s'approcha et déposa un baiser sur le front de sa fille.

-Oui ce n'est pas si grand, mais vous avez hérité de votre dois-je te le rappeler ? Toujours à e faire tourner en bourrique !

-Voyons Sophie, c'est toi qui as accepté de m'épouser, déclara l'homme blond en plantant son regard bleu glacier dans le sien.

Regard bleu glacier dans lequel Sophie pourrait se perdre durant des heures et des heures, regard bleu glacier qui avait finir par la faire chavirer. Au bout de plusieurs années certes, mais l'homme qui possédait ces beaux yeux et ce regard chaleureux avait fini par ouvrir le cœur de Sophie, cœur qui avait toujours été sceller en attendant le bon. Le bon fut cet homme, cet homme drôle, gentil, attentionné Sophie n'irait pas jusqu'à dire qu'il était parfait, il avait des défauts, mais des défauts qui faisaient partis de son charme, des défauts que Sophie appréciait.

-Voyons Keefe, c'est toi qui m'as demandé en mariage, répondit-elle en riant.

-Et je ne regrette rien ! Je suis comblé, j'ai quatre enfants, et la plus belle femme au monde, que voudrais-je de plus ?

-Rien, en tout cas cela me suffit amplement.

-Vous avez fini de jouer aux tourtereaux là ? Demanda le garçon avec une grimace.

-Soren, tu sais bien qu'ils ne peuvent pas s'en empêcher ! Déclara une voix dans leur dos.

Soren, oui Sophie avait donné le second nom d'Alvar Vacker à son fils, car sans lui il n'existerait même pas. La télépathe se retourna après cette sombre pensée et découvrit une jeune elfe de dix-huit ans aux cheveux noirs et aux yeux bleu métalliques pétillants de joie.

-Kélyanna tu es mal placé pour dire ça, tu crois que je n'ai pas remarqué cette lumière qui s'allume dans ton regard lorsque nous parlons d'un dénommé Siloe ?

-Que... Mais n'importe quoi ! Répondit Kélyanna en rougissant.

-Hou la menteuse ! Elle est amoureuse, chantonna la petite fille blonde.

-Alors Elyssa tu vas arrêtée de chanter cette chanson de suite ! S'indigna Kélyanna.

Pour toute réponse Elyssa continua de chanter et son frère ne tarda pas à la rejoindre, Sophie ne put retenir un sourire devant un tel spectacle, voilà à quoi ressemblait son quotidien. Deux jumeaux qui, comme leur père, ne pouvait s'empêcher de rire et de taquiner, même si ce n'était pas pour déplaire à Sophie. Ils étaient heureux c'était cela le plus important. Mais alors que Sophie observa ce spectacle un léger gémissement se fit entendre, Sophie se retourna donc et vit son bébé qui se réveillait.

-Bonjour mon petit Haiden, murmura Sophie d'une voix douce.

Haiden était le nouveau-né de Sophie, il était né pas plus tard qu'hier soir en réalité alors que Sophie contemplait son enfant ce dernier ouvrit ses yeux pour laisser place à une paire spéciale. L'un de ses yeux était bleu glacier et l'autre noisette, Sophie sourie attendri devant ce spectacle plus que rare dans les Cités Perdues, elle n'avait jamais un elfe avec des yeux vairons, alors un elfe avec un œil noisette et l'autre bleu encore moins. Mais il était l'enfant de Sophie et la télépathe l'aimait comme ça.

-Alors ou se trouve mon nouveau petit-fils ? Demanda Edaline en s'approchant d'eux.

-Maman, voici Haiden, dit Sophie.

-Espérons qu'il ne tiendra pas de son père, j'en ai marre de me retrouver la tête en bas à chaque fois que je viens ici, déclara Grady avec un regard appuyé aux jumeaux qui lui offrir leurs plus beaux sourires.

-Alors toi, toujours en train de te plaindre, mais profite regarde comme il est mignon ! S'extasia Edaline.

A peine eut-elle dit cela que le bébé se décida à ouvrir la bouche et dire :

-Bonjour...

Edaline fondit littéralement devant le bébé, quant à Grady il souriait de toutes ses dents, pour le reste de la famille ils s'étaient approchés voir le nouveau-né, les jumeaux avaient l'air de l'étudier pour voir par quelle blague ils pourraient commencer, Kélyanna regardait sa mère d'un œil emplie de fierté et cette dernière restait choquée de voir que les elfes parlaient dès leur naissance. Certes les jumeaux avaient fait la même chose, mais Sophie n'en restait pas moins surprise.

-Et moi j'ai pas le  droit de voir mon nouveau neveu ? Demanda une voix que Sophie saurait reconnaitre entre mille.

-Ne parle pas trop vite j'étais là avant toi !

-Tonton Daegan ! Tata Livyya ! Dirent les jumeaux en coeur avant de se jeter dans les bras de leurs oncles et tantes.

-Bon sang tu grandis aussi vite que ta mère bonhomme, déclara Daegan en riant.

-Je ne sais pas comment je dois le prendre !

-Bien ma petite soeur !

Sophie s'approcha des invités et les salua, oui, elle était heureuse avec Daegan, il s'était excusé sincèrement d'avoir fait tout ses actes. Il avait tout de même écopé plusieurs années d'intérêt général, mais il n'avait pas rechigné. Quant aux autres, ils étaient tous enfermés à Exil, mais Sophie avait décidé qu'ils auraient le droit à un aller sans retour pour les Cités Interdites.

-Toujours peur de sortir en Atlandide Sophie ? Demanda Livyya.

-Ca dépend comment tu ferais toi si tu avais "sauvé" les Cités Perdues et que dès que tu mettais un pied à l'extérieur tu te faisais agressée ? D'un côté par les elfes qui te disent merci et de l'autre les fans en furis qui n'ont pas pu se marier à Keefe et qui sont à la limite de t'égorger ? Répondit Sophie un sourire aux lèvres.

-Bon, vu sous cet angle, mais c'est pas de ma faute si mon frère c'est la plus craquant !

-J'ai pas envie d'appouver sinon il va prendre la grosse tête, même si c'est vrai, rajouta Sophie dans un murmure pour Livyya.

-Aller profite de la vie ! Tu peux enfin la vivre tranquillement, déclara Daegan en s'approchant du nouveau-né.

Sophie hocha la tête et sourit, sa vie avait toujours été chamonbouler, c'est seulement il y a trois ans que les elfes ont commencés à la laisser tranquille, lors des premières années elle avait fait des discours incessant sur l'injustice qui régnait dans les Cités Perdues, finalement Amaury, avec l'aide de Sophie et Keefe, avaient convaincus de cesser le bureau des unions, dorénavant il servait juste à s'assurer que des personnes de le même famille ne soient pas ensemble. Il restait encore de l'injustice dans ce monde, la télépathe le savait, mais elle s'efforcerait de continuer à le rendre meilleur.

-Maman ! Tu viens jouer à la conquête avec nous ! Il manque un joueur ! Déclara Elyssa en venant se mettre à côté de sa mère.

Sophie accepta et suivit sa fille, elle pouvait enfin profité d'une vie heureuse. Après tant d'année de peur, de souffrance, de doutes, elle pouvait enfin vivre heureuse. Après tant de pertes, tant de sacrifices, elle était heureuse. Jamais elle n'oublierai ses proches défunts, tels que Fitz, son ami, son apparenté, Kenric, le conseiller qu'elle avait le plus aimé, Alvar un traitre, mais en réalité il était un héros incompris, Kierra, son amie, Mr. Forkle. Toutes ces personnes qui avaient données leur vie pour la télépathe, la justice ou l'amour, ils restaient dans le coeur de Sophie, ceux qui errent ne sont pas perdus, ça elle le savait. Mais dorénavant elle s'efforcerait d'aller de l'avant, l'avenir était à porté de main, elle pouvait enfin le saisir.

La vie de Sophie avait toujours était encadrée de nuage en réalité, mais un rayon de soleil avait filtré à travers ces nuages quand elle avait rencontré Keefe, puis leur relation avait évoluée, et les rayons du soleil devenaient encore plus puissant. Les nuages avaient désormais disparut pour laisser place à un soleil resplendissant. Un soleil qui resterait présent encore longtemps.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .