FANDOM


Cette page est un fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur' afin de préserver les droits de ce derniers.
Les seuls motifs de modifications acceptés sur cette page sont "Correction d'une faute de rédaction" ou "Correction d'une faute d'orthographe".

Merci de votre compréhension.

Chapitre 1:

Le désert de glace

J'ai toujours trouvé ces chateaux froids, inaccueillants. Inhospitaliers. Je n'y suis pas à l'aise. Soudain, mon transmetteur s'allume et Dexter apparaît dessus et dit:

-Conseiller Bronte, je pense avoir localisé une des planques des Invisibles.


Qu'entends-je?!


-Félicitations, Dexter! Contactez les autres membres de la Brigade Intrépide! Je me charge du reste! Il faut les prendre de cours!

-À vos ordres! répondit-il en coupant la transmission.

-Loztzer! criai-je.

-Oui Monsieur? répondit-il.

-Nous pensons avoir localisé une des planques des Invisibles! Prévenez Zarina, Clarette, Liora et Alina! Que tous les régiments gobelins disponibles se regroupent ici même!

-Bien monsieur!


Je saisi mon transmetteur et appelle Dexter qui répond aussitôt.


-Oui?

-Dexter, donnez moi les coordonées géographiques estimées de la planque!

-Trois kilomètres au nord est d'une Cité interdite nommée Krasnoïarsk.

-Bien!


À première vue, on ne voyait que de la neige. Une immense étendue de neige. Les Invisibles étaient certainement sous terre.


-Conseiller Bronte! L'entrée a été rendue invisible par un Flasheur, dit Dexter

-Wylie, tu penses pouvoir défaire cette illusion? demanda Sophie?

-Oui mais ce sera compliqué. Mais je pense pouvoir le faire.


-Tu n'en auras pas besoin! cria une voix.

Vespéra était là. Devant nous. Accompagnée de Tam Song, Lady Gisela et deux personnes inconnues.

Je laisse éclater mes émotions. Je projette ma haine, ma colère et ma peur afin qu'elles se métamporphosent en une sphère de douleur pure. Sur Vespéra, qui instantanément mise hors d'état de nuire.

Mais je ne me suis pas assez méfié. Lady Gisela projette un couteau vers moi qui me frappe dans la jambe.

Un couteau dont la pointe est enduite de soporidine.




Chapitre 2:

Le trésor perdu.

Étrangement, ce n'est pas si douloureux. Du moins, au début. Au début, on a l'impression de plonger dans un bon bain chaud, mousseux, confortable, qui se transforme en bain d'acide sulfurique. C'est comme si des charognards vous dévoraient de l'extérieur et de l'intérieur. C'est très douloureux. Je suis dans une sorte de paralysie. J'entends ce qui se passe, je suis conscient mais trop faible pour me mouvoir. J'entends une voie, celle d'Oralie, semble t-il, parler.

-Pensez-vous qu'il se réveillera bientôt?

-Le problème n'est pas là, réponds une voie que j'identifie comme étant celle de Émery.

-Et où est donc le problème?répliqua Oralie avec froideur.

-Un Conseiller a été touché par de la soporidine, un seul Invisible a pu être arreté et les Gobelins ont été décridibilisés.

-S'il y a bien une chose qui m'a toujours consternée chez vous, c'est le fait que vous faîtes passer le prestige du Conseil avant même les vies, cracha Oralie.

-Taisez-vous!

-Et pourquoi ça?! VOUS ÊTES UN ÉGOÏSTE SANS CŒUR QUI NE SE SOUCIE QUE DE LUI!!!! VOUS ME DÉGOUTEZ!!! hurla t-elle, comme prise de rage. BRONTE, QUE JE CONSIDÈRES VÉRITABLEMENT COMME UN AMI, EST ENTRE LA VIE ET LA MORT DEPUIS VOILÀ PLUS DE TROIS SEMAINES ET VOUS VOUS SOUCIEZ UNIQUEMENT DE L'IMAGE DU CONSEIL!!!! Comment faîtes vous pour ne pas vous briser?

-Vos paroles me touchent, sincérement, Oralie, dis-je.

Ils me regardent avec de grands yeux ecarquillés. Je parviens de nouveau à bouger.



-Donc, nous avons perdu six gobelins, seize gobelins on été grievement bléssés et deux membres de la Brigade Intrépide sont blessés. Et nous avons pû arrêter de nouveau Gethen. Ai-je oublié quelque chose?

-Oui, répondit Terik.

-Quoi donc?

-Eh bien, pour une certaine durée, nous pensons un mois, vous ne pouvez plus instiller.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .