Wiki Parodies et Fanfictions
Advertisement

Cette page est une fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur afin de préserver les droits de ce dernier.
Les seuls motifs de modification acceptés sur cette page sont « Correction d'une faute de rédaction » ou « Correction d'une faute d'orthographe ».

Merci de votre compréhension.

Note de l'auteure

Remerciement à Pat la pâtissière (elle comprendra !)


Partie 1 : Personnages

Prologue :

Personage.jpeg

Ils étaient 7.


Sept courageux qui prendrait la relève.


La relève de Sophie et ses amis.


Contre les Invisibles.


Ensemble.


Unis.


Chapitre 1 : Hélène

PDV : Sophie

- C’est une fille, annonça Elwin.


En trente ans le médecin n’avait pas pris une ride. Pas plus que tous les autres elfes, d’ailleurs. La seule différence était que ses lunettes avait été améliorée par Dex, qui avait ajouté des sortes de capteur pour visionner les échos.


- C’est une fille, répététa-il.


Une fille


Une fille


Une fille


Sophie tournait et retournait ses mots en boucle dans sa tête.


Elle savait qu’elle était enceinte, mais l’émotion était toujours présente au moment de l’accouchement.


Une fille


Ma fille


Notre fille


PDV : Fitz

Fitz était aussi ému que Sophie. Il était perdu dans ses pensées, quand Elwin lui fit retourner à la réalité.


- Quelle nom ?


Fitz échangea un doux regard avec Sophie, avant de répondre :


- Hélène.


Hélène était un prénom parfait. Il était humain, pour que l’enfant qui le portait n’oublie jamais d’où elle vient.


De qui elle vient.


Chapitre 2 : Médanna



PDV : Linh

Linh Endal.


Cela sonnait bien. Linh se souvenait parfaitement du moment ou elle avait aborder la question avec Wylie, quelque jour avant leur mariage.


- Wylie... J’ai un truc à te dire.


- Oui ? Lui avait-il demander d’un ton interrogateur.


La voix douce de Wylie avait encourager Linh à continuer.


- Est-ce que ça te dérangerait si on prend ton nom ?


Le sourire de Wylie fit place à de l’étonnement.


- Je... Je déteste mon nom, murmura Linh, il est tellement...


- Ne cherche pas d’excuse, lui chuchota-il. Je ferais tout pour toi.


Linh sourit. Elle savait que ce serait magnifique.


Elle avait raison.


De cette union est née Médanna.


Chapitre 3 : Slit


PDV : Keefe

Ne pas perdre espoir.


Garder son calme.


Inspirer.


Expirer.


Devant Keefe se dressait Maruca.


- Maruca... Je t’aime.


Cette phrase fut murmurée, mais elle sonna comme si elle était criée.


- Moi aussi chuchota Maruca.


Elle m’aime.


Elle m’aime.


ELLE M’AIME !!!!


Keefe avait vu cette scène en quelque instant. Tous lui semblait si loin ! Il avait l’impression que cela faisait une éternité qu’il s’était marié avec Maruca.


Et là, dans ses bras se tenait Slit, un adorable petit garçon.


Chapitre 4 : Slora


PDV : Dex

Mal-assortie

Mal-assortie

Va-t-elle le supporter ?

Va-t-elle supporter d’être mal assortie ?


Et oui.


Biana avait dit oui.


Et trois jours après leur mariage, fête magnifique -ou Della s’en était donné à coeur joie-, elle avait donné naissance à une adorable petite fille, Slora.


Slora Diznee-Vacker.


A ce moment précis, les Diznee et les Vacker ne formait qu’une grande famille.


Chapitre 5 : Yann

- Bonjour maman !


Un mignon petit garçon se tenait sur le cœur de Stina. En trente ans, le caractère de la jeune fille avait bien changé, et, lors de son gala du vannage, - ou elle avait été complètement relooké par Biana - Jensi était tombé amoureux d’elle.


Lui aussi avait changer. Il avait mûrit, mais tout en gardant une touche enfantine sur son visage -qui plaisait particulièrement à Stina-.


Leur fête de mariage s’était déroulée à Everglen, leur maison n’étant pas assez grande pour accueillir la somptueuse fête organisée par Biana et Della.


La veille du mariage, une question demeurait : Fallait-il prendre le nom de Jensi ou de Stina ?


Les deux futurs mariés décidèrent, d’un commun accord, de prendre celui de « Hecks », celui de Babloos, étant trop compliqué à bien écrire.


Et la fête du mariage avait été magnifique.


Chapitre 6 : Clara


PDV : Tam =

Toute ces injustices envers les pyrokinésiste et les ténébreux. Malgré ma fureur, je dois avouer que c’est ce qui nous rapproche, Marella et moi. Depuis quelques jours nous sommes étrangement proches, tous les deux... Je... Je ne sais pas ce qui m´arrive. Je ne suis jamais comme ça. Il ne m´ai jamais arrivé de penser tous les jours, toutes les heures, toutes les minutes, et toutes les secondes à une fille. Je crois que... Non, je suis plutôt sûr que je suis amoureux.


Amoureux de Marella.


Chapitre 7 : Kenric

- Ah... Cette fois-ci, c’est un garçon !


Un garçon


Un garçon


Un garçon


- Quelle nom ?


Cette fois, ce fut Sophie qui échangea un doux regard avec Fitz, avant de répondre :


- Kenric


Kenric, en hommage au Kenric décédé, à la statue de joyaux, en plein milieu de l'Atlantide.


Partie 2 :

Chapitre 1 : l’idée

Les Invisibles avait survécu .


Mais tous de même, il était moins nombreux -il ne comptait dans leur rang plus que Vespera, Fintan, Lady Gisela, Trix, Gethen, Ruy, Clarté (une autre flasheuse) et Gadget (un technopathe)-.


Malgré tous, ils avaient survécu.


Ce jour là, Sophie, Fitz, Dex, Biana, Keefe, Maruca, Marella, Tam, Linh, Wylie, Stina, Jensi, Edaline, Grady et M. Forkle se réunissait dans le salon de Havenfield pour discutez de la situation.


- Tous le monde est là ? Demanda M. Forkle. Bien. Commençons :


« Voila plus de trente ans que nous luttons avec acharnement contre les Invisibles. Cela n’a rien donné, nous avons tous juste réussie à rétrécir leur rangs, mais à un prix élevé -Jolie, Kenric, Calla, Mon jumeau, ect. Il faudrait en finir une bonne fois pour toute. »


- Je suis d’accord, s’écria Biana. Dès qu’on s’est où ils se terrent, nous les attaqueront par surprise !


-Vrai. Mais il faut d'abord connaître leur planque.


Il y eu un long moment de blanc, durant lequel chacun réfléchissait.


- Je sais ! S’écria Fitz. Il suffit que un deux nous se fasse enlever, que Dex est placé un discret émetteur sur cette personne, et qu’il remonte le signal !


- Super ! s’exclama Marella. Je suis prête à me faire enlever, si vous voulez.


- C’est une bonne idée, Fitz, interrompit M. Forkle, mais comment leur dire d’enlever l’un de nous ?


Et le blanc se poursuivit.


- J’ai trouvé ! Dit Dex. Il faut dire ça devant Rafale, (Oui, j’ai oublié de le dire au début, mais le cygne noir et le Conseil ont capturé un Invisible nommé Rafale, un rafaleur) puis s’arrangé pour qu’il prévienne ses copains en le laissant partir !


- Exellente idée, Dex, lança Grady ! Je peux m’arranger pour qu’il le fasse, si vous le souhaiter !


Il tapota sa tempe, et un frisson parcouru l’assemblée...


Caché derrière une tenture, les enfants avait tous entendu . Au lieu d’être partit jouer tranquillement, ils étaient rester et avaient écouté.


Chapitre 2 : Le plan en exécution

Le lendemain, à 11h pétante, M. Forkle vint chercher Linh et Sophie pour les mener à la prison ou est retenue Rafale -une œuvre de Mécano et Dex. L'endroit n'avait pas de nom, mais la plupart des gens l’appelait "La prison des Invisibles", car elle avait été spécialement conçue pour retenir les Invisibles.


En passant devant la porte de Rafale, les deux filles s'exclamèrent bien fort :


- Ce serait vraiment un coup dur si le Invisibles capturait Marella !


- Oui, continua Linh, sans son pouvoir pour nous protégé contre le grand brasier, c'est difficile !


A ce moment précis, elle déverrouillèrent la porte, permettant à Rafale de sortir.


D'une forte brise, celui ci ouvrit la porte, plaqua les deux fille au sol (elles firent semblant de se débattre), et sortit en lévitant, passant au dessus des gardes.


Dans la chambre d'Hélène, la fille de Sophie et Fitz attendait un appelle urgent d'une certaine Slora Diznee-Vacker, ayant recemment manifesté un talent d'Eclipseuse....


Soudain, son transmetteur vibra, et la tête de Slora apparut :


- Alors ? Demanda Hélène


- Ça à marché ! lui répondit Slora, Rafale s'est enfui !


Chapitre 3 : L'annonce

Quand tous le monde -par tout le monde, comprendre : Sophie, ses amis, leurs enfants, leurs parents, une majeur partit du Cygne Noir et le Conseil- fut réunie à Havenfield, Dex commença à faire marcher le traqueur installé sur Marella.


Bip, bip.


L'instant était historique. Le silence ce fit, seulement troublé par les bip du gadget de Dex.


Soudain un voix s’éleva.


Et tous reconnurent la voix de Lady Giséla.


« Nous avons tous combattue pendant plusieurs années. Nous avons eu des pertes. Et aucun d'entre nous à gagné. Nous avons porté des coup fatales, qui se sont retourné contre nous. Et maintenant, nous y voila. Nous, les Invisibles, contre vous, Le conseil, Le Cygne Noir, et toute une partit des habitants des cités Perdus. La lutte est inégale. C'est pourquoi nous vous proposons un marché : Il n'y aura qu'une seul bataille. Une seule bataille, et si issus de celle-ci nous gagnons, il faudra vous soumettre. Mais si vous gagner, nous nous soumettrons. Mais attention. Il n'y aura que nous, les Invisibles, contre Hélène, Médanna, Slora, Slit, Yann, Clara et Kenric. Si vous ne nous obéissez pas, nous tuons Marella. J'oubliais : rendez-vous à 16h dans les grandes plaines. »


Il était 15h.


Partit 3 : Les deux révélations

Chapitre 1 : La première révélation

Un grand silence suivit la déclaration de Lady Giséla.


Ce fut Sophie qui le rompit :


- Je refuse de voir nos enfants y aller. Il n'ont pas mes pouvoirs !


- Ni ceux de Marella, ajouta-Fitz.


- Ni le miens, répliqua Maruca.


- Ni le miens, continua Dex


- Ni le...


- Bon, ça suffit, interrompit M.Forkle. Il se boucha les oreilles.


- Pourquoi vous bouchez vous les oreilles, lui demanda Jensi.


- Parce que dans un instant, vous allez tous me criez dessus. Pour que vos enfants aille au combat, il faut que je déclenche leurs talents.


- Leurs talent ? Releva Stina. Vous voulez dire que...


- Oui. J'ai modifié les gènes de vos enfants.


- QUOI ?????????????????? S'écrièrent tous les parents et grands parents, inquiets.


Chapitre 2 : M.Forkle déclenche les talents

- Oui, répéta M.Forkle


« Hélène à dorénavant les talents de rafaleur, polyglotte, télépathe et téléportatrice.


Kenric, lui à les talents de rafaleur, optimisateur, invocateur et instillateur.


Slit à les talents de psiniopathe et passeur, Slora est Eclipseuse et Technopathe, Médanna est hydrokinésiste et flasheuse, Yann est Empahe et psiniopathe, et Clara Pirokinésiste et Ténébreuse. »


- D'accord, enchaîna Sophie, mais comment vont-ils pouvoir tous les contrôler en moins de deux heures ?


- En modifiant leurs gènes, j'ai entrer un mini programme qui incite les talents, une fois déclenché, à se contrôler eux même. Mais nous nous égarons. Revenons à la question principale : puis-je déclenché les talents de vos enfants ?


- Oui, répondit-tous les parents d'une même voix.


- Oui ? Répéta-M.Forkle.


- Vous ne nous avez pas trop laisser le choix. C'est ça ou une mort sûr.


- D'accord. Approchez, les enfants.


Tous les enfants s'approchèrent, sauf Kenric, qui demanda à sa mère :


- Ça fait mal ?


-Non, lui assura Sophie; C'est comme un immense fourmillement dans tous ton corps.


- Kenric à peur, Kenric est un froussard, chantonna Médanna.


Kenric lui jeta un regard assasin.


- Eh, les enfants, mettez tous votre main en pile, ordonna M.Forkle


Les enfants lui obéirent. Il rajouta sa main, et soudain tous les enfants ressentir ce qu'avait prédis Sophie. Un immense fourmillement.


Chapitre 2 : Deuxième révélation

Tous les adultes présent dans la pièce regardait les enfants avec fierté et émerveillement. Tous, sauf un.


Emery appela à lui Slit.


Slit avait toujours été son préféré. Il lui donnait cadeaux et friandises, astuces et conseils... Personne ne savait pourquoi.


Emery commença à parler, les yeux perdue au loin :


« Lorsque je suis devenue conseiller, j'étais fier, mais un peu triste. Je ne pourrais jamais avoir d'enfants. Un jour, une femme infiniment belle, qui m'a proposer un marcher : elle aller avoir un enfant avec moi, et cette enfant sera confier à un couple, qui l’élèvera comme si c'était le leur.


Emery ne regardait plus au loin.Il regardait Keefe.


« Lady Gisela et Lord Cassius n’ont jamais été tes vrais parents, Keefe. Je suis ton père. Et je n'ai pas réussis à t'élevé dignement; Alors, je vais donner à mon petit-fils ma fierté. Mon pouvoir. Approche.


il mit ses main sur celle de Slit et lui "donna" son pouvoir.


Puis il prit son éclaireur et sauta.


Il était 15h30


Chapitre 3 : Dans les grandes plaines

- Bon, déclara M.Forkle. Il est tans d'y aller ! Nous avons une bataille à gagner!


- Mais qu'est-ce les grandes plaines, d'ailleurs ? Demanda-Sophie.


Ce fut Oralie qui se chargea de répondre.


- Les grandes plaines fut le lieux ou jadis les humains se battait contre les elfes. Depuis ce jour, nous avons garder cette endroit en souvenir. Malheureusement, nous n'avons aucun cristal de saut menant à cette endroit, et en fabriquer un prendrait trop de temps !


- Je peux m'y téléporter, moi, déclara Hélène, sauf que je ne suis jamais allé là-bas...


- Entre dans mes pensées, lui répondit Slit.


- Bonne idée !


A peine Hélène fut elle entré dans les pensé de Slit, qu'un fait incroyable se produisit. Leurs deux esprits se rejoignirent l'une l'autre pour formée un grands orbes doré qui tourbillonnait, éclairant leur pensée comme une rassurante lampe dans la nuit noir.


- OHHHH !!!!! S’exclamèrent les deux jeunes gens à l'unisson.


Sophie et Fitz échangèrent un sourire émut.


- Que voyez vous ? Demanda Sophie.


- Je vois, répondit lentement Hélène, je vois un grand orbe doré tourbillonnant.


Fitz lui dit d’une voix douce :


- Ma chérie, Slit et toi êtes apparentés ! Et d’une grande puissance !


- Très bien, interrompit M. Forkle, nous somme tous ravis, mais une guerre nous attends !


Tous les enfants le suivirent vers la falaise, s’accrochèrent à Hélène, et sautèrent.


Il était 16h moins dix.


Partit 4 : La bataille

Chapitre 1 : Avant la bataille

Quand il arrivèrent (après un roulé-boulé dans l'herbe verte), ils se retrouvèrent face au Invisibles. D'un air déterminé, ils les regardaient, certain de leurs victoire.


- Je vous préviens, annonça Lady Gisela, dans dix minutes, la bataille commence.


Hélène et ses amis se rejoignirent en cercle.


- Déjà chuchota Yann, on devrai se choisir un nom.


- Pourquoi pas l'équipe pailleté ? demanda Slora.


- Non mais vraiment, répliqua Clara, tu crois qu'on a envie de tes paillettes ?


- Et pourquoi pas... L'équipe victorieuse ? proposa Médanna.


- Oui ! Répondit Hélène, super idée ! Bon, ce qu'on va faire, c'est qu'on va former des groupes de deux et un groupes de trois : Yann et Slit, vous vous mettez ensemble. Vous vous occuperez plutôt de la défense, puisque vous êtes tous les deux psiniopathe ; Médanna et Kenric, vous allez plutôt vous occupez de l'attaque, vous avez des talents utiles pour ça ; et le reste, c'est à dire Slora et Clara, vous êtes avec moi. ça vous va ?


- Non, répliquèrent d'une même voix Médanna et Kenric.


- Pourquoi ? demanda Slora


- Il est un trouillard ! dit Médanna


- Elle est méchante ! répondit en même tant Kenric


- Vous n'allez pas vous disputez pour ça ! lança Clara, en levant les yeux au ciel


- Bon, vous avez finit, les petits ? demanda Lady Gisela d'une voix narguante.


- Ecoutez, reprit Hélène en chuchotant, on à pas le temps ! Chacun à ses groupes et les respectent, la discipline va nous permette de gagner ! Les romains utilisait beaucoup cette tech...


- Je vous préviens, reprit Lady Gisela, coupant court au long sermon d'Hélène, à zéro on attaque :


5 ! 4 ! 3 ! 2 ! 1 ! 0 !!!!!!!!!!!!!!!!!!!


Chacun se mit en position.


La bataille commençait.


Chapitre 2 : Le début de la bataille

La bataille bâtait à son plein. L'équipe victorieuse aurait put gagner depuis longtemps mais Médanna et Kenric, trouvant que leur petite querelle était plus important que la victoire sur les Invisibles, n'arrêtait pas de défaire leur action.


Si Médanna formait une vague d'eau pour la jeter sur Gethen, Kenric, d'une flexion de poignée, la rejetait sur Médanna, la déstabilisant.


Et si Kenric essayait d'Instiller sur ses adversaires, Médanna envoyait une lumière aveuglante dans ses yeux, l’empêchant d'Instiller.


Donc la bataille battait à son plein, quand les Invisibles effectuèrent une manœuvre déstabilisante, ce qui permit à Ruy de les enfermer tous sous cloches. Tous ? Non. Car Kenric et Médanna, se battant trop pour être emprisonner sous les dômes laiteux. D'ailleurs, pour une raison mystérieuse, Yann et Slit n'arrivèrent pas à les faire disparaître, le psiniopathe étant très concentré. Il fallait le déconcentré, et les seuls qui le pouvait était Kenric et Médanna.


- Kenric ! Médanna ! Je vous en supplie, aidez nous ! s'écria Hélène.


Le ton était tellement suppliant désespérer...


Kenric et Médanna se regardèrent.


Il était temps.


Finit les petites querelles.


Il fallait combattre.


Ensemble


Chapitre 3 : La fin de la bataille

D'un mouvement, Kenric et Médanna se redressèrent.


Médanna envoya une vague aveuglante de lumière dans les yeux de Ruy, tandis que Kenric, lui, instilla chez les Invisibles.


Clara pu donc casser les champs de force, et Yann et Slit emprisonner tour à tour Lady Gisela, Vespera, Fintan, Trix, Gethen, Ruy, Clarté et Gadget.


Les Invisibles avait perdus.


Epilogue

Keefe, la main tendrement posée sur l'épaule d'Emery, son père, parlait à celui-ci, d'une voix douce :


- Je suis si content que tu m'ai dit la vérité... Papa.


Emery ne répondit rien. L'amour se faisait sans parole. Pendant qu'il restait ainsi, Keefe fut intrigué par deux silhouettes au loin.


Celle des deux apparenté.


Celle de Hélène et Slit.


Lui, Keefe, avait aimé dans sa jeunesse Sophie.


Il l'avait aimé mais elle ne l'avait jamais sut.


Alors il était passé à autre chose.


Il avait aimer et épouser Maruca.


Il était heureux ainsi.


Oui, il était heureux, mais il n'avait jamais oublier son premier amour.


Et aujourd'hui, son fils faisait ce qu'il n'avait pas fait.


Keefe observa tendrement Slit et Hélène, les lèvres enlacés.

Advertisement