FANDOM


Cette page est un fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur' afin de préserver les droits de ce derniers.
Les seuls motifs de modifications acceptés sur cette page sont "Correction d'une faute de rédaction" ou "Correction d'une faute d'orthographe".

Merci de votre compréhension.

Bonjour à tous et à toutes, juste avant de commencer je voulais vous dire que c'est la première fois que j'écris une fanfiction, donc soyez indulgents x)

Au niveau de la publication je risque de ne pas vraiment être régulière et je m'en excuse.

Cette fanfiction se déroule après le tome 8 de Gardiens des cités perdues, donc SPOILERS pour ceux qui n'auraient pas encore tout lu.

Sinon : Keefe c'est le meilleur :D

Voilà, bonne lecture !

Chapitre 1 Modifier

La cheffe de la Brigade prodigieuse, la mystérieuse Mademoiselle F. ; Lady Foss-Boss ; le Colibri... tant de titres qu'elle détestait ou qui impliquaient énormément de responsabilités... Responsabilités qu'elle ne méritait pas ! Du moins, c'est ce que Sophie Foster pensait.

Pour elle, elle n'était que Sophie Foster, l'elfe qui avait été élevée par des humains, humains qui ne souvenaient pas d'elle (ou presque...) ; qui avait été détestée durant plus de la moitié de sa vie ; elle n'était que la blonde aux yeux marrons bizarroïdes, à cause de ses gènes calqués sur l'ADN d'alicorne ; elle n'était que le fruit d'une expérience génétique ratée, qui lui avait doté d'une multitude de pouvoirs qu'elle ne méritait pas. Pour elle, Sophie ne méritait rien. Ni les regards d'admiration qu'elle interceptait dans les couloirs de Foxfire, la prestigieuse académie elfique qui portait le nom d'un CHAMPIGNON bioluminescent, ni les formidables amis qui l'entouraient. Elle ne méritait pas d'être amie avec le formidable Technopathe et alchimiste Dex Dizznee, intelligent et talentueux ; avec la splendide Biana Vacker, Eclipseuse et conseillère de mode hors-pair ; pas plus qu'avec les intelligents et solidaires jumeaux Song, Tam et Linh, talentueux Ténébreux et Hydrokinésiste ; et encore moins avec le populaire Empathe à la splendide chevelure, Keefe Sencen.

Plongée dans ses pensées, occupée à remarquer toutes les incroyables qualités de se meilleurs amis, déterminée à se prouver qu'elle ne valait rien par rapport à eux malgré le fait qu'elle soit une Télépathe-Instillatrice-Optimisatrice-Téléportatrice-Polyglotte ; Sophie Foster hésita.

A la suite de l'énumération de ses amis..; elle ne savait plus si elle pouvait y ajouter Fitz Vacker.

Après avoir été vaincue, une énième fois, par ses ennemis jurés, les terrifiants Invisibles, elle avait passé plusieurs heures au chevet de son ami Keefe Sencen, plongé dans un coma dont personne ne savait quand il se réveillerait, à cause de Lady Gisela, sa propre mère, qui avait forcé un nouveau talent - inconnu de ses amis - à se manifester chez son fils. Finalement, Sophie était presque tombée d'épuisement, alors Elwin l'avait obligée à retourner chez elle et à se reposer.

Au lieu de ça, une fois à Havenfield, Sophie s'était enfermée dans sa chambre et avait pris tout le loisir de se critiquer et de se trouver tous les défauts possibles et inimaginables pour justifier cette nouvelle défaite.

En partie parce qu'elle cherchait à éviter de se plonger dans la culpabilité, en se disant que c'était de sa faute si Keefe était dans cet état, si ses amis avaient encore risqué leur vie, au risque d'avoir l'esprit brisé - elle frissonna en repensant à Alden, dont l'esprit avait été brisé de culpabilité pour le brise-mémoire effectué sur Prentice, une quinzaine d'années plus tôt.

Bref, Sophie s'éloignait. Personne ne la méritait, pas même Grady et Edalne Ruewen, ses parents adoptifs. P-E-R-S-O-N-N-E.

Pourquoi ?

Parce que Sophie ne pouvait pas être assortie. Jamais. Parce qu'elle ne connaissait pas l'identité de ses deux parents génétiques - enfin si, juste celle de sa mère : c'était la Conseillère Oralie. Mais vu l'effet que cela lui avait fait quand elle l'avait appris, cette haine qui était remontée alors qu'Oralie avait toujours éte gentille avec elle, hors de question qu'elle parte à la recherche de son père. Elle était bien décidée à suivre les encouragement de Bronte, lui disant de ne pas partir à leur recherche. Il avait tout à fait raison. Et tant pis si Sophie ne pouvait pas être assortie. Et tant pis si elle allait être reniée de la société elfique et qu'elle ne méritait l'honneur d'aucun garçon - ça, elle l'avait bien compris : Fitz le lui avait bien fait comprendre, en rompant avec elle. Ce que Sophie comprenait, la famille Vacker avait perdu tant d'honneur ces dernières années, pas besoin d'un malheur de plus avec Fitz, dont la petite amie ne pourrait être assortie. Cela allait loin au niveau du déshonneur.

Un sanglot s'échappa de la gorge de Sophie.

Elle savait que jamais elle n'arriverait à dormir.

Pourquoi avait elle continué de chérir ce béguin stupide ? Certes, elle avait été heureuse lorsqu'ils étaient sortis ensemble, Fitz et elle, mais ils n'avaient pas passé tant de temps que ça entre le moment où ils s'étaient mis ensemble et le moment où Fitz avait rompu. Sophie avait passé beaucoup de temps avec Keefe, menant des enquêtes ici et là, certaines assez stupides, en y repensant.

Keefe...

Le voilà qui était dans le coma. Et personne de saurait dans combien de temps on l'entendrait faire des blagues stupides à nouveau, ou s'auto-proclamer Lord Bellecoiffe, Lord Beaugosse ou des surnoms évoquant sa "grandeur". Non plus quand Ro le menacerait à nouveau de lui faire ingérer de bactéries ogres.

La porte de sa chambre s'ouvrit avec délicatesse et laissa apparaître la silhouette d'Edaline.

- Oh, tu es réveillée ?, demanda-t-elle. Je me doutais bien que tu n'arriverais pas à domir. Je sais que tu voulais être la première au courant, alors... Keefe s'est réveillé.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .