FANDOM



Cette page est une fanfiction, élaborée par un des utilisateur de cette communauté. Merci de ne pas la modifier, sauf autorisation de l'auteur afin de préserver les droits de ce dernier.
Les seuls motifs de modification acceptés sur cette page sont « Correction d'une faute de rédaction » ou « Correction d'une faute d'orthographe ».

Merci de votre compréhension.

Note de l'auteur : Salut j'ai crée cette Fanfiction sur un coup de tête alors j'espère qu'elle vous plaira ! Bonne lecture ! (TatieRo24)


Chapitre 1 : ToiModifier

 

 

Sophie était sous le panacier de Calla , comme a chaque fois que quelque chose n’allait pas. Et cela n’allait pas. Pas du tout. Sophie avait reçu ses listes et en première place il y avait un nom. Le nom de la personne qu’elle ne voulait plus jamais voir . De celui qu’elle n’aimait  plus. De celui qui l’avait rejeté car elle ne pouvait pas être assortie Au sommet de sa liste était écrit Fitz Vacker. Sophie s’arracha un cil. Elle tourna son regard vers le second nom de la liste.  Ce nom . Ce nom qui la faisait rêver. Quelques semaines plus tôt elle n’y croyait pas  ce n’était pas possible , elle ne pouvait l’aimer lui . Et pourtant elle avait dû se rendre à l’évidence . Elle l’aimait. Elle aimait Keefe Sencen .

Des bruits de pas allant vers le panacier lui parvinrent . Sophie ne leva pas la tête elle savait qui c’était . C’était celui inscrit au sommet de sa liste. C’était       Fitz Vacker.

-       Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda Sophie sans relever la tête . Elle connaissait déjà la réponse .

-       Je suis venu voir tes listes , Biana m’a dit  que tu les avait reçus .

Sophie tenta de les lui cacher mais il les avait déjà saisies .

-       Oh mais c’est parfait ! Je suis le premier !

-       Fitz …

-       Quoi ? Demanda Fitz

-       Je ne t’aime plus

-       Comment ça tu ne m’aimes plus ? demanda-t-il agressivement

-       Écoute Fitz ça fait un an qu’on a rompu  et j’ai tourné la page depuis .

-       CE N’EST PAS MOI QUI T’ES LARGUÉ C’EST TOI QUI M’AS DIT QUE TU NE VOULAIS PLUS DE MOI !

-       A non mais la tu exagère ! TU M’AS LARGUÉ PARCE QUE JE NE POUVAIS PAS ETRE ASSORTI AVEC TOI ! TU NE T’INTÉRESSE QU’A TA PETITE PERSONE ! JE NE T’AIME PLUS ! ET TU PEUX TOUJOURS COURRIR !

-       TU AS LES OREILLES BOUCHÉS OU QUOI ! C’EST TOI QUI A M’A PLAQUÉ !

-       ET IL COMMENCE A MENTIRE! NON MAIS JE RÊVE TU ME REJETE QUAND TON PETIT STATU DE NOBLE EST EN DANGER MAIS  DÈS QU’IL EST EN SÉCURITÉ , LÀ ÇA Y VA !

     Sophie le gifle.

-       AH C’EST COMME ÇA ? ET BIEN JE PARS ET JE TE SOUHAITE BONNE CHANCE AVEC LORD GRASSCOIFFE lance Fitz , nan mais  vraiment je vois pas ce qu’elle lui trouve , grommela-t-il pour lui-même .

Puis il sauta.

Sophie éclate en sanglots

C’est comme ça que Keefe la trouve, 5 minutes plus tard en larmes, recroquevillé .

-Hé Foster qu’est-ce qui se passe lance-t-il

Sophie lui explique ce qui s’est passé sans parler de ses sentiments pour lui

- Aller Foster , Fitz c’est de la crotte , Il n’aurait quand même pas le culot de gâcher l’après-midi de ma mystérieuse Mlle F . Viens je vais te monter mon coin secret

Ils sautèrent . Le paysage était magnifique . Ils étaient sous un arbre majestueux aux feuilles vert foncé et au tronc noueux , sur une colline . Une rivière serpentait sur le plateau en produisant un son cristallin.  Ils avaient une vue imprenable sur la vallée en contrebas. Des moutons brouettaient l’herbe fraiche.  La rivière devenait une cascade puis un lac bleu glacier. Comme les yeux de Keefe , remarqua Sophie.

-On est où ? Demanda la télépathe

- Quelque part dans…Comment les humains appellent cette montagne ?

-Les Pyrénées, les Alpes ? Hasarda la polyglotte

-Oui c’est ça ! les Alpes ! Bon trêve de sérieux, le dernier arrivé en haut de l’arbre est un muscarpeau desséché ! lança Keefe

 Alors commença la meilleur après-midi de Sophie

 Il plongèrent dans le lac se douchèrent sous la cascade se séchèrent au          soleil , se poursuivirent  sur la colline puis s’allongèrent dans un champs . Ils        avaient joué toute l’après-midi et le soleil se couchait déjà . L’histoire avec Fitz lui était totalement sortie de la tête, Keefe avait su la divertir .

-       Foster … J’aime une fille .

-       Ah oui ? Et qui est-ce  ?Demanda sèchement Sophie avec un accent de jalousie très prononcé . Oh et puis mince ! Gémit Sophie avant d’éclater en sanglot . Celui qu’elle aimait en pinçait pour une autre . Elle ne serait jamais heureuse avec celui qu’elle aimait . Son cœur était en mille morceau .

-       Sophie… Regarde-moi… Keefe la pris par les épaules pour la forcer a lever la tête. C’est toi…

Sophie ne compris pas tout de suite .

-Moi ? Dit elle d’une toute petite voix tremblotante.

-Oui toi , répondit Keefe en plongeant son doux regard  dans les yeux de Sophie.

Alors , doucement Sophie laissa le bonheur grandir en elle .

-C’est moi. Dit-elle comme pour se convaincre . C’est moi.

-C’est toi . Répondit Keefe comme en échos. C’est toi.

Puis leurs lèvres s’effleurèrent. Ce fut leur premier baiser 

 

 

Chapitre 2 : Comme si de rien n'était

 

 

Le lendemain Sophie se rendit à Foxfire ou ses amis l’attendaient . Biana et Dex se tenaient la main . Depuis qu’ils étaient ensembles ils ne se lâchaient plus . Sophie se plaça a côté de Keefe . Ses ami les dévisageaient . Sophie rougit

-Qu’est-ce qu’il y a ? Demanda Sophie

Keefe l’entraina a l’écart du groupe

- Tout Foxfire est au courant de nous deux , Fitz l’a dit a Biana qui l’a dit aux jumeaux et à Dex qui l’a laissé échapper au triplés qui l’ont dit à tout le monde . lui répondit Keefe  .

-Génial , et moi qui espérait un petit couple tranquille sans problèmes et sans personne qui nous dévisage… J’ai été bien naïve…

Fitz qui se tenait un peu plus loin leur lança :

-Bon vous avez pas fini avec vos messes basses ?

- On arrive ! Dirent il en chœur

- Quel petit couple parfait ! s’exclama Biana , Vous êtes vraiment trop minions ! Je voudrais bien faire une soirée Pyjama…

-Oui se serait bien approuva Dex

- De toute façon Dex est toujours d’accord avec Biana, les taquina l’empathe 

-Yes ! on va inviter tout le monde ! Donc il y aura Sophie , Keefe , Dex , Tam, Linh, Marella, Fitz  et moi , ça fait …  1 2 3 … 8 personnes ! Calcula Biana

-A ce soir !

 

*

 

*        *

 

 

Tam arriva en même temps que Fitz et Biana, Linh était en train de se préparer .  Biana commença par les relooker Quand Fitz revint il avait une mèche Bleu-vert  et un costume assorti qui faisait ressortir ses  yeux . Tam , lui refusa que l’on change ses cheveux mais il accepta la veste noire que Bina lui tendit. Une fois que tout le monde fut relooké ,ils s’assirent

-Qu’est-ce qu’on fait ? Demanda Fitz

- Je ne sais pas… Oh je sais ! on pourrait faire un camping dans le jardin ! S’exclama Sophie.

- Un camp quoi ?

-Un camping c’est le fait de manger dehors autour d’un feu et de dormir dans des tentes.

-Ça l’air cool ! Je vais demander aux gnomes d’installer des tentes, lance Biana avant de sortir en courant.

- Oui  et on pourras faire des bananes flambées , Foster m’en a parlé et ça a l’air dément !

 

En attendant que les gnomes aient finis de fabriquer leurs abris, ils jouèrent à la conquête, puis, quand ils eurent finis se regroupèrent au coin du feu pour assister au coucher de soleil en mangeant des légumes au gout de saucisses grillées et les fameuses bananes flambées de Sophie. Marella  proposa alors de faire un jeu de son invention : les règles étaient très simples : chaque personne pioche un papier où il est écrit un gage et doit le faire, sans joker possible. Ils écrient donc les différents gages puis commencèrent le jeu :

 

-A ton tour Tam-Tam ,lança Keefe

Tam lui lança un regard noir , il détestait ce surnom

-Aller Tam pioche le papier ,fit Linh

-Ok c’est bon j’y vais

Tam piocha le papier :

 

Tu dois embrasser sur la bouche ton voisin de droite

 

Il regarda à droite , son voisin était Fitz

-Alors tu dois faire quoi ?Demanda Marella

-Embrasser sur la bouche mon voisin de droite , donc Fitz , répondit Tam

- Tu as de la chance Mister Frangette si tu devais embrasser ma copine je t’étranglerais avant même que tu es posé tes lèvres hideuses sur les siennes .

Le ténébreux tourna la tête et toucha du bout des lèvres la bouche de Fitz

-A toi Lord Grassecoiffe , dit Tam   

La soirée continua , ils se mirent deux par tentes , Keefe et Sophie dans la première tente , Dex et Biana dans la deuxième ,Marella et Linh dans la troisième et Tam et Fitz dans la dernière , les amis s’étaient installés près du lac , Tam et Fitz étaient près de la foret . Dex sortit un objet de sa poche :

-C’est quoi demande Biana

-je l’ai appelé l’ empanterne , c’est une lanterne qui change de couleur au grès de nos humeurs .

-Trop bien ! s’extasia Linh tu l’allume ?

L’empanterne s’éclaira de jaune , la couleur de la joie .

-J’aimerais bien vous faire écouter de la musique humaine mais je n’ai que des écouteurs … Dit Sophie

-Je pourrais modifier l’empanterne pour amplifier le son ! il faudrait que je déplace ce câble ici que je rajoute un fil de cuivre connecté a ton IPod…Voilà ! je crois que ça fonctionne !

- Merci Dex ! lui lance Sophie, alors qu’est-ce que je vais vous faire écouter…

La soirée se termina à 00h00 , sur un son de Katy Perry ,et ils allèrent se coucher .

 

Mais Tam n’arrivait pas à dormir . Ce n’était pas la faute de Linh et Marella avec leur bavardages incessants mais de ce baiser , celui qu’il avait échangé avec Fitz plus tôt dans la soirée . Ce n’était qu’un jeu certes mais … il avait ressenti un sentiment qu’il n’avait jamais ressenti auparavant , cela ressemblait à de l’amour… Mais ce n’était pas possible d’aimer un garçon n’est-ce pas ? Pourtant il doutait … il regarda Fitz qui dormait , il était si beau … Mais cela ne voulait pas dire qu’il l’aimait… Il trouvait Linh belle mais il ne l’aimait pas d’amour… Il posa ses yeux sur ses lèvres bien dessinés, il n’avait qu’un geste à faire , celui qu’il avait fait plus tôt , à la lueur du feu de camps, qu’un geste à faire pour l’embrasser… Puis il dut se rendre à l’évidence : il aimait un garçon et ce garçon était Fitz. Ce dernier se réveilla tandis que le ténébreux le regardait .

 

-Qu’est-ce que tu regardes ? Tu me mate ?Demanda Fitz troublé

-Rien…Je… Non… enfin…Je…Viens dehors il faut que nous parlions , bégaya Tam

Ils sortirent

-Dans la foret , il faut que personne ne nous voit

- Mais qu’est-ce qu’il y a  enfin ? s’énerva Fitz

-Chut moins fort… Je…Je crois que …

-Vite j’ai pas toute la nuit

-Eh bien …je… je pense… enfin je crois que…

-Que tu crois quoi ? Vas y crache le morceau !!

-EH BIEN VOILÀ JE CROIS QUE JE T’AIME  !! Cria Tam avant de partir en courant

-Que tu quoi ? demanda Fitz, interloqué. Mais c’était trop tard, le ténébreux était parti.

-EH mais qu’est-ce qui ce passe ici ? demanda Marella, toujours en quête de ragot.

-Rien ,rien lui répondit Fitz, tu diras au autres que je suis partit à la maison parce qu’il faisait trop froid.

-Ok, je leur dirais, murmura Marella, perplexe.

 

Et Fitz rentra chez lui dans sa chambre et se blotti dans son lit, il avait besoin de réfléchir…

Les garçons ne peuvent pas aimer d’autres garçons , c’est impossible  ce n’est pas dans la nature des elfes … Mais… Non ce n’était pas possible… Il ressentait un malaise envers Tam car le surlendemain on était Lundi et le Lundi Tam était à coté de Fitz en Histoire des elfes … Il décida de ne plus y penser et de voir demain quand ses idées seraient plus clair ,en attendant il ferait comme si de rien était .

 

 

Chapitre 3 : Bleu

 

Sophie se réveilla blottie contre Keefe qui dormait encore . Elle se dégagea doucement de l’empathe pour aller dehors . Elle regarda si ses amis était réveillé mais ils dormaient tous . Quand elle arriva a la tente de Tam et Fitz, elle passa la tête dans leur tente , un tas de couverture était sur le côté , sans doute Tam mais la place de Fitz était vide .

La voix de Marella lui parvint :

-Il est parti parce qu’il avait trop froid.

-A ouf j’ai cru que les invisibles avaient encore fait un sale coup . Fit l’optimisatrice , ça me rassure

-On réveille les autres ? Demande Marella

-Ok je m’occupe de Tam et de Keefe et toi de  Dex et de  Biana

-Dac’

Sophie entra dans la tente de Tam elle souleva la couverture ,mais sous la couverture personne .

-Venez Tam n’est pas là ! Appela Sophie

Alors tout le monde accourut , Linh alla voir si Tam n’était pas rentré  et les autres le cherchèrent dans le bois . Linh arriva toute essoufflé . Sophie espérait de tout son cœur que Tam était rentré chez lui , elle écouta :

-Tam est rentré mais il est enfermé dans sa chambre et refuse de sortir ,expliqua l’hydrokinéiste .

Un murmure de soulagement parcourut les amis

-Bon je propose  qu’on range les tentes puis qu’on aille voir Fitz pour lui demander si il sait ce qui s’est passé avec Tam .

-On y va ?

 

 

*

 

*          *

 

Fitz avait dormi a peine 1h , il essayait de se rendormir quand il entendit des bruits de pas montant vers sa chambre .Keefe passa la tête par la porte :

-Salut petit géni ! Il parait que tu nous a faussé compagnie cette nuit , est-ce que se serait parce que tu n’apprécies pas notre présence  ?

-Laisse moi , grommela Fitz , j’essaye de dormir

-Oh j’avais raison ! Il ne nous aime pas ! Joli cœur ne nous aime pas ! Ça alors …

-Pars, dit froidement Fitz

- Attends , Fitzy-Fitzou , j’ai quelques questions a te poser sur Mister Frangette qui nous a aussi faussé compagnie hier

Ce fut la goutte d’eau qui fit déborder le vase :

- LACHE-MOI !ET NE T’AVISE PAS DE REVENIRE AVANT LONGTEMPS !

-C’est bon si le petit Fitzou le prend comme ça … J’y vais …

-DÉGAGE !!!!!!!!!!!!

Fitz fit mine de se lever

-Dac ‘ j’y vais , lance l’empathe avant de tourner les talons

Le télépathe soupira , enfin parti … Keefe passa devant la porte pour la refermer

-AAAGRRRHH !!!!!!!! Hurle Fitz

 

*

 

*          *

 

 

-Je n’ai pas tout compris mais j’ai appris une information capitale, Raconta Keefe a ses amis un sourire suffisant scotché a ses lèvres

-A bon ? S’étonna  Linh

-Bien sûr, répondit l’ empathe, je pense que cette information pourra tout changer et…

-C’est quoi cette information capitale  Keefe? le coupa Marella

-Il est fatigué et ne veut pas que je rentre dans sa chambre, Lâcha l’intéressé, vous avez peut être entendu notre échange hum…Comment dire…

-Tu parles ! s’exclama Dex, on a entendu les cris du p’tit géni alors qu’on est je ne sais combien d’étages plus bas !

-En même temps tu n’était pas le plus qualifié pour lui demander avec ta façon de tout tourner à la rigolade … Rétorqua Sophie

-C’est bon j’ai compris , j’aurais dû vous demander avant d’y aller, c’est bon , vous êtes contents ?

-Oui très, Keefe mon frère est enfermé dans sa chambre donc on ne peut pas faire sortir Tam de la sienne, résultat,  on a deux garçons enfermés dans leurs chambres , je suis très satisfaite , ironisa l’éclipseuse .

-Bon je propose qu’on aille voir Tam , mais cette fois-ci c’est moi qui y iras le voir d’accord ? demande Linh

-Ok, répondirent la bande

-Sophie, tu peux nous téléporter si il te plait ?Demanda Dex

-Si vous voulez , répond l’installatrice

-Je ne crois pas que l’on peut vouloir sauter dans le vid… ,remarqua Marella avant de chuter de 50m d’un coup

En parlant Sophie les avait fait léviter a 500 m du sol   

-Un AAAAAAAAaaaaaaaaaaah !!!! collectif fit fuir les oiseaux au alentours quand Sophie lâcha la lévitation

 

*

 

*        *

Tam pleurait , ce qui ne lui arrivait presque jamais, pleurer était pour les faibles. Il pleurait son amour impossible,  la honte quand il irait a Foxfire , quand il serait en présence de Fitz … Ah Fitz … Qu’il était beau …Pourquoi tout n’était jamais simple ?

Des coups retentirent a la porte , le tirant de sa rêverie :

-C’est moi Linh ! Ta sœurette d’amour ! Qui a cassé l’Atlantide et qui l’a réparé ! Houhou Tam ! Mon frérounet ! Ouvre ! S’il te plait …

- Pars !

-Dit moi au moins ce qui ne va pas

-Tu ne comprendrait pas, pars

-Est-ce que je ne t’ai pas compris une seule fois ?

-Oui

-Quand ?

 -Une fois , quand j’étais amoureux de Biana

-Oui mais l’amour c’est différent

-Non c’est la même chose

-Alors ton problème c’est … l’amour ? Merci ! Fit Linh avant de partir.

Un cœur d’eau se format dans les airs, puis il disparut

Tam se pris la tête entre les mains, Il fallait espérer que Linh garderait ça pour elle .

*

 

*          *

-J’ai deviné pourquoi mais c’est personnel donc je vais essayer d’en parler avec lui mais je ne pense pas qu’il aimerait qu’on le sache. Expliqua l’Hydrokinéiste

-Étrange… Mon très cher Mister Frangette nous cache quelque chose…

-Keefe , le coupa Linh , je sais que tu ne porte pas mon frère dans ton cœur mais ce qu’il traverse est difficile alors laisse le tranquille .

-Ok, très bien, fit Keefe en levant les main en signe de soumission, je ne ferais plus mes petites blagounettes de très grandes qualités 

-Keefe , dit Linh , une boule d’eau de la taille d’un poing se formant dans sa main comme un avertissement .

-Je ne vois pas de quoi tu parles, fit Keefe en croisant les doigts derrière son dos .

La boule d’eau fusa dans les air et vint frapper Keefe au torse

-Hé ! j’ai rien fait ! pourquoi tu me fais ça ?

-Tu le sais très bien. Bon on peut continuer ? Si Môsieur  a fini de faire le clown ?

-J’ai fini . Répondit très calmement Keefe avant de donner un coup de coude a Dex  et de lui glisser :

- Les filles c’est plus ce que c’était

Biana , Sophie et Linh lui lancèrent un regard noir .

-Bon… heu … qu’est-ce qui pourrait les faire débouder ? Demanda Keefe, EUREKA ! Je suis un géni !!!!!!!!

-Ah bon ? Depuis quand ? Demanda Marella en feintant l’innocence,

-Depuis toujours !!

-Ah oui ? Je suis outré qu’on m’ai caché ça ! s’exclama la pyrokinéiste

-Bon c’est quoi ton idée Keefe ? Fit Linh exaspéré

-Une idée de génie : UN CALIN GÉNÉRAL!!! Sans mes parents de préférence.

L’hydrokinéiste forma une deuxième boule d’eau, de la taille d’une boule de bowling :

-La première ne t’as pas suffi ? Le menaça-t-elle en désignant de la tête l’eau qui maculait le torse de l’empathe tout en jonglant avec son projectile

Keefe la défia du regard

-Un empathe contre une hydrokinéiste : le combat n’est pas juste.

-Oh je sais ! Vu qu’il sont partis vers la même heure peut-être que ça a un rapport !S’exclama Biana coupant cour a leur duel

-C’est vrai maintenant que tu le dis ça parait évident ,fit Dex

-Comme par hasard Dexouchou est d’accord avec Bianouchou, remarqua Keefe

-Tu ne pourrais pas nous dire quel est le problème de Tam ? S’il te plait…implora Sophie en ignorant la pique de Keefe

-Non ça ne peut pas avoir de rapport , ce n’est pas possible , lui répondit l’Hydrokinéiste

-Je pense que nous ne parviendrons a rien le ventre vide. Je propose que tout le monde rentre chez soi et que l’on se donne rendez-vous demain après les cours à Havenfiled , OK ? Proposa Sophie

-Oki daki ma Lady foss-boss à moi !Lança l’empathe

Sophie soupira :

-A demain tout le monde !

 

Une fois tout le monde partit, Linh s’assit . Elle pensait a ce qu’elle avait deviné de Tam , elle pensait que le ténébreux et Fitz étaient fâchés, pour une raison d’amour , ils devaient tous les deux être amoureux de la même personne , cela ne pouvait être Sophie car sinon Fitz serait aussi fâché avec Keefe , cela ne pouvait être Biana pour la même raison , cela ne pouvait être elle car Tam était son frère , ce qui laissait Marella , Stina mais c’était peu probable vu le peu d’intérêt que lui attachait les garçons , Maruca pour les mêmes raisons et a y bien réfléchir , Tam n’avait pas l’air d’aimer Marella .Elle décida d’y repenser plus tard , en attendent elle rentra chez elle .

 *

 

*          *

 

Fitz sortit doucement de sa chambre , il était seul , Biana était avec ses amis, Alden en mission et Della en séance  shopping à Atlantide . Le télépathe se rendit dans le bureau de son père , il y prit un objet , ses mains tremblaient, un filet de sueur coulait sur son front, il l’essuya du revers de la main , il hésitait , devait-t-il le faire ? Oui , pour être sur , pour être sur qu’il ne faisait pas une grosse erreur , l’erreur de sa vie. Il brandit l’objet à a lumière, l’objet était un éclaireur, un éclaireur bleu, bleu comme celui qui conduit au cités interdites .

 

 

Chapitre 4 : Sourire

 

Biana sortit son transmetteur

-Il n’est pas là ! Expliqua Biana

-Comment ça il n’est pas là ?Demanda Sophie

-Il n’est pas dans la maison

-Il est peut être sorti dans le jardin ou allé voir l’un de nous ?

- Non j’ai hélé Dex, Linh, Keefe et Marella mais il ne l’ont pas vus

-Tu a essayé Stina et Maruca ?

-Qu’est-ce que tu crois que Fitz irais faire chez elles ?

-Je ne sais pas j’ai dit ce qui me passait par la tête

-Bon on a plus qu’a espérer qu’il soit juste allé faire un tour et qu’il rentreras bientôt.

-Oui j’espère .

Biana coupa la communication, elle n’en pouvais plus des caprices de son frère et de ses disputes incessantes, il était le petit chouchou le petit géni … Soudain, elle se leva et marcha vers le bureau d’Alden, elle vit que là ou aurait du se trouver l’éclaireur pour aller vers les cités interdites il y avait un trou et il manquait un obcurateur

 

*

 

*          *

 

Fitz apparut devant la maison d’Amy, il essayait d’être discret malgré son obscurateur. Il escalada la façade jusqu’à la fenêtre  d’Amy où il toqua pour attirer son attention, il du répéter la manœuvre plusieurs fois car elle écoutait de la musique dans son casque. Quand elle le vit elle étouffa un cri de surprise , elle se leva ouvrir la fenêtre :

-Qu’est-ce que tu fais là, chuchota-t-elle, mes parents sont en bas, si ils te voient ça risque de leur faire retrouver leurs souvenirs et je serais contrainte de les voir encore une fois perdre leurs souvenirs , d’autant plus que les passants peuvent toujours te voir, viens entre avant que cela n’arrive.

-J’ai un obscurateur, et je suis aussi très content de te voir .

-Mais tu l’a désactivé pour que je puisse te voir, qu’est-ce que tu es venu faire ici ?

-J’aimerais te poser quelques questions, tu n’as pas un coin tranquille comme un parc, ou nous pourrions discuter à l’abris des regards ?

-Retrouve moi en bas, lui lança Amy en enfilant un sweat  à capuche .

Un fois en bas elle le fit passer par un dédale de rues certaines petites, sombre et peu fréquentés, d’autres larges et bondées, ils passèrent par-dessus un muret et ils se retrouvèrent dans un petit parc à l’abandon.

-Tu disais ? demande Amy

-Je…Enfin c’est…compliqué…Je…enfin je crois que…quejaimequelqun…

-Tu es amoureux de quelqu’un ? fit Amy incrédule. Si c’est le cas pourquoi n’as-tu pas demandé de conseilles à Biana, Sophie ou à un autre elfe,  pourquoi risquer le bannissement ?

-Je te l’ai dit, c’est compliqué, la personne m’aime mais ce n’est pas possible qu’elle m’aime …

-Qui t’aime ? le coupa Amy, si tu ne me le dit pas je ne peux pas t’aider.

-Tam. Je sais que ça peut paraitre impossible mais…

-C’est normal, le coupa Amy, chez les humains ça se fait, ce n’est qu’une minorité de ma population mais ça se fait .

-Ah mais… Comment savoir si je l’aime ?

-Écoute ton cœur.  C’est la seule chose que je peux te dire, il faut que je rentre et toi aussi, sinon nos parents vont s’inquiéter.

-Au revoir, fit Fitz

-Bye, lança Amy

Fitz sauta

-Je ne m’y habituerait jamais, murmura Amy pour elle-même, avant de prendre le chemin du retour.

 

*

 

*            *

 

Quand Fitz se matérialisa a Everglen, Biana l’attendait :

-Où était tu ?

-Tu le sais sinon tu ne serais pas là .

-Oui je sais que tu es allé dans les cités interdites mais je ne sais pas pourquoi .

-Je suis allé voir Amy, j’avais besoin de conseils .

-Des conseils sur quoi ? Ça a un rapport avec Tam n’est-ce pas ?

-Oui, soupira Fitz, résigné

-Et en quoi ?

-S’il te plait arrête ton interrogatoire, c’est personnel

-Je suis ta sœur, je sais tout de toi, de tes histoires d’amour, tout.

Au mot « amour » Fitz tressaillit

-Tu ne sais rien de mes histoires d’amour, crachat-il

-C’est l’amour, n’est-ce pas ?

-Je t’avais dit d’arrêter de me poser des questions, gémit le télépathe

-Écoute Fitz, dit calmement Biana, je veux bien garder ton saut dans les cités interdites pour moi, je leurs diraient que tu es allé te balader mais tu ne pourrais pas me dire quel est la raison pour laquelle vous êtes tous les deux enfermés ou au moins le faire sortir ?

-Non

-Tant pis 

 

Le télépathe monta dans sa chambre et Biana appela ses amis pour leur dire que Fitz était juste allé prendre l’air.

 

Une semaine plus tard Fitz,  après avoir longuement poser le pour et le contre il demanda a Della :

-Si quelqu’un qui ne devrait pas t’aimer t’aime et que tu n’est pas censé l’aimer non plus, que ferais-tu ?

-J’écouterais mon cœur et si il me dit que j’aime vraiment cette personne, même le mal-assortiment ne saura pas briser mon amour

-Merci, fit le télépathe

Il savait ce qui lui restait à faire .

 

Il lui faudrait d’abord s’excuser à Sophie puis il irais voir Tam…

772D5A66-7034-4B7F-8DE5-1C1344BD29E9
Fitz Vacker Color-0

 

*

 

*         *

 

-Aaaaaagrrrrrhhhh !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Quand Fitz arriva à Havenfiled Sophie essayait de faire avaler à Verdi un légume au gout de betterave. Verdi se débattait comme un fou, Sophie le pris par les crocs et jeta le légume a l’intérieur, l’installatrice sauta du dos ce Verdi et vit Fitz

-Ah… C’est toi … constata-t-elle

-On peut parler ?

Sophie soupira :

-Si tu veux, viens on marche

-Tu sais l’autre fois… Quand tu as reçu tes listes et que j’ai…

-Oui je m’en souvient et si c’est pour me demander si j’aime toujours Keefe c’est oui et je ne t’aime plus. Donc si c’est de ça dont tu veux parler c’est dehors, dit-elle en montrant un porte imaginaire, je regrette notre amitié passé mais tu ne fais rien pour alors…

-Stop ! Désolé mais tais-toi . Je suis venu pour m’excuser et je regrette ce que j’ai fait. Je suis venu ici de mon propre chef, alors pardon…Je me suis rendu compte que j’aimais une autre personne et que je ne t’avais jamais vraiment aimé . Alors encore un fois pardon

-Je te pardonne Fitz, mais a une condition

-Oui ?

-Tu ne me traiteras plus jamais comme une moins que rien d’accord ? 

-Tu ne me demande pas qui est cette personne ?

-Promet d’abord

-C’est promis

-Pour revenir à la personne mystère si tu veux me le dire tu le peux mais tu n’es pas obligé

-C’est… c’est Tam…

-Ah… tu lui a dit ?

-Tu ne t’étonne même pas ? Et non je vais le faire, je tenait a m’excuser avant

-C’est monnaie courante chez les humain…Allez vas-y, ne le fait pas attendre

Fitz sourit, ce qu’il n’avait pas fait depuis longtemps

 

 

 Chapitre 5: Ce Vendredi

 

 Tam ruminait de sombres pensés, Pourquoi avait-il dit à Fitz qui l’aimait ? Qu’est-ce qui l’avais pris ? Quelqu’un toqua

-Je croyais pourtant avoir été bien clair ? Personne ne rentre !

-C’est Fitz… fit la voit que le ténébreux aimait tant

-Ah…Entre…

-Je… tu sais j’ai bien réfléchi à ce que tu m’a dit… tu sais…

-Oui

-Et je…Je crois que… que je t’aime aussi …

Les deux garçon s’approchèrent timidement et s’embrassèrent quand ils s’éloignèrent, ils étaient tous rouge.

- On le dit aux autres ? demande Tam en triturant sa cape

-Comme tu veux

-Je préfère attendre un peu…

 -D’accord, fit Fitz, l’air soulagé, bon bah… J’y vais bonne soirée !

 

*

 

*          *

 

 

-Alors comment ça s’est passé ? Lança Sophie en voyant Fitz arriver

-Bien, dit-t-il

-Mais encore…l’encouragea-t-elle

-Lui aussi, Lâcha le télépathe

-Mais c’est super ! s’exclama la polyglotte, tu compte le dire aux autres quand ?

-On ne sait pas encore…Mais…Comment vont- ils réagir ?

-Je ne sais pas. Je pense qu’au début ils ne vont pas vous croire puis ils vous accepterons comme vous êtes, car se sont de vrais amis. Mais les autres elfes par contre…Il faudra vous attendre a être jugé et considéré comme des sans talents triplés et mal-assortis.

En effet les elfes qui ne discriminaient pas les couleurs de peaux méprisaient les sans-talents et les naissances multiples. Plus l’optimisatrice passait de temps dans les Cités Perdues plus l’image du monde pacifique qu’elle s’était faite en arrivant lui semblait irréaliste.

-C’est pour sa que je veux attendre, expliqua Fitz en se mordant la lèvre, déjà qu’avec les ruches trolles et Alvar la réputation de notre famille s’effondre alors un mal-assorti

-Oui, c’est sur que ça ne va pas être facile, soupira Sophie mais rien ne vous oblige a le dire tout de suite.

-J’aimerais quand même ne pas trop trainer pour ne pas qu’il se sentent mis à l’écart

-D’accord tu as raison. Sinon je ne sais pas toi mais moi je croule sous les devoirs, tu veux qu’on les fasse ensemble ?

-Ok on rentre à l’intérieure ?

 

 

*

 

*          *

 

 

Une semaine plus tard, une Linh décoiffé les yeux bouffis de sommeil ouvrit la porte

-Salut ! Qu’est-ce que tu fais la une heure si matinale? demande Linh étonné

-Je viens voir Tam

-Ok mais pourquoi si tôt ? Et pourquoi tu es le seul dont il accepte la visite ?

-Pour faire parler les petites filles

-Oh, arrête je ne suis plus une petite fille, Je te signale que je n’ai que deux ans de moins que toi, rétorqua Linh

-Bon tu me laisse passer ? La pressa Fitz

-Oui vas y, entre, céda l’hydrokinéiste à contre cœur

-Ah bah tu vois, c’est pas si compliqué !

Le télépathe franchit la porte

-Tam ? Lança il

-Ici, répondit le ténébreux  en entrouvrant la porte juste de quoi laisser passer son petit ami

-Il faut qu’on parle tu n’as pas un coin tranquille ou on peut discuter sans être dérangé ? Fit Fitz en lançant un regard plein de sous-entendu a Linh qui était toujours la a les regarder

Linh fit volte-face :

-C’est bon je pars, pas besoin de me regarder comme ça !  

-Je préfèrerais quand même aller dehors 

-Suis-moi, lâcha Tam en l’emmenant au luminateur, tu veux aller où ?

-Je ne sais pas, juste un endroit tranquille

Les garçons avancèrent dans le rayon lumineux. Ils étaient sur la crête d’une montagne le paysage était assez beau.

-Au moins on seras tranquille, Constata Tam

-oui…

-Tu voulais me dire quoi ?

-Peut être que je voulais juste te voir, comme tout petit ami qui se respecte.

-Je sais que tu dois me dire quelque chose Fitz,  je ne suis pas dupe, rétorqua le ténébreux

-D’accord : il faut leur dire.

-Pourquoi, pourquoi ne pas attendre ?

-On ne fait que ça : attendre, ça fait une semaine, il faut leur dire, sinon ils se sentirons mis à l’écart, trahis, même si leur annoncer va être très dur…C’est une chose à faire.

-Justement une semaine, ce n’est rien ! Avec Sophie vous êtes resté en couple pendant combien de temps ? Et pourtant votre relation ne s’est même pas officialisé

Au nom de Sophie Fitz grimaça

-Ne la mêle pas à ça, avec elle c’était différent

-En quoi c’est différent ?C’est une fille, c’est ça ? répliqua Tam avec véhémence

-S’il te plait écoute moi, je ne veux pas faire la même erreur qu’avec Sophie, je ne veux pas me disputer. Si tu préfère attendre un peu on pourra mais d’ici une semaine il faudra le faire .

-D’accord, céda Tam, dans trois jours, ce vendredi.

-Dans trois jours, ce vendredi.

Puis ils s’étreignirent.

-Tu m’as manqué, s’étrangla le garçon au pointes argentés.

-Toi aussi

 

 Chapitre 7: Pourquoi ?Modifier

-C’est décidé on va le dire vendredi mais je pense qu’il faut d’abord prévenir mes parents car…Je ne sais pas j’ai l’impression qu’ils doivent être prévenus avant que la famille Vacker perde tout de sa noblesse. Et qu’elle aura un fardeau de plus, moi.

-Tu n’est pas un fardeau Fitz, dit doucement Sophie.

-Peuh ! Qu’en sais-tu ?

-Je te connais bien plus que tu veux le croire

Une voix familière retentit :

-La team Fitzphie existe toujours ? Je croyais cette team était finie depuis que Mister Avery avait …Enfin … Vous m’avez compris quoi…

Keefe, car c’était bien lui faisait allusion à la séparation de Fitz et de Sophie survenue quelques mois plus tôt.

-Qu’est-ce que tu as entendu exactement ? demanda Fitz gêné

-Seulement que Foster devrais m’être un peu plus fidèle, Plaisanta Keefe même si le cœur n’y était pas .

-Je…Commença le garçon au yeux bleu-vert

-Je te coupe tout de suite avant que tu me fasse ton numéro de « on est apparenté et en plus on a de super bague et on aime trop parler par télépathie comme sa Keefe ne comprend pas ce qu’on dit et c’est trop rigolo ! » fit Le petit ami de Sophie d’une voix suraigüe caricaturée

Fitz soupira

-Le pire c’est que j’allais vraiment dire ça…

-Je ne veut pas te froisser mais tu es plutôt prévisible mon petit fitzoudoudou

-Qu’est ce que vous avez tous à dire que vous me connaissez plus que je le pense, aujourd’hui ?

-A ce propos c’est quoi cette histoire de fardeau pour la famille Vacker ? demanda L’empathe innocemment  

-On te repose la question, Keefe, qu’a tu entendu exactement ? fit Sophie

-N’empêche Foster je comprends pas quand tu es en couple avec Fitz tu passe plus de temps avec moi -remarque avec ma beauté et mon humour c’est compréhensible- et quand on se met ensemble c’est avec Fitz que tu passe tout ton temps et ça par contre je comprends pas.

-Keefe je répète qu’as-tu entendu et arrête de changer de sujet 

-On auras une conversation Lady Foss-boss, je retiens, j’ai entendu que Fitz devait prévenir les Vacker de quelque chose avant qu’ils soient déshonorés et puis il y a eu le petit numéro Sophitz, « tu n’es pas un fardeau mon petit apparenté d’amour » « Qu’est-ce que tu en sais » bla, bla, bla, bref je vous demande : qu’est ce qui se passe ?

Fitz et Sophie se consultèrent du regard :

 

-On lui dit? demanda Sophie par télépathie

-Je ne sais pas… est ce qu’on a vraiment le choix ?

-Pas vraiment, je pense qu’on peut lui dire il saura se retenir de le dire avant l’annonce. C’est quand d’ailleurs ?

-Ce vendredi.

-Et on est quel jour ?

-Mercredi

-Et tu es d’accord pour lui dire ?

Le télépathe soupira

-J’aurais aimé consulter Tam d’abord

-Je peux toujours lui demander par télépathie

 -Nan, c’est bon je suis d’accord, Lâcha le garçon

 

-Et voila ça recommence, vous prenez vraiment plaisir a me faire rager, hein ?

-Je…Commença Sophie

-Ah te voilà Fitz je te cherchais ! s’exclama Tam

-Parfait on a besoin de toi Tam tu arrives pile au bon moment, fit la polyglotte

-Heu…Sophie…J’aimerais quand même dire deux mots à Tam avant de lui dire

-Ok allez-y, céda l’Installatrice

Fitz et Tam se mirent à l’écart

-Bon Foster il faut vraiment que nous ayons une conversation : Pourquoi tu passes plus de temps avec celui qui t’as fait tant de mal qu’avec moi ? Il n’a pas compris que tu m’appartiens ?

-Deux chose : 1 je ne t’appartiens pas et tu redescend tout de suite 2 tu vas tout comprendre bientôt 

-Et puis pourquoi on a besoin de Tam ? Et pourquoi quand il a vu Fitz j’ai senti un sentiment très fort sans même le toucher ?

-Tu vas tout comprendre dans un instant, regarde ils arrivent, par contre il faudra en parler a personne

Le Télépathe et le Ténébreux revenaient, Tam un peu renfrogné

-Bon… Il faut se lancer… Qui le dit ?

-…

-Si vous le dites pas c’est moi qui le dit, lance Sophie

-Ok bah…Avec Tam on est…heu bah comment dire…ensembles…Bafouilla Fitz

-Ensemble genre comment ? En mode couple ? plaisanta Keefe

-Bah oui « en mode couple » fit Tam d’une toute petite voix

-Hein ?! Bon sérieusement comment ça « ensemble » ? questionna l’empathe

-Ok bon, désolé les garçons mais vous vous enfoncez, fit la Polyglotte, Keefe, dit-elle en tournant la tête vers l’intéressé, Tam et Fitz sont en couple et ce n’est pas une blague si tu en doute lit mes émotions (elle tendit le bras vers le garçon incrédule qui refusa la main ) c’est pour ça que je te disais que Fitz ne tentait pas de me séduire

-Comment ça Fitz ? Tu fais la cour a Sophie maintenant ?! s’exclama le ténébreux

Le télépathe se pris la tête entre les mains :

-J’avais besoin de conseils, Sophie a vécu chez les humain  donc elle connais plus ce genre de chose… et puis c’est mon apparenté !

-Ouais ton apparenté mais…

Keefe était pétrifié

-Comment as-tu pu me cacher ça Sophie ? dit-il avec lenteur en regardant le vide, Comment ?

Sophie baissa la tête

-Hein comment ?! hurla-il, tu vas me répondre tout de suite !!

Sophie partit en courant et en pleurant vers la falaise

-Pourquoi ? gémi-t-elle avant de sauter vers les flots sombres

 

 Voila la suite,( je suis tjr en retard mais je prend mon temps pour faire le mieux possible le chapitre que je vais mettre après est un peu bizarre je suis en train de le finir peut etre qu'il sera normal en tous cas il s'intitulera"du pouvoir" ( police fais n'importe quoi) donc bisous et la suite dans moins d'une semaine !

 

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .