Salut tout le monde ! J'ai écrit cette petite fanfiction Bianex pour un concoure de fanfiction où je suis arrivée deuxième ( j'étais trop contente car en plus c'était mon premier concoure d'écriture !^^) mais je voulais la partagé avec vous pour ceux qui ne sont pas allée voir ou qui n'on tout simplement pas eu vent de cet événement.

Vualaa ! Bonne lecture, j’espère qu'elle vous plaira ! :

Dianna26

Première partie ( Bianna x Dex ) :

Cela faisait déjà un bon quart d’heure que Biana attendait le reste de la Brigade Intrépide, composé maintenant de Sophie, Dex, Willy,Stina, Keefe, Fitz et elle. Il s’était donné rendez-vous dans l’ancienne maison de Sophie à San Diego. Les Invisible se manifestaient de plus en plus souvent dans les Citées Interdites. Alors ils ont établie un quartier général à cause des événements récents. Ils l’ont tellement réaménagé que sa meilleur amie avait à peine reconnut son ancienne maison. Un luminateur avait été installé  dans l’ancienne chambre des parents de sa meilleurs amies avec des destinations tellement variée qu’elle ne connait qu’une infime partit des destinations. Une bibliothèque dans l’ancienne chambre de Sophie, un salon et deux salles de bain décoré et réaménagé avec soin par Della, une sorte de dressing avec des vêtements humains en cas d’intervention et des obscurateurs dans la chambre d’Amy, et une salle d’observation avec une carte identique à celle que possède M.Forkle dans l’ancienne cuisine. La brigade était très contente du résultat final même si Sophie s’adaptait encore à ce changement radical de son ancien foyer. Biana s’était lever tôt ce matin car, pour une raison qui lui échappait, mais, depuis quelques temps, elle ne savait pas comment se préparer : elle ne savait ni quoi mettre comme vêtements et bijoux, ni quoi faire comme coiffure, ni quel maquillage elle allait se faire… Alors qu’avant son choix était presque instinctif ! Aujourd’hui, elle avait passé près d’une demi-heure avant de réussir à trouver une tenue qui lui convenait. Elle avait jeté son dévolu sur une tunique longue bleu-vert avec des manches,  très cintré brodé de fil bleu foncé sur les bords, une grosse ceinture noir incrusté de minuscule opales, un leggins noir et des bottes argentées qui lui allait jusqu’au genoux. Elle avait reproduit la tresse que Keefe avait dessiné sur les tableau de sa meilleurs amie qu’il lui avait offert où elle incrusta en prime des opales dans les croisements de sa coiffure. Et se maquilla comme le jour où ils avaient fait l’annonce officiel de la Brigade Intrépide. Dex avait particulièrement apprécié cette mise en beauté qu’elle avait profité du moment où Sophie, leur cheffe, était arrivée, plus resplendissante que jamais, pour se détourner et cacher ses joues rouges et son sourire béat. Dex arriva dans le salon dans un scintillement et elle se releva  brusquement.

- Salut, lança gaiement son ami.

- Salut Dex, répondit-elle avec un couinement.                                                                           

Team Bianeeeeeeeeexxxxxxxxxxxxxxxx !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!.jpeg

Biana soupira intérieurement. Elle commençait à devenir comme Sophie face à Keefe !

- On ne sera que tout les deux, l’avertit son ami, Les autres ont du partir en mission express donc Sophie et Keefe nous rejoindront plus tard.

- Super, s’exclama Biana avant de se reprendre face à la réaction de Dex, Je veut dire… Je suis content que Sophie se familiarise bien avec son rôle…

- Oui, répondit Dex étonné, Bon allons-y.

Ils allèrent dans le dressing où Biana fit un effort pour choisir ses vêtements rapidement cette fois ! Elle mit un jean bleu moulant à taille haute et débardeur gris. Son ami lui avait choisit un jean large et un t-shirt bleu nuit simple. Ils se dirigèrent ensuite vers le luminateur à la pièce d’à côté.

- Où on-t-ils été aperçut cette fois, demanda Biana.

- A New-York, dit-il en regardant un papier qu’il avait sortit de sa poche.

Il appela le cristal correspondant et ils entrèrent main dans la main dans le rayon lumineux. Pour se matérialiser dans une sorte de forêt avant de s’apercevoir qu’ils étaient dans un parc. Une enseigne annonçait Central Parc à l’entrée, de ce qu’avait traduit Biana. Ils marchèrent vers la sortit mais quand ils passèrent devant un groupe de jeunes hommes qui dévorèrent Biana du regard, elle s’agrippa à la main de Dex qui ne dit rien mais l’éclair rose qui frappa ses joue en dit long sur ses sentiments vis-à-vis de son geste. Biana cru même voir un sourire danser sur ses lèvres. Elle ne fit aucun commentaire car des papillons dansait dans son ventre et lui coupait la parole, mais pas encore le souffle heureusement ! Ils marchèrent avec leurs mains entrelacées et Biana en profita pour observer de plus près le jeune homme. Il avait refaite la coiffure qu’elle lui avait faite lors d’une sorte de  soirée pyjamas sensé les maintenir à l’écart du danger que courait Havenfield quelques mois plus tôt. Cette coupe le rendait plus mature et plus craquant. Elle rougit quand cette pensée la traversa soudainement. Et plus encore lorsque son amie la remarqua.

- Tu me mate, ricana son ami.

- Non pas du tout, se défendis Biana en s’exclamant un peu trop vite.

Elle se gifla mentalement et Dex rigola avant de retrouver son sérieux et s’approcha de la jeune fille pour la regarder droit dans les yeux.

- J’ai une question à te poser, déclara-t-il.

- Oui ?

Il prit une longue inspiration avant de s’adresser à elle avec des joues rosées. Biana espérait secrètement une déclaration de sa par.  « Mais enfin Biana ressaisit-toi ! »se dit-elle intérieurement  « Ce n’est ni le moment ni l’heure d’être en émoie devant l’homme de tes rêve ! ». C’était officiel, la jeune fille devenait folle avec cette histoire ! Biana fit taire la voix qui l’embêtait et se concentra sur son ami qui la regardait bizarrement. Avait-elle parlé à haute voix ?! Rien que cette pensé la fit devenir écarlate. Elle commençait vraiment à rivaliser avec Sophie !

- Tu disait, lui demanda-t-elle en remarquant qu’il avait commencé à parler mais à cause de sa crise de folie dans son esprit la jeune fille n’avait rien écouter à son plus grand dam.

Il sourit en se retenant de rire et répéta :

- Je disait que…que j’ai…j’aime une fille et que je voulais des conseil car tu es plus amen de m’aider que Sophie à se sujet.

Un vide immense se creusa dans le cœur de la jeune fille. Dex était amoureux d’une fille ! Mais si c’était elle, il lui aurait fait une déclaration non ? Donc il était forcément amoureux d’une autre. Elle avait à peine surmonté le fait que Dex avait eu des vues sur sa meilleure amie et qu’en plus ils s’étaient embrasser. Elle avait retenu sa joie du fait qu’il ne se soit pas mit ensemble ( ce que Biana avait deviné depuis longtemps et avait brisé le cœur de la jeune fille de voir son Dex aussi triste après cet événement mais l’avait rendu tellement heureuse de lui avoir laissé la place de petit amie libre ).

- Et de quel conseil as-tu besoin, demanda-t-elle en s’efforçant d’avoir le ton enjoué.

Peine perdu, son ton était à le fois plutôt blasé, irrité et grognon. Elle ne l’aurait pas cru si on lui avait dit qu’elle réussirait à combiné tous ces sentiments dans un même ton. Dex plissa légèrement les yeux face à son comportement étrange avec lui depuis quelques mois mais fit comme si de rien n’était et continua sa déclaration.

- Mais j’ai peur de sa réaction. Je ne suis pas allé chercher mes liste care je continue de trouver ces arrangements ridicules. Et en plus, elle tient beaucoup à son nom je crois, car ils sont très élevé dans la noblesse alors que moi…je suis un fils de mal-assorties après tout…

Biana le regarda silencieusement. Elle ne savait pas trop comment réagir face à cette espèce d’appel de détresse. Elle réfléchit un peu sa réponse avant d’abandonné toute ces idées et de répondre franchement.

- Eh bien, l’ancienne Biana t’aurais surement dit que les entremetteurs savent ce qu’ils font mais…maintenant que j’ai rencontré Sophie, je trouve qu’on devrait simplement aimer celui ou celle que l’on aime sans se poser de question du moment qu’on est heureux. Moi en tout cas ça ne me gênerais pas d’être avec quelqu’un comme toi. Tu es quelqu’un de tellement gentil et mignon que je ne me soucierais pas de se genre de futilité !

Biana se mordit la langue après avoir laisser s’échapper une tel déclaration à son Dexi ! Qu’allait-il penser de ses paroles ? Comment le prendrait-il ? Mais maintenant qu’elle y était, elle voulut continuer sur sa lancé.

- Et ,continua-t-elle en avançant d’un pas vers lui, je trouve que les Diznee sont merveilleux, c’est une famille très courageuse, un très beau couple qui s’aime, des triplés adorable malgré leurs bêtises et toi tu es parfait tel que tu es. Il n’y a aucune raison de faire tout un plat là-dessus !

- Tu es sincère, lui demanda-t-il surpris mais en se rapprochant, Je…Je croyais que tu aimais Keefe.

Dex était visiblement contrarié par ces propres paroles. Était-il jaloux ?

- Je l’étaient, avoua Biana, puis Sophie est arrivé et m’a ouvert les yeux sur mes véritables sentiments. Maintenant j’ai vraiment découvert ce sentiment de désir pour un autre garçon beaucoup plus à mon gout.

- Qui est-ce, demanda Dex et s’approchant tellement que leur lèvres se frôlaient.

- Toi, murmura-t-elle.

Elle entrelaça ses bras derrière la nuque de Dex et se mit sur la pointe de pied pour embrasser son bien aimer qui répondit à son baiser pour sa plus grande joie. Lorsqu’ils se séparèrent  enfin. Ils se regardèrent  dans les yeux en souriant. Biana et Dex étaient vraiment heureux ensembles peu importe ceux que les autres diront de leur union. Ils s’aimaient vraiment et c’est tout ce qui comptait. Mais Biana ne put s’empêcher de demander à son nouveau petit ami une question qui la turlupinait au plus au point.

C’était sensé être une déclaration pour moi ça ?

Oui, dit-il en ricanant, j’ai demander conseil à Keefe mais je pense que tu devra prévenir notre petite Lady Foss-Boss de se préparer à une déclaration assez incroyable. Ou mieux : je croit qu'on devrait lui laisser la surprise et l'épier pour voir leur tête!

Biana rigola de tout son soûle et se promis de prévenir son amie plus tard. Mais pour le moments, elle se pelotonna contre son Dexi et se laissa étreindre sans que rien dans cette journée ne lui efface son sourire. 

Deuxième parti ( Sophie x Keefe ) :

Les jours était plutôt doux ces temps ci. Pas d'Invisibles en vu, tout allais pour le mieux et Sophie en était bien contente. Sophie ouvra les yeux mais resta allongé sur son lit, comme les autres jours car une personne était absente et c'était celle qui complétait ses journée avec son sourire et sa bonne humeur : Keefe. Elle avait pris l'habitude de veiller sur lui la nuit pour lui permettre de continuer à faire son devoir en tant que cheffe de la Brigade Intrépide. Rôle auquel elle s'habituait de jour en jour. Elle pourrait presque lui laissé une plus grande place que ça encore dans son cœur s'il n'était pas aussi synonyme avec les séance de maquillage et de relooking à gogo que lui imposait le conseil ainsi que sa mère, Della et surtout Bianna. Stina lui avait même avoué qu'elle avait vraiment pitié d'elle quand elle voyait sa tête quand elle revenait chez elle, exténué par toute la traversé qu'elle avait subi à l'Atlantide, avant de travailler avec elle dans un bureau spacieux et bien conçu que leur avait attribuer le conseil. Avant, elle l'aurait mal pris, mais comme elles étaient devenue de très bonnes amis à rendre Biana jalouse, sa taquinerie l'avait détendue.

Sophie s'affala sur le siège qu'elle avait l'habitude choisir lorsqu'elle voulait un peu de confort.

Aujourd'hui, elle était la seule dans le vaste étage de verre et de topaze et avec une vue splendide sur la capitale. Le Conseil leur avait également fournis des bureaux, chacun consul avec la pierre précieuse qui leur était attribué, qui auraient fait jalousé plus d'un parmi les PDF d'entreprise de renommé mondial lorsque vient ce terrible moment où l'on doit gérer 3 milles tonnes de paperasse. Mais Sophie, elle, jalousa simplement le magnifique bureau en améthyste de Bianna qu'elle trouvait simple et ravissant comparé à la couleur pétante du rubis. Il y avait également une bibliothèque imposante remplit d'une multitude d'ouvrage assez important apparemment, qui les aidait pour le fonctionnement des cités perdues -comme les lois, l'histoire des elfes et autres espèce intelligente ( donc pas d'humains évidement ) qui aurait fait bondir jusqu'au plafond ( voir jusqu'au ciel si c'était possible ) son mentor d'études multi-espèce. Il y avait aussi - malheureusement pour elle- une armoire à pharmacie avec des produit dont elle avait l'habitude et d'autre dont elle ignorait l'existence jusqu'à ce qu'elle les vois, que ses "formidables amis" avaient pris soin de rebaptisé

" Kit de survit spécial Lady Foss-Boss

PS : suivre attentivement les consigne proscrite par le docteur Elwin "

- Ils se croient drôle avec leur humour... Si Keefe voyait ça, ce serait finit pour moi.

Elle n'aurait pas du parler ni même penser à lui maintenant car une fine couche de culpabilité venait de se caler sur ses épaules. Elle la chassa très vit avant de se lever et se diriger vers son bureau où la paperasse l'attendait.

"Aller ! se dit-elle en dirigeant son regard vers la fausse affaires que le Conseil avait écrit avec teeeelllement d'inspiration rien que pour elle ! " Il faut que je m'y remette ! Plus vite je finirait ça, plus vite je pourrais rentrer chez moi !"

Pour une fois qu'ils avaient des idées ! En effet, les conseil lui faisaient depuis quelques jours des "exercices" pour l'entrainer à géré son équipe et surtout pour qu'elle sache quoi faire lorsqu'un incident se produira. Après, en soi, elle étaient plutôt reconnaissante au conseil d'avoir pris soin à ce qu'elle ne fasse pas tout mettre en l'air lors d'un vrai jugement.

Elle se sentait bien grâce au vase en cristal contenant des Artifolia, fleur d'une douce couleur bleu nuit virant au vert certaine fois avec une tige torsadé bordeau. Mais ce qu'elle appréciait le plus dans cette fleur était son parfum : il s'adaptait en fonction des humeur de la jeunes filles pour l'apaiser dans toute les situation ou juste pour préserver sa bonne humeur. Une fois, lorsqu'elle avait eu faim, elle s'était mis à émettre une odeur tellement nauséabonde qu'elle lui avait coupé tout appétit jusqu'à ce qu'elle mange les éclaterroles que sa mère lui avait préparé. Et pour ça, elle devait une vrai chandelle à Flori pour la lui avoir créée.

....à suivre.... ;)

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.