Bonjour, c'est Pat la Pâtissière ! Je créer la fanfiction amourettes. Dans cette fanfiction on verra beaucoup le point de vue des personnages et leurs façon de tomber amoureux/amoureuse des autres. Les personnages tombent amoureux, se l'avouent ou pas, sortent ensemble, ou pas, pourront rompre, ou pas, peut être même des fois se remettre ensemble ou sinon avec un autre personnage. Ce sera un peut le bazar, mais les amourettes, c'est le bazar! Voili voilou... Si à un moment vous avez des questions, posez les en comms.

Ah oui! J'ai oublié de préciser. L'histoire se passe dans la suite du tome 8 mais il n'y aura pas d'aventures (je pense) et on va dire que Keefe s'est réveillé sans pouvoir parce que c'est plus facile comme ça ou parce que le plan de Lady Gisela a raté, au choix !

Partie 1: points de vue*

Dex

Dex2018.jpg

Sophie était belle, gentille, intelligente, courageuse. Dex en était tombé amoureux presque instantanément, dès qu'il l'avait rencontré. Il ne la considérait pas le moins du monde comme sa cousine, même au-delà de l'amour qu'il lui a porté. Quand il ne la voyait pas comme la fille dont il était amoureux, il la voyait comme sa meilleure amie. Dex n'avait pas voulu continuer à l'aimer sans qu'elle le sache, et le lui avait plus ou moins dit en lui offrant les fameux bracelets de béguin. Mais, la réponse de Sophie avait un Non franc. Un Non désolé, certe, mais un Non tout de même. Il avait fallu quelques semaines à Dex pour s'en remettre, et il serait éternellement reconnaissant à Sophie de n'avoir raconter à personne la scène, aussi gênante que traumatisante, qui avait eu lieu dans la chambre de la Télépathe à Havenfield. Mais maintenant, le garçon n'est plus amoureux de Sophie, plus du tout. Il n'était amoureux de personne et s'en passer très bien. Mais parfois, il lui arrivait de se demander si une fille, m'importe laquelle, avait le béguin pour lui sans qu'il le sache. Mais enfin, qui ?

Keefe

Keefek.jpg

Sophie est mignonne quand elle s'inquiète, sympa et n'a pas peur de tout Fosteriser. Les qualités qui plaisent à Keefe. Beaucoup. Peut-être un peu trop. Il est fou amoureux d'elle depuis qu'il la rencontré dans un couloir de Foxfire alors que lui séchait les cours et qu'elle avait brûlé la cape de Lady Galvin. C'est d'ailleurs ce détails qui l'a convaincu que cette fille était unique en son genre et courageuse. Il l'a compris avant même de découvrir ses talents cachés. Il en est tomber amoureux bien avant Fitz mais l'amour ne tiens pas compte de ça. Le Vacker en premier, toujours, sauf pour le mauvais. Et puis, ils avaient rompu. Keefe avait était le premier au courant. Il l'avait appris du cœur de Sophie même. Il ne s'était pas réjoui de suite. Pour deux raisons. La première : cette séparation rendait Sophie triste et il déteste la voir malheureuse. C'est pour cela que sa première parole a été "Je suis désolé." La deuxième raison est que plus de Vacker n'est pas égal à Sencen. Sophie n'est plus amoureuse de Fitz. Keefe le sait grâce à son talent d'Empathe. Mais ce même talent lui dit aussi que les sentiments de Sophie à son égard ne vont toujours pas au delà de l'amitié qu'ils entretiennent déjà.

Ah comme il déteste ce pouvoir ! Il y a des bon côté, certes. Mais certains aspects pèsent si lourds ! Il aimerait ignorer que Sophie n'est pas amoureuse de lui et faire sa déclaration avec toute la naïveté d'un autre elfe. Mais comment dire : "Et toi, m'aime tu ? " Quand on sait pertinemment que la réponse est non ?

Edaline

Edaline.2.0.png

Cette partie sera racontée à la première personne "Je". Cela donnera plus d'objectivité sur Sophie que si c'était le point de vue de la blondinette elle-même. Et plus d'objectivité que si c'était le point de vue de Grady !

Sophie à rompu avec Fitz, cela fait un mois maintenant. Je pense que j'ai été la première au courant. Elle en était si triste! J'avais tant de mal, en tant que mère à la voir dans cet état sans pouvoir agir ! Maintenant, elle s'en est remise. Je crois qu'elle s'entend mieux avec Fitz. Ils sont redevenus amis, comme avant. Sophie a tourné la page, mais pas Grady. Je le cite : "Il a brisé le cœur de Sophie ! Ce garçon a brisé le cœur de ma fille ! "

Le sobriquet " ce garçon " s'applique désormais à Fitz ! Je ne crois pas que mon mari en a pour autant fini d'en vouloir à Keefe. Il ne l'appelle pas souvent par son prénom mais plutôt "le jeune Sencen ". Je crois qu'il se méfie de tout garçon qui pourrait recevoir l'amour de Sophie. Je sais pourquoi, et je le comprends. Grady et moi avons perdu notre fille, Jolie, assassinée par son mari, Brant. Grady culpabilise de ne pas s'être assez méfié de Brant. Nous sommes tout les deux triste par la mort de Jolie, mais sa tristesse se transforme en colère.

Quand à Sophie, je la trouve assez naïve en matière d'amour. J'ai comme l'impression que tout les garçons de son entourage l'aime (peut-être pas Tam). Mais elle... ne s'en rends même pas compte !

Linh.jpeg

Linh

Cette partie sera aussi à la première personne. On (Linh) parlera d'elle mais aussi de Tam.

Wylie, Wylie, Wylie... son nom résonne dans ma tête. Je pense à lui matin et soir, j'y pense avant de m'endormir, j'en rêve la nuit et ce rêve continue le matin. Je pense que j'en suis amoureuse. Mais comment savoir ? Mes parents ne m'ont pas préparée à ça. A vrai dire, ils ne nous ont préparés à rien, mon frère et moi, j'ai tout appris seule, avec Tam. Mais ce n'est pas à lui que je vais demander ce que signifie "être amoureuse" ! 

À propos de mon frère, j'avais l'impression qu'il était amoureux de Biana. C'est des regards, des commentaires qui trahissent ses sentiments. Mais depuis que Lueur est chez nous, j'ai l'impression qu'il se passe quelque chose entre eux. C'est peut-être une illusion, je ne suis pas experte en la matière.

Franchement, même si mon frère l’apprécie, je n’ai pas vraiment confiance en elle. Et comme je refuse de vivre avec une personne dont je n’ai jamais vu le visage et dont je ne connais pas le nom, je reste vivre chez mes parents pour l’instant. Mais avec eux,... c’est pas la joie !

Biana.jpg

Biana

Biana Vacker. Elle n'avait pas 16 ans que tout les elfes connaissaient son nom. Et ce, ce n'était pas parce qu'elle avait aider à combattre contre les Invisibles, qu'elle avait rejoint le Cygne Noir, ou encore qu'elle faisait partie de la brigade intrépide, une équipe des plus jeunes régents jamais nommés. Non, c'était depuis sa naissance. Parce qu'elle était une Vacker. La fille d'Alden Vacker, la sœur de Fitz Vacker. Mais aussi celle de...

Toutes les cités perdues étaient au courant de ce qu'elle faisait, de ses actes. Mais pas de ses vraies pensées et de ses sentiments. L'éclipseuse n'était amoureuse de personnes, mais parfois, elle se demandait : Comment on le sait ? Elle savait qu'il ne restait plus rien de ses sentiments pour Keefe. Elle savait aussi qu'elle s'entendait bien avec plusieurs garçons. Elle trouvait Dex mignon et avait était sincèrement touchée quand il lui avait offert une de ces bagues de Technopathe, mais ce n’en n’était qu’un parmi d’autres.

Mais ce qu'elle savait par dessus tout, ce dont elle était absolument sûre, ce n'était pas de l'ordre de l'amour, c'était de l'ordre de l'honneur. Une Vacker, une princesse, comme elle, Biana, ne peut pas épouser un sans-talent, jumeau, exilé, fils de mal assorti ou frère de triplés, par exemple.

Partie 2 : Wylinh *

Wylinh.jpeg

Point de vue externe

Linh et Wylie passait beaucoup de temps ensemble. Ils étaient tout deux sûrs de leurs sentiments à l’égard de l’autre. Pourtant, ils ne s’en était jamais fait part à voix haute. En apparence, leur relation pouvait paraître purement amicale, bien que certains gestes, certaines attentions les trahissent. Ils s’étaient échanger de discrètes caresses, se tenait la main... Et malgrés tout pas encore de déclaration, de baisers...

À Chloramere

Linh était dans sa chambre, face à une liasse de papier beaucoup trop épaisse à son goût. Elle n’en n’avait pour l’instant rempli que trois ligne, son prénom, son nom, son genre. Elle était en train de se demander combien de temps il lui faudrait pour boucler cet énorme dossier, quand on frappa trois coups à sa porte.

- Ça avance, ça avance Quan, répondit-elle en pensant qu’il s’agissait de son père.

La jeune hydrokinésiste avait décidé d’appelé ses parents par leurs prénoms car elle répugnait encore à utiliser avec eux des mots comme "Papa" ou "Maman " . Cependant, ce ne fut pas la voix de son père qui lui répondit mais un rire déjà entendu par la jeune fille. Elle lança une hypothèse tout haut :

- Wylie ?

-C’est moi, répondit la voix tant aimée avec une pointe d’amusement.

- Entre ! dit Linh avec empressement.

Le flasheur pénétra dans la pièce. Linh poussa rapidement le dossier qui était devant elle.

- C’est ça qui avance ? demanda le garçon.

- À vrai dire, pas vraiment.

- Je vois, dit Wylie en souriant. Ton dossier matrimonial ?

Bien que le ton du jeune homme puisse le laissé croire, ce n’était pas une question. Linh baissa un instant les yeux avant de relever la tête vers lui.

- Tu as rempli le tien ?

- Oui, il y a deux ans, mais je ne l’ai jamais rendu. Tiergean n’est pas vraiment à cheval sur ces sujets. Je pense que je le rendrait bientôt, mais j’attendrai avant de récupérer ma première liste.

- Qu’est-ce que tu vas attendre ? S’enquit Linh.

Wylie prit une grande inspiration.

- Je n’ai pas envie de rencontre quelqu'un à un Gala du Vannage ; danser ce n’est pas connaître la personne. Les listes ne seront qu’une confirmation pour moi, et si ça ne l’ai pas, je ferai ce qui me plaira.

Le garçon n’avait pas explicitement répondu à la question de l’hydrokinésiste. Il sembla soudain très intéressé par ses pieds. Wylie releva la tête, fixa Linh dans les yeux et reprit la parole :

- J’attends que tu puisse recevoir ta première liste.

La jeune fille posa sa main sur celle de Wylie en l’invitant du regard à s’asseoir. Elle sur sa chaise, lui assis sur le lit ; ils se trouvaient face-à-face et nul besoin d’Empathe pour sentir la tension qui régnait en ce moment même dans la pièce. Linh reprit la parole :

- Je voudrais y lire ton nom.

NDA¹ : Oui, je sais ça fait un peut plagiat du fameux "Je voudrais que ce soit toi" de Fitz à Sophie dans GDCP 7, mais bon. En plus c’est dans une partie sans Sophie donc j’espère que vous me pardonnerais cet écart. 😅🙀

NDA² : J’ai le regret d’annoncer à celles et ceux qui sont actuellement en train de scander "Un baiser ! Un baiser !" tous seuls dans leur chambre qu’ils va falloir attendre un peu plus longtemps ! Vous avez pas assez lu pour mériter un truc pareil.

Wylie s’approcha de Linh, posa sa main sur la sienne avec une douceur inégalable et lui chuchota à l’oreille ce qu’elle rêvait d’entendre. Ils s’enlacèrent, et restèrent ainsi pendant de longs et délicieux instants. Quelque chose c’était relâché dans l’esprit de Linh. C’était sans doute du fait de cet énorme peut-être qui venait de se transformer en un OUI.

Au bout de quelques minutes, ce fut avec une délicatesse et une tendresse inouïes qu’ils se détachèrent l’un de l’autre. Wylie partit après avoir échangé encore quelques mots doux avec l’hydrokinésiste et elle s’attela à son dossier matrimonial et une plus grande détermination pourtant bien plus détachée. Ce dossier ne changerai rien à ses véritables sentiments : elle aimait Wylie.

Wylie Endal Color.jpg

Wylie

Wylie était sortit de la maison de Linh le sourire aux lèvres et c’est dans ce même état d’esprit qu’il saisit son cristal pour rentrer à la maison de pierre. Le rayon qui percuta le cristal en cet instant n’était qu’une très pâle imitation de la lumière qui emplissait le cœur du garçon.

Il atterrit devant la porte de chez lui et la poussa la tête -ou plutôt le cœur- toujours ailleurs. Il salua son père, et Prentice, remarquant la bonne humeur de son fils, s’en amusa imaginant la cause. Wylie se rendit dans sa chambre.

Une heure plus tard, le père et le fils se réunirent dans le but de faire des exercices de mémoire. Au bout d’un moment, sans résultats importants, Wylie demanda à son père :

- Te souviens-tu du système matrimonial ? Les entremetteuses, les listes, les assortiments...

- Je l’avais oublié mais on m’en a parlé et cela ne me semble pas très juste. La seule chose que je peux te dire c’est : Aime qui tu veux, mon fils. Qui sont ces gens pour te dire le contraire ?

- Tu as raison...

Partie 3 : Sophitz *

/!\ Attention ! Ce n’est pas parce que cette partie s’appelle comme ça que la fanfiction va être Sophitz, c’est juste pour dire que je vais parler de l’ancien couple Sophie/Fitz. Ça marche pour toutes les parties à venir de cette fanfiction.

Point de vue externe

Sophie avait aimé Fitz depuis leur première rencontre, au musée. Et un jour, cet amour c’était révélé réciproque. Cependant, les deux amants ne se sont jamais embrassés. Enfin, ils se sont séparés suite à une colère de Fitz qui n’aurait pas supporté d’être mal-assorti. Fitz était resté en colère, mais Sophie était triste, et avait peur de le perdre comme ami. Ils s’étaient malgré tout réconcilier, en temps qu’amis uniquement.

Sophie

  Sous le panacier de Calla, Sophie était perdue dans ses pensées. Elle pensait à Fitz, et en revivant dans sa tête tout le temps de leur relation amoureuse, elle se rendit compte qu’à aucun moments ils ne s’étaient embrassés. Son seul baiser restait celui de Dex !

  Maintenant, avec le recul, elle se demandait si on pouvait réellement appeler ce qu’elle avait éprouver pour Fitz de « l’amour ». N’était-ce pas plutôt de l’admiration ? De la fascination ? Fascinée, elle l’avait était ! C’était le tout premier elfe qu’elle avait rencontré et étant donné leur beauté...

   Elle avait dit au jeune Vacker qu’il lui faudrait du temps, et à ce moment là elle penser se remettre avec lui, plus tard. Mais plus la jeune fille y pensait, plus elle voyait que ressortir avec lui l’angoissait plus que ça ne lui donnait envie. Elle en déduis la chose suivante :

Sophie n’était plus amoureuse de Fitz Vacker.

Fitz

À suivre…


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.